Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 3 janvier 2013
posté par grosse_baleine à 01:34

PB avec Pull Boy: plus rapide 'avec' ou 'sans'?

vu 9282 fois, followers=23
That is the question!

Qu'en pensez-vous?

PS:
A mon humble avis: meilleure flottaison, donc plus rapide 'avec' sur l'endurance (où les jambes comptent peu...)
Sur le sprint, faut voir...

71 commentaires

  

Le pull faut éviter... Ça dénature la techinque à forte dose et empêche le travail de certaines parties du corps qu'il est indispensable de travailler pour nager le plus efficacement en nage complète... Et à ma connaissance, il n'existe aucune épreuve sportive en pull....
Le pull est utile pour l'échauffement ou la récup en fin de séance...
Après si le but du jeu est de préserver son énergie pour pouvoir tourner dans le bocal pendant des heures, il est un bon allier...
  

Sinon, pour répondre on est plus rapide sans pour moi...;)
  

Mon Dieu 2 sujets crées en une journée c'est les bonnes résolutions ou quoi?
Es-tu doté d'une irrésistible empathie pour à ce point poster ainsi marathon man?
  

Le pull buoy n'est pas fait pour le sprint, tu fais fausse route...
Si t'es correctement gainé, t'iras toujours plus vite en jambes qu'avec un pull.

Quand à l'endurance, les bon nageurs qui disent aller plus vite avec un pull ne battent-ils pas aussi des jambes quand ils mettent le pull sur longue distance?
  

GB,
Tu as raison - avec PB c'est mieux pour l'endurance. (@ rouletabille: dans un sprint il faut que utiliser les jambes beaucoup beaucoup, non?)

Aussi, il y a autres choses à penser.
Le PB améliorer la position hydrodynamique. Être plat sur l'eau. J'ai observé que les gens avec moins de grasse sur leurs corps reçevoir plus d'aide du PB. Le PB est la flottation que les gens avec plus grasse sur les jambes et les hanches ont naturellement. Le PB peut aider tout le monde, les gens avec beaucoup de grasse aussi, mais la différence est plus grand avec les gens plus maigres.
  

Le pull c'est surtout un truc pour apprendre à nager le crawl non ? Sinon d'accord avec Mirouf.
En ce qui me concerne, et malgré un battement minable je vais plus vite sans. Le PB bloque le roulis et fait nager plus raide, donc moins efficace.
Les "bons" nageurs ne battent pas des jambes avec un PB. C'est même à ça qu'on les reconnait !
  

Le PB ne fait pas nager plus vite que les nageurs dont les jambes sont une vraie ancre pour eux. Pour savoir si on tombe dans cette catégorie, c'est facile: il suffit de comparer son nombre de coups de bras par longueur suivant qu'on porte le PB ou non. Si on fait moins de coups de bras par longueur avec le PB, c'est qu'on a un problème technique de jambes et d'horizontalité.

En revanche, pour les autres nageurs, le PB permet de réduire le niveau d'effort pour une vitesse donnée, car le nageur ne fait pas d'effort des jambes, ni de la ceinture abdominale donc logiquement son niveau d'effort est moindre. Pour autant, sa vitesse n'est pas plus rapide qu'avec les jambes puisqu'il a plus d'amplitude sans PB qu'avec (sauf à ce qu'il compense en augmentant très sensiblement sa fréquence de bras).
  

D'accord avec Klapo. Bien résumé.
  

Pas d'accord avec tout le monde sur le pull buoy. Sans être une experte de la natation, je crois qu'il n'est pas inutile de faire des exercices avec cet instrument qui oblige à bien gainer et n'empêche pas le roulis des épaules; ça permet aussi de voir et de corriger ses défauts sur les bras. Par exemple, sans l'aide des battements de jambes, on a tendance à zigzaguer en pull-buoy d'où l'intérêt de bien gainer et de faire un mouvement de bras le plus parfait possible. Après pour ceux qui ne flottent pas très bien (on n'y peut rien c'est la nature) ça permet de compenser. C'est aussi un bon exercice pour être plus efficace avec les bras car on ne peut plus compter que sur eux pour avancer. C'est aussi beaucoup moins fatiguant car ce sont généralement les jambes qui pompent le plus d'oxygène. Mais il ne faut pas en faire une habitude car sinon on se déshabitue de la nage complète qui devient alors totalement épuisante. C'était le témoignage d'une ex-accro du pull-buoy.

