Conseils pour structurer ses entraînements longue-distance

Sur le site Le Plaisir de Nager, un article donne des conseils sur la façon dont les entraînements doivent être structurés pour une préparation aux épreuves de longue distance, à partir de 1500m.

Pour bien faire les choses, il faudrait consacrer 50% de son kilométrage hebdomadaire à des séries longues, sans forcer, avec des temps de repos très courts entre chaque série, pour un total de 3 à 4km sur la séance.

Il y a 10% du kilométrage à consacrer pour des séries à allure rapide, avec sensation importante d’essoufflement, et des périodes de repos courtes, pour un total de 1500 à 2000m.

Il faut également intégrer des exercices à allure de la course, sur des distances plus courtes que la course, avec des temps de récup très court. Pour un total de 7 à 8% de l’entraînement (1500 à 3000m).

Le reste de l’entraînement (un tiers environ) est à utiliser pour les échauffements, la récupération, des éducatifs, sprints, etc.

Un grand merci à Klapo pour son article, découvrez également son livre « Le Plaisir de Nager« .

Bon courage !

2 réflexions sur « Conseils pour structurer ses entraînements longue-distance »

  1. Finalement, cela ressemble beaucoup à la préparation pour les épreuves de course à pieds… (10km/semi marathon/marathon)

    Cette année, je vais essayer de me batir un entrainement digne de ce nom pour les épreuves en eau libre.

    Le plus dur sera de tenir tous les entrainements, surtout ceux avec des durées longues (entre 3 et 8km). C’est long, en piscine…

Laisser un commentaire