Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 16 mars 2010
posté par Lapetitesirene à 20:35

1000 m pap minimum

vu 8262 fois, followers=27
J'ai vu un mec faire mille mètres papillon tranquillement pour s'entrainer. Je ne sais pas s'il s'est échauffé avant et sur combien de mètre. Je ne sais pas s'il avait commencé avant que je le remarque. Mais 1 km papillon s'est impressionnant. Imperturbable, il double en papillon, ne s'arrête pas pour changer de ligne d'eau. De plus, qu'il n'avait pas l'air essouflé en sortant de l'eau.
Moi, je lui tire mon chapeau. En plus, c'était super beau à beau. Merci pour le spectacle.

Samsam, si ce n'est pas toi qui nageais, tu as un adversaire et de taille.
A plus

260 commentaires

  

super impressionnant en effet !!!

quelle piscine ???
  

nop c'etait pas moi
dommage!!!
en ce moment je nage plus 4 nages mais peut être d'ici 1 mois ou 2 je m'y remettrai avec l'ouverture du bassin de 50m de par chez moi
  

à chatelet !
je précise que 1 km est la distance que j'ai calculé à partir du moment où j'ai calé que quelqu'un nagé le pap. Il avait pas l'air de souffrir le bonhomme.
allé, nagez bien
  

avatar de canageenbanlieue
canageenbanlieue
> 7 ans
surtout impresionnant techniquement car le pb est d'eviter les collisions quand on a de l'envergure car sinon physiquement quand on a la mecanique de nage et une envergure compatible avec un partage de ligne d'eau c'est une nage reposante car symetrique et facile a equilibrer .

si c'est rapide evidemment c'est super ! fly fly butterfly !
  

Bah, une fois qu'on a le rythme, et qu'on a repéré le rythme des autres, un 1000 pap passe tout seul! Perso, je fais souvent un 4km 4N le vendredi matin, avec une ou deux autres personnes dans la ligne d'eau (bassin de 50m), et je n'ai jamais eu de problèmes avec l'envergure (et pourtant, bon dieu que je rafle l'eau au retour^^). Et c'est comme pour tout, une fois qu'on a passé le cap des 200 m, ça déroule tout seul!
Tente le petite sirène, tu verra, tu pourra faire rêver d'autres nageur(se)s!
  

ok je réparé mon épaule et je me lance mais je vais commencer par un petit 25 ou 50 mêtre d'accord? Est-ce que je peux nager pour commencer bras de pap et jambe de brasse ? non, parce que j'ai vu quelqu'un le faire et je me demandais si s'était plus facile (lol)
Juste une précision il n'y avait pas un ou 2 nageurs dans la ligne mais beaucoup plus c'était l'heure de pointe de suzie berliou
en attendant, il me fait réver ce jolie dauphin.
  

dis moi les 4 km tu les nages en combien de temps? et combien de fois tu nages par semaine?
  

Perso, pour les bras pap et jambe brasse, je trouve ça assez "compliqué", il faut réussir à trouver son rythme. En effet, normalement, tu fait deux mouvements de jambes (ondulation) pour un mouvement de bras. Donc pour démarrer, tu peut tenter de faire ça, c'est d'ailleurs un très bon exercice pour le pap!
Et sinon, je les nage en 1h10 environ.
  

Jai nagé 100 m pas mal non. Après 700 metres de nages avant.
Mais mon épaule me fait mal quand même
  

Bon eh bien moi aussi je voudrais faire 1km pap d'une seule traite, mais je m'entraine depuis longtemps et ça progresse lentement (mais ça progresse). Là je j'en suis à 150m (250m avec les petites palmes arena). Le problème c'est qu'assez rapidement je commence à manquer d'air et à suffoquer. Est ce que la seule solution est de s'entrainer encore et encore, ou est ce qu'il y aurait un "truc" pour progresser plus rapidement au niveau de la respiration ?
  

les bras pap et jambes de brasse, c'est la manière d'autrefois je crois, quand le pap actuel était pas encore fixé.
ROMAIN5975 est un trés trés bon nageur de l'équipe 1 du SCUF, donc ça m'étonne pas qu'il puisse nager autant en pap.
En effet le problème pour nager longtemps en pap c'est l'envergure car il y a d'autres nageurs dans le couloir et c'est assez chiant quand le mec est bien au milieu(Mais comment pourrait il faire autrement?)

Si quelqu'un a des trucs pour le km en pap, je suis preneuse, car mon problème à moi c'est exclusivement la respiration.
Sans respiration, ça va, j'y arrive, mais la respire, j'arrive pas à la caler, ça me déséquilibre
  

J'ai vaguement essayé la respiration sur le coté(Esposito respirait sur le coté, et aussi certains russes, monpréféré était Denis Pankratov), mais y a problème de coordination.

Aucun de mas potes entraineurs ou mns ne m'a donné jusqu'ici l'éducatif me permettant de placer correctement la respiration(devant ou sur le coté)

Est ce que quelqu'un connait quelque chose?C EST UN APPEL AU SECOURS!!!!

Je ne veux pas mourir sans avoir fait plusieurs centaines de mètres rien qu'en pap!!!

Avec un copain il y a des années, qui était mns, on avait poarié qu'il payait une bouteille de champ à mon premier 100m tout en pap.
Et lui s'est éclaté la figure en moto il y a quelques temps, il n'est plus là, je pense à toi, Didier, et j'ai parlé de toi il n'y a pas longtemps
  

Je précise que les éducatifs bras crawl alternés et respire +passage pap, je les fais correctement, mais c'est un autre éduc qu'il me faut...
  

A PROPOS DE LA RESPIRATION, je crois que je commence à cerner la cause du problème (comme je disais pour l'instant je bloque à 150m), du moins en ce qui me concerne. En fait si je manque d'air, je crois pas que cela soit du à un manque de capacité pulmonaire ou cardio-vasculaire mais plutôt à un manque d'ENDURANCE MUSCULAIRE ! En effet, je remarque que la fatigue musculaire intervient avant le problème de suffocation (c'est pas évident de s'en rendre dans l'action, mais avec l'expérience et le détachement j'analyse mieux ce que je ressent durant cette nage). Je pense que l'explication est que la baisse de la force des bras du au manque d'endurance musculaire a tendance à rendre plus difficile la sortie de la tête hors de l'eau et donc de réduire le temps de respiration, et du coup je commence à manquer d'air car les inspirations deviennent trop courtes.

Donc, paradoxalement, c'est en développant la capacité de travail des muscles que je devrais résoudre le problème de suffocation !
Peut être y a t'il une autre manière de se propulser efficacement hors de l'eau pour la respiration, ça dépend surement de la souplesse et de la morphologie. Moi j'ai un thorax assez développé et après avoir bien cherché je n'ai pas l'impression que je peux y parvenir sans une contribution assez "énergique" des bras, mais je peux me tromper.

Donc ma question est: quel est le type d'exercice qui permet de développer efficacement l'endurance musculaire des bras en nage pap ?
Perso je me dis qu'il faut faire des séries plus courtes où je m'arete dès que les muscles sont cramés, sans chercher à continuer jusqu'à manquer d'air, car ça me fatigue pour rien. Mais combien de séries, avec quels temps de récup ? Faut il s'aretter avant que les muscles soient cramés? Faut-il faire une autre nage pendant les périodes de récup? Etc... Conseils bienvenus !
  

hello, je ne nage pas le pap et je suis débutant en faite et vous trouverez peut être mon raisonnement un peu basique mais concernant la fatigue musculaire...
plutôt que d 'essayer de développer la force ou l "endurance musculaire" comme tu dis... faudrait peut être regarder coté technique pour "avancer plus en dépensant moins" voir dégonfler les muscles afin qu'ils consomment moins d'0xygene.... en s inspirant par exemples des différences musculaires du sprinteur et du coureur de fond....
  

@ Minoudeau:

Tu as bien identifié le problème: le problème de l'endurance en pap c'est le plus souvent une question de fatigue des bras. C'est assez logique quand on y réfléchit; combien de tractions des bras un sportif même bien entraîné est capable d'enchaîner ? c'est le problème de l'endurance musculaire des bras qui est bien moindre que celle des jambes. Les nageurs qui s'entrainent depuis le plus jeune age développent certainement une capacité d'endurance musculaire des bras beaucoup plus importante qu'un nageur sur le tard. Mais quand on s'y met sur le tard, c'est très difficile à acquérir.

Il y a donc plusieurs axes de travail possible pour améliorer son endurance en pap:

- travailler l'endurance musculaire par du fractionné: en bassin de 50m par ex, nager 25m en pap puis 25m dans une autre nage. Le crawl étant plus proche du pap, faire les 25m en crawl ne va pas permettre un vrai repos des bras. Donc sans doute au début faut-il opter pour la brasse ou le dos. Au fur et à mesure des progrès, allonger la distance couverte en pap sur chaque longueur ; dans la mesure où ce n'est pas une question d'essouflement, il n'y a pas de raison de se reposer entre chaque longueur.

- allonger l'amplitude: c'est tout bête mais moins il te faudra de coups de bras par longueur plus tard tes bras seront fatigués; donc opter pour un pap souple, plus en coulée.

- s'aider des jambes: l'endurance musculaire des jambes est bien plus importante que celle des bras. S'aider d'un coup de jambes puissant est un moyen de soulager les bras pour sortir la tête lors de la respiration. Pour cela, il faut se concentrer sur les jambes et nager le plus relâché des bras. IL faut aussi faire des longueurs en ondulation uniquement sans les bras.

- s'aider du tronc: même remarque que pour les jambes, les muscles du tronc (abdos, hanches, dorsaux) sont eux aussi plus endurants que les bras. Les utiliser pour soulager le travail des bras est donc un moyen pour augmenter son endurance en pap.

Un nageur américain qui avait nagé une épreuve en eau libre de 5000m uniquement en pap expliquait comment il utilisait le moins possible les bras. D'ailleurs à regarder sa morphologie on s'aperçoit qu'il n'est pas du tout taillé comme une armoire à glace.
  

À part la compétition et pour impressionner les autres, le papillon n'est pas une nage naturelle.
Supposons que tu es poursuivi par un crocodile en Floride, ta première réflexe est de faire du crawl, mais pas du papillon, n'est-ce pas ?
  

Hello Everyboy

@ Saigo
la natation de se résume pas à "comment faire pour ne pas se faire Bouffer par une crocodile ou Aligato en Floride"

@ Klapo t as pas un des liens? vidéos, photos, articles, interview de ton nageur qui fait 5000m pap en eau libre?
aussi je te lis de temps en temps
toujours de bon conseil
...
  

Je te remercies aussi Klapo pour tes conseils, très utiles!


Ps. Sur ce sujet, des autres conseils (de coach360, taharJezedh ...) sont disponibles ici:
https://www.nageurs.com/forum/natation...
  

Voila un lien vers un article au sujet du nageur de 5000m en pap (je l'avais mis sur mon blog: rubrique pap): http://www.thomasboettcher.org/RecordFly/

Il conseille à ceux qui veulent nager le pap de la sorte de faire un an uniquement des ondulations (sans aucun mouvement de bras!). C'est dire à quel point les bras ne sont pas le moteur pour du pap en endurance.

Point intéressant: il insiste sur l'importance du retour des jambes dans la propulsion ; c'est vrai qu'en pap on a tendance à se soucier de générer la vitesse en enfoncant les jambes mais pas dans l'autre sens quand les pieds remontent vers la surface. Facile à dire


Voici une vidéo sur le nageur en question Tom Boettcher: http://online.wsj.com/video/training-...

Ps: il va falloir penser à faire le défi Monte Cristo en pap....en mer, c'est nettement plus facile qu'en bassin
  

A lire son site j'ai l'impression qu'il a pris un peu le melon ce nageur...faudrait peut être lui rappeler que le record d'endurance en pap est bien bien supérieur à 5km : 54km de pap en 24h par un nageur bulgare...
soit 2,25km/h.
  

Bonjour, Je suis une passionnée de PAP.
C'est la première fois que j'interviens sur votre forum. J'y ai appris énormément de choses, merci à tous et peut-être aujourd'hui c'est moi qui vais vous en apprendre !
Le papillon est la nage qui a été pour moi la plus difficile à comprendre, surtout au niveau de l'ondulation. Maintenant je m'éclate à le nager.
Pour l'endurance, le déclic a été le jour où j'ai compris que je ne plaçais pas la respiration comme il faut et au bon moment !!!
Grâce à la remarque de mon coach et à un éducatif en particulier, je peux maintenant lâcher les chevaux.
Il faut sortir la tête et inspirer au moment où les mains sont contre les cuisses.
Pour cela il faut faire l'éducatif suivant :
Partir comme pour le pap mais faire revenir les bras vers l'avant sous l'eau comme en brasse :
il n'y a pas de retour aérien pour les bras, ce qui fait une grosse économie. Par contre le mouvement soumarin des bras reste le même, c'est-à-dire la traction et la poussée ( vous savez le trou de la serrure...).
A la fin de la poussée, au moment où les bras sont contre les cuisses :
sortir la tête et inspirer fortement.
Replonger la tête et faire revenir les bras sous l'eau... et recommencer.
C'est un éduc pour apprendre la respi donc il faut respirer à chaque mouvement de poussée.
J'avoue qu' il sera compliqué à réaliser nickel la 1ère fois...
Cet éduc ne fait travailler que la respiration ! Il est EXCELLENT.
J'espère que vous avez compris mes explications... et que vous l'essaierez. Il me tarde vos commentaires.
De plus, je confirme qu' on peut apprendre à nager le pap à n'impporte quel âge.
A bientôt
  

Borboleta : J’aimerais bien pouvoir onduler après avoir culbuté parce que je trouve que le mouvement est très beau.
L’ondulation suite à la culbute est-elle la même que celle du papillon ? Ondules-tu en papillon ?
Tu n’enregistres plus tes séances d’entraînement ?
  