A savoir si on est plus rapide, là effectivement il faut mieux compter le nombre de mouvements de bras sur chaque longueur avec et sans pull-buoy. Mais pour les gens comme moi qui mettent peu de jambes (parce que je flotte naturellement et que je n'ai pas de souffle) et qui nagent beaucoup sur les bras, ça me permet de concentrer toute mon énergie sur les bras car je n'ai pas à m'épuiser avec un travail de jambes.
  

pour savoir si on est plus rapide je dirai sans trop m'avancer qu'il faut se chronométrer.
le reste c'est pour moi une question d'efficacité du mouvement.
  

Hier, un nageur dans la 2 à K allait plus vite avec PB que sans.
Après, ça dépend à quel niveau des jambes tu le mets et si elles restent bien dans l'axe. On est voit certaines qui font les essuies-glaces
  

bin moi ca varie, mais depuis que je me suis moqué de Snoop avec son pull buoy fuiteur, j'arrête pas de le perdre quand je le mets aux chevilles sans elastoc.
Sinon je le mets en dessous des genoux.
Et c'est rare que je sois plus rapide qu'en battements.
  

J'évite de nager avec PB parce qu'il pourrait me rendre paresseux.
Je suis plus rapide avec PB que sans PB.

Je connais un nageur qui nage seulement avec PB suite à un accident de voiture qui brisait son bassin.
  

mais depuis que je me suis moqué de Snoop avec son pull buoy fuiteur, j'arrête pas de le perdre quand je le mets aux chevilles sans elastoc.

Ca me fait penser qu'il faut que je passe chez 10tlon demain car j'ai toujours un elastique de fortune et je continue à le perdre régulièrement quand je le "serre" ainsi aux chevilles ... mais moins quand même, ça oblige aussi à serrer vraiment les chevilles.

Et pour compléter le sujet, je suis plus rapide avec PB que sans (peut être pas sur 50m mais sur plusieurs longueurs, oui), et je suis plus rapide vec le PB aux cuisses qu'aux chevilles.
  

on pense pas mon ami, on nage


ce n'est pas notre mission de trouver des stratégies.

les éducatifs à 1bras, catch-up, pull boy, planche, pendant des années on a conclu que tout ceci est nécessaire, donc on applique pour progresser.

mauvaise nouvelle: qq qui va plus rapide avec pull (donc sans les jambes), c'est qq qui a des battements faibles
donc on prend une planche, et on améliore ses battements.
  

Snoop a un PB propulsé par un petit moteur diesel.
  

Ouf je vais plus vite sans PB, donc je n'ai pas besoin de faire de la planche
  

Snoop a un PB propulsé par un petit moteur diesel.

Il ne faut pas dévoiler tous mes secrets !
  

Snoop, si tu vas au decathlon de la madelaine je vais t'éviter un chemin inutile, ils en reçoivent mi-janvier des elastocs
  

Je prefere nager sans utensiles !

Je soutiens aussi l'usage du pb pour se de-fatiguer aprés un hard training.

Aprés des mois sans utiliser le pb , je l'ai mis l'autre jour et j'ai eu la sensation de pas savoir nager...bizarre...
  

Tu portes un maillot de bain quand même ?
  

Of course ! Trés trés apprecié d'ailleurs, j'en vois de plus en plus de maillots turbo aux bassins....heureusement mon modéle jamais vu


Rentrant au sujet : difference entre mettre le pb aux cuisses et audessous les genoux ???? Quelle est l'interet ??
  

Tu flottes moins avec le PB en dessous des genoux, au niveau des chevilles par exemple.
Dans ce cas, t'as besoin d'un élastique.
  

Il y a quelques années, je mettais tout le temps un pull, maintenant je ne peux plus, j'ai l'impression de ne pas savoir nager.

