Communiqué de l’association Nageurs Citoyens

Communiqué de l’association des Nageurs citoyens : nageurscitoyens.fr

L’association des Nageurs Citoyens salue la fin, le 1er mars dernier, du conflit social qui affectait les piscines parisiennes depuis plus de 8 mois. Ce résultat devrait permettre aux nageurs du grand public, que cette association a entrepris de défendre, de pouvoir à nouveau s’adonner régulièrement à la natation à Paris, saine activité pour les habitants de cette grande ville européenne. Ils rappellent que les piscines parisiennes totalisent près de 6 millions d’entrées par an.

Les Nageurs Citoyens, réunis en association le 9 février 2013, et qui comptent actuellement plus de 250 adhérents, sont heureux d’avoir contribué à ce résultat satisfaisant sur la première de leurs revendications, la fin des grèves.

Mais il souhaitent aussi rappeler que nombre de problèmes ne sont pas réglés et que beaucoup reste à faire pour le grand public à Paris.

Depuis 10 jours et la fin de la grève, l’association a en effet constaté à nouveau la fermeture de plusieurs pisicines parisiennes, pour des causes techniques (exemple : piscine Armand Massard dimanche 3 mars toute la journée, Emile Anthoine depuis plus d’une semaine, notamment) ou humaines (absence de personnel (piscine Jean Taris samedi 2 mars matin). Ces problèmes témoignent d’un mal profond.

L’association des Nageurs Citoyens interpelle donc les élus parisiens. Elle estime :

– que les problèmes techniques récurrents et généralisés qui se produisent dans les piscines municipales ne sont pas dignes d’une grande ville comme Paris ;

– que si, comme l’affirme le Journal du Dimanche du 28 février 2013, citant l’adjoint au maire de Paris, la fréquentation du grand public dans les établissements parisiens a augmenté de 75 % depuis 2001, il est urgent pour l’administration de la Ville et des arrondissements de tirer les conclusions de cette évolution et de prendre des mesures pour y faire face ;

– qu’il n’est pas normal que les clubs privés bénéficient de 4 soirées par semaine dans les piscines de Paris, contre une seule soirée pour le grand public ;

– et que beaucoup peut encore être fait, dans l’intérêt général, pour améliorer la propreté, les équipements de base, le service et la bonne ambiance dans les piscines de Paris.

Les Nageurs Citoyens continuent donc leur action et vont l’amplifier, pour faire valoir ces points essentiels. Le recrutement va être poursuivi et une nouvelle pétition est mise en ligne.

Ils confirment également que cette association, non partisane, s’est établie dans un état d’esprit constructif. L’association fera,mardi 12 mars, des propositions concrètes en matière d’équipements, d’horaires et pour améliorer la vie dans les bassins (le « vivre ensemble » dans les piscines). La révision du la révision du règlement de 1981 est également nécessaire.

Dans cet esprit, l’association souhaite, dès à présent, engager un dialogue avec la mairie et avec les maîtres-nageurs sur ces propositions d’amélioration. Elle invite, enfin, tous ceux qui partagent son point de vue à la rejoindre et en adhérant en ligne, gratuitement, à l’association.

2 réflexions sur « Communiqué de l’association Nageurs Citoyens »

Laisser un commentaire