Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de klabur

klabur, 53 ans, homme, Paris

Envoyer un message privé à klabur


Inscrit depuis le 21/12/2010 - 13:42:10

septembre 2020


aout 2020


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31

Novembre 2012 : (31200 m)
  • 2000 mètres le jeudi 29 novembre (de 21h50 à 22h40) à Piscine Joséphine-Baker (Paris) - Josy j’y vais seulement quand je ne peux pas faire autrement. On va dire que c’était le cas ce soir. Compteur à zéro depuis samedi, c’est plus tenable. On retrouve les habituels défauts du lieu : pédiluve absurde et cracra, lait dilué dans le bassin qui compte tenu de la température ne manquera pas de se transformer en Emmenthal le jour où un nageur confondra gel douche et flacon de présure ...
    J’ai vu pire dans les lignes, on pouvait nager. Et hop, je repère un bonnet du site au sommet d’une sirène ... c’était Kurea que je n’avais pas reconnue (depuis samedi où on a du jacasser une bonne heure dehors, glurps, mais bon, samedi c’était ...samedi). Elle m’explique qu’elle revient de manger du «lard avec des martiens russes», enfin pas très sûr d’avoir pigé ... faut dire que l’acoustique est déplorable ici, avec le bonnet et de l’eau dans les oreilles j’ai des excuses non ?
    Et ça me rappelle un autre défaut des lieux : le «blind semi-deaf test» : les MNS «écoutent» tout le temps de la musique ici, la plupart du temps ça vole pas haut, mais comme plein de fréquences n’arrivent pas jusqu’au bassin, il devient intéressant d’essayer de deviner ce qui passe avec en gros les basses, le kick et les cymbales. Pas toujours facile. Evidemment pendant ce temps je ne nage pas, d’où les distances félinesques les soirs où c’est des trucs que je connais mal, comme ce soir la série «hair bands-FM 80’s-90’s» j’ai ramé comme un malade ! Et en plus faudra que je réécoute Def Leppard ou Poison pour être sûr de nager plus la prochaine fois ! Dur ...
  • 1200 mètres le samedi 24 novembre (de 21h00 à 22h00) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - C’est un peu confus.
    Déjà , du début c’était un peu mélangé, entre le match de rugby à Champigny l’après-midi avec la jeunesse et celui à la télé pendant que j’essayais de bosser, mais c’est hors-sujet.
    Après j’y suis allé à la piscine par un autre chemin et en arrivant je savais plus où était le nord et le GPS non plus. J’ai fini par y arriver mais je crois que j’ai fait un tour de velib’ en banlieue avant. A Montreuil. Ou Bagnolet.
    Et alors après on était plein à nager dans la piscine mais en fait ça papotait pas mal au T, surtout le félidé qui a inventé les longueurs de 15m de crawl.
    J’ai fini 3ème à la course, sur 3, médaille de bronze. Et il y avait un truc pas clair entre Koréa et Kurea dans la ligne matos mais après les MNS ont enlevé les panneaux alors c’était encore moins clair. Et après on a fait une photo où tout le monde a l’air benêt en bonnet sauf Grouchy qui l’avait enlevé.
    Et après on n’a plus nagé parce que c’était l’apernic indoor. Et c’est là que ça se corse comme dirait 3r1c ... sous la douche je me rends compte que j’ai oublié ma serviette au bord du bassin. Je vais la chercher, ne la trouve pas, et je me souviens que j’ai dû la laisser aux douches en arrivant. A ce moment je retrouve mes palmes oubliées au bord du bassin, et quand je retourne aux douches ma serviette est là où je l’avais laissée une heure avant. Mais en fait quand je me sèche il y a The Dude (qui ne ressemble pas à Jeff Bridges) qui me dit que c’est la sienne. Euuh ... ? Mais comme j’ai une petite serviette de secours de la même couleur dans mon sac c’est pas trop grave.
    Et après on va dans une salle sans chaises où tout le monde est là y compris les nageurs qui n’ont pas nagé (mais comme ils traduisent des livres hyper lourds ... y a le droit). Et il y a aussi des nageurs qui ont nagé mais qui ne picolent pas parce qu’ils ramènent l’auto. Et ceux qui ont nagé mais qui sont pas là mais qui arrivent à la fin on sait pas pourquoi, comme c’est les chefs du site on dit juste «ah, vous voilà ...!» et après il y a les MNS qui n’ont pas nagé non plus. Mais qui sont sympas.
    Et là on fête la victoire de Tompi, qu’on m’explique enfin. Bravo !
    Et on découvre que Papillonista, qui n'est bien sûr pas venue parce que le petit bassin était fermé, a acheté une boite de gâteaux mais que c’est en fait Tompi qui les a achetés parce qu‘elle a pas eu le temps de les faire et que Pap‘ a acheté une bouteille de Malibu avec du champagne dedans mais que c’est pas vraiment du champagne parce que c’est écrit en anglais et en rose, pas comme celui de Oleum qui lui est écrit en français et avec un bonnet jaune dessus comme le matou. Mais que au final, on a tout bu avant que la police scientifique n’intervienne.
    Et Piedpalmé qui est plus forte que la police scientifique : elle a la première trouvé l’énigme de la poule avec les dents, même que le monde est injuste parce qu’elle aura même pas du Nutella gratos.
    Et le Félin a fait des crevettes que personne d’autre que moi n’en a voulu et bien fait pour eux.
    Après ça ferme et on est dehors de la piscine.
    Il fait 12° dehors. Exactement.
    Heuu. Ah oui ... ça discute dehors.
    Un bon moment.
    Vincentf fait péter la brioche, coool.
    A un moment je vois un train passer sur le periph‘ mais ça doit pas être possible, y a pas de rails.
    Et après y en a qui partent vers le sud. Et d’autres vers le nord.
    Je suis les nordistes et on arrive à un pôle multimodal de transports où Vincentf retrouve son amour pour le velib‘ nocturne.
    A côté il y a des tramways mais la ligne ne démarre que dans 3 semaines et elle ne passe pas par là normalement. Pas clair.
    Et après tout le monde prend le métro. Je dis au revoir à Niconocturne et avant de rentrer, j’hésite 10 bonnes minutes avant de tourner la clé dans ma serrure.
    Pas trop certain mais je crois pouvoir dire que ç’était une bonne soirée. Normalement ce qui se dit à l’apernic reste à l’apernic mais là comme c’était pas vraiment un apernic non plus ... on peut balancer un peu.
    D’après ce que j’ai compris le prochain c’est pour Noël 2013 sauf si GeeBee arrrète de nager ce qui fausserait grave les statistiques ... et si on arrête de se demander où était Nono ...
  • 1600 mètres le vendredi 23 novembre (de 16h50 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - 10 par ligne, dont 8 brasseurs dont 8 lents. Pas simple. Y a un grand gars qui vient souvent et qui fait plein de gestes inutiles soit au T soit en nageant. Et au T il fait aussi des drôles de bruits avec sa bouche. Plutôt marrant sauf quand il faut le dépasser parce que les gestes inutiles c'est plutôt dans la largeur ...
  • 1500 mètres le mardi 20 novembre (de 16h55 à 17h25) à Piscine Château Landon (Paris) - "A qui il est le slip Barbapapa ????" Personne ne réagit parmi les scolaires qui quittent les vestiaires, alors je me lance : "Euh si c'est ma taille, je veux bien le prendre moi ..." La maîtresse éclate de rire. Mais j'étais sérieux moi ...
  • 2000 mètres le lundi 19 novembre (de 17h05 à 17h50) à Piscine Georges Hermant (Paris) - En mode AMX30 EBG, souple comme un verre de lampe ! Croisé Gemma qui devient une habituée avec qui j'ai partagé quelques mots, la ligne, et une certaine raideur musculaire (couché ! le matou lubrique !). La sirène ne laisse pas indifférents les messieurs qui prennent leur douche.
  • 3000 mètres le samedi 17 novembre (de 14h25 à 15h40) à Piscine Château Landon (Paris) - Comme souvent ici, les bons nageurs sont de bonnes nageuses, celle d'aujourd'hui n'était pas venue pour rigoler. Assez impressionnante en brasse la donzelle, avec un petit côté "Wundermädchen".
    Séance un peu gâchée par des embrouilles à répétition avec des Suédoises (des lunettes pas des sirènes !) très peu coopératives en matière de réglage précis ...
  • 1250 mètres le vendredi 16 novembre (de 17h05 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - Nano-séance, bassin limite bondé, très inhabituel ici à cette heure le vendredi. Des nageurs du week-end en plus, lents, qui te partent sous le nez et qui se demandent sincèrement si on a le droit de doubler à la piscine !
  • 1850 mètres le jeudi 15 novembre (de 16h40 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - Micro-séance.
    Ca avance.
    Mais ça n'a pas d'endurance.
  • 1400 mètres le mardi 13 novembre (de 16h55 à 17h25) à Piscine Château Landon (Paris) - Micro-séance, j'ai néanmoins eu le temps de déchirer mon bonnet, de m'en faire prêter un par les MNS, et de me rendre compte que j'avance enfin un peu mieux que ces derniers jours.
  • 2300 mètres le lundi 12 novembre (de 17h05 à 18h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Toujours aucune énergie, ça en devient inquiétant ... croisé Gemma qui n'est pas satisfaite de ses temps d'hier, heu ils sont très très loin d'être ridicules les temps ... Une espèce de cours collectif pour enfants dans la ligne du bord, on aurait dit parfois de l'aquagym ... le malheur n'attend pas le nombre des années.
    Pour ceux qui nagent en club, c'est vraiment la honte absolue de prendre une douche AVANT l'entrainement ?? Ils sont TOUS arrivés complètement secs. Merci à la jeune sirène de m'avoir balancé la ligne coupe-vague sur la tête, déjà qu'on doit nager avec les lignes à bouchons ... très forte odeur de camphre au bord du bassin.
  • 3000 mètres le dimanche 11 novembre (de 13h30 à 14h45) à Piscine Alfred Nakache (Paris) - Quand on commence à réfléchir avec autre chose que le cerveau on s’expose à des déconvenues ... le grand Georges, à peu près désert, me tendait les bras mais j’ai cédé l’appel de la soupe Pho post séance. Résultat : je débarque dans ce qui est sans doute l’unique piscine blindée à Paris un dimanche à cette heure ! 12 dans la ligne soi-disant rapide. Résultat : l’essentiel de la séance dans le pokémon à faire du slalom 3D. Ca allait un peu mieux ensuite mais le MNS l’a vite repéré, sans doute téléphoné en urgence à un élève et a commencé une leçon ce qui a provoqué de nouveaux encombrements. Pfff.
    Mon cher nageurcoefficienté je te rappelle que "l'allier né" du site c'est moi ! Dois-je en déduire que tu te klaburises ????
  • 2400 mètres le samedi 10 novembre (de 13h25 à 14h15) à Piscine Château Landon (Paris) - Pas de pendule = pas de vitesse ? Très très calme aujourd'hui.
  • 3000 mètres le vendredi 9 novembre (de 12h20 à 13h40) à Piscine Georges Hermant (Paris) - 2 VTT garés devant font craindre le pire ... mais non, il n’y a pas un chat, même pas dans la Corti-Zone (lire «le pédiluve»).
    Proverbe : «Quand on croise la patronne, c’est que l’eau est bonne». Ce bon vieux Georges avec ses habituelles qualités et ses non moins récurrents défauts. Aujourd’hui la tension des lignes (des cordons de maillots de bains plutôt, tellement c’est fin) était vraiment limite.
    Que faire ?
    Comme le dit si bien le matou sans en avoir l’R en chantant devant son miroir de salle de bain : «On n’est jamais si bien sévi que par soi-même».
    Dont acte. Sous le haut patronage et avec l’aide active de la boss assise près du plot, la ligne fut détachée et nouée, perdant ainsi une bonne taille et seyant désormais convenablement à notre chère baignoire.
    Ouf.
  • 4700 mètres le jeudi 8 novembre (de 12h20 à 14h20) à Stade nautique Youri Gagarine (Villejuif) - Nager à 2 par ligne dans un 50m en plein air à cette saison ça vaut bien un long voyage ...
    Pour résumer c’est un peu comme Hermant l’été mais 10km plus au sud et l’hiver. Avec moins de monde, des coupe-vagues et sans le grand pokemon que tout le monde trouve ridicule. C’est super, quoi ! Majorité de bons nageurs avec chrono au poignet, de moins bons aussi sans chrono mais persévérants.
    Le truc bête c’est que n’ayant pas nagé depuis près de 2 semaines (j’ai perdu à un concours de circonstances) j’ai eu beaucoup de mal à avancer, et le mien de chrono au poignet j’aurais mieux fait de l’oublier ... ça fait un moment que je n’avais pas fait des temps aussi minables.
    Pas grave, ça ira mieux demain. Là quand même ça tire fort dans les bras, dans les jambes (merci les palmes) et même un peu au milieu.
    A 13h55 le paradis ferme mais comme j’en n’avais pas assez je suis allé me finir dans le 25m couvert.
    Snif, à partir de lundi, terminé les séances en extérieur pour les habitués.

