Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

Traversée de Montereau


Site internet: http://csm.natation.over-blog.com

Lieu de l'épreuve: Montereau-Fault-Yonne.

Les précédentes éditions

  • le 19 juin 2010 Traversée de Montereau édition 2010, Montereau [ Enregistrer mes temps et mon commentaire ]
    • Participants :

      • christophe 28 minutes Une ambiance très conviviale, déjeuner offert par le club, et bonne logistique pour les affaires. Il ont loué un bus pour rejoindre le point de départ. Nous étions très peu nombreux, surtout des personnes du club ou du coin on dirait (une vingtaine de personne à peine). Eau glaciale qui coupe le souffle, heureusement au bout de 5 minutes ça devient supportable, mais le début a été difficile à cause de ça. Ensuite bonne course, peu de courant, tracé facile, et au final un podium

        Je conseille la course à ceux qui veulent découvrir l'eau libre car l'organisation est sympathique.
        Pour le temps : 28 minutes pour 1600m.
      • zouzou79 30 minutes

  • le 10 juillet 2011 Traversée de Montereau édition 2011, [ Enregistrer mes temps et mon commentaire ]
    • Participants :

      • akoua 0 minute
      • akoua 0 minute 2km qui était en fait le même parcours que l'année dernière annoncé à 1,6 km, une petite boucle en plus au départ. Il ne faisait pas super beau mais bien plus chaud que l année dernière !
        Pour le trajet vers le départ le car était plein et l'ambiance à la holla!
        Le nb de nageurs a doublé : un succés pour cette manifestation qui va grandissante , tjs une bonne ambiance et super orgnisation.

  • le 09 septembre 2012 Traversée de Montereau édition 2012, Montereau [ Enregistrer mes temps et mon commentaire ]
    • Participants :

      • NicoNocturne 43 minutes Voili, voilou, j'ai fait ma première compétition en eau libre.
        Fin des inscriptions sur place à 14h30. Je suis arrivé vers 13h30, direction le stand d'inscription, remise du certificat médical, de la photocop' du brevet de natation et du chèque de 8€. En échange, on a un grand sac décat' avec son numéro écrit dessus. Dans le sac, le T-shirt de la course, le bonnet de la course et un pain aux pépites de chocolat. Au bout du stand, on m'a tagué au feutre le numéro 54 sur les deux bras et sur la cuisse gauche. Pour les lieux d'aisance, les toilettes de l'école de la poterie en face des quais sont ouvertes.
        Parmi les participants, on retrouvait principalement des membres du club organisateur et d'autres clubs du coin.
        à 15h30 briefing, peu audible, la sono n'était pas top, puis départ en bus vers le lieu du départ.
        C'est là que l'on donne son sac numéroté avec ses affaires.
        Départ en ligne sur les quais, ceux qui le souhaites peuvent partir dans l'eau.
        Et là c'est parti : je me suis mis en deuxième rideau et j'ai sauté dans l'eau en dernier, pas envie de participer à la bataille du départ. Il y a des moments ou l'on se demande ce qu'on fait là. Le moment après le saut où l'on a très froid dans l'eau à 20 degrés en fait partie (31 à l'extérieur), il m'a fallu quelques mètres avant de m'y faire. Direction une bouée au centre de l'Yonne, virage à gauche et demi-tour au niveau du pilier d'un pont. Pendant toute cette partie, je ralentissais aux endroits de goulot d'étranglement pour éviter les joutes aquatiques. Ensuite c'est un long tout droit, j'ai d'abord rattrapé puis doublé un messieurs qui semblait avoir une combi puis j'ai rejoint une puis deux nageuses, dont une avec qui j'ai eu une collision, on s'est excusé tous les deux. L'eau était avec des alternances de plaques d'eau glaçantes et d'autres moins froides. Après le dernier pont et la confluence avec la seine, j'ai eu beaucoup de mal à repérer la bouée ou l'on doit virer à 90° avant de rejoindre l'arrivée et j'ai fait pas mal de passage en brasse pour voir où j'en étais avec les canoés qui m'annonçaient "A gauche!" "A droite!" "A gauche!" "A droite!". Mes deux co-nageuses m'ont donc lâché dans ma confusion ; à l'arrivée, le retour à la verticale a été plus que difficile, j'ai failli retourné vite fait bien fait à l'horizontale et les organisateurs ont bien vu que j'étais le plus frileux de tous le nageurs (Mon gabari aide pas). Ensuite c'est douche savonnée obligatoire si l'organisation veut conserver son autorisation (pas chaude, mais beaucoup plus que l'Yonne). Un organisateur a été me chercher ma serviette et ma bouteille d'eau dans mon sac numéroté et m'a donné deux mars (il devait penser qu'un seul effet "un mars et ça repart" n'était pas suffisant).
        Je fini en 42'59'' , 57ème sur 62, mes poursuivants ont fini loin derrière et il n'y a pas eu d'abandon sur le 2000; le premier à nagé en 21', le premier de moins de 20 ans en 23'27'' et NageurFelin aurait été sur la plus haute marche du podium dans la catégorie personnes masculines zagées s'il avait participé. Tout le monde a le droit d'aller piocher une récompense dans le carton des cadeaux à la fin de la remise des prix. Les vainqueurs n'ont pas tous pu avoir un trophée, suite à une bourrasque, le panneau publicitaire derrière le podium et la table des trophées sont tombés à l'eau, tous les trophés n'ont apparemment pas été repêchés.
        Au Final, je ne regrette pas et reviendrais probablement l'année prochaine, l’organisation est sympa et l'ambiance bon enfant.
        La vidéo de l'épreuve : http://www.youtube.com/watch?v=HdQ-YR...
      • OlivierCSM 33 minutes
      • OlivierCSM 33 minutes Cela fait la 3ème fois que je participe à cette épreuve "familiale", normal, je fais parti du club organisateur. Cette épreuve m'a donné envie de faire d'autres course en eaux libre, souhait non réalisé car pratiquant également le triathlon, cela me laisse peu de temps. Pour cette édition, le soleil était au rendez-vous, l'eau fraiche mais agréable (rien à voir avec la 1ère édition où il fallait être bien courageux pour braver les températures extérieures et de l'eau...) Ce qui est agréable, c'est la dimension humaine, nous étions une soixantaine au départ des 2000m, à comparer avec les 20 de la 1ère édition. Souhaitons que cela prenne de l'ampleur en restant raisonnable. Pour ma part, j'ai réalisé cette année mon plus mauvais temps, probablement des restes de fatigue du Triathlon Longue Distance de Gérardmer le WE précédent. Le tracé de l'épreuve est simple et à part les 200 premiers mètres, toute l'épreuve se fait dans le sens du courant. Pour conclure, je dirais que cette épreuve est une bonne occasion, pour les Sud Franciliens ou ceux du Nord de la Bourgogne, de reprendre contact avec l'eau dans l'optique de la compétition "amicale". Cela permet de refaire tourner les bras en prévisions des séances hebdomadaires à venir pour la nouvelle saison.
        Rendez-vous en 2013 donc.

  • le 08 septembre 2013 Traversée de Montereau édition 2013, Montereau [ Enregistrer mes temps et mon commentaire ]
    • Participants :

      • NicoNocturne 37 minutes Ma deuxième traversée, cette fois-ci accompagné. Moins de participants que l'année dernière, 53 contre 62.
        Résultat : 36'53", 39ème sur 53. 10ème sur 17 dans la catégorie Viel Homme. C'est beaucoup mieux que l'an passé où j'avais fait 57ème sur 62 en 42'59". Dommage qu'il n'y ait pas de catégorie Fumeur; j'aurais pu comme les autres faire un podium.
        J'avais beaucoup moins froid en sortant de l'eau que l'an passé : c'est peut être parce que j'y ai passé 6 minutes de moins
      • Christophe 28 minutes Soleil, arrivé 8e sur 53, et troisième de ma catégorie. En 28"19.


        image


        Seul bémol, un parcours non conforme à celui annoncé, en effet on n'a pas contourné les 2 poteaux mais dépassé le pont pour contourner un de ses piliers... Le reste est OK mais cela m'a suffit pour perdre une quinzaine de places difficiles à remonter...


        image

      • snoop77 32 minutes Première expérience pour moi en eau libre (et certainement pas la dernière !), avec une bonne équipe nageurs.com, par ordre alphabétique :
        Brinouille, Christophe, Gemma, Klabur, Niconocturne.
        J'ai bien fait d'être venu (2ème dans ma catégorie), je n'ai jamais nagé aussi vite de ma vie (32'53, merci le courant sans doute
        ) ... et c'est finalement pas mal de le faire en brasse, en mode pilotage automatique avec juste un oeil sur ma trajectoire (et la sensation d'être un robot qui répète inlassablement les mêmes gestes).

