Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de Figolu75

Figolu75, 40 ans, homme, Paris

Envoyer un message privé à Figolu75

Sites :

"La compétition pourrit les plus belles choses, pas seulement le sport."


Inscrit depuis le 21/07/2015 - 18:34:12

février 2020


janvier 2020


Ces 6 derniers mois, Figolu75 a nagé dans les piscines suivantes : Piscine Paul Valeyre (Paris) (103.3 km), Piscine Champerret (Paris) (33.5 km), Piscine Bertrand Dauvin (Paris) (31.5 km), Forum de Trégastel (15 km), Piscine Suzanne Berlioux (Paris) (14.8 km), Aquabaie (Saint-Brieuc) (14.5 km), Piscine Hébert (Paris) (14.5 km), Piscine Pailleron (Paris) (3.3 km), Jacqueline Auriol (ex Piscine Beaujon) (Paris) (2.5 km), Piscine Roger Le Gall (Paris) (2.5 km), Aquaboulevard (Paris) (50m).


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28

Aout 2019 : (58950 m)
  • 2500 mètres le vendredi 30 aout (de 20h35 à 21h30) à Piscine Champerret (Paris) - Mieux qu'un antiride : se tirer la bourre avec des types de vingt ans de moins.

    Il faut en faire des efforts pour se sentir vivant parmi les zombies.
  • 2700 mètres le jeudi 29 aout (de 18h00 à 19h00) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Une petite demi-heure peinard, puis ambiance Palavas-Les-Flots (soleil compris). Les longueurs au-delà de 2.000 m sont les plus agréables.
  • 3300 mètres le mercredi 28 aout (de 21h05 à 22h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Dernière demi-heure moins achalandée.
  • 2000 mètres le mardi 27 aout (de 15h00 à 15h40) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - - C'est la rentrée : couloir encombré, mais cependant ça circule pas trop mal. Après 2.000 m je rêve de crème de marron, il est temps d'arrêter.
  • 1500 mètres le samedi 24 aout (de 14h50 à 15h30) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Affluence à partir de 15h00, mais le bon niveau moyen permet de nager sans changer de rythme en permanence.
  • 3000 mètres le vendredi 23 aout (de 14h45 à 16h00) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Un couple de nageurs allemands aux corps déformés par l'entraînement intensif. M'ont fait penser aux deux grenouilles qui, à force de nager dans le pot de lait le transforment en beurre.
  • 2400 mètres le jeudi 22 aout (de 14h45 à 15h35) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Séance "profitons-en avant la rentrée !"
  • 3200 mètres le mercredi 21 aout (de 21h00 à 22h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - S. Berlioux : la destination lagon et cocotier la moins coûteuse. Pas trop de requins dans le lagon en ce moment.
  • 3500 mètres le lundi 19 aout (de 20h50 à 22h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - - Eau pas trop chaude, nageurs "fair-play", couloirs dégagés (4-5 nageurs en moyenne) : je ne rêve pas, je suis bien à Suzanne Berlioux...
  • 2200 mètres le dimanche 18 aout (de 13h45 à 14h45) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Un nageur débutant enthousiasmé s'exclame :
    - C'est vraiment génial la piscine, le meilleur sport !
    - Non, je réplique, à cette saison c'est la rando ; et je lui file quelques tuyaux.
  • 3000 mètres le vendredi 16 aout (de 14h45 à 15h45) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Deux ou trois nageurs par couloir, le pied ! De bonnes jambes malgré une rando la veille (ou grâce à cette rando ?)
  • 1650 mètres le mercredi 14 aout (de 15h20 à 16h00) à Piscine des Amiraux (Paris) - Ambiance "La croisière s'amuse" aux Amiraux cet après-midi, i.e. entraînements loufoques gênant pas mal les deux ou trois personnes sachant nager à peu près.
    Détestable manie de faire demi-tour cinq mètres avant le bout (qu'un MNS m'a conseillé une fois) : quand tout le monde s'y met, on se croirait dans une farandole bretonne.
  • 3000 mètres le mardi 13 aout (de 18h10 à 19h15) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Grosse fringale au début, au point que j'hésite à continuer, puis la force revient.

    Les clients déboulent à 19 h ; vive altercation entre deux nageurs dans la langue de Shakespeare, l'un reprochant à l'autre de nager trop vite et faire des vagues :
    - You are the typical British guy! fait le Français.
    - I am not British!! réplique l'Irlandais qui nage trop vite (un habitué).
    La femme de l'Irlandais intervient, puis deux MNS, puis la moitié du bassin. Mélodrame à Dauvin.

    Ils n'ont pas gâché le coucher de soleil, il n'y en avait pas.
  • 2500 mètres le lundi 12 aout (de 18h45 à 19h20) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Presque un coucher de soleil sur Bertrand Dauvin...
    Séance jubilatoire malgré l'encombrement des couloirs qui exige plusieurs dépassements par longueur. Pas mal d'habitués.
  • 2000 mètres le dimanche 11 aout (de 15h05 à 16h05) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Eau assez fraîche pour modérer l'ardeur de l'été. Petite bière en terrasse sous la pluie pour récupérer ensuite.

    Le mois d'août est le meilleur mois pour nager à Paris.
  • 2500 mètres le vendredi 9 aout (de 15h45 à 16h30) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Couloirs bien dégagés, excellente visibilité sous-marine grâce à l'orage qui précéda ma séance.
  • 2000 mètres le jeudi 8 aout (de 14h30 à 15h15) à Piscine des Amiraux (Paris) - Rare de voir la piscine des Amiraux aussi dégarnie.
    Longueurs pour étirer mes muscles après un footing matinal (pas assez matinal vu la chaleur).
    Avec un seul couloir pour nager vraiment, même avec peu de monde ça vire vite à l'embouteillage dès qu'un néophyte décide de venir barboter dans ce couloir.
  • 2000 mètres le jeudi 8 aout (de 18h00 à 19h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Ambiance Paris-plage à la piscine Hermant, le sable en moins.
  • 2000 mètres le mercredi 7 aout (de 14h30 à 15h15) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - De nouveau footing de 8 km avant une séance de natation pour m'étirer (je fais des longueurs en essayant de réduire le nb de mouvements de bras).
    A jeun depuis 18 h, je craignais le coup de barre en enchaînant jogging et natation, mais non.

    Les escaliers de la piscine Valeyre sont désormais dotés de barres de seuil, ce qui évite en cas de chute de s'amocher méchamment comme j'ai déjà vu.
  • 2000 mètres le mardi 6 aout (de 14h30 à 15h15) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - Température de l'eau agréable malgré la chaleur affichée (28°C). Séance pour décoincer mes hanches un peu bloquées après le footing de la veille au Parc Monceau. Les jambes, les genoux, les fesses ok, mais les hanches je coince toujours un peu ; je vais quand même pas prendre des cours de salsa !?
  • 2000 mètres le lundi 5 aout (de 14h25 à 15h10) à Piscine Paul Valeyre (Paris) - La piscine Valeyre a rouvert (compensant la fermeture de Drigny).

    Un excellent nageur dans le couloir voisin, complètement chauve, genre je vais trop vite pour que mes cheveux puissent pousser.
  • 3000 mètres le dimanche 4 aout (de 15h15 à 16h30) à Piscine Roger Le Gall (Paris) - Piscine Roger Le Gall après la "coulée verte" pour m'échauffer. Cette piscine n'a pas changé depuis l'année dernière, son vaste vestiaire homme où règne une ambiance ambiguë de club de rugby.
    Deux sèche-cheveux, ça ne fait pas beaucoup, tous les hommes ne sont pas coiffés à la mode gay ou bidasse.
  • 2000 mètres le vendredi 2 aout (de 13h45 à 14h30) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Entre ce quinquagénaire d'un bon quintal et cette quadra de 40 kg à tout casser, rien de commun apparemment... sauf une bonne petite vitesse de croisière sur 1000 m qui les rend heureux.
  • 3000 mètres le jeudi 1 aout (de 13h30 à 14h40) à Piscine Georges Drigny (Paris) - La larme à l'oeil, même si ça ne se voit pas bien sûr, pour un de mes derniers entraînements à G. Drigny avant la énième fermeture pour travaux de restauration.

    - Un créneau à faire pâlir de jalousie les CSP+ qui s'entassent dans les créneaux de midi à 13h à la pause-déjeuner ; lorsque je quitte mon couloir, il reste complètement inoccupé pendant quelques minutes.

 

Juillet 2019 : (57800 m)
  • 3000 mètres le mercredi 31 juillet (de 13h30 à 14h35) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Créneau parfait, bien dégagé, mais plus beaucoup de "jus" après 2000 m.
    Nagé en compagnie d'une "yakuza" (tatouages) en respectant la distance de sécurité car elle n'avait pas l'air d'être du genre à plaisanter.
  • 3000 mètres le mardi 30 juillet (de 13h30 à 14h30) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Créneau idéal en ce moment, entrecoupé par un petit exercice d'alerte incendie... pas très convaincant.
  • 3000 mètres le dimanche 28 juillet (de 16h30 à 18h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Séance d'entraînement mollassonne. Avec ce petit vent frais, on se croirait presque sur la côte atlantique. Plus aucune "cagole" autour du bassin !
    Ce que j'apprécie surtout dans cette piscine, c'est le parc des Buttes Chaumont à proximité qui permet de faire une promenade relaxante après ; des troupeaux de Parigots s'agglutinent encore dans les lieux à la mode - août n'est pas encore là, un peu de patience.
  • 3100 mètres le samedi 27 juillet (de 14h30 à 15h35) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Je célèbre la fermeture prochaine de la piscine Drigny (début août) à ma manière : en y allant tous les jours ou presque.
    Les séances quotidiennes font faire des progrès plus rapides, surtout l'été quand la chaleur maintient les muscles dans un état de souplesse plus grand.
  • 2500 mètres le jeudi 25 juillet (de 13h30 à 14h15) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Il fait si chaud (40°C à l'ombre) que je zappe les quelques longueurs d'échauffement, emporté par le rythme soutenu de deux jeunes nageuses qui s'entraînent en binôme.
  • 2400 mètres le mercredi 24 juillet (de 13h30 à 14h15) à Piscine Georges Drigny (Paris) - La natation est quasiment le seul sport que l'on peut pratiquer par ce temps de chien (canicule), à condition de bien dormir la nuit et de boire beaucoup.
    Encore pas mal d'habitués à Drigny.
  • 2500 mètres le mardi 23 juillet (de 13h15 à 14h00) à Piscine Georges Drigny (Paris) - La légende veut qu'à la piscine Georges Drigny, il suffit de penser très fort à une sirène pour qu'elle apparaisse.
    Mais ça ne marche pas à tous les coups !
    Commentaire rédigé sous le coup d'une très forte chaleur.
  • 2500 mètres le lundi 22 juillet (de 18h30 à 19h25) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Séance un peu plus courte et un peu plus rapide. Séance dynamique dont je ressors revigoré. Encore pas mal de Parisiens dans les bassins en cette deuxième quinzaine de juillet.
  • 2000 mètres le dimanche 21 juillet (de 17h45 à 18h25) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Eau trop chaude, couloirs mal délimités et bordéliques MAIS toit ouvert, "ambiance Palavas-les-Flots" plutôt sympa. Retour at home en passant par le Parc des Buttes-Chaumont, bondé.
  • 3500 mètres le samedi 20 juillet (de 13h45 à 15h15) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Une bonne séance intensive lors d'un créneau idéal. La douche froide à la sortie n'est pas de trop pour détendre mes nerfs de Parigot surexcité par la chaleur orageuse.
  • 3500 mètres le mercredi 17 juillet (de 19h45 à 21h10) à Piscine Champerret (Paris) - Je ne suis pas le seul à avoir repéré cette nocturne à la piscine Champerret ! Beaucoup de monde, eau trop chaude, mais bon niveau dans le couloir crawl ; c'est pas mon rythme, je dois m'accrocher pour suivre. Je finis sur les rotules.
  • 2500 mètres le lundi 15 juillet (de 16h40 à 17h30) à Piscine Porte de la Plaine (Paris) - Premières longueurs à la piscine de La Porte de La Plaine, désertée en cette saison. On s'endormirait presque dans l'eau (assez fraîche, merci) si un jeune nageur qualifié ne nous en mettait plein la vue avec sa série de sprints.

    L'employé à la caisse ne sait pas compter, ce qui me le rend immédiatement extrêmement sympathique. Il faut dire qu'il a commis l'erreur en ma faveur - vient dans le vestiaire me réclamer le trop-perçu ; puis dans la douche car il s'est encore gouré.
    Pour se faire pardonner le dérangement, il m'offre un jeton en plastique officiel des piscines de Paris. J'ai des goûts simples, ça tombe bien.
  • 2800 mètres le samedi 13 juillet (de 16h00 à 17h00) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Personne au début, mais ça n'a pas duré pour cette séance "in extremis" avant la fermeture pour le 14 Juillet de toutes les piscines municipales.
    Nagé avec un peu plus d'ardeur aujourd'hui car j'avais une sirène en tête.
  • 2500 mètres le jeudi 11 juillet (de 17h30 à 18h30) à Piscine de Nanterre Université - En été tout est permis ! Comme d'accompagner un jeune voisin à la piscine de l'Université de Nanterre, pratiquement désertée.
    Quel bassin ! 50 m, avec de la profondeur ; à cause de la (relative) étroitesse du bassin, on a l'impression que les couloirs n'en finissent pas. Vestiaires royaux.

    Heureusement mon jeune voisin est en "option ping-pong" à la fac de Nanterre, donc ma carcasse de deux fois son âge a pu suivre.
  • 2500 mètres le mercredi 10 juillet (de 21h00 à 22h15) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Il faut attendre 22h00 pour que la fréquentation baisse nettement.
    Emoussé par le footing de ce matin à la fraîche au parc Luther-King, je retrouve de bonnes sensations seulement après 1500 m.
    Je glisse beaucoup mieux sur le retour à pied à mon domicile, zigzagant entre les terrasses où des grappes de Parisiens sirotent des verres de vin en attendant la fin du monde.
  • 4000 mètres le mardi 9 juillet (de 19h45 à 21h15) à Piscine Keller (Paris) - Retour à Keller. Toit ouvert et petit vent frais, on se serait presque cru à la mer. Un Parigot fait cette réflexion : - Elle est plus froide qu'à Deauville !
  • 3000 mètres le samedi 6 juillet (de 12h50 à 14h00) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Une odeur de merguez grillées et de mélanome (pas très malin, les filles !) plane sur le solarium de la piscine Bertrand Dauvin, indiquant le début des vacances d'été. J'irai bien dire à cette superbe blonde de s'épargner le teint, mais il vaut mieux que je la boucle.

    Les barres de fer sont bien trop chaudes pour faire un peu de callisthénie, alors je me contente d'une douche froide avant de retourner nager.

    Dans les vestiaires, je vole au secours d'une mère de famille en détresse en lui offrant mon jeton en plastique de caddie. Elle me gratifie d'un : - Merci, c'est adorable.
    Je me sens en sortant l'âme d'un boy-scout pendant quelques minutes, avant de redevenir moi.
  • 3500 mètres le vendredi 5 juillet (de 20h00 à 21h30) à Piscine Champerret (Paris) - Vestiaires beaucoup trop propres à mon goût ; ils passent leur temps à nettoyer le sol ici ! On zigzague entre les serpillières et les seaux. Je n'ose pas aller me plaindre à la direction de peur de passer pour un original.

    Une bonne séance quand même, plus de monde que prévu.
  • 3000 mètres le mercredi 3 juillet (de 19h30 à 20h40) à Piscine Georges Drigny (Paris) - Agréable impression de fraîcheur pendant les dix premières longueurs. J'observe que les habitués ne sont pas encore partis en vacances. Me laisse volontiers doubler par une nageuse à la peau noire qui sait nager "avec la classe", un mélange de nonchalance et d'efficacité.
  • 3000 mètres le mardi 2 juillet (de 12h00 à 13h00) à Piscine Bertrand Dauvin (Paris) - Magnifique panneau-horloge-thermomètre tout neuf (affichant 17h30 alors qu'il est 12h00), mais pas de PQ dans les WC.
    Grosse affluence, mais circulation néanmoins correcte ; l'été on peut faire du "street work-out" quasiment à l'abri des regards à Dauvin entre deux longueurs.

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28