Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de NicoNocturne

NicoNocturne, 42 ans, homme, PARIS

Envoyer un message privé à NicoNocturne

Saison 2014/2015 : Inscrit à l'APSAP VP, je ferai quelques compét en essayant d'atteindre les 33"15 au 50 NL et me rapprocher des 40" en dos. et comme chaque année, je tenterai en vain de prendre quelques kilos de plus.


Inscrit depuis le 31/05/2011 - 10:11:14

novembre 2019


octobre 2019


Ces 6 derniers mois, NicoNocturne a nagé dans les piscines suivantes : Piscine du Ministère de la Défense (Paris) (87.5 km), Piscine Alfred Nakache (Paris) (30.9 km), Piscine Aspirant Dunand (Paris) (29.6 km), Centre Nautique Aqualudis (Villefranche de Rouergue) (15.3 km), Stade Nautique de Bellerive-sur-Allier (13.6 km), Piscine Georges Vallerey (Paris) (3.4 km), Piscine Georges Hermant (Paris) (2.1 km), Piscine municipale de Villemomble (710m), Stade nautique de Drancy (700m), Piscine Mulighausen (Les Lilas) (650m).


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49

Septembre 2012 : (38210 m)
  • 2400 mètres le dimanche 30 septembre (de 17h42 à 18h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Arrivée à l'arrache et finalement je n'ai pas eu le temps de finir mes 2,5 km habituels malgré une bonne forme. La bonne surprise a été le retour de la quatrième ligne, nage moyenne, que j'ai préférée à la rapide car moins fréquentée et d'un niveau moyen supérieur. J'ai croisé l'habituel Oleum et le visiteur Saigonnais. Une fin de séance moins agréable : retrait des lignes à 18h30, eau froide dans les douches et des demandes pour se dépêcher dans les douches.
  • 2500 mètres le samedi 29 septembre (de 12h05 à 13h25) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Pas la grande forme aujourd'hui.
  • 2050 mètres le mercredi 26 septembre (de 19h38 à 20h46) à Piscine Alfred Nakache (Paris) - Club : séance plaisante, même si bon ben, la brasse PB ça va vraiment pas vite et le dos pull-buoy, les pieds vont de droite et de gauche tout le temps

    Le conseil du jour : bien allonger le mouvement de brasse sous l'eau. Sur ce point je sais faire mais j'ai mes réflexes des horaires publics surchargés ou je nage uniquement la brasse lorsque je suis coincé sans pouvoir doubler et qu'il faut ralentir et patienter, donc une brasse pépère.
    Et pour faire de la pub à la traversée de Montereau, la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=HdQ-YR...
    J'approuve le choix de la BO. S'ils avaient mis des enceintes crachant du AC/DC pendant l'épreuve, j'aurais fait un meilleur temps
  • 2000 mètres le lundi 24 septembre (de 18h40 à 19h55) à Piscine Blomet (Paris) - Club : Le programme du jour : 4 x 100 m (dos, brasse, crawl, 4N) ; 2 x (50 bat. dos, 50 dos, 50 bat. crawl, 50 crawl) ; 100 brasse ; 4 x 100 crawl 15" récup ; 3 x 100 m jambes seules (dos, brasse, crawl) ; 400 m PB.
    Le Bilan : En attendant que le M&N'S finisse d'écrire le programme sur son tableau, j'ai commencé par un 100 m crawl. Ensuite, les 25 m en pap ont été pathétiques ; va peut-être falloir que je prenne des cours individuels à Dauvin !!!
    Avant la série de jambes, on est resté longuement à quatre scotchés et perplexes devant le tableau (pendant que le M&N'S était de l'autre coté de la ligne) à se demander ce que pouvait bien signifier "Jbes : 3 X100" avant qu'un nageur plus expérimenté nous explique le diminutif. Le temps perdu ne m'a pas permis de finir le 400 pull-buoy sans pull-buoy. J'ai eu le droit à un "c'est fini monsieur". C'est le seul propos personnel dont j'ai bénéficié, rien pour doubler Oleum le dimanche.
    Pour la prochaine fois je ramènerai mon pull-buoy, puisqu'à Blomet L'APSAP n'a pas, au moins pour le moment, de matériel. Sur mon 300 m pull-buoy sans pull-buoy, j'ai fait le premier 100 m en croisant les jambes (et là, j'ai compris la difficulté de l'élastique), pour la suite, j'ai mis ma bouteille d'eau vide entre les chevilles pour avoir un petit effet flotteur salvateur.
    Pour l'instant, je préfère les séances du mercredi à Nakache ; la MNS est plus souriante et j'ai l'impression de nager en groupe (il n'y a pas de retardataires qui font le programme en décalé).
    Le cancan du jour : pendant les jambes de brasse, j'ai observé le club Neptune, dans la ligne que l'APSAP lui laisse à ce créneau, qui a fait un test de mini-mur qui s'attache à la ligne et à l'échelle. Le résultat n'avait pas l'air de les avoir satisfaits à la vue de leurs grises mines et de leurs propos désabusés lorsqu'ils ont reconduit le mur hors de la piscine.
  • 2500 mètres le dimanche 23 septembre (de 17h22 à 18h28) à Piscine Georges Hermant (Paris) - - coté séance : Nage dans la ligne rapide, d'un niveau moyen en cette fin d'après-midi. A noter dans la liste des désagréments la présence d'une brasseuse à l'aller, dossiste au retour, griffeuse dans les deux cas de laquelle j'ai reçu pas mal de coups de griffes dont même une fois lors d'un croisement où, fort de premières expériences indélicates, je tenais aux mieux ma droite ; m'enfin bon, si une ligne nageurs moyens voulait bien être remise, les nageurs auraient plus de facilités à bien choisir leurs lignes.
    Pour le rythme, je l'ai adapté au fil de la séance pour qu'il soit suffisant pour qu'Oleum ne me double pas, quand il démarrait ses 500 m juste devant moi, j'avais une bonne marge à gérer et quand il me laissait moins d'avance, j'appuyais un peu plus sur les pédales. Pour le rythme "je double Oleum" on attendra un peu que les progrès faits en club se fassent sentir.
    - coté élucubrations chlorées : A mon arrivée, un junkie passablement en manque de chlore et dont je tairais le pseudo par décence pour ses proches et sa famille, m'a rattrapé dans les vestiaires. On lisait dans ses yeux exorbités son angoisse de ne pouvoir ingurgiter sa dose dominicale avant que son fournisseur ne ferme bassin. Je l'ai laissé prendre une cabine libre avant moi : on sait trop bien comment les chloraddicts réagissent lorsqu'ils se trouvent coincés devant une rangée de cabines closes.
    Le junkie avait déjà frénétiquement sniffé quatre lignes d'eau quand j'ai trempé mon premier doigt de pieds dans le bassin. Après ses 500 premiers milligrammo-mètres il est resté longuement au T, surement sa sensation de manque assouvie, à papoter avec un panel de ses congénères rassasiés se délectant des effluves de chloramines. En tendant l'oreille à l'un de mes passages, il me semble qu'ils s'entretenaient sur du matériel, mais je ne sais pas lequel, certainement un appendice permettant une meilleure chloro-absorption.
    Enfin, pour chlore ce sujet, la rumeur dans les douches racontait que ce nageur, lorsqu'il s'est fait sortir manu-militari à la fermeture s'écriait en pointant le bassin "mais y'en reste, mais y'en reste !".
  • 2500 mètres le samedi 22 septembre (de 12h17 à 13h29) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - j'ai essayé d'appliquer les conseils reçus en club. Meilleur moment : pendant 600 m nous n'étions que deux dans la ligne, au même rythme ; donc sans jamais avoir à se dépasser.
  • 2050 mètres le mercredi 19 septembre (de 19h40 à 20h48) à Piscine Alfred Nakache (Paris) - Club :
    coté papotage : Un homme de plus dans ma ligne, je n'ai plus toutes ces filles juste pour moi
    . Une crampe au pied au moment de sortir du bassin, je suis sorti par l'échelle
    coté détail de séance : bonne distance. le conseil du jour : faire attention en dos à ce que le deuxième bras fasse bien une entrée dans l'eau tendue. Les éduc crawl : première série 25 touché d'épaule, 25 doigts qui touche la surface sur le retour, deuxième série 25 touché épaule, troisième série : battements sans planche. Les éduc brasse : première et deuxième séries : une respiration sur deux, troisième série : les bras devant. Les éduc dos : première et deuxième séries dos soldat, troisième série : battements sans planche. les 50 dos intermédiaires avec bras symétriques
    Note perso : j'ajoute élastique pour me souvenir que c'était un éducatif.
  • 1610 mètres le lundi 17 septembre (de 18h45 à 19h45) à Piscine Blomet (Paris) - Club, en mode Bonnet Montereau à la nage. Cette fois 6 dans une ligne de 50m. Comme le mercredi, je suis (sur les deux lignes "perfectionnement") dans celle où les "élèves" ont le plus de progrès à faire. Nous étions deux hommes et quatre femmes. Coté distance, 500 m de plus que mercredi et je finis fatigué
    . Je n'ai hélas pas fait le 100 m 4 nages final : Crampe au mollet au bout de 10 m en papillon et retour à cloche pied. Dommage, ça aurait été mon premier 25m papillon depuis 25 ans, je n'avais jamais eu le courage de m'y remettre dans les créneaux surpeuplés des ouvertures au public, mais ce n'est que partie remise. Je ferais attention à mieux boire et à prendre plus de sucre pour la prochaine fois.
    Les conseils du jour pour finir par dépasser Oleum le dimanche soir à Hermant : bien faire le mouvement de bras du crawl jusqu'au bout et essayer de respirer autant des deux cotés.