        Le départ est conforme à ce que l'on raconte, quelques coups mais pas méchants ... j'ai eu une impression tenace d'être dans les derniers, voire le dernier. Mais je me suis jamais retourné pour le confirmer ... j'ai rattrapé quelques nageurs, au fur et à mesure.
        Puis ça passe très vite, trop vite ... déjà l'arrivée. Et finalement non, ils étaient plus nombreux derrière moi que devant.



        image



        image


        Et un grand coup de chapeau à celui qui a fait l'épreuve du 800m en dos (je n'imaginais même pas que cela puisse se faire en eau libre) !
      • gemma 31 minutes
        Voilà un domingo cualquiera (un dimanche quelconque)...à Montoroo y olé !


        image


        31'20" : 4ème femme (ou pas) à sortir de l'eau, 17ême générale...mal au dos, j'ai pas forcé

        J'ai eu froid à la moitié ! Expérience particulière cette course...

        Bien accompagnée
      • klabur 34 minutes Non,non, pas d'erreur, j'ai bien nagé environ 2500m au lieu de 2000 !
        Pour ma première j'ai été gâté, plein de têtes connues, une organisation sympathique, d'excellentes conditions ...
        Seulement voilà, ils ont oublié de laver l'eau et de peindre des lignes au fond ...
        Après un départ calamiteux dans les kayaks, je fais un petit coucou aux pompiers et je passe bon dernier la première bouée, et c'est parti pour un slalom (ah trop à droite, ah trop à gauche) qui m'a permis de remonter une partie des concurrents, pour finir 28ème ...
        A la fin je commençais un peu à comprendre la tactique (essayer d'aller droit, prendre comme point de repère un nageur qui lui, nage droit) bref ça allait mieux ... je distance petit à petit mon groupe de la deuxième moitié de la course, pas froid du tout, même pas fatigué, du coup j'aurais bien continué un km supplémentaire.
        Mais c'est déjà la Seine où le courant est plus marqué.
        Un léger relâchement dans la concentration m'envoie le nez dans la dernière bouée et me coûte une 27ème place pourtant facile à décrocher.
        Une bonne journée au final, pour une première mais certainement pas une dernière ...
      • brinouille 35 minutes
      • brinouille 34 minutes 2000 m Traversée de Montereau à la nage 08/09/2013

        1) STRESS +++

        Réveil spontané a 4h30 du mat archi stressée. Je pense au bacu bouffeur de roustons (merci pour la lecture du lien de Niconocturne quim'a vite décontracté :http://www.klaire.fr/2013/09/04/les-p...), je pense au au sans combi et au froid, au "je nage techniquement tout pourri"....En fait j'ignorais que la bonne raison de ne pas dormir serait le trajet Paris-Montereau...

        Retrait des bonnets marqué au Max à 13h30. Je rate le train pour Montereau : prochain train dans 1 h. Rhaaaaa....14h30. Je saute dans un paris-Melun puis un Melun-Montereau jalonné de bleds évoquant mon adolescence de handballeuse...la Grande Paroisse, Montereau, que des bleds où l'on s'est pris des roustes mémorables administrées par de rustiques Athénas...j' invoque les dieux, mais internet marche drôlement mieux: Oléum lit mes aventures en live sur nageurs.com et me dégote illico le sauveur Christophe pour retirer un dossard à ma place. (Ce qui finalement n'était pas utile vu que l'orga filait encore des bonnets a mon arrivée...Pffffff)

        je rencontre le Team nageurs.com : La liane Gemma, Christophe mon sauveur, Klabur, NicoNocturne, Snoop77....Je me décontracte enfin un peu en papotant...puis je restresse a l'approche du briefing.


        image


        image


        2) TECHNIQUE - - -
        Voilà le briefing technique avec énumération de courants divers et variés, du genre "pour réussir à viser la zone d'arrivée viser plus à gauche".... Vu que j'ai toujours été nulle pour ce genre d'anticipation je stresse un degré de plus.


        image


        Nous prenons un bus complètement anachronique vu ses voyageurs en maillots/bonnets/hublots et puis marchons une centaine de mètres jusqu'à la zone de départ.

        image


        Je goûte l'eau de l'orteil, elle n'a pas l'air inhumaine :


        image


        Les pro s'élancent en plongeant, ceux qui ne savent pas plonger ou qui y perdent leurs lunettes (moi) partent dans l'eau. Elle est froide l'eau, mon orteil est un thermomètre nul !