Je n'en mets un que lorsque je suis en plaquettes. Je me dis, en lisant les commentaires des uns et des autres, que peut-être il faudrait cesser de penser la natation comme un mouvement de telle ou telle partie du corps comme ci et comme ça. Personnellement , maintenant, je ne m'occupe que des appuis et je vois le mouvement dans son ensemble, comment avancer le plus vite et le plus aisément (M...faut un M ou 2 M à aisément ?), sachant que ça filera mieux si c'est bien gainé et si je trouve le centre gravité qui m'évitera des efforts. le reste, après c'est que des ajustements, le passage aérien (en crawl et en dos) bien détendu, mais pas mou, les fesses serrées, une propulsion quelque part aussi au niveau des hanches (enfin ce qui est entre les hanches), etc...etc..;

le pull et les plaquettes me font sentir quels sont mes défauts lorsque je nage sans matos, parce que je nage vraiment à l'aise en pull et plaquettes, j'ai une bonne position et j'avance bien.
  

Évidemment, on nage plus vite sans PB.
Cet accessoire est plutôt utilisé pour se faire plaisir avec ou sans ElastiQ

Pour plus de flottaison, on le positionnera aux cuisses et pour bien travailler les amplitudes, on le positionnera aux chevilles avec un ElastiQ pour bien le fixer lorsqu'on culbute.
J'ai déjà vu des nageurs qui ne se sépare jamais du PB mais attention à forte dose, on ne sait plus nager sans.
De plus, quand on utilise un PB (un flotteur) et qu' on le positionne aux cuisses, ce n'est pas la peine de battre les jambes pour avancer sinon il est préférable d'utiliser carrément une ceinture de flottaison.
  

Oui ne pas utiliser le PB à forte dose sous peine de régresser techniquement en nage complète...
  

Mon cousin TortueNinja et le magicien Mirouf, les deux Sages du forum, ont parlé !
  

Saigo, tu sais que nous ne sommes pas les seuls à le dire comme la Captain par exemple...
  

Compris, merci

Totally agree avec ne mourir pas d'une surdose de PB ... Il rend la nage lazy !
  

je me demande si je nage plus vite avec pull buoy ou sans...

je devrais peut être me chronométrer...

Qui a entendu parler du swim keel d'arena ? il parait que ca sert a la fois de pull buoy et de planche...
  

Qui a entendu parler du swim keel d'arena ? il parait que ca sert a la fois de pull buoy et de planche...

D4 vend un pull kick beaucoup moins cher (malgré une mystérieuse énorme augmentation du prix quand il ont changé la couleur), dont je me sers depuis des années. Très pratique il s'insère dans un petit sac à dos ou un sac de sport, et est indispensable actuellement dans certaines piscines comme la mienne, qui en application des nouvelles normes sanitaires ne prêtent plus de matériel.
  

  

Recherches "pull kick" avec Google, tu trouveras
  

@kolocep D4 c'est le diminutif de Decath donc decathlon.
  

Il m'arrive de donner quelques conseils de base à des ados de mon entourage, et je leur montre en contre-exemple ces nageurs ou nageuses qui consacrent jusqu'à 3/4 de leur séance d'entraînement à nager avec un pull-buoy.
  

et si ça amuse les gens de nager avec un pull buoy ? j'ai cru comprendre qu'il y a des épreuves en eau libre avec pull buoy...

c'est comme les palmes...

certains disent que ce serait "mauvais" de nager avec des palmes...

on a créé une discipline nouvelle qui s'est appelée "nage avec palmes" qui est un sport complètement différent de la natation puisqu'elle fait travailler les jambes alors que la natation fait travailler les bras...

Pourquoi pas inventer une nouvelle discipline "nage avec pull buoy" ?
  

@Kolocep, c'est le swim run : plaquettes et pull son autorisés mais tu dois terminer ton pracours avec le matériel que tu avais au départ sous peine de pénalités.
  

@kolocep : Je ne raisonne pas en termes de "discipline" et de "compétition" mais d'intérêt général et de piscines municipales. Leur entretien coûte très cher, ce qui oblige au meilleur usage possible. Selon mon expérience la multiplication des gadgets en plastique dans les piscines municipales ne conduit pas au meilleur usage possible, outre que ce sont des outils de perfectionnement plutôt que d'apprentissage.

Par le même raisonnement (intérêt général) on privilégie l'accès des écoliers aux piscines, et on ne permet pas de planter son parasol au bord du bassin pour siroter des grenadines en regardant passer les filles/les garçons.
  

je pense que le pull buoy est également un outil indispensable d'apprentissage du crawl...

Le pull buoy me manque car c'est beaucoup moins fatigant de nager le crawl avec un pull buoy...

J'envisage d'acheter un swim keel d arena... mais je n ai pas d avis pour ou contre...
  

@kolocep : Peut-être éprouvez-vous un plaisir ou un amusement particulier à serrer quelque-chose très fort entre les cuisses ? Mais "indispensable" me semble un peu excessif.
  

comment apprendre à un complet débutant à nager le crawl ?

je vois mal comment on peut se dispenser d'un pull buoy...

Quand je nage avec un pull buoy, je fais une économie considérable sur le plan cardio-vasculaire car les battements de jambes sont énergophages.

Nager 1 km avec un pull buoy est beaucoup moins fatigant que sans...
  

Le pull-buoy retarde l'apprentissage de l'équilibre dans l'eau ; on peut le comparer aux roulettes des vélos pour enfants, qui ne sont pas indispensables. Le début de l'apprentissage commence vraiment quand on retire les roulettes ; idem pour le pull-buoy.

J'observe qu'il est d'ailleurs rarement bien utilisés par ceux qui l'utilisent dans les bassins municipaux.
  

d'ou ca sort tout ça ?
  

Kolocep a ecrit :
d'ou ca sort tout ça ?
Vous débarquez ici où quoi ?
Il faut tout vous expliquer ?
Ne serait ce que le T...

Merci de vous imprégner des commentaires existants des forums sur NC avant de poser tout un tas de questions à droite et à gauche.

Ce que je pourrais considérer comme une sorte de spam.

Cdlt.

Oléum.
  

A part le swimrun qui est une discipline récente, aucune compétition à ma connaissance ne se dispute avec un pull buoy.

Cela reste un accessoire très utile pour travailler certains aspects de la nage, notamment pour reposer les jambes et travailler que le haut du corps.
Il faut garder à l'esprit que le pull buoy doit servir à s'améliorer sur de la nage complète.
En effet certains ne jurent que par le pull buoy, et ont les jambes "qui coulent" autrement. Pour ceux là, ne nager qu'avec du pull en effet va les empêcher de progresser sur de la nage complète. A mon sens la majorité d'une séance doit se faire plutôt sans matériel, et on peut se construire un programme qui intègre palmes, pull, planche, paddles, etc selon ce qu'on veut travailler.

C'est la sensation de glisse qu'il faut chercher à obtenir, sans matériel. Parfois on va trouver cette sensation seulement avec le pull, dans ce cas il faut faire d'autres exercices et des éducatifs pour arriver à nager en nage complète.
  

Ce n'est donc pas complètement idiot d'intégrer un 400 m crawl pull buoy avant le 400 m crawl final, ce qui fait un total de 800 m crawl + 400 m crawl demi-palmé + 400 m crawl pull buoy, pour un total de 3200 m.

https://www.nageurs.com/forum-educatif...

Par ailleurs, j'ai demandé des infos sur le swim keel d'arena dont on voit des pubs un peu partout et qui ferait office à la fois de pull buoy et de planche...

Je regrette que pull buoys et planches ne soient plus disponibles en piscine et j'ai même lu qu'il serait interdit d'amener son propre matériel dans certaines piscines...
  

@kolocep le 400m crawl avec pull ça va reposer les jambes. Pour maximiser les bénéfices de ta séance tu peux faire un 400m de battements ou onduls juste avant (avec ou sans palmes).
Ensuite comme ce 400m pull peut être assimilé à de la récup, l'idéal c'est que le dernier 400m soit fait avec de l'intensité.
  

C'était déjà inclus !

Après les 400 m crawl + 400 m dos crawlé initiaux, je chausse les 1/2 palmes et je fais 400 m dos crawlé 1/2 palmé + 400 m crawl palmé (éducatif, planche).

Ma question est: des battements avec 1/2 palmes améliorent-ils les battements sans palmes ?

