Faut-il craquer pour le couloir de nage, le nouveau dada des nageurs ?

Idéal pour les personnes qui souhaitent nager sur de longues distances, le couloir de nage est une piscine de plus en plus plébiscitée car elle présente les caractéristiques d’une piscine sportive, notamment à travers sa longueur pouvant atteindre les 30 mètres.

Même si elle est assez contraignante pour une utilisation familiale, beaucoup de particuliers optent aujourd’hui pour ce type de piscine.

Si vous aussi, vous craquez pour ce modèle de piscine, voici ce que vous devez savoir avant de l’installer dans votre jardin.

Caractéristiques d’un couloir de nage

Comme son nom l’indique, cette piscine se présente sous la forme d’un couloir. C’est-à-dire que ses dimensions en longueurs excèdent de loin la largeur. Spécialement conçu pour les besoins des sportifs, elle s’étend généralement sur une distance de 10 à 30 mètres, tandis que sa profondeur est de 1,50 mètre en moyenne.

Le couloir de nage est doté d’un bassin étroit avec une largeur qui varie entre 2,5 et 5 mètres.

Comme le souligne le blog infopiscine, c’est d’ailleurs le plus grand inconvénient de cette piscine, car elle ne convient pas pour une utilisation familiale.

Le couloir de nage est une sorte de piscine qui se décline sous différentes formes, à savoir :

Le couloir de nage en kit

Préconçu en usine, il est très facile à installer. Il peut être fait en plusieurs matériaux à savoir : le PVC, la résine, l’aluminium, l’acier ou encore le béton. Ce modèle de piscine se limite généralement aux dimensions minimales, avec une longueur comprise entre 10 et 15 mètres tout au plus.

Pour ce type de piscine, il faut prévoir un budget de 10 000 à 20 000 euros.

Le couloir de nage maçonné

Si vous souhaitez confier la construction de votre bassin à un professionnel, vous pouvez opter pour ce modèle. Il est fait en parpaings, en béton projeté ou en béton coulé. Le couloir de nage maçonné nécessite un permis de construire lorsque sa surface dépasse à 20 m² et sa hauteur 1 mètre.

Ce modèle vous coûtera entre 25 000 et 40 000 euros si la piscine a moins de 20 mètres. Au-delà, il faut prévoir en moyenne 30 000 euros.

Le couloir de nage en coque

C’est un modèle préfabriqué en polyester. Son installation est moins complexe, car il suffit de la mettre en place, puis de la recouvrir d’enduit. Un entretien doit être assuré tous les 10 ans.

Le budget pour ce modèle se situe entre 15 000 et 25 000 euros selon les caractéristiques.

Voici pourquoi vous devriez craquer pour le couloir de nage !

Ce modèle est parfaitement adapté pour les personnes qui pratiquent la natation. De plus, avec une profondeur comprise entre 1,30 et 2 mètres au plus, vous pouvez y effectuer tous vos exercices d’aquagym. Sa longueur vous permettra de vous mouvoir aisément en effectuant de nombreuses longueurs en aller-retour.

Avec un couloir de nage dans votre jardin, vous n’aurez plus besoin d’aller dans les piscines publiques pour vos entrainements.

En plus de sa praticité, le couloir de nage est une piscine très esthétique qui s’intègre facilement dans les jardins.

Idée : Vous pouvez l’aménager tout près de votre terrasse pour profiter de sa fraicheur.

Les inconvénients du couloir de nage

Avant d’opter pour cette piscine, vous devez analyser tous les aspects et également prendre en compte les points faibles de cette formule.

La première chose que vous devez savoir est que ce type de piscine n’est pas adapté pour une utilisation familiale puisqu’il sera très difficile de jouer dedans ou de chiller. Son étroitesse est incompatible avec les jeux et vous n’aurez également pas vraiment l’occasion d’inviter des amis pour passer du bon temps dans l’eau car le couloir de nage n’offre pas l’espace nécessaire.

Peut-on espérer payer moins cher ?

Si obtenir une remise sur le bassin en tant que tel est tout à fait envisageable et est à négocier avec votre pisciniste, sachez aussi que Pendant le Black Friday, de nombreux articles autour de l’univers de la piscine sont remisés (rideaux de sécurité, alarmes, robots nettoyeurs…)[Voir la liste ici]

Cela ne représente pas le plus gros du budget face aux frais inhérents à la construction d’une piscine, mais mis bout à bout, cela représente tout de même un budget non négligeable.

Cartographie : quelles sont les rues de Paris à plus de 15 minutes à pied d’une piscine ?

La ville de Paris défend l’idée de la ville du quart d’heure. Concrètement la densité urbaine et le concentré de service se traduit pour les parisiens par la capacité de pouvoir tout faire ou presque dans un périmètre de quinze minutes à pieds du lieu où l’on se trouve. Commerces, écoles, bibliothèques, bureaux, lieux de loisirs, etc.

Mais qu’en est-il des piscines ?

Sur le site de Geoportail, on peut depuis la récente époque des attestations de déplacement calculer un isochrone. Cela consiste à dire tracer sur une carte toute une zone accessible à pieds à 15 minutes aux alentours d’une adresse. Selon la topologie des rues, des intersections, des passages, des espaces verts ou encore des ponts pour piétons, la zone accessible en quinze minutes n’est pas vraiment un cercle, mais est un polygone à forme très variable selon le point à partir duquel le calcul a été fait.

En compilant les résultats des 41 piscines parisiennes (en 2021) sur une seule et même carte, j’ai pu construire cette cartographie avec trois zones :

Catographie de la répartition des piscines à Paris. Les habitants de certains quartiers sont à bien plus de 15 minutes de marche d’une piscine.

Une première zone en bleu foncé pour les adresses à 5 minutes à pieds de la piscine. Juste autour, une seconde zone dans un bleu plus clair correspondant à 5 minutes supplémentaires. Et enfin une troisième zone correspondant aux limites des 15 minutes à pied. A noter que vous pouvez cliquer sur l’image pour ouvrir la carte interactive dans laquelle il est possible de faire un zoom rue par rue !

Certains quartiers étant bien pourvus en piscine, les habitants ont plusieurs choix à moins de 15 minutes. Ces zones proches de deux ou davantage de piscines sont également marquées en bleu plus foncées sur la carte.

Cette redondance de piscine permet d’assurer une continuité de service lorsqu’une piscine doit être fermée pour une vidange ou bien des travaux de réfection pouvant durer plusieurs mois, voire plusieurs années.

La carte fait état de zones importantes où l’offre en bassin est faible, voire inexistante notamment dans les quartiers du Faubourg Saint-Antoine, de Ménilmontant, les Batignolles, et dans quasiment tout le 7ème et le 8ème arrondissement.

Il semble hélas que ces considérations sur l’accessibilité en temps ne fasse pas vraiment partie des critères qui ont guidé par le passé les choix d’implantation des nouvelles piscines. En effet, les piscines qui doivent ouvrir à Paris dans les mois qui viennent – l’Arche sur le quai Javel, la piscine rue Belliard dans le 18ème à la Porte de Saint-Ouen – le sont dans des zones ayant déjà des bassins à proximité. Concernant la future piscine flottante l’Arche, la carte montre bien un déficit de piscine aux alentours, néanmoins le bénéfice aurait été plus grand de faire le choix d’amarrer cette piscine au centre de Paris, comme l’était autrefois la piscine Deligny sur la Seine et qui a été pendant près d’un siècle un lieu de plein air très prisé par les parisiens.

Afin d’améliorer le maillage des piscines à Paris, on peut espérer que les zones éloignées des piscines puissent être retenues pour de futures constructions de piscines, que cette répartition « à 15 minutes » fasse partie des critères pour les choix des futures piscines et puisse guider les services municipaux à établir les zones prioritaires pour construire de nouveaux établissements.

Cette carte n’intègre que les piscines municipales. Je n’y ai pas mis les bassins-écoles, mais de la même manière pour les écoliers, le trajet depuis les écoles vers une piscine est très inégal suivant les quartiers !

La piscine Deligny, une piscine disparue

Connaissez-vous la piscine Deligny ? C’était un de ces anciens bains publics aménagées sur la Seine, où la baignade se faisant directement dans les eaux du fleuve, dans un bassin fait de planches de bois entre lesquelles l’eau s’écoulait.

