Comment calculer sa distance de nage dans une piscine de 33m ?

Ton coach ou toi même a préparé un programme d’entraînement, tu te mets à l’eau, et arrivé à la première longueur tu te dis : tiens je pensais que c’était un 50m c’est bizarre je suis déjà au mur ?! Ou alors que pour un bassin de 25m il te faut beaucoup de coups de bras en plus pour arriver de l’autre côté !? Alors en fait tu es peut-être dans un bassin de 33 mètres !

Quelques repères

Il faudra ainsi nager 3 bassins pour 100 mètres, 6 bassins pour 200m, 12 bassins pour 400m, etc.

A chaque 100m le nageur arrive donc d’un côté différent, cela peut soit aider à compter soit au contraire porter à confusion. Et toutes les 30 longueurs c’est 1km de nagé.

Les choses se compliquent sur le 4 nages !!

Autant pour le 4 nages en bassin de 25m ou sur 50m les choses sont simples, mais en bassin de 33m les distances ne tombent pas juste… alors à quel moment précis faut il changer de nage ?

Pour résumer cela un schéma, le nageur commence côté grand bain :

On suppose que la piscine fait 33,33m, à l’épaisseur de carrelage près.

C’est donc compliqué pour le 100m car les changements de nage interviennent à des endroits différents tous les 25 mètres…

C’est en revanche faisable pour le 200m avec des changements de nage exactement au milieu de bassin, à chaque longueur et demi.

Ici à la piscine de Montparnasse il y a un marquage spécifique dans le bassin de 33m avec un repère pour le 25m et un repère pour le 50m.

On peut aussi « tricher » et faire plus court sur certaines nages que d’autres pour simplifier ! Par exemple 200m 4 nages avec une longueur de pap, deux longueurs en dos, une en brasse, et deux en crawl.

Adapter son programme aux dimensions du bassin

L’idéal est de construire l’entraînement spécifiquement pour cette longueur atypique de bassin, en remplaçant les 100m 4n par des 133m 4 nage (une longueur par nage), et les 200m 4 n par des 266m 4 nage (un aller-retour dans chaque nage).

Garder à l’esprit qu’une des difficulté technique du 4 nages sont les virages, donc changer de nage en milieu de bassin ne permet pas de s’entraîner sur cet aspect !

Avec les autres nages, on peut jouer sur les allures par exemple 400m avec plusieurs allures dans chacun des 100m, ou encore prévoir du fractionné en adaptant les temps de départ.

Quid des piscines d’hôtel de 12 mètres, 15 mètres, 17 mètres, etc ?

De la même manière raisonner en nombre de longueur plutôt qu’en distance, et éventuellement calculer ensuite les distances correspondantes. Même si les distances ne sont pas des multiples de 100m les effets bénéfiques de la natation seront là malgré tout.

Enfin on peut aussi avoir recours à une montre sportive qui calculera la distance parcourue, après avoir renseigné la longueur du bassin.

Quels sont les critères importants pour choisir une montre sportive connectée ?

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, l’usage des montres sportives s’est démocratisé et de nombreux modèles ont été mis sur le marché. Même dans les piscines où l’équipement du nageur se limitait jusqu’à il y a encore peu au maillot de bain – lunettes – bonnet, on voit de plus en plus de nageurs arborant une montre haut de gamme au poignet. Mais toutes les montres ne se valent pas, certaines sont spécialisées dans un sport en particulier, la tendance est la montre multisport. Il est important d’utiliser des comparatifs en ligne pour choisir sa montre connectée car le choix est vaste.

Certaines montres sportives permettent de mesurer de manière assez précise l’activité réalisée dans la piscine. Il suffit d’indiquer la longueur du bassin, et la montre compte pour vous votre distance, en détectant chacun des virages en bout de ligne. Plus fort, certaines montres sont capables de détecter votre type de nage, de vous chronométrer sur chacune de vos longueurs et série, et de compter le nombre de cycles de bras.