1. 400 m crawl, mon objectif premier est de faire du crawl ma nage de croisière sur longue distance (nager 2 à 3 km)

2. 400m dos crawlé, mon 2e objectif est de maítriser la technique du dos crawlé, sachant que, jusqu'à présent, je nage en dos brassé (bras simultanés) beaucoup plus vite qu'en dos crawlé (bras alternatifs)

3. 400 m dos crawlé avec demi-palmes, dès qu'on chausse les palmes, tout devient plus facile !

4. 400 m planche demi-palmes, je souhaite rester assez polyvalent crawl avec/sans palmes

5. 400 m éducatif papillon 16 x 25 m: 4 mouvements de bras + ondulations, finir en crawl récup, mon 3e objectif est de nager un 50 m en papillon

6. 400 m dos brassé, en préparant le BNSSA, j'ai découvert que je nageais beaucoup plus vite en bras simultanés qu'en bras alternés, et j'ai passé l'épreuve 100 m ventral + 100 m dorsal dans cette nage,

7. 400 m pull buoy crawl

8. 400 m crawl pour finir en beauté,

Total: 3200 m
  

Quantitativement parlant, 1 400 m pull buoy crawl, soit 1/8 de l'entrai2nement total de 3200 m, ça paraït raisonnable ?
  

Ma question est: des battements avec 1/2 palmes améliorent-ils les battements sans palmes ?

Pas forcément, ton objectif a l’air de faire de la longue distance, si c’est le cas alors tu n’as pas besoin de trop axer l’entrainement sur les jambes. Cependant cela peut garder une utilité pour le cardio : une série en palmes peut faire bien monter le cardio, ca peut permettre de t’habituer à nager quand le cardio est élevé.
N’hésite pas à ouvrir un fil séparé si tu veux des conseils sur ta séance, pour rester ici sur le thème du pull buoy.
  

Les nageurs ou nageuses que je peux observer avec un pull-buoy entre les jambes, qui l'utilisent correctement, sont en effet en train de faire de la récupération ; or pour faire de la récupération en natation, il faut déjà avoir un niveau d'entraînement assez élevé.

A mon niveau, par ex. (3-4 entraînements/semaine de 3/4 d'heure), je n'ai pas besoin de faire de la récupération ; je récupère en rentrant chez moi en marche rapide ou à vélo. Donc je maintiens : le pull-buoy est un piège, un gadget inutile pour la plupart des nageurs.

De surcroît l'usage de gadgets a tendance à perturber les couloirs encombrés aux heures de pointe, ce qui n'est pas un mince argument pour les Parisiens. Je remercie les MNS de faire respecter l'interdiction des plaquettes dans la plupart des bassins.
  

Bonjour à toutes et tous,
Comme le dit FIGOLU75 :
"le pull-buoy est un piège, un gadget inutile pour la plupart des nageurs" ; il ne faut pas se faire prendre au piège de la facilité de pull-buoy ; c'est un accessoire ou un "outil" bien spécifique qui décharge les jambes en les faisant remonter à la surface et de ce fait modifie les appuis, il ne peut remplacer le travail spécifique en nage complète à différentes allures.
Je fais partie des gens qui vont plus vite avec le pull-buoy que sans...et je le paie lors des courses en eau libre ; c'est une facilité pour moi de l'utiliser quand je suis à la rue dans ma ligne mais je ne bosse pas assez mon point faible, comme beaucoup d'entre nous.
Le problème est un peu le même avec les plaquettes, à notre niveau, il vaudrait mieux rechercher des appuis sans accessoire plutôt que de la force avec des plaquettes (démesurées ou non).
Les théoriciens de la natation que sont Raymond Cateau et Jean Vivincent insistent sur des apprentissages sans matériel de flottaison de type brassards, bouées, frites...il en est de même pour le perfectionnement où nous devrions nous concentrer sur l'équilibre et l'alignement du corps pour présenter la plus faible surface frontale et les appuis pour être le plus efficace possible sans recourt à une prothèse quelconque.
Bien à vous.
Marco
  

J'ai bien compris que le pull buoy ne REMPLACE pas la nage complète.

Si j'intègre un 400 m crawl pull buoy dans un entraïnement de 4000 m qui comprend 800 m crawl complet et 400 m crawl demi-palmé, alors je ne risque pqs d'être "piégé"...

