Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de Figolu75

Figolu75, 40 ans, homme, Paris

Envoyer un message privé à Figolu75

Sites :

"La compétition pourrit les plus belles choses, pas seulement le sport."


Inscrit depuis le 21/07/2015 - 18:34:12

février 2020


janvier 2020


Ces 6 derniers mois, Figolu75 a nagé dans les piscines suivantes : Piscine Paul Valeyre (Paris) (103.3 km), Piscine Champerret (Paris) (33.5 km), Piscine Bertrand Dauvin (Paris) (31.5 km), Forum de Trégastel (15 km), Piscine Suzanne Berlioux (Paris) (14.8 km), Aquabaie (Saint-Brieuc) (14.5 km), Piscine Hébert (Paris) (14.5 km), Piscine Pailleron (Paris) (3.3 km), Jacqueline Auriol (ex Piscine Beaujon) (Paris) (2.5 km), Piscine Roger Le Gall (Paris) (2.5 km), Aquaboulevard (Paris) (50m).


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28

Octobre 2019 : (31500 m)
  • 3000 mètres le jeudi 31 octobre (de 19h15 à 20h15) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Bonne pioche : bassin cool sans les mères de famille occupées à maquiller leurs filles en sorcières... à l'exception d'une famille qui nage en famille ; plutôt amusant, on s'attend presque à ce qu'ils sortent les sandwichs pour pique-niquer au bord du bassin.
  • 3000 mètres le mardi 29 octobre (de 20h15 à 21h30) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Pas mal de monde dans l'ensemble ; quelques creux entre deux vagues de clients. Plutôt une bonne séance dans l'ensemble pour un mois d'octobre.
  • 3700 mètres le dimanche 27 octobre (de 14h10 à 15h30) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Six nageurs du même niveau dans un couloir, pratiquant à peu près les mêmes exercices, ne se gênent absolument pas.
    - Ma douleur au coude d'avant-hier (pas due à la natation) a disparu aujourd'hui.
    - Température de l'eau correcte (pas trop chaude), bien que le thermomètre affiche 27°C : je commence à douter de la fiabilité de cet instrument.
  • 3300 mètres le vendredi 25 octobre (de 20h00 à 21h10) à Piscine Champerret (Paris) - Petite douleur au coude qui me gêne un peu en brasse. Nageurs peu nombreux et "fair play", bassin calme, eau un peu trop chaude.
  • 400 mètres le mardi 22 octobre (de 12h45 à 13h00) à Plage de Trestraou - Eau à 13-14°C comme la veille, mais beau temps et mer d'huile me permettent de nager le crawl cette fois-ci.

    - Eau translucide, sensation de renaissance procurée par la natation dans l'eau de mer (sans combinaison !) ; courbatures dues à divers entraînements "à sec" effacées.

    - L'entrée dans l'eau demande un petit effort de volonté, mais après trente secondes on se sent bien, très "chaud". Contrairement à la veille je me limite à 15 min pour éviter le tremblement trop violent en sortant de l'eau. Et je l'évite effectivement.

