Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
vendredi 6 décembre 2013
posté par nouvelan à 23:36

bon nageur

vu 37766 fois, followers=50
qu'elle fourchette de temps faut il faire pour etre considéré comme un bon nageur sur un 1000m dans un bassin de 25 m sans être un nageur de club ou de compétition La culbute peut elle me faire gagner quelques minutes Merci pour vos renseignements

227 commentaires

  

En quelle nage ? Pour du crawl je dirai sous les 20 minutes le km ça commence à être bon pour une pratique amateur.
Les culbutes ça fait gagner du temps quand elles sont bien faite, en général il faut accélérer avant d'arriver au mur pour bénéficier de l'élan (sauf quand tu apprends à les faire ne fonce pas sur le mur on sait jamais...)
  

Bonsoir

Je suis a 2500 mètre en environ 1 heure en brasse.

Certain diront que cela est bien, pour moi c'est moyen.

Mon objectif est de faire le 3000 mètres en une heure. Par contre je ne sais pas si cela est réalisable en brasse

Merci
  

Je nage que le crawl et je dois faire dans les 25mn, par contre merci Christophe je suis débutant également pour la culbute et j'avais tendance à me laisser glisser sur le mur donc d'arriver presque arrêté et donc difficile de tourner sans s'aider des bras sous l'eau , je culbute environ une fois sur deux, car ça me permets également de reprendre un peu plus d'air que dab quand je touche pour repartir;et la culbute pas tjrs bien faite me fatigue; si j'arrive a franchir la barre des 20 je serai très content Merci pour tous vos conseils ce site m'a fait énormément progressé
  

3 km heure me paraît en effet la limite du "bon nageur" , même si les nageurs de compétition nagent à plus de 6 kmh, y compris sur 1500 M. Après, tout dépend de la distance : 10 km en 4h est un excellent temps, même si on nage à 2,5 kmh.

Pour la culbute, elle est facultative mais elle peut faire gagne entre 0,5 secondes et 1 seconde si on sait bien la faire et si la profondeur du bassin le permet, ce qui est loin d'être toujours le cas à Paris (La Plaine, Blomet, Dunand, Berlioux, Le Gall, Herment et j'en passe....)

Mais cela complique la gestion des respirations, surtout si on nage en 3 ou 4 temps.

Une dernière astuce : faire pivoter les jambes
  

....avant de toucher le mur pour culbuter les orteils vers le bas, puis creuser les reins et aller vers le fond de la piscine, ceci afin de bénéficier de la poussée d'Archimède lors de la première respiration. Ainsi, on peut s'épargern 3 à 4 mouvements de crawl par longueur, ce qui fait autant de fatigue en moins mais à condition de ne pas s'étouffer avant.
  

Le problème de ce genre de question c'est qu'en général, surtout si on pratique la natation depuis un certain temps et régulièrement, on a tendance à se considérer bon nageur et que donc les mauvais nageurs ce sont ceux qui nagent moins vite que vous et les très bons nageurs sont ceux qui nagent plus vite que vous évidemment. Donc c'est très relatif.

Si on essaie d'être objectif, j'imagine qu'on considère un bon nageur amateur comme celui qui a une bonne technique sans défauts importants.

Si on parle de crawl, on peut estimer qu'un tel nageur doit pouvoir nager 25m en 20 coups de bras (soit 10 cycles) en bassin de 25m, avec une fréquence autour d'un coup de bras par seconde. Une telle amplitude se fait facilement avec très peu de battement de jambes. Cela correspond à une vitesse d'environ 1'30'' au 100m et d'un peu moins de 15' au 1000m soit 4 km/h.

En s'entraînant 2 à 3 fois par semaine, on doit pouvoir tenir ce rythme de 60 coups de bras par minute durant 15 minutes.

Ce chiffre de 4 km/h est à peu près ce qu'on retrouve parmi les plutôt bons nageurs amateurs en triathlon (des nageurs qui nagent le plus souvent 2 à 3 fois par semaine et cela donne pour eux autour 21 minutes sur 1500m et autour de 55' au 3,800m et parfois aidé grâce à leur combinaison). C'est abordable pour les crawleurs en bonne condition physique et sans défauts techniques majeurs. On est bien sûr loin des vitesses qu'on peut atteindre avec un entraînement plus intense et plus de séances par semaine.
  

Bonjour,

La définition d'un bon nageur est un vaste débat.

Pour ma part: 52 ans, 1,62m, 60kg. vu mon gabari, ma fréquence est plus elevée.
je n'ai jamais nagé un club. je ne fais pas de culbute. je nage en 3 temps et uniquement le crawl.
Ayant une poolmate, c'est elle qui me donne les stats.
le maximum non stop que je fais lors d'une séance est de 2000m; autour de 37-38min quand je suis en forme. les 1000m se font en 19min. En fait quelque soit la distance, ma vitesse sera la même.
j'essaie de faire au moins 3000m par séance. en ce moment je fais 1000m libre, 1000m pullbuoy, 1000m paddles. il doit y avoir qqs stats sur ma fiche mais j'archive dans un tableur.
je suis plus rapide en pullbuoy.

je pense que tu peux gagner avec une culbute; je me fais gratter régulièrement par des nageurs ayant la même vitesse que moi mais qui culbutent. Dans un bassin de 50m c'est un peu différent.
Trés peu de nageurs font de la longue distance (1000m mini). mais quand j'en trouve un qui nage à plus ou moins la même vitesse, c'est un vrai bonheur; à condition de ne pas trop être nombreux dans la ligne...

si tu veux faire de la longue distance, il faut pour moi avoir une technique irréprochable: le souffle d'abord mais aussi une bonne technique de nage afin d'éviter à tes muscles et à tes articulations de se fatiguer prématurément.

seb
  

Un bon nageur, c'est celui qui ne coule pas...
  

@ klapo

Merci pour vos renseignements.
15mn pour un km, cela me semble hors d'atteinte. En nageant lentement, je mets un peu plus de 20 mn, en nageant assez vite (pour moi), 18mn30. 1mn30 au 100m, c'est quand je suis presque à fond.
Et je m'arrête ensuite, car c'est la fin de ma séance.
J'aimerais progresser en vitesse, mais depuis cet été, je voulais nager plus longtemps pour m'affiner (3km en un peu moins d'une heure, en variant les rythmes, parfois avec 500m de dos).

Quels exercices me conseilleriez-vous?
  

Bonsoir,
15mn par kilomètre ça n'est pas hors d'atteinte. J'ai commencé à nager il y a 2 ans, je ne suis pas du tout nageur à la base, mais en fait au début je ramais, je n'arrivais pas à aligner 50m d'une traite ! En regardant un peu sur internet pour avoir des infos, j'ai réussi à trouver comment respirer et comment ne pas me fatiguer, car c'est là le plus dur. J'ai du mal avec les références de coups de bras par minute, j'ai essayé de m'améliorer sur ce point mais j'ai vite déchanté car les séances devenaient trop fatigantes. Donc pour le moment je ne me prend plus la tête, je nage et respire sans essayer d'améliorer ma vitesse ..... ça viendra. Malgré ça j'arrive à faire 10km en 2h30 comme aujourd'hui, d'une traite, sans matos, sans m'arrêter ni boire .... (pareil 15km en 4h00 ..... )
En fait je respire sans trop prendre d'oxygène sinon tu t'asphyxies (c'était mon problème au début), tout les 2 temps, et je ne bat pas trop des jambes, d'où quasi pas de fatigue, j'ai juste eu un peu mal aux épaules les 500 derniers mètres aujourd'hui, mais ça serait passé si j'avais continué. Comme je l'ai déjà dit dans d'autres Forums sur ce site, ma technique est surement très mauvaise, j'en sais rien, mais en tout cas je m'éclate et surtout je pète la forme depuis que je nage. J'ai perdu 10kg en 6 mois au début.
Je ne pense pas qu'il faille une technique irréprochable pour faire des km .... !!

Pour les culbutes j'ai essayé en vacances dans une piscine de 10m (je faisait quand même 5000m dans cette piscine tout les jours en soirée .... seul !!
COOL !! ) et je n'ai pas trouvé ça concluant (les culbutes !!), ça me ralenti plutôt car je suis mauvais et je n'ai jamais pris de cours, je fait donc comme le demi tour que l'on fait en brasse (je ne fais que du crawl). En plus je trouve que ça craint sachant qu'en général les piscines sont bondés de monde.
Je ne pense pas être un bon nageur, comme le dis KLAPO c'est relatif, mais en tout cas je suis accroc et suis très content d'être arrivé à tenir les km ....
bonne nage à tous.
  

@ thorpeur:

c'est très difficile de conseiller des exercices en particulier car cela dépend de la technique réelle du nageur. Pour atteindre l'objectif des 4 km/h, il faut au moins passer par 3 phases:
- la première c'est parfaire sa technique pour arriver au nombre de coups de bras désirés par 25m (voire un peu moins si on nage à basse fréquence); donc un travail sur l'effacement des "freins" (voir mon blog ou le livre) inutilement serrés et aussi bien sûr une meilleure propulsion (plus de force et une meilleure direction des forces);
- la seconde c'est d'ajouter la fréquence à l'amplitude pour tenir le rythme de 1'30 par 100m; il sera alors normal de perdre un peu en amplitude du fait d'une fréquence plus élevée; on veillera à compter ses coups de bras et garder le nombre le plus constant possible.
- la troisième c'est d'ajouter l'enchaînement des longueurs (soit 40 pour un 1000 en bassin de 25m) donc la capacité physique de tenir le rythme sans détérioration de la technique.
Il est important de veiller à respecter cet ordre.
Pour la technique, mon livre explique énormément de détails techniques que chacun peut chercher à corriger.
  

Merci klapo,

Vos conseils sont déjà bons, car j'avais escamoté le deuxième point, en voulant progresser en glisse. Avec une bonne coulée et en forçant un peu, j'arrive à 13 coups de bras sur 25m. En rythme soutenu, mais pas à fond, 18. même si 1'30 au 100m en moyenne me semble au-dessus de mes capacités, je peux progresser en vitesse. Je nage assez facilement 2km en 38mn, sans détérioration, me semble-t-il (même nombre de cdb qu'au début, à 2 ou 3 près, en général entre 42 et 44 sur 50m).

Mais bon, je vais me décider à acheter vos livres, et prendre quelques cours, même si l'idée de faire trop d'éducatifs...
  

Bonjour

bon nageur , c'est loin ,maintenant je me traîne un peu , je ne pratique plus que le dos
1500 m et 30 mn et 500 m en 8 mn après une petite récup de 12 mn et rideau
je ne suis plus au niveau de mes belles années depuis mon AVC , un avis sur des nageurs ayant le même problème que moi ( 61 ans peut-être aussi le problème )
  

Klapo, je sors du bassin et j'avoue ne m'étant jamais chronométré, que mes temps sont pitoyables: déjà je fais 12 cycles sur 25m et pire faut pas que je lambine pour faire 1mn sur 50m soit 2mn au 100m c'est à dire déjà 1/4 de plus que les temps que tu préconises et seulement au bout de 100m
Comment progresser en amplitude pour arriver à 10 cycles ; j'ai l'impression que je ne jette pas assez loin mon bras devant; doit on comme sur ta photo s'aider d'un pivotement total de l'épaule ce qui donne plus d'amplitude et de glisse mais est ce que de ce fait ça ne ralentit pas le rythme ?? à part cela je n'ai pas l'impression d'avoir de défaut majeur si ce n'est que je vais avoir 56 ans ; je respire en 2 ou 4 toujours du même côté car je sors moins la tête d'un côté , mes coudes restent assez haut sous l'eau et j'ai l'impression de bien tracter; je ne me sers que très peu des pieds mais il parait que ça essoufle plus que ça ne donne de vitesse; bref je bois vos conseils et encouragements avec délectation lol
  

Sans vouloir décourager qui que ce soit, je pense pas qu'on gagne 30 secondes au 100 comme ça.
Il faut se rendre compte de ce que ça représente. Quand vous nagez, regardez un nageur bien meilleur que vous et regardez les temps qu'il fait. Si il fait 1'30 au 100 de manière régulière, il y a un monde.

Et de mon point de vue , très peu de bons nageurs vont nager sans interruption. En général, si la vitesse est bonne,il y a eu entraînement structuré derrière, et il y aura entraînement structuré encore.
De ce que j'ai vu, ceux qui font un entraînement sans interruption oscillent entre une vitesse de 1'40-2'10 avec énormément de défauts techniques. Si la personne veut aller vite, elle ne pourra pas ayant de plus en plus de freins pour avancer.

Cela dit, ça reste un point de vue particulier. Mais je crois qu'il vaut mieux que vous cherchiez d'abord à vous améliorer sur des fractions de distance.
  

Avec mon expérience de débutant, moi c'est le fait de faire de longues distances qui m'a fait progresser .... j'ai encore de la marge, mais avec la distance, je me mets dans le rythme et je stabilise ma respiration, mon nb de cycle, ma vitesse .... et donc je progresse, car n'ayant plus à me préoccuper de tout ça, je peux essayer de me concentrer sur les mouvements de mes bras et sur le fait d'essayer de chercher très loin avec la main ..... en gros je nage mieux à la fin de ma séance qu'au début, en tout cas c'est mon ressentit, il faudrait en réalité se faire filmer pour se voir.
Comme toi je respire en 2 temps du même côté car ma tête tourne mal à gauche, et certain disent qu'en 2 temps ça améliore la vitesse mais je ne peux pas te confirmer.
je fais 1mn30 au 100m en permanence, c'est ma vitesse de croisière qui ne me fatigue pas. Le nb de cycle est primordial car plus tu vas lentement moins tu te fatigues, et comme toi je ne bouge pas les jambes, ça utilise trop d'oxygène.
C'est marrant car je double souvent des gens qui tourne les bras plus vite que moi, mais aussi je me fais doubler aussi par des "plus rapides" qui tourne aussi les bras très vite mais qui ont eux la technique ....
En ce moment je stagne un peu par rapport à la vitesse, mais j'ai eu de bons conseils sur ce site, et j'essaie "d’accélérer " désormais quand je n'ai pas trop le temps de faire une longue distance, j'ai moins besoin de tenir le coup longtemps !!
Après je ne pense pas que l'age joue beaucoup, peut être dans la récupération ?? .... mais n'y connaissant pas grand chose je n'ai pas beaucoup de recul.... je laisse les spécialistes.
bonne soirée et bonne nage
  

effectivement bavayo si tu tournes les bras plus vite , tu va chercher moins loin devant , moins de glisse et tu arraches comme un galérien; c'est plus fatiguant c'est sûr mais est ce que ça va plus vite ? Faut il préférer la glisse ou la force ? c'est avec la glisse qu'on fait forcément le moins de cycles ; le style total immersion en étant la représentation extrême , mais c'est prouvé aussi que c'est pas le plus rapide ; alors est ce un subtile mélange ??
  

bonjour
ce midi j'ai fait un 1000m en 19'36" (je suis content de ce temps pour moi ) mais je suis en 14 cycles, donc je pense que j'ai du boulot cotée technique
  

oup, je me suis tromper 18'36" une minute c'est beaucoup mieux je suis passé au 500m en 9'18"
  

Un bon nageur doit avant tout maîtriser les 4 nages.
  