Mes 400 m pullbuoy me permettent d'oublier mes jambes et d'explorer mes sensations au noveau des bras, du torse et de la respiration.

La question est quantitative, comme pour un médicament qui devient poison à fortes doses...
  

Bonsoir,
Je suis parfaitement d'accord avec vous, l'utilisation de pull-buoy permet de se concentrer un temps sur le haut du corps (bras, respiration, glisse...) tout en relâchant l'attention sur le bas du corps qui suit tranquillement derrière (normalement sinon, c'est grave...) mais c'est là qu'on arrive à tomber dans la facilité et à trop l'utiliser.
Marco
  

Il faut faire au maximum du 50/50, c'est ce que je m'impose, jamais plus avec pull-buoy qu'en nage complète. Sinon on risque de basculer de plus en plus vers une impossibilité de faire du crawl sans cet artifice. Et normalement on doit l'utiliser sans faire de battements de jambes, en essayant de garder les jambes droites aussi bien horizontalement que verticalement.
  

dos crawlé pull buoy ça sert à quelque chose ?

et le papillon pull buoy ?
  

Le pull est intéressant en brasse car c’est la seule nage ou ce sont les jambes qui font avancer. En bloquant les jambes ça aide à trouver le bon geste sur le haut du corps pour avancer.
Mais cet exercice n’a d’intéret que si on souhaite progresser en brasse.

Généralement c’est plutôt en crawl que l’on utilise le PB.
  

C'est vrai ce que tu dis Christophe, c'est aussi un très bon exercice en brasse, mais très peu employé
  

Je cherche à progresser en brasse, que je trouve plus athlétique que le crawl ; ce qui me freine pour l'instant n'est pas le mouvement des bras mais sa (dé)synchronisation avec le mouvement des jambes.

- Après avoir nagé quelques semaines en mer, j'ai noté un petit "effet pull-buoy" en me remettant à l'eau douce. Il m'a fallu quelques séances pour retrouver la meilleure position en eau douce.
  

@Figolu75 pour la synchro en brasse, il faut que les coudes et les genoux soient pliés en même temps, et s’étendent ensuite en même temps aussi.

C’est vrai que la densité de l’eau salée fait que l’on y flotte mieux. Les swimrunners ont un élastique sur le pull buoy pour que celui ci soit attaché à la cuisse pour ne pas le perdre dans la mer.
  

Il y a deux raisons pour lesquelles on va plus vite avec un pull buoy:

1. une raison hydrodynamique, une meilleure horizontalité fournie "gratuitement" par la flottabilité du pull buoy ;

2. une raison énergétique et cardio-vasculaire, le fait de ne pas être obligé de battre des jambes pour être horizontal représente une grosse économie d'énergie... nous pouvons avec les bras dépenser l'énergie que nous dépensions sans le pull buoy pour les jambes...
  

le PB est tres bien pour faire travailler les bras quoique en disent certains ici...mais comme tte chose ne pas se focaliser dessus et pas prendre le PB pour une extension de notre virilité LOL
  

avatar de coucouroucoucou
CoucouRouCoucou
15j
menu
On peut très bien

Apprendre à nager
Se perfectionner
Travailler les bras

Sans pullboye.

Il dénature votre perception de la flottaison et altére celle ci.
C'est pourquoi cela vous paraît 'bien', le pullboye.
Mais c'est un piège.

il est inutile en tout point, en plus d'être contre productif.
Peut être que de grands nageurs l'utilisent, mais de grands nageurs se dopent aussi.
Pourtant, vous allez pas prendre des substances...
si....?


Tout ce que vous pensez faire avec, vous pouvez le faire sans.
À chaque utilisation, il faudra ré habituer votre corps à la nouvelle flottaison, inadaptée pour un nage naturelle.

Essayez : après une séance pb, vous avez l'impression de couler et de ne pas avancer... Ensuite, cela revient petit à petit.


J'ai 15 ans de nage sportive et 45 de nage tout court et le pb à toujours été inutile pour progresser, ou s'entraîner. Bien au contraire...

Donne ton une béquille à un coureur de fond, pour qu'il s'entraîne mieux !?
Mais si ça vous amuse....


Je vois tout un tas de types ridicules, dans les lignes. Non seulement ils ne progressent pas vraiment, malgré tout leur équipement, mais ceux qui n'utilisent rien progressent bien plus vite qu'eux.

La nage, c'est juste une question de positionnement et de flottaison.
Le reste, c'est de la rethorique de personnes peu ou mal informées.

lol Man.
Contestation industrielle.
  

Coucou Ivanovitch
  

Il faut en effet se méfier du "discours technique sur le sport" ; d'abord parce qu'il est aussi inexact et incomplet que la science neurologique - certaines vérités physiologiques assénées comme des dogmes il y a dix ans sont aujourd'hui contredits par d'autres études.

Si la médecine du sport était une science sérieuse, alors le dopage n'existerait pas et les sportifs "de haut niveau" ne subiraient pas un conditionnement de type paramilitaire. Les médecins du sport se regrouperaient et diraient : - Stop à cette violence, elle est beaucoup trop néfaste pour la santé.

Je croise beaucoup de "sportifs", en course à pieds comme dans les bassins, qui pratiquent le sport comme une drogue, un moyen d'échapper à une existence oppressante, et non comme un moyen d'entretenir et de préserver leur intégrité physique. Ils ne sont pas responsables, mais la médecine en général, l'est.

Il y a bien sûr des sportifs raisonnables, qui vont enseigner aux sportifs en herbe à ne pas dépasser leurs limites, pour ne pas risquer de se blesser ; mais ces sportifs sont une petite minorité de moins en moins audible, étouffée par les discours techniques.
  

Tout est question de quantité.

Quand on parle de pull buoy, il faut préciser combien.

Dans un entrainement de 10x400 m = 4000 m, je prévois 400m en crawl pull buoy, soit 10% de l'entrainement. Je prévois 2 x 400 m crawl "pur", 400m plaquettes, 400 m crawl avec palmes, 400 m dos sans palmes, 400 m dos palmé, 400m papillon éducatif, ...

10% de pull buoy, ça ne fait de mal à personne...
  

@kolocep : 10% de 4000 m avec un pull-buoy paraît en effet raisonnable.

Mon postulat de base est qu'une très faible proportion de nageurs amateurs fait des entraînements réguliers de 4000 m. Autrement dit que les vidéos et les conseils qui circulent sur internet, pour beaucoup issus de l'entraînement à la compétition sont inutiles voire contre-productifs (le risque de blessure est plus grand en faisant des exercices "spécifiques").

Deuxième postulat qui concerne surtout les piscines parisiennes (où les plaquettes sont heureusement interdites) : plus les pratiques sont "extrêmes" (du barbotage jusqu'au niveau "compétiteur"), moins il est facile d'avoir une bonne organisation. L'homogénéité est préférable en termes d'organisation, donc le niveau amateur moyen (de 3 à 4 km/h) et l'entraînement qui correspond à ce niveau.
  

J'aime bien consacrer 1 H 45 - 2 H à un entrainement, car en fait je m'entraine dans 3 sports, natation + nage avec palmes + apnee.

Ayant été plus palmeure et apneiste que "nageur", la vitesse n'est pas la priorité...
  

@kolocep: Je connais des plongeurs-apnéistes qui s'entraînent en fosse (20 m) et en mer/étangs ; pas facile de s'entraîner l'hiver, même s'il n'a pas encore commencé. Ils font assez peu de natation, plutôt du cross-country.
  

quand je faisais de l'apnée, en 2004 - 2006, la seule fosse accessible aux apnéïstes en IDF était la fosse de Conflans Sainte-Honorine... les autres fosses plus proches de Paris étaient interdites aux apnéïstes...

Il y a une dizaine de disciplines différentes en apnée, certaines se rapprochent de la nage avec palmes, d'autres de la natation, d'autres n'ont rien à voir...

L'apnée dynamique sans palmes (brasse subaquatique) se rapproche de la natation... Beaucoup d'anciens nageurs se reconvertissent dans l'apnée...
  

quand je faisais de l'apnée, en 2004 - 2006, la seule fosse accessible aux apnéïstes en IDF était la fosse de Conflans Sainte-Honorine... les autres fosses plus proches de Paris étaient interdites aux apnéïstes...
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant