Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de klabur

klabur, 52 ans, homme, Paris

Envoyer un message privé à klabur


Inscrit depuis le 21/12/2010 - 13:42:10

février 2020


janvier 2020


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31

Mars 2011 : (59266 m)
  • 5200 mètres le jeudi 31 mars (de 14h10 à 16h20) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Aaahh la «ouane» de Berlioux, les jours où il n’y a pas de cours, un espace protégé entre l’autoroute de la «twou» avec ses cohortes de hoplites pellatartés et la voute céleste où on peut admirer le célèbre mais inaccessible (sauf à se donner en spectacle) palmier dont je doute de plus en plus qu’il soit en plastique.
    Aujourd’hui, surprise, ambiance «fairytale» dans la «twou» pour une fois : on pouvait y croiser une dame en T.shirt rose fluo avec un tuba. Quand elle l’écartait pour discuter avec les copines on pouvait, avec de la buée sur les lunettes, imaginer une licorne façon Disney. Etonnant.
    Tableau féérique complété par la présence de deux sirènes qui s’ébattaient en profondeur en se faisant des guili-guili sous les palmes, avec le palmier de l’autre côté c’était très Esther Williams comme ambiance. Charmant.
    Histoire de ne pas tomber quand même dans la mièvrerie j’avais prévu un antidote : un attirail de «tortureninja» : PB + élastique.
    J’ai testé les 3 positions du manuel : aux fesses c’est nul, ça remonte le popotin mais les jambes coulent.
    Aux chevilles c’est mieux mais du coup ça remonte trop les pieds et ça fait plonger l’avant, faudrait couper l’engin en 2 ou passer à la balle de tennis. Ou alors est-ce justement le but de ce supplice oriental ?
    Juste en dessous des genoux c’est le plus simple.
    Au bout de 400m je voulais qu’on me rende mes jambes et je suis revenu à de la nage bio, sans additifs. Mais je compte bien récidiver.
    Comme les meilleures choses ont une fin, un cours a débuté et j’ai fini dans la banale «fowr» et du coup j’ai arrêté peu après.
    Pour le compteur je confirme mes impressions de l’autre jour, en dessous de 100 «baigneurs» y a pas grand monde, j’étais 89ème à l’arrivée.
  • 3000 mètres le mercredi 30 mars (de 11h55 à 13h02) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Pas trop de monde, ça allait bien.
  • 3400 mètres le mardi 29 mars (de 14h20 à 15h45) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Pas trop de monde pour une fois, c'était bien agréable. Un peu de mal au début mais ça allait de mieux en mieux, je serais bien resté un peu plus mais c'était pas faisable aujourd'hui.
    Vu qu'il existe un superbe compteur au dessus de la caisse, autant s'en servir : quand je suis arrivé il y avait 117 "baigneurs" et c'était bien nageable. Donc, à vu de nez, en dessous de 100 c'est presque vide, entre 100 et 150 ça va et au dessus ça devient un peu plus serré, statistiques à affiner avec le temps. L'autre jour j'étais le 170ème et ça commençait à tasser pas mal dans les lignes.
  • 4466 mètres le jeudi 24 mars (de 14h50 à 16h30) à Piscine Pailleron (Paris) - Littlemermaid, v’la aut’ chose ... moi aussi j’étais dans la 3 mardi à Hermant, avec un bonnet rouge façon 1789 (sans la cocarde) ... c’était toi qui enchaînais sans faiblir en PB + élastique ? On a du se croiser une petite centaine de fois alors


    Pour aujourd’hui c’était Pailleron, pour ma première là-bas. Franchement celle-ci a tout pour plaire, un côté patrimoine mais très bien rénovée, une belle lumière, un chouette bassin, de quoi faire des clapotis bulleux dans la zone ludique, même un petit café accessible depuis l’intérieur, de l’espace dans les vestiaires et les douches.
    J'ai particulièrement aimé l'escalier qui s'arrète d'un coup et qui débouche dans les 2m50, évidemment pour faire le gag façon Laurel et Hardy c'est parfait, j'ai testé pour vous ...
    Mais alors deux soucis qui fâchent, on frôle même les notes éliminatoires :
    Jamais vu une eau aussi trouble. Du mur on ne distingue pas celui d’en face, en largeur ! Dans le forum il est question de pénurie de liquide anti-buée, ici il faut penser à en mettre en mettre sur l’extérieur des lunettes.
    Les lignes sont 40% plus étroites qu’ailleurs, pour doubler c’est costaud, les jours de grande affluence ça doit vite s’échauffer quand ça frotte. En supprimant une ligne on élargirait les autres mais faudrait percer quelques trous, pas infaisable quand même...
    Dommage, tout le reste est top.
  • 2800 mètres le mercredi 23 mars (de 11h55 à 13h00) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Un tout petit peu peu moins de monde aujourd'hui.
    Présence de quelques pénibles dopés à la testostérone, dont l'effet principal ici est de rendre insupportable le fait d'être doublé ... efforts surhumains mais inutiles voire dangereux pour repousser le dépassement. Ou alors effet inattendu du nuage radioactif ... ?
    Programme d'entrainement pour le printemps : revoir les règles de circulation dans une ligne d'eau.
  • 4500 mètres le mardi 22 mars (de 12h00 à 13h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Ma première dans cette piscine, peu de nageurs, à 4 maxi par ligne c'était formidable.
    L'endroit est un peu délabré mais pour tout remettre à neuf il faudrait fermer longtemps alors...on fait comme s'il n'y avait pas de carreaux décollés au fond.
    Pas de poils de chat néanmoins.
    Comme tout se passait bien dans l'eau, aucune raison de sortir avant l'évacuation du bassin.
    Avec le soleil, le quartier très calme et le peu de fréquentation, on avait le sentiment d'être en province, pas désagréable du tout.
    Si c'est tout le temps comme ça (j'en doute) je comprends que les habitués aient un peu de mal avec Berlioux où l'ambiance est quand même un peu moins zen.
    Quel bonheur de dépasser les quelques robocops de la ligne matos à côté avec leurs grands panneaux greffés au bout des bras. Un peu défraichis quand même les robocops d'Hermant, à l'image de la piscine ...
    Et enfin, last but not least et si j'en crois un précédent commentaire, j'aurais partagé sans le savoir le bassin avec une célèbre sirène du site, pas étonnant la séance ait été aussi agréable.
  • 3700 mètres le vendredi 18 mars (de 15h55 à 17h25) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Cette semaine le Progrès a touché Berlioux.
    Il s’est manifesté sous la forme d’un nouveau système de contrôle des entrées, un système de carte magnétique et des barrières type métro.
    Avant on prenait un bête ticket en papier qu’on jetait dans la poubelle 1,5 m plus loin, et on ressortait librement par l’entrée si on voulait en n’oubliant pas de saluer le caissier qui répondait toujours au moins par un sourire. A Berlioux le personnel est très sympa.

    Mais maintenant il y a le Progrès ...
    Le ticket est remplacé par une carte en plastique blanc, le caissier doit la passer devant un lecteur de code avant de te la donner, et tu dois à ton tour la passer devant un lecteur qui ouvre le portillon, compris ... ?
    Evidemment comme ça fait plus d’opérations, c’est plus lent et il y a la queue tout le temps, les gens s’énervent.
    Le but de la manoeuvre semble être d’alimenter un compteur situé au dessus de la caisse qui donne en temps réel le nombre de «baigneurs» (pas «nageurs» ... «baigneurs»). On apprend qu’on peut aller jusqu’à 700, et quand on sait qu’à 200 ça commence à faire du monde dans les lignes, on imagine qu’à 700 ça doit être sportif ...
    Bon jusque là ça va encore, on va nager et on veut ressortir, normal quoi.
    Mais là faut repasser la carte dans un autre portillon : ben oui faut bien aussi comptabiliser les «sorteurs» si on veut savoir combien il y a de «baigneurs»en temps réel ... et là ça rigole plus, les «sorteurs» sont hyper surveillés, des fois que quelqu’un voudrait sortir sans être entré j’imagine. Donc faut retrouver la carte qu’on a laissée au fond du sac ou mise à la poubelle comme l’ancien ticket. Ouf je l’ai gardée. Faut la passer dans une fente, pas sur le lecteur optique comme à l’entrée, trop simple, attendre un petit moment et quand le bouton passe au vert faut appuyer dessus et avancer. Attention si tu avances un peu trop tôt un capteur annule la manoeuvre, sans te le dire et tu peux plus sortir faut demander au Monsieur qui est là exprès de passer sa carte à lui pour que ça remarche. Le dit Monsieur te fait remarquer que tout est expliqué sur un panneau placé de telle façon qu’on ne puisse pas le voir. Pas question qu’un «sorteur» ayant égaré sa carte puisse fausser les statistiques, imaginez en fin de journée que le compte soit faux, 1 ou 2 «baigneurs» restés dans la piscine ? Ou pire, plus de «sorteurs» que d’ «entreurs» ? , -1 ou -2 «baigneurs» ... un bug gigantesque à prévoir ... impossible d’ouvrir le lendemain.
    Bref c’est le Progrès, du coup on ne pense plus à saluer le caissier qui de toutes façons n’a plus le temps de lever les yeux de sa caisse, occupé à scanner ses cartes blanches.
    Avantage du système pour le public ?.... ben, si ça fait comme à Maurice Thorez à Monteuil où on a installé une usine à gaz du même acabit, faut savoir que ça tombe en panne très régulièrement et que dans ce cas tout le monde rentre gratos.
    Le Progrès je vous dis ...
  • 4000 mètres le jeudi 17 mars (de 15h15 à 17h00) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire
  • 2600 mètres le mercredi 16 mars (de 11h55 à 13h00) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - pas de commentaire
  • 3000 mètres le mardi 15 mars (de 15h40 à 16h55) à Piscine Château Landon (Paris) - J'ai voulu changer de baignoire aujourd'hui, un peu lassé de Berlioux.
    C'est une toute petite petite piscine avec des couleurs un peu comme dans le catalogue IKEA de 1999.
    L'endroit est plutôt agréable.
    Le mardi après midi les scolaires ont 2 lignes pour eux, il n'en reste donc que 2 pour le public. C'est peu mais ailleurs au même moment c'est en général fermé au public alors on va pas pleurnicher.
    ... 1ère moitié de séance infernale avec trop de monde, des gens très lents et surtout ne sachant rien des règles élémentaires de nage en couloir. Je nage la brasse à 1 à l'heure, je te vois venir de loin et quand tu arrives au T je te pars juste devant le nez et je nage bien au milieu de la ligne.
    Après ça s'est vidé et ceux qui sont restés les connaissaient mieux les règles.

    Gros problème quand même avec la température de l'eau, très chaude, sûrement 30° et les arrivées d'eau étaient encore plus chaudes, j'ai eu beaucoup de mal. Est-ce toujours comme ça ? ou est-ce à cause du retour du printemps qui complique la régulation de la température ? Vive les piscines à 25°.
    Par moments j'avais l'impression de nager au dessus de barres d'uranium japonais au bord de la fusion ou au milieu de navets, carottes et autres bouquets garnis ... s'imaginer en pot-au-feu c'est très étrange comme sensation.
  • 3000 mètres le jeudi 10 mars (de 13h05 à 14h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Un monde fou en ce moment dans les piscines le midi.
    Là c'était franchement limite, sauf ... en ligne 1 où c'était tranquille. Jusqu'à 13h30 du moins parce qu'après il y avait un cours ... mais c'est l'heure où Berlioux commence à se vider, ouf. Sinon ça allait.
  • 3000 mètres le mercredi 9 mars (de 11h50 à 13h00) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Encore un monde fou, ça devient difficile Valeyre le midi ...
  • 4000 mètres le mardi 8 mars (de 11h40 à 13h15) à Piscine Rouvet (Paris) - pas de commentaire
  • 2800 mètres le vendredi 4 mars (de 16h00 à 17h05) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire
  • 3200 mètres le jeudi 3 mars (de 13h55 à 15h05) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire
  • 2600 mètres le mercredi 2 mars (de 11h55 à 13h00) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Quand il y a trop de monde, la piscine c'est frustrant. Il y avait bien quelques énergumènes un peu baroques (le Pull Buoy avec gros battements de jambes qui freinent bien est très tendance cette saison) mais globalement ça nageait, encore que dans la ligne rapide pas si bien que ça, ou c'est moi qui progresse... Mais à plus de 12 ou 13 dans une ligne de 25m, courtois ou pas, ça coince, sauf si tout le monde nage à la même vitesse ce qui n'arrive bien sûr jamais.
    Pour les 4 ou 5 longueurs ou j'ai été à peu près tranquille, j'ai encore ressenti cette impression que ce bassin est plus rapide que les autres, impression démentie par la pendule d'ailleurs, bizarre.
    A l'arrivée le caissier m'a jeté le ticket sans répondre à mon bonjour et sans même me regarder, il a vraiment un souci celui-là.
  • 4000 mètres le mardi 1 mars (de 12h15 à 13h50) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Trop de monde entre 12h15 et 13h, et après ça allait de mieux en mieux, comme d'habitude. Certains ont vraiment du mal à adapter leur nage à la fréquentation, se posent-ils seulement la question ? Faire du dos à 2 bras (bien large et désarticulé avec pull buoy + battements, mais à 1 à l'heure, la très grande classe) au milieu de la ligne rapide avec le monde qu'il y avait c'est pas top quand même. J'ai du doubler par la droite une fois ou deux, il y avait plus de place qu'à gauche ...

 

Février 2011 : (40700 m)
  • 3100 mètres le jeudi 24 février (de 15h40 à 17h00) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - De retour chez Suzette après quelques escapades natatoires.Ces temps-ci il me faut au moins 1000m pour être dans le rythme, pénible, mais après ça roule.
  • 3700 mètres le mardi 22 février (de 15h50 à 17h10) à Piscine de Boulogne-Billancourt - Piscine spacieuse et lumineuse. 2 bassins de 25 m dont un sportif avec 8 longueurs et au moins 2m d'eau partout et sans doute 5 m à un bout donc peu de papotage au T. Ici on nage, pour le blabla c'est ailleurs.
    Eau particulièrement limpide.
    Par contre le système de casier à code qui coute 20 centimes c'est vraiment mesquin, déjà les sèche-cheveux payants à Berlioux c'est minable mais on peut à la limite s'en passer. Là tout le monde est obligé de raquer. Si vraiment Mossieur le concessionnaire manque à ce point de cash qu'il augmente le prix d'entrée de 20 centimes ... et qu'on n'en parle plus. Ce système est d'ailleurs une spécialité de ce concessionnaire qui l'applique dans toutes ses piscines, la classe vraiment ...
    En plus pour taper son code il faut se tordre la main et équarquiller les yeux car ils ont mis une petite planche pour des fois si un méchant bandit voulait voir le code par dessus votre épaule, résultat c'est presque inaccesssible, la fente pour la pièce de 20 centimes elle est très accessible. Volià pour mon coup de gueule habituel sur les absurdités croisées ça et là.
    Pour le reste c'est impeccable ici.
    3 ou 4 nageurs au maxi dans ma longueur moi compris, incapable d'aller vite aujourd'hui, en mode diesel quoi. Mais bon je fais entre 3000 et 4000 en étant moins fatigué qu'avec 2000 il y a 3 mois ... c'est positif.
  • 4000 mètres le lundi 21 février (de 13h15 à 14h45) à Piscine Alfred Nakache (Paris) - Une piscine moderne, lumineuse avec vue sur la rue ça me change.
    Bassin en inox, quand on donne des petits coups de talon ça fait le même bruit que quand Jean Lefèvre joue du bidon dans le film "un idiot à Paris" "Bonnnnng Bonnnnng" épatant.
    Ambiance sympa mais pas de traces de poils de chat ou autres indices félidés, il parait qu'il faut se lever tôt avant le lever du jour pour voir ce genre d'animal venir s'abreuver. Pourtant j'avais poussé le mimétisme jusqu'à monter en vélo ...

    Sinon l'eau semble en effet moins chlorée qu'ailleurs.
    Comme partout on a droit à des absurdités : ici c'est le nombre de casiers qui dépasse l'entendement. Il y en a bien 10 fois trop.
    Musique genre "Thursday Afternoon" de Brian Eno dans les vestaires, ça c'est pas mal du tout.
    Impression globale quand même très positive, en plus tu fais 50m dehors et hop t'as une bonne soupe Pho bien chaude qui te tend les bras pour te remettre de ta séance... si cette piscine avait existé quand j'habitais le quartier, j'en aurais fait ma baignoire number one.
  • 4300 mètres le dimanche 20 février (de 15h45 à 17h30) à Piscine Catherine Lagatu ex Parmentier (Paris) - Ni la plus belle, ni la plus grande, ni la plus chaude (pas plus mal) , ni la plus conviviale, ni la plus fréquentée (encore que ..) des piscines parisiennes. Pas la pire non plus, loin de là.
    Ah, si quand même elle s'illustre en ayant sans doute l'escalier le plus glissant de la capitale. En ces temps de comices agricoles j'ai cru qu'un petit malin y avait étalé de la graisse à traire, sans doute en l'honneur du champion du monde de ski français ... rigoureusement impossible de descendre sans s'agripper des deux mains à la rampe. Tongs à crampons en acier indispensables, si ça existe.
    Un peu trop de monde quand même cet après midi, surtout avec une ligne en moins pendant un cours ... c'est déjà pas immense et dans la zone barbotage on jouait au ballon ... pas question de s'y exiler même momentanément.
  • 800 mètres le jeudi 17 février (de 00h00 à 00h00) à Piscine de Trouville (Trouville-sur-Mer) - pas de commentaire
  • 800 mètres le mercredi 16 février (de 00h00 à 00h00) à Piscine de Trouville (Trouville-sur-Mer) - pas de commentaire
  • 800 mètres le mardi 15 février (de 00h00 à 00h00) à Piscine de Trouville (Trouville-sur-Mer) - pas de commentaire
  • 2600 mètres le dimanche 13 février (de 14h30 à 15h40) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire
  • 4000 mètres le jeudi 10 février (de 11h40 à 13h25) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire
  • 2700 mètres le mercredi 9 février (de 12h00 à 13h00) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - pas de commentaire
  • 3700 mètres le mardi 8 février (de 11h45 à 13h15) à Piscine Rouvet (Paris) - Piscine éminemment sympathique sise dans un quartier excentré mais facilement accessible en métro. Un chouette endroit mais sans le côté "attention ici c'est patrimoine, monsieur"... faut arriver au bon moment parce que les horaires publics sont vraiment réduits en semaine.
    Par contre pour nager seul dans la ligne c'était pas le jour, ici comme ailleurs, de 12h à 13h c'est l'heure de pointe.
    Affecter les lignes par niveau ou type de nage arrangerait tout le monde, ce qui n'est pas une raison valable pour le faire apparemment.
    L' aquagym frappe ici aussi mais sur 15 m de long et 2 lignes de large, pas de place perdue pour une fois.
    J'aurais bien continué plus longtemps mais à 13h15 une sonnerie stridente, comme celle des lycées d'avant la réforme Haby, m'a fait comprendre qu'il fallait évacuer le bassin.
    Douches et toilettes construites en dépit du bon sens, comme souvent. J'aime bien les cabines par contre.
  • 2600 mètres le vendredi 4 février (de 15h50 à 16h55) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Pas mal de monde chez Suzette cet après midi, sans doute pour mes grands débuts ... en ligne 3 ("crawl et dos rapide" pour les non initiés). J'avais jamais osé y mettre le bonnet de peur de passer pour le bulot de service. Mais là il y avait trop de monde dans la 4 alors hop, sous la ligne et c'est parti pour 500 m chez les champions du monde...ben au final j'étais loin d'être ridicule, j'ai même doublé 2 gars, moi qui finissais à peine une longueur en crawl il y a 6 mois ... j'étais à la fois ravi et un peu déçu car j'imaginais que tout le monde nageait à 100 à l'heure là dedans. Prochaine étape : une panoplie de Dark Vador pour être admis dans la ligne 2. Mais je suis encore un peu tendre pour toucher au Graal de Berlioux : passer un moment au "solarium" sous le palmier en plastique, là faut assurer grave, peu s'y risquent.
  • 3000 mètres le jeudi 3 février (de 14h20 à 15h35) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire
  • 2600 mètres le mercredi 2 février (de 11h55 à 12h55) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Fréquentation "sinusoïdale" aujourd'hui : d'abord personne puis plein de monde puis personne et enfin plein de monde, le tout en 1h.
    Pareil au vestiaire (collectif) tout seul quand j'y arrive pour me rhabiller, 11 ou 12 types 5mn après quand j'en sors, bizarre. Ca ne m'a pas empêché de faire une bonne séance ... c'est bien l'essentiel.
  • 2000 mètres le mardi 1 février (de 14h10 à 15h05) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - pas de commentaire

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31




Messages postés sur les forums :