concernant le nageur tom boettcher, j'ai regarde sa video. ce n'est que mon avis, mais je pense que sa nage n'est pas tres agreable a regarder et qu'en fait personne ne souhaite reellement nager le pap de cette facon. Maintenant peut etre a t'il volontairement exagéré ses mouvements dans cette video, mais dans ce qu'il montre je ne vois pas de grâce, la beaute et la continuité de l'ondulation semblent perdues car le mouvement est haché et décomposé. Mon avis est que sa nage est batie principalement sur le fait qu'il augmente la periode sous marine pour pouvoir gerer l'effort et donc se reposer (d'ou l'exageration du mouvement de jambes qui suit et qui devient necessaire pour relancer la dynamique qui s'est essoufflée sous l'eau). je pense que c'est une condition effectivement de bien gerer le mouvement sous l'eau pour reussir a nager plusieurs kms en pap. Le probleme c'est qu'avec une telle exageration, le haut du corps (tete, bras) devient relativement figé et fait presque peine a voir (la tete ne sort pas sereinement). J'ai tendance a penser qu'en pap, meme sur une allure lente, meme sur un longue distance, on doit pouvoir garder l'impression de "survoler", or ce n'est pas du tout l'impression qu'il donne.
  

je suis d 'accord avec taharJezedh c'est tout moche sur la vidéo
en plus le mec est moche et respire de traviole
heureusement que j'ai pas compris ce qu'il raconte , j'ai pas cherché a écouter en fait car elle donne pas envie de l'imiter cette vidéo
...
  

pour renforcer ses bras en pap, tout simplement faire n*25 avec pull boy et bras uniquement (avec ou sans plaquettes, plutot sans au debut). Attend d'avoir retrouver ton souffle et un rythme cardiaque normal avant de reattaquer le prochain 25m
. 6 longueurs ca suffit, au bout de quelques mois tu peux passer a 10x25 ou meme 6*50. Enfin tout depend de tes capacites.
Il faut quand meme un minimum de bras pour nager le pap, meme si on dit qu'on les utilise moins par la suite c'est aussi qu'on les utilise beaucoup plus efficacement, on a tendance a l'oublier... Il serait faut de dire que la technique seule suffit et que le musculaire est secondaire, il faut un minimum de muscles pour pouvoir realiser les gestes techniques du nageur (et dans tout autre sport aussi), ce serait du snobisme et oublier qu'on est tous passés par un stade ou on a fait des series avec que des bras ou des series avec que des jambes et qu' apres on a mis les 2 ensembles
  

et le vert de son maillot de bain est carrement moche, il aurait pu enfiler autre chose pour passer sur internet ...
  

Klapo: merci pour tous ces conseils, et je vais m'atteler au problème, quitte à ne faire que de l'ondul ou presque pendant 1 an: cette théorie de nager le pap d"abord avec autre chose que les bras me parle bien, ainsi que le retour en jambes; j'essaie tout ça dès que j'ai un peu plus de souffle, j'adore l'apprentissage

Borboléta: Enfin un éducatif pour la rspiration en pap qui est mon gros problème, j'essaie demain aussi, je sens que ça va pas être triste...Il me manque le déclic en pap...

Actuellement à Berlioux il y a un mec"Zarbi"(mais je le trouve sympathique )qui nous fait des longueurs et des longueurs de pap en enchainement, et il y arrive...En plus il n'est pas lourd, car il se décale, il occupe pas tout le couloir comme y en a d'autres...Ouais, sympa...Il nous a fait des virages pendant un mois(rien que des virages) maintnant c'est le pap...Bon vent mon gars...
  

@ tahar et nono: totalement d'accord sur le fait que ce nageur a une technique pas très esthétique; il y a pas photo: je préfère le pap de Phelps à celui de ce nageur ! Je trouve d'ailleurs qu'il sort la tete trop haut ce qui n'est pas économique étonnamment.

Cela dit, comme c'est dit dans la vidéo, le pap demandant une dépense calorique deux fois plus grande qu'une autre nage (je pense que c'est un ordre de grandeur), pour nager 1000m en pap, il faut pas chercher à copier Phelps et pratiquer des "adaptations" au pap académique pour tenir la longueur. C'est d'ailleurs le sujet de ce post ("1000m en pap").

Si le but est juste bien nager le pap sur 50, 100 ou 200m, l'approche de Boettcher n'a pas grand intérêt en effet.
  

Klapo : T'es bon en pap ? Tu peux faire combien de longueurs en pap sans t'arrêter ?
  

Je suis pas Phelps
et j'en suis pas encore à 1000m d'affilée...ca sera peut être un challenge pour cet hiver pour rester motiver..
  

Klapo : Le pap fait travailler d'autres muscles.
Lorsque tu culbutes, ondules-tu sous l'eau comme en pap ?
Tu n'inscris plus tes séances d'entraînement ?
  

Bonjour,
Saigonais,
J'essaie de répondre à tes questions par rapport à mon expérience. Ca fait plusieurs années que je travaille le pap et enfin j'ai eu le déclic.
1) Je pense que les ondulations suite à la culbute ou aux départs sont les mêmes que celles du pap. Les ondulations ne sont pas les mêmes que celles qu'on fait avec la planche. En effet, si tu utilise tout ton corps pour onduler tu vas beaucoup plus vite. Il faut faire attention à bien garder la tête collée entre les épaules, le regard vers le fond et les bras bien tendus devant. Il ne faut pas que les bras oscillent trop ( ça serait contre-productif, ça te ralentirait ).
Donc conclusion, d'aprés moi : oui, les onduls sont les mêmes.
2) Réponse à ta 2ème question : oui, j'ondule enfin en pap. Et c'est vrai qu'il y a quand-même un minimum de technique à acquérir ! Essaie de faire les onduls de l'homme de l'atlantide à la surface de l'eau : onduls avec les bras collés le long du corps : la tête gère le mouvement de "plongée" en s'enfonçant et par cette action, s'obliger à faire remonter le bassin et donc sortir les fesses hors de l'eau. C'est assez physique. Pour respirer tu t'aides des bras.
3) C'est vrai que je n'inscris plus mes séances car, comme j'ai dit à Christophe, je suis un peu frustrée car je ne peux détailler mes exercices de jambes ou avec accessoires par nage.
4) Taharjezedh,
a- Je suis d'accord que TB a une nage qui n'est pas du tout agréable à voir.
De ce que j'analyse, il a l'air d'avoir une très bonne condition physique et de bons bras.
Mais à côté de ça on le sent crispé, assez raide. Je plains son dos. Il donne l'impression de trop saccader ses mouvements pour récupérer. C'est l'équilibre qu'il a trouvé pour pouvoir réaliser son challenge. A mon avis sa façon de nager n'est pas exemplaire. Je suis par contre tout à fait d'accord qu'il faut un minimum de bras pour le pap.
b- Je pense qu'en pap c'est LA NAGE où il ne faut surtout pas être tendu.
En 1er temps :Il faut se laisser aller, lâcher toute pression et travailler d'abord la nage en ne pensant qu'aux onduls . Oublier les jambes et les laisser trainer. Quand on maîtrise bien cette étape , on peut se pencher pour la suivante.
En 2nd temps : travailler la technique des bras avec ou sans PB : "trou de la serrure" en accélérant en fin de poussée pour pouvoir avoir la force de sortir la tête pour l'inspiration.
Et donc comme je l'ai dit plus haut sortir la tête au moment où les bras sont contre les cuisses.
En 3ème temps : commencer à se préoccuper des jambes.
Le plus important c'est le relachement et l'ondualtion. Après tout le reste peut suivre.
Voir VIDEO de M. PHELPS sur YOU TUBE : michael phelps butterfly underwater 2
  

Yo Borboleta !
Cela me donne envie d'apprendre le pap après avoir lu ton message. Tu es vraiment emballée par le pap.

Combien de temps (mois, années) cela t'a pris pour arriver au déclic qui te permet de nager le pap avec souplesse ?
  

Borboleta et Klapo pour vos conseils. J'ai commencé à travailler le pap en fractionné avec le dos crawlé. A propos de l'éducatif je l'ai essayé et je dois préciser que la "sortie" au sens où tu l'entend correspond au moment ou la tête est à sa hauteur maximale (donc en plein milieu de l'inspiration) et à ce moment effectivement bras sont au niveau des cuisses. La "sortie" au sens sens strict du terme, c'est à dire le moment où le sommet de la tête commence à franchir la surface coïncide plutôt avec le moment où les extrémité des mains se rejoignent sous le nombril. Du moins c'est ce qui apparait clairement sur les vidéos de champions (je peux pas montrer la vidéo car le lien est considéré comme un spam).

De mon coté j'ai déjà pratiqué assidument les ondulations bras devant ou derrière et je n'ai pas de difficulté pour placer la respiration, si ce n'est qu'au moment de la respiration il y nécessairement une cassure dans le rythme de l'ondulation, à moins de respirer légèrement incliné sur le côté comme cela est expliqué sur le site de l'homme de l'Atlantide. Toutefois j'ai tendance à manquer d'air assez rapidement en respirant une fois toutes les 3 ou 4 ondulations, mais sans le problème de la fatigue musculaire. Peut être faut il travailler encore, voire faire carrément le programme d'entrainement de l'homme de l'Atlantide, mais je préfèrerais un entraînement moins contraignant. Je ne crois pas que nager 1000m en ondulation pure n'est soit un préalable indispensable au 1000m pap...

A part ça je vois que TB observe un long temps d'arrêt les bras devant, ce qui n'est pas du tout le cas du papillon académique pratiqué en compétition. Ça retarde d'autant la respiration et ça implique que le rythme des battement des jambes soit irrégulier (il n'est régulier que lorsqu'il n'y a pas de temps d'arrêt bras devant) mais je suppose que c'est la bonne approche pour tenir sur de longue distance (même en respirant qu'une fois sur deux comme il fait) ?
  

La vidéo qui passait pas dans mon message précédent www.youtube.com/watch?v=zmiyhPop6GI
  

  

La vidéo qui passait pas sans mon message précédent www.youtube.com/watch?v=zmiyhPop6GI
  

Minoudeau, tu analyses très bien ta nage!
Je ne crois pas que nager 1000m en ondulation pure n'est soit un préalable indispensable au 1000m pap...
Effectivement.
Pas non plus besoin d'être M.Phelps pour arriver à nager plus de 1000m en pap
.

Bonne continuation!
  

Maintenant je fais régulièrement le 300 m pap (aujourd'hui le l'ais fait 2 fois) c'est encore assez harassant mais je sens que le 1000 m est pour très bientôt car j'ai à peu près atteint le seuil critique à partir duquel on récupère à la même vitesse que l'on se dépense. Par contre je suis obligé de respirer à chaque cycle de bras, et je n'ai jamais vu une vidéo d'un 1000m pap avec respiration tout les 2 temps (par contre j'en ai vu une de 1600 m avec respiration à chaque cycle).
D'où ma question: la respiration tout les deux temps est elle possible pour le 1000m ou est elle réservée au courtes distances ?
  

1 temps ou 2 temps ça n'a pas d'importance.
Il faut juste trouver son rythme.

Personnellement quand je le nage, c'est tout les 2 temps car j'en ai pris l'habitude.

Mais bizarrement quand je le nage en 1 temps je suis pas aussi à l'aise car le tempo de respiration n'est plus le même (plus rapide) et on a tendance aussi à avoir une fréquence plus importante.

En tout car 1 ou 2 temps ça n'empêche pas d'avoir mal aux épaules...
!
  

Premier 500m en faisant 25m Papillon / 25 dos. En effet le dos permet de bien reposer les bras. Suis content d'avoir pu ainsi nager 500m.
  

Pour moi aujourd'hui petite serie 12*25m en pap (recup 10s) dans l'entrainement... c'était plus dur au début qui à la fin! Je vais essayer le 25 pap/25 dos prochainement.
  

Je vais y aller aussi de ma petite technique d'entrainement

Pour ça je travaille sur des 50 m alternés Pap - brasse
Les 50 m pap sont fait avec un mouvement normal et 4 ondulations sous l'eau. Ca me fait travailler en cardio, la sortie et poussée des bras. Après 4 ondulations, on a le temps d'y avoir réfléchi. Le retour en brasse permet de garder un mouvement pectoral et d'onduler en fin de mouvement.
  

C'est un grand plaisir pour moi de nager le pap, ça faisait des années que j'essayais, je n'arrivais jamais à boucler un 25M sans au moins 1 mouvement éduc.Et maintenant,grâce à ce que m'a dit une nageuse du racing il y a quelques semaines, c'est pap à toutes les séances et ça ne me fatigue même pas.
Le truc c'est une bonne ondulation, et une bonne poussée(Bon appui)dans l'eau avec les bras.C'est pas si différent que ça de la poussée en crawl,sauf que c'est à 2 bras.j'essaie de penser à Phelps(sans rire),(Qui ramène les bras presque à se toucher devant)...
maintenant pour moi ça se passe comme en crawl, c'est-à-dire qu'à chaque séance je nage le pap de manière différente(je fais des variations, suivant que je me sens bien ou un peu moins bien, etc..
je découvre des trucs nouveaux à chaque fois, on appelle ça "des sensations",comme disent les nageurs...j'en pleurerais d'émotion, de nager le pap maintenant.je vais passer bientôt au 50pap, là c'est seulement 25M ou alors 35M le mieux(A berlioux bien sur)...
  

Je suis d'accord avec toi. Je regroupe les bras pour l'entrée dans l'eau, c'est une question de pénétration et de glisse. Je travaille la glisse lors de mes entrainements, rester aligné le plus étiré possible procure effectivement de bonnes sensations

Un de mes truc c'est de regarder les bulles, beaucoup de bulles mauvais mouvement, mauvaise glisse. Il suffit de regarder les cowboys du crawl...
  

OK, mais tu ne peux pas regarder tes propres bulles, si? Moi je ne vois jamais que les bulles des autres.
  

Je regarde toujours l'entrée de mes mains dans l'eau. Je ne parlais pas des jambes mais tu sens bien si c'est fluide ou pas. Il faut vraiment être concentré sur les sensations physiques comme les remouds parasites au niveau des jambes. Tu sens ce genre de choses avec l'habitude. Je fais une respiration sur deux aussi et je décompose beaucoup alors j'ai le temps de voir les positions des bras et sentir les jambes alignées ou pas, synchro ou pas, etc .
Je suis passionné de biomécanique alors je me concentre sur des os ou des muscles et j'expérimente. C'est loin d'être parfait mais je ne m'entraine pas pour la compète, juste pour le plaisir de nager

Il y en a assez qui prépare les J.O spécialement le midi
  

Tu nages combien de pap en continu?
  

Je fais surtout en quatre nages, c'est ma fin de séance le dernier quart d'heure, en alternant une nage et pap ( donc 4 allez retour minimum ). En continu je ne sais pas. Il faudrait que je m'y remette plus sérieusement
  

J'ai hate de refaire du pap ce soir a Berlioux !!!!
  

babyshark, je veux dire tu nages combien, d'affilée en pap, 25m ou plus?

Et toi, balsen, nages-tu le pap avec ou sans les palmes?

pendant longtemps j'ai réussi à faire du pap ou bien avec éducs, ou bien sans éducs mais avec palmes, et maintenant J'Y ARRIVE SANS RIEN...Juste le pap sur 25M....
  

Je le nage avec mes palmes. C'est ma deuxieme seance donc il faut que je pratique, c'est clair !!! cote ondulation, je pense que c'est pas trop mauvais. Les bras doivent gagner en souplesse et en finesse. Pour la respiration, je le fais a chaque cycle. Peut etre a ameliorer aussi...

Mais beaucoup de plaisir a me remettre au Pap !
  

héhé pap
palmes plaquettes et tuba? non?
...

ps: jvais venir squatter a keller bientot
faut absolument que je vois geebee en action
... et les résultats de l 'épilation
.... et plein d autre chose sympa a keller
...
  

Uniquement palmes lorsque je nage le papillon....

Et je nage a Berlioux maintenant...
  

"babyshark, je veux dire tu nages combien, d'affilée en pap, 25m ou plus?"
50 ou 100. Cela dépend, de toute façon je fais le bassin, je ne comprends pas trop les nageurs qui ne font que la moitié. Quand tu fais une longueur complète, tu peux régler l'intensité. Monter en puissance, nager à plein et redescendre. En bassin de 25m, je fais par 100 en alternant.
Mes séances se finissent avec des longueurs en apnées en ondulation. Suis je le seul à pratiquer l'apnée ou il y a d'autres adeptes ?
C'est difficile en bassin parceque je me fais généralement gourmander par les maîtres nageurs.
Seule réponse que j'ai trouvé : " Non, je ne fais pas d'apnée mais de longues coulées!"
Je m'entraine à faire des bulles circulaires aussi... pour le plaisir
mais Poseïdon n'arrête pas de m'embêter
  

Babyshark: Mais toi aussi tu nages le pap avec des palmes?

Balsen: c'est pas de jeu le pap avec les palmes...C'est beaucoup plus facile...J'ai encore fait du pap aujourd'hui, mais comme j'étais un peu fatiguée, j'étais plus sur les bras et l'ondul manquait un peu de vigueur.

C'est formidable, le pap, tout le monde vous regarde(j'aime bien être regardée quand je nage...)En même temps, il y a des malentendus, on voit les MNS fixés sur vous, mais en fait ils sont OBLIGES, c'est leur métier...
  

Tu peux faire des parcours de 10 /15 mètres (sans palmes) répétés avec juste une inspiration entre chaque. Ca devrait passer auprès des MNS, non?
  

Moi j'aime bien nager le pap pour nettoyer la ligne. Ca élimine bien les méduses
  

Une fois j'ai reçu une claque sur le visage de la part d'un papillonisto qui recevait par conséquent un avertissement de la lifeguard.
Effectivement, il a nettoyé le couloir après l'incident.

En réalité, il arrêtait de nager le pap ensuite parce qu'il devenait un 'Loose Canon', un canon non attaché sur un navire en eau trouble.
  

babyshark, c'est sérieux, j'aimerais bien nager le pap en tandem avec toi(Enfin l'un derrière l'autre, le + rapidos devant of course).Es-tu quelques fois à Berlioux?Ou alors tu nettoies le couloir, et moi je nage dans le couloir propre...
  

Mon pap s'ameliore avec les longueurs....

Sur les conseils de Papillonista, je travaille sur la poussée de mes bras. Maintenant il faut muscler epaules et bras !!!!!
Je bosse aussi mon ondulation. Et sortir la tete bien droite devant.

Mes palmes sont des petites palmes decathlon. Rien de bien mechant....


On pourrait faire un trio de papillons a Berlioux !!!!!!
  

1000m en pap???? Ca reste une distance abordable.
  

comme le 1000M a cloche pied
...
  

Bonjour,

On regarde ses propres pieds en nageant. Oui, oui, on baisse bien la tête jusqu'à voir ses propres pieds (le menton touche à la poitrine). Pour y arriver veuillez faire des ondulations bras derrières (comme si on a les mains dans les poches). C'est un classique pour apprendre le rôle de la tête. Si vous ne voyez pas vos propres pieds, alors que vous ne nagez pas le papillon (désolé). Aller ondulations bras derrières, retour crawl (pour regagner le soufle), veuillez faire ceci 10 fois avant de commencer le pap, vous aller remarquer la différence, c'est un très bon échauffement.

Pour la respiration (je trouve) c'est mieux de respirer par les côtés, boff chacun pour soi... On peut faire une gauche, une droite, une vers l'avant (crawl polo). Une respiration pour 2 mouvements c'est mieux, on ne se fatigue pas pour sortir la tête.

Si vous vous fatiguez trop facilement, pro-pap-lement, vous faites l'erreur le plus commun: vous cherchez la profondeur avec vos mais. Veuillez faire attention à ne pas trop entrer les bras dans l'eau, il faut faire un mouvement circulaire, plus vos mains cherchent la profondeur, plus c'est difficile de bouger. On avance les mains, on fait un mouvement des jambes, on tire les mains jusqu'au niveau des épaules (coudes 90degrés) on fait un deuxième mouvement de jambes, tire les bras jusqu'à la hanche. Et oui aussi, comme dans tous les nages, on ne tire pas par les mains, on pousse par les épaules. Et comme dans tous les nages, les muscles de jambes sont plus fort que les muscles de bras (parmis vous qq qui a des bras plus larges que ses jambes??) donc le mouvement le plus important se fait par les jambes, c'est plus important de maitriser les jambes que les bras. On avance plus grâce aux jambes, les bras sont à la seconde place (surprise!?).


j'ai mis sur repeat (pour ceux qui ont l'insomnie c'est mieux que compter les moutons)

http://www.youtuberepeat.com/watch/?v...
  

Merci, Ace of the deep, tous les conseils sont précieux pour moi maintenant.L'histoire de regarder ses pieds, je vais vérifier ça dès demain ou lundi.

J'ai toujours trouvé que la respiration sur les cotés, en pap,(Ecole russe,Denis pankratov, etc...Et en france seulement Esposito) c'était bien mieux mais actuellement je n'arrive à respirer que devant(c'est déjà pas mal que j'arrive à respirer tout court, j'ai passé 15 ans à nager le pap sans respirer ou en respirant grâce aux éducatifs).

As-tu un conseil pour la respiration de coté, un éducatif?
  

exercices avec la planche: les mains allongées vers l'avant (avec la planche), la tête dans l'eau, 4 ondulations de jambes (ce qui est égale à 2 mouvements de bras mais on ne bouge pas les bras car on tient la planche), on expire par le nez (et par la bouche si vous voulez) lentement dans chaque mouvement lentement mais complétement si vous videz bien vos poumons vous allez inspirez plus facilement, on pousse un peu fort au quatrième ondulation, on tourne la tête; on ouvre la bouche, on inspire, on ferme la bouche, la tête dans l'eau, on recommence. après on fait avec un pull-boy dans les mains, après on fait avec les mains vides mais toujours allongées (comme superman). après vous pouvez faire avec les chevilles d'un(e) ami(e) dans les mains pour muscler vos jambes (ou avec la planche vertical à l'eau pour créer une forte résistance). après les mains dans les poches.

on peut même commencer à travailler sur le lit (sans aller à la piscine) pour gagner les réflexes. 4 ondulations, puis on tourne la tête. c'est tout.
  

j 'adore.... les ondulations "les mains dans les poches".... et les "ondulations dans le lit"...
1 .... 2 .... 3 .... 4.... et hop on tourne la tête
..... j 'imagine celle du ou de la partenaire
...


ps: je rajouterai les ondulations à la verticale et celles en poussant contre le mur, à faire dans la partie profonde du portnawak
... comme ça on est pas gêné et ne gêne personne dans les couloirs
... et la respiration est plus aisée

possible aussi pour les battements et le ciseau de brasse
....
  

Dis donc, Ace des profondeurs,(Ton pseudo me rappelle la vidéo de ce mec qui plonge en apnée dans une fosse bahaméenne),j'ai essayé de faire ton exercice pour la respiration de coté en pap, avec la planche, 4 ondulations et respirer, eh bien j'y arrive pas du tout...Qué pasa?Ce n'est pas comme ça que je vais rejoindre Denis Pankratov au panthéon du Papillon!!!De plus, à chaque essai, en pap, de respiration de coté, il y a comme une dérive dissymétrique, et décoordination...
  

vous avez déjà completé 10000m en ondulation avec la planche?
veuillez continuer jusqu'à votre moelle épinière apprend le geste, si vous en répetez assez ça va venir tous seul comme un reflexe. 10000m, 50000m, 100000m, si vous n'avez pas de sang dans la bouche vous pouvez continuez...

en brasse vous faites comment? vous arriver de respirer par le côté en brasse n'est-ce pas (sinon il faut apprendre)? c'est exactement pareil. on regarde pas à l'avant mais on regarde à coté.

c'est mieux de demander une conseille à un mns ou un instructeur dans ce cas là, ils peuvent vous aider bcp plus que moi.

respiration par le côté, c'est utile je trouve pour regarde à gauche, à droite, comme ça on s'ennuie pas, on regarde les mns défois, les autres nageurs, défois le ciel la la laaa... boff...

il était une fois les grands malins méchants brasseurs ont commencé à avancer leurs mains en sortant de l'eau pour dépasser leurs amis... d'où vient le pap... c'est la brasse avec les mains qu'on avance l'extérieur de l'eau et des jambes qui ondules, rien d'autre. tout simple que ça.
  

Dites-moi, Ace of the deep, do you want me dead, or what? Je dois répéter ce mouvement pendant 100 km? En 100 ans ? Jusqu'à ce que le Charmant Prince Nageur vienne, d'un coup de plaquette, me réveiller?
Ca servirait à rien, Ace, que je répète ça, je n'arrive même pas à le faire 1 fois...Et puis avec la planche, et en faisant les 4 onduls, si je respire sur le coté, je me heurte à mon épaule...Peut -être ai-je mal compris et s'agit-il plutôt de faire l'exercice SANS planche(Les bras étendus devant, par exemple?)
  

Bonjour,

Tout d'abord il faut très bien échauffer à sec avant de commencer. 15min par exemple. Il faut surtout échauffer les épaules (vers l'avant et vers l'arrière). Puis s'échauffer en nageant lentement 10-15min encore.

Non mon amie, pas vous tuer, au contraire j'essayais de vous aider. La planche c'est pour vous reposer, pour aller lentement, pour penser à ce qu'on va faire. Si vous heurter votre épaule, donc vous ondulez trop vite. Il faus aller leeeeeenteeemeeeeennt avec la planche. C'est seulement pour gagner le reflexe de tourner la tete. Lentement, par exemple, 2minutes pour 25m? Ou 3min pour 25m. Ou 5min pour 25m. lentement.

Comptez vos battements de coeurs, si c'est trop, ça veut dire quoi? Ca veut dire que vous paniquez et vous ne pensez pas ce que vous faites.

Leeeeeeeeeeenteeeeeeeemeeeent en maitrisant bien ses gestes. Voilà. Vous savez qu'il faut tenir les planches par les côtés, les mains ne passent jamais l'axe des épaules au pap. Et la planche reste sur le surface de l'eau.

Si vous êtes capable de faire sans planche, c'est mieux.
500m pendant 20 jours ou 200m pendant 50 jours, ça fait bien 10000m, non? Ce n'est pas si longue.

N'oubliez pas de demander les conseils aux MNS (ou aux autres nageurs de pap), et ne forcez pas trop vos épaules trop si ça vous fait vraiment mal, les épaules sont sensibles.

Et oui les étirements, c'est vital aussi après de compléter la séance.
  

Merci pour ces conseils, Ace of the deep, je vais faire ça L E N T E M E N T, j'y vais de ce pas.
Je ne zapperai pas l'échauffement.

Je ne le zappe jamais d'ailleurs, et les étirements je les fais aussi...Dans quelle piscine nagez-vous, mon ami, que je puisse peut-être contempler votre subtile manière de nager?

venez-vous parfois à BERLIOUX?
  

merci
mais je ne suis pas un bon exemplaire à suivre, je ne suis ni pro ni insructeur


j'ai trouvé par hasard 2 vidéos pour vous, je m'en souviens j'avais fais ces exercices à l'époque:

videoplay


videoplay


je viens très rarement à berlioux car ce n'est pas piscine municipale donc je n'ai pas d'abonnement, et il y a du monde, et les gens sont méchants. je nage à gv ou à gh.

bonne journée,
  

Oui, merci, je fais déjà cet exercice, c'est un éduc du pap, mais nouveauté dans la 2ème vidéo, que je mettrai en pratique dès demain, il respire aussi du coté antagoniste au bras qui fait le mouvement, et l'autre bras est le long du corps(je le fais avec le bras devant)

merci, Ace, on se verra sans doute à Hermant...
  

pareil je connais le premier exo, que j utilise aussi pour croiser ou doubler en pap... mais pas du tout le second, qui m 'a l'air bien coton
...pap, va elle boire la tasse? la réponse
demain
....
  

je vous donne des nouvelles de mon pap (nouvelles d'aujourd'hui): Eh bien c'est avec un certain flair que je me baptisai Papillonista il y a quelques mois pour venir sur ce site, car maintenant le pap marche extrêmement bien, je ne dis pas que je ne nage plus que ça, mais presque...Bon, j'exagère un peu...mais à peine...Et sans palmes, hein...je commence à avoir des épaules comme Charlène future duchesse de Monaco...J'ai les épaules, je dois maintenant trouver le Prince...
  