    Et le nouveau Blomet ! : Je n'avais pas trop fait attention à l'état de la piscine en juin : je n'ai donc pas remarqué de différences flagrantes, la peinture semble neuve. Coté douche homme, le pédiluve n'était pas rempli et comme un local dans les douches hommes semblait ne pas être tout à fait fini, j'ai donc été visiter les douches Dames. L'horloge numérique du bassin n'était pas allumées, mes horaires sont donc approximatif.
  • 2000 mètres le dimanche 16 septembre (de 17h50 à 18h40) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Doublé par Oleum.
  • 1500 mètres le samedi 15 septembre (de 12h20 à 13h10) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Point trop n'en faut !
  • 2000 mètres le vendredi 14 septembre (de 20h05 à 20h54) à Piscine Hébert (Paris) - 5 dans ma ligne à mon arrivée. J'ai fini mon premier km seul dans ma ligne. Quand j'ai fait ma pause, personne n'a pris la relève : j'ai donc pu contempler ma ligne vide pendant six minutes, assis sur le bord, les pieds dans l'eau. A ce moment, j'ai compté les nageurs : 12 au total dans les cinq lignes de nages (toutes tirées). Deux autres nageurs m'ont rejoins au début de mon deuxième km. A mon départ, j'ai laissé la ligne aux deux autres : il restait 16 nageurs en tout.
    Le créneau est donc idéal pour venir nager ici (fin aquagym à 19h45) et la piscine est vraiment bien : 1,80 m minimum dans le grand bassin, sans marche-pied permettant au squatteur de T d'aisément se fixer, eau claire, bâtiment lumineux et plutôt propre.
    On voit l'horloge numérique de l'extérieur de la piscine : Elle est bien à l'heure.
  • 1100 mètres le mercredi 12 septembre (de 19h45 à 20h45) à Piscine Alfred Nakache (Paris) - Club : Après ma première compétition eau libre, voici ma première séance en club depuis environ 25 ans. Pour cette occasion, j'ai choisi de nager incognito, j'ai gardé le bonnet nageur.com dans le sac et j'ai revêtu le bonnet Montereau à la nage. Je pense que je vais attendre un petit moment avant d'afficher le logo. Je n'ai pas non plus mis mes bouchons d'oreilles pour mieux entendre Florence. Le club (APSAP-VP) dispose de toute la piscine. Je me suis inscrit en niveau perfectionnement (J'ai aussi une séance le lundi à Blomet). Florence a regroupé les nouveaux dans une ligne. Pour l'instant pas de conseil sur la manière de nager. Je suis un peu déçu par la distance parcourue, seulement 1100 m, Dans ma ligne j'étais le seul homme majeur (il y avait un pti jeune), le reste : que des filles. Le moment de fierté : je suis parti devant pour le 200 m crawl + PB et j'ai doublé tout le monde. A l'inverse, pour le 200 m avec planche final, quand tout le monde avait fini, il me restait 50 m à faire.
    Dans les vestiaires, nous étions 6 garçons, avec beaucoup de place pour chacun, les au moins 30 filles devaient, elles, être bien entassée.
  • 2000 mètres le mardi 11 septembre (de 20h37 à 21h27) à Piscine Georges Vallerey (Paris) - J'avais choisi de faire nocturne à Henri de Montherlant. Grâce à Mamie_flottante, j'ai trouvé un plan B avant de trouver portes closes. Arrivée au bord du bassin à 20h30. Je suis resté 7 minutes devant la ligne crawl à me demander si je rebroussais chemin.
    Configuration : Bassin en 2x25m , une moitié prises pour les clubs. La moitié restante surchargée : 1 ligne cours, 2 lignes matériels, 2 lignes 4 nages, 2 lignes pour le portenawak et 1 misérable ligne pour le crawl. 16 crawlers à Vallerey, c'est peu, mais quand ils sont tous dans une ligne de 25 mètres, c'est beaucoup trop. Niveau pas terrible, je me suis fait très peu doublé. Le nombre de crawlers a fini par diminuer, certains allant squatter les lignes matériels.
    J'ai également trouvé l'eau trop chaude, mais je ne sais pas si elle l'était plus qu'à l'habitude ou si c'est mon corps qui se souvenait des 20° de l'Yonne.
    Séance pas très agréable.
  • 2000 mètres le dimanche 9 septembre (de 16h00 à 16h43) Traversée de Montereau (édition 2012) - Voili, voilou, j'ai fait ma première compétition en eau libre.
