Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de glycine

glycine, 49 ans, homme, Paris

Envoyer un message privé à glycine


Inscrit depuis le 12/11/2011 - 18:08:40

mars 2019


février 2019


Ces 6 derniers mois, glycine a nagé dans les piscines suivantes : Piscine Georges Hermant (Paris) (101.5 km), Piscine Georges Vallerey (Paris) (59.1 km), Piscine Roger Le Gall (Paris) (13.6 km), Piscine des Amiraux (Paris) (13.4 km), Piscine Mathis (Paris) (10.2 km), Jacqueline Auriol (ex Piscine Beaujon) (Paris) (6.8 km), Piscine Rouvet (Paris) (6.4 km), Piscine de Pontoise (Paris) (3.8 km), Piscine Joséphine-Baker (Paris) (3.7 km), Piscine du Ministère de la Défense (Paris) (3.7 km), Piscine René et André Mourlon (Paris) (3.7 km), Piscine Pailleron (Paris) (3.6 km), Piscine Emile Anthoine (Paris) (3.6 km), Piscine Bernard Lafay (Paris) (3.6 km), Piscine Suzanne Berlioux (Paris) (3.6 km), Piscine Château des Rentiers (Paris) (3.5 km), Piscine Jean Taris (Paris) (3.5 km), Piscine Catherine Lagatu ex Parmentier (Paris) (3.4 km), Piscine Paul Valeyre (Paris) (3.4 km), Piscine Georges Rigal (Paris) (3.4 km), Piscine Georges Drigny (Paris) (3.4 km), Piscine Dunois (Paris) (3.3 km), Piscine d'Auteuil (Paris) (3.2 km), Piscine Didot (Paris) (3.2 km), Piscine Alfred Sevestre (Issy-les-Moulineaux) (3.2 km).


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45

Mars 2019 : (26000 m)
  • 3300 mètres le dimanche 17 mars (de 11h00 à 12h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Parmi les agréments qui procèdent du côté sympathique de cette piscine il y avait la table de ping-pong et depuis décembre je crois, il y a le baby-foot. La table de ping-pong se trouve au bord du bassin et est assez prisée. Le baby-foot est lui situé dans l'entrée après les tourniquets. Je pense qu'il est moins utilisé mais il a son petit succès surtout auprès des jeunes des clubs. Hé bien ce matin c'est 2 femmes mûres, d'un âge avancé assez semblable au mien, qui étaient penchées sur ce mini terrain à mouliner du poignet pour tenter de faire tinter la plaque de métal des buts adverses, ding !
    J'ai trouvé ça drôle de voir ces drôlesses taquiner la balle de liège, drôlement sympathique !
  • 3200 mètres le vendredi 15 mars (de 11h45 à 13h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - J'ai vaguement observé -c'est à dire vu entre les vagues- l'opération de synchronisation des chronomètres à quatre aiguilles muraux. C'était suite à la demande d'un nageur et c'est toute une affaire. Il faut l'intervention de deux techniciens qui agissent conjointement à l'aide de talkies-walkies. Cette coordination manuelle peut paraitre étonnante à l'ère post révolution numérique mais mine de rien il faut du matériel de pointe, des talkies-walkies de longue portée, on est en grand bassin ici !
  • 3200 mètres le mercredi 13 mars (de 19h15 à 20h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Un constat : Une heure et demi après la séance, j'ai toujours la marque des lunettes, une partie, celle sur l'arrête du nez.
  • 3200 mètres le dimanche 10 mars (de 10h15 à 12h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Il y avait du vent dans la toile qui couvre le bassin. Elle a claqué, ondoyé, inquiété certains manifestement mais tout compte fait protégé les nageurs. Le militant pour une conversion de GH en bassin nordique qui sommeille en moi lui concède pour une fois une utilité.
    Au même moment, le parc des Buttes Chaumont voisin, qui lui n'est pas sous cloche, était fermé à cause de ce temps tempétueux. Les joggeurs ont néanmoins eu la possibilité de se reporter sur le trottoir au delà des grilles du parc, tandis que nager autour de la piscine, hein ! à part pendant le Déluge, je ne vois pas.
  • 3200 mètres le samedi 9 mars (de 11h15 à 12h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - J'avais évoqué dernièrement l'envie de me trouver un rituel de début de séance autre que les passages obligés cabines et douches.
    Ça y est, j'ai, depuis mi-février. Et c'est ? un plouf de ouf. Soit ? un plongeon virtuose.
  • 3300 mètres le mardi 5 mars (de 19h00 à 20h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - J'hésite entre 3 choses à raconter :
    - La discussion de 2 copines sous les douches à propos de destinations de vacances qui m'inspirerait de nombreux commentaires, trop de commentaires à structurer et exposer par écrit. Va pour quelques mots mais j'ai pas pris natation option dissertation;
    - Des bisbilles entre nageurs. Cependant je préfère ne pas me faire l'écho de ces adultillages;
    - Mon état de forme. Ça c'est passionnant... seulement pour moi.
  • 3300 mètres le dimanche 3 mars (de 11h30 à 13h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Les bons nageurs ou en l'occurrence plutôt nageuses dans ce qui va suivre sont souvent jeunes ou pas trop âgées, un attribut qui aide pour une pratique performante du sport. En effet, l'âge des premiers émois – les émois ne sont pas le sujet ici, le sujet c'est moi- est aussi celui de la vitalité cellulaire propice à la force et l'élasticité musculaires ainsi qu'à la souplesse articulaire. Cette vigueur du corps permet à la jeune nageuse de dos-crawlé experte une attitude singulière qui consiste à tordre le cou pour regarder dans le sens de la nage afin d'effectuer un point trafic ou à l'approche du mur tout en maintenant allonge, horizontalité, glisse... en toute décontraction.
    Bien qu'ayant largement dépassé l'âge des premiers émois, j'ai aussi essayé en dos crawlé ce mouvement de dislocation des vertèbres... en toute contraction. J'ai persévéré malgré les difficultés moins pour regarder ce qui se passe autour que pour contrôler mon positionnement des mains lors de leur entrée dans l'eau. Finalement je n'ai pas la flexibilité du roseau mais je plie sans rompre. Cela me permet, c'est là où je voulais en venir, de contempler l'onde de surface par en dessous et ça vaut le cou(p).
  • 3300 mètres le samedi 2 mars (de 11h00 à 12h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Plus grosse dose de papillon en grand bassin depuis octobre dernier et sans avoir été malmené par mon cornaqueur qui est de l'après-midi.

 

Février 2019 : (42600 m)
  • 3200 mètres le mercredi 27 février (de 19h15 à 20h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Je ne partage pas l'enthousiasme que je perçois alentour procuré par ces journées de février chaudes et ensoleillées. Au contraire, à ce rythme là, je ne peux pas m'empêcher d'angoisser pour les mois à venir. On va tous crever cet été. C'est le châtiment !... Faites pénitence !... La fin des temps est venue !... Et si on survit cette fois-ci parce qu'il manquera 1 ou 2 °C pour nous achever ce sera pire : Les piscines seront prises d'assaut.
  • 3100 mètres le lundi 25 février (de 11h45 à 13h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - J'ai beaucoup nagé ces derniers jours et comme j'écris ces quelques mots plusieurs heures après la séance, que je l'ai effectuée au même endroit que les précédentes fois, qu'elle n'a pas été émaillée d'évènements ou de sensations marquants, je m'embrouille concernant son contenu. Je me limiterai donc au contenu du bassin : essentiellement de l'eau.
  • 3300 mètres le dimanche 24 février (de 16h00 à 18h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Programme chamboulé : j'ai commencé par du papillon. C'est plus facile à nager d'entrée qu'après quelques km mais c'est plus difficile pour les quelques km qui suivent, hé !
  • 3200 mètres le samedi 23 février (de 16h45 à 18h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Apparemment il fait trop beau pour la plupart des parigots pour aller à la piscine. Pas pour moi.
  • 3300 mètres le vendredi 22 février (de 11h45 à 13h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Y'avait un type avec des plaquettes maousses, on aurait dit des pelles à pizza. Pourtant il n'avançait pas. Comme quoi il n'y a pas que la taille qui compte, au moins dans certaines circonstances parce que pour le basket c'est quand même un avantage.
  • 3500 mètres le dimanche 17 février (de 10h45 à 12h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Un audacieux qui plonge pour commencer sa longueur... côté petit bain, 95cm de fond. Y'a pire à Paris mais il faut maitriser et pour le gars qui arrivait en face -moi- ce fut une apparition inattendue !
  • 3400 mètres le samedi 16 février (de 16h15 à 18h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Embêté par mes dernières sorties poussives j'ai choisi pour remède de charger mon repas de midi en calories. Résultat plutôt probant, peut-être pas grâce à ce repas riche mais j'ai bien tourné. Un truc tout de même : ok donc pour les sucres lents mais des sucres rapides pourraient m'être utiles, surtout qu'il y en a qui faisaient la course !
  • 3300 mètres le mercredi 13 février (de 19h00 à 20h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Je me suis senti asphyxié dès les premiers coups de bras. Ça plus d'autres symptômes de mauvaise santé qui ont duré, je faisais pas le fier. Et puis une éclaircie à partir de 2,7 km m'a fait du bien au moral.
  • 3200 mètres le dimanche 10 février (de 11h15 à 13h00) à Piscine Rouvet (Paris) - Passablement éprouvé à la fin de la séance, j'ai été tenté de sortir par l'échelle mais j'ai eu un dernier sursaut : un coup de rein, une poussée sur les bras et hop, à la douche.
  • 3400 mètres le samedi 9 février (de 10h45 à 12h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Dans la rubrique choses vues étonnantes, un monsieur qui nage avec une palme alors qu'il a bien deux jambes ! Budget serré ?
  • 3200 mètres le mercredi 6 février (de 19h00 à 20h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Il parait que le bonnet ne fait pas le nageur. Dommage le mien flamboie, si ce n'est de l'éclat de l'or, du brillant du bronze. De toute façon, ce soir je l'avais oublié à la maison !
  • 3200 mètres le dimanche 3 février (de 10h00 à 11h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Et une dame qui baille, aaaahhhh! en faisant son sport !
    Faut dormir la nuit ou pratiquer un véritable sport, aller de l'avant. Nager par exemple plutôt que chausser des palmes, enlacer une planche, se mettre en position assise et s'agiter pour reculer.
  • 3300 mètres le samedi 2 février (de 16h00 à 17h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Une chose pas toujours évidente après les séances en journée, et c'est mon cas présentement, c'est de retrouver de l'allant pour enchaîner convenablement avec les activités qui suivent. Comparativement, la séance du soir présente un avantage : tu peux t'effondrer dans la foulée c'est pas un problème, c'est même une solution pour les insomniaques tandis que dans mon cas ce n'est concevable qu'après le petit commentaire qui va bien !

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45




Messages postés sur les forums :