Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de thedude

thedude, 39 ans, homme, paris

Envoyer un message privé à thedude

Comme papa Boileau -au nom prédestiné- disait:

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

ça marche un peu avec tout cette formule, l'épluchage de patate, le point de croix... et même la natation.
Donc si vous croisez un hâteur lent avec un bonnet nageurs.com, ça peut être moi. Ou un autre membre de l'armée des lents de la hâte, polisseur-ajouteur-effaceur d'ouvrage sur métier, allez savoir...


Inscrit depuis le 25/03/2011 - 09:51:10

novembre 2019


octobre 2019


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41

Juillet 2014 : (50500 m)
  • 3300 mètres le jeudi 31 juillet (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - J'ai les bras en compote.
  • 2800 mètres le mercredi 30 juillet (de 12h10 à 13h10) à Piscine Dunois (Paris) - pas de commentaire
  • 1500 mètres le lundi 28 juillet (de 13h05 à 13h35) à Piscine Dunois (Paris) - Petit bonheur du lundi : être le premier à interrompre les songes de l'onde endormie.
    Séance paisible avec pour toute compagnie 2 bon nageurs, tous 3 dans le même tempo, en bonne intelligence.
  • 1500 mètres le dimanche 27 juillet (de 15h00 à 16h00) à Piscine Butte aux Cailles (Paris) - Première séance à la butte, première séance un dimanche estival. J'étais là pour accompagner un ami, n'attendant rien de mieux qu'un enfer pour agoraphobe, avec 6 personnes par cm2, comme sur les pires photos de stations balnéaires chinoises.
    En fait non. Du monde certes, mais façon plage de morses des îles arctiques. Dans l'eau, dans les lignes, ça allait gentiment.
    Par contre se sentir scruté par le rang d'Oignon de jolies bronzetteuses alignées au bord de la ligne les pieds dans l'eau, ça réveille ma parano, et je me mets logiquement à nager comme un nigaud.
  • 3700 mètres le vendredi 25 juillet (de 12h10 à 13h20) à Piscine Dunois (Paris) - Arrivé en sandales / me suis pris des mandales / allez hop on remballe !
  • 2400 mètres le jeudi 24 juillet (de 12h35 à 13h20) à Piscine Dunois (Paris) - Natation médicinale pour tenter de traiter les conséquences de mes errements d'hier soir, erreur fatidique en milieu de semaine...
    "In vino boilatas"
    @félinou: quand bien même fûtes-vous venu, j'eus été de bien piètre compagnie... J'étais crevisse !
  • 3000 mètres le mercredi 23 juillet (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - C'était joyeusement le bordel dans la ligne aujourd'hui, mais très bon enfant. Le MNS a fini par déplacer le pitchoune qui zigzaguait parmi nous (avec ses palmettes à peine plus grande que l'une de mes oreilles), alors que bon, il voulait nager avec les grands, il s'appliquait, faut l'encourager ! C'est toujours moins gênant, étant donné l'envergure, que la plupart des étoiles de mer accréditées à nager dans la ligne...

