Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de thedude

thedude, 39 ans, homme, paris

Envoyer un message privé à thedude

Comme papa Boileau -au nom prédestiné- disait:

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

ça marche un peu avec tout cette formule, l'épluchage de patate, le point de croix... et même la natation.
Donc si vous croisez un hâteur lent avec un bonnet nageurs.com, ça peut être moi. Ou un autre membre de l'armée des lents de la hâte, polisseur-ajouteur-effaceur d'ouvrage sur métier, allez savoir...


Inscrit depuis le 25/03/2011 - 09:51:10

novembre 2019


octobre 2019


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41

Septembre 2011 : (36242 m)
  • 1850 mètres le vendredi 30 septembre (de 12h40 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Séance courte, mais bonne. J'étais bien dans l'eau, et bien accompagné. Tout droit sortie d'un conte pour enfant (moi, donc), la sirène d'Andersen pour la grâce aquatique, le chaperon rouge de Perrault pour la tenue.

    Je pourrais rajouter qu'elle balisait la ligne pour le petit poucet que je suis, mais la réciproque est vrai puisque nous nous sommes échangés plusieurs fois les sillages à grand renfort de politesses et de sourires. Il ne manquait plus que les chabadabadas d'"un homme et une femme" et je m'y croyais !

    Bon, après, ma témérité s'arrêtant à saluer nageurfélin quand il vient me débusquer jusque dans ma cave germanopratine, et à ne pas oublier de respirer quand une jolie nageuse devine en bout de ligne qui se cache derrière mon pseudo...
  • 2200 mètres le jeudi 29 septembre (de 12h35 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Moins bondée que d'habitude, mais l'eau étant trouble, on ne voit pas à 2 mètres ! Sensation désagréable de jouer à la roulette russe à chaque fois qu'on double, ou bien simplement en atteignant le T. :-S . Je suis passé plusieurs fois ric-rac sous une aisselle ou sur un mollet !
    A part ça le seul bon nageur du jour était une bonne nageuse, qui a fait un programme bien complet, y compris à la planche. J'aimerais un jour avoir la patience et la dévotion nécessaire pour faire des séries avec une planche... mais devant l'ampleur de la tâche et de l'ennui en perspective, je crois que je vais continuer un petit moment avec ma technique de jambe pourrie
  • 2541 mètres le mercredi 28 septembre (de 12h30 à 13h30) à Piscine Armand Massard (Paris) - retour à Armand Massard, qui ne semble pas avoir changé après un été de travaux. A part le filet tendu au dessus du bassin de 33m... Sans doute pour pas que le ciel nous tombe sur la tête !
    En tout cas ça fait du bien de retrouver une piscine nageable, avec un bon niveau global. Il manquerait plus qu'au lieu des 2 lignes rapides, ils installent des lignes crawl & dos / brasse & tout-venant (le tri sélectif est à la mode sur paris pourtant !), et ce serait le paradis !
  • 2800 mètres le mardi 27 septembre (de 12h20 à 13h10) à Piscine Saint Germain (Paris) - ai croisé nageurfélin -tout de rouge flamboyant- qui semblait tout étonné de découvrir derrière mon pseudo de bûcheron un jeune homme timide et délicat (doux euphémisme pour "crevette"
    ). C'est la magie d'internet !
    Ai pu apprécier sa belle technique de brasse, très efficace. Peut-être même un peu trop pour les lignes bondées et somnolentes de St germain des pieds
    .
    Merci pour le bonnet nageur.com, que je mettrais sans doute pour les grandes occasions (une sorte de costard des bassins !
    ). Surtout qu'il va devenir collector avec l'arrivée du nouveau bonnet nageur.com qui est dans les tuyaux !
  • 0 mètres le mardi 27 septembre (de 12h32 à 12h33) à Piscine Saint Germain (Paris) - Whaa l'autre hé ! "un top modèle à la taille de guêpe" !!! La nage est fringante, mais je m'inquiète pour la vue !!!
    .
    Pour le passage secret, c'est effectivement une subtilité de la piscine St germain : il y a une autre douche à gauche des MNS -celle des vestiaires de groupe-, moins bondée à l'heure de pointe et plutôt épargnée par les problèmes de pression récurents... Mais chut, c'est un secret bien gardé !


  • 2550 mètres le jeudi 22 septembre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - foire d'empoigne, mais quand on est sevré toute la semaine car on saute les pauses-dej pour bosser, on se rend compte du bonheur d'être là, à nager la tête dans des pieds, et lycée de Versailles.
  • 1 mètres le mardi 20 septembre (de 12h30 à 12h31) à Piscine Saint Germain (Paris) - @ nageurfélin :

    Hélas, hélas, 3 fois hélas,
    En ce jour glorieux où Matou se déplace,
    Annonçant la couleur par quelques dédicaces,
    Je suis par devers-moi bien à la ramasse.

    Bloqué au taf par une grosse charette,
    je rate une rencontre qui s'annonçait bien chouette.
    Ainsi au poisson-chat je dépose un lapin,
    le laissant patauger au milieu des requins.

    En espérant que l'accumulation des occasions manquées,
    Et celle des nageurs de Saint-germain des prés,
    ne décourage de fait une prochaine visite.
    En attendant bonne brasse, pour trimer je vous quitte !
  • 2500 mètres le vendredi 16 septembre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - A l'inverse de ma nage qui reste courtaude, je m'aperçois que mes comptes-rendus de séances se sont rallongées avec le temps pour devenir des lignes et des lignes de billevesées un poil envahissantes.

    Je vais donc faire court pour aujourd'hui:

    Small pool - foule - Coule - stayed cool.
    (il y avait aussi des jolies poules, mais je ne les mentionnerais pas, ayant promis d'éviter les digressions
    )
  • 2700 mètres le jeudi 15 septembre (de 12h20 à 13h10) à Piscine Saint Germain (Paris) - Damned ! Je suis découvert ! Courage fuyons !
    Alors que je débutais ma séance, une jolie sirène me double, s'arrête au T et me regarde curieusement. Moi, pensant qu'il s'agit d'une politesse de bout de ligne:
    _Allez-y, je vous en prie.
    Et contre toute attente je l'entends répondre:
    _c'est vous qui écrivez tous les jours sur internet ?
    Alors là l'adrénaline afflue, en une micro-seconde j'ai le temps de réviser tout mes posts pour considérer qui j'ai pu insulter (a priori personne), de protester modestement que non, pas tous les jours, d'envisager de mentir afin de garder l’anonymat pépère de la bulle internet, mais dans un sursaut de courage peu commun chez l'individu ici exposé (moi):
    _euh...oui.
    _J'en étais sûr !
    Un léger blanc s'installe, je fais donc appel à toutes mes ressources de conversation afin d'enchaîner brillamment (sur le ton coupable du cancre pris sur le fait par son institutrice):
    _euh...Et alors ?
    _Alors rien...Beau style ! sourit-elle.
    Là il faut vite rebondir d'un trait bien senti, afin d'entretenir l'impression positive que l'on a apparemment et contre toute attente laissé sur notre panel de lecteurs:
    _euh...merci, c'est gentil. (bon, bah, à défaut d'être brillant, au moins je suis poli
    )
    Et la voilà déjà repartie, probablement éblouie par mon intimidante maîtrise de la dialectique.
    Je suis resté figé quelques instants avant de reprendre ma séance, analysant chacun des 3 mots échangés, cherchant des sous-entendus inexistants, me congratulant pour mes subtiles réparties.
    Je rêve secrètement que le "beau style" exprimé fût destiné à ma nage, hélas je crains qu'il ne fasse référence qu'à ma prose. Ce qui est déjà super positif me direz-vous, ne faisons pas la fine bouche. Considérant que les répliques suivantes auraient toutes été légitimes:
    _Alors rien, belles fautes d’orthographes.
    ou pire
    _Alors rien, c'est facile de parler des autres, planqué derrière un clavier.
    J'aurais probablement terminé la séance en brasse coulée...
    Avec tout ça, je n'ai même pas eu la présence d'esprit de lui demander son pseudo, histoire d'être sur un pied d'égalité. Je pensais d'ailleurs naïvement être un nageur.com isolé à st germain des pieds. Mais non, on est une armée ! Je suis juste le plus bavard (enfin, seulement bavard du clavier, cf plus haut)
    Alors je me sers de ses lignes comme d'une bouteille jetée à la piscine : mais qui es-tu, jolie investigatrice ? Et comment diable étais-tu sûr que je fusse le nageur qui sévit sur ce site ? Mon style de nage m'aurait-il trahi, ou ressemblerais-je vraiment au big lebowski (mon avatar) ?
    ...Et avec tout ça je n'ai pas beaucoup parlé de natation aujourd'hui

    Digression, digression quand tu nous tiens...
  • 3100 mètres le mercredi 14 septembre (de 12h20 à 13h10) à Piscine Saint Germain (Paris) - Un pilier de comptoir du bar du coin (le flore) disait : "l'enfer, c'est les autres".
    Et apparemment je fus l'autre de quelqu’un aujourd'hui

    Je me suis pris une mandale dans les côtes de la part d'une jeune fille dans la ligne crawl. Je l'attends en bout de ligne pour lui signifier le caractère facultatif de ce type de manifestation agressive, elle me rétorque que je lui aie touché les pieds à plusieurs reprises et que je suis toujours au milieu à doubler. Je lui explique que ce n'était pas volontaire, qu'arrivant lancé en crawl sur une brassiste (dans la ligne crawl), à moins de sortir les aérofreins, même en stoppant tout geste, je lui touche les pieds.
    Nonobstant, je m'excuse de l'avoir touché puisqu'elle semble l'avoir vécu comme une agression.
    Et bien elle est repartie sans me rendre la pareille pour le coup dans les côtes !
    Tout se perd ma bonne dame, la politesse, et la perception de la politesse. Je pensais être poli et respectueux, évitant les dépassements dangereux, attendant la bonne ouverture, observant les comportements afin de m'adapter. Que nenni ! Si vous allez vite, c'est que vous êtes une brute jeune homme !
    Sinon à part ça super sensations de glisse aujourd'hui (entre les coups!). Et j'apprécie particulièrement d'être accompagné d'une escorte (une devant, une derrière) de 2 sirènes (gyrophares ?). Un train de sénateur.
  • 2700 mètres le mardi 13 septembre (de 12h15 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - On s'habitue à tout, même à la densité. Mais malgré la nage, zenitudifiante par nature, certains individus restent très énervés : j'ai tenté d'expliquer à un monsieur très remonté qui venait de crier "arrêtez de nager au milieu comme ça, vous n'avez pas le droit!" au passage d'un nageur qui apparemment l'avait touché en le doublant qu'il pouvait lui reprocher un manque de délicatesse, de l'incivilité ou de l'égoïsme, mais qu'à un moment, s'il est plus rapide, le nageur peut tout de même le dépasser par le milieu, sinon on s'aligne tous sur la vitesse de la petite mamie qui vient tromper sa retraite solitaire dans les bassins aux heures de pointes, à coup de surplace pseudobrassé dans la ligne crawl, et vogue la galère !
  • 2500 mètres le jeudi 8 septembre (de 12h15 à 13h05) à Piscine Saint Germain (Paris) - Bon, ben comme tout le monde, vivement la fin des bonnes résolutions de rentrée, ou au moins la réouverture d'Armand Massard pas loin. En attendant je fais le dos rond. Ou le crawl rond,c'est selon
  • 3100 mètres le mercredi 7 septembre (de 12h25 à 13h30) à Piscine Saint Germain (Paris) - Moins de monde qu'hier (pas difficile!), mais de bons obstacles dans la ligne crawl. ça ressemblait à du 3000 mètres steeple...Moment cocasse quand une jeune fille au superbe bonnet de grand-mère jaune canari double en brasse à 2mètres à l'heure une grand mère en dos brassé, qui elle fait carrément du surplace, le tout dans la ligne crawl: je m'arrête derrière cette ligne maginot de bras et de pieds cisaillants, me relève dans l'intention de repartir en sens inverse (j'ai pied), et me prend les 5 ou 6 nageurs de la ligne qui un par un viennent s’emplafonner derrière les 2 donzelles. Vu d'au-dessus c'était très divertissant, entre une scène de bagarre d'astérix et une réaction en chaîne inéluctable, sans pour autant perturber les 2 ferry qui ont continué côte à côte et au même rythme jusqu'à toucher le mur.
  • 3200 mètres le mardi 6 septembre (de 12h15 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Il est hautement probable que je me plantasse légèrement dans le décompte de mes longueurs aujourd'hui... Entre le retour en bassin de 25m et la fréquentation digne de l'ouverture d'un des clubs qui firent la réputation du quartier, à un moment j'ai arrêté de compter et commencé à survivre ! Moi qui pensais que pour une réouverture, la piscine serait vide...Je me mettais le doigt dans l'œil ! (puis dans les côtes, le bassin, ou toute autre partie immergé de l'iceberg...)
    Enfin bon, j'ai survécu, cogné personne (significativement), pris aucun coup (quelques griffures, presque des caresses), même de la part de la téméraire (inconsciente ?) jeune fille qui avait décidé de sortir ses palmes dans ce tohu-bohu de la ligne crawl. Et puis j'ai nagé plutôt vite, accélérant pour doubler mais doublant tout le temps, par la force des choses, ça donne un rythme plus élevé que d'habitude.
    Observation du jour : probablement habitué à une densité supérieure à la moyenne, le germanopratin est un animal calme et courtois (à la limite du stoïcisme) face à la promiscuité, lorsqu'il est plongé en milieu liquide.
  • 2100 mètres le lundi 5 septembre (de 12h25 à 13h05) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Dur dur...
  • 2400 mètres le jeudi 1 septembre (de 12h30 à 13h10) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - 4 jeunes hors bord en file indienne dans la ligne matériel, ça vous fait sentir vieux et lent...Ligne 3 fréquentée -comme d'hab- mais nageable.

 

Aout 2011 : (19250 m)
  • 2900 mètres le mercredi 31 aout (de 12h25 à 13h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Séance de reprise... Et apparemment je ne suis pas le seul !!

    Mais bon, niveau homogène, nageurs de retour de vacances pas encore trop stressés, ça avance gentiment dans la 3...

    Ceci dit, vivement que les autres piscines réouvrent !

    Et bravo pour le nouveau système d'enregistrement de séance, c'est top ! Va falloir que je rentre mes séances de running, pour voir...
  • 3550 mètres le samedi 27 aout (de 16h55 à 18h30) à Piscine Bernard Lafay (Paris) - première à Lafay, après avoir déjà fait demi-tour devant une porte close non signalée à plusieurs reprises, et ce fut une première plutôt agréable : le bassin est bien, et il était vide !
    A refaire, donc.
  • 1800 mètres le jeudi 18 aout (de 17h30 à 19h00) à
    Sofitel Forebase Chongqing (Chongqing, Chine)
    - Nager à l'autre bout du monde par 40° à l'ombre, même dans une piscine d’hôtel, quel pied !

  • 1500 mètres le vendredi 5 aout (de 13h00 à 13h30) à Piscine Saint Germain (Paris) - dernière séance à Saint Germain avant quelques semaines... J'imagine déjà les bouchons de bouteilles de champagne sauter au T, et les lapinobrasseurs ressortir timidement leurs museaux apeurés aux abords du bassin : le coupeur de tête aux bras fous s'en va ! Vite une farandole ! En plus il va arrêter de noyer la page de la piscine Saint Germain sous des monceaux de fadaises !
    Comment ça, parano & nombrilocentré, le dude ?!?
  • 2400 mètres le jeudi 4 aout (de 12h50 à 13h30) à Piscine Saint Germain (Paris) - Ma muse, ou plutôt ma naïade, n'a pas daigné apparaître aujourd'hui. Du coup, privé d'inspiration divine, j'ai nagé comme un terrien...
  • 2800 mètres le mercredi 3 aout (de 12h20 à 13h20) à Piscine Saint Germain (Paris) - J'ai essayé plein de truc aujourd'hui pour casser mes mauvaises habitudes.
    Grand nawak, donc (en corrélation avec la fréquentation des lignes ce jour...), et bonnes sensations par intermittence.
    Par hasard, même.
    Par toutatis et par bélénos, itou.
  • 2700 mètres le mardi 2 aout (de 12h10 à 13h10) à Piscine Saint Germain (Paris) - "L'invariabilité dans le milieu est ce qui constitue la vertu" Confucius.

    ça définit bien mes séances à St germain en ce moment je trouve.

    Mais la semaine prochaine, vol direct pour l'empire du milieu afin de désarçonner l'invariabilité du mien !

    J'aurais bien piqué un tête au cube d'eau de beijing, fait mon athlète olympique, mais maintenant que ça ressemble à un parc d'attraction sous acide, ça va être difficile...
  • 1600 mètres le lundi 1 aout (de 13h10 à 13h40) à Piscine Saint Germain (Paris) - court, mais précieux. Un haïku aqueux, quoi...

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41