A la découverte des calanques marseillaises !

Les calanques sont un incontournable touristique sur la ville de Marseille. Les petites plages au fond de criques quasi-sauvages, en font des décors de carte postale. C’est entre Marseille et Cassis que l’on retrouve les calanques les plus belles.

Le massif des calanques offre un terrain de randonné permettant de découvrir les calanques, la végétation méditerranéenne, et des paysages somptueux.

Découvrir les calanques par bateau

Une des meilleures façons de découvrir les calanques est de le faire par bateau. Depuis le Vieux-Port en centre ville, ou plus proche encore depuis le port de la Pointe-Rouge, les premières calanques et leurs eaux turquoises sont à moins d’une heure de navigation. La compagnie Bleu Evasion permet de s’approcher au plus près de ces calanques en proposant des locations de bateau avec skipper permettant d’embarquer jusqu’à 12 passagers. L’accès à Bleu Evasion permet de réserver un bateau, et de pratiquer des activités nautiques comme la baignade, ou l’exploration des fonds marins en palme-masque-tuba.

Accéder à la grotte bleue par la mer

Entre la calanque de Morgiou et de Sugiton se trouve l’accès à la grotte bleu. L’entrée étant semi-immergée, on y entre à la nage pour découvrir son translucide. La lumière tamisée par l’eau illumine de bleu les parois ce qui lui a donné son nom. Celle-ci ne figure pas sur les cartes, mais son emplacement est bien connu des marseillais. On peut se rapprocher de la calanque à pied ou à la nage depuis Morgiou, ou bien depuis la mer si vous venez en bateau.

Les plus belles calanques sauvages entre Marseille de Cassis

Ce sont les calanques les plus difficiles d’accès qui gardent leur côté le plus naturel et sauvage. Parmi celles-ci, la calanque Sugiton dont l’accès à pied se mérite avec au moins une demi-heure de marche sur le sentier des calanques depuis le terminus de la ligne de bus 21.

La calanque d’En Vau est certainement la plus belles des calanques avec sa plage entourée de hautes falaises. On la surnomme « La Perle des calanques », avec ses eaux turquoises et ses galets blancs. On peut y accéder à pied depuis Cassis en passant d’abord par la calanque de Port-Pin.

La calanque de Port-Pin, avec ses pins d’Alep qui poussent sur les flancs de roche est plutôt facile d’accès depuis Cassis, et sa plage dispose de zones ombragées.

L’île de Riou

Il n’existe pas de liaison maritime vers cette île, l’accès ne peut donc se faire que par bateau privé. L’île de Riou a également plusieurs calanques, notamment la calanque de Monastério. C’est également un site de plongé permettant d’admirer des épaves antiques, et de descendre jusqu’à 70m. L’île de Riou est aussi connue car c’est là que l’avion d’Antoine de Saint-Exupéry s’est abîmé en mer, l’épave de l’avion ayant été retrouvée en 2000 par un plongueur, à 85m de fond.

Les îles du Frioul

Depuis le Vieux-Port, les îles Pomègues et Ratonneau forment l’archipel du Frioul. Avec très peu d’arbres et un aspect aride, le Frioul regorge de criques et de calanques. Celles-ci sont moins spectaculaires que celles du massif des calanques mais offrent tout de même de beaux points de vue, et propices à la baignade et à la découverte des fonds marins.

2 réflexions sur « A la découverte des calanques marseillaises ! »

Laisser un commentaire