Comment doubler en brasse ?

Merci à Aceofthedeep pour cet article 🙂

On n’est pas tous Alain Bernard. Donc celui qui nage juste devant vous n’est pas forcement un champion. Et si il/elle roule un peu lentement, ce n’est pas du tout pour vous embêter… Dans les piscines, dès fois on nage ensemble avec les enfants… ou avec les gens qui ont la santé fragile, ou des gens handicapés (visible ou pas), ou des gens qui ont des problèmes de vision (ou seulement des lunettes toutes sales), ou des femmes enceintes (visible ou pas), ou les gens qui ont des os cassés, ou bien encore des fils des mafieux qui sont motivés pour vous atoutendre à la sortie avec leurs revolvers…

Doubler en brasse, ce n’est pas interdit (vous pouvez faire si vous n’êtes que deux dans la ligne) mais ça n’existe ni en théorie ni en pratique parce que ça n’a pas de sens. La différence entre nager et flotouter et que la natation demande un peu d’intelligence.

Si vous avez envie de doubler régulièrement la même personne, sans doute elle ne nage pas dans la bonne ligne, c’est mieux de lui avertir pour sa santé. Si vous avez envie de doubler tout le monde, vous avez mal choisi votre horaire.

Si vous avez envie de doubler quelqu’un au début de la ligne, c’est votre faute, il fallait l’avertir et sortir avant lui. Si vous avez envie de doubler quelqu’un au milieu, c’est encore votre faute, parce que vous n’avez pas bien intercalé.

Donc, si on nage correctement, on peut avoir envie de doubler quelqu’un seulement vers la fin de la ligne. Les phases d’un dépassement, c’est passer au milieu (à la gauche si c’est la brasse), accélérer, dépasser, toucher au mur et retourner par la gauche… Vous avez remarqué ce qui ne va pas ? On passe à gauche, on accélère, on dépasse, on touche au mur et retourne par la gauche…

 

 

On passe à gauche et on veut retourner par la gauche… Donc ça ne sert à rien d’accélérer, de dépasser etc… (à part de vous fatiguer pour rien et si c’est votre but allez courir dans les parcs et laisser les bassins aux vrais nageurs, chaque accélération inutile va vous fatiguer et raccourcir votre temps de natation en plus vous êtes dans la partie gauche donc vous risquez d’une collision). Une fois que vous êtes déjà à gauche, se retourner et continuer à nager! Croyez-nous, vous ne perdez pas des longueurs, car c’est la partie que l’on fait en coulée après le virage. Et au contraire, ça vous donne quelqu’un secondes pour vous reposez.

 

 

Félicitations! Vous venez de doubler avec la méthode la plus sécurisée. Veuillez toujours bien vérifier la ligne gauche avant d’y passer…

Ceci est utilisable pour tous les types d’exercices lentes (ondulation, brasse indienne etc.). On répète une deuxième fois, soyez sûr qu’il n’y a personne venant (ou qui se prépare à venir) par la gauche avant d’y passer. Un bonnet de bain avec un couleur vif (rouge, jaune, vert etc.) aidera aux autres de vous remarquer plus facilement.

3 réflexions sur « Comment doubler en brasse ? »

  1. Voici un article très touchant et surtout criant de vérité. C’ est vrai qu’ on a parfois tendance à oublier tout ça et c’ est très bien de nous le remettre en mémoire. Je nage essentiellement la brasse depuis de de nombreuses années et je sais que je n’ aime pas doubler, d’ une part parce que c’ est fatiguant et d’ autre part parce que j’ ai toujours peur de heurter un nageur bien que n’ ayant pas je crois une brasse tentaculaire. Alors je reste le plus souvent sagement derrière jusqu’ au T. La raison voudrait que le nageur devant vous qui voit que vous êtes plus rapide que lui vous laisse repartir devant mais hélas ça ne se passe pas toujours comme ça. Ce n’ est quand même pas une tare de nager lentement, il suffit juste de vivre en bonne harmonie.
    Je pense qu’ il est plus facile de doubler pour un crawleur et même de nager au milieu de la ligne si c’ est un nageur rapide.
    Pour un brasseur c’ est plus délicat. Personellement je ne le fais pas.

  2. Oui doubler est pénible mais quand on nage assez vite on n’a pas le choix sinon l’entrainement ne sert plus à rien.
    Dans la piscine ou je nage il n’y a qu’une ligne sensée etre rapide c’est la ligne » plaquette » qui est ouverte à tous sauf qu’on n’a pas le droit de faire des plaquettes ailleurs.Bien sur pleins de brasseurs lents ne savent pas lire et squattent cette ligne;alors je me suis spécialisée dans le doublement des nageurs . Sur 100m il m’arrive de doubler 3 ou 4 nageurs donc sur 2800 ça fait pas loin de 100 fois quand il ya vraiment du monde.
    Ce qui est pénible c’est la personne qui vous coupe la route au virage alors que vous etes en pleine culbute et qui dit qu’elle ne vous avait pas vu alors que vous etiez à coté d’elle un peu avant le mur ; non non ce n’est pas de la mauvaise fois c’est juste un vrai mépris des autres qui se traduit par cette cécité aquatique. Et quand c’est un brasseur vous avez droit au coup de talon qui s’est déja traduit pour moi par une main cassée et une cote felée .

Laisser un commentaire