Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de glycine

glycine, 49 ans, homme, Paris

Envoyer un message privé à glycine


Inscrit depuis le 12/11/2011 - 18:08:40

juin 2018


mai 2018


Ces 6 derniers mois, glycine a nagé dans les piscines suivantes : Piscine Georges Hermant (Paris) (133.6 km), Piscine des Amiraux (Paris) (33.2 km), Piscine Mathis (Paris) (15.1 km), Piscine Alfred Nakache (Paris) (14 km), Piscine Roger Le Gall (Paris) (10.8 km), Piscine Rouvet (Paris) (7.4 km), Piscine Château Landon (Paris) (7.1 km), Piscine Keller (Paris) (4 km), Piscine Blomet (Paris) (3.8 km), Piscine Jean Boiteux, ex Reuilly (Paris) (3.8 km), Piscine Porte de la Plaine (Paris) (3.6 km), Piscine Aspirant Dunand (Paris) (3.6 km), Piscine Cour des Lions (Paris) (3.6 km), Jacqueline Auriol (ex Piscine Beaujon) (Paris) (3.6 km), Piscine Paul Valeyre (Paris) (3.6 km), Piscine de Boulogne-Billancourt (3.6 km), Piscine mobile Emile Anthoine (Paris) (3.5 km), Piscine Georges Rigal (Paris) (3.5 km), Piscine Bertrand Dauvin (Paris) (3.5 km), Piscine Hébert (Paris) (3.5 km), Piscine Jean Taris (Paris) (3.4 km), Piscine Henry de Montherlant (Paris) (3.4 km), Piscine Georges Drigny (Paris) (3.1 km).


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40

Juin 2018 : (37100 m)
  • 3100 mètres le vendredi 22 juin (de 17h45 à 18h45) à Ile Charlemagne à Orléans - Entraînement à la nage en eau libre. Une semaine après la compèt, c'est intelligent ça !
  • 10000 mètres le samedi 16 juin (de 16h45 à 19h45) à Bassin de la Villette - Open swim stars, 10 km.
    Que de doutes avant l'épreuve ! Quelle bétise de vouloir participer à cette course, qu'avais besoin de (me) prouver, aqua bon tout ça ?
    Le pire c'est que ce qui a motivé mon inscription, c'est le format, les 10 km nouvellement proposés cette année. Une réminiscence de l'épisode manqué de 2012, la traversée de Paris, le 10 km dans la Seine auquel j'étais inscrit et qui avait été annulé.
    Là les circonstances étaient bien différentes :
    - Pas de courant pour atténuer la distance
    - 6 ans de plus au compteur qui comptent car j'ai vraiment subi une rupture physiologique et le déclin n'a pas été graduel mais brutal
    - Temps limité à 3 heures
    - Vitesse de nage d'endurance, sur une distance de 1 à 3 km, qui ne laisse que peu de marge par rapport aux 3,33 km/h requis
    - Vitesse max itou
    - Précédente compète, un petit triathlon, qui date de 2014
    - Aucune nage en eau libre de préparation
    - Donc un essayage de ma combinaison dans mon salon, j'ai cru étouffer !
    Il y a une semaine, la combinaison je n'y pensais même pas, un peu à cause de Nageurs.com où sévit le lobby de l'eau libre en slip de bain. 21°c c'est pas mal, oui, aucun problème sur 1/2 h voire 1 h mais 3 heures ? Sur ce coup, pas de bétise, j'ai été raisonnable et je ne le regrette pas.
    Bon, ça c'est bien passé, 2h58, on ne peut mieux se passer mais vu ce qui précède, c'est l'envie de fanfaronner qu'il va falloir gérer maintenant !
  • 3800 mètres le mercredi 13 juin (de 19h30 à 21h15) à Piscine Mathis (Paris) - Aujourd'hui je voulais nager ailleurs. Ça n'a pas été possible.
    Je voulais aussi réenfiler ma combinaison néoprène que je n'avais pas utilisée depuis juillet dernier. Ça n'a pas été possible non plus. Ce n'est pas autorisé à Mathis.
  • 5000 mètres le dimanche 10 juin (de 16h00 à 18h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Comme prévu pour la distance, pas pour la manière. Sur les 5 kms, j'en espérais 3 en continu autour de 17'40 / 17'50 le kilo. Seulement voilà, 1er kilo en 18'20 avec en prime le besoin de m'arrêter pour souffler. Plus tard j'ai réussi à enchaîner un autre kilo, en 18'10, toujours loin de l'objectif, dur dur.
  • 3400 mètres le samedi 9 juin (de 18h45 à 20h30) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - 1ère partie de séance en respirations tous les 4 temps pour éviter les rayons rasants et perçants du soleil, vers l'Est donc. Le temps d'entériner le fait que décidément je n'ai pas vraiment la caisse. Ensuite quand le soleil s'en est allé se cacher derrières les immeubles, respirations en comme ça venait, soit bien souvent en 2 temps 3 mouvements pour bien ventiler.
  • 3400 mètres le lundi 4 juin (de 19h30 à 21h15) à Piscine des Amiraux (Paris) - Comme j'aime bien afficher un compte rond, quand j'y pense je termine mes séances en bassin de 33,33m par 2 allers-retours nageouillés qu'au besoin j'inclus dans mon total. Mon imagination est débordante, faudrait pas me confier le remplissage des piscines !
    Ce soir par exemple -après correction car 2 allers-retours de 34 puis 35 secondes n'en font en réalité qu'1- mon compteur indique 49 doubles longueurs soit 3266,33m que j'arrondis à 3400m.
  • 4800 mètres le dimanche 3 juin (de 15h15 à 18h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Nagé plus que ma moyenne mais moins que ce que j'avais prévu.
    2 causes à cela : Parce qu'en souffrance au début et même avant le debut, à vélo dès le pied de la côte de la rue David d'Angers. C'est passé tant mieux. Ensuite car l'affluence a été de moins en moins propice à une nage sereine.
  • 3600 mètres le vendredi 1 juin (de 19h00 à 20h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Ah ! la saveur particulière du bain du vendredi soir après la semaine de boulot. Quelqu'elle ait été, harassante, assommante ou moins souvent enivrante, captivante. Surtout ce soir avec un 3km en 52:00 à la clé !

 

Mai 2018 : (51600 m)
  • 3500 mètres le lundi 28 mai (de 11h45 à 13h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Un jeune homme était un peu dépité en bout de ligne face au bouillonnement du bassin. Nonobstant que ce devait être mon 1er lundi midi chez Georges Hermant j'ai voulu le rassurer en lui disant que ça irait mieux dans 1/2 heure. Seulement le malheureux ne comptait pas rester longtemps, dommage pour lui mais bon signe concernant mon présage.
    Je suis nul en prophète dans mon repaire car en réalité, c'est 1 heure après, vers 13h00, que ça s'est dégagé sérieusement.
  • 3100 mètres le vendredi 25 mai (de 12h00 à 13h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Ah ça ! je me suis éclaté hier mais je l'ai payé aujourd'hui.
    En pleine bourre un jour, pépin le lendemain.
  • 3300 mètres le jeudi 24 mai (de 12h00 à 13h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - 3,3km chez Georges Hermant à midi donc, mais aussi un extra plus tard dans une autre piscine. Une toquade que je garde pour moi.
    Et j'y retourne demain, une seule fois cette fois !
  • 3000 mètres le jeudi 24 mai - 3dsh, 3ds, 3bdb, s
  • 3200 mètres le lundi 21 mai (de 15h15 à 18h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Il aura suffi de 500m rapides, heu plus soutenus que d'habitude, pour pomper tout mon jus. Après ça je me suis arrêté tous les 100m pour souffler. Total: 3 heures à la piscine pour à peine plus de 3 km de nagés.
  • 3700 mètres le dimanche 20 mai (de 15h15 à 18h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Une curiosité chez un nageur. Encore une nouveauté, un truc que je ne crois pas avoir remarqué auparavant chez un autre nageur.
    Le gars émettait des sons en nageant, un bruit moteur. Je l'entendais hors et dans l'eau.
    Concernant l'origine de ce bruit, je pencherais soit pour un ronronnement du diesel, soit pour un problème de boîte de vitesse car justement ce gars n'était pas bien rapide.
  • 3400 mètres le dimanche 13 mai (de 16h15 à 18h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - À priori 3,4km mais j'arrive pas à mettre la main sur mon lap-counter. Où c'est qu'j'ai mis ce machin ?
  • 3500 mètres le samedi 12 mai (de 16h00 à 18h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - J'ai raté ma sortie, mon pied a ripé, je me suis cogné le tibia, j'ai saigné. Je n'ai pas pleuré, juste mis un petit pansement.
    Autrement dit, faute d'avoir suffisamment soigné ma sortie j'ai du soigner un bobo.
  • 3400 mètres le vendredi 11 mai (de 17h00 à 19h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Une jeune femme au groupe de gamins qu’elle encadre alors qu’ils sont agglutinés autour du distributeur de savon lors du passage aux douches après le bain :
    - Arrêtez, ce n’est pas une bonne idée. Quand vous nagez vous transpirez, les pores de la peau se dilatent et il vaut mieux ne pas les boucher avec du savon.
    Je ne sais pas si ce discours est fondé mais je le trouve convaincant. Il n’a eu aucun effet sur sa troupe.
  • 3600 mètres le jeudi 10 mai (de 16h00 à 18h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Vestiaire vert, ça faisait un bail.
    Vert ou bleu il y a une nuance. Concernant les vestaires, elle n'est pas de la plus haute importance mais j'ai bien envie de me rencarder 1 de ces 4 pour savoir suivant quel(s) critère(s) parfois, au sortir de l'hiver, on nous oriente vers le vert.
  • 3600 mètres le mardi 8 mai (de 15h15 à 17h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - J'agrémente fréquemment mon alimentation d'huile de foie de morue, de sardines à l'huile et de filets d'anchois, à l'huile également.
    Et bien cette nourriture piscifère ne m'aide en rien pour performer à la piscine. Peut-être est-ce du à un abus d'huile ou à l'absence de thon dans ce régime ?
    Quoi qu'il en soit, les thons, c'est pas ce qui manquait à la piscine cet après-midi. Oh ! parole indélicate, je ferais mieux de changer de ton !
  • 3800 mètres le dimanche 6 mai (de 15h45 à 18h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Du mieux.
    M'en satisfait-je ? M'en contente-je ?
    Je ne casse pas la tête avec ça, les bras ça suffit. Je m'en remets à la prochaine fois, comme à chaque fois.
  • 3500 mètres le samedi 5 mai (de 16h00 à 18h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - J'espérais de meilleures sensations qu'hier. Ce ne fut pas le cas. Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage. Ok ! Sauf que j'en suis bien au delà des 20, j'approche des 1000 qui ne suffiront pas mais je ne perds pas courage et même lentement, je continue.
  • 3500 mètres le vendredi 4 mai (de 19h00 à 20h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Pour les sensations sentationnelles, il faudra repasser. Ça tombe bien, c'est prévu.
  • 3500 mètres le mardi 1 mai (de 16h00 à 18h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - 3ème année de suite que je bafoue mes principes.
    Le principe bafoué aurait été de respecter le 1er mai en tant que jour chômé et donc de ne pas faire le tour des boutiques, musées, cinés ou en l'occurrence piscines si ces établissements ont l'impudence d'être ouverts.
    Le pire, étant donné mon comportement, c'est que j'ai d'autres principes à suivre. Un parmi d'autres : ne pas battre ma femme. Rassurez-vous, celui-ci je m'y tiens. Ma femme n'est pas bafouée ni baffée, vu que je n'ai pas de femme.

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40




Messages postés sur les forums :