    Fin des inscriptions sur place à 14h30. Je suis arrivé vers 13h30, direction le stand d'inscription, remise du certificat médical, de la photocop' du brevet de natation et du chèque de 8€. En échange, on a un grand sac décat' avec son numéro écrit dessus. Dans le sac, le T-shirt de la course, le bonnet de la course et un pain aux pépites de chocolat. Au bout du stand, on m'a tagué au feutre le numéro 54 sur les deux bras et sur la cuisse gauche. Pour les lieux d'aisance, les toilettes de l'école de la poterie en face des quais sont ouvertes.
    Parmi les participants, on retrouvait principalement des membres du club organisateur et d'autres clubs du coin.
    à 15h30 briefing, peu audible, la sono n'était pas top, puis départ en bus vers le lieu du départ.
    C'est là que l'on donne son sac numéroté avec ses affaires.
    Départ en ligne sur les quais, ceux qui le souhaites peuvent partir dans l'eau.
    Et là c'est parti : je me suis mis en deuxième rideau et j'ai sauté dans l'eau en dernier, pas envie de participer à la bataille du départ. Il y a des moments ou l'on se demande ce qu'on fait là. Le moment après le saut où l'on a très froid dans l'eau à 20 degrés en fait partie (31 à l'extérieur), il m'a fallu quelques mètres avant de m'y faire. Direction une bouée au centre de l'Yonne, virage à gauche et demi-tour au niveau du pilier d'un pont. Pendant toute cette partie, je ralentissais aux endroits de goulot d'étranglement pour éviter les joutes aquatiques. Ensuite c'est un long tout droit, j'ai d'abord rattrapé puis doublé un messieurs qui semblait avoir une combi puis j'ai rejoint une puis deux nageuses, dont une avec qui j'ai eu une collision, on s'est excusé tous les deux. L'eau était avec des alternances de plaques d'eau glaçantes et d'autres moins froides. Après le dernier pont et la confluence avec la seine, j'ai eu beaucoup de mal à repérer la bouée ou l'on doit virer à 90° avant de rejoindre l'arrivée et j'ai fait pas mal de passage en brasse pour voir où j'en étais avec les canoés qui m'annonçaient "A gauche!" "A droite!" "A gauche!" "A droite!". Mes deux co-nageuses m'ont donc lâché dans ma confusion ; à l'arrivée, le retour à la verticale a été plus que difficile, j'ai failli retourné vite fait bien fait à l'horizontale et les organisateurs ont bien vu que j'étais le plus frileux de tous le nageurs (Mon gabari aide pas). Ensuite c'est douche savonnée obligatoire si l'organisation veut conserver son autorisation (pas chaude, mais beaucoup plus que l'Yonne). Un organisateur a été me chercher ma serviette et ma bouteille d'eau dans mon sac numéroté et m'a donné deux mars (il devait penser qu'un seul effet "un mars et ça repart" n'était pas suffisant).
    Je fini en 42'59'' , 57ème sur 62, mes poursuivants ont fini loin derrière et il n'y a pas eu d'abandon sur le 2000; le premier à nagé en 21', le premier de moins de 20 ans en 23'27'' et NageurFelin aurait été sur la plus haute marche du podium dans la catégorie personnes masculines zagées s'il avait participé. Tout le monde a le droit d'aller piocher une récompense dans le carton des cadeaux à la fin de la remise des prix. Les vainqueurs n'ont pas tous pu avoir un trophée, suite à une bourrasque, le panneau publicitaire derrière le podium et la table des trophées sont tombés à l'eau, tous les trophés n'ont apparemment pas été repêchés.
    Au Final, je ne regrette pas et reviendrais probablement l'année prochaine, l’organisation est sympa et l'ambiance bon enfant.
    La vidéo de l'épreuve : http://www.youtube.com/watch?v=HdQ-YR...
  • 2000 mètres le samedi 8 septembre (de 10h00 à 10h55) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Arrivée un peu plus tôt que d'habitude pour être sur de pouvoir passer mon Brevet de natation tranquillement.
    En sortant des douches, je suis tombé sur le jardin ludique dans le petit bassin. Ça donne envie d'avoir encore 6 ans et de pouvoir courir sur le tapis flottant à moitié dans l'eau, à moitié sur "la plage".