    - J'ai remarqué plusieurs nageurs sans combinaison dans la matinée, pas moins de cinq ou six, surtout des nageuses en fait. Les Bretonnes n'ont pas froid aux yeux : à la place des requins-taupes qui s'aventurent parfois jusqu'ici, je ne serais pas rassuré !
  • 600 mètres le lundi 21 octobre (de 12h30 à 12h50) à Plage de Trestraou - Séance d'eau libre sans combinaison dans une eau dont j'évalue la température à 13-14°C. Des creux d'environ 1 m m'empêchent de nager le crawl régulièrement. Suis obligé de prendre les vagues de face et de m'éloigner vers le large.
    - Très bonne sensation que les nageurs d'eau libre (sans combi.) connaissent bien, d'harmonie avec la nature. Trop bonne sensation, même, car le tremblement irrépressible qui me prend en sortant indique que je suis resté 5 min. de trop.
    - 2e erreur de débutant : je me suis trop éloigné de mes vêtements et je me rhabille très difficilement à cause du tremblement ; une fois rentré, il me faut une bonne demi-heure pour retrouver une température normale.
    - Conclusion : il faut entrer dans l'eau froide sans précipitation, à jeun (fait) ; on peut nager dans une eau très froide sans combinaison à condition de se chronométrer et d'y aller progressivement (pas fait) ; on peut prendre pour base 15 min pour une eau à 15°C, 10 min pour une eau à 10°C, etc.
  • 3500 mètres le vendredi 18 octobre (de 14h20 à 15h45) à Aquabaie (Saint-Brieuc) - Hôtesses d'accueil très aimables qui démentent la réputation de froideur des Bretons.
    - La configuration bassin de 50 m divisé en 2 permet de proposer de nombreux couloirs où on circule à 2 ou 3 nageurs.
    - Le petit bassin chaud avec des bulles permet de délester les bassins sportifs.
  • 4000 mètres le mercredi 16 octobre (de 13h00 à 14h15) à Aquabaie (Saint-Brieuc) - Réussi à me glisser juste avant les écoliers et les familles : la belle-mère, la mère, les enfants, le mari, que je cite par ordre d'autorité décroissant - on est en Bretagne).

    En revanche, je n'ai pas réussi à me glisser entre les gouttes ; le chef-lieu des Côtes-d'Armor (22) devrait être une gigantesque piscine à ciel ouvert d'ici deux ou trois jours si la pluie continue de tomber à ce rythme.
  • 3000 mètres le lundi 14 octobre (de 13h15 à 14h30) à Aquabaie (Saint-Brieuc) - Privé de piscine pendant une semaine à cause d'une sinusite, j'ai l'occasion d'y retourner en province, dans un bassin que je ne connais pas. Un beau bassin de 50 m divisé en deux. Vestiaires spacieux, bons sèche-cheveux.

    Niveau des nageurs comparable à celui des bassins parisiens que je fréquente. L'un des bassins est équipé d'un revêtement antidérapant au sol, ce qui permet à certains de courir plutôt que nager.
  • 1000 mètres le samedi 5 octobre (de 11h00 à 11h30) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Pas assez échauffé, me suis fait mal au cou.
  • 3500 mètres le vendredi 4 octobre (de 20h00 à 21h15) à Piscine Champerret (Paris) - - C'était le concours du tatouage le plus ridicule ce soir à Champerret, si je peux me permettre cette remarque un peu discriminatoire vis-à-vis de la culture tribale.

    - 20 minutes seul dans mon couloir.
  • 2500 mètres le jeudi 3 octobre (de 19h00 à 19h45) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Retour à l'entraînement après une angine. Le sport n'empêche pas complètement les infections (deux ou trois par an en ce qui me concerne), mais il permet peut-être de lutter plus efficacement contre ?

    - Pas mal de "papys flottants" ce soir à B. Dauvin, qu'il fallait doubler prudemment pour ne pas casser un morceau vu que les mecs viennent là pour se sentir bien.

 

Septembre 2019 : (48250 m)
  • 2200 mètres le dimanche 29 septembre (de 14h00 à 14h45) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Légère douleur au cou, je préfère m'arrêter... juste au moment où les familles déboulent avec leurs mômes.
  • 3000 mètres le vendredi 27 septembre (de 20h40 à 21h40) à Piscine Champerret (Paris) - Champerret a encore tenu ce soir sa promesse de quiétude.
  • 2000 mètres le jeudi 26 septembre (de 19h00 à 19h40) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Petite séance sympa malgré un habitué un peu lourdingue qui nage sur le dos en plein milieu et fait des loopings avec ses palmes. Heureusement il passe plus de temps adossé au mur.

    Je fais des progrès en brasse ; petites séances de musculation du bas du dos et des cuisses au préalable. La brasse c'est pas une nage de feignant et je veux éviter une élongation.
  • 2500 mètres le mardi 24 septembre (de 20h20 à 21h15) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Pas trop de monde ce soir, hormis les fidèles de l'aquagym. Petite séance incluant un 800 m intensif.
  • 3500 mètres le lundi 23 septembre (de 20h45 à 22h10) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Nocturne plutôt agréable à S. Berlioux. J'avais même pensé à prendre une pièce de 20 ct pour le sèche-cheveux.
  • 50 mètres le samedi 21 septembre (de 19h40 à 22h30) à Aquaboulevard (Paris) - A l'Aquaboulevard de Paris, le premier sport n'est pas la natation mais le "monter d'escaliers", très bon pour le coeur et peut-être encore meilleur que la natation au demeurant.
  • 3500 mètres le vendredi 20 septembre (de 20h00 à 21h15) à Piscine Champerret (Paris) - Séance intensive crawl et brasse dans des couloirs où ça circule bien, comme je n'avais pas fait depuis longtemps, Mal aux épaules en sortant.
  • 2200 mètres le jeudi 19 septembre (de 19h00 à 19h45) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Circulation correcte dans les couloirs.
  • 3300 mètres le mardi 17 septembre (de 20h00 à 21h15) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Le bataillon de l'aquagym, toujours aussi impressionnant, occupe trois couloirs.

    Niveau trop disparate pour permettre une bonne circulation dans le couloir "crawl" ; de nouveau bout des doigts insensibles et un peu froid - signe d'hypoglycémie ?
  • 2500 mètres le dimanche 15 septembre (de 12h00 à 15h00) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Ambiance : "Voilà l'été !" à Roger Le Gall, au bout de la coulée verte.
  • 3800 mètres le vendredi 13 septembre (de 19h50 à 21h15) à Piscine Champerret (Paris) - Horizon dégagé.
    Jeune & joli couple qui tourne en moins de 40" au 50 m en enduro carbure-t-il aussi bien dans la vraie vie ?
  • 3200 mètres le jeudi 12 septembre (de 18h30 à 19h25) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - 3200 m sans arrêt au stand en 55' ; plutôt content du temps compte tenu de l'encombrement du couloir et du nombre de dépassements ; à moins que tous ces dépassements m'aient au contraire "aspiré" ?
  • 3000 mètres le mardi 10 septembre (de 20h10 à 21h20) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Pas mal de monde - la grande rentrée pleine de petits cris et de potins de l'aquagym -, mais ça circule plutôt pas mal malgré tout, à la queue-leu-leu ; la fille devant moi porte un bonnet "Pompier de Paris", du coup je me sens un peu plus en sécurité.

    - Qu'est-ce que la police des moeurs attend pour instaurer un quota d'hommes à l'aquagym ?
  • 2000 mètres le dimanche 8 septembre (de 14h30 à 15h30) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Encombré - créneau horaire des familles. Récupération du footing de la veille au soir ; 3100 m au Cooper (12') : même résultat qu'au bac - merci la natation, au moins pour le coeur et les poumons, car pour les jambes le crawl pas terrible.
  • 3500 mètres le vendredi 6 septembre (de 20h15 à 21h30) à Piscine Champerret (Paris) - Séance agréable, une bonne émulation dans les couloirs ; pas mal de sérénité dans cette piscine le vendredi soir.
  • 3000 mètres le mercredi 4 septembre (de 21h05 à 22h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Coup de talon dans la tronche d'une nageur approchant le quintal, pas facile à doubler, puis dix mètres plus loin manchette sur le crâne d'une vieille bique arrivant de face qui double comme si elle était un véhicule prioritaire. Il fallait être masochiste pour nager à S. Berlioux ce soir !
  • 2500 mètres le lundi 2 septembre (de 21h40 à 22h30) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - A S. Berlioux, le dépassement est un sport (de combat) à part entière.
    - Mention "mieux vaut tard que jamais" au nageur qui entre dans l'eau à 22h30 (avec un tuba !) quand le bassin ferme à 22h40.
  • 2500 mètres le dimanche 1 septembre (de 14h40 à 15h50) à Jacqueline Auriol (ex Piscine Beaujon) (Paris) - Première fois que j'ai froid dans l'eau (à cause du jeûne prolongé ?) ; le thermomètre affiche 25°C. Je vais me réchauffer ensuite au soleil du Parc Monceau.

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28