Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de quachacha

quachacha, 55 ans, femme, paris

Envoyer un message privé à quachacha


Inscrit depuis le 07/08/2013 - 07:03:06

avril 2020


mars 2020


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24

Février 2018 : (0 m)
  • 0 mètres le mercredi 28 février (de 11h40 à 15h40) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Bassin calme, sauf à l’arrivé des élites , justiciers et jeunes babouins vers 12h20… heureusement que la courtoisie était au RV en partie.
    Une séance que j’ai apprécier sans trop d’effort pour ne pas changer… de plus, mon estomac s’est invité pr la dernière heure. Donc un minimum de raB pr aujourd’hui.

    Merci au débutant qui à emprunté mon PB et n’a pas été fichu de faire 50m de plus pr le reposer là où il avait trouvé…Bref, l'élastique n'a pas été volé cette fois...

    Autrement, C la seconde fois, que l’on m’interpelle sur la raison de mes lunettes tjrs sur mon front? En effet, je déteste les lunettes et je n’en met jamais, même en mer. Lorsque je fais l’effort de les mettre, il faut tjrs les ajuster a cause de la maladresse ou des vacheries de certain. Et enfin, poser sur mon bonnet, cela évite que l’on m'en propose, car C ce qui m’arrive lorsque je ne les arborent pas.
    Voilà, j’espère que vous serez moins intrigué à présent. Le chlore me fait mal aux yeux en fin de séance, mais C mon choix et je me sens absolument libre et bien.. sans.
  • 0 mètres le dimanche 25 février (de 09h13 à 13h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Il faut que je cesse mes infidélités à Suz le dimanche.
    Une séance en mode slalom dès l’échauffement. Trop d’incohérence dans les lignes d’eau, impossible de trouver une place ou un rythme… On ne peut en vouloir à personne puisque seule 2 lignes arborent des écriteaux indiquant uniquement le type de fréquentation possible (matériels ou crawl). Aucune directive sur la cadence des nageurs. Je trouve le choix inadapté pour ce bassin qui est très fréquenté par des nageurs. Les baigneurs sont peut-être de plus en plus nombreux, mais ils n’est peut-être pas nécéssaire de les retrouver dans toute les lignes…? Dommage.
    Est-ce que quelqu’un sait, la raison de ce choix ? merci d’avance.
  • 0 mètres le jeudi 22 février (de 11h40 à 15h40) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - WouaR… Bassin en mode vacance. Super de nager cool et en bonne intelligence dans l’ensemble. Petit pic de 12h30 à 13h environ, mais rien de bien méchant. Pour ma part, nagée paresseusement mais délicieusement. Merciii les abs.
  • 0 mètres le dimanche 18 février (de 09h10 à 13h10) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Belle impression en arrivant au bassin. Calme et sérieux dans toute les lignes et surtout effectif réduit pour changer… Donc un début de séance cool avec rythme régulier possible, mais trop beau pour durer, vers 11h il fallait composer avec les justiciers et baigneurs/es. J’était étonné mais pas surprise de constater que la mentalité de certain baigneurs était toujours aussi ras le sol. Heureusement; « le ridicule ne tue pas »… je préfère penser qu’ils laissent leur intelligence au lit lorsqu'ils viennent à la piscine. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais j’ai slalomé au mieux, en me disant que, ce qui ne ME tue pas, ME rend plus fort… n’est-ce pas? .
    Merci tout de même, à ceux qui étaient entier, courtois et bienveillant, j'ai nagé juste 10.5 km.
  • 0 mètres le vendredi 16 février (de 11h40 à 13h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Me voilà partie pour essayer cette horaire chez G-H. Un monde fou qui attendait à l’entrée, puis des lignes aussitôt complet. Nager sur 50m était bien possible, mais avec une agitation permanente. Bref, j’ai essayé de garder un rythme régulier malgré les justiciers et résultat 6km tout en galère… Je vais essayer encore, peut-être que s’était pas le bon jour….
  • 0 mètres le mercredi 14 février (de 11h40 à 15h40) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Du monde en arrivant, ce qui ne présageait rien de bon… Mais surprise, plus de nageurs que de baigneurs, ce qui à fait toute la différence avec la séance précédente. Donc nager en toute sérénité, flâné en fonction de mes envies, faire du raB pour mon plaisir et partir au large avec mon coeur pour la quiétude. Tout cela était possible sans perdre la raison… Absolument cool, même pas faim, sauf de longueurs.
    Lorsque toute ces choses font parti d’1 séance, j’avoue que sortir de l’eau est une épreuve cruelle.
    Merciii Nageurs/es.
    Bravo à celui qui nage avec les yeux et partage ainsi sa séance en vidéo, l’essentiel étant de partager sa séance.… j’espère que SuZ aura sue appréciée, car on y pense jamais, mais parfois elle nous offre de vrais moment de bonheur. Cette année, elle nous a même adressé ds des phylactères d’onomatopées de St-Valentin, tout en couleurs; L'eau... Super, j’ai adoré.
  • 0 mètres le dimanche 11 février (de 09h10 à 13h10) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Etrange séance, mais séance quand même…. il fallait couler dans le moule des médiocres permanent, vissés en ligne 3. Des justiciers fidèles au milieu de ligne pour ne pas changer, enfin et heureusement, une toute petite poignée de courtois/es pour sauver l’ambiance désastreuse de la foule qui avait envahi le bassin dès 9h40…
    1km d’extra m’ont suffit, car la violence silencieuse me pesait et m’invitait avec hâte à me détendre sous une bonne douche bien fraiche… Je me suis autorisé ce petit extra car se sont les rares minutes de sérénité que la ligne 3 offrait pour aujourd’hui.
  • 0 mètres le mercredi 7 février (de 11h41 à 15h45) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Lignes d’eau bien calme pour démarrer, puis après 1h, arrivé des baigneurs. Malgré un certain nbre de médiocres, j’ai apprécié cette séance à chaque fois que j’ai pu garder un rythme.
    Un gars m’a reproché de l’avoir taper… je le dépassait en ligne3 alors qu’il était le long de la ligne… Je me suis donc demandé qu’est-ce qu’il fichait là, s’il ne supportait pas d’être touché et dépassé???. Une cours d’école aurait été plus adapté, la maitresse l’aurait surement consolé. J’ai adoré le « Encore vous » qui a ponctué son reproche. Surement que l’an dernier ds le même bassin, je l’avais déjà taper le pauvre homme… Navré, mais C vous qui m’avez touché…? on peu continuer ds la bêtise longtemps.
    Rassurez vous, à chaque séance je m’enrichie de la bêtise humaine. Lors de ma dernière séance s’était une gonsesse qui me dépassait en brasse, et qui s’arrête pour me dire que « l’on dépasse pas, par la droite ». Je n’ai pas compris son délire et j’ai continué de garder la ligne pour faciliter les dépassements en me disant, que finalement, il y a de quoi écrire un guide sur les connerie des bassins…
  • 0 mètres le dimanche 4 février (de 08h45 à 12h50) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Du monde dès l’ouverture, donc inutile de vous dire que les sensations ds les lignes étaient aux roulis. Une séance en pointillé mais pas désastreuse. Du mal à démarrer les dernières longueurs en PB mais très vite le calme est revenu, ainsi qu’une certaine homogénéité. Pas de rafraîchissement ds le bassin pour aujourd’hui et ça m’a bien manqué. Pour me consoler, il y avais les gouttelettes de la coupole, s’étais minimaliste mais tellement bon… Bonne séance malgré tout (11km).

 

Janvier 2018 : (0 m)
  • 0 mètres le mercredi 31 janvier (de 11h40 à 15h40) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Une séance en mode cool de chez cool pour aujourd’hui. Juste petit souci de muqueuse au niveau des voies aériennes 1h avant la fin de la séance… je ne sais pas à quoi j’ai réagis, C une première pr moi. J’espère que ce n’est pas un nouveau produit d’entretien, ou pire, une bactérie ds l’eau qui a pourtant été changé depuis peu ???, ou cette forte odeur de parfum en ligne 3, qui m’a incommodé +++ ?. Je suis resté zen face à cette respiration difficile et gênante. Curieux mais à surveiller, car j’ai déjà fais un œdème de quincke il y a une quinzaine d’année, il serai dommage de revivre l’aventure en pleine séance…il est vraiment temps que je quitte ma boite de sardine....Bref Brefff
    Rester calme, règle numéro une. La fatigue et la faim s’y sont mis aussi, mais objectif atteint avec petit +. Grand merci aux courtois et (es) du jour.
  • 0 mètres le dimanche 28 janvier (de 08h45 à 13h00) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Nager était possible sans trop de déplaisir… Une eau à bonne température à partir de 10h25…s’était cool et surtout une impression d’être en mer avec cette variation de T° qui se faisait sur environ un tiers du bassin. J’ai adoré… que j'en ai oublié l'heure. Pas dramatique, juste des longueurs en plus...
  • 0 mètres le mercredi 24 janvier (de 11h38 à 15h38) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - Après les problèmes de ventilations de dimanche et l’arrivée « probables » de techniciens que je n’ai pas vue arrivé jusqu’à mon renoncement à 11h… Voilà une séance bien sympathique avec ventilation conciliant et autorisant la flânerie tranquillou, un vrai bonheur.
    L’heure de folie tjrs la même (12H30/13h30), avec les mêmes qualificatif qu’en 2017. On prend les mêmes et on recommence… Merciiiiii aux rares courtois du jour et merci à la Ventilation encore....
  • 0 mètres le dimanche 21 janvier (de 11h30 à 14h30) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Après la mésaventure suZ de 9h à 11h, j’suis arrivé en plein bouillon à 11h30, pour me détendre au moins, deux heures.
    2 longueurs d’échauffement et hop, j’ai enchainé mes quelques longueurs de dos, bercé par des ondulations permanent… pas désagréable lorsque le rythme restait régulier et sans justicier. Le brassage de la foule est resté permanent dans le bassin. 3h plus tard j’ai bouclé avec 170L (pas de PB/crawl et battements réduit), car malgré mon désir et mon énergie, déjeuner à 16h n'est pas raisonnable... 15h C déjà limite...BREFFFF
    Comme toujours, côtoyer les impolis demande toujours autant de tolérance et permet d’apprécier encore plus les courtois… Merci aux rares précautionneux du jour.
  • 0 mètres le mercredi 17 janvier (de 11h45 à 15h45) à Piscine Suzanne Berlioux (Paris) - La petite boite de sardine était d’un calme exemplaire et s’était parfait sauf de 12h30 à 13h30. En effet, la pause repas est l’occasion pour certain de venir barboter et pour d’autre, de faire déferler des vagues en veux-tu, en voilà!!!
    Malgré ces 1H sur 4H, Une séance vraiment agréable et cool grâce aux courtois du jour. J’ai même puisé ds mes réserves pour quelques longueurs de plus. Mon estomac exagère un peu, car j’avais bien petit-déjeuner ce matin. Il faisait bon rester dans l’eau et il me restait du temps. Pourquoi s’en priver…
    A tout les fidèles,
    Très Bonne Année 2018 de NATATION. Continué de vous dépasser avec détermination, mais ne cessé jamais d’y trouver du plaisir.
  • 0 mètres le dimanche 14 janvier (de 08h45 à 12h45) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Pas de regret d’être pour cette séance. Nager en ligne 8 avec des nageurs et nageuses avenants, peu nombreux ds cette ligne, dépasser les brasseurs était possible sans vacherie. J’ai vraiment apprécié. Puis pr la dernière demi heure, j’suis partie en ligne crawl avec mon PB. Dès le départ, les hostilités étaient sur les starting-blocks et cela m’a bien fait sourire et interrogé sur ce comportement de petitesse…. Bref, je me suis adapté sans manière, et tentée de boucler mes quelques longueurs avec plaisir. J’ai même pu me caler derrière un ptit gars volontaire et déterminer qui dépassait les contrariants sans calculer…Ha HAAA, je m’y suis même mise Hi hiii, en évitant de trop lui toucher les pieds, pour ne pas m’en prendre une… En tout cas, s’étais bien amusant, dommage qu’il bouclait ces longueurs avant moi (un peu brutalement d’ailleurs).
    Résultat, Une bonne séance, malgré le monde, juste 10.5 km pr aujourd’hui.
  • 0 mètres le dimanche 7 janvier (de 09h15 à 13h15) à Piscine Georges Hermant (Paris) - Surprise en arrivant, seules deux lignes sont nominatives en renseignant (palmes/palettes et confirmé)… donc, je me suis quand même demander quel genre de séance ça allait être????? Bref, avec mon sens de la discipline, j’ai fais mes premières longueurs en bout de bassin à 3. Puis en dos, j’ai tenté d’y rester, mais le monde de la brasse arrivait… et là j’suis donc partie en ligne confirmé puisque toute les lignes grouillaient déjà de champions. Finalement, une certaine discipline fluide, donc longueurs dos relativement cool. La suite à té aussi en bonne intelligence, jusqu’à 12h40, où j’ai fait connaissance de la connerie humaine ds toute sa splandeur. gonsesses et gars, s’était vraiment des C…s.
    Ma réponse est clair pour ces gens là, donc j’ai terminé mes 10 km avec autant de satisfaction que si ces gens là, étaient resté chez eux.
  • 0 mètres le vendredi 5 janvier (de 10h27 à 13h20) à Piscine Keller (Paris) - Dès 6h ce matin, l’envie de nager me démangeait. Suz étant fermé, Keller me semblait une bonne alternative.
    Je ne m’y étais jamais aventuré à cause du trajet (1h/A et 1h/R).
    Pour traverser paris et nager, j’ai annulé un rv et C sans regret...

    Arrivé sur place, un peu perdu… mais des panneaux guide bien les novices, car un labyrinthe; descendre pr cabine de déshabillage, vestiaire de rangement, douches, remonter des marches pour trouver le bassin et Hop fin de la visite des couloirs en maillot, on y est…
    Séance en bonne intelligence et dépassement possible, j’étais plus qu’Heureuse d’avoir testé.
    Pas de PB pr aujourd’hui car il fallait vite repartir 3h plus tard (166 L). Attention, le ticket d’entrée est utile pour sortir.

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24