Adieu Nageurbordeaux

C’est un dernier message pour Nageurbordeaux, dont nous venons d’apprendre le décès.

Fervent défenseur de l’hygiène devant l’éternel, il ne manquait pas une occasion de rappeler sur les forums l’importance du passage aux douches avant d’aller à la piscine, et l’hérésie de se doucher en maillot de bain.

Il aimait partager avec nous ses photos de lieux de baignade, dans lesquels il nageait en toute saison. Il a su nous faire apprécier entre-autre la crique des blancs sablons au Finistère et son soleil couchant, s’obstinant à chaque fois à nous en partager une image à contre-jour, dûment datée.

Rares ont été ceux parmi les nageurs.com à le croiser dans la vraie vie, Babette.nageuse par hasard à Barcelone, Snoop77 également.

Il faisait rarement l’unanimité avec ses opinions bien tranchées, sauf cette fois-ci où sa disparition nous affecte tous.

Atteint d’une double tumeur cérébrale depuis plus d’un an, il nous a quittés vendredi. Nos pensées vont à ses proches.

12 réflexions sur « Adieu Nageurbordeaux »

  1. Oui quelle triste nouvelle, j’ai correspondu avec lui et c’était une brasseur infatigable ! et fréquentais les mêmes piscines et spots pendant l’été…Il va nous manquer et ses jolies photos aussi …..

  2. Ce n’est pas seulement l’inspecteur de nos bassins que nous perdons, mais un des contributeurs et animateurs des plus actifs, dont la plume piquante ne pouvait laisser indifférent.
    Il avait ses favoris, ses humeurs, et un sacré sens de l’humour.
    Personnellement, il m’a captivée, nourrie de son savoir, de ses expériences, touchée, blessée aussi. Je perds un être cher. Pour reprendre une de ses formules je dirais à présent : BN + NB = ø
    C’est dur de s’en remettre.
    Je pense naturellement à sa famille, et plus particulier à ses parents, car il n’y a rien de pire que de perdre son enfant.
    Miss you always Jean !

  3. Je ne suis pas un nageur.com accro, mais je participe occasionnellement. J’aimais bien depuis longtemps les contributions de Nageurbordeau qui visitait un grand nombre de piscines en France et en Europe lors de ses déplacements professionnels et individuels. Il allait aussi nager dans la mer dès que c’était possible. Et il nous faisait partager ses impressions quotidiennement par ses textes et ses photos (et parfois deux fois par jour).
    De plus j’avais eu quelques échanges avec lui lorsqu’il avait lancé un fil de discussion sur l’historique des piscines. Et nous avions commenté les mêmes piscines en Limousin où il se rendait pour son travail. Bien que nous ne nous soyons jamais rencontrés, je le connaissais donc un peu, et je suis donc particulièrement attristé, et mes pensées vont à ses proches.

  4. Vraiment très triste de cette nouvelle, ses chroniques étaient toujours très piquantes. On s’est croisé à plusieurs reprise sans jamais se rencontrer dans les piscines du finistère.
    Kenavo, Kit en peoc’h !

  5. Triste nouvelle. Je lisais toujours ses commentaires et ses photos du Sud Ouest étaient si belles. Je vais relire et revoir tous ses messages en son souvenir et honneur. Comment un nageur peut il partir si tot, alors que la natation devrait nous conserver jusqu’à plus d’age, quelle injustice. RIP

  6. Je me souviens avoir lu les articles de nageurbordeaux quand je vivais à Paris. Je suis triste d’apprendre la nouvelle de son décès, bien que je sois reconnaissant à christophe et nageurs.com pour l’opportunité pour notre communauté de nager de se réunir et de célébrer la vie d’un autre nageur.

  7. Tristesse. Une pensée à sa famille et à ses proches.
    Il était notre fenêtre sur l’océan.
    Un esprit vif, à la volée !
    Il m’a souvent fait rire.
    Pas cette fois. RIP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *