Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de thedude

thedude, 39 ans, homme, paris

Envoyer un message privé à thedude

Comme papa Boileau -au nom prédestiné- disait:

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

ça marche un peu avec tout cette formule, l'épluchage de patate, le point de croix... et même la natation.
Donc si vous croisez un hâteur lent avec un bonnet nageurs.com, ça peut être moi. Ou un autre membre de l'armée des lents de la hâte, polisseur-ajouteur-effaceur d'ouvrage sur métier, allez savoir...


Inscrit depuis le 25/03/2011 - 09:51:10

décembre 2019


novembre 2019


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41

Mars 2012 : (37810 m)
  • 2700 mètres le vendredi 30 mars (de 12h15 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Je n'ai pas assez nagé cette semaine, et ça se voit.
  • 2600 mètres le mardi 27 mars (de 12h15 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Comme dirait gemma, séance bufff... Du monde, et aucune énergie dans mes petits membres ou mon cerveau mou. Même pas la force de râler sur les éléphants de mer inciviques, ce qui de la part d'un parisien est fort inquiétant, n'est-il-pas ?
  • 2700 mètres le jeudi 22 mars (de 12h20 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Point vu l'Agnel ou Leveaux dans le bassin ce midi, juste un chat et quelques vaches... Ainsi qu'un gentil lièvre -que je remercie pour son rythme soutenu et motivant- et dans le rôle du cochon, si l'on en croit les commentaires du félmalin, votre serviteur.
    La basse-cour St-Germain au complet...
  • 2000 mètres le jeudi 22 mars (de 19h30 à 20h10) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - décidément, je ne suis pas un sportif du soir... Aucune énergie, aucune application, j'ai nagé comme une patate.
  • 0 mètres le mercredi 21 mars (de 07h16 à 07h17) à Piscine Alfred Nakache (Paris) - @nageurfanfare : je ne saurais trop déconseiller Saint Germimine le mercredi midi, étouffée entre aquagym & leçons particulières... Personnellement -si j'ai le temps- je vais tenter Massard, sans grand espoir que ce soit plus nageable...
  • 2310 mètres le mercredi 21 mars (de 12h30 à 13h15) à Piscine Armand Massard (Paris) - Et ben voilà ! En cherchant bien, on finit par trouver une piscine où l'on peut nager malgré l'affluence ! Du monde, certes (j'ai déjà vu Massard plus pleine), mais un niveau homogène, bien réparti entres les lignes, de la cordialité... bref, du plaisir à nager.
  • 2300 mètres le mardi 20 mars (de 12h25 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Bon, ben... Après l’échec Berliouxinois d'hier, échec germanopratin aujourd'hui, pour les mêmes raisons : je pensais que quitte à avoir du monde, autant avoir des bisounours, c'est moins désagréable. Le problème, c'est que le poil de bisounours se gorge d'eau chlorée, ce qui, outre l'inertie inérente évidente, donne lieu à des réactions chimiques particulières et improbables
    Il y a le bisounours qui se retrouve au beau milieu de la ligne, celui qui zigzague, celui qui fait beaucoup de bulle avec ses pieds, celui qui se retrouve à faire de la brasse dans la ligne crawl, etc... La question du jour est donc : vaut-il mieux un bassin plein de nageurs au niveau homogène mais un peu sur les nerfs, ou un bassin plein de nageurs aux niveaux très hétérogènes avec irruption régulière de l'improbable, de l'inenvisageable, du chaos ?
    J'avais pensé solutionner le problème en me rabattant sur Massard demain, mais la lecture du commentaire de djej semble indiquer que je me mets le doigt dans l'œil ...
    A propos de doigt dans l'œil, je m'excuse encore auprès du nageur que j'ai confondu avec le mur au bout d'une de mes longueurs de dos... Il était pourtant rangé bien comme il faut, juste j'ai raté mon repère et fait un retour de bras en trop... En même temps, il m'a tranquillement vu arriver et eut pu sans trop solliciter ses neurones devancer l'enchainement des événements à venir...
    @gemma: promis, la prochaine fois je mets mon intégrité physique en jeu et tente de te saluer

    @christophe, notre maître vénéré et tout puissant: curieusement, la piscine saint germain refusait de sortir dans la liste des piscines quand j'ai rentré ma séance. Il a fallut que je biaise en mettant des majuscules pour qu'enfin elle apparaisse... Bon, c'est pas comme si c'était primordial, étant donné que je suis le seul timbré du patelin qui rentre des séances sur cette piscine (à part le félavisite, de tps en tps), mais juste je signale
    Et de la même manière que l'on ne salue pas assez souvent le travail des employés de nos bassins chéris, merci encore pour cette merveille d'horlogerie qu'est nageurs.com
    (un peu de flagornerie ne fait jamais de mal)
  • 1600 mètres le mardi 20 mars (de 19h00 à 19h35) à Piscine Saint Germain (Paris) - petite séance de rab, histoire de faire du gras
  • 2300 mètres le lundi 19 mars (de 12h30 à 13h20) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Mes distances sont à prendre avec des pincettes aujourd'hui, j'étais trop concentré sur la préservation de mon intégrité physique pour penser à compter...
    J'ai pu saluer les habitués sabastef & mirouf, qui n'avaient pas l'air plus affolé que ça par l'affluence... Another day at work pour eux ! J'ai aussi suivi pendant une dizaine de longueurs gemma, en mode warrior, avant qu'elle ne me sème en doublant à un endroit où je n'aurais même pas osé mettre le petit doigt. Et quand j'ai eu l'occasion de la saluer, juste avant de lâchement battre en retraite vers la ouane, elle était en train de lancer quelques amabilités en catalan à un nageur discourtois... Je suis totalement étranger à la langue, et pourtant le sens général m'a paru limpide !
    Dans ma grande sagesse (lire poltronnerie), j'ai préféré éviter de l'alpaguer à cet instant précis, de peur de finir moi aussi avec un nez cassé


    Je me félicite donc de retrouver prochainement le bassin de Saint-germain qui, s'il est parfois plein comme un œuf, n’atteint jamais de telles concentrations d’excitation et d'énervement au m3 d'eau. Et continuerais de rêver de nager au moins une fois dans ce fabuleux bassin un jour de faible affluence.
  • 2600 mètres le jeudi 15 mars (de 12h20 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - ça y est, j'ai entamé mon opération bikini été 2012 : au programme, travailler la souplesse au niveau de la nuque afin de suivre sans risque de torticolis l'évolution des opérations bikini été 2012 qui fleurissent dans les lignes d'à coté . Éventuellement, prévoir un renforcement des muscles maxillaires afin d'éviter de se retrouver langue pendante, ébaubi, lors d'une rencontre fortuite avec une opération bikini été 2012.
    Bref, c'est le printemps, les arbres bourgeonnent, mais pas que. Dans un souci d'efficacité natatoire, penser à retirer mes yeux lors de ma prochaine séance.
  • 2700 mètres le mercredi 14 mars (de 12h25 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Singes & Romains des prés le mercredi -il me faut me le redire ici pour ne pas l'oublier next wednesday- ça n'est juste pas possible ! (étais-je un des romains au milieu des singes ou un des singes au milieu des romains, zat iz ze quouechtionne)
    ...Et pourtant cette petite séance de reprise, nonobstant les slaloms et autres petites contrariétés, fut très agréable : j'enchaîne rarement 1500m en crawl, et mes dernières remises en question stylistiques (astylistiques ?) m'ont permis de les pondre tranquillement, avec une meilleure impression de contrôle que d'habitude.
    De quoi profiter pleinement de la délicieuse sensation de chaleur solaire caressant ma peau chlorée au sortir de la cave-à-eau germanopratine. Joies simples des prémices printaniers.
  • 1800 mètres le vendredi 9 mars (de 12h35 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Le félinfiltré -pourtant d'habitude si prompt à s'annoncer tambours et trompettes (tsointsoin)- s'est avancé à pas de loup pour me surprendre en pleine rêverie aquatique. Miro comme je suis, je ne l'ai pas vu jusqu'à ce qu'il vienne frétiller des moustaches juste sous mon nez.
    Une fois n'est pas coutume, moi d'habitude si taciturne, je me suis mis à le noyer sous des flots volubiles de billevesées, comme la craniométrie et autres théories anthropologiques foireuses... Ne me demandez pas comment j'en suis arrivé là, je ne le sais pas moi-même. Toujours est-il que le port du slip de bain est toujours de bon ton dans la pratique distinguée de l'art de la conversation entre gentlemen


  • 2000 mètres le jeudi 8 mars (de 12h30 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Drame à à Saint-germain-des-paninis : étonnamment peu de survivants suite à l'indigestion d'hier. À part ma pomme et quelques autres, probablement ceux qui ont le plus de couenne...
  • 2100 mètres le mercredi 7 mars (de 12h25 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Point de slameurfélin aujourd'hui, probablement occupé par monts et par vaux à battre son record de la semaine, qui semble être celui du plus grand nombre de séances avortées pour des raisons féllincieuses.
    Je ne lui aurais toutefois pas donner tort aujourd'hui de se carapapatter, car entre l'aquarobic à gauche, les leçons particulières à droite, il ne restait que la ligne jambon et la ligne fromage entre 2 tranches de pain. Avec les bleus-de-brasse qui fondaient sur les jamboncrawleurs par capillarité. Résultat copieux, voire indigeste.

    Dawa, nawak & walou nagé
    .
  • 3250 mètres le mardi 6 mars (de 12h17 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - chat échaudé craint l'eau froide ! Traumatisé par sa séance à guinguette-land, nageurfrileux n'a même pas osé aller jusqu'à poser le moindre coussinet au bord du bassin, de peur de se défriser la moustache. L'eau était annoncée à 26°C... Il ne va plus rester que les petits bains surchauffés pour satisfaire l'échine hypersensible du matou... Il risque d'y affronter la concurrence des têtards dans le dépôt d'offrande à haute chaleur ajoutée
    .
    Il y avait certes du monde, mais moyennant quelques changements de file entre les leçons et quelques zigzags entre les artichauts égarés par les maraîchers de l'étage d’au dessus, j'ai pu abattre ma meilleure (moins mauvaise ?) distance de l'heure en non-stop... Bonne séance, donc.
  • 2100 mètres le lundi 5 mars (de 12h30 à 13h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - petite séance entre la 1 & la 3. La 3 était agréablement nageable à midi et demi, petit tour dans la 1 histoire de brasser de l'eau, retour dans une 3 épouvantable à 13 heures. Des bras, des jambes, des bulles, du triple file et des rotors à pales. Comme quoi en quelques minutes, Suzanne change de visage du tout au tout, c'est Dr Suzie & Mr Berlioux !
    Ce qui ne change pas en revanche c'est le plaisir de croiser des visages familiers: le gang du 77! snoop et sa brasse efficace, et l'immuable mirouf, qui s'astreint à des séances de battements et d'ondulations assez impressionnantes.
  • 2750 mètres le jeudi 1 mars (de 12h25 à 13h20) à Piscine Saint Germain (Paris) - Séance tranquille, où le vide dans ma caboche concurrença celui du bassin.

    Vide sidéral, décérébré complet, neurones en fuite à chaque expiration. Pas désagréable

 

Février 2012 : (35353 m)
  • 2500 mètres le mercredi 29 février (de 12h25 à 13h20) à Piscine Saint Germain (Paris) - Apparemment mon double a croisé un félincognito ce midi...Il a probablement raison d'évoquer un dudouble nageant mieux que moi, parce que perso c'était niveau bac à sable aujourd'hui... Et nager dans le sable est fort malaisé, d'aucuns en conviendront.
    Donc comme à la maternelle j'ai barboté en toute quiétude, fait des bulles, des ronds dans l'eau, puis chahuté avec le chat bichrome (rouge sur blanc, tout fout le camp
    ), profitant pleinement de l'affluence germanopratine du moment.
  • 2700 mètres le mardi 28 février (de 12h15 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Louange sera faite ici des services de la municipalité, qui, dans le souci d'entretenir la réputation de mystère insondable et d'omnipotence des mécanismes et mécaniciens gérant le bien commun de la ville des lumières et des bassins, ont créé un concept novateur: l'ouverture de piscine municipale sur courant alternatif. Remède efficace contre la surpopoulpation, la méthode consiste à fermer sans prévenir le bassin pour un temps indéfini dès que la densité dépasse 3 pattes de canard au mètre cube d'eau chlorée.
    Nonobstant les risques de déroute face à une porte fermée laconiquement ornée d'un bout de photocopie indiquant la fermeture (au cas ou votre cerveau de sportif shooté au chlore ne serait pas en mesure de comprendre le sens d'une porte fermée), c'est l'assurance d'un moment délicieux lors d'une réouverture tout aussi surprenante et inattendue que la précédente fermeture. Pas un chat, donc sourire jusqu'aux oreilles, donc tasse avalée avec gourmandise, donc cerveau de sportif, donc besoin d'un écriteau "vague" lors de la (très?) prochaine fermeture. CQFD.
    En attendant, grand bonheur, et petit pincement au cœur lorsque, l'heure de Hi-Ho- Hi-Ho-repartir-au-boulot venue, vous jetez un dernier regard enamouré par dessus votre épaule à travers la lucarne des caisses, pour constater que, malgré les horaires étendus à l'occasion des vacances, le bassin est absolument vide, vous appelant d'un cri déchirant d'animal délaissé. Il faut alors invoquer toutes les forces de la nature et les plus belles images mentales de votre supérieur hiérarchique la carotide gonflée de colère lorsque confronté à votre retard pour ne pas faire demi-tour afin d'honorer une dernière fois l'onde immobile et virginale.
  • 1353 mètres le jeudi 23 février (de 13h05 à 13h35) à Piscine Armand Massard (Paris) - micro-séance à la mode féline... Juste le temps de confirmer que mon crawl, c'est vraiment n'importe quoi, et de croiser la toujours souriante gemma (sans ses pots
    ), que j'ai eu la chance d'alpaguer, profitant de l'un des rares moments où elle avait la tête hors de l'eau. J'ai eu la grossièreté de ne pas la saluer en partant, mais tel le lapin blanc d'Alice, j'étais en retard, en retard ! en retard !
  • 2500 mètres le lundi 20 février (de 12h30 à 13h20) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Inhabituellement peu de monde chez suzie ce midi (tous en vacances?), et suzie sans la foule, c'est vraiment une sacrée piscine ! Je n'ai pas croisé les piliers berliouyennois de la pause-dej, pourtant j'ai vu dans les comptes-rendus du jour que mirouf était là, fidèle au poste... J'ai pourtant jeté quelques regards périphériques digne des meilleurs vigies, mais ma myopie semble vraiment trop handicapante pour voir plus loin que le bout de mon nez !
    Et sinon, au niveau des sensations, la voûte de béton berliouxtine s'est fendue au-dessus de mon crâne de piaf, non pas à cause des travaux de la dalle si chers, mais si peu chers au cœur de la maîtresse des lieux, mais suite à une révélation divine digne des plafonds baroques les plus choucroutés, avec putti dans les positions les plus improbables et rayon de lumière cosmique me touchant de plein fouet.
    Alors que ma technique d'autodidacte-bricoleur-de-bouts-de-chandelles stagne depuis un bon bout de temps, ayant perfectionné mes défauts jusqu'à leur paroxysme, dans un équilibre instable à l'académisme douteux, j'ai enfin compris ce qui clochait avec mon retour de bras, terreur à pâles rotatives des bassins de quartier.
    Parfois le déclic tiens à pas grand chose : je m'escrime depuis des mois sur ce problème en chopant ici ou là sur internet une description du bon mouvement, confrontant les expertises et fronçant les sourcils dans un effort de compréhension intense, et c'est une simple photo du joli bras droit du très bo (bon, je ne parlerais pas du bras gauche...
    ),postée par le patron à l'occasion du fil rouge de l'étoile de martin, qui, associée à la relecture d'un passage du "goût du chlore", très belle BD de Bastien Vivès, mais qui n'a rien du manuel de nage, a fait tilt dans ma maudite caboche. Résultat : un an de blocage pulvérisé en un instant...
    Bon du coup, tout mon équilibre de nage est à revoir, mais ça va dans le bon sens ! Des moments clefs comme ça me rendent perplexe, entre fierté d'arriver à piger des trucs de temps en temps par moi-même et stupidité de ne pas prendre quelques cours, histoire de gagner du temps et de m'appuyer sur des bases techniques saines...
    En tout les cas merci à nono pour le bras droit, à christophe pour le blog, et à Bastien Vivès pour la BD ! Avec un peu de chance, la prochaine inspiration viendra de l'observation soutenue d'une cuillère à soupe (effet Coanda) ou, comme Newton, d'une sieste sous un pommier ! (Vive la contemplation !
    )
  • 2700 mètres le vendredi 17 février (de 12h15 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - C'est curieux comme certains jours, la natation -habituellement havre de paix, recentrifugeuse à Moi dispersé, cage Faraday antiparasite, cocon rassérénant- n'arrive pas à réenchanter votre journée... C'est rare, mais ça arrive.

    Encéphalogramme plat. Mode zombie en slip de bain.

    Ce qui, je me l'accorde, ferait un bon film de série B... "l'attaque des zombies aquatiques", où les zombies-crawleurs (retour de bras spllsh-splash...) agrippent les chevilles des floralobrasseuses épouvantées avant de les entraîner inexorablement par le fond, gâchant irrémédiablement leur précieux brushing ...

    Mais je m'égare...


    Bref, vivement le week-end !
  • 1700 mètres le jeudi 16 février (de 12h45 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Fil rouge de l'étoile de martin, j+1. Les minis schtroumpfs rencontrés hier au village des schtroumpfs m'ont suivi jusqu'à Paris, et apparemment ces créatures schtroumpfement mignonnes ont muté pendant la nuit, sous diverses formes encombrantes et pataudes.

    Grand Nawaquatique à Saint Schtroumpf des schtroumpfs aujourd'hui, donc, depuis la paillotte à panier prise d'assaut, jusqu'aux douches rendant leur dernier soupir entre 2 shampoings, en passant par le saint-bassin, sanctuaire charitable recueillant en son sein les causes les plus variées et les plus improbables...
  • 1500 mètres le mercredi 15 février (de 18h45 à 20h00) à Piscine de Levallois (Levallois Perret) - Et bien ça y est, le défi est relevé, et haut la main ! C'était un tel succès que l'on se serait cru à Suzy aux plus belles heures d'affluence... Un raz-de-marée de bonnets bleus !

    C'était amusant de nager au milieu des schtroumpfs ! ça ressemblait à peu près à ça :
    img:http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/fil...
    langeju, phynoux et thedude perdus au milieu des tétards bleus ! Du coup, j'ai pu faire admirer ma technique du petit chien... C'est pas à la portée de tous, attention, mais il y a un secret pour la maîtrise de cette nage que se transmettent les maîtres shaolinageurs depuis des générations : il faut bien tirer la langue lors de son exécution


    En tout les cas, j'exprime ici toute mon admiration aux immuables qui tinrent le fil rouge par tous les bouts aujourd'hui : christophe&Oléum, nos anges gardiens, 3r1c ( qui servit même de cobaye à une masseuse pour le moins enthousiaste, apparemment...) et le félindéboulonnable, fidèle au poste (le poste en question étant le plus éloigné possible de l'eau fraîche
    ). Mention spéciale à garp et aux bénévoles de l'association, qui ont abattus un boulot formidable.

    Et j'exprime pour conclure toute ma reconnaissance à nono pour avoir pris le relais au moment où les gremlins, manifestement trop arrosés, s’apprêtaient à avoir ma peau


    PS: si je pouvais créer une nouvelle case à cocher au niveau de l'affluence, à insérer entre "fréquenté mais nage possible" et "ligne prise par des bonnets bleus nage difficile", ce serait : " fréquenté mais c'est tant mieux !"
  • 2150 mètres le mardi 14 février (de 12h20 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - J'ai profité d'une agréable visite féline comme excuse à ma forme déplorable. Ou à ma brillante méforme, c'est selon. j'ai donc eu l'occasion de maquiller mes carences musculaires sous une tartine de blabla, et on ne peut pas vraiment dire que la séance fût totalement perdue, puisque j'ai arraché au matool quelques détails croustillants sur son mètre-étalon


    Et pendant ce temps-là un éphèbe supersonique enchaînait les longueurs dans la ligne crawl... Fatiguant rien que de le regarder passer !


    Bon, j'étais résolu à un entraînement appliqué afin d'être près pour le fil rouge, mais un maillot rouge s'est pointé et m'a fait perdre le fil ! Et bien tant pis pour l'entraînement, ce qui compte c'est d'être frais et motivé demain !

    En résumé : faute de barbote, papote avec un pote. Ou en language gemma, qui court et nage avec des récipients (des pots...): faux de barbeaux papaux avec un pot.


    ...Et comme elle va encore me reprocher de ne rien comprendre à ce que j'écris, je m'explique ici : j'aime beaucoup quand tu écris dans tes commentaires que tu cours, nages ou discutes avec un pot, et non un pote -l'argot pour copain-, parce que je visualise systématiquement une gemma en train de bavarder avec une cruche ou un vase, et c'est très rigolo
    Bref, tu as un argot très fleuri, ne change rien, c'est charmant !
  • 2300 mètres le vendredi 10 février (de 12h30 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - pas de commentaire. promis.
  • 1550 mètres le jeudi 9 février (de 12h45 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Petite séance bouche-trou ce jeudi, placée sous le signe de la testostérone !
    A votre arrivée sur le bassin, une rangée de pompiers, policiers ou militaires (il est malaisé de les discerner une fois l'uniforme tombé...), vous accueillent d'un muscle saillant et lustré, en attendant leur passage pour secourir le langoureux mannequin de polyéthylène qui leur fait de l'œil depuis le fond de la piscine (sans son petit pull marine).

    Mais -passé l'effet de masse- le vrai intérêt de cette séance germanopratine n'était pas là, mais bien dans la ligne crawl d'à coté : une vrai bonne nageuse qui filait comme une torpille russe. Jamais vu ce niveau de nage dans ce petit bassin de quartier. Et dans un 25m, ce genre de perf, ça balance ! Elle avait un bonnet de club avec des grosses lettres dessus, mais quant à savoir lesquelles... Vous avez déjà essayé de relever la plaque d'une ferrari en excès de vitesse depuis votre 2CV ? C'est pas si facile
    ...

    J'ai donc été nager la brasse dans la ligne d'à côté, afin de lui laisser un maximum d'espace pour s'exprimer, et avec un peu de chance avoir de temps en temps l'occasion de poser un œil bovin sur le train qui passe.

    Bref entre les éphèbes et le hors-bord, ça poutrait pas mal à Saint germain ce midi !


    ...d'où l'impression fugace et pernicieuse d'être une brindille ballotée dans le sillage des étoiles de mer, quand habituellement je suis la terreur des mamies floralocapées


  • 2900 mètres le mercredi 8 février (de 12h20 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) -
    il est assez navrant de constater qu'à force d'habitude, on en vient, en matière de natation, à faire toujours la même chose, à la même heure, au même endroit... Avec le tourniquet à l'entrée en guise de pointeuse, la natation à Paris, c'est l'usine !
    Alors, que faire pour nous sortir de notre métro-boulot-crawl&dos-dodo quotidien ? Aller nager pour le fil rouge de Martin à Levallois le 15 février, par exemple !
  • 2900 mètres le mardi 7 février (de 12h20 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Et bien ça y'est, les carottes sont cuites...Il aura donc fallu une semaine pour que la nouvelle de la réouverture de St Glinglin se répande à travers les mers du globe jusqu'aux oreilles de méduses attentives. On délaisse sans transition les eaux claires et calmes dignes des lacs sibériens pour la baignoire à remous du stand d'exposition Lapeyre...

    J'ai donc trusté la ligne noire afin de faire mon bout de chemin, et si j'ai pris garde d'éviter les manœuvres trop hardies, j'ai croisé 2/3 Olaf Grossebaf en dos crawlé, qui cherchaient l'imperfection du geste très loin sur le coté, jusqu'aux quelques centimètres d'ongles en plus pour gagner quelques centièmes, ou au moins le respect de mes côtes.

    Quant au félin qui me décrit comme le maître des lieux, je crois qu'il s'enflamme ! Peut-être a-t-il attrapé une vilaine fièvre à force de nager dans des bassins sous-chauffés (du moins à son goût de frileux matou
    ) : je ne suis le maître de rien du tout (même pas de mes pieds, qui refusent les battements, à mon grand désespoir), juste le seul nageur régulier de la piscine de Saint Germain suffisamment bavard pour venir s'épancher ici. Les maîtres des lieux sont nageurs sauveteurs, et très sympathiques, au demeurant.
    Et Puis si j'étais maître de Saint Germain des Pieds, vous seriez alors Empereur sur Coussinet des Bassins Parisiens, à tout le moins
  • 2100 mètres le vendredi 3 février (de 12h35 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Et voilà... ça m'apprendra à ouvrir ma grande bouche à tout va. Adieu veau, vache, cochon, ou plutôt dauphin, tortue, lion de mer. Fini le paradis perdu, bienvenue sur le périphérique aquatique T_T .

    Probablement attiré par quelque odeur de chlore pur alléchante (ou par ma grande bouche, donc, maudite grenouille que je suis), on vit aujourd'hui le bout du museau d'un félidé pointer à la sortie des douches de Saint-Germain. Résultat immédiat : foule dans le bassin ! Jusqu'à 3 par ligne !!! Il fallut attendre que l'animal se carapate discrètement (je ne l'ai pas vu disparaître...) pour qu'ENFIN l'on puissent nager chacun dans sa ligne, le temps d'un petit quart d'heure.

    Bon, il me faut bien avouer que ma grande bouche avait aussi rameuté 2 collègue de travail...A moins tout seul j'ai rempli un bon tiers du bassin, masochiste que je suis...

    Et puis il faut bien reconnaître que c'est plutôt agréable de croiser une paire de moustaches amicale de temps en temps, afin de vous arracher à la monotonie inhérente au dramatique dépeuplement des piscines parisiennes

    @félingelé : désolé pour ce comportement légèrement autistique (quoique l'on pourrait objecter que la présentation du derrière est une démonstration de sociabilité de bon aloi, chez les bonobos par exemple
    ), mais je manquais un peu de temps sur cette séance, et je craignais de me refroidir à trop fréquenter le salon de T. Il est à noter cependant que la température de l'eau était idéale, mais tout bon matou qui se respecte préfèrera par temps frais un coussin et un feu de cheminée (whisky en option) à la fréquentation hasardeuse d'un terrain humide
  • 2200 mètres le jeudi 2 février (de 12h30 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Avis au nageurs de la pause-dej : n'allez surtout pas nager à Saint-Germain le midi, c'est BONDÉ ! J'avais jamais vu ça à Paris : j'ai nagé quasi toute la séance avec ma ligne privatisé, sans avoir à payer personne O_o !!
    Du coup, comme je n'avais personne à effrayer en le/la doublant à la hussarde, ben j'ai pris mon temps et tenter des trucs que je n'essaye pas d'habitude, par peur du ridicule
    Donc personne, à part une grand-mère à la vue douteuse et quelques gentils MNS -qui j'espère ont un serment d'hippocrate ou autre secret de la confession pour protéger ma réputation (sisi)- n'ont assisté à mes ondulations direct-vers-le-mur ou mes essais de papillon, Sauvez-Willy-style (SPLASH!)
    Et vive les grands froids anticycloniques ! Des piscines désertes, et la sensation fabuleuse d'un corps réchauffé et légèrement fourbu à la sortie du bassin, agrémenté d'un beau rayon de soleil rasant vous caressant la rétine... Moments précieux.
  • 2300 mètres le jeudi 2 février (de 19h40 à 20h30) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - ça y est, je me félinise !!!! seconde séance dans une seconde piscine... La première était tellement belle que je n'ai pas pu résister
    . Bon, première à Suzie le soir, et la légende de Berlioux-by-night s'effrondre : pas plus ou moins de nageur que le midi/pas de drageurs invétérés/pas de papillon papillonnant ! Suzie suzonnant, donc, et le plaisir de nager -pour citer klapo-, toujours.
  • 2000 mètres le mercredi 1 février (de 12h40 à 13h15) à Piscine Saint Germain (Paris) - Pour une fois, pas de commentaires...

    Bon, à part que le bassin est toujours vide, que je n'avais pas beaucoup de temps mais suffisamment pour faire un 1000m crawl non-stop (ça faisait longtemps), que le problème des bassins de 25m (ça faisait longtemps aussi...) c'est que même avec un seul pingouin égaré dans la piscine, vous n'arrêtez pas de le recroiser encore et encore...Et que malheureusement il semblerait que les gros-bras chevronnés et les retraités du quartier aient été informés de la réouverture de Saint-germain avant les sirènes et autres naïades, ce qui a comme conséquence immédiate un paysage pas très folichon, qui a pour seul avantage de permettre une concentration constante et appliquée sur sa technique de nage


    Bref, pas de commentaires, quoi...

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41