La tortue n'a pas tort... Je ne vais sûrement pas le contre dire la dessus...
  

Ben non snifff .... je ne nage que le crawl
.... et je trouve que je me débrouille pas trop mal ??!!
C'est quoi cette remarque ...... ??
  

j'ai compris, je viens d'aller voir le profil de la tortueninja .... technicien et nageur de haut vol
.... pour moi un bon nageur est un nageur qui aime nager et qui s'éclate en nageant .... après savoir tout nager .... ?? pas trop d'accord
  

ca veut rien dire ta définition du bon nageur. Les méduses et autres étoiles de mer rentrent dans cette catégorie alors.
tout dépend des objectifs que l'on se fixe en fait et de moyens que l'on se donne pour y arriver. Maintenant ne le prend pas mal bavayo, au vu de tes stats tu n'es pas un mauvais nageur.
mais je plussoie un peu au propos de TTN et Mirouf. Et je suis encore loin de ça. Mais bon chacun prend son plaisir comme il veut.
  

Bavayo tu faisais quoi comme sport avant ? Parce que pour moi quelqu'un qui fait du 4 km/h sur 10 km en ayant commencé la natation de zéro il y a 2 ans et en ayant appris sur internet est prodigieusement doué ! Ou alors doté d'une condition physique absolument exceptionnelle ! As-tu pris des cours avec MNS pour commencer ? Ou alors vraiment tout appris sur le net ?
  

3r1C, je suis d'accord avec toi pour les méduses, je me suis un peu emballé
.... je pense pas effectivement être super mauvais nageur, c'est pour ça que j'ai réagit à la def de la tortue !!
Sinon avant je faisait 20000km par an en vélo (compèt), et je faisait de l'aviron (championnat de France) mais il y a longtemps. Mais suite à un accident grave en vélo j'ai tout arrêté et je me suis trouvé dans la natation 10 ans après. Mon cœur bat à 45bat/mn au repos. J'ai jamais pris de cours avec les MSN, j'ai jamais osé tellement j’étais mauvais au début !! Donc visites du site "natation pour tous", quelques vidéos, une compil de tout les conseils, un peu de motivation et c'était partit.
je me suis débrouillé tout seul. Je comprend pas pourquoi j'ai des facilités car je pense pas avoir une technique très bonne ?? En juin je passe 1 mois à Paris, je compte bien tomber sur qq nageurs.com pour me conseiller .... ici à Metz, je n'en ais jamais croisé

bonne nage à tous.
  

N'empêche vu les temps que tu dis faire, ça m'étonne que tu te fasses doubler. Ça m'étonne aussi qu'avec le nombre de mouvements que tu fais, certains en fassent plus que toi. 30 mouvements au 25 avec 45'' au 50, ça fait trois mouvements de bras pour deux secondes. Pour bouger les bras "très vite" par rapport à ça, disons 1.5 fois plus vite, soit 4.5 mouvements de bras pour deux secondes. Disons qu'à côté, le nageur fait 40 secondes au 50 (ou 35). Il est à 45 mouvements de bras au 25 (ou un peu plus de 39 s'il a fait 35 secondes ).
C'est vraiment énorme.

J'aime bien la définition de tortueninja aussi .
  

ben pour les temps que je fais, j'ai une montre JP2000 étanche, je compte mes aller retour (1AR=50m
et à la fin je mets mon temps et ma distance sur le site
.... et en moyenne je suis à 3,7 à 4 km/h en fonction de si j'ai dormi ou non la nuit (j'ai 2 ch'ti qui me réveillent la nuit
)
à propos de mon nb de mvts je suis pas sur de moi, d'ailleurs je n'en parle plus car sur un autre Forum ça a été une "grosse" discussion, mais en tout cas je t'assure que des mecs me doublent ... ils ne me laissent pas sur place (sauf 1 une fois
... un extra-terrestre) mais eux ne tiennent pas longtemps.
Maintenant je ne suis pas myto, on se voit en juin à Paris si tu veux faire des relais avec moi

bonne nage
  

Bavayo est la nouvelle grosse baleine...


Sauf que GB, l'autodidacte, n'a jamais tapé un 10k à 4km/h de moyenne au bout de 2 ans de natation...
Moi ça me parait bizzare, mais bon dans la vie tout est possible...


Sinon pour nager aussi vite et aussi longtemps, ce n'est pas une condition en soit d'avoir un physique hors pair (que ton cœur batte à 35 ou 80 pulsations au repos), tout est dans la technique...

Car 4km/h c'est à la porté de tout bon technicien, c'est au delà de cette limite que ça commence à se gâter.

D'ailleurs si tu veux aller plus vite, il n'y a pas de mystère, il faut travailler la technique et pas autre chose...
  

Je serai sûrement pas à Paris en juin, mais avec plaisir sinon.
Là si j'ai évoqué mon étonnement pour tes temps, je signale surtout que pour bouger très vite les bras par rapport à toi, il faut vraiment y aller. (mais genre vraiment, je sais même pas si en essayant d'adopter une fréquence maximal, je pourrais le faire)

Mais j'avoue que je pense que tu te trompes, le temps que tu annonces sur l'autre topic où tu dis que tu fais 5km en 1 heure est vraiment très bon.
Pour donner une idée, si t'as la quarantaine/cinquantaine, tu peux déjà t'attaquer au record de france du 1500 (catégorie maîtres)
  

je ne sais pas depuis combien de temps nage GB, mais en tout cas je vais essayer de le croiser à Paris ....
pour ce qui est de la condition physique, je suis pas d'accord, ou alors je suis trop bon et j'ai choppé une technique redoutable ( ?
) sans prendre de cours ?? J'y crois pas trop quand même !!
En tout cas c'est sur, j'avais lancé un forum pour demander comment je pourrais améliorer ma vitesse, j'ai essayé de suivre les conseils donnés en ajoutant un "semblant" de fractionné, j'ai effectivement accéléré mais le lendemain je n'ai pas pu faire plus de 2km tellement j'étais démonté !! (j'avais fait 4800m en 1h05)
Donc pour le moment je me fais plaisir en faisant des km tranquillou !!
à mon rythme de croisière, qui ne me fatigue pas trop ....
Quand même mon coeur battant lentement, c'est la même chose pendant l'effort, et du coup il se stabilise et je suis pas essouflé, et aussi je bat quasi pas avec les jambes, du coup économie "énorme" d'oxygène !! D'ailleurs suite à l'accident de vélo, j'ai ma jambe gauche qui merdouille un peu
...
  

j'ai pas envie de m'attaquer au record de quoi que ce soit, je nage pour le plaisir.
Mais je pense que je vais tout de même essayer de faire la traversée du lac de Gerardmer l'été prochain, ça fait 5km .... je ferais peut être l'aller et le retour du coup ??!!

En tout cas j'ai vraiment pas l'impression de nager comme un malade .... et que je peux encore progresser.
J'ai ma ch'tite de 4 ans qui commence les cours en janvier, je vais demander aux MSN qui me voient tout les jours si je peux faire qqchose pour ma technique .... ou peut être qu'ils vont me dire qu'y a rien à faire .... ??
  

Pas beaucoup de vieux nageurs sur le site
  

y'a peu de "vieux nageurs" qui maitrisent l'outil informatique je pense
  

Désolé de te décevoir mais il y a des nageurs qui n'ont pas une condition excellent physique et qui peuvent nager à 4km/h ... Ils s'appuient juste sur leur technique...
Mais j'ai l'impression que tu as de sacrés certitudes... Tant mieux tu me diras, pourquoi pas, j'espère juste qu'elles ne t'empêcheront pas de voir les choses différemment et de progresser.


4800m en 1h05, moi je suis incapable de le faire, bravo...
  

non je ne suis sur de rien ..... je raconte juste comment ça se passe pour moi depuis 2 ans .... afin que peut être ça aide le Monsieur du début de Forum qui est noyé maintenant dans nos remarques ....
en fait je ne comprend pas pourquoi tu dis ça, je m’exprime peut être mal ??
Remarque que quand je dis qqchose je mets des ??? !!! et des
car je ne suis justement pas sur de moi
et que je vois bien "autour de moi" qu'il y a des nageurs bien meilleurs
!!
  

Allez Superman !! Enlève tes palmes et remets ta cape, on t'a démasqué !!!
  

ben j'ai essayé les palmes, mais j’attrapais des crampes rapidement, elles sont au placards du coup ... par contre j'avoue SUPERMAN c'est moi, je suis demasqué !!
  

Bonne séance ce jour , bonne ligne deux nageurs avec palmes dans ma ligne ,j'ai enfin réussi à faire mes 1500m dos en 28 mn ,les nageurs en crawl dans la ligne d'à coté m'ont donnés un repaire de rythme (j'ai de la chance il ne faisait pas de culbute, cela m'a permis de suivre )
  

MIROUZZ77 : je vois que tu nages à la piscine suzanne Berlioux et j'ai une question : tu penses que je peux accroché mon vélo (un joli fixie) car quand je suis sur PAris et les piscines ouvertes tard sont rares ... je crêche du côté de vanves .... du coup Keller ou Porte de la plaine proches mais ouvertes pas très tard !! MErci pour ta réponse
  

On peut l'accrocher un peu partout, la condition la plus importante est d'avoir un bon U inviolable... Pour le reste c'est de l'impro... A un époque j'ai pris Vélib pour aller de la piscine à mon lieu de travail, je ne me prenais pas la tête... D'ailleurs je crois que je vais recommencer...


Mais tu as dis que tu avais eu un grave accident de vélo ???
  

ben oui je fais plus de compèt mais je vais bosser à vélo quant il pleut pas (j'habite à 15km du taf) .... et à Paris j'y vais en bagnole mais avec mon vélo
.... ça me maintient aussi en forme !!
  

sans vouloir vous vexer les gars , vous pouvez vous parler en private ; pour revenir à la technique @boutout si tu fais 14 cycles , tu dois arracher fort sans aucune glisse ou je me trompe ! Klapo préconises 10 cycles ... et facile !
  

10 cycles sur 25m .... moi je dis c'est pas possible ?? ou alors pour des naguers de 2m !!
  

c'est bien mon probléme,si je nage en 10 cycles je vais bcps moins vite ou alors avec les plaquettes
c'est pour cela que je lis avec soin son livre
il y a du boulot
mais je suis quand meme toujours du style "bourin" et qui aime çà en plus
  

mais en 10 cycles tu dois pousser super fort, et du coup t'es nazes rapidement ?
  

10 cycles sur 25m, ça fait 20 mouvements de bras, et c'est pas super efficace niveau glisse, enfin pour une taille d'environ 1.80m.

Attention en crawl un cycle est multiplié par 2 tout comme le dos.
  

décidément je suis abruti, j'ai compté ce midi et je fais 13 cycles en début de séance, et 12 à la fin.
Je ne vois pas trop le lien avec la glisse ?... plus tu tournes vite, plus tu glisses correctement ?
  

13 cycles, ça fait 26 mouvements de bras.
On parle de bonne glisse quand avec un mouvement de bras tu fais une bonne de plus en plus grande.

26 mouvement pour faire 25 mètres, ça veut dire qu'à chaque mouvement tu ne fait même pas un mètre, c'est faible.

Tu fais 1.90 mètre, avec ton amplitude si tu avais une bonne technique tu devrais faire raisonnablement 13 mouvements de bras pour 25 mètres. Sur un des forum, je ne sais plus lequel, il y avait un lien pour connaitre l'efficacité d'un nageur en fonction de sa taille et le nombre de mouvement de bras ou de cycle par 25... D'ailleurs ce tableau répond à la question. En théorie, la vitesse va avec l'efficacité de la nage. Plus on est efficace et plus on va vite jusqu'à un certains seuil de vitesse (environ 4km/h)... Après c'est une question de fréquence alliée à une grosse efficacité... c'est une autre gestion de la nage.

Mais Klapo en parle mieux que moi...
  

donc 13 mouvements de bras (je vais encore passer pour un débile
) ça veut dire que mon bras droit tape 7 fois l'eau et le gauche 6 fois ?? (6+7=13) ... ça marche comme ça : c'est énorme !!
  

@ bavayo

Je ne comprends pas. Je n'ai pas une technique exceptionnelle - loin de là - et je fais 13 coups de bras en forçant sur la glisse, donc en allant lentement. Et je fais 1,80m.
Que tu fasses de telles performances avec une technique apparemment assez mauvaise est tout simplement énorme! Mais je pense qu'il doit y avoir une erreur quelque part, dans ta manière de compter. Ou alors tu es un homme bionique.
  

Oui 13 mouvements c'est 7 fois droit et 6 fois gauche.
  

Je fais 1m82 ... mais promis je suis pas bionique .... ma femme me l'aurais dit
... promis je demande aux MSN
Mais 13 coups de bras par 25m c'est super lent ? 25m en 23 secondes (je fais environ 45s aux 50m) ça fait un tour de bras toute les 1s30 ?? un bras tape l'eau toute les 3 secondes ?? ça fait 2m parcouru à chaque tour de bras ... je vais prendre des cours de comptage de tour de bras
  

En club, nous (les élites) ou plutôt je nage chez les élites
faisons régulièrement ce genre d'entraînement mais avec une petite différence càd que nous mettons soit 2 maillots de bain (un plus grand sans serrer les lacets par dessus un plus petit) soit un maillot parachute.

En bassin de 25M

Pour la vitesse, des séries 10 X 50 NL départ dans l'eau et nager moins de 40 sec et faire moins de 38 mouvements.
Je suis à 34-36 mouvements et en 33-37 secondes.

Pour l'amplitude, des séries 10 X 50 NL départ dans l'eau et faire entre 16 et 20 mouvements de bras.
J'en suis à 17-18 mvts

Et je mesure à peine 1M75
  

Non ce n'est pas lent si à chaque coup de bras tu arrives à te tirer sur 2 mètres ou plus... Tu fais le calcul... L'efficacité du mouvement c'est ça.
  

Je remets le lien que Kimloid à poster sur le débat Swolf score :

http://entrainement-sportif.fr/crawl-...

