Nager comme une sirène

Qui n’a pas déjà rêvé de nager comme une sirène ou un triton sous l’eau ? Ce nouveau sport, appelé le mermaiding, allie effort physique et plaisir. Sa popularité explose et ici nous allons voir plus en détails en quoi consiste la discipline, où elle peut être pratiquée, les raisons de cet engouement, ainsi que d’autres activités à faire pour les passionnés du monde aquatique.

IMAGE SOURCE: pexels.com

Le mermaiding,c’est quoi ?

Cette discipline venant tout droit des États-Unis est relativement récente. Le mermaiding en anglais, signifie « faire la sirène ». Mais en quoi cela consiste-t-il ? Sous ses airs de divertissement, cette activité est en réalité un vrai sport. Les participants doivent enfiler une queue de poisson, à l’intérieur de laquelle se trouvent des collants pour placer ses jambes et une paire de palmes au bout. Affublés de cette monopalme, ils doivent apprendre à onduler gracieusement sous l’eau. C’est une excellente manière de garder la forme car tous les muscles du corps doivent travailler pour effectuer les mouvements adéquats et les abdominaux sont particulièrement sollicités, en comparaison à la natation classique. Le mermaiding demande aussi d’apprendre à gérer son souffle en travaillant l’apnée. Néanmoins, il n’y a pas besoin d’être un grand sportif pour se lancer. La discipline se pratique en général dans une piscine et les hommes autant que les femmes sont les bienvenus !

Où pratiquer ?

Bien que ce sport ne soit pas français à la base, plusieurs écoles et cours se sont rapidement développés pour offrir l’opportunité d’apprendre cette nage particulière. Actuellement, des écoles existent dans le monde entier, des États-Unis à la Malaisie, et la France n’est pas en reste. Il y a une école à Marseille, qui était la première à se spécialiser dans ce domaine. Mais vous pouvez aussi apprendre à nager comme une sirène pas loin de Paris et en Bretagne, entre autres. Il y a même des concours de Miss Sirène France ! Si vous souhaitez vous entraîner seul en dehors des cours, vous pouvez chercher les piscines de votre région sur notre carte afin de déterminer laquelle est la plus proche de votre domicile.

Pourquoi ça fonctionne ?

L’univers fantastique et magique des sirènes fascine depuis bien des années. Le mermaiding permet aux participants de plonger, au sens littéral comme au figuré, dans ce monde en enfilant un costume. C’est une sorte de divertissement semblable au cosplay notamment, où l’on se met dans la peau d’un personnage ou d’une figure que nous admirons. Certains réussissent même à affronter leur peur de l’eau en se transformant en sirène pour rentrer dans la piscine ! C’est à la fois une activité divertissante, une sorte de thérapie et un moyen de casser la routine, le temps d’une heure, en se métamorphosant en femme (ou en homme) poisson. Actuellement, il y a aussi une communauté grandissante qui s’est formée grâce à cette activité. Les individus y participant retrouvent d’autres personnes qui sont passionnés par les sirènes et cela crée des liens. Cela se passe en cours (25 euros pour un cours découverte, 150 euros pour un cours particulier d’une heure), mais peut aussi avoir lieu en ligne, via les réseaux sociaux ou même certains forums de natation pour discuter technique, par exemple.

Les sirènes sont partout

C’est surtout grâce à Internet que l’engouement pour les sirènes s’est développé. En effet, une véritable communauté virtuelle existe aujourd’hui et c’est en partie grâce à elle que le mermaiding a pu se faire une place dans les piscines françaises. Évidemment, les fans de sirènes n’ont pas tous l’occasion de pratiquer ce sport, mais ils peuvent facilement vivre leur passion à travers d’autres types de divertissements. De nos jours, il y a de nombreux films, jeux et accessoires sur le thème aquatique pour ravir les passionnés. Comme long-métrage, il y a Ondine (2010), une histoire qui explore la relation entre la réalité et le conte de fées. Ce film irlandais a reçu de nombreuses critiques positives et convient aux amateurs du genre dramatique. Pour ceux qui préfèrent une ambiance plus légère, alors Pirates des Caraïbes 4 a aussi une sirène au scénario ! En termes de jeux, il y a un grand choix en ligne. Par exemple, la machine à sous thématique Mermaids Millions offre un joli monde aquatique dans lequel on peut se plonger le temps d’une partie. Une belle sirène, des coquillages et des coffres forts accompagnent le joueur tout au long du jeu. Il y aussi aussi un jeu d’aventures et d’objets cachés pour PC, Dark Parables 8 La Petite Sirène et la Marée Mauve, où le joueur doit briser une malédiction qui a changé les filles d’un roi en sirènes. Finalement, si votre dada c’est plutôt le déguisement ou les accessoires de sirène, alors vous allez être ravis d’apprendre que c’est un secteur en plein essor grâce à Internet. Sur eBay notamment, il y a de nombreux vendeurs qui proposent un peu de tout en matière de sirène. Alternativement, certains fabriquent même leur costume à la main et en font la démonstration sur YouTube.

Voilà donc ce que font les sirènes des temps modernes ! Le mermaiding, entre activité sportive et cosplay, a bien évolué depuis ses débuts et aujourd’hui plusieurs écoles ont vu le jour en France. Alors si vous êtes un grand passionné des sirènes, c’est peut-être le moment de vous lancer à l’eau… Et si vous avez envie de faire partie d’une communauté de nageurs au sens large, alors pourquoi ne pas vous inscrire gratuitement sur notre site pour obtenir vos statistiques individuelles.

Mélanie Hénique : enfin la confirmation ?

Alors que de nombreux espoirs avaient été placés sur la sprinteuse française, Mélanie Hénique rencontrait des difficultés à les confirmer et notamment à remporter un titre en individuel. Elle y est cependant parvenue lors des championnats d’Europe en petit bassin organisés à Glasgow, durant lesquels elle a remporté quatre médailles, dont son premier titre individuel sur 50 mètres papillon.

Les Jeux Olympiques en point de mire

L’été prochain, les Jeux Olympiques 2020 seront disputés à Tokyo. Lors de cet événement, on pourra faire un parie football, tennis ou basket, mais aussi directement sur les sports olympiques, notamment la natation. Et si parier sur Mélanie Hénique pouvait finalement être une bonne idée. Souvent placée mais jamais gagnante en individuelle, la sprinteuse française a enfin remporté son premier titre individuel. Bien que le 50 mètres papillon, sur lequel elle a été titrée, n’est pas un sport olympique, elle dispose également de très bonnes chances sur le 50 mètres nage libre. Cette dernière sera bien présente à Tokyo et la française y a remporté une médaille d’argent très encourageante. Remporter une médaille olympique pourrait être une fabuleuse récompense pour cette athlète à qui il ne manque que ce type de récompense. Elle a en effet déjà été médaillée lors des Championnats du Monde et d’Europe.

La natation pourvoyeuse de médailles

Depuis déjà plusieurs années, la natation est un sport qui remporte de nombreuses médailles aux Jeux Olympiques. Cette moisson a commencé en 2004 grâce à Laure Manaudou qui remporte alors 3 médailles à elle seule. Le point d’orgue de cette moisson étant sans aucun doute les Jeux Olympiques 2012 pendant lesquels les Français ont remporté quatre titres en natation par l’intermédiaire de Florent Manaudou, Camille Muffat, Yannick Agnel et du relais masculin 4 x 100 mètres nage libre. On peut donc espérer que, malgré la retraite de nombreux nageurs, les français soient tout de même performants lors des prochains Jeux Olympiques. Même s’il est difficile de connaitre l’état de forme des athlètes à plus de six mois des épreuves, on peut imaginer que Florent Manaudou, Jérémy Stravius, Charlotte Bonnet, Béryl Castaldo et donc Mélanie Hénique soient les principales chances de médailles françaises. Cela aurait pu également être le cas de Medhi Metella, mais ce dernier, qui doit subir une opération à l’épaule, est incertain pour cette épreuve.

Préparer Paris 2024

Bien que les Jeux Olympique de Tokyo soient une épreuve très importante et que tous les athlètes présents voudront y briller, l’objectif de la fédération française de natation sera sans aucun doute de préparer au mieux les Jeux Olympiques de 2024, qui auront lieu à Paris. Pour le pays organisateur, il est en effet important d’avoir d’excellents résultats et de montrer tout son savoir-faire.

En conclusion

Lors des derniers championnats d’Europe de natation en petit bassin, organisés à Glasgow, Mélanie Hénique a enfin confirmé tous les espoirs placés en elle. Elle a en effet remporté 4 médailles dont le titre sur 50 mètres papillon. Cela lui permet de faire figure de prétendante aux médailles, tout comme Florent Manaudou, Jérémy Stravius ou Charlotte Bonnet. Des bons résultats français permettraient en effet de perpétuer les excellents résultats français dans cette discipline aux Jeux Olympiques, mais également de préparer Paris 2024 de la meilleure des manières.

Combiner les bienfaits de la natation avec la découverte

Avec l’arrivée de l’été et de températures plus élevées, rien de tel que de profiter d’un petit plongeon dans l’eau fraîche pour se détendre et se rafraîchir. En effet, que ce soit à la mer, en piscine extérieure, en lac ou en rivière, l’été apporte également un nombre important de possibilités pour aller nager en extérieur, et il y en a pour tous les goûts.


Pour beaucoup d’entre nous, les vacances d’été riment avec la mer, se reposer sur la plage et profiter du soleil. Mais si la natation est un loisir de détente pour beaucoup, même à un niveau amateur il propose énormément de bienfaits pour la santé. Ce serait même l’activité sportive qui en offre le plus, aussi bien pour la santé physique que la santé mentale, car la natation est bien connue pour être efficace contre le stress. Certains comparent même son efficacité anti-stress à celle d’une séance de méditation. Ce n’est pas pour rien que la natation est l’un des sports les plus pratiqués en France, et qui peut se pratiquer à n’importe quel âge. Récemment, l’Australien Georges Corones a battu un record du monde en nage libre, à l’âge de 99 ans. Cet ancien médecin défend les bienfaits de la natation avec passion, et c’est entre autres à la natation qu’il attribue sa longévité et son état de santé actuel, qui lui permet encore de participer à des compétitions.

 

Pour ceux qui voudraient coupler la passion ou tout simplement l’engouement pour la natation avec la découverte, il est également possible de faire de magnifiques découvertes tout en profitant de ses bienfaits. Au Canada par exemple, il est possible d’aller faire de la plongée avec des bélugas, à Churchill. Et ce n’est pas le seul exemple, toujours au Canada il est également possible d’aller observer des baleines dans leur habitat naturel à Saint Laurent. Pour beaucoup d’autres destinations, il est également possible de pratiquer de la plongée pour découvrir l’univers sous-marin incroyable que nous ne connaissons que très peu. Et pour ceux qui n’ont pas l’habitude de la plongée ou qui ne se sentent pas rassurés à l’idée d’explorer les fonds marins, vous pouvez également découvrir la faune aquatique grâce au snorkeling, souvent près de plages paradisiaques, tout en restant à la surface.

 

Pour ceux qui souhaiteraient ajouter un élément compétitif à leurs vacances, la natation en eau libre offre également la possibilité de voyager et découvrir de magnifiques paysages, tout en pratiquant son sport préféré. En France, Hongrie, ou même en Turquie, de nombreuses traversées de lac sont organisées régulièrement, et s’il faut un minimum de préparation, et pouvoir justifier d’un certificat médical pour participer, le résultat, et surtout les paysages en valent la chandelle. Et après des traversées allant jusqu’à plus de 5000 mètres, rien de tel qu’un passage aux thermes de Budapest pour se détendre.

Natation, l’activité physique idéale pendant votre grossesse

La pratique d’une activité physique pendant la grossesse s’avère particulièrement bénéfique, à la fois pour la future maman et le bébé. De plus, une récente étude menée au Canada a permis de démontrer que la pratique d’un sport pendant la grossesse favorise le développement cérébral du bébé. La plupart des médecins conseillent la pratique d’un sport, adapté certes, lors de la grossesse, quand la natation arrive en tête des sports conseillés.

Retour sur les bienfaits de la natation pendant la grossesse !

Un sentiment de légèreté des plus appréciables.

Dure réalité, les muscles et les articulations de votre corps sont mis à rudes épreuves pendant la grossesse. La natation s’avère alors excellente pour retrouver une sensation de légèreté, perdue depuis quelques mois parfois. Grâce à la sensation d’apesanteur, vous apaisez les tensions musculaires, notamment au niveau du dos.

Prendre soin de vous en nageant

Que l’on soit sportive ou non, la grossesse rime souvent avec une certaine perte musculaire.
Pour pallier ce problème, la pratique régulière de la natation s’avère particulièrement bénéfique. Parce qu’elle fait travailler tous les muscles de votre corps en profondeur et en douceur, la natation vous aide à conserver une masse musculaire des plus appréciables, une manière de mieux supporter la grossesse…

Relâcher les tensions nerveuses

On le sait, le sport est excellent pour éliminer le stress, ou toutes autres émotions négatives (tout particulièrement déconseillées le temps de la grossesse). En vous rendant à la piscine 1 à 2 fois par semaine, vous vous accordez ainsi un temps précieux, lors duquel vous pouvez vous relâcher, vous détendre également. Un moment bien-être sur lequel vous ne voudrez bientôt plus faire l’impasse….

La natation et les cours de préparation à l’accouchement

En dehors des cours classiques de préparation à la naissance, la natation aide également à préparer votre corps, en profondeur. Opter pour des séances d’aquagym prénatale, c’est faire le choix d’une activité douce pour préparer les zones particulièrement sollicitées pendant l’accouchement à venir !

D’autres conseils concernant la grossesse sur le site Infos-grossesse.