Pour les épaules: la brasse avec plaquettes
  

non cher ami, avec la brasse avec plaquettes vous allez faire plutot les grand dorsal. ça joue pas bcp sur les epaules, en plus vous allez emmerder tous les autres nageurs. d'ailleurs en brasse et pap le principale mouvement vient des grand dorsales.

le bu principale des plaquettes et la technique pas la masse musclaire.

je dirais plutot nager le dos pour les épaules.

charlene nage sur le dos aussi. d'ailleurs, les nageurs du dos ont une physique spéciale, oui, quand on est petit on fait une élimination sur la physique pour choisir les dossistes.

bofff...
  

"Vous allez emmerder tous les autres nageurs"
Je ne pense pas, je finis mes séances de plaquettes comme ça et ce n'est pas ce que je fais de plus lent

Une dame sur le dos avec sa planche s'est arrêtée pour me laisser passer, elle rigolait trop à me voir sortir de l'eau et replonger. Elle m'a dit " Je ne peux pas continuer en vous regardant "
  

ahh
le monde serait un paradis si tt le monde pouvait nager comme vous babyshark


la plupart des gens ne font pas attention ou ils tapent avec leurs plaquettes et ils risques de casser les doigts des autres, et malheuresement ça arrive. si les même méchants nagent en brasse avec les plaquettes, cette fois ils vont casser les côtes/pieds...
  

En public, je n'ai jamais vu de brasseur se servir correctement de plaquettes...

La tendance est à l'écartement exagérer des bras... Quand on double on se fait arracher les côtes, les jambes... Super...

D'ailleurs en public, si les plaquettes étaient supprimées, ça serait peut être pas plus mal... Car elles se transforment en armes de guerre...Certains joujoux ne sont pas à mettre entre toutes les mains...

Enfin c'est mon opinion
  

Aujourd'hui j'ai vu dans la ligne une dame en monopalme qui était vrai mais vraiment dangereuse. Pour ma part, je fais un mouvement fermé qui ne dépassent pas les épaules, c'est pour faire travailler les pectoraux. Je garde encore les marques de coup de palmes. pourquoi autorise t'on les palmes de mer en piscine? Ca n'a pas la même fonction et j'en vois faire des mouvement de jambe brasse, le comble
  

@ Babyshark,

c'est bien que tu en parles... Les palmes aussi peuvent être des armes... Mais je pense qu'elles font quand même moins mal que les plaquettes en plastiques dur.

Il y a eu une discussion récente concernant les brasseurs (la brasse : un problème pour certains), beaucoup on dit que la brasse pouvait être dérangeante pour les autres...
C'est un vaste débat, en tout cas on ne peut nier le fait que certaines nages prennent plus de place que d'autres même si elles sont nagées par des gens plein de bon sens et avec une bonne technique...

Pour ma part j'ai déjà nager en public avec des plaquettes exclusivement en crawl et généralement quand il n'y a pas grand monde car un coup est très vite arrivé.

Pour moi nager la brasse, le dos et encore pire le pap en plaquettes en public c'est quand même limite car le niveau dans les lignes parisiennes est trop hétérogène...
Ce genre de pratique devrait être réaliser en club exclusivement.

Au fait je précise je nage essentiellement à Berlioux.
  

J'ai nagé des années à Berlioux, c'était assez bien organisé. J'ai de petites plaquettes sous mes grandes mains

De temps en temps je nage près de chez moi et je me fais dégager de la ligne de brasse. Les maîtres nageurs me demandent d'aller nager la brasse dans la ligne de crawl


Tout est une question de respect, quand je nage en récupération je vais dans la ligne mémé et pépé ( celle de droite à Keller ). Je ne reste pas accroché au T, si je dois m'arrêter je dégage de la ligne. Si je reste en bout de ligne, le temps de boire une gorgée, je me colle à la ligne d'eau.

J'essaie d'appliquer de petits principes comme ça en espérant donner le bon exemple. Pas toujours facile. Quand je nageais à Tokyo, certaines lignes n'allait que dans un sens et quand il y avait du monde on attendait son tour. C'est rigolo 5 minutes.
  

Hé, Babyshark, as-tu rencontré, à Tokyo, un français,excellent nageur, qui s'entraine sérieusement là-bas maintenant qu'il y vit(depuis plusieurs années) Son nom: Jérome, il est à peine plus agé que toi...
  

Ce matin 50m pap au lieu de 25. C'est vrai que cela permet de mieux travailler ses mouvements mais c'est beaucoup plus dur !!!!

Pb de respiration apres 25m. Je ne sors plus assez la tete de l'eau et j'avale de l'eau au moment de respirer...

Enfin cela rentre progressivement. Et le plaisir est croissant a chaque séance.

Je commence a voir la Papillonista Attitude !!!!!


Il nous reste plus un jour a faire une invasion et nager en groupe de 4 ou 5 le pap a Berlioux. Ce serait carrement le top !
  

Mais, Balsen, est-ce toujours le pap avec des palmes? ce qu'il faut, c'est SANS palmes...
  

Si tu ne peux pas respirer à chaque fois, fais comme moi respire un mouvement sur deux

Non sérieusement, je pense que c'est toujours le même problème. Il faut laisser un micro temps de repos dans le mouvement. Celui ci se fait entre la plongée des bras et la poussée des bras.
  

Tres chere belle et douce Papillonista,

N'ayant ni votre jeunesse, ni votre souplesse, je nage le papillon pour le moment avec des petites palmes. Et puis il faut les sortir de l'eau mes 90 kilos... Il y a 3 ans je faisais Baleine dans la ligne d'eau. Voir boue d'amarrage quand j'avais un maillot de bain de la meme couleur que sieur Ikan...

Quand je saurais nager 500m non stop de papillon (actuellement PAP/DOS), je verrais pour faire sans palmes...

Mais je veux bien etre le premier du groupe si besoin est...
  

L'introduction est romantique.
  

la plus grande invention de 20ème siècle? énergie atomique? internet? les vaccins?

je dirais 100m 4nages
c'est fait pour enchainer les longeurs, n'hésitez pas à s'en servir
  

je crois que balsen a une photo de moi dans la tête qui ne correspond peut-être pas à la réalité...

C'est trés flatteur mais potentiellement déceptionnabilisant...

Quelques fois des nageurs.com me croisent à la caisse par exemple, je mets ma cape d'invisibilité sur ma figure(je prends un air trés con par exemple,(sans me forcer beaucoup),et le regard glisse sur moi...De même dans l'eau: l'autre jour je repère un nageur.com qui regardait de tous cotés et avait les yeux fixés sur moi, j'attends qu'il reparte,et je change de couloir...Et après il avait l'air de regarder encore plus...Enfin il regardait, mais sans doute ,j'espère,cherchait-il plutôt une âme soeur que Papillonista...je m'amuse comme ça...Pardonnez-moi...