Juste pour se situer au nombre de coups de bras par 25.
  

en fait je ne fait pas 13 coups de bras, je reprenais l'exemple donné, moi je serais plutôt à 13 cycles donc si j'ai bien compris à 25/26 coups !! .... et je trouve que je suis plutôt lent dans ma rotation des bras ....
Je vais m'inscrire dans un club, y'a pas photo .... j'aurais l'endurance, ça va m'aider, mais je vais devoir travailler ma technique, car je suis à la moitiè de vos performances !!
... bref je fait 15km en 4H00 .... mais comme un bourrin

et vous êtes dans quel "état" à la fin de vos séances ? .... nazes ?? ou pas.
bonne nage
  

super le tableau, pour ma taille je fais 26 coups de bras, donc je suis moyen ... c'est clair, je ne peux que m'améliorer !! Merci MIROUZ77 j'ai enfin compris

Je vais faire dodo tranquille
  

Attention dans le tableau on parle de l'envergure et pas de la taille du nageur.
Envergure = distance d'un bout à l'autre des deux mains.
Pour exemple je mesure 1.80m et j'ai une envergure de 1.90m.
  

Waoh ! moi je mesure 1m 76 soit 4cm de moins que toi et j'ai une envergure de 1m69 soit 21 cm de moins d'envergure ; pour tant j'ai pas l'impression d'avoir des bras de pingouin ( pardon le pingouin mais avec ses petits bras et son envergure de m.... il trace ! ) cela dit c'est clair que quand je fais 12 ou 13 cycles sur 25m et à technique égale tu dois en faire 2 ou 3 de moins
  

@ mirouf

J'aime bien ton tableau, il me donne l'impression d'être un bon nageur. Cela dit, quand je fais 13-14 par 25m, je pense que ma coulée est supérieure à 3m, et c'est sur un rythme d'une minute sur 50m.

@ bavayo

Je maintiens: réussir à faire 15km, pour moi, c'est être bionique (au moins au niveau de la volonté!
)
  

Fichtre, je t'annonce que tu peux battre un record (sans plus d'entraînement) et pas une once de joie !!
Mieux, je viens de revoir ton ancien topic et avec un entraîneur, tu dois pouvoir passer au niveau de Sun Yang.
Le 4800m en 1h(à 5 minutes près , mais à la base,dans un sens comme dans l'autre) a été fait en alternant les vitesses, 25 rapide , 25m à ton rythme de croisière. Avant il y a eu un long échauffement d'après ce que tu dis encore, mais pour simplifier on va le prendre en compte.
On va dire 2.4km à ton rythme de croisière (1'30) et 2.4km à un rythme rapide. Si on calcule 2.4km à 1'30, ça prend 36 minutes, il reste donc 24 minutes pour faire 2.4km, soit 1' par 100.
Je ne crois pas que tous les olympiens en soient capables. Et si on prends en compte l'échauffement, je pense que tu es au moins au rythme de Sun Yang. (voire plus rapide)

Pour les 45 gestes par 25, pour réussir à faire autant de mouvements, je pense qu'il faut prendre un élastique sur les jambes et fermer les poings.

Tu es vraiment sûr de ne pas faire d'erreurs?
C'est la dernière fois que je te demande en revanche.

Pour 13 mouvements par 25 sur un rythme de 30 secondes/25, ça fait presque un geste toutes les 2 secondes. Tu surglisses clairement!
Une piste d'amélioration est sans doute pour toi de simplement supprimer des temps morts.

Moi j'ai pas un chiffre par contre pour le nombre de mouvements au 25,j'en ai clairement plusieurs selon ce que je fais, ça doit varier selon ce que je fais, de 14 à 18(peut être même vers 20) je pense.
J'avais fait un score à 78 il y a un ou deux mois (43 secondes le 50 et 35 gestes), je dois pouvoir l'améliorer maintenant je pense.
  

@ sheldor

Je m'en doutais un peu

1 seconde 3/4 en fait, car je fais 34 cdb au total.
Normalement, en vitesse de croisère, disons à 55 sec par 50m, je dois être à 18 cdb en moyenne, en faisant 1 km à 1,5 km (respiration tous les 4 cdb).
Sur 50m, en 40 secondes à fond, entre 47 et 50 cdb.
Je note cela parce que c'est toujours intéressant de se comparer, et surtout parce que je n'ai pas vraiment d'idée sur mon niveau. Je sais juste que j'aime bien faire entre 1 et 2km puis des séries plus rapides, mais que j'ai du mal à forcer. J'aime bien la sensation de glisser, c'est pourquoi, je pense, je ne progresse pas en vitesse.

35 cdb pour 43 secondes au 100m, bravo!
  

Sinon, comment peut-on limiter les temps morts?
  

Sheldor,

J'ai cru comprendre qu'il se fiait à sa montre pour la distance. Peut être est elle programmée pour un bassin de 50 alors qu'il nage en bassin de 25.... CQFD.... les distances sont peut être à divisées par 2.
Une simple suposition....
  

non non, ma montre est une montre de plongée, elle ne compte pas les distances mais je me chronomètre, je les comptes et je t'assure que je sais compter jusque 200 (AR) sans me tromper

j'suis quand même pas idiot
...... juste pour voir : vitesse =distance/temps !!, je suis prof dans une école d'ingè donc je pense savoir compter
  

C'est quoi une jp2000 ?
  

c'est une montre de plongée très connue
.... ça fait 20 ans que j'attend d'en acheter une
.... rien à voir avec le FORUM
  

Non, mais on ne mets pas en doute tes capacités intellectuelles. Juste qu'il y a des incohérences dans tes descriptions. Donc c'est normal de s'interroger et de chercher à comprendre comme le ferait un scientifique...
  

Par rapport à la question de thorpeur, ça dépend d'où vient le temps mort dans la nage. Des éducatifs comme le costal complet , le crawl waterpolo aident en principe à nager en opposition et donc chasser les temps mort. Dans je sais plus quelle vidéo de Popov, on voit qu'il travaille souvent avec ceux là.
Et sa nage (où il n'y a pas de temps mort) a l'air plutôt agréable.

Cela dit, de ce point de vue là, j'attendrais plus la réponse de klapo (ou la sortie de son livre à la fnac!)
  

En nageant 4 bornes en environ 1 heure, en bassin de 33,33 mètres, je dois être à 11-12 cycles par 33 mètres... Avec une coulée de 4-5 mètres...

Si au bout de 2-3 ans de pratique certains tournent au même rythme que d'autres qui ont un certain bagage technique et que la technique est primordiale en natation...

Cela laisse rêveur...
  

Enfin, je dis ça, mais on a aussi GB...

Le truc serait donc un rythme infernal de coup de bras par minute...

Quid de l'État des épaules au bout de 2-3 heures à ce rythme ?...
  

Moi j'ai compté hier et je suis à 15-16 coups de bras sur 25m
  

@ djedj : je pense pas qu'un rythme infernal soit la solution, je suis à 12/13 cycles par 25m, je suis juste moyen, et 7/8 cycles pour quelqu'un de très bon !!. Justement comme tu le dis les épaules doivent prendre un coup, mais en tournant lentement et en aller chercher loin moi je tiens 4 heures ... et je commence à avoir mal aux muscles entre les épaules et les biceps à la fin de la séance .... Mais le lendemain je remets le couvert sans souci ....
ça ne fait que 2 ans que je nage, j'y arriverais peut être pas pendant très longtemps ??
  

je pense qu'on peut gagner et progresser de un ou deux cycles, mais arriver à 7 ou 8 comme tu dis faut avoir une hélice sous les pieds !!
  

et bien je suis d'accord ..... je reprend juste le tableau un peu au dessus de MIROUF77 .... n'ayant jamais vu de compèt je n'arrive même pas à m'imaginer un tel nb de cycle !!
  

Bin 16 coups de bras ça fait 8 cycles et j'avais un pull buoy donc pas d'hélices. Je me suis juste bien allongé dans l'eau, chercher loin devant avec l'épaule et le bras et pousser loin derrière. Ensuite j'ai pas fait ça en nageant comme un escargot non plus.
  

Comme le disent Djedj ou 3r1c, 7 ou 8 cycles pour un 25 c'est la normalité pour un bon nageur. Pas d'hélice ou quoique ce soit.
Allez, hop au boulot !!!
  

Chapeau 3R1C, tu arrives à faire ça sans te déconcentrer, car ça doit être difficile de faire ça tout le temps
.... j'ai jamais pensé que tu avais une hélice
.... et tu arrives à tenir combien de temps car tu dois pousser super fort à chaque tour de bras pour avancer ?? .... franchement ça m'épate !!
  

@ bavayo : sans drag suit je suis à 11 cycles par 33 mètres...

Sur 25 mètres, aucune idée...

Pour moi un 25 mètres les virages reviennent trop souvent...

Ça va plus vite, mais ça crève le bonhomme...


Ça fait un peu pediluve, un 25 mètres...
  

12 cycles par 25 mètres, ça fait un coup de bras tous les mètres...

Pour 22-23 secondes par 25 ça fait un coup de bras toute les secondes...

Ça fait un peu moulin à vent, mais si c'est efficace ( Janet Evans ), pourquoi pas...
  

je ne pense pas faire le moulin à vent, au contraire je trouve que je tourne lentement les bras (je regarde les autres lignes qd même) .... ma main droite tape l'eau toute les 2 secondes environ et j'avance d'environ de 2m à chaque tour .... tu trouves ça rapide ?? ... je n'ai aucune technique je le rappelle
Pour l'efficacité je tourne peut être vite, en tout cas je ne me fatigue pas ??!!
  

Merci bavayo mais je ne comptes pas systématiquement, je l'ai fait sur 100m c'est tout. Et l'histoire de l'helice, je ne l'ai pas mal pris, c'est juste que c'est possible sans battre des jambes. Et la battement mal fait, ralentit plus qu'il ne donne de la poussée.
  

1 métre par seconde ça fait 3600 coups de bras par heure pour 3600 métres.
  

Pour moi 1 coup de bras toute les seconde ça me paraît surréaliste.
  

et bien à priori c'est ce que je fais .... et je trouve pas que je tourne particulièrement vite ?? (on est bien d'accord tour de bras et pas coup de bras ??!!)
Je viendrais voir suzie quand je serais sur Paris
.... en fait je suis le "nettoyeur" du bord des piscines

Demain je vais faire une moyenne de mes tour de bras sur 100m, ça sera plus précis, mais à priori je ne me trompe pas !!
  

Ça fait plus songer à un sprinteur...
  

Et sinon, 10.000m en 2h54 avec 18 coups de bras par longueur de 50m, c'est possible.

... mais c'est pas le même type de coups de bras.

Je n'ai pas pû m'empêcher de prêcher pour mon é-glis(s)e ! Je sors ...
  

Et 10.000 en 2h40 et sans virages, c'était l'année dernière à Cesson Sévigné...

Pour les coups de bras, va savoir...

On prêche, on prêche...


Bon, je sors aussi...


NB : Je ne sais même pas si j'en serai à nouveau capable...
  

Zul et Djedj, c'est dans le domaine du très possible avec un bon entrainement...


Sinon qui à la plus grande ??? Qui pissera le plus loin ???


Les hommes resteront des hommes...
  

Si on peut plus déconner...


Pour la plus grande, je sais pas...

Pour celui qui en a le plus, je pense que Monsieur Zul a pris une bonne option avec sa traversée de la Manche en pap...
  

comme autre repère, je vais peut être dire une connerie, mais est ce que quelqu'un aurait penser au métronome ; genre 1 . 2 ou 1 .. 2 ou 1 ... 2 ça permettrait de se calquer sur les vidéos des grands et avoir un autre repère de la vitesse des bras ; évidemment après tu vas allonger plus ou moins l'épaule pour rattraper le tempo mais qu'en pensez vous ?
  

JE vois pas ce que viens faire ici le bouquin de Lorant Deutsch ?
  

Tu as toujours le tempo trainer de finis pour te donner un rythme...
  

Oui il faut travailler ses gammes.... ah ah ah
  

Alors je vais pas pisser très loin
...
j'ai nagé 1h00 aujourd'hui, 4km et j'ai compté comme je l'ai dis mes tours de bras sur 100m et j'ai moyéné sur 25m : conclusion : 14 tours de bras sur 25m et donc 27/28 coups de bras par 25m, donc comme vous le dites je fais le moulin à vent .... mais à 4km/h de moyenne
.... promis donc je prends des cours dès que je peux car je susi "zéro" question technique !!
  

Sinon on peut t'appeler en cas de "mayonnaise issue" ?
  

Lol, Je cherche le batteur dans la famille Nageurs.com...

Joke....
  

pour que la mayo prenne il faut que tout soit réuni, l"amplitude , la vitesse ; la technique quoi !
  

Pire que le batteur à mayo, on m'a appelé "gros diesel" !!

Après discussion avec un bon nageur que je voit tout les jours , qui s'avère être triathlète, je lui ais demandé si il y avait possibilité de prendre des cours, et il m'a dit que je faisait de trop longue distance et m'a dit que je ne pourrais jamais m’améliorer si je continu à nager non stop, et qu'il fallait que j'introduise du fractionné.
J'ai écouté ses conseils. J'ai fait 1km pour me "chauffer" et ensuite 8*100m plus rapidement que d'habitude, avec 30 à 45 sec de pause entre deux séries .... dur dur les jambes car désormais je les utilise et du coup je me fatigue bien plus !! J'ai ensuite encore fait qq centaines de mètres.
Je me réserverais donc des séances ou je ferais beaucoup de km, et quand j'ai moins le temps je ferais une partie de fractionné ..... 3500m en tout aujourd'hui en 1h00
Par contre comme je me suis arrêté (pour une fois) j'ai pu observer des nageurs qui font 8 à 9 tour de bras sur 25m .... c'est donc possible
...
  

Oriente toi sur des exos pour apprendre à prendre de l'amplitude.
Je ne pense pas que le fractionné d'aidera à progresser dans la technique. Ce qui est sur c'est que nager 10 bornes sans chercher à t'améliorer ne t'amenront pas non plus bien loin à part le fait de l'autosatisfaction de pouvoir faire plus que les autres, mais tu vois bien qu'il a du travail quand même.
  

ça marche, je suis maintenant convaincu
.... je n'ai jamsi douté que je devais bosser pour améliorer ma technique mauvaise

En fait je ne fais pas des bornes pour faire plus que les autres, ça me fait juste du bien dans la tête (je nage le midi pour faire une "pause boulot"), et aussi au dos : je n'ai plus mal depuis que je nage .... c'est le plus important.
  

Bonjour,

Les temps de références et nombre de tours de bras sont-ils différents entre les hommes et les femmes? (j'ai l'impression que cette discussion est très masculine).
Comme la personne qui a lancé ce sujet, je me pose des questions quant à mon niveau.
Je voulais prendre des cours cette année, d'après le test passé avec le MNS (50 crawl OK, 50m dos OK, brasse désunie et pas de pap ni de plongeon) il m'aurait quand même mis dans le niveau le plus élevé. MAIS il y a un mais, les cours sont pris d’assaut et je n'ai donc pas réussi à avoir de place cette année.

Je nage 1000m de crawl en 21 ou 22 min. Je double et je me fais doubler suivant la fréquentation du jour. Suite à votre discussion, j'ai essayé de compter les cycles de bras sur 25 m (distance sur laquelle je suis moins à l'aise), j'arrive à 12-13 cycles. Je réfléchissais à investir dans des paddles pour améliorer un peu ça, cela aurait-il un intérêt?

Enfin pour alimenter un peu le débat: il y a parfois des personnes (physique + technique de nage) qui ne correspondent absolument pas aux "stats" et recommandations et pourtant ils nagent comme des torpilles.
J'ai régulièrement l'exemple d'un monsieur à Georges Vallerey tôt le vendredi matin, en 50m, lorsque je me lance dans un 1000 crawl (donc environs 22 minutes), ce monsieur me double à plusieurs reprises (le genre qui double et rattrape les 100m pour redoubler!) et pourtant, physiquement, il n'a pas l'air particulièrement "affuté" tel le physique du nageur typique et sa technique ne ressemble à rien de connu: il a les bras très fléchis, en fait les coudes presque à 90° constamment, qui tournent plutôt parallèlement à son corps (il ne va donc pas chercher loin devant) et ses bras tournent réellement à la vitesse d'un batteur électrique. Et il tient sur la durée, car lorsque je change de ligne, il reste encore un moment à faire la torpille. Un vrai OVNI!
  

Oui la taille influence sur le nombre de coup de bras et sur la vitesse aussi...
En générale, les plus rapide au monde sont aussi les plus grands... Il y a peu d'exception...
Pour ce monsieur tout est relatif aussi, il est très rare de voir des nageurs d'exception nager en heure publique dans les piscines municipales, donc quand on voit une personne qui sort du lot, on a l'impression qu'il est très fort mais il est loin du meilleur niveau aussi... Et un niveau moins élevé et moins il y a d’exigences par rapport à une technique de nage qui reste encore perfectible.

Les plaquettes ça peut être une piste pour découvrir de nouvelle sensations et prendre conscience de ses appuis, mais son utilisation doit rester dans un cadre technique et pas comme un accessoire qui va nous permettre de croire d'aller plus vite.Car souvent on garde toujours ses carences. Beaucoup nage avec des plaquettes car ils ont l'impression d'être meilleur mais il garde leur défaut technique aussi et n'évoluent pas.

Le mieux est quand même de prendre des cours et d'être encadré par des gens compétant.

Tu sais maintenant qu'il faudra prévoir très à l'avance pour t'inscrire aux cours l'année prochaine.
  

je pense que l'intérêt de cette nage est qu'il y a beaucoup de façons de faire et aussi des trucs qu'il faut pas faire donc tout est dans la technique, plein de petits trucs qui bout à bout quand ça te conviens comme dis Klapo te font et progresser et donnent du plaisir de glisse; un grand balaise va pas nager comme un petit gros et un mou pas comme un nerveux; bienvenue madame dans ce pos et bonne nage
  

Il n'y a pas de différences fondamentales entre homme et femme sur la question de l'amplitude. Evidemment la taille joue comme dit Mirouf (et également la taille des pieds). Mais l'amplitude est aussi beaucoup liée à l'hydrodynamisme et les femmes ont souvent un avantage sur les hommes sur ce point.

La vitesse en natation n'est que la résultante de l'amplitude multipliée par la cadence. Aussi certains nageurs avec un mauvais hydrodynamisme et une mauvaise amplitude arrive à compenser avec une très haute fréquence. Malheureusement on arrive vite à une limite car on ne peut pas arriver à augmenter la fréquence indéfiniment. D'où l'intérêt d'avant tout avoir une bonne amplitude pour ensuite travailler sur la fréquence. Donc commencer vos séances par travailler votre amplitude pour ensuite en fin de séance travailler plus en fréquence. Beaucoup de champions consacre une partie importante de leur entraînement à nager lentement pour justement parfaire leur amplitude.
  

je confirme qu'augmenter l'amplitude fatigue beaucoup plus. Aujourd'hui j'ai fait 2km en allant chercher très loin avec les mains, et du coup j'arrive à 10 tours de bras par 25m au lieu de 14 !! Par contre ça travaille les bras
!! je vais plus lentement et je n'ai pas pu faire plus de 2km dans cette configuration, donc je suis revenu à mon rythme habituel pour finir ma séance. Je pense qu'il y a moyen de m'améliorer, en allant lentement mais avec une meilleure amplitude : j'ai lu ce qu'a dit Klapo juste avant d'aller nager, et j'ai appliqué .... j'espère juste ne pas m'endormir avec mes élèves cet après midi
.... car un peu fatigué je suis !! Merci Klapo....
  

@ bavayo

Au début peut-être, mais par la suite tu verras que c'est très agréable de travailler son amplitude. Au début, cela m'amusait vraiment de faire 50m en 34 coups de bras, soit 17 cycles, et en plus à mon niveau, à Keller et aux Halles, je dépassais pas mal de gens qui avaient l'air de forcer comme des dingues. tu verras, quand tu choperas le truc, tu auras presque l'impression de voler.
  

Temps de qualification
Championnats de France Maîtres en bassin de 25 m.
Messieurs - C8 : 60 - 64 ans
100 Nage Libre 1:27.00 je suis à 1mn 30 départ dans l'eau
200 Nage Libre 3:10.00 je suis à 3mn 10 départ dans l'eau
400 Nage Libre 6:50.00 je suis 6 mn 40 départ dans l'eau
1500 Nage Libre 27:28.00 je suis à 27 en 1500 m dos
50 Dos 48.00 s je suis à 44 s
100 Dos 1:44.00 je suis à 1: 40 s
200 Dos 3:47.00 je suis à 3 :40 s
je pense me qualifier sur ces nages , mais pour le podium il vas falloir choisir car sept courses
méme sur deux jours je ne me sens plus apte et je suis juste sur plusieurs, il va falloir faire quelques meeting pour se tester. Mais pas beaucoup en bassin de 25 m en 2014.
  

oui je pense que ça sera agréable, mais les nageurs que d'habitude je double sans soucis se retrouvaient à mes basques quasi à chaque tour
.... donc je déprime un peu
... je plaisante!
Je pensais franchement qu'un petite dizaine de tour de bras était une chose impossible, et donc je m'excuse d'avoir douté, mais au moins maintenant j'ai un objectif, qui va faire que mes séances seront moins monotones, même si j'aimais ça finalement

Demain matin j'ai 5heures de libres .... je travaille l'amplitude, mais après je ne pourrait pas m'empêcher de recommencer mes conneries. Mais comme le dis Klapo un peu d'amplitude au début et 10km façon mayo pour finir ça devrait le faire ... l'expression va rester je pense
  

oupssss .... nos messages se sont croisés, désolé
  

Perso, j'ai lâché le pull boy début juillet. C'était ma béquille comme qui dirait (en crawl), j'avais l'impression de ne pas avoir de souffle sans... et j'étais épuisé au bout de deux allers retours en bassin de 50.
Depuis les choses ont bien changé. J'ai viré le pull boy.
Donc période avec pull boy = 1000 m en 25 mn
Période actuelle moins glorieuse = 1000 m en 30 mn.
Donc je ne sais pas du tout si je suis un bon nageur. Mais j'essaie de tout faire pour progresser, même si des limites du corps et des perf sont bien présentes à mes 39a.
Dans les bons jours, je fais 1500 m d'affilée (en 40mn), parfois même 2000 m (en 55mn), toujours d'affilée, sans arrêt.

Mais le plus souvent,c'est 1000 m en 30 mn, puis pause courte, puis 500 m puis le complément 300 ou 500m.
Récemment j'alterne avec des palmes , en dos; là ça droppe grave et ça remonte le moral ^^ mais inconvénient : développement des douleurs dans les jumeaux et le solaire, sur les 2 jambes -(((
  

au fait je change l'image de mon pseudo ... ça fera moins "bon nageur" et ça me conviendra mieux

@sebastien73 : t'inquiète pour l'age, je suis plus vieux que toi .... même si je dois encore progresser

Le pullboy j'aime pas mais je pense que je vais m'y remettre un peu, et pour les palmes, j'en ais 2 paies, mais j'ai lâché car j'attrapais des méga crampes et je devais m'arrêter 15mn avant de reprendre ..... certes on avance bien, en ça embête les autres .....
  

@sebastinen73 : je n'avais pas compris, tu avançais plus vite avec le pullboy ?
moi c'est le contraire, mais ça me fait travailler les bras en contrepartie, et maintenant vu que je vais essayer "d'allonger" ça va m'aider.
  

et bah moi y a rien à faire je n'arrive pas à descendre en dessous de 16min 30 sur le 1000m. en ce moment je tourne même à 17 et quelques sans vraiment savoir pourquoi.
je n'ai jamais compté mon nombre de coups de bras mais je vais voir ça ce midi et peut être que j'aurai mon explication.
au 100m, même chose, je stagne glorieusement à 1m25 en m'arrachant (départ dans l'eau)
38' au 50m.

en revanche pour répondre à une remarque ci-dessus, j'ai repris la natation après 15 ans d'arrêt (où je n'avais fait que deux ans de club de petit niveau) depuis un peu plus de deux ans maintenant et j'ai gagné près de 20 à 25s au 100m et près de 4 min au 1000m donc tout n'est pas perdu.
bon ok depuis plusieurs mois, je n'avance plus mais j'ai l'impression que c'est pour tout: on passe une marche puis on stagne etc...
mon graal: 1000 en 15 min et le 100 en 1min15
mon objectif satisfaisant: 16 min au 1000m et 1m20 au 100m
  

@ ploufenix

Ils sont très bons, pour moi, tes chronos.
Personnellement, je n'arrive pas à aller plus vite que 18mn au km (17mn20 dans un bassin de 25m), sans doute parce que j'aime bien glisser sur cette distance.

Sur courte distance, c'est pareil pour moi: 40-41 sec sur 50m en m'arrachant (record 38s, je ne sais pas comment j'ai fait), 1mn30 au 100m (5 secondes de moins si je frôle l'arrêt cardiaque
  

Il faut vraiment avoir le moral pour se forcer à aller chercher loin, car c'est dur et ça fait mal aux bras !!Par contre ça me ralentit énormément pour le moment car je ne suis pas encore habitué. J'arrive à faire en moyenne 20 coups de bras par 25m pendant 2km, comme hier, par contre après j'ai fait 8km, et là j'avais super mal aux bras à la fin !!??
ça veut dire qu'avant je glandouillait ??
Par contre sur les 8km j'ai l'impression que je vais chercher plus loin sans m'en rendre compte, donc y'a de l'espoir, et en plus j'ai été plus vite que d'habitude car j'ai rattrapé le retard des 2 premiers km ..... donc 10km en 2h30, comme d'hab.
  

@THORPEUR
merci.

et bien sur quand on se plaint de plafonner c'est le moment où se sort les doigts.
16 min 32 au 1000m
40' et 38' au 50m

alors est ce que c'est du au fait que j'ai compté les coups de bras? j'en sais rien mais je peux dire que je tourne inlassablement à 20; pas 21 ou 22 non. 20 pile poil sur 40 longueurs
  

De mon point de vue, et je me répète sûrement,il faudrait ne pas se focaliser sur les longues distances pour l'instant mais sur l'adoption d'une bonne technique de nage sur des fractions de distance (50m).
Je pense que si vous ne réussissez pas à aller vite sur un 50 ou un 100, c'est que la technique ne suit pas. Plus on va vite, et plus il y a des freins.
Une façon de procéder que j'aime bien et que je suis en ce moment, c'est de faire un échauffement très souple, et focalisé sur la recherche de sensations.
Il s'agit ensuite de procéder dans un second temps à l'automatisation du nouveau geste.D'abord sur des distances courtes puis un peu plus longue.

A l'inverse, plus vous parcourez de km avec une mauvaise technique, plus il devrait être difficile de sortir de cette façon de nager.
  

D'accord avec Sheldor, mais justement le fait de faire 2km plus lentement en recherchant les sensations comme tu dis, me permet de conserver quasi le même geste quand j’accélère et que je reviens à mon allure normale. (je débute juste la recherche d'allonge depuis le début de cette semaine, donc je découvre

En fait je fais des km pour perdre du poids ... ça marche semble t-il
.... mais maintenant j'essaie autre chose, pour améliorer ma façon de nager
@ploufenix : tu fais 38' au 50m tout le temps ou en pointe ? .. tu vois le nez du graal
  

à fond pour le moment. j'ai réussi à passer une fois à 37' mais sur 100m c'est autre chose;
Peut être que ce sera le programme de demain: vitesse, mouvement, respiration.
  

Bon , je me plains de mes temps, mais 40 s sur 50 c'est pas si mal , bien que sur 100 départ dans l'eau 1 mn 30 , je trouvais cela nul , mais il me manque l'endurance , je n'arrive pas à nager plus de 50 mn sans faire une hypo ( même avec de l'eau sucrée et une banane ) encore
1 ce matin ( quelqu'un aurait une idée ) je suis insulino-dépendant
  

Vous êtes presque tous meilleurs que moi en sprint.


En fait, j'ai toujours eu du mal dès qu'il s'est agi d'être au maximum sur une très courte distance. En sprint, en athlétisme, au collège et au lycée, j'étais incroyablement mauvais. Seuls les "gros" étaient derrière moi.

Je dois être vraiment flemmard. D'où le plaisir de nager, et de se rendre compte qu'on peut faire des temps corrects en améliorant sa technique de glisse, et de dépasser les autres alors qu'on a l'impression d'être presque au ralenti. Mais je ne me compare qu'aux aveugles.


J'essaie de te convaincre, bavayo, car cette découverte a été vraiment plaisante pour moi. Cela dit, je veux aussi travailler ma vitesse. Et il me semble que tu t'affineras en t'étirant et nageant plus lentement. Enfin, ça marche pour moi.
  

@thorpeur : quand je fait 45s je nage "normalement"
je ne sprinte pas ! (je peut faire ça pendant 15km, sauf que depuis que j'essaie de m'améliorer j'ai mal aux bras??!!)
je suis convaincu maintenant, j'essaie donc de progresser mais je continu à nager qq km, j'aurais trop peur de perdre mon endurance. J'ai déjà lu sur un Forum du site que c'était arrivé à quelqu'un !! Moi pour l'instant je glisse peut être mieux, mais la vitesse c'est pas encore ça
  

En principe, avec une meilleure technique, tu ne vas perdre en endurance. Disons que (peut-être)pour arriver à nager avec une meilleure technique, tu peux perdre ponctuellement, mais une fois le retour à la normal,tu vas retrouver ton endurance et aller plus vite. Disons bavayo avec ta façon de compter, ça devrait faire du 30s en rythme de croisière au 50 et arriver bien en dessous de tous les records de natation en accélérant.


Sinon thorpeur j'avais le même problème que toi à l'école, à part que ça concernait tous les sports ^^. Je me suis mis au sport tard, et quand je courais, j'arrivais pas à sprinter.
Pourtant en nat' en sprintant, - de 35 secondes au 50 est largement faisable. (Et je donne un temps trèès large)
  

ça veut dire quoi ma façon de compter
?? je pense pas que j'arriverais à arriver à aller beaucoup plus vite que 45s au 50m, au mieux je gagnerais qq secondes mais de là à battre des records je ne pense pas du tout !! J'espère bien en tout cas récupérer mon endurance mais je pense qu'il faut juste que mes bras s'habituent à ne plus "mayonaiser" et du coup à pousser plus fort et plus loin (ça tire dans les épaules en fait) .... et après ça devrait aller. 30s au 50m j'y arriverais jamais c'est sur, et en plus imaginons qu'un jour j'y arrive (j'y crois pas) je vais arriver au boulot l'après midi après ma séance du midi complétement démonté .... c'est pas mon objectif
  

"Le 4800m en 1h(à 5 minutes près , mais à la base,dans un sens comme dans l'autre) a été fait en alternant les vitesses, 25 rapide , 25m à ton rythme de croisière. Avant il y a eu un long échauffement d'après ce que tu dis encore, mais pour simplifier on va pas le prendre en compte.
On va dire 2.4km à ton rythme de croisière (1'30) et 2.4km à un rythme rapide. Si on calcule 2.4km à 1'30, ça prend 36 minutes, il reste donc 24 minutes pour faire 2.4km, soit 1' par 100."
1 minute au 100 , ça fait 30 secondes au 50.
  

d'accord avec toi, je ne sais pas comment je me suis débrouillé ? Mon échauffement je l'avais fait à mon allure habituelle, mais peut être que j'ai finalement été plus vite pendant la phase "aller" (??) sans m'en rendre compte car j'étais motivé pour accélérer .... 30' au 50m c'est pas possible

En tout cas je ne referais plus la même séance, et en plus maintenant j'ai mal aux bras
  

@lepyro, je ne vais pas remplacer un diabeto mais une personne très proche de mon entourage est comme toi: elle baisse la basale (voir elle supprime carrément la pompe) avant d'aller nager. nager ganère très facilement des hypos en effet
  

Je nage toujours agen ou presque, c'est aussi une question d'habitude aussi. Il faut trouver son équilibre.
  

Pareil, je ne mange pas quand je n'ai qu'une heure le midi. Par contre maintenant quand je fais de longues distances je mange un peu avant car en juillet à Blomet j'ai commencé à voir des étoiles noires au bout de 9km car je n'avais pas déjeuné
.... pas top !!
  

euh... vous êtes diabétiques tous les deux?
parce que je crois que Lepyro pose une question vis-à-vis de la régulation de son DID et non des petites hypo que l'on peut faire ou ne pas faire dans certains cas.

en attendant: ce midi j'ai allongé allongé allongé, je crois que j'ai du grandir au moins de 30cm en une séance.
résultat: 18 coups de bras par 25 sur 100m, 19 par 25 sur 200m donc je ne gagne que 1 ou 2 coups de bras. y a quelque chose à arranger donc à travailler.

je n'arrive pas à enchainer plus de 200 à ce rythme pour le moment.
je sens que je vais y aller progressivement;
  

Bonne natation ce matin pour la dernière séance ,fermeture piscine pour vidange reprise le 6 janvier et pas d'autres piscine ouverte dans le secteur , va falloir marcher comme je ne peux plus courir avec mon genou , bon courage à tous et JOYEUSES FETES
  

je trouve dommage que la piscine de Coulommiers ou je nage ne soit pas citée dans l'onglet de consultation, on retrouve à un moment une photo de l'ancienne piscine qui n'existe plus depuis des années; je précise que cette piscine permets souvent pour nager le crawl d'avoir un ou deux nageurs , voir être seul dans sa ligne si vous pouvez y aller de 12h45 à 13h30 ou alors mercredi , samedi et dimanche l'apres midi vers 15 ou 16h Voilou avis aux amateurs, je peux envoyer des photos pour qu'elle apparaisse sur le site
  

Salut, la piscine de Coulommiers se trouve ici : https://www.nageurs.com/piscine-capuci...
  

merci, je vais prendre et mettre une photo, je l'ai pas trouvée dans la liste piscines, ile de france, seine et marne
  

ça serait bien aussi de compléter le nombre de couloirs, horaires, etc.
  

La natation est un sport qui demande toujours une remise en question de sa technique , et une concentration pour garder celle-ci jusqu’à cela devienne un automatisme , je vois que je ne l'ai
pas encore retrouvé entièrement après mon AVC ..d'ou la faiblesse de mes temps par rapport à avant.
  

je vais nager demain , et espère ramener quelques photos, par contre qui sait si je télécharge cela ici pour qu'ensuite ça soit mis au bon endroit ou sinon sur quel onglet télécharger
  

Salut à tous, évidemment la piscine est en révision technique jusqu'au 29, je suis donc allé à celle de bailly romainvilliers très sympa; j'ai quand même pris des photos mais ou les mettre , pas de lien dans liste des piscines; bon noël à tous
  

  

merci christophe, mais comment insérer les photos prises pour coulommiers, dans la liste "liste des piscines" ile de france, seine et marne
  

Lorsqu'une image est envoyée sur la fiche d'une piscine elle est ensuite copiée automatiquement au bout de quelques minutes sur les pages qui référencent la piscine en question.
Si la photo est jolie, elle apparaîtra aussi sur la homepage de nageurs.com dans la timeline
  

bon, alors voici trois photos prises cette semaine, piscine fermée



image



image



image



voilou ! pas top avec le Black berry, bonne fêtes à tous
  

je relance ce pos intitué bon nageur car je suis surpris concernant les temps en crawl de voir de nombreux nageurs s'estimer moyens voir mauvais en annonçant des 50m crawl en 45" certains même que leur fils de 8 ans fait mieux; inutile de dire que si vous êtes au dessus d'une minute, vous n'osez même pas prendre la plume et c'est dommage pour ceux là comme moi et qui je pense sont les plus nombreux ; fausse modestie ou réalité !!
  

Salut Nouvelan, pas de panique : être un bon nageur peut s'entendre de mille façons ! J'avais proposé une définition simple dans un post : bien nager c'est nager plus vite en dos qu'en brasse car le dos me parait être la pierre de touche des progrès techniques généraux effectués en natation. Mais ma définition a fait long feu...

Une autre définition, plus simple, pourrait être celle-ci : bien nager c'est être capable de nager longtemps en conservant un rythme régulier et en ressentant un certain plaisir (ce qui suppose un minimum de glisse, donc un minimum de technique et de vitesse). Peut être te reconnais tu dans cette définition ?

Mais si tu veux vraiment une définition chronométrique, je te dirais qu'un bon nageur est capable de nager longtemps à 4 km/h (je te rassure, je peine à dépasser les 10 minutes !). Pourquoi 4 km/h ? Parce qu'en endurance c'est grosso modo à cette vitesse que nagent les bons nageurs que j'aperçois dans les piscines publiques. J'ai d'ailleurs l'impression qu'on est beaucoup à s'approcher plus ou moins de cette limite sans pouvoir la dépasser. 4km/h c'est aussi le point de rencontre entre les nageurs qui bourrinent sans avoir une excellente technique (genre les triathlètes) et les bons techniciens qui n'ont pas les capacités physiques d'augmenter leur fréquence sur une longue distance. Dans les deux cas, ils sont limités à peu près à cette vitesse. En tous cas, je te dirais que nager plus de 4 km en 1 heure avec des défauts techniques de base me parait quasiment impossible.
  

Pas beaucoup de vieux nageurs , au delà de 60 ans,je ne rencontre en piscine
que des jeunes ou des gens dans la trentaine, peu être du fait que je nage entre midi et treize heures ( horaire du midi de la piscine de Compiègne) trop de monde le soir nage impossible.
  

@lepyro : les "vieux nageurs" se rencontrent souvent le matin, à l'aube.
  

@ alexswim et idem, je trouve que beaucoup de ceux qui commentent et parlent de leurs temps ne sont pas de bon nageurs, ce sont des champions!
les types qui font 4km/H soit le 1000 en 15mn ne sont pas de bon nageurs, ce sont des nageurs hors pair, des mecs qui nagent en club ou comme pro depuis bellelurette ; des fous de compet; pour ma part si j'arrivais à 20 mn je serai ravi, mais je me sens vraiment très mauvais
  

Et ceux qui nagent en eaux libre, de longues distances, ce sont pas des extra-terrestres ?
  

@nouvelan : Détrompe toi ! Pour ma part, j'ai commencé la natation en Septembre 2013, il y a tout juste un an. Je ne pratiquais pas de sport avant ou peu, je n'ai jamais fait de natation avant, je ne suis pas coaché, et pourtant, au bout d'un an, je nage le km en crawl en 16min et je fais 4km 4 fois par semaine. Pour atteindre ce rythme, le point principal a été de trouver mon rythme de respiration, mais aussi d'apprendre à faire la culbute, et ne plus m'arrêter au T. Après, le fait d'être assidu et suivre les conseils avisés du site nageurs.com ont fait le reste. Enfin, maintenant, je stagne niveau vitesse. Je ne peux pas nager plus longtemps faute de temps, alors j'aimerais accroître ma vitesse mais en vain pour l'instant !
  

déjà pour faire 4km en crawl faut avoir le temps et l'expérience, on fait pas ça au bout d'un an ou alors tu t'entraines tous les jours; ah oui 4 fois par semaine, je comprends un peu mieux; maintenant le km crawl en 16mn si tu n'étais as sportif waoh ! tu as un réel talent fais de la compet, parce que moi je suis ancien sportif pro (tennis) je te dis je dois être mauvais parce qu'en plus j'ai pris des cours !
  

En nageur lent, je dois me poser là...

Pour une demi-heure en crawl, c'est un peu moins de 1000 m que je nage.
Je signale qu'en raison d'un manque de capacité en souffle, je m'arrête au T et repars après avoir soufflé un temps plus ou moins long, je nage à ce propos en 3T.
Sans chrono, et n'observant pas particulièrement la pendule, je ne sais trop combien de temps effectif je mets au final pour 100 m. Ce qui m'intéresse, c'est de nager le crawl, et uniquement le crawl durant ma pause du midi.
Bon... Parfois je passe au dos crawlé quand l'affluence est trop importante et que ça m'ennuie de doubler et de m'époumoner en crawl, et même à la brasse, mais pour un temps le plus court possible.

En tout cas, nager le midi là où je le fais (Roger Le Gall, 50 m) me parait quand même assez difficile vu l'affluence, pour y nager tranquillement. Ceci étant à mon avis indispensable pour trouver son /allure/, ce qui est déterminant en terme de /souffle/, et qu'au final, la combinaison des deux permette de bien nager.

Bon nageur le deviendrai-je parce que je suis entêté, mais j'assiste à mes progrès au rythme de l'année écoulée parce qu'en terme de souffle, ça ne s'instaure du jour au lendemain. Il faut persévérer...

À ce jour, j'en suis à battre moins des jambes suite à mes lectures sur ce site (qui est une mine soit dit en passant, ou plutôt une source
), mais pour ne pas m'arrêter au T, il me manque encore un p'tit quek'chose
. Toujours est-il que des thèmes, comme celui abordé ici, me permettent de glaner des informations, et tend à améliorer ma nage.

Merci donc à nouvelan pour la parution de ce topic, et à tous les commentateurs qui l'ont animé jusqu'à maintenant...

À toutes et tous, bonne glisse

plaph
  

Mais ces vitesses, ce sont des allures d'endurance tranquille ou à fond?
  

@ valmy

Il serait bon de savoir à qui s'adresse la question et de quelles vitesses on parle ?

D'ailleurs pour se faire, il suffit de taper ce symbole ">" suivi d'un espace, puis le texte à reproduire. Ce qui donne ça :

Mais ces vitesses, ce sont des allures d'endurance tranquille ou à fond ?

Pour y répondre, les vitesses que j'indique pour moi sont des allures d'endurance tranquille, et même très tranquille.

Pour les autres, j'imagine que 4000 mètres à l'heure relève d'un niveau le permettant, mais peut-être pas à fond. Je me trompe alexswim ? Ou autre nageur performant ?
  

je rejoins plaph car pour nager en dessous de 20mn au 1000 comme je le souhaiterai, il faut surement beaucoup s'entrainer; la culbute n'est pas fondamentale si quand on touche on pousse bien avec les pieds, on va juste gratter quelques dixième (dixit mon chrono) et beaucoup plus se fatiguer sans parler que c'est souvent injouable quand on commence à être 4 ou 5 dans la ligne; respiration moi j'ai trouvé un truc qui me convient je fais 2 temps puis 3 temps puis 2 temps de l'autre côté ; c'a me fatigue moins qu'en 3 temps
  

@ Plaph:
La question s'adresse à tous. Il me parait utile que tout le monde parle de la même chose, ça évite les malentendus
  

@ valmy

OK
,

De mon propre point de vue, je me considérerai bon nageur lorsque mes longueurs ne seront plus entrecoupées de pauses au T.

Mais on peut aussi considérer qu'une bonne nageuse ou un bon nageur est celui ou celle qui accomplit un bon chrono.
À vos avis, en nageant 1000 mètres en 33 mn à peu près, ou 1 mn 40 par longueur de 50 m (très... très loin des 45 secondes par 50 m) à l'âge de 45 ans, suis-je un cas désespéré (mdr), ou puis-je m'attendre à une amélioration à force de crawler ?

@ BoapalHatass (à qui je tire mon chapeau
)

Comment as-tu réussi à trouver le souffle qui t'a permis de ne plus t'arrêter au T ? Ça fait de nombreuses séances que je m'y consacre, mais est-ce du fait de l'affluence et / ou d'une technique manquant encore d'assurance, je ne suis toujours pas parvenu à enchaîner deux longueurs...

Merci de vos réponses

plaph
  

bonjour
pour moi un bon nageur doit avoir une bonne technique ( ce qui entraine de bon chrono )
perso je fais 18' au 1000m en crawl, mais je suis un " bourain" , donc pas un bon nageur
  

Enfin , je retrouve le rythme, des séances de 40 mn , avec 2000 m parcouru ,800 dos , 800 crawl, 200 brasse , 100 4 n et 150 récup , un peu gêné au cours de la séance pour la culbute avec les nageurs qui stationnent au mur , mais cela ira mieux demain ,durant l'ouverture de midi que des bons nageurs
  

@ Plaph : le souffle pour enchaîner les longueurs ? Difficile à dire ! Je te soumets plusieurs pistes de réflexions et de travail (attention, je le répète, je ne suis ni pro, ni en club, ni coaché, mes remarques sont issues de mon expérience personnelle, je ne garantis pas leur fondement). Désolé pour la longueur, je n'ai pas réussi à raccourcir !
A mes yeux donc, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte :
1- ta capacité pulmonaire, et ça tu n'y peux pas grand chose malheureusement ! La mienne est, je pense, importante comparée à certains collègues nageurs ou amis !

2- l'optimisation des mouvements : première chose, limiter au maximum les battements de jambe (utiles uniquement pour doubler ou sprinter). Les jambes doivent juste servir à bien équilibrer l'ensemble du corps. Ensuite, concernant les bras, bien décortiquer son mouvement, aller chercher bien loin devant, avec la pointe des doigts, bien tirer sur les bras dans la 1ere phase du mouvement, casser le bras, puis bien pousser l'eau dans la 2eme phase. Cela permet d'éviter des mouvements non efficaces, qui du coup, doivent être beaucoup plus nombreux pour permettre d'avancer, mobilisant beaucoup d'oxygène !

3- la position du corps : bien horizontale avec les pieds à fleur d'eau, ce qui permet d'avoir une meilleure glisse donc moins de résistance et moins d'effort. De plus, il est ainsi beaucoup plus facile de respirer avec fluidité sur les côtés. Dans mon bassin, j'ai constaté que ceux dont les jambes visent le fond sont obligés de relever la tête pour inspirer, ce qui fatigue rapidement !

4- la qualité de respiration : 2T, 3T ou 4T, il faut tester les différentes possibilités. Contrairement à nouvelan, et pour l'avoir tenter, je trouve que mélanger les rythmes de respiration essouffle. Autre point, je pense que respirer n'est plus du tout inné quand on nage : inspirer si (je veux de l'air !) mais expirer beaucoup moins quand on a la tête dans l'eau. Pour ma part j'avais tendance à oublier de chasser l'air longuement et avec régularité, m'empêchant ensuite de renouveler suffisamment mon volume d'air lors de l'inspiration. Encore aujourd'hui, je pense beaucoup à ma respiration ! Il faut commencer à expirer suffisamment tôt pour achever ce cycle juste avant de sortir le visage de l'eau, et consacrer le court labs de temps hors de l'eau à l'inspiration.

5- la maîtrise de la culbute : désolé Nouvelan, mais là non plus, je ne suis pas d'accord ! Pour moi, la maîtrise de la culbute a vraiment été une étape décisive dans ma quête d'endurance. Alors que je pensais initialement que ce passage sous l'eau en bout de T me priverait d'oxygène, il n'en a rien été, bien au contraire. Cela m'a permis d'obtenir de la régularité dans mon rythme respiratoire, et beaucoup de fluidité dans l'enchaînement de mes longueurs !

Voilà. Félicitations à ceux qui sont arrivés jusque là !
  

@BoapalHatass , je trouve juste que la culbutte n'est pas fondamentale tant qu'on n'a pas parfaitement maitrisé sa respiration et que par exemple on s'arrête au T ; que par ailleurs et dans la plus part des cas dès qu'il y a un peu de monde aux heures ou tu nages , t'emm..... tout le monde pour pas forcément gagner beaucoup de temps , je comparerai cela avec les pieds ou comme tu le dis c'est plus pour équilibrer que pour aller plus vite et ça fatigue beaucoup. Pour la respiration je pense que comme tu dis la qualité et la vitesse de l'expiration vont donner le rythme; pour moi c'est clair que c'est en 2 temps que c'est le mieux, mais j'apprends pour des raisons d'équilibre et comme le 3 temps me fatigue beaucoup plus vite que le 2 , j'ai trouvé la technique que j'ai indiqué; certains nageurs restent en 2 temps et changent de côté au virage; c'est comme au ski, il y a toujours un côté qu'on n'aime pas!

un grand merci aux nageurs "lamda", ceux qui rament et osent dire qu'ils sont autour de 30mn au 1000 car ils sont nombreux, surement avides de tous ces petits conseils qui peuvent faire gagner un peu de temps et s'encourager en gardant le plaisir de la nage
  

Difficile de faire du quatre nages dans les bassins , on trouve toujours quelqu'un que cela gêne , je ne parviens jamais à faire plus de 400 m sans remarque , connaissais vous le problème , pourtant je suis le rythme des crawleurs , mais c'est surtout les gens dans le sens inverse qui se plaignent
c'est vrai qu'a une dizaine par ligne pas facile. Beaucoup de nageurs le Midi
  

Bonjour , très bonne journée ,je suis presque à mes 800 m 4 nages , 750 m en réalité , j'ai calé à la brasse ( la nage avec laquelle j'ai peu d’affinité ) mais après un 500 dos et un 50 papillon , je suis assez content , demain peu-être,
il me faut travailler la brasse, bon courage à tous
  

Tu sais Boutout , Je ne fais pas mieux , je suis à 1150 m en 20 minutes , mais en dos , je ne regarde pas en crawl car en fait je me contente de deux 400 m
en 6 mn ou 6 mn 30 suivant la forme , dans une séance je ne nage que 45 mn au maxi avec la recup ( toujours des problèmes de glycémie au delà de 45 mn ) pour le moment je me concentre sur le quatre nages pour lequel je suis un peu pas au top . Je suis autour de 2 mn au 100 m ( un peu moins sur les premiers et plus sur les derniers ) pas de quoi fouetter un chat .
  

bonjour , je viens de comprendre pourquoi je fais autant d'hypo à la lecture d'un article , les médecins alertent toutefois sur le caractère intense que demande l’activité aquatique : "Au total, sur les 1 379 séances de sport, 39 épisodes d’hypoglycémie ont été relevés sur les activités intenses.
  

Je viens de voir au cours de la séance de ce jour mes problèmes sur deux cent crawl , je cherche trop les ondulations dans le virage et je m' asphyxie et je ne parviens plus récupérer durant la nage , sur le premier 100 m 1'25 c'est pas mal , mais sur le second 1'45 pas bon , il va falloir trouver un juste équilibre en ne faisant q'une seule ondulation . Des conseils
  

Ne fait pas d'ondulations ou alors qu'une dans ce cas, ca pompe beaucoup d'energie, fait de bonnes poussées contre le mur à chaque virage et laisse toi glissé et peut être ne reste pas trop longtemps sous l'eau ...
  

Merci pou r les conseils Zouzou 79 , j'ai amélioré tout mes temps sans avoir un essoufflement difficile à gérer à la fin de chaque chronos
  

Bah super alors
!
  

"bonjour , je viens de comprendre pourquoi je fais autant d'hypo à la lecture d'un article "
Lepyro: un peu de jus de raisin dans une bouteille d'eau pendant ta séance, ça fonctionne.
  

Bigorno, j'ai déjà essayé ,jus d'orange, eau sucrée, jus de raisin, une banane au cour de la séance, mais cela ne change rien , d’après le nutritionniste je n' assimile
pas ce que je prend, je ne dois pas dépasser 45' d'efforts intensif, car je cumule deux problèmes en plus du diabète je suis asthmatique , c'est la raison pour laquelle je ne garde pas un taux de sucre suffisamment . Il me faut plusieurs doses de ventoline dans journée.
  

Bonjour,
j'ai 14 ans, je pratique régulièrement differents sports
hier je suis alle faire une seance de natation, 3 kilomètres en 1 heures soit 30×100m
j'ai repris la natation il y a un petit moment sachant que j'en ai fait en club pendant deux ans
j'aurai voulu savoir ce que vous en pensiez de ma performance et comment je pourrais l'améliorer
merci d'avance
  

À 4 ans faire 3 km en 1 heure me paraît excellent. Mais je pense qu a ton âge il vaut mieux privilégier les moyennes distances 400 ou 800 m. Attention aussi au développement trop rapide de ta masse musculaire qui pourrait contrarier ta croissance
  

Merci de vos conseils
  

Bonjour,

Passé une bonne heure à parcourir ce post, car résolution de nouvel an oblige, je vais me remettre à l'eau cette année. Ce poste fourmille d'informations très intéressantes, et qui me donnent envie de replonger.
Pour me situer : 1m70, plutôt sec, 47ans, apnéiste/chasseur chevronné (1'30 collé au fond de la fosse de conflans par -25m) il fut un temps (béni) ou je nageais tous les jours en Asie, avec une piscine de 25m pour moi tout seul sur les bords du Mékong. A l'époque, au meilleur de moi-même et à 25 ans, je faisais entre 16 et 17 min au 1000m et en crawl, avec une bonne technique. C'était il y a 20 ans. Depuis, mes seules incursions aquatiques, c'est la chasse sous marine, ou l'entraînement d'apnée en bassin. Point barre.
Je vais tester cette semaine, et si je tourne à 22min aux 1000 ce serait un super début...
Ceci dit, quelques réflexions me viennent en vous lisant :
- la culbute je ne l'ai maîtrisée que fort tard, mais ayant une régularité parfaite, chaque fois que je posais ma main en fin de longueur, je m'attendais à toucher le bord, et je le touchais. J'avais alors une manière de culbute adaptée à la forme du bord, elle ne m'a pas empêché de passer sous les 16 min. Mais la régularité est primordiale. Je pense que la culbute doit être envisagée qu'à partir du moment on on a la régularité et que l'on peut donc intégrer la culbute dans un souffle. @balayo qui maintient sa régularité du 5 km, bravo!
- A l'époque, un accident de moto m'avait laissé blessé à l'épaule. Les mois qui ont suivi ont été une période de progression, car dès que je "m'alignais mal" une douleur sourde montait dans mon épaule. J'ai donc appris à scrupuleusement me comporter comme un tronc dans l'eau. Dès lors que la fatigue survient, le corps n'est plus droit, et on finit lamentablement et littéralement dans les cordes.
- revenu à Paris, il m'a été juste impossible de nager dans ces bassins surpeuplés après ça : Etant plutôt libre de mes horaires, est-ce que quelqu'un pourrait me donner un créneau pour nager tranquillement, idéalement à G. Vallerey ?
- je me rappelle qu'en fin de séance, c'étaient les bras qui je sentais le plus. A part reprendre les pompes, quels exercices me conseilleriez-vous pour la reprise ?
- Je suis impressionné par les temps affichés dans ce post, même si je pense qu'au final, cela peut donner quelques complexes à la personne qui a lancé ce post. J'ai un plaisir infini à glisser dans les premiers et derniers mouvements de crawl, peu importe le temps. Si bien que pour moi, la bonne séance c'est quand j'arrive à conserver la sensation tout au long de l'exercice, peu importe les km ou le temps. Je privilégie la régularité. Et puis ça cadrait mieux avec les bords paisibles du Mékong en fin d'après-midi.
- Enfin, est-ce que quelqu'un sait si la montre annoncée withings, permet effectivement de compter les longueurs ? Sinon, avez-vous une alternative (je trouve beaucoup de témoignages négatifs sur les gadgets proposés)
Merci pour vos réponses.

  

Pour Georges Vallerey:
Le vendredi matin à 7h, le samedi matin, ce sont des créneaux en 50m

Bonne nage!
  

Une allure de 4km/h en crawl est bien supérieure à la moyenne des nageurs des piscines parisienne. Je nage en rythme de croisière 3000m en environ 50 min en bassin de 50m et je ne croise quasi jamais personne qui me double. Les seuls qui me dépassent sont des nageurs de mon clubs. Il faut déjà une bonne technique et nager plusieurs fois par semaine pour tenir ce rythme.
Bien sûr, on trouve en club des nageurs pour qui 4km/h est une formalité, mais en règle générale on ne les croise pas aux horaires du public, car ils ont plusieurs séances d'entrainements par semaine avec leur club.
  

j'aimerai avoir l'avis de ceux qui ne nagent pas en club et qui font un ou deux entrainements par semaine, ceux qui rament pour descendre en dessous de 25mn pour faire 1000m en crawl et qui à mon sens sont tout aussi passionnés et pas forcément de mauvais nageurs, ceux qui sont autour de 15mn sont bardés d'entraineurs, nagent en club et n'ont pas besoin de nous montrer leurs exploits, pour moi ce sont des semi pros
  

avatar de ploufjim
Ploufjim
> 2 ans
Je suis dans le cas de "nouvelan" et je partage l'avis de "Julengos". Pour ma part, je suis un vrai amateur: 1 ou 2 entrainements par semaine entre midi et 2 dans une piscine de 50 mètres (jean bouin NICE), à conjuguer avec une vie professionnelle chargée et difficile à planifier (avocat). Je ne sais pas faire la culbute et c'est d'ailleurs pour ça que j'aime la piscine de 50 mètres et que j'évite celles de 25.
Je pense être un bon nageur amateur lorsque que je regarde autour de moi. Il est vrai que je me fais dépasser quelques fois mais ils ne sont pas légion et généralement ils font plus de pause. Mais lorsque je lis ce forum, que je découvre aujourd'hui, je me dis que ça ne peut pas être des amateurs au sens où vous l'entendez et où je l'entends. Ils ont soit des années de club soit ils sont en club soit ils ont une condition physique d'exception.
Mes séances sont toujours les mêmes je fais un allé/retour pour me chauffer puis j'appuie sur mon chrono et fais 1500 mètres toujours dans le même tempo entre 29 et 30 minutes (jamais d'amélioration ou de défaillance), quelques fois je monte à 2000, si j'ai le temps, et le rythme est toujours le même entre 39 et 40 minutes. Je ne me pose pas de question je respire toujours du même côté, j'essaie d'allonger et visiblement j'allonge plus facilement d'un côté (là où je respire) que de l'autre. Mes jambes ne bougent quasiment pas sauf si je dépasse quelqu'un et j'essaie de les mettre le plus à raz de l'eau possible. Ensuite je finis avec 3 ou 4 50 mètres à fonds l'histoire de me finir, d'accélérer mon rythme cardiaque et ressentir l'illusion d'aller vite (entre 42 et 44 secondes au 50 mètres). Je n'utilise jamais de planche ou d'accessoires pour les mains ou entre les jambes.
Le but premier de ma pratique est simplement de me fatiguer comme quand je fais de la CAP. Mais il est vrai qu'après 5 ou 6 mois de piscine j'ai envie d'améliorer un chrono qi ne bouge pas.
Je cherche donc à savoir si ça vaut le coup, cad pas trop prise de tête et surtout si c'est possible par des trucs simples d'améliorer sa technique pour un nageur amateur moyen mais qui a déjà des habitudes. Ca fait peu de temps que je me suis mis à la piscine (5 ou 6 mois) mais je précise que j'habite au bord de la mer depuis tout jeune et que je nage donc régulièrement en été depuis fort longtemps (j'ai 32 ans).
Merci pour tout réponse d'amateur ou de pro mais qui se mettent au niveau d'amateur.
  

avatar de rirififiloulou
rirififiloulou
> 2 ans
salut plouffin,

un bon nageur, ce n'est pas un nageur rapide, même si la rapidité est l'une des conséquences d'une bonne pratique, mais c'est un nageur qui se positionne correctement et qui effectue les bons mouvements, tout en respirant d'une manière adéquate. ce n'est pas juste qq qui sait se mouvoir sur l'eau, plus ou moins rapidement et en pratiquant une nage codifiée d'une manière plus ou moins précise.

respirer sur deux temps entraîne un cycle respiratoire bien trop rapide pour de longue distance, alors, commence par améliorer ta technique en respirant sur trois temps et oublie le chrono. Pense plutôt en terme de qualité car automatiquement, une bonne technique fera descendre ton chrono. a force de respirer sur 2 temps, tu as pris de sales habitudes et il te faudra qq temps pour trouver naturel de nager sur trois temps. je te conseille donc de commencer a travailler sur ta respiration, avant de passer a la suite.

la respiration sur trois temps en crawl, c'est plus important qu'il n'y parait et tu verra sans doute une différence lorsque tu sera capable de faire 500 ou 1000m sur trois temps, sans forcer et sans être essoufflé. A ce moment la, il te faudra sans doute 2000m pour être aussi fatigué que tu l'est aujourd'hui sur 1000, tout en étant plus performant.

++
  

salut rififiloulou, je te comprends je suis moi même passé d'une respiration en 2 temps à une 3 temps et je m'essouffle très vite, au point que pour passer ce cap je fais en alterné 2 temps à droite, puis deux temps à gauche etc ... ce qui fait qu'entre les deux il y a un trois temps, mais j'ai du mal à croire comment je m'essoufle vite en trois temps alors que ça baigne en 2 temps
  

Curieux ce phénomène d'être plus essoufflé en trois temps qu'en deux nouvelan...

Moi, je nage principalement le crawl, et j'essaye de faire attention à ma respiration. C'est-à-dire que je nage uniquement en trois temps depuis maintenant quelques mois. Avant je m'essoufflais en deux temps en bassin de 50 m.

Quand je lis les précédents commentaires, je retrouve tout à fait ce que j'éprouve : il vaut mieux ne pas se préoccuper du temps qu'on met, mais favoriser la qualité du geste et surtout de la respiration. Celle-ci à mon sens déterminante pour acquérir l'endurance et peut-être après la rapidité.

Je m'emploie à nager deux fois par semaine, pour justement développer les bons gestes, l'équilibre horizontal du corps (sauf quand on tombe sur plus lent que soi, et que la diminution de rythme entraîne un moins bon positionnement...) en effectuant 1500 m de crawl à mon rythme tranquille et en veillant à respirer du mieux que je peux. Comme ma technique ne doit pas être la meilleure, je peine à bien inspirer. Mais ceci va en s'amoindrissant et peut-être même en s'améliorant.

Je pense donc un jour pouvoir respirer correctement et nager jusqu'à 2000 m en crawl sans arrêt au T. Sans toutefois égaler ceux du CNP (club des nageurs parisiens) que je côtoie à la piscine Roger Le Gall du 12ème arrondissement, nageant le crawl bien au delà du rythme que je suis capable d'atteindre. Mais il est sûr qu'eux nagent en série, ce qui n'est pas exactement ce qu'on peut appeler de l'endurance
.

Bonne nage à tous

plaph
  

Je ne sais pas si c'est un si bon conseil que ça de passer au "3 temps".
Je suis récemment passé de 3 à 2 temps (pour 2km sans aucun arrêt) et j'ai gagné 2 minutes très rapidement (je tourne maintenant autour des 37/38 minutes, sans culbutes). Je me sens beaucoup plus à l'aise en 2 temps, j'ai l'impression d'y avoir trouvé un rythme bien plus naturel et confortable et j'ai largement amélioré ma respiration (je tournais trop la tête, maintenant je garde toujours un œil dans l'eau). Je ne vois pas en quoi on prendrait plus de mauvaises habitudes en 2 temps qu'en 3 temps (et si c'est ça l'inquiétude, on peut très bien changer de côté à chaque longueur).
  

bizarre tonton , on dit que moins on respire plus la tête reste immergée et favorise l'horizontalité, je suis d'accord qu'il faut favoriser le style à la vitesse pour la respiration j'essaye à présent de prendre moins d'air, j'airemarqué que pus on s'essouffle plus on prend d'air
  

Ce n'est pas toujours une bonne idée de prendre exemple sur les pro, mais bon, si on regarde un 1500m on peut constater que quasi tous les nageurs font du 2 temps.
Personnellement, en 3 temps j'ai l'impression d'être en apnée, chaque prise d'air me semble vitale du coup, instinctivement, par peur de rater ma respiration, j'ai tendance à sortir la tête de l'eau plus que nécessaire. En 2 temps j'ai un rythme de respiration plus naturel, je me sens plus en sécurité du coup je prends le risque de moins tourner la tête et mon mouvement est meilleur.
(Je n'ai jamais nagé en club et je n'ai repris la natation qu'il y a 1 an et demi. Ce sont donc des considérations de "débutant".)
  

tu as raison, au début en trois temps tout baigne, puis effectivement on se retrouve vite en apnée, comme des micros pauses, des blocages de respirations qui fatiguent énormément et donnent à la respiration un rythme saccadé, tout le contraire de ce qu'il faut faire
  

Euh moi, j'arrive à gérer en 5 temps, je trouve même que c'est mieux niveau vitesse pour les distances de 100m à 200m mais bon je fais pas du sprint.
  

Pour la respiration, j'ai jamais compris ce qui était le plus efficace... Spontanément, parce que c'est ce qui est confortable pour moi, je prends une grosse inspiration tous les cinq temps (et parfois, depuis quelque temps, tous les six temps sans même me rendre compte que j'ai rajouté un coup de bras). Je me demande souvent si j'irais beaucoup plus vite au 1500m en inspirant tous les deux temps, mais je n'y arrive pas...
Sinon, un bon nageur, ça peut être beaucoup de choses... le chrono au 1000m, c'est seulement un angle d'approche. Pour moi, bien nager, c'est simplement être efficace: faire un minimum de mouvements pour parcourir la distance désirée, et accessoirement donner l'impression que c'est facile... mais un bon sprinter, c'est sans doute tout autre chose!
  

Que ce forum-là est riche !

Merci à tous les commentateurs d'apporter leur vision de ce qu'est un bon nageur.
Je vais finir par en être un à lire les intéressants avis
!

Comme dit par nouvelan :
tu as raison, au début en trois temps tout baigne, puis effectivement on se retrouve vite en apnée, comme des micros pauses, des blocages de respirations qui fatiguent énormément et donnent à la respiration un rythme saccadé, tout le contraire de ce qu'il faut faire
Petite question, en bassin de 25 ou 50 m ?

Comme j'arrive au même ressenti en bassin de 50 m, et parviens de nouveau à nager régulièrement 2 fois par semaine (1,5 km au moins par séance), avec l'expérience acquise, je vais essayer les deux en les alternant par séance. Si une différence en ressort, peut-être alors ferai-je un mélange 2 et 3 temps... L'aller en 3, le retour en 2, ou quelque chose comme ça.

Ça me paraît pas mal comme solution pour accéder au statut de bon nageur.
Même si comme dit 1234breathe :
un bon nageur, ça peut être beaucoup de choses
Pour moi, ce sera lorsque j'arriverai à ne plus marquer de pause au T

Bon bain à tous !

plaph
  

si tu marques la pause au T c'est que tu respires mal , je mets un nouveau post la dessus
  

avatar de flox954
FloX954
> 1 an
J'ai 13 ans je ne nage plus pour le moment en club et compétition.
J'ai pas des performances de fou mais j'ai fait 2000m en 1h15 en crawl, j'aimerais avoir des conseils pour amélioré ma vitesse qui est cahotique. Je le sais a 11 ans je fesais 23s sur 25m. Maintenant avec deux ans d'arrêts je reprend et je m'entraîne pour retrouvé un niveau correct pour commencé la saison prochaines en club avec le club de mon lycée qui est souvent premier ou deuxième en championat régional (de la ville). Actuellement je fais 24s sur 25m --' décevant non. Je vais essayé de profité de l'été pour remettre complètement a niveau. Je vise genre 35s pour 50m. Je crois que c'est beaucoup trop sous-hestimé, mais c'est bien connue il faut se fixer des objectifs très hauts.
  

Pfff... je viens de tout lire. C'est long.

Qu'est ce qu'un bon nageur ? C'est impossible à définir.

Pour moi, quelqu'un qui nage bien les 4 nages, peut nager longtemps sans se fatiguer, sait faire les culbutes, plonger, et qui a une bonne technique.

La bonne technique, c'est subjectif. On sait la reconnaitre quand on la voit. Mais a priori, quelqu'un qui nage bien sera un minimum rapide. Je ne pense pas que quelqu'un de jeune qui nage 50m en 1mn en endurance en crawl puisse être qualifié de bon nageur.

Si ça intéresse quelqu'un pour comparer. A 40 ans en bonne condition physique, après 3 ans de natation en club en partant de 0 (en crawl), avec de 1 a 3 entrainements par semaine, je dois faire le 50m départ dans l'eau en bassin de 50m entre 40 et 60s. En essayant d'avoir de bons appuis et sans tricher, j'arrive à 40 mouvements sur 50m, en 50s. Mais je suis épuisé.

Je pense être assez loin d'être un "bon nageur", mais je ne désespere pas de le devenir. Après tout, 3 ans n'est jamais suffisant pour être bon dans un dans un sport, et encore moins en commençant adulte. On ne dirait pas qu'un mec est bon après 3 ans de judo ou 3 ans de ski. C'est pas différent pour la natation.
  

Effectivement être un bon nageur est très subjectif, il faut effectivement bien connaître les nages, avoir une bonne technique, être endurant.

Je rebondis sur ce que disais Toto : je pense que tenir 1min au 50 mètre en endurance, càd 3km/h sur 1 heure, peut etre qualifié de bon nageur, simplement parce qu'a cette vitesse là en endurance il fait partie des 1% les plus rapides en piscine aux heures ouvrés. Parce qu'aux heures ouvrés, rares sont les personnes capables de tenir 3km en 1 heure.
  

De mon point de vue un bon nageur est quelqu'un qui maitrise suffisamment sa nage pour de tenir une longue distance (3km par exemple en crawl avec culbute et une bonne glisse) sur un rythme de croisière. Sans effort, sa technique lui permet de nager souplement de la même manière qu'un coureur fait un footing tranquillement : sans effort et avec une maitrise de la respiration. Quelqu'un avec une mauvaise technique tiendra difficilement cette distance, sauf à avoir un physique d’athlète...
Et lorsqu'on atteint ce niveau, seul le chrono permet de départager les nageurs entre eux, on passe du stade de la maitrise de la nage à celui de la performance.

+
  

Metriser les 4N et avoir bons chronos ce sont plutot des choses qui font la difference.

Je ne dirai pas que tenir longues distances , e.g. 3 km, sans arret en nageant par exemple du crawl, est un indicateur de bon nageur. Il y a pas mal des personnes qui tiennent cela et plus nageant pas forcement super techniquement bien....
  

dans un bassin de 50m à 57ans,je fais mes 4 km en un peu moins de 2heures(arrêt pipi...) 3 à 4 fois par semaine.Evidemment,ce n'est pas très rapide,c'est le moins qu'on puisse dire! .j'alterne tous les 500m une nage differente crawl, brasse,dos...mon objectif est d'atteindre les scores de qualification de ma série C7...Depuis 3,4 ans je progresse en aisance,notamment pour la respiration (3temps ).Je n'utilise aucun accessoire,j'adore ce sport et me perfectionner...Je n'ai jamais été en club non plus hélas.
Enfin,j'ai bien aimé les videos de "Total Immersion".L'essentiel, c'est tout de même d'avoir du plaisir!
Bon, je vais me tester sur 1heure de crawl...Le plus difficile,c'est encore de compter les longueurs correctement surtout qu'à Lille ,le 50m.est en vidange depuis cette semaine.
Bonne nage à tous!
  

Bon nageur jusqu'à quand , car les performances diminuent avec les années ,je me demande où je serais à 70 ans ,à ce jour j'ai du mal à tenir mes 1'30"sur 100 ,sur 400 je termine le dernier 100 à 1'45" , je n'ai plus la même endurance ,bien que je nage 30 à 40 minutes chaque jour avec mon asthme je fatigue trop au delà
  

Je suis un nageur moyen mais je progresse en 2 m de pronfondeur c'est profond non mais la prochaine je vais faire peut-être 3 m cette fois-ci
  

En gros bien nager en crawl c est pouvoir tenir 40/42 coups max par longueur à une fréquence correcte (disons 1 seconde par coup). Avec la culbute et en laissant une toute petite marge, on arrive en gros à 4 km/h. Tenir ce rythme sur quelques kilomètres, au moins 1, sans suffoquer, c est etre un bon, ou si vous préférez, un très bon nageur. Alors je veux bien qu on dise que c est subjectif, mais il ne faut pas se mentir : si on fait 50 coups par longueur, en endurance, c est que la technique n est pas géniale et si on arrive à faire 40 coups, mais en se laissant glisser ou en faisant des coulées exagérément longues ou encore en ayant la sensation d appuyer très fort sur les bras sans pouvoir tenir plus de deux longueurs, là encore c est qu on a un petit déficit technique. Alors bien entendu, le nombre de coups et les temps varieront avec les capacités physiques de chacun (âge taille etc.). Mais en fait pas tant que ça. Pourquoi ? Parce que la résistance de l eau grandit exponentiellement avec la vitesse, si bien qu on est tous plus ou moins confronté au même mur, celui des 4 km/h justement. Dernier point. Je sais bien qu en disant tout ça, on va encore me traiter d élitiste, de faux champion etc. Mais on peut très bien retourner le problème. Je nage depuis 6 ans plusieurs fois par semaine. J impressionne mes copains non nageurs et je double la grande majorité des gens dans la piscine. Pour autant, comme je ne suis pas encore capable de tenir à l aise ces fameux 4 km/h, je ne me considère pas comme un bon nageur. Et franchement je vois pas où est le problème. Je sais très bien que des que la fatigue vient, ma technique se détériore, que je me mets à taper l eau et que finalement je redeviens un nageur lambda. C est bien que je ne suis pas encore un très bon nageur. Faut avoir un peu d ambition c est tout.
  

Trois petites précisions :
1) quand je parle d une petite quarantaine de coups de bras, j entends sur un bassin de 50 bien sûr.
2) j ai remarque que certains ont une très belle nage vue d au dessus. Rythme régulier, retour de bras souple et gracieux, corps bien aligné, impression de facilité etc. C est déjà pas mal. Je ne suis pas sûr de pouvoir en dire autant. Mais la natation est un sport et à un moment ou l autre il faut tenir compte de l efficacite. Ce qui compte c est d abord ce qui se passe sous l eau. Or quand on en prend de bons appuis, qu on pousse tout au long du trajet en accélérant à la fin, sans escamoter telle ou telle partie de la propulsion, on est "obligé" -si par ailleurs la position du corps est bonne et qu on a levé tous les freins - d aller au moins à 4km/h. C est difficile peut être à accepter mais c est comme ça.
3) 4km/h sur 1500 metres c est nager à 66,66 % de la vitesse des grands champions. En athlétisme, si on considère qu en endurance les meilleurs courent en gros à 20 km/h ou un peu plus, etre un bon coureur en suivant la proportion, ce serait en gros courir à 13-14 km/h. Ça me paraît pas exagérément rapide.
  

C'est même un peu plus que ça, car les meilleurs en endurance font du 20 km/h mais sur un marathon : plus de 40 km, soit "dit-on" l'équivalent d'un 10 km en natation.
Donc pour se donner une idée, grosso modo un nageur qui fait du 4 km/h équivaudrait à peu près à coureur de fond faisant du 16 km/h.
Faut pas négliger, 4km/h sur 1000 ou 1500 m est déjà un très bon niveau pour des nageurs amateurs.
Comme courir à 15 ou 16 km/h sur 4 ou 5 km.
  

Disons qu on pourrait comparer le 1500 en natation au 5000 en course. Les champions font respectivement un peu moins de 15 et 13 minutes. 13 minutes au 5000 ça fait du 23 km/h et 2/3 de 23 km/h ça fait 15km/h. Donc tu as parfaitement raison. Hé bien il me semble que la difficulté est à peu près équivalente. Alors c est dur oui, très dur même si on part de zéro. Mais si on est en bonne santé et qu on s entraîne sérieusement sans tomber dans l excès, c est à peu près le niveau qu on peut espérer atteindre.
  

L idée qui me paraît fausse c est qu on puisse avoir une excellente technique en faisant des temps médiocres. Quand on réalise vraiment correctement les appuis, qu on lève les freins, qu on respecte toutes les règles techniques, on avance vite. Une longueur bien nagee c est très éprouvant. même sans mettre je grosse fréquence.
  

Une grosse fréquence
  

Tout dépend ce que l'on considère comme mauvais temps
  

J'ai perdu 20' au 100 m en 10 ans
  

Un paramètre très important les douleurs
  

Encore une séance difficile ,après une soirée dansante ce week-end ,la mise en route dans l'eau est laborieuse ,mais des 100 m cool en 1'40 en fin de récupération
  

Petite interruption pour une quinzaine, la piscine est en vidange
  

ok alexswim, mais justement c'est quoi :"réaliser correctement les appuis", "toutes les règles techniques", "lever les freins" ?L'année dernière, dans un groupe "natation sportive" je n'ai rien appris,sauf l'endurance...mais aucun progrés technique...même avec les "éducatifs",mon chrono est resté le même au début et à la fin de l'année:8,56 sur 400m...
Il faut des hasards invraisemblables pour avoir tel ou tel bon conseil...par exemple pousser le bras derrière à fond jusqu'à mi-cuisse...par un MNS bienveillant, dans une piscine inconnue...ou apprendre le "trou de serrure"sur un site de natation,pour le papillon.
Cette année, je me suis inscrit dans un club.Ma hantise:vais-je enfin avoir la "bonne parole" ou vais-je encore "brasser de l'air"?(je suis" bon nageur" en brasse) , il s'agit pour moi essentiellement du crawl.Cette nage libre où je ne me sens pas libre du tout car,c'est évident, ma technique est insuffisante-j'ai appris seul et tardivement...Je nage 3à4 fois par semaine des séances de 1h30.
Merci pour vos réponses.
  

Salut Philille, malheureusement je n'ai pas de solution miracle. Sans doute parce qu'il n'y en a pas d'ailleurs. Je me suis d'ailleurs mal exprimé : par "règles techniques", je n'entendais pas des recettes à appliquer, mais des symptômes que l'on observe chez les bons nageurs.

Voici les quelques leçons que j ai pu tirer de ma modeste expérience :

1) Séparer la technique du physique n'a aucun sens. C est pourquoi les progrès techniques sont si lents. L erreur est de croire qu il suffit de comprendre abstraitement la gestuelle adéquate et de l'appliquer ensuite dans l'eau. En réalité la moindre progression technique exige un effort physique nouveau, avec une sollicitation des muscles à laquelle on n'est pas habitué. Tu as du t en rendre compte : avec la fatigue la technique se dégrade très rapidement. Donc il ne faut pas chercher à faire tout de suite le geste parfait ou à avoir la position optimale dans l'eau pour ensuite ajouter la force et le rythme. C'est le reproche général que je fais aux approches technicistes de la natation.
2) Il est difficile et, dans une certaine mesure, contreproductif d isoler tel ou tel geste. C est la limite de beaucoup d éducatifs. À mon sens il faut privilégier une approche globale avec un fil conducteur : se demander à tout moment du cycle de la nage si les gestes effectués nuisent ou non à l'hydrodynamisme. Donc plutôt que d aligner les longueurs d éducatifs avec des accessoires divers et variés, il vaut mieux rester en nage complète en se concentrant sur sa position et sur l effet que tel ou tel geste a sur cette position. Si tu veux travailler le battement par exemple, nage en nage complète en te concentrant sur le battement. C est tout bête mais c est certainement plus efficace que les longueurs de planche. Tu verras rapidement qu en crawl d endurance, un bon battement sert surtout à accompagner/corriger le roulis. Chose parfaitement incompréhensible si tu fais des exercices de battement pur. De manière générale les débats sur la trajectoire du bras en I ou en S, sur les mérites du high elbow, du fqs ou de la nage en opposition ont très peu d intérêt pour les nageurs moyens que nous sommes. Mieux vaut se concentrer sur les points essentiels : l'allonge du corps de la pointe des pieds au bras devant avec un engagement de l épaule sous le menton, la position de la tete et la respiration en essayant de limiter ses effets désastreux sur la position etc., mais encore une fois en replaçant tout ca dans une perspective globale.
  

Globalement je suis assez d'accord avec les conseils d'alexswim, même si contrairement à lui il m'arrive d'observer des nageurs qui maîtrisent les gestes techniques du crawl mais se traînent néanmoins, et (plus rarement), des nageurs qui ont une technique très peu académique mais avancent assez rapidement et tiennent assez bien la distance (au moins 800 m).

Beaucoup appliquent des méthodes de pro, ce qui revient à conduire une Twingo comme si c'était une Ferrari. Très nombreux sont les nageurs en herbe qui désapprennent à nager avec le pull-buoy, c'est-à-dire qui battent des jambes avec cette bouée coincée entre les jambes !? Où ont-ils appris à faire ça ? En club ?

Pour ma part j'ai appris à nager sur le tard (étant gamin, je nageais longtemps, mais en mer, ce qui n'a rien à voir) en observant les bons nageurs d'un certain âge (+ 50 ans) : ils sont rares, voire très rares, mais leur exemple est sans doute le plus instructif.
  

Les nageurs efficaces à la technique hétérodoxe ont souvent une grosse fréquence. A contrario les obsédés de la glisse et de l'amplitude auront tendance à stagner s'ils ne chassent pas les temps morts dans leur nage. Cela peut expliquer pourquoi on peut avoir l'impression de croiser des bons techniciens avançant lentement et des techniciens médiocres nageant beaucoup plus vite. C'est un paradoxe qui se dissipe rapidement si on a une conception élargie de la technique. Une bonne gestuelle réalisée indépendamment de tout engagement physique n'a aucun sens. La technique consiste justement à maintenir un bon hydrodynamisme non pas indépendamment de l'effort, mais dans l'effort et malgré l'effort si bien qu'à la limite une technique inefficace ne veut rien dire du tout.

J'en parle d'autant plus facilement que je suis tombé dans le piège quand j'ai commencé à nager. Influencé par les dogmes des méthodes dérivées de total immersion (que j'avais peut être mal comprises) je cherchais à décomposer les mouvements a très faible fréquence en me disant que le jour où je voudrais accélérer, il me suffirait d appuyer un peu plus sur les bras et d'augmenter la cadence.
  

C'est le défaut de l'enseignement moderne en général d'être beaucoup trop dogmatique. On passe tellement de temps à débattre de la meilleure méthode que l'on perd complètement le but de vue.
  

ok et merci...Vos avis sont finalement assez réconfortants et de bon sens: l'allongement,la tête et la respiration...Ca sera plus facile comme ça!
  

@alexswim En natation (au moins en crawl), le tout n'est pas la somme des parties je suis d'accord.
Il faut privilégier une approche holiste et les progrès (d'abord rapides) peuvent ensuite être très très lents.
  

Bonjour à tous,
je suis très mauvais nageuse de brasse, et le crawl est encore pire.

Mon gros problème, c'est la respiration, je suis incapable de prendre mon souffle et craque au bout de 10m à peine ^^c'est assez lamentable.
Enfait, je pense que je n'arrive pas bien à évacuer l'air une fois dans l'eau...

Que me conseilleriez vous pour palier à cela ?

Un grans merci à tous !
  

C'est en effet un des problèmes rencontrés par tous les crawler débutants, nous sommes tous passés par là.

Il est important de bien vider ses poumons d'air vicié avant de reprendre sa respiration car la nature ayant horreur du vide si tes poumons ne sont pas vidés tu ne pourras pas inspirer correctement. Il n'y a pas vraiment de technique miracle il faut souffler par la bouche et le nez pendant que ton visage est sous l'eau et ne respirer qu'une fois que ces derniers sont quasi vides. Après c'est une question d'entrainement et de confort.

Je ne me lancerai pas dans le débat de la respiration en 2, 3, 4 ou 5 temps (il y'a des centaines de pages sur le sujet dans différents forums...), la seule chose que je peux conseiller c'est de s'entrainer et ne pas renoncer car la respiration et l'équilibre (flottaison) sont deux principaux points clés en crawl
  

Un autre point important pour ne pas s’essouffler lorsque l'on débute est de n'utiliser ses jambes que pour s'équilibrer (ou pour sprinter mais ce n'est pas le but ici) et non pour avancer car au niveau cardio les jambes c'est ce qui est le plus consommateur et ce qui essouffle le plus vite. En crawl c'est en priorité avec les bras que l'on avance.
  

Pas mieux que Guilhome en ce qui concerne le crawl : 1/bien expirer pour pouvoir mieux inspirer ; 2/utiliser au minimum les jambes : quelqu'un l'a mieux expliqué que moi sur le forum : le rendement des jambes est très faible. Grâce aux jambes, on peut gagner un petit peu de temps sur de très courtes distances, mais les nageurs médiocres (3km/h) nagent souvent plus vite "sans les jambes" qu'avec.

J'ajouterais que le pull-buoy est une fausse bonne idée pour apprendre à limiter le mouvement des jambes. Le centre de gravité s'en trouve déplacé ; il vaut mieux chercher à trouver son équilibre dans l'eau en faisant des mouvements de bras d'une plus grande amplitude.

- Les MNS donnent souvent le conseil de commencer à apprendre à nager le crawl sur le dos, ce qui requiert moins de force physique dans les épaules (et permet de la développer petit à petit).
  

En effet je confirme le pull-buoy est vraiment une fausse bonne idée.
  

Je me permets un petit bémol sur le pull buoy.
En 8 mois, je me suis bien décoincée au niveau du crawl. Pas foutu de faire une longueur sans avoir l'impression de crever l'année dernière et dorénavant, même si ça reste modeste, capable de faire 10 longueurs de suite en restant vivante.
Grâce en partie à tous les conseils glanés sur ce site et un peu décoincée AU TOUT DÉBUT par le PB. Grâce aussi à vous tous j'ai compris qu'il ne fallait surtout pas s'y habituer (et d'ailleurs maintenant quand je le reprend, je n'aime pas du tout). Mais au tout début donc, j'ai enfin pu me concentrer sur cette histoire de respiration, sur le rôle des jambes dans le crawl, etc....
Donc pour ceux qui bloquent complet en crawl, le PB peut qd même permettre de comprendre deux trois trucs. Mais oui, c'est un outil temporaire qu'il faut vite arrêter, je suis d'accord.
  

Antipoule ne lis pas cela...
  

Pour apprendre de bien expirer pour laisser place à une bonne inspiration. J'avais vu cela sur un vieux bouquin : en début de séance, on peut faire 5min sur le bord du bassin et simplement faire cela, expiration longue (mais jusqu'au bout) la tête dans l'eau puis inspiration assez rapide (la tête sur l'eau évidement
) et ainsi de suite...

Ceci :
- Dans un premier temps, simplement, le corps vertical (avec un bras sur le bord), afin d'apprendre le tempo longue expir. et inspir. assez rapide.
- Dans un second temps, le corps à l'horizontal (avec un bras tendu, la main sur le bords), afin d'apprendre comment bien tourner la tête (j'ai remarqué que bcp de jeunes crawler lèvent la tête, plus que la pivote/tourne ce qui empêche de bien inspirer et surtout freine).

Par la suite, il faut mettre tout cela en mouvement

Petit aparté : En natation, une pédagogie très rependue est de parceller les mouvements : jambe seule (avec planche), bras seul (avec pullboy parfois avec tuba), puis tout rependre ensemble. Je sais pas si c'est bien en tout début de l'apprentissage ? j'aurais tendance à penser que c'est bien de tout tester mais toujours avec curiosité de comprendre en quoi tel ou tel instrument nous permet d'apprendre quoi afin de l'utiliser à bon escient.
Donc, dans la progressivité des exercices respirations ci-dessus, surtout commencer avec des mouvements lents avec un tempo respiratoire tranquille (si on est dans le rouge au bout de 10m, c'est qu'il y a un trou dans la progression pédagogique...). Au début, il est bon de se faciliter la vie au maximum (respirer d'un seul coté, pourquoi pas pullboy/tuba), puis de complexifier le tout.

Bien-sûre, le top, c'est d'être avec un ami expérimenté (et surtout patient
) qui mime dans l'eau les trucs à faire mais aussi qui te mime pour pouvoir visualiser ses propres défauts.
  

bah, à part la conclusion, cette vidéo est pas trop mal...
videoplay
  

Au contraire, la conclusion de ce MSN nous informe que le "modèle" à suivre ici s'entraîne également beaucoup plus que ledit "débutant", par conséquent que la comparaison n'est pas tellement valable. Cette jeune femme n'est pas seulement plus souple et plus hydrodynamique, elle est probablement plus musclée que le jeune homme débutant.

- Etant débutant, on m'aurait montré cette vidéo, je l'aurais trouvée décourageante ; l'étant moins après quelques années d'entraînement, je ne trouve pas ces conseils très éclairants. Je ne conteste pas les remarques d'ordre général (quand on ne respire pas, on finit par étouffer), mais dans le détail ça ne me paraît pas très constructif.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant