Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de bigmac

bigmac, 59 ans, homme, Vanves

Envoyer un message privé à bigmac


Inscrit depuis le 30/03/2013 - 08:51:56

juillet 2020


juin 2020


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22

Mai 2016 : (5050 m)
  • 1500 mètres le mardi 31 mai (de 12h00 à 13h00) à Piscine Armand Massard (Paris) - Bonne séance question glisse avec 2 longueurs à 30 CDB sur 45, mais obligation de changer de ligne à cause de 2 ou 3 torpilles forçant le passage et eau constamment agitée selon la plus pure tradiion Massardienne. Un agent d'accueil m'a salué, chose rare. Content de retrouver apaisée cette piscine que j'aimais bien jusqu'aux grèces à répétition et qui est la plus proche de chez moi en temps.
  • 1500 mètres le dimanche 29 mai (de 10h19 à 11h35) à Stade nautique de Chatillon - Séance raccourcie car la matinée était partagée avec la course La Vanvéenne à laquelle participait mon fils aîné sur 5 km. Il termine 20ème et 10ème de sa catégorie, les seniors hommes. Côté chrono, il n'est pas encore prêt à me rattraper avec mes 16'06" d'antan, puisqu'il termine en 22'30" environ avec cependant un parcours très valloné et 500 m de plus environ.

    Les nouvelles lunettes ont fait merveille une fois de plus et ont permis d'éviter des collisions. En plus, je retrouve la glisse qui me fuyait ces derniers temps, réussissant même une longueur à 48 CDB, la 16ème.

    Ayant réussi enfin la double traversée des Bois de Maudon en courant, soit des jardins parisiens à Clamart jusqu'à Versailles-Porchefontaine et retour par Viroflay, Chaville et Meudon, cela pourrait m'ouvrir à nouveau la route de Paris-Versailles en septembre, à un détail près : le bitume au lieu des chemins de terre. Alors, il faut perdre du poids, perdre du poids et donc multiplier les séances de 10-15 km et les côtes dans ces bois qui n'en manquent pas, d'où le nom du départeme,nt : les Hauts-de-Seine !
  • 1200 mètres le dimanche 22 mai (de 10h39 à 11h50) à Stade nautique de Chatillon - Retour au pays du bassin calme après 5 semaines d"absence, afin de tester mes nouvelles lunettes : géniales ! Aucune infiltration d'eau car elles tiennent toutes seules (comme le chapeau de Polnareff mais pour une autre raison.....) et champ visuel considérablement élargi, ce qui aidera à prévenir les collisions. Quelques essais d'accélération du rythme des battements de jambes.Il reste à mieux l'intégrer dans ma nage et c'est une autre paire de manches (mais non Babette, je n'ai pas parlé de la Manche !).

    Je signale aux lecteurs et bibliophiles, pour avoir participé à sa rédaction, la parution du roman "Poursuites" de Laurence Labbé qui est une collègue, une amie et également une nageuse, en auto-édition (Laurencelabbelivres.com) et sur Amazon. Si vous l'achetez, vous aurez donc l'occasion de me lire sans le savoir, mais je compte sur votre perspicacité, surtout si vous me lisez régulièrement sur le blog, pour détecter les paragraphes que j'ai pu inspirer, même si Laurence les a remaniés pour mieux les intégrer à son propre texte.
  • 850 mètres le mardi 10 mai (de 19h00 à 20h10) à Piscine Keller (Paris) - Séance de reprise après plusieurs semaines d'interruption, mais interrompue par l'affluence et les lunettes qui fuient. 2 lignes publics archi-bondées avec en primes les plaquettes et les palmes qui devraient être interdites en cas de forte affluence, 1 ligne club pratiquement vide et 1 ligne "activités" lucratives pour les MNS. Et on parle de Paris Ville Olympique ? C'est du foutage de gueule intégral quand le service public minimal n'est même plus assuré !

 

Avril 2016 : (4100 m)
  • 1000 mètres le mercredi 20 avril (de 19h45 à 20h40) à Piscine Keller (Paris) - Je tablais sur l effet vacances. Mauvaise pioche 181 nageurs au cmpteur, garantie d'une seance difficile. Elle fut calamiteuse sans glisse ni velocite aucune. Crampe au pied au plongeon, eau a nouveau dans les lunettes, affluence, ligne prise par un cours, culbutes difficiles ou impossibles et cage thoracique toujours douloureuse, bref la totale. Apres avoir enfin reussi une longueur a peu pres potable apres 900 M, j'ai renonce a poursuivre au 1er km. La suite m'a donne raison car en rentrant, je casse ma cle et ne doit mon salut qu'a celle de notre femme de penage qui habite a l'autre bout de Paris. Bref, le temps d'un aller-retour, je vais pouvoir diner a 23h30. Si j'avais fait plus de distance, j'aurais rate le dernier metro. De quoi mediter sur la relativite des choses....
  • 1600 mètres le samedi 16 avril (de 17h22 à 18h35) à Stade nautique de Chatillon - Seance de 2 km 8nterrompue par des mega-infiltrations d'eau dans lrs lunettes qui m'ont rendu quasi-aveugle. Du jamis vu (si j'ose ecrire....). Encore endolori du coude et de la cage thoracique. Difficile d'allonger le bras.
  • 1500 mètres le dimanche 10 avril (de 10h06 à 11h30) à Stade nautique de Chatillon - Seance de remise en etat apres une severe chute aux Bois de Meudon. Bilan : un coude ecrase, la cage thoracique enfoncee mais ni luxation ni fracture. Un sejour prolonge dans le jacuzzi m'a fait du bien. J essaye d'accelerer un peu mon rythme de bras sur quelques longueurs suite a des videos de BN qui m'ont permis d'analyser ma technique (ou plutot ce qui m'en tient lieu....)

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22