Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 14 novembre 2011
posté par glycine à 23:04

Témoignage piscines parisiennes

vu 1335 fois, followers=11
Capiste (coureur à pieds) depuis une dizaine d’années j’ai décidé fin 2010 de passer au triathlon, motivé par le triathlon de Paris qui a lieu au pied de la Tour Eiffel avec parcours natation dans la Seine.
J’ai continué la course à pied, me suis mis au vélo et ? … jeté à l’eau.
Objectif : nager 1500 m en crawl « proprement », c'est-à-dire à fond tout en en gardant… sous la pédale.
Cela voulait dire aller un grand nombre de fois à la piscine pour m’entrainer. Enfin « grand », tout est relatif : en gros 1 fois par semaine en moyenne étant donné les 2 autres disciplines à ne pas négliger.
Parisien, ma piscine de quartier est la piscine Paul Valeyre, pas la plus sexy de la capitale il n’est qu’à voir la rubrique « Nos avis ».
J’avais là l’occasion de découvrir les piscines de Paris et je me suis donné pour objectif de fréquenter 1 fois chacune des 38 piscines municipales parisiennes sur l’année 2011.
38 piscines y compris celles que je connaissais déjà :
Suzanne Berlioux, Saint-Merri, Georges Drigny, Paul Valeyre, Château-Landon, Parmentier, Reuilly, Roger le Gall, Blomet, Edouard Pailleron, Georges Hermant.

J’ai commencé par Alfred Nakache le 27/01 un soir de semaine parce que les choix sont limités le soir en semaine pas trop loin de chez moi et que j’avais envie de tester ce bassin en Inox après avoir découvert le même type de bassin à Olivet (banlieue d’Orléans) en décembre.

J’ai fréquenté un bassin de 50 m pour la première fois à Keller le 14/05 et un bassin de 33,33 à Rouvet le 13/06.

J’ai trouvé 3 fois portes closes : Sans motif à Rouvet le 13/06, ouverture prévue de 11h30 à 13h30, avec un panneau ouverture 14h00 (j’y étais). Pour cause de grève 2 fois le même jour : à Mathis puis à Bernard Lafay le 14/08, ma 3ième tentative aux Amiraux fut la bonne.

J’ai fait demi-tour à la caisse de Pontoise le 28/08 à 18h10 alors qu’elle fermait à 19h00 ce qui ne m’aurait pas laissé le temps de faire une séance consistante.

J’ai oublié 2 fois mes lunettes : À Aspirant Dunand le 04/03, ce qui fait que j’ai été pénible à cogner les autres nageurs, notamment pas de bol plusieurs fois la même nageuse qui devait me trouver lourd, alors j’ai fini par faire mes longueurs à la brasse plutôt qu’en crawl. À Georges Rigal le 28/09 mais les MNS ont bien voulu m’en prêter une paire.

L’accès fut libre 5 fois, à Hébert le 15/04, à Reuilly le 31/07, à Bernard Lafay le 18/08, à Georges Rigal le 28/09 et à Paul Valeyre le 11/10.

Mes séances les plus pénibles au niveau fréquentation ont eu lieu à Alfred Nakache le 27/01 (un jeudi en soirée), à Georges Drigny le 04/05 (mercredi soir), à Georges Vallerey le 17/05 (mardi soir), à Edouard Pailleron le 25/08 (jeudi soir), à Saint-Merri le 15/09 (jeudi soir) et dans une moindre mesure à Paul Valeyre le 11/10 (mardi soir).
Y’aurait-il du monde dans les piscines parisiennes les soirs d’ouverture tardive ?
Oui mais pas forcément trop comme les vendredis soirs à Aspirant Dunant le 04/03, à Champerret le 18/03, à Jean Taris le 08/04, à Roger le Gall le 24/06, à Suzanne Berlioux le 08/07, les lundis soirs à Château-Landon le 11/04, à Butte aux Cailles le 04/07, à Pontoise le 29/08, le jeudi 18/08 soir à Bernard Lafay, Ouf,…et oh surprise, toutes ces soirées étaient sans aquagym.
Et puis parfois il y a du monde comme à Georges Rigal le 28/09 (jeudi soir) mais grâce aux consignes précises de nages par lignes respectées le trafic est fluide.

J’ai connu 8 séances avec des lignes d’eau pour moi tout seul ou presque. En semaine aux heures de bureau comme à la Plaine le 17/02, à Henry de Montherlant le 28/10, mais aussi le week-end, samedi matin à Auteuil le 28/05 et à Didot le 11/06, samedi après-midi à Armand Massard le 24/09, dimanche matin à Mathis le 06/11, une fois un jour férié à la belle saison à Rouvet le 13/06 et une fois un soir de semaine à Hébert le vendredi 15/04.

