Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de plaph

plaph, 50 ans, homme, Draveil

Envoyer un message privé à plaph


Inscrit depuis le 07/11/2013 - 21:52:32

janvier 2020


décembre 2019


Ces 6 derniers mois, plaph a nagé dans les piscines suivantes : Piscine Roger Le Gall (Paris) (67.3 km), Piscine Butte aux Cailles (Paris) (4.9 km).


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26

Janvier 2020 : (16283 m)
  • 1980 mètres le mardi 28 janvier (de 12h02 à 13h02) à Piscine Butte aux Cailles (Paris) - Crawl 3T : une interruption entre le 5e et 6e A/R, une entre le 14e et 15e A/R. Tout le reste en enchaîné pour un total de 30 A/R.
  • 1980 mètres le vendredi 24 janvier (de 12h30 à 13h15) à Piscine Butte aux Cailles (Paris) - De Roger Le Gall et son bassin de 50m à la Butte aux Cailles et son bassin de 33m, la grande différence est que j'enchaîne toutes les longueurs et ciao l'essoufflement ou autres phénomènes époumonants...'
    Cette session de crawl toujours en 3T : 1,98km en environ 1h.
  • 1023 mètres le mardi 21 janvier (de 00h00 à 00h00) à Piscine Butte aux Cailles (Paris) - Première session dans ce bassin de 33m. 31 longueurs de crawl 3T en série de 10 A/R.
  • 2000 mètres le jeudi 16 janvier (de 12h43 à 13h42) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - pas de commentaire
  • 1600 mètres le mardi 14 janvier (de 12h25 à 13h14) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - crawl 3T - 3 × 200m et 2 × 300m dont le second vraiment en recherche de stabilité / régularité respiratoire, le reste toujours en 100m d'affilé. Bien plus poussif cette séance, qui se sera caractérisée par l'emballement crescendo du souffle lors des enchainements de plus de 2 longueurs, mais de rares moments pondèrent ce ressenti. 50 mn pour 1,6 km
  • 1800 mètres le lundi 13 janvier (de 12h24 à 13h20) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 1,8 km crawl 3T : 2 et 3e A/R en 200m d'affilé et un second avec le 6 et 7e enchaîné. Puis 9, 10 et 11e A/R en 300m toujours enchaîné, enfin 12, 13, 14 et 15e A/R en 400m enchaîné. Un 300m enchaîné après pause au 1500 m enfin. De moins en moins de peine dans la régularité respiratoire, hormis au T si encombrement et interruption d'une série entamée. Ceci dit, ça a l'air payant les séances au rythme quotidien ce 13 janvier 2020
  • 2400 mètres le jeudi 9 janvier (de 12h24 à 13h40) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Premier temps 20 A/R crawl 3T, 6 premiers A/R simples (100m), puis 2 × 200m (7-8e et 9-10e A/R), 11e et 12e A/R (100m) - 1 × 300m 13-15e, 16e 100m et 2 × 200m (17-18e + 19-20e). Deuxième temps 200m dos crawlé puis 1 × 200m.
    2,4 km 1h16.
    Toujours de l'emballement respiratoire et de la difficulté à trouver la régularité du souffle dans les séries de plus de 100m, avec des moments fluides s'alternant avec des poussifs :/
  • 2000 mètres le mardi 7 janvier (de 12h24 à 13h25) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 20 A/R en crawl 3 temps, dont un 400 m réalisé dans la peine excepté le tout début, mais fluctuant dans l'inconstance respiratoire passé les 50 m et pourtant... Et au moins 3 × 200 m d'affilé dont le 19 et 20e A/R
    . Plus la moindre pause au 50 m
    ... Les 5 premiers A/R toujours entrecoupés d'une pause, ça n'est qu'à partir du 7e A/R que je peux entamer du 200 m d'affilé. Enfin, deux accélérations sur deux retours environ à partir des 70-75 m sur 100, mais sans repartir derrière sur une nouvelle longueur. 2 km sur une heure.
  • 1500 mètres le lundi 6 janvier (de 12h26 à 13h15) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Première séance 2020. Le rythme de croisière semble en bonne voie avec 15 A/R menés sans arrêt au 50m, et un 300m d'affilé du 12e au 14e A/R. La "cacophonie" respiratoire s'éloigne, mais la régularité inspiration/expiration reste à travailler / trouver.
    La gêne épaule / bras droit actuelle n'a pas porté à conséquence. Enfin, les différences d'allure et le relatif encombrement au T représentent un obstacle à la nage en continu... Tant que ma maîtrise respiratoire ne sera pas acquise.

 

Décembre 2019 : (15300 m)
  • 2400 mètres le vendredi 20 décembre (de 12h24 à 13h40) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 24 A/R dont 2 en dos crawlé (22 et 23e A/R), 3 séries de 300m en crawl 3T et au moins 4 de 200. Sur 2,4 km (en 1h10 environ), 1,7 km faits sans pause au 50m à minima, et 700m en 100m complet : 5 premiers A/R et 2 (dont un coupé au 50).
    Progression
    ... La respiration se fait moins sentir même si le phénomène d'emballement respiratoire reste sensible en cours de longueurs. À noter aussi 2 accélérations lors de deux séries 300m sur les derniers 25m environ.
  • 1600 mètres le mardi 17 décembre (de 12h25 à 13h14) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 16 A/R en crawl 3T : 2 × 200m - 1 × 300m, aucune interruption aux A/R 100m restants. Sur un retour, l'habituel essoufflement a empiré jusqu'à m'arrêter le temps de revenir au calme. Quelques dépassements (1 brasseur, 1 dossiste en crawl...) "indolores" en rythme respiratoire. Remarque qu'à la transition de la première longueur à la seconde sur les 100m, la reprise se passe mieux en soufflant tête bien alignée et surtout sans forcer mais profondément. Prochaine séance vendredi 20 décembre 2019
  • 1500 mètres le lundi 16 décembre (de 12h25 à 13h10) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 15 A/R ; 1 × 200m complet - 1 × 300m complet, le reste en 100m complet soit 2 longueurs crawl d'affilées en trois temps. Toujours de l'irrégularité respiratoire à la deuxième longueur et quelques aléas dus à des différences d'allure...
  • 1600 mètres le mardi 10 décembre (de 12h19 à 13h11) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 2e session hebdo, 16 A/R crawl en trois temps. Trois × 200m d'affilés avec mêmes "difficultés" à bien inspirer/expirer sur la longueur retour, à part sur quelques temps en soufflant mieux par la bouche. Plusieurs départs aller en posant d'abord le souffle plutôt que l'allure, et sinon, montée en rythme sur les derniers 30m environ. 1,6 km en 52 mn approximativement.
  • 1500 mètres le lundi 9 décembre (de 12h22 à 13h14) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Lundi 9 décembre 2019 Séance peu différente des précédentes, hormis le premier 100m où le retour s'est passé dans la confusion respiratoire. Les 14 autres A/R équivalents aux sessions antérieures. Pas de comptage du nombre de mouvements par longueur, pas de chrono non plus, mais toujours cette tendance à accélérer au détriment d'une respiration bien posée sur les 50-100m de l'A/R. Moins d'une heure pour 15 A/R, approximativement 53mn.
  • 2000 mètres le vendredi 6 décembre (de 12h20 à 13h22) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Vendredi 6 décembre 2019, 20 A/R avec séries de 200m d'affilés ×3, 1 en 300m d'affilé et le reste en A/R simple. Sur le 300m d'affilé, moins éprouvant niveau respiration grâce au rythme ralenti des mouvements ; ça reste néanmoins toujours perfectible puisque je n'en suis pas encore à la régularité respiratoire recherchée et constante. Plusieurs dépassements de ma part, ainsi que de moi-même par deux ou trois autres nageurs. Une pause avant les 3 derniers A/R, ceux d'affilés. Pas vérifié le chrono sur un A/R, mais sûrement de l'ordre de trois minutes
  • 2000 mètres le jeudi 5 décembre (de 12h19 à 13h22) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 5 décembre 2019 20 A/R, plus aucun arrêt au 50m (sans culbute, mais c'est pas grave
    ) et un premier 200m complet toujours avec les mêmes problèmes de régularité du souffle, un deuxième 200m entamé momentanément interrompu par une petite percussion, puis du 16e au 20e A/R sans interruption, soit 400m "en forçant" malgré le rythme respiratoire un peu chaotique. 2km en un peu plus d'une heure.
  • 1500 mètres le mardi 3 décembre (de 12h18 à 13h05) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Toujours que l'arrêt au 100m sur la totalité des 1300m, toujours en 3 temps. 15 longueurs au total dont les 4 dernières d'affilées avec accélération sensible aux 25-30 derniers mètres. Le non arrêt au 50m semble améliorer la régularité respiratoire sur la longueur retour...
  • 1200 mètres le lundi 2 décembre (de 12h20 à 13h06) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Toujours de l'irrégularité respiratoire à partir des 50 m retour. Pas réussi à enchainer de 200 m (brasseurs, devoir doubler...). Pas d'arrêt non plus pendant les 100... Succinctement : 25-30 m premiers mètres bonne synchronisation, 30-50 m premiers signes d'irrégularité respiratoire, 50 à 65-70 m après demi tour léger mieux en synchronisation, puis fin jusqu'au 100 m en perte de rythme respiratoire par précipitation.

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26