Du nom du maître nageur qui y fonde une école de natation en 1801, les bains ont traversé les décennies, pour sombrer complètement presque deux siècles plus tard en 1993 en coulant par quatre mètres de fond, suite à un choc trois ans auparavant avec une péniche.

Il y en a donc eu des générations qui ont fréquenté ce lieu ! Mais beaucoup ignorent aujourd’hui où étaient précisément amarrés ces fameux bains. On peut apercevoir l’établissement ci-dessous sur le quai Anatole-France, grâce à ce tirage d’une vue aérienne du Pont de la Concorde en 1958 :

Vue aérienne de la piscine Deligny, en 1958, par Roger Henrard. Inventaire du Musée Carnavalet.

Sur la gauche c’est bien la place de la Concorde, et à droite l’Assemblée Nationale !

Les bains était très prisée l’été, on venait s’y rafraîchir, prendre un bain de soleil, draguer, discuter, y manger dans son restaurant, profiter de ses salons privés, et éventuellement y nager ! Haut lieu de l’exotisme parisien, fréquenté assidûment par Charles X, Louis-Philippe, et le Tout-Paris. Sur la plupart des archives photo, on y voit une foule de parisiens s’y presser.

La piscine Deligny en 1973. Crédit photo : ina.fr

Il existait à l’époque de nombreux bains de ce type, disposées sur des barges de Seine, les bains fleur, le bain-royal, les bains de la Samaritaine, entre autre.

A partir de 1840, les bains Deligny ont été reconstruis par ses nouveaux propriétaires les frères Burgh, en assemblant une dizaine de bateaux. Deux bassins, dont un de 30m doté d’un fond en bois en pente douce allant de 60cm à 2m de profondeur. Pour l’anecdote, l’un des bateaux, le Cénotaphe qui avait été spécialement construit pour rapatrier les cendres de Napoléon à Sainte-Hélène a finalement eu un tout autre destin, en cause un hiver de 1840 trop froid.

Doté d’un bassin de 50 mètres, la piscine a accueillit les premiers Championnats de France de natation en grand-bassin en 1899, pour une unique épreuve : le 100m nage-libre (le chrono du vainqueur peut faire sourire, il était de 1 minute 31s !). Une bonne partie des éditions suivantes s’y est également tenue avant que ne soit construite la piscine des Tourelles (l’ancien nom de la piscine Georges Vallerey) pour les JO de 1924.

Les bains ont même accueilli les épreuves de natation de Jeux Olympiques de 1900, mais les résultats ne furent jamais homologués car les dimensions du bassin n’étaient pas conformes avec… 6 mètres de trop !

Un documentaire de 1948 montre la reconstruction du bassin de la piscine Deligny. Le bassin dispose d’une armature de soutien et est désormais étanche et isolé du fleuve, l’eau peut désormais être filtrée.

Extrait d’un documentaire de 1948 sur la reconstruction complète de la piscine.

L’eau est alors prélevée dans la Seine, décantée, passe successivement dans trois filtres, et une petite quantité d’eau de javel y est ajoutée. Une sorte de robot pompe aspirateur est aussi inventé afin d’enlever les impuretés présentes dans le bassin.

L’hiver, les bains pouvaient être démontés pour éviter d’être endommagés par les intempéries ou le gel. Dans les années 1960, les bains Deligny se transformait ainsi à l’automne en parking flottant. Car malgré le succès des bains durant les beaux-jours, cela ne suffisait pas à équilibrer les comptes, et les propriétaires devaient diversifier leurs recettes afin de pouvoir rembourser les emprunts contractés pour moderniser l’établissement.

Bien plus tard, ces installations qui ont toutes disparues ont inspiré la création de la piscine Joséphine Baker sur une péniche qui a été ouverte en 2006, avec une eau certes puisée dans la Seine, mais cette-fois ci traitée et chauffée.

Pas de pass = pas de chlore !

Grand soleil, et près de 30°C cet après-midi, une température de saison, et une volonté toute naturelle d’aller se rafraîchir à la piscine municipale !

Sachez qu’à partir de ce jour, un pass sanitaire sera désormais exigé pour accéder aux piscines, comme l’a annoncé le président Macron lors de son allocution télévisée du 12 juillet.

Concrètement à l’entrée de l’établissement il faudra présenter son QR-Code valide, pour tout usager adulte, ainsi qu’un justificatif d’identité pour éviter les fraudes. Attention, cette mesure concerne à la fois les piscines couvertes, et les piscines découvertes.

Image d’illustration, crédit photo : nageurs.com

Les piscines, à moins que celles-ci n’aient une jauge à moins de 50 personnes, devront dès ce 21 juillet vérifier le pass sanitaire des usagers. Quoi qu’il en soit, dès début août cette jauge sera limitée, et la vérification systématique.

Les enfants mineurs de 12 à 17 ans ne seront concernés qu’à partir de fin septembre.

Les détenteurs de certificats médicaux de type ALD (conformes ou non) devront bien sûr eux aussi présenter un pass sanitaire valide comme tout le monde.

La piscine Suzanne Berlioux, dans le forum des Halles à Paris. Photo du 21 juillet 2021.

La bonne nouvelle, c’est qu’en contre partie il ne sera plus obligatoire de porter un masque à l’intérieur de la piscine, sauf si la piscine ou la préfecture en décide autrement. Le personnel en revanche devra garder un masque pour le moment.

Le personnel des piscines sera donc en première ligne pour faire ces vérifications, alors qu’une partie de la population est totalement opposée au principe du pass sanitaire. Cela promet une certaine agitation à l’accueil des piscines, alors sincèrement bon courage au personnel des piscines, et pour les usagers rappelons que l’on peut encore faire gratuitement des tests PCR un peu partout en attendant.

Les bâches pour piscines tubulaires

Pour les propriétaires d’une piscine tubulaire hors-sol, la bâche est l’équipement nécessaire pour protéger sa piscine. Ces équipements peuvent se trouver auprès de revendeurs spécialisés comme sur Azialo, l’un des leaders dans le secteur de la vente de piscines.

Les différents types de bâche pour piscine hors-sol

Pour maîtriser la consommation électrique pour le chauffage de l’eau, une bâche à bulle, ou couverture à bulle va permettre de protéger la piscine pour réduire les effets du refroidissement nocturne. Ce type de bâche s’utilise l’été, et se pose directement sur l’eau après la baignade. Celui-ci va notamment permettre d’éviter que des feuilles, poussières ou d’autres impuretés ne se retrouvent dans la piscine et limiter également le phénomène d’évaporation de l’eau. Elles peuvent aussi limiter le développement d’algues aquatiques. C’est ainsi que ces bâches peuvent permettre de réduire la quantité de produits d’entretient et de renouvellement d’eau.

une bâche pour piscine tubulaire
Une bâche pour piscine tubulaire ronde de marque Intex.

Un autre type de bâche, est la bâche de sécurité. En effet, pour les piscines hors-sol qui n’auraient pas de barrière de sécurité, ce type de bâche peut être mis en place une fois la baignade terminée, pour protéger les enfants en cas de chute dans la piscine. Les bâches de sécurité doivent disposer de la norme NF P90-308.

Enfin, une fois l’été terminée, pour éviter la corvée de démonter et de ranger sa piscine, il est possible d’installer une bâche d’hivernage. Celle-ci va protéger la piscine des intempéries, et éviter que le liner de celle-ci ne se détériore durant la saison d’hiver. Ce type de bâche va permettre un remise en état plus rapide et plus facile de sa piscine dès l’arrivée de l’été.

Pour éviter l’accumulation d’eau de pluie sur la bâche, certains modèles sont perforés et munies d’un tamis d’écoulement.

Il existe aussi des bâches de protection quatre-saisons qui peuvent s’utiliser aussi bien l’été pour éviter le dépôt d’impuretés, que l’hiver comme bâche d’hivernage, et qui disposent également de la norme de sécurité pour les enfants.

Des caractéristiques adaptées à chaque piscine

Les marques de piscine tubulaires auto-portées comme Intex, Bestway, etc fabriquent pour leurs différents modèles des bâches adaptées. En effet selon les dimensions de la piscine, ou sa forme, il faudra choisir une bache pour piscine tubulaire compatible pour avoir l’assurance que celle-ci remplit pleinement son rôle, d’autant plus s’il s’agit d’une bâche de sécurité. Ainsi il existe des bâches rectangulaires, des bâches rondes, ou encore des bâches ovales, pour les dimensions adéquates permettant un bon maintient solide du système de fixation (rabat, corde ou autre) sur les parois de la piscine.

