Test du lecteur mp3 aquatique XTrainerz à conduction osseuse

Il y a quelques années ont émergés les lecteurs mp3 aquatiques, dont la promesse était d’emporter sa musique à la piscine pour rompre la monotonie de l’entraînement. L’effet de mode s’emble s’être estompé, on croise en effet beaucoup moins de nageurs fanas de musique qu’il y a quelques années.

Cela n’a pas empêché les marques d’améliorer les produits, jusqu’à faire appel à des innovations technologiques. En effet jusqu’alors, les écouteurs mp3 dits étanches ne l’étaient pas complètement. Il s’agissait pour la plupart d’écouteurs classiques qui étaient chacun isolés dans un petit boitier hermétique percé pour que le son puisse sortir, auquel on adjoignait un bouchon en silicone pour le contact avec l’oreille. Le bouchon servant de joint d’étanchéité. Or, il n’était pas rare que de l’eau s’y infiltrait noyant ainsi le système qu’il fallait alors bien sécher pour retrouver ensuite un son audible.

Ces tracas sont heureusement terminés avec l’émergence d’une nouvelle technologie qui est la conduction osseuse ! Contrairement aux écouteurs classiques, ce n’est plus une membrane qui vibre pour délivrer des sons ensuite captés par le tympan, mais des vibrations qui sont directement émise puis se propagent par les os du crâne jusqu’à l’oreille interne. Ainsi il n’est pas nécessaire que l’appareil soit intra-auriculaire, le dispositif de vibration se place sur la tempe.

Alors concrètement, à quoi s’attendre ? J’ai eu l’occasion d’essayer sur plusieurs séances le casque sportif Xtrainerz.  En plus d’avoir un design épuré et agréable à porter, les écouteurs sont légers, facile à mettre en place.

Les premières impressions sont agréables, le son passe aussi bien dans l’eau que hors de l’eau. Même en allant plus d’un mètre sous l’eau la musique reste tout à fait audible.

Lors de la nage s’ajoute en revanche le bruit de l’eau qui est d’autant plus fort que la nage intense. S’ajoutent également les bruits ambiants de la piscine, ce qui pénalise l’écoute même en poussant le volume assez fort. Malgré cela je trouve tout de même le dispositif satisfaisant, et permet d’égayer des séances en solo sans programme. Le rythme et les mélodies est un réel stimulant à la motivation, et casse la monotonie de la séance.

Trois petits boutons permettent de contrôler le volume, mettre en pause, et passer au morceau suivant, c’est assez intuitif.

Pour conclure, le XTrainerz d’Aftershokz est donc un produit plutôt bien réussi, tant sur le design que sur la qualité générale. Il ne faut pas s’attendre à un son parfait, mais celui-ci est néanmoins satisfaisant pour une pratique sportive.