    Après si le MNS juge que c'est mieux ainsi... Je soutiens ! C'est déjà super d'avoir des MNS qui se soucient du confort de nage des nageurs qu'ils surveillent ! Enfin c'était probablement une mesure de sécurité anticipée, à l'expérience, parce que 3 panzerwagen (dont moi) et une crevette virevoltante, ça aurait inéluctablement fini en tarama...
  • 2800 mètres le mardi 22 juillet (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Pas la grande forme...
  • 1200 mètres le lundi 21 juillet (de 13h10 à 13h30) à Piscine Dunois (Paris) - pas de commentaire
  • 2800 mètres le vendredi 18 juillet (de 12h30 à 13h20) à Piscine Dunois (Paris) - Tranquilou bilou
  • 2800 mètres le jeudi 17 juillet (de 12h20 à 13h20) à Piscine Dunois (Paris) - un peu fiévreux => bras chamall'eaux.
  • 2700 mètres le mercredi 16 juillet (de 12h30 à 13h20) à Piscine Dunois (Paris) - retour à l'ordinaire.
  • 2300 mètres le mardi 15 juillet (de 12h35 à 13h16) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - pas de commentaire
  • 2500 mètres le vendredi 11 juillet (de 12h25 à 13h15) à Piscine Château des Rentiers (Paris) - 3ème jour à chasse d'eau des plombiers. Peu de monde, dont une majorité de jolies nageuses. Je vais finir par remercier la ville de Paris pour sa gestion des piscines qui m'a poussé jusque dans des coins reculés (pour moi) où l'herbe est plus verte et l'eau plus bleue...
  • 2700 mètres le jeudi 10 juillet (de 12h25 à 13h15) à Piscine Château des Rentiers (Paris) - 2ème jour à rando des sentiers. Pas trop de monde, mais la non-organisation des lignes par vitesse ou type de nage crée régulièrement des situations pour le moins anarchique.
    Ce qu'il y a de chouette à macho des fessiers, c'est cette grande profondeur d'un côté du bassin -rare à Paris- qui donne envie de délaisser les aller-retours horizontaux pour plonger et se poser au fond, au calme, l'espace d'un instant, hors du temps et du tumulte...

    PS: chair ma toux, deux puits 1990 et la raifort meuh orthographe hic dût m'émeut non, gèle droit deux mètres OTAN de "airs" queue jeu vœu ô maux "chariot". Île faux vive rave et caisson tant...
  • 2400 mètres le mercredi 9 juillet (de 12h20 à 13h10) à Piscine Château des Rentiers (Paris) - Allez, positivons. Au moins la pénurie de piscine fonctionnelle du moment me permet-elle de faire le tour des piscines parisiennes. L'heureuse élue du jour : charriot des dentiers.

    Ben pas si pire, finalement.
  • 2400 mètres le mardi 8 juillet (de 12h30 à 13h21) à Piscine Joséphine-Baker (Paris) - C'est bien, j'ai un abonnement aux piscines de Paris. C'est bien, les services de la ville ont mis en place des horaires "étendus" pour nager à Paris cet été. C'est bien. C'est bien c'est bien. ET POURTANT PAS MOYEN DE NAGER DANS CETTE FOUTUE VILLE CETTE SEMAINE !
    Voilà mon cas : je ne peux quasiment nager que pour la pause-déjeuner. Pause-déjeuner assez courte. Mes bureaux se trouvent à la station Bibliothèque. Ok, pratique, nœud de transport, ça me donne accès à quelques piscines en moins de 15 minutes par trajet, délai raisonnable si je veux pouvoir faire un peu plus que trempette. En 15 minutes, j'atteins 6 piscines. Pas mal. La plus centrale, que tout le monde ou presque atteint en 15 minutes, cette chère suzette, est fermée. C'est la vidange, elle se refait une beauté, bon bon bon... La seconde, le gall régale, 15 minutes par le tram, est fermée. Travaux -il était temps !-, bon bon bon. À portée de vélib maintenant : mon habituelle, assez proche, Dunois, problème technique pour 15 jours. Bon bon bon. Si Dunois est fermée, sachant que la butte est fermée depuis mathusalem et jusqu'à la St-Glinglin, autant ne pas pousser jusqu'à râteau des chantiers, pile poil entre les 2, avec les reports de fréquentation, en plein été, je n'ai pas envie de me battre pour conserver mon maillot en un seul morceau, mais plutôt de nager... Bon bon bon. Idée révolutionnaire du jour : traverser la seine et aller nager à reuilly la boiteuse, pourquoi pas, s'il le faut. Crétin que je suis, je check le site de la mairie de paris (et pas n.comoleum a signifié la fermeture), et me casse les dents sur la porte fermée jusqu'au 10 juillet. Problème technique. Bon, ben euh, bon...
    J'ai dû me rabattre sur la solution la plus honnie pour moi, malgré le fait qu'elle soit la plus proche dans mon quartier, baker, ce piège à touristes, son eau à 56 degrés, qui n'a rien d'un plaisir pour qui aime nager. Et de payer 5 euros pour nager dans une piscine concédée, ben hé, parce qu'il n'y a pas une piscine où je puisse nager avec mon ridicule et inutile abonnement dans les parages... Bon, il se trouve que miraculeusement il n'y avait pas grand monde, j'ai bien nagé même si mon sang qui ne fait qu'un tour bouillait plus si c'est possible que l'eau de josette. Mais c'est anecdotique.
    Ce qui l'est moins c'est que demain et après demain, je n'ai nulle part où nager avec mon stupide abonnement aux piscines de Paris, et que pendant ce temps là, 2 des piscines précédemment citées sont indiquées comme ouvertes sur le magnifique site flambant neuf des piscines de la mairie de Paris, et que je me délecte d'avance de quand ils se vanteront d'avoir eu un taux d'ouverture exeptionnel, basé sur les chiffres du site qu'il semble si compliqué de faire mettre à jour par les employés en direct des piscines...
    Ah mais me direz-vous, vous pouvez l'indiquer vous même sur la subliiiiime application des piscines de la mairie de Paris, cette fermeture (à titre indicatif, hein, relayée en tout petit sur le site, faut pas déconner, on va pas vous croire tout à fait non plus). Sauf que maintenant c'est géolocalisé -ah technologie quand tu nous tiens ! -, si tu l'indiques de trop loin, on ne te croit pas, tu cherches à nous nuire, et non on ne va pas croire que tu sois capable par exemple d'appeler la piscine puis de relayer l'info qu'ils te donnent et que personne n'a pris la peine d'indiquer sur le site depuis 1 semaine.
    Donc toi, consciencieux petit soldat de l'information partagée, tu VAS à Dunois, tu essayes de signaler la piscine fermée sur le site... Pas de chance, Dunois c'est sous une dalle, avec de grands immeubles autours. Tu t'éloignes un peu, le téléphone à bout de bras pointé vers le ciel, les passants méfiants changeant de trottoir devant cet étrange danse tribale d'appel au ciel et au réseau... Ça y est, des barres !!!

    "Vous devez être à proximité de la piscine pour signaler sa fermeture."

    La ville de Paris est un royaume, et Ubu en est le roi.
  • 0 mètres le lundi 7 juillet (de 13h00 à 13h01) à Piscine Dunois (Paris) - Fermée... Je sens que la recherche d'une piscine va être drôle cet été...
  • 2000 mètres le jeudi 3 juillet (de 13h00 à 13h40) à Jacqueline Auriol (ex Piscine Beaujon) (Paris) - Première visite à beaujon !
    Et bien je la trouve très chouette, cette piscine ! Les douches ouvertes, le labyrinthe de couloirs, le fond inox un peu miroir où l'on voit ses défauts de nage (merde, mes battements, c'est une catastrophe!!!!), la grande verrière, le solarium -inaccessible!- pour montrer ses orteils et plus si affinités aux gens qui passent dans la rue, l'eau bien froide comme j'aime... Tout!!!
    ...Maintenant il en manque 10 autour bâties sur le même modèle pour la désengorger un poil et la rendre un chouïa nageable, parce qu'une belle piscine, c'est bien, une belle piscine où l'on peut nager, c'est mieux !
    Et le cours d'aquagym sur 2 lignes du 25m, quand on a conçu un petit bassin à côté (mal conçu, serait-ce???), je reste perplexe, mais bon...
    Et le pompon: ça nage mal dans les beaux quartiers ! Ça met le shorty de Maïkeul Phelbs à 250 brouzoufs, mais ça flotte pas beaucoup mieux pour autant ! (Oui, ça c'est une exagération de mauvaise foi assumée, basée sur la coïncidence de croiser 2 pavés en shorty de compet' dans la même séance)
  • 3000 mètres le mercredi 2 juillet (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - ouh bordel !

    En plus ils nous ont expédié ad patres les lignes coupe-vagues qui nous protégeaient a minima des usines à remous que sont les popotins re-durs de nos chères voisines aquabougetonbouleuses...
  • 2700 mètres le mardi 1 juillet (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Qu'elles sont exquises ces séances où l'on arrive éreinté, vidé, sans énergie et sans ambitions, et puis, par inadvertance, par hasard, une étincelle, un peu de poudre de perlimpinpin -ou de chlore peut-être-, et tout s'aligne, se détend, se dénoue. Vous êtes revigoré, ressuscité. Vous finissez en trombe, poignée en coin, fendant les flots, grisé de sensations.

    Ô eau, tes bienfaits sont incommensurables, tu es source miraculeuse jusqu'au fin fond du dessous de la dalle à Dunois.

 

Juin 2014 : (46950 m)
  • 2600 mètres le vendredi 27 juin (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Pas grand monde... Quel dommage que la forme assez raplapla du moment m'empêche d'en profiter pleinement...
  • 2500 mètres le jeudi 26 juin (de 12h15 à 13h10) à Piscine Dunois (Paris) - trèèèèèèèèès pitite forme... Lombric anémié sous barbituriques...
  • 2700 mètres le mercredi 25 juin (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Petite séance de récupération.
    Echange sympa sur nos impressions avec le MNS qui a fait le défi ce week-end. On ne joue pas dans la même cour, il a fait de sacrés temps sur 2 & 5 K, mais il a eu la délicatesse de ne pas rigoler quand je lui ai annoncé les miens!

    C'est ça qui est bien avec l'eau libre : chacun son niveau, chacun son défi, y'a de la place pour tout le monde, on admire dans un sens, on respecte dans l'autre, et qu'on soit devant ou en queue de peloton, on s'émerveille tous de la même manière lorsqu'un gros banc de poisson nous passe 3 mètres sous le ventre à quelques kilomètres de la côte...
  • 500 mètres le lundi 23 juin (de 17h30 à 18h00) à Château d'If - Petite séance au revoir entre le port du vallon des auffes et le rocher des pendus, que je gravis tel Armstrong plantant son drapeau sur la lune, puis retour à l'apéro, le sentiment du devoir accompli.
  • 5000 mètres le dimanche 22 juin (de 10h30 à 12h30) Défi de Monte Cristo (édition 2014) - Et bien voilà, c'est fait!
    Dans un temps à faire rigoler ma grand-mère, mais ça n'était pas le plus important... Le plaisir, l'ambiance étaient au rendez-vous, c'était une super expérience !
    Déjà pour commencer, je retrouve une partie des nageurs.com sur le bateau, ce qui m'empêche de monter en pression, de tourner en boucle dans mon coin. Je prends au passage quelques conseils, car il y a un paquet d'expérience tranquillement assis sur les fauteuils en plastique de ce convoi vers le large! Il sont affûtés, moulés dans des maillots dans lequel je ne rentrerais pas un orteils, graissés, profilés et même tatouée pour la miss catalane. ça se confirme : je suis un peu venu en touriste...
    Arrivés au Château, on poireaute en troupeau, entassés dans les 2m carrés d'ombre que nous prodiguent généreusement les 3 vénérables cailloux qui ont bien voulu rester debout à travers les âges et le mistral.
    J'ai bien tenté de répondre à mes instincts agoraphobes un instant et aller m'installer au soleil, mais le Grand Manitou, le Gandalf-le-Blanc de la mer du milieu est passé derrière moi et m'a expliqué en 3 mots amusés que si je voulais éviter d'avoir l'impression de nager en mer arctique, je ferais bien d'arrêter de me dorer la pilule et de retourner fissa à l'ombre des cocotiers. Dont acte.
    Et puis de toute façon, l'agoraphobie, c'était pas le truc à porter en étendard pour cette course : malgré mes efforts pour partir tranquille de l'arrière, suite au faux départ probablement dû à un capitaine de la navette du frioul un peu trop zêlé ou légèrement taquin, on s'est retrouvé lors du second départ tassés comme des sardines pas bien fraîches.
    J'ai alors passé mon temps jusqu'à la première bouée à m'arrêter de nager pour éviter de me prendre nageur-A qui vient vers moi depuis la droite, tandis que nageur-B vient vers moi depuis la gauche, pour me faire des bisous sans doute. J'ai vaguement essayé de faire du transversal pour avoir un peu plus d'espace sur un côté du banc, peine perdue : nous formons une marée humaine qui peut paradoxalement faire regretter l'heure de pointe du métro parisien alors que nous sommes au large de nulle part.
    Passé les îles d'endoume, je parviens enfin à prendre un côté de la meute, tant et si bien que je fini par ne plus voir de bonnet autour de moi, ravi, jusqu'à ce que les zodiaques, les kayaks et autres trucs en yack me fasse de grands signes pour que je revienne sur la route, parce qu'apparemment j'étais lancé sur l'Espagne...Bon.
    J'ai continué à zigzaguer, badin, je n'avais pas froid, je n'étais pas fatigué -parti que j'étais sur un rythme de promeneur de la corniche-, avant de me souvenir vers le Prophète ou le Roucas Blanc, que j'étais bien brave de profiter du soleil et de la mer étale, en levant le nez pour admirer le crawl du voisin, mais que je pouvais aussi me concentrer sur ma nage, accélérer un peu et en finir avec cette course dans un minimum de dignité stylistique.
    J'ai repris 3-4 nageurs qui devaient avoir 2 fois mon âge et 3 fois ma corpulence, et c'était déjà la ligne d'arrivée...
    C'est con, je m'échauffais juste, j'aurais bien poussé d'un ou deux kilomètres.
    Enfin bon, je fais le mariole, mais je suis sorti de l'eau en titubant, comme tout le monde...
    Mais avec une banane jusqu'aux oreilles, sous les royales acclamations de ma famille au grand complet, qui criaient comme si j'avais gagné la course ("Cé mon fils! Cé mon fils! Kilé beau mon fils, cé le meilleur! Vous zavez vu? Vous zavez vu?" etc...)
    Bref, une super première expérience, à refaire dès que possible !

    image

  • 300 mètres le dimanche 22 juin (de 18h00 à 18h30) à Château d'If - Petite séance de détente sous les fenêtres du petit nice, histoire de prendre le frais et de récupérer.
  • 600 mètres le samedi 21 juin (de 18h30 à 19h00) à Château d'If - Petite boucle pour tester les eaux marseillaises entre le port du vallon des auffes et l'anse de malmousque. Elle est bonne!
  • 2800 mètres le vendredi 20 juin (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - pas de commentaire
  • 2100 mètres le jeudi 19 juin (de 12h25 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - séance légère dans le trafic.
  • 1600 mètres le lundi 16 juin (de 20h45 à 21h55) à Lycée Honoré de Balzac (Paris) - c'est sympa de découvrir une nouvelle piscine! A signaler : une partie de waterpolo à couteaux tirés où gsautereau sort les grands moyens, allant jusqu'à jeter la cage de but sur l'orteil de son propre équipier (aka bibi) !!
  • 2500 mètres le vendredi 13 juin (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - 4ème piscine en 4 séances, je me félinise!
    Nawak représentatif de la situation à dunois ces derniers temps, même après le traditionnel clairsemage de 12h50, les restants avançants comme des briques agonisantes...
    Pas grave, j'étais là pour me détendre et récupérer, pas vraiment pour nager.
  • 4300 mètres le jeudi 12 juin (de 11h55 à 13h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Je m'entraîne enfin pour le Monte-Cristo, à une semaine et quelque de l'épreuve... Il serait temps. Objectif du jour : estimer si je peux faire 5k non-stop, étant donné que je n'ai jamais essayé, faute de temps / faute de volonté (5k non-stop, c'est quand même un poil rébarbatif, non?). Bilan : 4,3k seulement en 1h20 (j'avais pas plus), 3,2km/h au train de sénateur dans le trafic, l'impression d'en avoir encore sous le pied à la sortie, malgré l'absence de pti dej'. Epaule qui tient, moral au beau fixe. Conclusion : à moins d'une mer démontée, d'une eau gelée ou d'une attaque de poulpes géants, ça peut le faire...
  • 1500 mètres le jeudi 12 juin (de 20h45 à 21h30) à Piscine Bernard Lafay (Paris) - Séance préparatoire aux masters de l'apéro. Je voulais copier le contenu de ma séance sur celui de gsautereau, mais il se fait attendre... Parce que j'ai tout oublié (hips!)
  • 0 mètres
    le mercredi 11 juin (de 12h17 à 12h17) à Piscine Dunois (Paris) - Sud est parisien sans piscine, encore.
  • 2000 mètres le mercredi 11 juin (de 19h00 à 19h36) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Bon, j'ai enfin pu nager, après 2 jours de galères ! Enfin, nager... C'est un bien grand mot! Disons que j'ai trouvé une piscine ouverte, voilà. Pleine à ras bords, mais ouverte. Au point où j'en suis arrivé, je m'en contente...
  • 0 mètres
    le mardi 10 juin (de 12h13 à 12h13) à Piscine Dunois (Paris) - Bon, ben ça n'est pas aujourd'hui que je nagerai: AUCUNE piscine ouverte dans le sud est de Paris, Dunois étant elle aussi fermée... Yeepaaaaaaaaa...
  • 2600 mètres le vendredi 6 juin (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - trop de monde nage impossible
  • 2100 mètres le jeudi 5 juin (de 12h45 à 13h30) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Séance rythme pépère pour récupérer de celle d'hier. Badine et bassine, barbotte et baguenaude.
  • 2600 mètres le jeudi 5 juin (de 20h50 à 22h00) à Piscine Bernard Lafay (Paris) - lue avec les filtres de nageurs.com, ma séance se résume à :crawl, crawl, crawl, crawl, brasse, dos, brasse, dos, crawl, crawl, crawl, crawl. Alors que c'était plutôt: un bras, rattrapé, asymétrique, progressif, etc....
    J'ai même pas eu le temps de placer le dernier 100 souple tellement le programme était tordu !
  • 3500 mètres le mercredi 4 juin (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - 3500m en 61 minutes, new personal best. à croire que les éduc' mis en place hier fonctionnent. En plus l'épaule me laisse à peu près tranquille... Prêt pour le monte-cristo !!!!
  • 2600 mètres le mardi 3 juin (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Heureusement que le matou est venu tromper ma solitude-foultitude, parce que nager n'était pas vraiment une option aujourd'hui.
    Du moins jusqu'à 12h45-13 heures, car soudainement nous n'étions plus que 3 dans la ligne, à croire que le félin était venu avec toute sa portée...
    Libéré de mes entraves, j'ai enfin pu m'envoler en papillon, version slowmotion-effet-matrix, petites gouttes qui se figent dans l'espace-temps, rayons de lumière éclatants capturés par l'instant, bras déployés, pose figée à l'acmé de la sinusoïde...

    ...puis vient la phase descendante, fin de l'instant de grâce, le papillon retombe comme un hippopotame, gros splash, rideau.
  • 2550 mètres le mardi 3 juin (de 20h45 à 22h00) à Piscine Bernard Lafay (Paris) - Les choses changent à Lafay! Un changement de ligne, des educ en veux-tu en voilà, des conseils, l'impression d'apprendre des trucs, que ce soit en écoutant les conseils du coach ou en imitant la technique parfaite de gsautereau... Que de progrès en perspective !!!

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41