Les bâches souples pour piscines tubulaires sont généralement moins chères que celles conçues pour les piscines classiques enterrées. Les premiers prix pour les bâches de piscine tubulaire de plus petites dimensions commencent à une dizaine d’euros, et selon les caractéristiques de celle-ci, de sess dimensions et leur forme dépasser la centaine d’euros. Il est impératif de se tourner vers le modèle de bâche adapté à sa piscine.

Réussir sa première piscine de la construction à l’entretien

Article sponsorisé

L’habitude de faire du sport chez soi ou à proximité immédiate a été renforcée par les épisodes de confinement que l’on a subi. Les piscines municipales ont été parmi les lieux à fermer le plus longtemps leurs portes.

Dans ce contexte de nombreux propriétaires de maison envisagent de construire une piscine dans leur jardin. De très nombreuses possibilités s’offrent à eux, comme le choix d’une piscine enterrée, ou bien d’une piscine hors-sol.

Pour bien profiter de votre piscine et en toute sécurité, il est important de bien choisir et installer ses aménagements et équipements annexes (abris, plage de piscine, robots nettoyeurs…)

Afin d’atténuer l’impression de faire sans-cesse des demi-tours dans sa piscine, il est recommandé que celle-ci mesure au minimum 10 mètres de long. En effet à chaque demi-tour, le simple fait de pousser le mur même à faible allure propulse le nageur d’environ 3 mètres. Ensuite selon le niveau technique, chaque cycle de bras va faire avancer de 1,5m à 3m.

On peut néanmoins s’affranchir des contraintes de dimensions en installant un système de nage à contre-courant. Une autre technique est de nager avec un élastique fixé au bord du bassin. Avec ces astuces, il reste possible de réaliser des sessions d’entraînement efficaces en axant les séries d’exercice sur des temps d’efforts et des variations d’intensité. De la même manière qu’en piscine municipale, où les entraînements sont basés sur des nombres d’aller-retours ou de distances.

Le choix de la profondeur va être important, car cela va impacter la quantité d’eau nécessaire à filtrer au quotidien, mais aussi à chauffer. Pour simplement nager, il n’y a pas nécessairement besoin d’une grande profondeur, mais il ne faut pas non plus que la main touche le sol en nageant ! Donc 80cm est la limite en dessous de laquelle il ne faut pas descendre. En revanche pour plonger, y compris depuis le bord (sans plongeoir) il faut une profondeur d’au minimum 1,5 mètres.

Le choix esthétique, la surface disponible, le budget, mais aussi le type de pratique va grandement aider à déterminer les caractéristiques du bassin. Faire construire une piscine par un professionnel permet bien souvent d’éviter les déconvenues.

Enfin… c’est la réouverture des piscines !

Nous y sommes, mercredi 9 juin de l’an 2021 après JC, et nous-autres amateurs de piscine allons enfin pouvoir reprendre le chemin des bassins, alors que pour beaucoup nous en sommes privés depuis de trop longs mois. C’est en effet depuis fin septembre à mi-octobre selon les régions, que les piscines ont été fermées au public. Désormais elles vont pouvoir ré-ouvrir.

Ce n’est que la reprise normale du cours des choses, les piscines ré-ouvrent mais n’auraient peut-être jamais dû être fermées. Le sujet n’a plus lieu d’être débattu à présent.

Mais plongeons dans cette eau chlorée qui nous a tous tant manqué, nageons quelques longueurs pour retrouver le contact avec l’eau. Les muscles des bras qui souffrent un effort oublié, cette impression de ne plus avoir d’appuis dans l’eau, que la technique est imprécise ou médiocre, que le souffle manque… Mais après quelques kilomètres, le retour des sensations, la glisse, l’aisance respiratoire, la coordination qui commence à revenir, les diverses douleurs articulaires et musculaire qui apparaissent puis s’estompent, et les endorphines qui se libèrent. L’apaisement en fin de séance permettra peut-être de tourner la page ce trop long épisode de fermeture. Il faudra plusieurs séances, comme chez le psy, mais cela tombe bien, cette fois on peut vraiment y retourner pour de bon, et à volonté !

Après un arrêt aussi long, il vaut mieux y aller doucement pour éviter les blessures… Inutile de sortir les plaquettes XXL du placard dès la première séance, ni d’essayer de faire la séance d’entraînement d’un athlète des JO avec des séries au chrono. J’ai hâte de lire vos commentaires de séance pour cette reprise !

Dans quelques jours ou semaines, on oubliera cette banale date du 9 juin, alors qu’on l’a tellement attendue.

A lire aussi, la rétrospective de fermeture des piscines à cause de la pandémie de coronavirus.

Quels sont les avantages que présente une piscine tubulaire ?

Quels sont les atouts qu’offre une piscine tubulaire ?

Chaque jour, la piscine tubulaire connait de succès et est présente dans de nombreux foyers. Elle figure parmi les modèles de bassins en kit hors sol les plus faciles à aménager. La piscine tubulaire vous permet de vous baigner déjà quelques heures après votre achat. Pour un usage uniquement estival, elle présente de nombreux avantages en matière de solidité et de prix.

Quels sont les avantages d’une piscine tubulaire ?

Une piscine tubulaire désigne un bassin hors sol convenable à une utilisation saisonnière. Sa mise en place ne nécessite aucun aménagement particulier et n’exige pas d’autorisation préalable non plus. Il est intéressant d’opter pour une piscine tubulaire, car ce type de bassin présente plusieurs avantages.

  • Le prix de la piscine tubulaire est accessible

La piscine tubulaire est très économique. Elle reste la meilleure option pour les petits budgets, car elle est beaucoup moins chère qu’une piscine semi-enterrée ou enterrée. La piscine tubulaire peut coûter en moyenne entre 200 et 2 000 euros à l’achat, selon les dimensions. Il faut voir ce comparatif sur les Piscines tubulaires pour vous choisir celle qui vous convient. Avec la piscine tubulaire, vous pourrez profiter d’une baignade seul(e), à deux, en famille ou entre amis en toute tranquillité et surtout pour un petit budget.

  • La piscine tubulaire est facile à installer et à entretenir

La majorité du temps, la piscine tubulaire est livrée en kit. Elle est donc facile et rapide à monter. À peine quelques heures, vous pouvez déjà vous y baigner. Si vous l’installez au soleil, vous pourrez profiter naturellement de la chaleur des rayons pour faciliter le chauffage de l’eau de baignade. Elle résiste bien aux chocs et peut durer plusieurs années sans se dénaturer s’il est bien entretenu.

Les modalités de réouverture des piscines au 9 juin

Plus qu’un dernier mois à patienter pour retrouver le chemin des piscines. C’est en effet le mercredi 9 juin que le gouvernement a déterminé comme étant la date de réouverture des piscines couvertes, au niveau national.

La piscine Emile Anthoine, juste en face de la Tour Eiffel dans le 15ème arrondissement. Crédit photo : Christophe / nageurs.com

Le contour des modalités de réouverture a été communiqué dans le journal Le Parisien du 11 mai au travers une interview du Premier Ministre Jean Castex.

Outre les mesures barrières en vigueur aujourd’hui comme la désinfection, l’aération, le port du masque dans les vestiaires, comme nous le détaillons dans cet article, il y aura une jauge de 50% dans les piscines.

A combien de nageur correspond cette jauge de 50 %

La FMI pour Fréquence Maximale Instantanée a toujours été un indicateur présent dans lieux recevant du public (établissements de type ERP au sens de l’administration), y compris avant la période Covid. Cette FMI permet de limiter l’accès à la piscine lorsque la fréquentation est trop élevée.

Cette FMI dans les piscines est calculée de la manière suivante : selon la surface en mètre-carrés des bassins. Celle-ci est donc de 1 personne par m2 en piscine couverte, et de 3 personnes pour 2m2 en piscine extérieure.

Les salles de sport qui sont comment les piscines des établissements ERP classés X (rien à voir avec les sites X, il s’agit d’une codification administrative), ont quant à eux une FMI habituelle de 1 personne pour 4m2 ou 1 personne pour 8m2 + l’effectif de spectateurs.