        image


        Ça bouscule un peu mais plutôt gentiment (nous sommes 53) dans un léger contre courant. Je crawle en un long zigzag qui enquiquine parfois mes voisins (je sais pas combien je vais y perdre en dizaine ou centaines mètres mais une place de féminine, je vais la perdre ça c'est sûr!). Pourquoi : je suis feignasse du lever de tête et mes lunettes sont embuées. Passé un petit fight en tournant au pont nous suivons un léger courant. Nage en solo et agréable, mais je reste perturbée -pour mon bien- par mon coaching technique de lundi : le coude haut presque OK, les bras enfin symétriques OK, mais le bras relâché, le crawl plus projeté, la main qui n'attaque plus en forme de chips, le pied gauche qui ne sort plus ou la tête qui sort sans quitter son axe et une belle poussée de bras sous l'eau...Oulala c'est trop me demander pour cette fois.


        image



        image


        3) FROID +++++

        Bien que nous longions une jolie église gothique, pas la temps de l'admirer, nous vouons nos yeux à l'eau verte, pas vraiment sale, plutôt agréable, surtout le moment ou je suis en solo avec nénuphars et joli décor.


        image


        ...Sauf au bout de 1200m. Ça commence par des pieds engourdis, puis j'ai froid au bras, puis j'ai froid tout court. Je brasse de temps à autre vigoureusement pour lutter contre le froid, puis j'accélère et commence a gratter quelques Gars avant de passer sous le pont où l'Yonne rejoint la Seine. Un groupe de 4 nageurs me résiste j'en grignote un puis rejoins les autres. Bouée à contourner et finish au sprint pas gagné. 2000 en 34mn26, 29eme sur 53.


        image


        C'est après l'arrivée que ça se complique. Je ne sens plus mes orteils, je claque des dents, tremble de tous mes membres, ne peux même pas tenir mon thé dans les main et le sucre façon Parkinson extrême. Sais pas si c'est à cause de mon gabarit ou de ma température corporelle naturellement basse, mais je suis la plus tremblante du peloton. Une frilosité à retenir pour envisager d'autres compet : éviter des températures sous les 22 si je veux nager sans combi ou plus long.


        image


        4) PODIUM++
        Youplà y'a de la medaille chez les nageurs.com, dommage pour Gemma qui a nagé super bien en 31mn20 (l'ondine...ayé j'ai une star à aduler!) mais qui se retrouve au pied du podium dans les seniors, et oui il n'y a pas que des avantages à être une jeunette ;0)
        En chocolat pour moi la médaille : me voilà 3ème VF, mais bien 4/5 mn derrière les 2 premières (y'a du boulot) Bon a part l'ambiance miss Freeze j'y retournerai bien moi. Course et nageurs. com bien sympas!

        Christophe :

        image


        Snoop77 :

        image


        et bibi :

        image


  • le 07 septembre 2014 Traversée de Montereau édition 2014, Monterereau fault Yonne [ Enregistrer mes temps et mon commentaire ]
    • Participants :

      • snoop77 36 minutes Superbe journée d'été pour cette édition 2014.

        image


        image

        Avec une bonne équipe nageurs.com, les habitués Christophe et Niconocturne, et d'autres que je n'avais encore jamais vus, BabetteNageuse, Lulubulle, Djedj et Kimloid ... et quelques nageuses NPT (
        )
        Une bonne chaleur extérieure, mais une eau assez froide tout de même, ressentie dès le premier échauffement dans l'Yonne, avant le debriefing.
        Et c'est parti !

        image


        image

        Ça passe toujours aussi vite ces 2000m ... je fus rapidement doublé par notre nageuse Babette qui remontait petit à petit. J'ai réussi à la suivre un moment, mais je la voyais s'éloigner, elle va trop vite ! Au final je fais un temps un peu moins bon que l'année dernière, en ayant paradoxalement l'impression d'avoir nagé au moins aussi vite. L'explication tient sans doute dans la distance mesurée sur Google maps, supérieure à celle de l'édition 2013.
        Et c'était plus relevé, on m'a même pas laissé une place sur le podium.


        En tous cas un grand bravo à Babette et Djedj, respectivement 2ème et 1er de leur catégorie.

        image



      • NicoNocturne 42 minutes Après la galère d'Annecy, ça a fait du bien de retrouver une course sous le soleil. Beaucoup de têtes connues et quelques nouvelles.
        Bilan : 42"12 avec le nouveau parcours, ça me satisfait ! mais l'année prochaine, faudra faire mieux : 40 minutes serait très bien.
      • Kimloid 4 heures 30 minutes 34/? 34:19

        Super... Mais battu par lulubulle. Vais je m en remettre ?
        Bravo djedj !!!
        Mauvaise préparation, mauvaise course et mal partout.
      • Christophe 29 minutes Conditions exceptionnelles, pas de vent, pas de vagues, un soleil magnifique, un parcours plutôt simple, un échauffement dans l'eau pendant 5 minutes, une eau à 19°C, pas un nuage, des bouées jaunes très visibles, un courant imperceptible...


        image


        Cette année le parcours a lieu dans l'Yonne uniquement, nous avons du aller à pied jusqu'à la zone de départ, laisser nos affaires dans une camionnette chargée de les amener sur la zone d'arrivée. La nouvelle zone d'arrivée est vraiment mieux que l'ancienne, beaucoup plus adaptée, c'est incomparable !


        image


        Départ assez musclé, la première bouée étant vraiment très proche... cela faisait banc de saumon. J'ai pris un coup dans les lunettes faisant entrer un peu d'eau (que j'ai gardé jusqu'à l'arrivée !), et j'en ai probablement donné quelques uns (involontairement bien entendu). Ensuite très vite les positions définitives se sont établies, impossible de rattraper le nager de devant même en augmentant la fréquence de bras. Pas senti le courant. Quelques feuilles à la surface de l'eau, rien de bien méchant (ça piquait un peu tout de même ?!). Je me suis fait doubler à un kilomètre de l'arrivée, GRRR.

        Résultat moins bons pour moi que l'an dernier, mais j'ai beaucoup aimé cette édition !! Arrivé 18e sur 66 participants, en 29"43. Le premier ayant mis 24"16 !


        image


        Bravo pour les podiums !


        image



        image

      • Babette.nageuse 35 minutes
      • Babette.nageuse 35 minutes
        C'est par là l'Yonne à Montereau. Il suffit de suivre le guide !


        image


        Mais, ne vous trompez pas d'intersection, car d'un côté c'est la Seine, de l'autre l'Yonne.


        image


        Joli village :


        image



        image


        Et un temps idéal pour aller piquer une tête !

        Rien à voir avec le contexte de la traversée du lac d'Annecy ! Aujourd'hui, je me suis sentie presqu'aussi à l'aise dans l'eau que cet habitué des lieux :


        image


        Départ plongé, un peu à l'écart pour éviter les coups, même s'il faut ensuite nager quelques mètres de plus pour rejoindre la meute.

        Bonne visibilité et des repères partout : des bouées et des kayaks en veux-tu en voilà, un 1er pont dans un sens, puis dans l'autre, le second, les jolies berges, mais aussi le silo tout béton.

        La température de l'eau ... Nico dira qu'elle était glaçante...pour moi, revigorante.

        Partie en ternaire, puis, est-ce l'effet Dave Brubeck d'hier, j'ai naturellement opté pour une respiration du 3+2+2, comme à Annecy, à la différence que là, j'ai réussi à trouver des appuis


        A la fin, assez de place, pour mettre le turbo et doubler encore quelque concurrents. Na 😛 !

        Moi qui m'ennuie assez vite dès qu'il s'agit de nager non stop dans la même nage plus de 1000m, aujourd'hui, c'est passé beaucoup plus vite que je ne le pensais.

        Sortie de l'eau et retrouvé la joyeuse et sympathique bande des nageurs.com pour échanger nos impressions : LULUBULLE qui a explosé le chrono ! NICO arrivé TRÈS REFROIDI. SNOOP qui nage super vite tout en brasse. CHRISTOPHE qui avait mangé plus de frites que l'année dernière. KIMLOID qui m'a devancé d'une quarantaine de seconde, et DJEDJ le + rapide !

        Dans ma catégorie, nous n'étions que 7 femmes en lice. Parfois, ça a du bon de vieillir un peu : mon premier podium !


        image


        J'ai gagné une microfibre turquoise ! Ça tombe bien, j'en ai perdu 2 et j'adore le bleu !

        Maintenant, va falloir réfléchir à la prochaine course

      • glycine 3 heures 45 minutes Bon je n’ai pas fait signe aux nageurs.com et je m’en excuse.
        Je raconte quand même mon après-midi.
        Arrivé ric-rac à 13H30. Après renseignements, si les organisateurs clôturent les inscriptions si tôt c’est pour avoir le temps de faire les saisies informatiques. Un nageur préinscrit correctement, soit avec le règlement et la licence, peut, aurait pu, pourra se présenter plus tard au retrait des dossards qui n’en sont pas puisqu’on est marqué au feutre.
        Puis il y a eu l’attente de l’heure de départ sur le site d’arrivée. Endroit sympa avec pelouse saules pleureurs et pontons, restauration buvette et jeux pour enfants.
        Pour se distraire pendant cette attente, le 800m avec un palmo à palmo magnifique. Sur les 300m que j’ai suivi depuis la berge, les 2 gars de tête nageaient de front et ne se sont pas lâchés d’une épaule. Finalement la gagne s’est jouée à la sortie de l’eau, le plus manchot des 2 s’étant prestement projeté sur la banquise ou était jugée l’arrivée.
        Vint le tour du 2000m. Parmi les concurrent se trouvaient en gros moite moite des jeunes des clubs de natation du coin et des quidams. Nous avons remonté l’Yonne jusqu’au lieu de départ. Quelle chaleur ! je ne me sentait pas bien. Dire que j’avais prévu pour ce trajet un vieux pull à jeter au cas ou, peut-être à cause des comptes rendus de l’année dernière. Consulter « nageurs.com », c’est bien, consulter « Météo France » n’aurait pas été superflu. En plus l’organisation est bien fichue on peut amener nos affaires au départ dans un sac numéroté qui nous est restitué à l’arrivée.
        Un petit plongeon pour gouter l’eau, je suis content de pouvoir me rafraichir et mes lunettes tiennent, donc je n’y touche pas et décide de remettre ça pour le vrai départ. On écoute le briefing un peu ambigu à savoir confusion entre « vous passez à droite de la bouée » et « vous laissez la bouée à votre droite », il nous la refait : bouée n°1 épaule gauche, bouée n°2 épaule... On s’aligne, au choix parés à plonger ou bien directement dans l’eau.
        Dans tout ça, pas d’appréhension ni de tension pour moi. 2km ça va hein ! c’est pas la rivière à boire, j’aurais du me méfier.
        Pan ! plongeon réussi, je me serais presque arrêté satisfait. Je passe la première bouée toute proche, une bouée de dégagement au milieu de la rivière, bien large pour être tranquille, et ça pour être tranquille je vais pas être déçu. Car je me trouve très rapidement seul, je lève la tête et cible un bonnet vert pas loin que je décide de rejoindre pour ne pas rester isolé, impossible, le bonnet s’éloigne. J’ai beau voir quelques têtes devant je n’arrive pas à les rattraper et je sens que ma trajectoire n’est pas propre et surtout je dois regarder devant fréquemment pour me réaligner.
        Sur les triathlons y'a du monde autour de moi, je suis le mouvement, là ils m’ont abandonné, ouinnnnn !
        Le parcours consiste à remonter l’Yonne sur quelques hectomètres avant un demi-tour. La première bouée me parait loin, quand je la vire je fais quelques brassées qui me permettent de faire le point : devant 2 types sans bonnet qui nagent ensemble, je les ai déjà repérés, ils m’énervent car ils font parfois des pauses en brasse pendant lesquelles je crois recoller mais ils reprennent le large quand ils reprennent leur crawl. Devant eux le bonnet vert. Derrière, personne dans mes pieds, j’ai de la marge mais pas de compagnon potentiel.
        Je m’emploie mais les positions restent figées.
        Je m’emploie encore, c’est un peu le but de l’exercice, et le bonnet vert devient enfin atteignable. Je le dépasse, les 2 sans bonnet aussi, je garde le rythme pour consolider ma position.
        Un bonnet blanc n’est pas loin devant mais on approche de la dernière bouée et donc de l’arrivée. Je passe en mode « il ne reste que 25m » alors qu’il y en reste au moins 4 fois plus. Porté par mon enthousiasme je tamponne la dernière bouée mais je relance, je suis à fond, et je reprends le bonnet blanc, de peu, je ne peux pas me relâcher jusqu’à poser pied à terre ou sûr d’être devant, je trottine satisfait jusqu’à la banderole.
        Satisfait par le dernier quart de ma course, mais à la réflexion déçu par le chrono, 37’39 et l’incapacité à prendre un paquet.
        Juste après l’arrivée, avant la réflexion, j'avais tout de suite eu les bras endoloris. Les pectoraux aussi, ça m’avait jamais fait cet effet pour les pectoraux et m’avait conforté dans l’impression que j’avais tout donné.
        Pour en revenir à mon détachement au moment du départ, il faut dire que c’était ma première compétition de natation pure et je ne m’attendais pas à ce que soit si différent du triathlon. Or sur le triathlon on est dans la gestion de l’effort, y’a la suite, là non. Il faut être à la limite surtout sur un 2km. C’est comparable à un 10 km en course à pied, jamais évident au niveau du rythme à adopter.
        A adopter sur adopteunmec : nageur dilettante qui s'étonne qu'une épreuve de natation chronométrée en eau-libre puisse nécessiter quelque peine et occasionner quelque fatigue !
      • lulubulle 32 minutes Eau un peu froide mais ça allez au final en maillot, pas très propre mais bon j'ai réussi à pas boire la tasse; et sous le soleil c'était bien. J'ai retrouvé les bonnes sensations de glisse que j'avais eu à Marseille et pas du tout à Annecy. J'ai perdu Kimloid en route mais ce n'est que partie remise!!!

        Bravo pour nos podiums à Babette nageuse et Djedj!!!! moi j'ai râté la marche du podium féminin dans ma catégorie d'une place mais le plaisir était là c'est l'essentiel.
        Classement général: 28ème en 32min42sec

  • le 06 septembre 2015 Traversée de Montereau édition 2015, Montereau [ Enregistrer mes temps et mon commentaire ]
    • Participants :

      • snoop77 38 minutes
        image

        Montereau à la nage 3ème édition pour Snoopinet ... aujourd'hui avec une température extérieure plutôt basse, mais une eau presque chaude (n'est-ce pas NN ?
        ). Et une Yonne qui était à un niveau bas, si bien que le départ ne fut pas donné du ponton, beaucoup trop haut cette année par rapport à la surface de l'eau, mais directement des quais (mais était-ce bien du ponton en 2014, va savoir ...).
        A vos marques, prêt, ...
        http://www.youtube.com/watch?v=voN32v...
        Première bouée de l'autre côté du fleuve, puis virage à gauche pour la partie à contre-courant, jusqu'à la 2ème bouée jaune .. arghhh ils l'avaient placée loin cette fois-ci !

        image

        Puis demi-tour pour descendre l'Yonne jusqu'à l'arrivée, juste avant l'embranchement avec la Seine.
        Bon le fleuve était bas, et c'était à certains endroits une bataille avec les plantes, dont les extrémités remontait jusqu'à la surface et s’emmêlaient un peu partout (autour des bras, de la tête ..), un vrai parcours du combattant aquatique ...
        Au final dans les nageurs.com c'est Klabur qui a gagné ... il était déjà rhabillé et contemplait les œuvres d'art disposées sur le podium
        image
        quand Zouzou79 franchissait la ligne d'arrivée à 4 km/h.
        Un peu plus de 38 minutes pour ma pomme, mais cette fois-ci Niconocture n'était pas loin derrière. Il me certifie que dans un lagon islandais il m'aurait battu .. à voir.

        Félicitations au podium de Zouzou, bien qu'on ne sache pas trop s'il a la 3ème place des vétérans ou la seconde des séniors. C'est là tout le charme de l'épreuve ...

        image


        Et un grand merci à quelques supporters, Babette.nageuse a qui j'ai fait recadrer une photo (mais vous aurez droit à mon accoutrement grotesque de lutin nageur à l'arrivée
        ) , et Sébastien77 en mode repoter.

        à Steffi.

        image

      • Babette.nageuse 3 heures 30 minutes
        image

        Séance en apnée. Ben oui, j'ai eu le souffle coupé pendant toute la course.
        A défaut de pouvoir participer
        j'étais venue les supporter

        Alors, ils m'en ont fait voir de toutes les couleurs.
        A commencer par KLABUR présent au départ, introuvable à l'arrivée. Ça m'a inquiétée, moi qui voulait le photographier, j'ai attendu longtemps, alors qu'en fait il était sorti en 1er avec les pompiers. C'est pas fun de s'arrêter avant l'arrivée

        Ensuite NICO & SNOOP, confiants et plus déterminés que jamais.

        image

        bien partis.

        image

        Mais quand j'ai vu la transformation du bonnet de SNOOP, j'ai compris qu'il n'avait pas seulement brassé vite, mais également prié tout du long

        Et ça a marché : il a évité les foudres de la crawleuse qu'il a doublée à la dernière minute, et qui n'a pas manqué de signaler que ça l'avait énervée.

        image


        image

        Ses bonnes ondes auront peut-être atteint NICO, tout juste sauvé de l'hypothermie, grâce à un meilleur chrono.

        image

        Mais la palme revient à ZOUZOU. Il vous expliquera peut-être pourquoi il brillait et comment il sentait bon la brioche, alors qu'il avait avalé 2 saucisses-frites avant (et après ?) la course


        image

        Toujours est-il qu'il a fallu que je cours pour ne pas louper son arrivée, tellement il nageait vite.

        image

        Et donc, cette année, encore un podium pour un n.com, hors catégorie

        image

        BRAVO ! Et merci, j'ai passé une bonne après-midi en votre sportive compagnie !

        PS Toutes les photos ont reçu l'agrément des intéressés, avant ou après retouches.
      • NicoNocturne 40 minutes 4ème participation consécutive, il devrait me donner une médaille pour mon assiduité !
        "Tu vas voir elle est bien plus chaude que l'année dernière !" qu'ils disaient avant que j'ose tremper les pâtes en dernier.
        Je me suis mis à l'eau à coté de ZouZou le vétéran qui avait eu le temps de réchauffer l'eau avant mon arrivée. Là ça allait, mais ensuite, je me suis encore bien gelé jusqu'à la fin et j'ai mis bien du temps à me réchauffer. Merci à Klabur pour m'avoir prêté sa polaire

        Merci aussi à Babette et Snoop fils pour les photos souvenir.
        Coté perf, sur le même tracé que l'an passé je passe de 42'12" à 39'42" m'approchant de Snoop que j'aurais réussi à avoir en point de mire quasiment jusqu'au moment où nous avons rencontré les algues qui m'ont vraiment perturbées dans ma nage. Fini en queue du groupe avec lequel j'avais fait la majeure partie du trajet, pas envie de me bagarrer au virage de la dernière bouée et plus assez de jus ensuite pour lancer un dernier sprint. Trés content de moi malgré le froid et une fois le souvenir de ce désagrément passé, j'aurais pour sur encore envie de revenir l'année prochaine.
      • zouzou79 31 minutes Première participation à la traversée de Montereau pour ma part ,
        En 30min et 47 Sec ; pour 2100 M

        Nous sommes arrivée avec Klabur, Niconocturne en train , et rejoins par Snoop, avant midi pour les inscriptions.
        Humm quelle bonne odeur : saucisses, frites !!!!!
        Le problème est que j’ai trop abusé et j’en ai mangé 2 avant la course et j’ai eu le ventre gonflé comme un ballon ….

        Départ non plongé pour moi car sinon je n’aurais pas réussi à remonter à la surface…
        L’eau était fraîche mais correcte, merci à Babette de m’avoir mis la graisse à traire pour lutter contre le froid.
        Humm ca sent bon !! spécial Tahiti !!!

        Départ musclé car dès les premiers mètres une bouée à contourner sur la gauche … puis 500 M à contre courant et demi tour, jusqu’à l’arrivée…
        Pendant le parcours, je n’ai pas réussi vraiment à accrocher un groupe, je me suis fait décrocher.
        A un moment je croyais voir une bouée rouge que je n’arrivais jamais à approcher et je me suis rendu compte que en fait c’était un gars en kayak…
        Vers la 2eme partie de courses, on sentait des algues nous chatouiller, il fallait parfois les retirer….

        Sur la fin de course, un sérieux concurrent me talonnais, il fallait à tout prix résister et faire le tout pour le tout pour ne pas me faire doubler….
        Et mince à 200 mètres de l’arrivée une crampe me lance au mollet droit !!! j’ai résisté le plus que j’ai pu et mis une accélération sur la fin, car je me suis dit
        si je perd une place sur les quelques mètres hors de l’eau ca serait couillon !! alors pas le choix faut foncer…
        En plus derrière c’était un vrai client …. un habitué des ironmans….avec qui on sympathisé 
        Je suis arrivée exténué, je ne savais plus trop où j’étais….

        Au final les résultats ont été long à arriver, je ne sais pas combien je suis au scratch ; mais ils se sont trompés et m’ont mis dans la catégorie des vétérans ( + de 40 ans)
        Donc 3 ème dans celle-ci alors que en vrai j’aurais du être 2ème des 25- 39 ans ….mais ca m’a embêté pour le concurrent qui aurait du être en 3eme des vétérans…


        Merci à Babette pour les photos et les encouragements ca nous a fait vraiment plaisir !!! 
        Merci aussi à Snoop fils pour la vidéo du départ !

        PS : A retenir : pas de saucisses frites avant la course hein Klabur !!! et bien s’échauffer !!!