Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de tchaika

tchaika, 32 ans, femme, Antsirabe, Madagascar

Envoyer un message privé à tchaika

Petite nageuse tranquille, j'aime changer de piscine d'une séance à l'autre...


Inscrit depuis le 20/08/2011 - 06:43:43

avril 2021


mars 2021


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Avril 2012 : (4700 m)
  • 200 mètres le dimanche 29 avril (de 14h00 à 15h00) à
    Piscine thermale d'Antsirabe (Antsirabe, Madagascar)
    - Ce bassin c'est quelque chose qu'on ne voit qu'une fois dans une vie. A la base des anciens thermes où les colons allaient faire des cures. Maintenant une piscine municipale à laquelle on a accès pour la somme de 1000 ar (30 cents). Il y a du monde, beaucoup de monde, le bassin est petit et peu profond (1m30 peut-être) mais l'eau est si trouble qu'on ne voit pas le fond. C'est qu'elle est très riche en minéraux et même gazeuse. Elle est alimentée régulièrement par de l'eau puisée des sources chaudes et sa température dépasse les 30°C. La salle est entourée de sortes de vitraux dessinés ce qui donne une atmosphère particulière et l'eau est si calcaire que toutes les parties métalliques (échelles, canalisation) sont recouvertes d'une épaisse couche de calcaire. Ici vous l'aurez compris, ce n'est pas le meilleur endroit pour nager. J'y allais pour me requinquer après une semaine d'une mystérieuse maladie. Je passerai sur les détails mais entre l'accès de fièvre qui s'est déclaré après m'être faite maudite par un sorcier, le cocktail de trois antibio injecté par un médecin malgache avec une seringue réutilisée pour chaque patient, l'autre toubib qui diagnostique la thyphoïde (pas possible, je suis vaccinée), j'en menais pas large. Moi je crois que c'était le palu parce que je l'ai déjà eu 2 fois et qu'on dit jamais 2 sans 3.
    PS maintenant, pour nager à l'extérieur ce n'est plus possible, le temps s'est beaucoup refroidit
  • 1000 mètres le dimanche 8 avril (de 12h00 à 13h30) à
    Hôtel des Thermes (Antsirabe, Madagascar)
    - Aujourd'hui il faisait trop beau trop chaud. Et beaucoup de monde à l'Hôtel des Thermes car c'est Paques et la ville est en liesse. Beaucoup de gens viennent pour le week-end à Antsirabe, les concerts et les baraques de fêtes foraines sont partout.
  • 1500 mètres le mardi 3 avril (de 09h20 à 10h00) à
    Hôtel des Thermes (Antsirabe, Madagascar)
    - Seule dans le bassin. Il était 9H30 mais le soleil tapait comme un après midi d'été en France. L'eau était froide par contre car ici les nuits sont fraiches. Et c'est toujours le matin que le temps est le meilleur, l'après midi il fait souvent frais et gris, quand il ne pleut pas.
    Bon, séance rapide car je suis censée bosser. Mais faire la queue à la banque ici en début de mois (moment des payes) peut bien durer 1H et c'était le prétexte de ma sortie de ce matin

    Encore les quatre nages, et le papillon est déjà un peu plus fluide.
  • 2000 mètres le dimanche 1 avril (de 10h30 à 11h30) à
    Hôtel des Thermes (Antsirabe, Madagascar)
    - Temps un peu couvert et frais aujourd'hui mais séance très agréable. Les distances sont toujours approximatives mais j'ai effectivement nagé une heure et fait pas mal de longueurs de papillon. Au début, je n'arrivais pas à traverser le bassin et après ça allait bien plus facilement. J'essayais de le nager souplement, sans trop de puissance pour pouvoir tenir une petite distance et ne pas me casser. Ce sont mes premiers essais de papillon et finalement c'est carrément mieux que ce que j'imaginais !!! J'ai appris le crawl toute seule dans une piscine camerounaise il y a 2 ans, essayons le papillon à Madagascar maintenant
    . On était 3 dans le bassin, un couple malgache qui nageait pas mal.
    J'avais oublié mes lunettes mais ça m'a pas trop géné, l'eau est vraiment propre, j'ai ouvert les yeux sous l'eau et absolument pas mal.
    img:http://www.madagascar-hotels-online.c...

 