Concrètement une piscine standard de 25m qui ferait 12.5m de large avec 5 couloirs. Cela fait une surface de bassin de 312,5m2 soient autant de nageurs potentiels. Dans les faits une telle affluence est tout simplement inimaginable, cela ferait 62 personnes par ligne ! Même en réduisant la FMI de moitié, on reste sur des capacités d’accueil vraiment très large. Pour preuve l’image ci-dessous :

Déjà avec 10 personnes par ligne dans un bassin de 25m on peut considérer la piscine comme blindée. Ici la piscine Valeyre. Crédit photo : Nine / Nageurs.com

La réalité est qu’à un instantané, il y a certes des nageurs dans le bassin, mais aussi dans les vestiaires, les douches, etc. Sur une séance de nage d’une heure, il faut compter entre 15 et 20 minutes supplémentaires pour les douches et se changer.

Il y a aussi beaucoup de disparités selon les piscines et selon les créneaux. Les matinaux qui vont nager à 7h par exemple ne s’attardent pas dans les douches ou les vestiaires mais viennent pour nager, et quasiment l’ensemble des nageurs du créneau arrive dès l’ouverture pour partir à la fermeture une heure plus tard. Le we avec l’ouverture en continue il y a un lissage des départs et des arrivées, et avec la présence de familles le passage aux vestiaires nécessite plus de temps par exemple.

Cette limitation de la jauge à 50% ne voudra donc pas dire qu’il y aura deux fois moins de monde dans les piscines, mais que la capacité maximale qui est de base surdimensionnée sera réduite de moitié.

Une jauge divisée par 8, soit 1 nageur pour 8m2 aurait été plus cohérent

Une personne pour 8m2 de bassin couvert, soit une jauge divisée par 8 semblerait plus cohérent avec la réalité. On peut considérer qu’à un instant T il y a 80% des personnes dans l’eau et les 20% restants dans les espaces communs. Sur notre exemple de la piscine de 25m, avec ses couloirs de 2,5m de large soit 62,5m2 par couloir : 62,5/(80% * 8) = 7,8 nageur par ligne de 25m.

La FMI est parfois atteinte lors des journées de forte chaleur à la piscine de plein air de Puteaux. Crédit photo : Oléum / nageurs.com

A quelle date, et dans quelles conditions les piscines vont-elles réouvrir ?

Les piscines couvertes n’accueillent plus le public depuis le début de l’automne. Leur réouverture est donc très attendue. Dans un premier temps, celles-ci réouvriront leurs portes aux mineurs le 19 mai. Les adultes devront patienter jusqu’au 9 juin.

La piscine de Provins dont seul le bassin extérieur est pour le moment ouvert au public. Crédit photo : Snoop77 / Nageurs.com

Il est utile de rappeler qu’à la fin de l’année 2020 le gouvernement avait promis une réouverture des piscines couvertes le 20 janvier comme on peut le lire dans notre rétrospective qui retrace l’historique des mesures liées à l’épidémie de coronavirus. Le public mineur avait pu reprendre les activités dans le cadre d’activités périscolaires au 15 décembre en intérieur, mais cela a été ensuite interdit y compris en extérieur lors de l’avancement du couvre-feu à 18h en janvier.

Avec la baisse des contaminations, et le démarrage des premières étapes d’allègement des mesures sanitaires, le contexte est néanmoins plus favorable aujourd’hui. Mais chaque levée de mesure s’accompagne d’un protocole strict, et celui-ci n’a pas encore été précisé pour les piscines.

Les piscines extérieures, assimilées à des établissements de plein air qui ont le droit de recevoir du public, appliquent déjà un protocole sanitaire pour éviter les contaminations. Celui-ci diffère légèrement entre les établissements, mais globalement celui-ci est toujours lié à la distanciation physique, un parcours à sens unique, une limitation des personnes en simultané, etc.

Or les établissements couverts ne bénéficient pas des mêmes capacités de ventilation, et les jauges pourraient sérieusement limiter l’accès aux bassins lors de la réouverture.

Beaucoup de questions restent en suspens, faudra t’il s’inscrire pour nager ? Les activités encadrées pourront elles reprendre ?

Pour le moment les piscines couvertes ne sont accessibles qu’à un nombre très restreint d’usagers. Il s’agit des étudiants en sport, des sportifs de haut-niveau, les personnes souffrant d’une affection longue durée (ALD) avec un certificat médical.

A votre avis les piscines vont-elles réouvrir cette fois comme promis ? Et avec quel protocole sanitaire ?