Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de thedude

thedude, 39 ans, homme, paris

Envoyer un message privé à thedude

Comme papa Boileau -au nom prédestiné- disait:

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

ça marche un peu avec tout cette formule, l'épluchage de patate, le point de croix... et même la natation.
Donc si vous croisez un hâteur lent avec un bonnet nageurs.com, ça peut être moi. Ou un autre membre de l'armée des lents de la hâte, polisseur-ajouteur-effaceur d'ouvrage sur métier, allez savoir...


Inscrit depuis le 25/03/2011 - 09:51:10

novembre 2019


octobre 2019


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41

Novembre 2014 : (28750 m)
  • 2900 mètres le vendredi 28 novembre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - J'ai l'impression que la piscine est souvent remplie de jolies nageuses graciles et de gros nageurs lourdauds (bibi inclus), jamais l'inverse... C'est probablement un jugement hâtif et biaisé basé sur le fait que je n'ai d'yeux que pour les jolies nageuses et d'attention que pour les gros plots flottants qu'il faut contourner, mais quand même...
  • 1600 mètres le jeudi 27 novembre (de 13h10 à 13h35) à Piscine Joséphine-Baker (Paris) - L'eau de josette est moins chaude que celle de Dunoisette... Le monde à l'envers !
  • 2700 mètres le mercredi 26 novembre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - l'eau sera bientôt plus chaude qu'à baker (a.k.a "la mijoteuse") à ce rythme là... Il nous ont par contre rajouté des fanions, très 14 juillet, ambiance de fêtes !!!
  • 2700 mètres le vendredi 21 novembre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Mouaif. Poum-ploum.
  • 3200 mètres le jeudi 20 novembre (de 20h45 à 22h00) à Piscine Bernard Lafay (Paris) - club
  • 2100 mètres le mercredi 19 novembre (de 12h20 à 13h10) à Piscine Dunois (Paris) - Pas la motive, pas la glisse, pas la bonne température (29°C annoncés !) ni la bonne fréquentation. Bref, pas la joie. J'ère dans les limbes chlorées, thermostat 12, en attendant des jours meilleurs...
  • 1000 mètres le mardi 18 novembre (de 12h50 à 13h10) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire
  • 1300 mètres le jeudi 13 novembre (de 12h50 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Pas de rayon de soleil sous la dalle de dunois aujourd'hui, mais une séance express entre 2 charettes...
  • 1800 mètres le mercredi 12 novembre (de 12h30 à 13h30) à Piscine Dunois (Paris) - Il semble que la présence de Berlioux sous le forum soit un symbole. Une crypte/ un monde parallèle sous le lieu qui, par son nom antique, est voué à l'échange, la parole. Une sorte de nombril inversé sous le ventre de Paris. Les piscines parisiennes, c'est ça. Un monde parallèle et souterrain où les nageurs se croisent et échangent, dans monde un peu différent de celui du dehors. Une place d'eau, en fait. Où les codes, les barrières sociales, la temporalité sont différentes, plus floues, atténuées. Aqueuses.
    Aujourd'hui je croisais une autre âme aquifère. On a commencé à investir les bassines de paname à peu près au même moment, il y a quelques années (le site nageurs.com, aussi), et on se recroise de temps en temps, de piscine en piscine, suivant nos activités, nos cercles de déplacement. Moi je fais des petits cercles, d'arrondissement en arrondissement, rebondissant sur les murs du périphérique. Elle fait de grands cercles, à travers les frontières, se construisant un avenir. Mais chaque fois que l'on se croise par hasard dans un carré carrelé de 25 sur 12 ou de 50 sur 18, on se retrouve à construire un échange agréable sur un ciment commun, où le ciment serait plus composé d'eau que de sable.
    On s'est croisé sous les filets de la voûte de massard, dans la fourmilière bruissante des interclubs et même en eau libre à l'autre bout du pays. Aujourd'hui elle s'apprête à rejoindre un endroit dont je suis à peu près certain de ne jamais explorer les piscines, depuis mon périmètre restreint. Mais je sais que l'appartenance à la communauté des nageurs ne se limite pas à quelques kilomètres ou quelques degrés d'écart. C'est une discipline & un état d'esprit. Sans âge, sans lieu, sans condition. C'est un petit monde parallèle. Alors on se recroisera sans doute.
    En attendant bon voyage, et bonne nage, sous les aurores boréales.
  • 3000 mètres le vendredi 7 novembre (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - pas de commentaire
  • 2700 mètres le jeudi 6 novembre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Nageable. Alléluia...
  • 1200 mètres le mercredi 5 novembre (de 12h35 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Il est des jours où le dude s'arrête de nager, s'installe en bout de ligne, les bras ballants, l'œil hagard, pour porter un regard contemplatif et incrédule sur la situation aberrante des nageurs parisiens, parqués comme des moutons dans l'enclos, avec la capacité de réaction envers leur sort qui va avec... Tais-toi et nage... De la naïade et du triton en barquette findus par kilo de douze, sans odeur ni saveur (à part peut-être celle des pieds du nageur qui précède), qui enchaînent mollement leur exercice quotidien à la file indienne, tout bien comme il faut.
    Allez, arrêtons de broyer du noir en fendant la bleue et voyons le côté marrant du phénomène : il y a justement une note sympa de Marion Montaigne sur la foule et l'instinct grégaire. http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/
  • 2550 mètres le mardi 4 novembre (de 12h25 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Blindé.
    Un nageur m'a proposé de nous mesurer sur 2x25m à la toute fin, lorsque ça c'est enfin vidé. C'était sympa, même si j'ai perdu : je suis nul en sprint.

 

Octobre 2014 : (45400 m)
  • 2000 mètres le vendredi 31 octobre (de 12h55 à 13h30) à Piscine Dunois (Paris) - Il y avait mon jumeau -en mieux- dans ma ligne aujourd'hui : même maillot mizuno, même crawl, à peu près le même programme. Il était juste plus grand, un poil plus rapide, avec une nage moins bancale. Un dude 1.1, quoi...
    Quand on se croisait à mi-bassin et qu'on se jetait un coup d'œil, on avait un peu l'impression de toiser nos ghosts d'une partie précédente dans un jeu vidéo...
    Même joueur joue encore !
  • 2600 mètres le mercredi 29 octobre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Comme chantait Obélix dans les 12 travaux d'Astérix :
    Quand l'aquagym s'en va, tout va,
    Quand l'aquagym s'en va, tout va !
    Quand l'aquagym s'en va, -quand l'aquagym s'en va -, quand l'aquagym s'en va, tout vaaaa !!!!
    (ça marche aussi pour l'appétit)
  • 2900 mètres le mardi 28 octobre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Du monde, de l'aquagym, de l'eau, un mur tous les 25 mètres. La natation à Paris, quoi.
  • 1000 mètres le lundi 27 octobre (de 13h10 à 13h30) à Piscine Dunois (Paris) - Ce qui est bien avec le problème de communication des horaires de vacances de la piscine, c'est que j'ai ma ligne perso pendant toute ma (courte) séance.
  • 3500 mètres le vendredi 24 octobre (de 12h10 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - pas de commentaire
  • 2800 mètres le mercredi 22 octobre (de 12h20 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Passage éclair d'une très bonne nageuse, qui devait se demander ce que diable elle était allé faire en cette galère...
  • 1200 mètres le mardi 21 octobre (de 12h35 à 13h00) à Piscine Dunois (Paris) - Noir c'est noiiiiiiiir...
  • 2500 mètres le vendredi 17 octobre (de 12h25 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - chit-chat sympathique avec le MNS, suivi d'un bon bain, dans le trafic tout d'abord, puis la délivrance, l'aquagym s'arrête, on gagne une ligne, ça se clairsème, bonne fin de semaine.
  • 1000 mètres le jeudi 16 octobre (de 13h20 à 13h40) à Piscine Joséphine-Baker (Paris) - Pourquoi est-ce toujours bibi que vient faire caguer le fada de service ?? Arf...on reste zen, on boit frais, et on se taille avant d'être trop escagassé. Des séances, y'en aura d'autres...
  • 3200 mètres le jeudi 16 octobre (de 20h45 à 22h00) à Piscine Bernard Lafay (Paris) - Groupe 1, jour 2. Un programme comme je les aime (pas de jambes, pas d'accessoires), juste à tracer dans toutes les nages avec quelques variations. Je me défends, je ne suis pas le dernier, je trouve même les ressources pour en remettre une petite couche en fin de séance, pour le plaisir. Mais mon mérite est moindre que celui de gsautereau, qui enchaîne d'une manière autrement plus impressionnante depuis quelques jours (et quelques nuits)
  • 2200 mètres le mercredi 15 octobre (de 12h25 à 13h10) à Piscine Dunois (Paris) - drame à Dunois : j'ai déchiré mon bonnet nageurs fétiche en l'enfilant. Bon... il me reste le vintage de la première génération, version noire, mais celui-là, bien jaune, était pratique en eau-libre... Tant pis.
  • 1500 mètres le mardi 14 octobre (de 13h10 à 13h40) à Piscine Joséphine-Baker (Paris) - pas de commentaire
  • 3100 mètres le mardi 14 octobre (de 20h45 à 22h00) à Piscine Bernard Lafay (Paris) - gsautereau et moi avons profité de la promiscuité forcée du groupe 2 faute de lignes pour nous aventurer parmi l'élite de la natation master des épinettes, beaucoup plus à son aise sur 2 lignes. Du coup ça tire un peu sur les bras : éducatifs, crawl water-polo, 12,5m dans telle nage, 87,5 dans celle-ci, départ au plot après 25m... J'ai rien compris ! Mais j'ai suivi, à peu près honorablement...
  • 3200 mètres
    le vendredi 10 octobre (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Le vendredi, les filles sont jolies et nagent plus vite que moi.
  • 1600 mètres le jeudi 9 octobre (de 13h15 à 13h45) à Piscine Joséphine-Baker (Paris) - pas de commentaire
  • 2900 mètres le mercredi 8 octobre (de 12h15 à 13h15) à Piscine Dunois (Paris) - Pas d'aquagym, les lignes sont calmes, je prends quand même milles précautions avant de doubler : chat échaudé craint l'eau chlorée froide. Gentiment, les MNS me demandent des nouvelles de mon nœil, qui au bout d'une semaine, paraît comme neuf (ou presque).
  • 500 mètres le mardi 7 octobre (de 13h00 à 13h15) à Piscine Joséphine-Baker (Paris) - pas de commentaire
  • 2500 mètres le lundi 6 octobre (de 16h30 à 17h30) à Château d'If - Pétole. La mer est d'huile, même à 300 m des côtes. Je n'avais jamais vu ça, l'impression de nager dans un bassin d'eau salé, sans le remous des autres, sous un dernier rayon de soleil.
  • 1500 mètres le dimanche 5 octobre (de 17h00 à 18h00) à Château d'If - Le soleil descend sur le port du vallon, il est temps de remonter prendre l'apéro sous le figuier. (la convalescence est très très compliquée...)
  • 1500 mètres le samedi 4 octobre (de 16h30 à 17h30) à Château d'If - Les suédoises passent sur l'œil au beurre-noir, parfait! La mer est étale et chaude, je fais le tour des cailloux avec délectation.


    image

  • 2200 mètres le mercredi 1 octobre (de 12h15 à 18h00) à Piscine Dunois (Paris) - La natation à Paris est devenu un sport de close-combat.

    Pendant que les 15 aquagymeuses occupaient 30 % des 2 lignes qui leur étaient consacrées, nous étions en train de nous débattre à 15 par ligne dans les 3 lignes restantes.
    J'ai pensé un moment m'arrêter, désabusé... et j'aurais dû : alors que je persévérais stérilement en faisant quelques longueurs d'ondul' coolos parmi les brasseurs, j'ai pris un bon pied en plein dans les suédoises, qui se sont fait un plaisir de me découper les paupières inférieure et supérieure...
    ça pissait pas mal, le MNS très gentiment voulait appeler les pompiers, j'espère qu'on appelle pas les pompiers systématiquement dans les équipements publiques pour un malheureux œil au beurre noir un peu dégoulinant...
    Enfin bref, rien de bien grave, je ne vais juste pas pouvoir remettre mes suédoises pendant un moment, ce qui me chagrine.
    Le brassiste était navré, alors que c'est de ma faute, j'arrivais vite derrière lui en ondul' dos, je renverse la tête pour voir quelle distance il me reste avant de le rejoindre et d'entamer mon dépassement. BING! Je suis déjà sur lui...

    Si la piscine n'avait pas été aussi bondée, ça ne serait probablement pas arrivé.

    image

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41