Je n’y suis jamais allé à la tranche horaire du matin, la plage horaire est trop étroite pour faire tranquillement une séance constructive, parce que sinon me lever à 6h30 aucun problème.

Une femme a tombé le haut du maillot pour se shampouiner dans les douches mixtes des Amiraux le 14/08, une autre aussi à Georges Rigal le 28/09 mais plus discrètement.

Il y avait 3 mélomanes à Pontoise le 29/08 avec tous du matériel différent, alors que je n’en ai vu que très rarement ailleurs.

Je m’y suis rendu à chaque fois à vélo. De Paul Valeyre le 11/10 la plus proche, à Auteuil le 28/05 la plus lointaine. Non content de ne pas connaître toutes les piscines, j’ai aussi découvert quelques quartiers. D’autant plus que je m’y rendais sans adresse précise, simplement avec la photo de l’entrée et le métro le plus proche en tête. Ça m’a joué des tours surtout pour trouver Aspirant Dunand le 04/03 qui est bien loin du métro Denfert Rochereau indiqué sur le site.

J’ai rarement vu de vraiment bons nageurs sauf 2 torpilles à Armand Massard le 24/09.
Les gens nagent mal.
Pourtant certains se donnent du mal.

Mon temps de référence pour 1 km : 18 min 11 sec à Henry de Montherlant le 28/10. Je pense que je valais 1 minute de plus avant ce parcours aquatique.

Je fais des éducatifs, j’aime bien les éducatifs. Exemple tout bête d’éducatif : le crawl poings fermés.
Les gens devraient faire des éducatifs.

Je n’ai jamais emmené mes enfants avec moi, ils vont devenir des gens.

38 piscines mais plus de bassins car à propos d’enfants, j’ai systématiquement testé les bassins annexes quand il y en avait. Des 2 bassins extérieurs dont un de 25m à Butte aux Cailles le 04/07 à la pataugeoire de Joséphine Baker le 10/02.

Déception, je n’ai pas vu le moindre bonnet « nageurs.com ».
Alors j’ai souvent consulté le site à l’issue de mes baignades pour débusquer les nageurs.com camouflés sous des bonnets à fleurs. Parmi les quelques commentaires succincts trouvés, voici un extrait de celui de « tchaika », sur une séance effectuée en même temps que moi, qui plus est dans la même ligne d’eau, à Paul Valeyre le 11/10 : « J’ai dû me résoudre à aller dans la ligne « nageurs rapides », le reste étant réellement impraticable. Pas tellement de « vrais rapides » de toutes les façons… ».
Merci pour le compliment.

« Triiiiiiiiiiiiii, s’il vous plaît messieurs dames, c’est l’heure, on ferme ». J’y ai eu droit 7 fois avant d’en avoir fini avec mon objectif du jour. Allez hop voici la liste : Aspirant Dunand le 04/03, Jean Taris le 08/04, Roger le Gall le 24/06, Butte aux Cailles le 24/07, Pontoise le 29/08, Georges Hermant le 10/09 et Mathis le dimanche 06/11 à 11H30.

J’ai peu profité de la nage en plein air. Pleinement à Roger le Gall le 24/06, partiellement à Butte aux Cailles le 04/07, le toit entrouvert à Georges Vallerey le 17/05.

C’est à Bernard Lafay le 18/08 que j’ai fréquenté les vestiaires les plus désagréables, pour cause de relents d’urine et de sol détrempé.

Les vestiaires que j’apprécie le plus sont ceux en galerie. Ils sont créateurs d’espace, espace pour les vestiaires, espace au dessus du bassin. C’est beau un bassin vu du dessus, c’est chouette une piscine cathédrale.
Les sols y sont généralement moins humides car plus ventilés et le cheminement entre zones mouillées et cabines étant souvent plus long et dilué que dans les vestiaires ramassés, le pied sèche en route.
On trouve de telles cabines à Château-Landon (le 11/04 pour moi) et à Hébert (le 15/04 pour moi).
Le top étant les cabines-casiers, c’est presque du luxe et c’est à Rouvet (le 13/06 pour moi), aux Amiraux (le 14/08 pour moi) et à Pontoise (le 29/08 pour moi).
À noter le cas particulier Blomet (le 12/11 pour moi) avec des cabines-casiers entourant un espace vide comme si on avait oublié d’y creuser le bassin finalement relégué plus loin.
Une autre particularité du côté vestiaire : il y a des pédiluves pour y accéder à Joséphine Baker (le 10/02 pour moi).

Sans surprise je trouve que les bassins les mieux pour les nageurs avec ou sans .com sont ceux de 50m, qui permettent de s’installer dans une routine, qui facilitent le comptage, qui sont moins fréquentés par les ancres flottantes ou il est plus facile de doubler lorsque le différentiel de vitesse est faible et je vous fais grâce de la liste
Le bassin dont l’accès est le plus agréable, au sens la rentrée dans l’eau, est celui d’Edouard Pailleron (le 25/08 pour moi) avec ses marches sur le côté.

Au total j’ai nagé 87,850 km, une moyenne de 2,440 km par baignade, d’1,6 km à Aspirant Dunand le 04/03 pour cause d’évacuation des bassins, à 3 km à Champerret le 18/03 et à Rouvet le 13/06.

Les forts en math auront remarqué que 87,850/38 ne fait pas 2,440.
J’ai bu la tasse lors d’une infidélité à « nageurs.com » : J’ai vu sur le site de la Mairie de Paris le 28/08 que la réouverture de Dunois n’était prévue que pour mars 2012. J’ai touché le fonds de la piscine le même jour : Emile Anthoine fermée jusqu’à nouvel ordre.

Concernant les piscines que je n’ai pas encore citées, j’ai nagé à Cour des Lions le 06/02, Bertrand Dauvin le 05/05, René et André Mourlon le 20/05, Château des Rentiers le 02/06, Parmentier le 12/07, Saint-Germain le 06/08.

Je me contenterais donc de 36 des 38 piscines publiques parisiennes pour cette année.

36 piscines à Paris auxquelles il faut rajouter mon bain dans la Seine le 10/07. Une seule ligne d’eau mais suffisamment large, pas d’aquagym qui rogne l’espace des nageurs et saoule de crincrin, bien fait de ne pas avoir oublié mes lunettes, pas de squatteurs aux T, MNS sympas… Bon le ticket est cher, mais ça les vaut.

15 commentaires

  

Hello,
Merci beaucoup pour ce retour inattendu et bien documenté.

Cdlt,
Oléum.
  

Alors là, bonnêt bas!!! Ca c'est du commentaire. Bienvenue au Club, plus on est de fous, ...Plus on nage...
Je relèverai 2 points: On rentre doucement dans le bain également à Pontoise(Il y a des marches), et tu as oublié les 2 puissants jets d'eau dans le bassin coté portnawak à Pontoise aussi(Pour massage du dos ou nage à contre-courant), et je n'ai pas compris ce que tu entendais par cette particularité de Baker avec les pédiluves avant le vestiaire: Comme partout le pédiluve est entre le bassin et les douches, à Baker, n'est-il pas? C'était où, ton bain dans la Seine?Lors d'une compétition?

Merci pour ce commentaire et l'orthographe quasi impeccable!!!
  

Excuses, je viens de relire ton commentaire, et j'ai compris que la nage dans la Seine c'était pour le triathlon.
  



Merci pour ce rapport très détaillé. Dans la vie, tu fais des fiches pour les RG
?
As-tu rencontré la grosse baleine au cours de tes pérégrinations?
  

Le rapport est une somme poétique,Glycine bat à plate couture les plus prolixes du site...
  

Waaaou Glycine, pour moi ton article se situe entre un bon Jean Pierre Jeunet et un non moins bon Rainman ... comme si Amélie Poulain comptait les cartes à Las Vegas


Tout à fait d'accord avec toi sur tes sensations globalement et particulièrement sur les vestiaires de Bernard Lafay (honteux).

Je n’ai jamais emmené mes enfants avec moi, ils vont devenir des gens.

Que veux-tu dire ???

En triathlon tu en est où ? Objectif de la saison prochaine ? Grandes étapes ?
  

pap à écrit:
je n'ai pas compris ce que tu entendais par cette particularité de Baker avec les pédiluves avant le vestiaire

je confirme il y a un pédiluve entre la zone de déchaussage et les vestiaires, ce qui est plutôt bien car on est "normalement" obligé de se déchausser pour passer ce premier pédiluve ... à l entrée... et si en sortant un non initié aux us et coutumes des piscines parisiennes, enfile ses chaussures avant la zone de déchaussage il sera un peu forcé de se rendre compte au moment de franchir ce pédiluve qu'il aurait du attendre de l'avoir passé avant dese chausser
.... et cela bien sur sans que le personnel de service n'ai besoin de surveiller et de faire des remarques
...

et sans chaussure
la propreté des vestiaires est (normalement) plus sur
...

sinon pour le témoignages :o .... je trouve ça un peu "hors norme" de noter tout ça ou bien de réussir à se remémorer de la sorte son année de natation
à moins qu'on l'on tienne un journal (plus ou moins intime)
.... ou bien qu'on le soit en train d'écrire un truc sur le sujet
...

alors question, tout ça est ressorti comment?
de mémoire? noté dans une éspèce de journal? dans quel but? et pourquoi ici et maintenant?
...

oui je sais c 'est plein de question ... mais rien de méchant je suis juste "un peu" curieux
... et que j 'ai peut être envie de lire la suite
...
  

J'espère que le chronomètre que tu as avalé pour compter tout ça ne s'est pas rouillé, ni le calendrier détrempé dans l'eau; et surtout qu'il t'est resté du temps pour nager.
Sinon, le compte-rendu des séances Nageurs.com peut aussi servir à noter ce type de journal (?) Comme le demande Nono : pourquoi ici et maintenant ?
  

Déja que j'ai la flemme d'écrire mes séances alors un journal ....
  


Moi j’avais commencé à rédiger le mien avant qu’on me parle du site. Sinon j’ai pensé aussi à créer un blog mais je n’aurais jamais eu accès aux précieux conseils qui m’ont été donnés ici.
  

Glycine a commenté sa fiche comme ceci :

Le tout n'est pas que de le faire mais aussi de le faire savoir

Je crois que la messe est dite, non ? Il nous dit aussi dans son premier et unique commentaire de séance (à ce jour) qu'il avait tenu toute une série de notes qu'il s’apprêtait à nous livrer. Chose qu'il a su remarquablement faire.

@Nono : beaucoup de sportifs tiennent un carnet détaillé de leurs entrainement avec, évidemment les distances, mais surtout les notes de leur ressenti, les anecdotes qui peuvent être à l'origine de certains déclics, c'est un gros facteur de progression, du moins un très bon indicateur. Je crois d'ailleurs qu'on est tous un peu là pour ça aussi ...
  

@Nono : Il va falloir arrêter de tirer la langue, hein, sinon elle va finir par sécher...


Bien cordialement,
  

Pourquoi ici et maintenant ?
Parce que j’ai (presque) fini mon tour et que ce tour forme un tout.

Parce qu’au début je ne fréquentais le site que pour consulter le tableau des horaires avant de commencer à consulter le reste. C’est bien le reste d’ailleurs, ça fait plaisir un site comme ça qui a de la tenue. Donc quand je suis allé à Keller le 14/05 je n’avais pas encore identifié Le phénomène Grosse Baleine

Parce que j’ai mes propres statistiques.
And the winner is... Alboon. Depuis que je cours j’utilise un tableur où je note mes sorties. Cela vient du fait que les plans de préparation aux marathons ou autre courses conseillent de tenir à jour un carnet qui permette un suivi de l’entrainement. Le contenu de mon tableur varie un peu comme vos commentaires de séances. Ça va du minimum : temps ou distance, au rapport plus complet : temps + distance + lieu + détails du type endurance seuil fractionné + sensations + météo…
Pour le triathlon j’ai inséré des colonnes pour le vélo et la natation.
Le commentaire sur le confort de l’entrée dans l’eau à Pailleron, c’était un souvenir pas un élément noté, et j’avais oublié qu’à Pontoise aussi l’accès au bassin se fait par des marches latérales, à chaque extrémité qui plus est.

Des triathlons, j’en ai fais 2, Paris le 10/07 et Enghien le 29/05. Une révélation, je pourrais en noircir des pages entières de forum. Je compte bien remettre ça en 2012, lesquels ? je ne sais pas encore.

Les gens, c’est les autres. On dit bien les gens font ceci, cela, gnagnagna, mais nous, moi, non, c’est pas pareil…Donc sur nageur.com les gens c’est ceux qui pourrissent les lignes d’eau pour x raisons.
Une des raison possible est de mal nager, vos fameuses « méduses » et si je n’emmène pas mes enfants avec moi de temps en temps, ils pourraient devenir des nageurs entre deux eaux.

Bon c’est pas tout ça mais j’ai des billets à rédiger pour pédaleur.com et joggeur.com.
  

héhé trop cool je trouve


maintenant j' ai hâte de lire le carnet d entrainement d Alboon et ceux des autres aussi
(ou simplement les séances des uns
...)

allez "les gens"

ps: je trouve pas pédaleur.com et joggeur.com
...
mais j 'ai trouvé http://www.pedaleurs.com/ et http://www.running-jogger.com/ mais rien a voir avec http://www.nageurs.com


bon ok je sors
.
  

Oui, c'est exact, il y a un pédiluve entre la zone de déchaussage et les vestiaires proprement dit, à Baker...Elle est fermée depuis si longtemps que je l'avais oublié...peut-être d'ailleurs est-elle réouverte?

Par contre, en sortant, on ne repasse pas par le pédiluve, on passe juste à coté, sur la gauche, il y a une porte et on se retrouve dans la zone de déchaussage qui devient alors la zone de rechaussage.

A moins qu'on ne soit une famille, alors on peut utiliser la grande cabine(Avec table à langer) complètement à gauche au bout, qui a une sortie directe sur la zone de déchaussage(Enfin de rechaussage).

On connait sont petit Baker par coeur..;
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant