Uriner dans la piscine ?

Récemment nous avons appris que les nageurs Phelps et Lochte urinaient régulièrement dans la piscine lors de leurs entraînements, avouant même que c’était « quelque chose de normal pour les nageurs (…) quand on est dans l’eau pendant deux heures on ne sors pas vraiment pour uriner« .

A cause de la température de l’eau inférieure à la température corporelle, une des réaction du corps immergé est l’envie d’uriner.

Les adultes interdisent aux enfants de faire pipi dans la piscine, prétextant un réactif dans l’eau qui colorerait l’urine en rouge. En réalité aucune substance dans l’eau permet de changement de couleur, c’est une pure légende urbaine !

Le biochimiste Stuart Jones, indique dans journal The Telegraph que l’urine est un liquide essentiellement stérile, composée principalement d’eau, de sels, d’un nombre modéré de protéines et de fragments d’ADN. Le chlore de la piscine permet d’éviter la prolifération de bactéries. Il ajoute que « même si tous les nageurs urinaient simultanément dans la piscine, cela ne changerait pas la composition de l’eau du bassin« .

On remarquera que le règlement des piscines de Paris ne mentionne pas d’interdiction de cette pratique, en revanche une douche est obligatoire avant de se rendre dans le bassin.

Le débat est lancé, qui des pollueurs de bassin et les réfractaires aux pommeaux sont les plus dangereux pour les autres ?

En attendant la réponse à cette question, nous vous invitons fortement à utiliser les toilettes prévus à cet effet !

12 réflexions sur « Uriner dans la piscine ? »

  1. Sage résolution en effet que d’utiliser les WC prévus à cet effet, mais force est de constater que c’est tellement BON d’uriner entre 2 séries près du mur.

    Uriner dans l’eau est une sensation à part, une sorte de relaxation, ça permet de relâcher la pression et de communier avec l’élément qu’est l’eau! Et puis, par dessus le marché, c’est presque jouissif d’uriner à l’improviste sans que personne à côté ne remarque quoi que ce soit!

  2. Vu, parfois, l’état des toilettes des piscines parisiennes…
    On se demande s’il faut vraiment passer aux toilettes.
    Quant à la douche demandée et à la propreté censée en résulter,
    il serait temps que la mairie pense à mettre du savon dans les lavabos de ces mêmes toilettes.
    🙂

  3. Il est sympa ton panneau christophe. Je vais l’imprimer et le mettre sur l’arbre en face de chez moi dans ma rue. Vu le nombre d’humains et de chiens qui font pipi dessus, l’effet néfaste pour la collectivité est certainement plus important que dans les bassins.

  4. Brrrrr!!! Christophe franchement, tu me donnes la chair de poule. 😀 J’espère toujours qu’au Lux. ils ont le temps de passer aux toilettes avant. Même si j’en vois beaucoup qui nagent entre une heure et deux heures également, sans interruption. Moi-même je n’ai pas encore eu de problème de ce côté là. Je crois que cela me gènerait terriblement d’uriner dans l’eau (même à la mer ou dans un lac). J’aurais l’impression d’avoir fait pipi dans mon lit…. Vous ne baissez pas votre maillot de bain j’imagine? Par ailleurs je pensais toujours que si le réglement des piscines n’interdisait pas spécialement cette pratique, c’est parce que cela s’entend de soi-même, non? Ils recommandent bien d’aller aux toilettes avant d’aller prendre sa douche et d’entrer dans le bassin. Et ils n’interdisent pas non plus de faire sa vaisselle dans le petit bain, bien que l’eau y soit bien chaude…

  5. Faire pipi dans l’eau de piscine dégage des vapeurs d’ammoniaque vu que le chlore qui sert à désinfecter les piscines est constitué essentiellement de javel.
    Pour faire le test vous pouvez mettre de la javel dans vos toilettes puis faire ensuite pipi, patientez quelques minutes le nez au-dessus de la cuvette et vous m’en direz des nouvelles.
    Bref même si le chlore va finir pas détruire les résidus contenu dans l’urine bonjour les chlora-mines dégagé dans l’air.

Laisser un commentaire