Mars 2012 : (11500 m)
  • 1000 mètres le jeudi 29 mars (de 11h00 à 12h00) à
    Hôtel des Thermes (Antsirabe, Madagascar)
    - Distances complètement au pif, la piscine a une forme de haricot et j'ai nagé en faisant le tour et non pas des longueurs. En plus je n'ai même pas chronométré. Ici on profite et on ne tient pas compte des paramètres.
    L'hôtel des Thermes d'Antsirabe, superbe ancienne demeure coloniale, avec un grand parc et un golf et une belle piscine. Pour le coup la dite piscine est paradisiaque. J'essairai de prendre des photos la fois prochaine. Je salue la qualité de l'eau, d'apparence très propre et traitée. Dégusté un verre de jus de goyave, l'ensemble était une pleine évocation des vacances.
    6000 Aryari l'accès pour les non résidents de l'hôtel ce qui fait 2 euros.
    Ca faisait du bien de nager un peu, il faisait très beau et assez chaud ce matin. Malheureusement, les jours se rafraichissent et il n'y a que des piscines extérieures dans le coin donc je vais devoir dire adieu à la natation pour un temps
    on est quand même à 1700 m d'altitude, il gèle souvent l'hiver (en juillet) ici.
    Aujourd'hui c'est férié d'où le fait que je profite agréablement de ce temps libre. C'est la fête nationale malgache qui commémore l'insurrection de 1947 contre l'administration coloniale et qui a fait des dizaine de milliers de morts. Il parait qu'il vaut mieux éviter de sortir le soir ce jour là quand on est blanc, l'alcool aidant, il y a parfois quelques incidents violents.
  • 1000 mètres le mardi 20 mars (de 13h00 à 14h00) à
    Panorama Hotel (Antananarivo, Madagascar)
    - Avant de travailler cet aprèm, je m'offre un saut à l'hôtel Panorama, pas très loin de là où je stationne et dont la terrasse sur laquelle se trouve la piscine offre une vue panoramique et assez fantastique de Tana (l'hôtel porte bien son nom). Très beau temps cet aprèm, la fin de la saison des pluies approche. Nous sommes 2 dans le bassin de 20m, un malgache qui barbote et moi. L'eau est très trouble, ça me rappelle cette piscine camerounaise où j'attrapais régulièrement angine, otite et rhinopharyngites par 35° et surtout où j'y ai fait une belle rencontre avec M., alors âgé de 25 ans mais qui préférait dire qu'il en avait 30 car il avait tellement vécu, il avait eu 7 vies, que les gens ne le croyaient pas lorsqu'il disait son vrai âge. Je ne sais pas si on peut classer cette piscine parmi les piscines paradisiaques mais y a quand même un sacré point de vue, et les douches et vestiaires sont luxueux. Il n'y a que l'eau qui n'est pas nette. Aurais aimé vous faire partager le panorama mais comme j'allais en ville avant à pieds, je me suis déplacée avec le minimum. Depuis le coup d'Etat de 2009 les vols se sont bcp multipliés à Tana. C'est pas étonnant, l'aide internationnale est supprimée, il y a maintenant 50% de chômage dans la ville et les salaires des fonctionnaires (pour ceux qui n'ont pas été licenciés) sont gelés. Restée un peu sur la terrasse mais pas longtemps, j'étais envahie par l'évidence de l'absurdité du monde : la plupart des gens ici se battent tous les jours pour se nourrir et moi je dépense des calories dans une piscine d'un hôtel *** dont j'ai payé l'entrée plus cher que ce que les gens gagnent ici en trois journées, 8000 ariary, soit à peu près 3 euros (soit dit en passant l'Hôtel Panorama offre un bon prix pour les visiteurs non résidents de l'hôtel comme moi qui veulent aller à la piscine, j'en ai essayé 2 autres qui demandaient 50 000 ariary, ça fait une somme !! (15-17 euros dans ces eaux là) ). Et non seulement je ressentais l'absurdité du monde, mais aussi notre impuissance face à ça, l'impuissance de ces gens, la mienne. On a chacun une marge de manoeuvre dérisoire face à la situation mondiale présente, mais elle existe alors il faut la prendre au sérieux, ce sont les gestes quotidiens qui comptent. Et avoir conscience de sa chance aussi, c'est important, la chérir et essayer d'en être digne. C'est une chance que je sois née dans un contexte socio-économico-culturel très favorable, j'aurais aussi bien pu naître ici.
    Je me demande quand le peuple malgache sortira de sa placidité dans laquelle il s'est emmuré. Quand il arrêtera de supporter les coups de marteaux qui sont en train de l'enfoncer, ça va être explosif ici à Tana. Ils ont encore reporté les élections qui devaient être cette saison...
  • 3000 mètres le jeudi 15 mars (de 18h00 à 19h30) à Centre Nautique Neptune (Montpellier) - Super séance. Commencé avec échauffement 250m crawl, 250m dos, une pyramide de crawl de 500m, 250m dos "rapide" en fractionné, 500 m crawl en 4T sans pause, 250m planche avec alternance jambe brasse et battements toutes les longueurs, 500m brasse avec du fractionné et des longueurs enchainées avec un plus long temps de coulée (ouch ça fatigue bien plus que le reste la brasse nagée 'intensément' !!) , 400 m dos moyen sans pause, 100 m crawl relax.
    Chose que je n'aurais jamais imaginé, le dos devient vraiment un plaisir avec une glisse facile !!! finalement c'est la nage qui m'était la plus "facile" et "plaisante" il y a 6 mois qui m'est la plus " pénible" (dans le sens qu'elle me demande le plus d'efforts, je l'apprécie toujours, mais moins comparée aux autres) et difficile aujourd'hui(ie la brasse).
    Revu des têtes connues. Dommage que cette piscine ne soit ouverte le soir que le lundi et le jeudi.
    Dingue, il y a avait vraiment 3/4 des nageurs/ses avec des palmes (et je me suis pris quelques coups dont un qui m'a coupé le petit doigt) !!
  • 2200 mètres le lundi 12 mars (de 18h10 à 19h10) à Centre Nautique Neptune (Montpellier) - Plus de monde que les autres fois au début, et après une demi-heure, assez désert. Une pyramide de 500 m en crawl, bien travaillé le dos et 500 m de brasse tonique.
    Un jeune homme palmé qui ne nageait pas beaucoup (mais pas mal de sa personne, d'habitude j'ai plutôt droit au MNS bedonnant de 50 piges bien tassées) m'a félicité sur ma nage, façon d'engager la conversation pour me proposer d'aller boire un verre après. Mais c'était le début de ma séance et il n'a pas attendu la fin de celle-ci.
    Les montpellierains adorent les palmes et les plaquettes, j'avais l'impression que les trois-quart des nageurs en avaient.
  • 2600 mètres le samedi 10 mars (de 11h25 à 12h45) à Centre Nautique Neptune (Montpellier) - Commencé dans le bassin intérieur car le 50m extérieur est réservé aux clubs jusqu'à midi. Bien travaillé le dos en faisant notamment des fractionnés, j'ai l'impression de le nager mieux et plus vite qu'avant. Dans tous les cas j'étais toujours un peu dans la lutte pour nager le dos auparavant, maintenant ça coule plus. Perte d'endurance et un peu de puissance en crawl par rapport à mes séances du mois dernier, brasse coulée pas très tonique...
    Croisée une petite torpille de moins de 10 ans, que sa mère entrainait sur le bord, elle nageait un crawl ultra rapide (bien plus rapide que le mien et même que celui du nageur de ma ligne qui nageait déjà pas mal). Seriously, je pensais même pas que c'était possible qu'un enfant nage à cette vitesse, surtout qu'elle enchainait les longueurs sans s'arrêter à une telle vitesse. Energie à revendre !! Et pourtant elle me proposait toujours de passer avant elle en bout de ligne ahahah , ce que je refusais of course.
    A partir de midi, été dans le bassin extérieur, le pied, superbe soleil, on se serait cru en été. Finalement après j'ai terminé dans le bassin intérieur, car à l'extérieur ce n'était que des nageurs de club de très bon niveau et je ne voulais pas les déranger en terminant en brasse.
  • 1700 mètres le jeudi 8 mars (de 18h00 à 18h50) à Centre Nautique Neptune (Montpellier) - Beaucoup de chose à raconter pour cette séance, je préviens tout de suite, ce commentaire sera long.
    Déja, super heureuse de retrouver les sensations, l'eau, le bassin tout ça après un long arrêt pour cause de déménagementS et de vilaine crève, crève qui n'est d'ailleurs pas terminée, néanmoins, je me suis dit que j'allais suivre la technique de papillonista consistant à nager même malade. Il parait que ça requinque même, on verra si demain je tousse toujours autant et où en sera ce terrible mal de gorge. Toujours est-il que je me sentais mal ces jours-ci physiquement, molle, courbatue, et que ça commençait à me déprimer un peu, surtout le soir en rentrant à la maison dans cette ville que je connais assez peu et où je ne connais presque personne, après une journée dans ce nouveau job...etc. Plaisir de retrouver des sensations bien connues, elles n'ont pas disparu en trois semaines et en fait j'avais même la pêche et j'ai plutôt bien nagé. Regret de ne pas avoir nagé plus mais j'ai eu un souci d'équipement.
    Secondo, la piscine Neptune de Montpell est juste top. Y avait personne, pourtant, on était en "heure de pointe". Superbe 50m extérieur ouvert toute l'année, je ne l'ai pas testé cette fois car j'avais oublié mes lunettes et c'était déjà assez perturbant comme ça dans le bassin intérieur de 25m. Cet oubli m'a au moins permis de travailler mon dos, comme c'était la seule nage que j'arrivais à nager sans avoir trop mal aux yeux et, moi qui n'aime pas tellement cette nage d'habitude, j'ai beaucoup apprécié cette fois-ci. Un peu de crawl et de brasse coulée en ouvrant les yeux sous l'eau mais je voyais tout flou après et ça piquait fort, j'ai dû renoncer. Merci quand même au monsieur qui m'a prété son masque avec tuba, mais j'ai encore préféré nager sans car je n'utilisais pas le tuba et il se retrouvait à vau l'eau et aussi, j'ai besoin de souffler par le nez. Merci au MNS qui a cherché s'il avait des lunettes à me préter (malheureusement non). Demain pas de piscine, mais ce week-end j'espère bien tester le bassin extérieur et crawler comme il se doit avec mes lunettes.
    Un brin de nostalgie en lisant vos commentaires de séances dans des piscines que j'ai fréquentées et où je ne replongerai pas de si tôt.
    Merci aux nageurs.com qui me demandent des nouvelles et me donnent des leurs par mail même lorsque je n'inscris pas de séances.

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8




Messages postés sur les forums :