 

Octobre 2012 : (26498 m)
  • 1900 mètres le vendredi 26 octobre (de 16h40 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - Et une culbute réussie.
    Et une culbute réussie.
    Et une culbute foirée. Trop loin.
    Et une culbute réussie.
    Et pas de culbute parce que je ne veux pas mettre un coup de sabot à l'imposante dame accrochée au T.
    Et une culbute foirée. Trop près.
    Et une culbute réussie.
    Et pas de culbute parce que j'ai le tournis.
    Et une culbute réussie mais un peu foirée parce que j'oublie de me retourner et je dois finir la longueur en dos ...
    Et y en a marre des culbutes.
    Pause.
    Et je tire sur l'élastique des lunettes pour ôter la buée.
    Et ooops, ça me glisse des mains ...
    Et paf dans les yeux !
    Aïe !
    Et du PB + elastoc.
    Et plus de PB + elastoc.
    De l'élastoc tout seul.
    La Classe !
    Mais avant faut enlever le PB.
    J'enlève le PB.
    Mais sans les mains, c'est encore plus la Classe.
    Et tzioup ..., le bidule s'échappe, remonte vers la surface en prenant de la vitesse avec une trajectoire façon Platini (dans France Pays-Bas 1981) et sort de l'eau (comme le sous-marin volant dans "Voyage au fond des mers") pour venir s'écraser méchamment sur mes lunettes.
    Aïe !

    Arrrgh ! Rowan Atkinson, sors de ce corps !
  • 1950 mètres le mardi 23 octobre (de 16h45 à 17h25) à Piscine Château Landon (Paris) - Il y a toujours un peu de monde le mardi. Un mec qui me file le train sur 400m j'arrive à le semer sur la fin quand même. J'essaie d'améliorer les culbutes, les bras qui partent dans tous les sens c'est fini, j'arrive à contrôler la coulée dans le plan vertical (je ne vais plus vers le fond) mais horizontalement ça reste un peu aléatoire, mais ça vient.
  • 1386 mètres le samedi 20 octobre (de 20h00 à 20h30) à Piscine Pailleron (Paris) - Pour ceux qui rêvent de moins de couloirs mais plus larges, il n'y a PAS de trous dans le mur pour poser d'éventuels crochets intermédiaires ...
    Un arrêt à mi-pente vers les cimes proche-banlieusardes qui permet de caser une micro séance.
    C'est pas idéal mais ça reste nageable. Enfin faut quand même éviter le coup de sabot d'un crawleur pour le moins atypique à chaque dépassement. L'absence d'aquachépaquoi rend les choses plus simples évidemment.
    Un gars qui nage avec un pince-nez d'un modèle peu courant qui ressemble fort à une pince à linge. Je me demande comment il arrive à le faire tenir.
    Sol épouvantablement sale dans les vestiaires, si tout le monde entrait avec ses grosses chaussures crottées ça pourrait difficilement être pire. Jamais vu ça.
  • 2350 mètres le vendredi 19 octobre (de 16h35 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - L'an dernier le vendredi à cette heure, c'était quasi-vide, maintenant c'est comme partout, c'est blindé ! 9 ou 10 par ligne jusqu'à 17h faut être motivé ... un peu mieux sur la fin mais qu'est ce que ça devient dur de nager à Paris !
  • 2000 mètres le mardi 16 octobre (de 16h40 à 17h25) à Piscine Château Landon (Paris) - Le choix est parfois cornélien : «dans quelle ligne nagerai-je ?». J’ai hésité une bonne minute avant de décider : 4 lignes, les deux sur les côtés sont occupées par des brasseurs verticaux. Dans une des deux autres, 7 ou 8 nageurs, vitesse pour le moins hétérogène, dans la dernière : 4 nageurs, tous en crawl sauf le «monsieur qui vient tous les jours, qui prend toute la ligne mais qui est très gentil, alors on dit rien».
    J’ai choisi la dernière option, sans doute la meilleure, ou la moins pire, au choix.
    Du nouveau sur le front de la pendule : elle fonctionne ! Enfin, elle a avancé de 2mn en une semaine ... à ce rythme elle se retrouvera à midi-dix en août 2013, à peu près. On parie qu’elle n’aura pas été réparée d’ici là ?
    Un gars de l’entretien met une réelle énergie ... à vérifier dans tous les casiers, que personne n’a oublié sa pièce de 1 euro ...
    Sur le tableau à la sortie un récapitulatif de toutes les activités de la semaine, la liste est assez impressionnante et plus longue que l'an dernier, tant mieux finalement (les aquatrucs c'est dans le petit bassin ici ...), euuh c'est quand déjà les élections municipales ?
  • 1900 mètres le dimanche 14 octobre (de 10h00 à 10h45) à Piscine Château des Rentiers (Paris) - Impression mitigée, le bassin est agréable mais les vestiaires sont dans un état de délabrement avancé, pourtant à Paris on a l'habitude. Et c'est pas de la vétusté, tout ça a visiblement moins de 10 ans ! Mais là : la moitié des douches HS, tous les bas de portes rongés, au point qu'on voit l'aggloméré, j'ai du changer mes affaires 3 fois de casier avant d'en trouver un en état de se fermer, et manque de pot le bracelet était rongé lui aussi. Le 4ème fut le bon. Quand le félin n'est pas là (il a chanté tout l'été !) les souris dansent !
    Mini-séance sans grand relief, ne suis guère du matin. C'était nageable cependant, enfin un peu moins quand l'aquagym a débuté, Aquagym top "disco + Eighties" à base un gros ghetto blaster d'époque.
  • 2462 mètres le samedi 13 octobre (de 19h30 à 20h20) à Piscine Pailleron (Paris) - Au moment même que le tout nageurs.com se précipite à Le Gall, je ne cède pas à la facilité ambiante (ah , si j’avais pu !) et file vers la bête noire du site : Pailleron.
    C’est ZE endroit qu’on évite en général quand on veut avancer un peu (eau laiteuse, mauvaise réputation des vestiaires, couloirs ridiculement étroits, goulottes attrape-talons pour les amateurs de flip-turn, bazar dans les lignes dès que la fréquentation augmente c’est à dire tout le temps ... n’en jetez plus).
    Et alors ? Ben pas grand-chose, c’était très nageable, avec des vrais nageurs qui ne tiennent pas le mur au milieu, en bout de ligne, l’eau était assez limpide même. J’avoue un décompte un peu approximatif des longueurs parce que je me suis concentré sur la largeur, pour une fois.
    Je ne viens pas souvent alors autant en profiter pour expliquer le «paradoxe de Pailleron» problème mathématique célèbre sur le site, sans être matheux le moins du monde ?

    Alors voilà : Le bassin fait 15m de largeur (d’après les infos disponibles), il y a des crochets où on attache les lignes d’eau. Il y en a 6, qui délimitent en théorie 6 lignes mais les 2 situés près des bords sont à 1m (à vue de nez, pour être plus précis faudrait amener un mesureurfélin, je n’en avais pas sous la main, mais ça doit être ça en gros. Le seul et unique 20 cm étalon homologué était au même en train de recevoir une breloque, apaisant ainsi sa soif d'honneurs, avant, à n’en point douter d’étancher des besoins plus margarités au moyen du trophée bien mérité, démentant ainsi l'adage qui affirme l’existence d’une certaine distance entre de la coupe et les lèvres. Passons, là n'est point le propos, pour une fois.)

    Donc les 6 lignes théoriques se répartissent sur 13m de largeur. Donc 2,16m (on va dire 2m15 ok ?) chacune mais comme ça ferait 2 couloirs inutilisables de 1m de chaque côté, les lignes extrêmes ne sont pas posées. Donc de chaque côté 2 couloirs de 3m15 et au milieu 4 couloirs de 2m15, soit 35cm de moins que la norme. Et si l’on enlève la largeur de la ligne on tombe à 2m utiles. D’où la difficulté pour doubler dès qu’il y a un peu de monde et que ça nage à des rythmes différents.

    Ce n’était pas le cas hier, heureusement (encore qu’à la fin, une colonie de brasseurs avait élu domicile dans la ligne rapide).
    Et même en cas de faible affluence ça pose problème, enfin à moi : je me suis aperçu que je me repère plus à la ligne de nage au fond qu’à la ligne d’eau, résultat je me suis pris 2 où 3 fois les bras dans la ligne en fin de coulée .
    Et alors on fait quoi avec les couloirs larges ? Ben de l’aquagym évidemment ! Là c’était un cours du samedi soir, donc «dynamique», avec des gesticulations sur le bord et de la musique de «samedi soir», les lignes étroites quand il n’y a pas trop de monde, on peut s’y faire, mais ça ...
  • 2100 mètres le vendredi 12 octobre (de 16h35 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - Beaucoup de monde. Et du monde lent en plus ... difficile d'enchaîner les longueurs sans doubler 2 ou 3 personnes à chaque fois, ça casse le rythme, pénible.
    Donc changement de programme : des sprints sur 50m (ou 25 ...) avec pauses pour laisser le temps à la ligne de se dégager un peu. La tactique papillonista en gros. Les 10 dernières minutes étaient plus calmes mais ça fait peu 10mn ... dommage, l'eau était un peu froide aujourd'hui, juste comme j'apprécie ...
  • 2550 mètres le jeudi 11 octobre (de 16h30 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - Du nouveau sur le front de la pendule !
    Elle ne marche toujours pas, cependant elle n'est plus bloquée sur midi-dix mais sur onze heures moins le quart ! Libre à vous d'en tirer la conclusion de votre choix : intrusion féline nocturne ? progrès ? régression ? Enfin les choses évoluent ?!
    Du point de vue du nageur parisien qui doit retourner bosser à heure fixe ça ne change pas grand-chose malheureusement ... les chefs des rayons "montres étanches moches mais pas chères" des "grandes surfaces sportives" locales n'ont donc pas de souci à se faire dans l'immédiat.
  • 1500 mètres le mardi 9 octobre (de 16h50 à 17h25) à Piscine Château Landon (Paris) - Marre des micro-séances, en route pour les nano-séances !
  • 3000 mètres le samedi 6 octobre (de 14h10 à 15h15) à Stade nautique Maurice Thorez (Montreuil) - Pas des masses d'entrain ces jours-ci. Ca commençait à se remplir doucement quand je suis parti.
  • 1300 mètres le vendredi 5 octobre (de 17h00 à 17h30) à Piscine Château Landon (Paris) - En mode micro-séance, pas le temps de me demander s'il y a du monde ou si ça nage bien.
  • 2100 mètres le mardi 2 octobre (de 16h30 à 17h20) à Piscine Château Landon (Paris) - LA-BO-RIEUX.
    Les aliens chassés de leur antre (Suzy) se donnent rendez-vous un peu partout.
    Festival de dos à deux bras, bien large, de crawl désorganisé avec mouvements de tête aléatoire, de brasse asymétrique sur la gauche de la ligne.
    Grand style donc.
    Dans une période où les brasseurs félins se mettent à nager le crawl et à s'en vanter sur le site, on ne peut vraiment plus s'étonner de rien.

    Ianbouncer : le personnel est (presque) toujours sympathique ici, j'étais juste derrière toi à la caisse ...

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31




Messages postés sur les forums :