Comment optimiser la récupération après la natation avec l’électrostimulation ?

Article sponsorisé.

Tout comme l’échauffement sportif, la récupération est à prendre en compte pour ses séances de sport. Elle permet au corps de récupérer et de se régénérer après l’effort, et agit en prévention des courbatures. Il est donc important de ne pas la négliger, pour réduire les risques de blessure et bénéficier pleinement de ses séances sportives.

En quoi consiste la récupération ?

Pour la natation par exemple, il est recommandé en fin de séance de nager quelques minutes à une allure de récupération. C’est de la récupération active, cela permet au rythme cardiaque de redescendre progressivement et de drainer les déchets présents dans le sang en augmentant le débit sanguin. Cela permet également de prévenir des douleurs musculaires comme les courbatures ou les crampes.

Il est également important de bien de réhydrater après chaque séance en buvant environ 2 litres d’eau au cours de la journée. Il s’agit de compenser l’eau que le corps à perdu par la transpiration, mais aussi de favoriser le drainage des muscles en évacuant les déchets qu’ils ont produits pendant la séance. Certaines boissons ou aliments sont par ailleurs bénéfiques pour leurs effets sur la récupération.

En complément, d’autres méthodes peuvent être employées comme les étirements musculaires pour éviter les raideurs, les massages pour détendre les muscles, mais aussi des méthodes comme l’électrostimulation.

Qu’est-ce que l’électrostimulation ?

L’électro-stimulation est utilisée par les médecins du sport et les kinésithérapeutes (par exemple pour la rééducation périnéale après un accouchement). Elle est utilisée pour son action antalgique, c’est-à-dire sa capacité à soulager la douleur, mais aussi pour se muscler en complément ou même à la place d’activité physique. Enfin les sportifs peuvent utiliser les appareils d’electrostimulation pour accélérer la récupération sportive.

Cette discipline consiste à déclencher la contraction de certains muscles du corps, en envoyant des impulsions électriques. L’électrostimulateur va envoyer par le biais de petites électrodes en contact avec la peau, un courant électrique excito-moteur qui va contracter et raffermir le muscle sans effort. Cela peut permettre de se sculpter une silhouette, de remodeler et tonifier le corps par l’augmentation du volume musculaire.

Crédit photo @Compex

Le mécanisme utilisé est le même que celui employé par notre cerveau pour contracter un muscle. La machine peut moduler la puissance du signal pour produire une contraction musculaire plus ou moins forte.

Les machines peuvent également émettre un second type de courant appelé Tens qui va jouer sur les fibres de la douleur pour une action antalgique.

Quel est l’intérêt de l’électrostimulation pour le nageur ?

La démocratisation des appareils d’électrostimulation permet de rendre accessible cette pratique à la fois aux sportifs amateurs ou confirmés.

Ces appareils vont pouvoir être utilisés en préparation physique pour du renforcement musculaire, et donc développer la masse musculaire. Par exemple pour la tonification des abdominaux et le renforcement de la ceinture abdominale, pour avoir un bon gainage dans l’eau. Ils peuvent également être utilisés pour échauffer les muscles hors du bassin avant une compétition, avec pour avantage de ne pas être traumatisants pour les articulations puisque seuls les muscles sont sollicités : pas de risque de tendinite, ni d’entorse ! Certains disposent d’un mode massage pour après l’effort.

Plusieurs grandes marques se sont spécialisées dans ces appareils et proposent une large gamme d’appareils. Les appareils vont avoir plus ou moins de canaux, chaque canal pouvant connecter deux électrodes permettant chacune de stimuler un groupe de muscle. Le nombre de programme de musculation disponibles ainsi que le mode d’alimentation du dispositif (secteur, pile ou batterie) sont à prendre en compte.

Crédit photo @Compex

Une réflexion sur « Comment optimiser la récupération après la natation avec l’électrostimulation ? »

Laisser un commentaire