Le nageur loisir aura ainsi des statistiques qu’il pourra ensuite utiliser pour suivre sa progression, le nageur en club pourra lui retrouver le détail d’une séance et le kilométrage réalisé.

Alors quels sont les critères à regarder pour choisir sa montre sportive ?

Chaque montre ayant ses spécificités propres, il est important de bien comparer ses caractéristiques comme son autonomie, son prix, etc, mais aussi les capacités et sa précision à mesurer les séances d’entraînement.

Les critères sportifs

Le critère principal devrait être la capacité de la montre à faire un suivi de l’ensemble des sports que vous pratiquez, y compris occasionnellement.

Ainsi un nageur pratiquant occasionnellement la course à pied aura tout intérêt à choisir une montre lui permettant de suivre ces deux sports.

La présence d’un capteur GPS dans la montre est de plus en plus répandu. Celui-ci apporte un réel plus pour toutes les activités sportives en extérieur, tel le vélo, le kayak, ou la nage en mer.

Test de la Polar Vantage qui permet une mesure GPS dans l’eau.

L’application permettant de consulter ses séances est également importante afin d’avoir accès de manière simple et lisible au détail de ses entraînements.

Plus plus en plus de modèles sont capables de mesurer le cardio directement au poignet, sans avoir besoin de compléter par une sangle. Cette mesure peut être particulièrement utile dans certains sports, mais aussi pour mesurer une fréquence cardiaque au repos.

D’autres capteurs comme la température permettent de mesurer très précisément par exemple en piscine ou en milieu naturel la température de l’eau.

Certaines montres disposent aussi d’un capteur barométrique permettent de mesurer l’altitude. Idéal pour le ski, la marche en montagne, ou le parapente !

Les autres fonctions possibles

On peut utiliser sa montre pour mesurer son activité physique au quotidien, comme le nombre de pas, les calories consommées, sa fréquence cardiaque, et même la durée et la qualité de son sommeil.

Certaines marques comme Garmin proposent des montres avec un module NFC permettant de payer ses achats sans contact, ou de stocker de la musique pour l’écouter avec un casque bluetooth. Il y a aussi des modèles comme l’Apple Watch ou les montres Android qui permettent de faire tourner tout un écosystème d’applications sur la montre. Il commence à y avoir également des montres disposant de leur propre carte sim !

Enfin les fonctions de base comme donner l’heure, ou proposer des répétitions d’une ou plusieurs durées (très utile pour du fractionné ou de la gym).

Des montres que l’on utilise aussi au quotidien

Le design et le choix des matériaux rend les montres sportives adaptées à être portées au quotidien, à la place des montres traditionnelles. Des marques horlogère proposent aussi des modèles de montre connectée femme de luxe.

Faire appel à un coach personnel à Paris pour apprendre à nager ou se perfectionner

De nombreux coachs sportifs proposent des séances personnalisées dans toute sorte de discipline. Le site Ownsport permet de sélectionner un coach sportif à Paris.

Plus d’un français sur cinq en moyenne ne sait pas nager. Et bien que l’apprentissage de la natation est inscrit au programme de l’éducation nationale, nombreux sont les adultes ne sachant pas nager ou ayant un niveau très faible en natation.

La multiplication des piscines municipales sur le territoire et des associations pour apprendre à nager ne répond cependant pas toujours au besoin de celles et ceux souhaitant pouvoir s’initier ou progresser en natation.

En effet chaque personne souhaitant prendre des leçons de natation va avoir des objectifs différents, et progressera à un rythme différent. Certains voulant apprendre les rudiments techniques pour permettre de pouvoir se maintenir à la surface en cas de chute accidentelle dans l’eau, en prévision de leurs prochaines vacances au bord de l’eau, d’autres souhaitent améliorer le geste technique pour progresser dans une nage en particulier, d’autres personnes encore souhaitent pratiquer une activité physique pour se maintenir en forme et en bonne santé.

Le coach individuel sera à l’écoute et proposera des séances en adéquation avec l’objectif fixé. Celui-ci peut donc intervenir pour tout niveau de pratique. Le débutant aura besoin d’être rassuré et encouragé pour s’élancer, et de nombreux points techniques pourront être prodigués afin de permettre d’assimiler les bases techniques. La gestion de la respiration, la position à l’horizontalité dans l’eau, la coordination des différentes actions composant un cycle de nage, la précision du mouvement seront autant de thèmes que le coach pourra cibler aux différentes étapes de l’apprentissage, pour une progression régulière.

Le nageur intermédiaire pourra également faire appel à un professeur de natation pour améliorer sa technique, identifier ses défauts, développer une nouvelle nage.

Le coach pourra également apporter de la motivation pour se dépasser, en alternant des exercices techniques avec des exercices plus physiques permettant d’améliorer son allure de nage. Il pourra également construire un programme d’entraînement personnalisé permettant au sportif de s’entraîner également seul, et profiter des séances d’encadrement pour mesurer la progression et prodiguer des conseils techniques.

Une séance de fitness avec un coach individuel dans un parc à Paris

Pour pouvoir exercer une activité de coach sportif, il est nécessaire de suivre une filière de formation reconnue par l’état. Il en existe de deux types : les études de STAPS (bac+3), et des formations dispensées par les CREPS. Le suivi de l’une ou l’autre de ces filières permet ensuite d’obtenir une carte professionnelle donnant le statut d’éducateur sportif. Cette carte garantit donc que le professionnel dispose bien de l’aptitude à encadrer une activité sportive et que son casier judiciaire ne comporte pas d’infraction liée à la violence.

De nombreuses autres disciplines sportives sont proposées par les coachs, comme des séances de préparation physique générale consistant à des exercices qui peuvent être réalisés chez soi sous les encouragements du coach. Ces séances ayant pour objectif de renforcement musculaire ciblé, produisant des bénéfices en adéquation avec l’objectif sportif. Ainsi pour progresser en natation il est possible également de faire appel à un coach pour travailler spécifiquement certains groupes musculaires, ou pour construire un programme adapté aux capacités physiques du client. En outre ces séances à domicile entrent dans le cadre des services à la personne et sont donc assujetties à une réduction d’impôt de 50% du montant des cours.

Le site Ownsport permet de trouver un coach près de chez soi parmi une sélection de plusieurs milliers de coachs diplômés, selon la discipline souhaitée.

Les bienfaits du massage pour les nageurs

Pour que la pratique de la natation reste bénéfique, il est important entre les différents entraînements et les compétitions d’avoir une bonne récupération.

En complément du repos et d’une bonne réhydration qui sont essentiels, d’autres techniques peuvent améliorer et accélérer la récupération du nageur, comme par exemple des étirements musculaires à la fin de l’entraînement, des séances de cryothérapie, d’électrostimulation, ou des massages.

Massage après une bonne séance de natation. Crédit photo : Nageurs.com

La récupération doit permettre de drainer les déchets produits lors de l’effort comme l’acide lactique ou encore l’acidose musculaire à l’origine des courbatures.

Les techniques de massage permettent de favoriser la récupération, en évacuant les toxines produites pendant l’effort, d’améliorer le flux sanguin, mais aussi d’assouplir et de réduire les tensions des muscles, par exemple en éliminant les noeuds musculaires.

Qu’est ce que les noeuds musculaires ?

Lors des entraînements, les muscles sont soumis à rude épreuve, les fibres musculaires qui se sont davantage contractées peuvent devenir plus compactes et dures. Les muscles tendus vont également entraver la bonne circulation du sang.

Ces contractures musculaires se manifestent par des tensions dans les muscles. La meilleure manière d’éliminer ces noeuds musculaires est de masser la zone de tension afin de détendre les fibres. Pour cela il s’agit d’exercer une pression légère du bout des doigts sur la zone, puis de procéder à des mouvements circulaires.

Faire appel à un masseur permettra de traiter des noeuds musculaires sur l’ensemble du corps, y compris les zones complexes à atteindre comme le dos.

Un masseur professionel pourra utiliser une table pliante de massage qu’il pourra transporter ou entreposer pour réaliser des massages.

Une bonne table de massage est en effet indispensable pour prodiguer un massage efficace, en permettant au patient d’être installé confortablement dans une bonne posture et de lui permettre de respirer correctement.

Les professionels itinérants utilisent pour cela une table de massage pliante qu’ils peuvent transporter et ranger facilement. Celles-ci existent pour un usage allongé ou assis, dans une large gamme de matériaux et de prix.

Quelques séances de natation pour se remettre en forme après les fêtes

Histoire de se remettre en forme après les fêtes, voici quelques séances de natation variées, que vous pouvez utiliser tel quel ou bien adapter. Les distances de chaque exercice peuvent être modifiées, tout comme le nombre de répétitions et bien entendu les temps de départ.

Ce sont des séances que j’avais nagé pendant le mois d’aout en attendant la reprise du club. Celles ci sont donc inspirées de ce que l’on nage habituellement dans le groupe master.

Astuce : inscrivez votre séance sur un morceau de papier à apporter avec vous à la piscine, et adapter la distance selon votre niveau et le temps que vous disposez pour votre séance.

Séance n°1: 3500m. Difficulté : Facile, idéal pour une reprise en douceur.

  • 200 nl
  • 200 4n jbes
  • 200 4n ed
  • 200 4n nc
  • 4×100 cr nuque tendue
  • 12×50 ondul/batt palmes
  • 200 cr 3-5-7
  • 3×200 cr allure 1..3
  • 8×100 cr : 25 vite, 75 recup
  • 100 dos souple

Séance n°2: 4000m. Difficulté : Moyenne, avec un bloc assez cardio.

  • 200 cr échauffement
  • 4x 75 cr, 25 4n
  • 100 4n
  • 4 x (50 moy, 50 vite, 100 sple)
  • 200 récup
  • 8 x (50 moyen, 25 vite, 75 sple)
  • 200 récup
  • 4x 50 pap
  • 3x 200 allure 1 à 3
  • 100 récup

Séance n°3: 3700m. Difficulté : Moyenne, séance axée sur la technique

  • 200 au choix
  • 3×100 4n 
  • 8x 50 : 50 apnée, 25 prog, 25 récup 
  • 12x 50 d.1″ prog de 1 à 4 
  • 200 souple 
  • 4x 100 réduire le nombre de coups de bras à chaque 100 
  • 200 sple 
  • 4x 100 prog de 1 à 4 en faisant attention de pas trop augmenter le nombre de coups de bras 
  • 200 sple 
  • 3x 200 de 1 à 3 
  • 200 récup 

Séance n°4: 4300m. Difficulté : Difficile.

  • 200 nl
  • 200 4n jambes
  • 200 4n nc
  • 3x 200m allure 1 à 3
  • 100 dos récup
  • 5x 200 : un moyen, un bien nagé
  • 100 dos récup
  • 200 vite
  • 100 dos récup
  • 200m cr 3-5-7
  • 4×50 cr vite, récup 20″
  • 100 récup
  • 8×25 cr vite, récup 20″
  • 100 récup
  • 4×50 cr, 30s de gainage hors de l’eau entre chaque 50
  • 400 4n récup
  • 200 bien nagé

Séance n°5 : 4200m. Difficulté : Difficile. Bien respecter les temps de départ.

  • 200 NL
  • 400 4N : 25 jbes, 25 NC (nage complète), 25 éduc, 25 NC
  • 8x 50 cr départ 1″.
  • 4x 100 cr départ 1″45
  • 2x 200 cr départ 3″10
  • 100 récup
  • 400 cr chrono
  • 100 récup
  • 2x 200 cr d. 3″10
  • 4×100 cr d. 1″45
  • 8×50 cr d.1″
  • 100 récup
  • 4x 100 4n d. 1″50
  • 100 souple