    Pour mon brevet, j'ai choisi une ligne avec trois autres nageurs d'un niveau proche du mien. Rappel de la consigne importante : pas le droit de poser les pieds sur le fond de la piscine. j'ai échangé quelques mots avec le MNS (très sympa), il m'a même donné un exemplaire du journal métro pour protéger mon certificat du passage humide entre les douches. J'ai terminé ma séance par deux 500m, mais l'objectif principal est rempli : j'ai mon brevet.
    img:http://img687.imageshack.us/img687/97...
  • 2000 mètres le jeudi 6 septembre (de 20h30 à 21h17) à Piscine Saint Merri (Paris) - Un 2000 m non stop pour préparer mon voyage dominical à Montereau-Fault-Yonne ; juste deux petits arrêts, un à la 47ème longueur pour réajuster mes lunettes et un à la 68ème pour laisser passer au T une nageuse plus rapide. Je serrerai un peu plus les lunettes dimanche. J'ai fait mes longueurs sans forcer pour être bien sur de finir, j'ai juste accélérer un peu sur les 400 derniers mètres en changeant de ligne à la fin d'une longueur. Coté fréquentation, je suis sciemment arrivé après 20h pour ne pas subir les effet collatéraux de l'aquagym, 4 à 6 nageurs par lignes, aucun coup reçu, je me suis simplement râpé quelques fois les doigts sur le carrelage : normal à Saint Merri. Plus qu'une étape avant Montereau, samedi, brevet de 1000 m à Dauvin.
  • 1500 mètres le mardi 4 septembre (de 19h50 à 20h30) à Piscine Cour des Lions (Paris) - Pour une nocturne du mardi soir avec l'abonnement trimestriel, il y a beaucoup de choix : d'abord les piscines qui ferment à 22h : Vallerey, Parmentier, Valeyre et Montherlant, à ben mince elles sont pas ouvertes aujourd'hui.
    Bon ben St Germain ferme à 21h30, comment ça fermé aussi ! Soit rabattons nous sur les piscines qui ferment à 21h, Hermant fermé. Y'a plus que la cour de lions.
    Avec toutes ces piscines fermées, il fallait s'attendre à un très forte affluence. Surprise en arrivant, 30 baigneurs référencés aux compteurs électroniques pour une capacité maximale de 375. Hélas, le compteur omettait de dire que c'était 30 nageurs par ligne. J'ai commencé mon 1000 m par "A, A, A la queue leu leu", comme j'en ai eu marre, sur la même musique, j'ai chanté "Je Je Je nage au milieu". Avec une telle affluence, les lignes par vitesse de nage avait toute la même vitesse. Ça s'est amélioré quand l'aquagym s'est finalement terminée.
    J'ai eu une surprise à la fin de mon 1000 m : alors que j'avais commencé à nager en ligne rapide, celle-ci s'était transformée en ligne moyenne à la fin de l'aquagym et une ligne supplémentaire avait été tirée. Désolé à tous les nageurs que j'ai donc du gêner en les doublant alors que manifestement je n'avais plus rien à faire là.
    Mon dernier 500 a été bien difficile, mon 1000 m en dépassement permanent m'avait bien vidé. A noter, mon premier coup de pied de brasse reçu au menton. Dans ces conditions dangerosissimes, Je me suis aussi souvenu du sujet pédiluve d'aceofthedeep qui jugeait criminel d'attacher sa clef au poignet gauche.
  • 2000 mètres le dimanche 2 septembre (de 17h35 à 18h40) à Piscine Champerret (Paris) - Beaucoup de monde ce soir à Champerret ; des pointes à 15 nageurs dans les lignes. J'ai préféré faire ma séance en zone démilitarisée, mais ce fut bien difficile. Je n'ai pas fait mes 2 500 m dominicaux
    . Pendant 20 minutes, je suis resté adossé au muret à me demander quand j'arriverais à trouver un créneau de départ acceptable.
    Félicitations à Vincentf d'avoir appliqué le dicton aperniquien : "huit heures et quart c'est l'heure de Massard".
  • 2500 mètres le samedi 1 septembre (de 13h05 à 14h17) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Arrivée plus tardive que d'habitude. 4 nageurs par lignes et un niveau homogène dans celle que j'ai choisi, donc très peu de dépassement. 3 nageurs à la fin pour mon 500 dos.
    Maintenant c'est course pour l'apernic et passage au pavillon de l'eau.

 

Aout 2012 : (31275 m)
  • 2000 mètres le jeudi 30 aout (de 19h27 à 20h25) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - La pluie n'a pas fait fuir les nageurs
    . Des 500 m à rythme soutenu et un nouvel abonnement trimestriel en poche.
  • 2000 mètres le mardi 28 aout (de 19h30 à 20h25) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Encore une journée chaude : Dauvin encore fréquenté. Dans la partie batifolage, il n'y avait quasiment que des nageurs : j'y ai donc fait mes 3 premiers 500m zigzag à allure tranquille. J'ai rejoins les lignes à la fin quand il n'y avait plus que 3 nageurs en ligne 3 pour un dernier 500 à allure soutenue.
    Jeudi, C temps pourri ; j'espère une baisse de la fréquentation.
  • 2500 mètres le dimanche 26 aout (de 17h15 à 18h20) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Dernière à Hermant avant vidange. Pas trop de monde dans la zone barboteur : Ils auraient donc pu tirer une ligne supplémentaire "nage moyenne" pour que je n'ai pas à m'employer en ligne "nage rapide" pour garder oleum hors de portée de dépassement. Mais bon, c'est quand même sympa de surveiller à chaque longueur où l'on se croise pour ajuster l'allure. Les lignes de nage étaient bien chargées, mais je n'ai pas eu trop de dépassement à effectuer ou à subir.
  • 2500 mètres le samedi 25 aout (de 12h30 à 13h44) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - pas de commentaire
  • 2150 mètres le jeudi 23 aout (de 19h30 à 20h25) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - A 19h30, il y avait leçon collective dans la ligne 5, 9 nageurs dans la 4 et 8 dans la 3. Les deux lignes n'avaient pas l'air très rapides. Comme mardi, j'ai donc fait un premier 500 dans la zone libre où il y avait un peu moins de monde que mardi. Une leçon individuelle a fait suite à la leçon collective, donc re-500m en portenawak. j'ai fini ma séance et les 150m manquant de mardi ligne 4 où nous étions entre 2 et 6.
    Les jours raccourcissant, les lumières ont du être allumées et c'est bo !
  • 1850 mètres le mardi 21 aout (de 19h30 à 20h20) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Dauvin, c'est pas toujours bien
    image

    Je mets l’émoticône petite tête rouge énervée car c'était mon état intérieur à la sortie de la piscine et pourtant, pour m'énerver, il en faut beaucoup.

    A mon arrivée, beaucoup, beaucoup de monde : jusqu'ici, tout va bien, il fait encore très chaud ; c'est normal d'avoir un pic de fréquentation, même chez Bertrand.
    Un cours collectif de 4-6 ch'ti nenfants occupe la ligne 5 : jusqu'ici tout va bien ; ça me va, faut bien apprendre à nager.
    Je compte les nageurs : 11 dans la 4, 12 dans la 3, inageable pour moi mais jusqu'ici tout va bien, je fais mon premier 500 en slalom dans les deux lignes pokémon et les personnes qui plongent depuis les plots font attention à ne pas sauter sur les nageurs sous la surveillance rapprochée d'un M&N'S.
    La leçon se termine, je me rapatrie ligne 4, beaucoup de dépassements difficiles mais jusqu'ici tout va bien, j'ai toujours trouvé assez de cm carré pour faire ma poussée au mur, et la ligne 3 semble moins chargée et plus rapide, donc exil au bout du deuxième 500m pour faire un dernier kilomètre.
    Et c'est enfin à 20h20 que je sors énervé du bassin quand un autre nageur me fait un signe très explicite, mais que j'ai mis quelques seconde à comprendre vu l'heure : c'est fini. Une évacuation du bassin 10 minutes avant la fin, sans problème techniques, ni pollutions, ça, ça m'a vraiment énervé. Mille millions de mille sabords ! Bougres d’extrait de crétins des Alpes ! Simili-martien à la graisse de cabestan ! il ne me restait que 3 minutes pour finir mes 2 km du mardi (martial ?)
    image

    image

    image

    image

    image

    En rejoignant les douches, un M&N'S m'a poliment salué. il me semble que je n'ai rien répondu et ai juste tracé ma route vers la sortie ; pas très urbain de ma part, mais j'étais pas vraiment d'humeur à sociabiliser.
    Sur le retour, pour me calmer intérieurement, je me suis fait une crêperie (patakrep); maintenant ça va mieux.
    Nageurs.com ne pouvant se faire le relais de mon mécontentement à l'encontre de la piscine, je vais de suite laisser un message sur paris.fr.
  • 1800 mètres le dimanche 19 aout (de 17h30 à 18h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Il faisait un temps à ne pas mettre une arrête de poisson dans l'eau d'Hermant, entre les <°))))<, les <°))))< et surtout les <°))))<, il aurait eu trop de nageurs à modérer !
    A l'entrée, 15 à 20 minutes d'attente à l'ombre, Kurea, que j'ai eu plaisir à revoir, est arrivée peu après moi. c'est la seule nageuses.com que j'ai pu y voir.
    Coté bassin, aucune ligne d'eau, juste une pataugeoire immense, magnifiquement décorée de rangées de pieds le long de tous les cotés du bassin.
    La zone petit bassin était inageable, j'ai donc fait des longueurs de 45m avec choix d'un coin sans pieds pour le demi-tour en zone profonde.
    beaucoup d'obstacles un peu partout et difficile à repérer pour cause de visibilité réduite. Une bonne préparation pour le départ de parisàlanage s'il a lieu.
    Finalement, je me suis bien rafraichi et ça m'a amusé de voir Georges dans cet état (mais je ne suis pas sur d'être fan du comique de répétition sur cette affaire).
    Ps @Kurea : Pour faire du gras il suffit de mettre une étoile avant et après la zone de texte à graisser et pour une image i m g : h t t p : . . . en enlevant tous les espaces.
  • 2500 mètres le samedi 18 aout (de 11h57 à 13h12) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Fréquentation : 4 nageurs dans la ligne n°4 puis 6 pendant quelques petites minutes, puis 3 puis 2. La plage horaire idéale du samedi commence à 12h30 et ne doit pas s'achever avant 13h30. mais à 11h57, ça allait bien aussi : premier dépassement dans ma 14ème longueur.
    Séance : Les lignes étant quasi désertes, j'ai prolongé ma séance par un 500 dos, ça faisait longtemps ! Une longueur m'a suffi pour retrouver mes marques avec la vague qui avance sur les carreaux du faux-plafond.
    Dauvin, c'est bien !
  • 1500 mètres le jeudi 16 aout (de 19h44 à 20h22) à Piscine Mathis (Paris) - Quatre crawleurs dans la ligne 4, dont un qui allait plus vite que nous autres : très bonnes conditions de nage.
  • 1500 mètres le mercredi 15 aout (de 15h40 à 16h40) à Piscine Georges Hermant (Paris) - difficile de nager aujourd'hui : ligne rapide un peu trop lente. En partant, j'ai croisé Nono, devant le miroir des vestiaires, qui se faisait bo.
    J'ai nagé avec mon bonnet nageur.com ancienne version qui est désormais vintage.
  • 2000 mètres le mardi 14 aout (de 19h15 à 20h10) à Piscine Champerret (Paris) - A Champerret, on peut nager pendant l'aquagym, cette dernière se fait dans le petit bassin (Comme à Bertrand Dauvin
    ).
    J'ai choisi la ligne n°3, celle qui avec l'autorégulation est la plus rapide. Entre mon arrivée et mon départ, la physionomie a changé du tout au tout ; beaucoup de ♪ petits itsi bitsi tini ouini, ♫ tout petits, petits, bikinis♩ rapides avec leurs palmes ♪qu'elles mettaient pour la première fois♬, une personne difficile à doubler et un dossiste rapide à mon arrivée pour n'être plus qu'avec des fusées en crawl et pap à mon départ : y'a fallu que je carbure un max sur la fin pour pas trop dépareiller, j'ai donc fractionné mon dernier km.

    Je vous ai épargné les paroles de itsi bitsi bikini en finnois, mais cela ne m'empêche pas de préférer miss Finlande 1958 en bikini avec son orchestre en vieux maillot à Dalida en pyjama
    http://www.youtube.com/watch?v=lg-JWt...
    http://www.youtube.com/watch?v=hVUwra...
  • 2000 mètres le dimanche 12 aout (de 17h20 à 18h20) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Comme il n'y avait pas la ligne nage moyenne, je me suis rabattu sur la ligne rapide occupée par Oleum et pas mal d'autres nageurs. Je ne me suis pas fait doubler trop souvent, le niveau était assez homogène, donc je mets le petit rond jaune. Vu la fréquentation, le sol des douches était inondé : Il va falloir que je trouve des claquettes à semelles compensées pour garder les pieds hors de portée du bouillon de culture. Pour suivre la mode lancée par DJ Shadok, la chanson que j'avais dans la tête en rentrant : Sinua, sinua rakastannnn ♬ Yö painaa päähäni pimeän seppeleennnnnn ♬ Jotta en sinua näkisi ♩
  • 2000 mètres le samedi 11 aout (de 11h59 à 12h55) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Comme d'hab' : Dauvin, c'est bien !
  • 1500 mètres le jeudi 9 aout (de 18h33 à 19h09) à Piscine Jean Boiteux, ex Reuilly (Paris) - séance avant l'apernic
  • 2000 mètres le mardi 7 aout (de 19h32 à 20h22) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Plus de monde qu'hier soir. J'ai nagé dans la zone pokémon, à la limite des lignes où avec d'autres nageurs, une ligne virtuelle s'organisait. Rythme plus soutenu qu'hier.
  • 1475 mètres le lundi 6 aout (de 19h50 à 20h30) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Retour "tranquille" après trois semaines d’arrêt forcé pour champignonnite aiguë. Première en nocturne à Bertrand DAUVIN : trois par ligne, c'est presque parfait.

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49




Messages postés sur les forums :