Il y en a plein de toutes façons qui ne veulent pas dire qui ils sont...prenez Ace of the deep, par exemple, cela fait des semaines que je crois que c'est un homme d'affaires de langue anglaise en visite à paris(Sa fiche ne renseigne rien), et voila que l'autre jour il nous sort qu'il est lycéen...(Il ferait donc toutes ces fautes d'orthographe à son insu...C'est extraordinaire...je n'avais jamais visualisé la condition lycéenne d'aussi près...),je l'interroge, il ne répond pas...Aussi mystérieux que Gee Bee ou la petite Papillonista, on dirait...
  

je suis un enfant de 12 ans et je serai très content si mes grandes soeurs me laissent tranquille
  

Mon oeil, Ace...

tes parents te laissent aller tout seul comme ça dans toutes les piscines de Paris?
  

C'est super simple de reconnaitre Papillonista:

C'est la seule qui arrive avec un deambulateur a Berlioux et qui ensuite nage le papillon !!!

Balsen
  

Damned!!!! Je suis repérée....On me descend dans l'eau avec le siège handicapés....Mais une fois dans l'eau, ni vue ni connue....Avec mon maillot furtif et mes lunettes noires....
  

Et tes plaquettes roses avec des diamants sur la tranche !!!!!

Balsen
  

Damned! J'ai plusieurs paires de plaquettes, Balsen, des rouges en mica étincelant, des noires recouvertes d'une peinture de mains(On croit que c'est mes mains, mais c'est les plaquettes, ça me permet de frimer auprès des excellents nageurs qui n'en reviennent pas qu'une toute petite personne comme ça puisse aller aussi vite(LOL hein...), et des bleues avec un hologramme réfléchissant, qui reflète mes pensées intimes modelées avec la stricte technique natatoire, alors...
  

Et tu oublie celle avec de la fourrure sur le dessus pour proteger tes mains l'hiver !!!!
Je ne dirais rien sur celles qui sont en cuir avec des menottes...
  

Et pour les grandes occasions, les plaquettes Louis Vuitton avec une Rolex dans chaque plaquette !!!!!
  

Et pour les grandes occasions, les plaquettes Louis Vuitton !!!!!
  

N'en jette plus, Balsen balsamique, surement pas Louis Vuitton, je trouve ça moche...Non non, home made...C'EST TOUT.

Allez, je vais nager, même si aujourd'hui est mon jour de repos, il faudrait me retenir avec des griffes et par la peau du cou pour que je n'y aille pas...Mais j'dis pas dans quelle pistoche, ahah...
  

Mon premier 100m papillon ce soir a Berlioux !!

Certes le dernier 25m fut difficile mais je n'ai pas craqué...
  

Bravo Balsen!
J'ai recommencé le pap en septembre, alors que je n'en avais pas fait depuis presque 20 ans.
Nous sommes en juin, et le bilan n'est pas terrible: je ne peux toujours pas enchaîner plus de 50m.
Mon problème c'est que j'ai beau essayer de nager tranquillement, au bout de 50m je suis dans le même état que si j'avais fait un sprint (essoufflement + rythme cardiaque à 160). J'en déduis que ma technique doit être très très mauvaise...
Mais je persévère...
  

Merci merci.

Attention je n'ai fait qu'un seul 100m pap. Apres je n'etais plus bon a rien...

Ce qui m'aide beaucoup c'est de faire des 25m pap 25m dos sur 500m. ou 50m pap 50m dos sur 500m. Je vais d'ailleurs continuer cet exercice avant de recommencer un autre 100m pap. Je veux travailler le mouvement et le souffle.

Balsen
  

Essaies avec la respiration une fois sur deux. Cela te permettra de faire un mouvement moins puissant donc de récupérer un peu.
  

vous lire me motive ..... enfin de retour parmis les nageurs, En pap j'ai l'impression de partir avec un capital et petit à petit il diminu, alors oui! je le gere de mieux en mieux, mais je n'arrive pas à récuperer comme en crawl
des idées? exercices ou raisons?

bonne nage a tous!
  

le travail, le travail et le travail !!!!

Le papillon est vraiment la nage la plus exigeante mais aussi la plus belle. Sincerement j'adore cette nage car en terme de sensation, c'est vraiment le top pour moi !!!

J'espere un jour que l'on fera un Papillonisitti dans la Ouane de Berlioux...

Balsen
  

la prochaine fois que je monte sur paris je posterai un message avant comme ca ninjaturtle me presentera d'autre nageurs.com
!!
  

Pour améliorer mon papillon, je fais aussi pas mal de 500m planche avec ondulation. Sur 500m, je fais 50m ondulations lente et puissantes et 50m ondulations rapides et faible amplitude...
  

balsen, avant qu'on fasse un papillonisti(je suivrai, mais vous ne saurez pas si je suis une nageuse lambda là par hasard ou l'intervenante de ce site...LOL), oui, avant, il faudra que tu laches tes palmes...je pense que tu assures bien avec tout ton matos(On sent qu'il y en a derrière le capot, il me semble sans en être sure t'avoir aperçu de loin avec des palmes et un tuba il y a quelques jours), mais maintenant il faut abandonner le matos, même si tu vas lentement au début, tu iras de + en + vite...
  

QUOI !? " avec des palmes et un tuba ". Halte là on parle bien de papillon, non?
  

Je n'ai pas de tuba quand je nage le Papillon !!!!!

Et je prend mes petites palmes bleues pour cette nage aussi.

Bon bien sur quand je faisais de la monopalme au CSKB, cela n'avait aucun merite de faire du papillon...

Pour le moment je progresse avec mes petites palmes. On verra sans quand je serais vraiment bon. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui...
  

Le problème c'est lorsque tu vas retirer les palmes. Disons que tu vas repartir de zéro niveau sensations et distance. Quand je me suis remis au papillon, j'ai commencé en 25m, c'est plus satisfaisant de pouvoir finir un bassin que d'être vidé au milieu d'un 50.
  

c'est déjà valorisant de nager le pap avec des palmes, le mieux c'est les grandes palmes.J'ai nagé durant des années avec des palmes pour le pap, j'y arrivais pas autrement, ou alors en respirant avec des éducatifs.De toutes façons la méthode pour apprendre le pap aux gosses, c'est de leur coller des palmes, ils font tous ça dans les écoles de natation.

Mais quand on y arrive pour la première fois sans rien, le roi n'est pas notre cousin...
  

Je suis d'accord avec toi pour l'éducatif, pour comprendre le mouvement .
Après, c'est comme le vélo, il faut retirer les roulettes
  

de temps à autres, quand ça marche bien, je me rends compte qu'en fait on peut le nager sans effort...des moments de grâce..."Amazing grace, how sweet a sound..."
je pense que le pap c'est aussi un état d'esprit, plus que les autres nages: Voila, tu es en paix avec toi-même, tu as suffisamment d'énergie avant ton départ car tu ne la gaspille pas à penser à autre chose, et tu t'élances, pour t'arracher à la pesanteur, quoi...Merveilleux...
  

Bien d'accord avec toi, le Papest une nage vraiment a part. Un super premier 50m ce matin ou tout allait bien. Puissance, souplesse. Je sortais si bien de l'eau. Le plein de sensation. J'aurais aime qu'il ne s'arrete jamais ce 50m !!!!
  

@ Samsam, pas de souci, tu as mon mail sur ma fiche.


Je me répète peut-être mais les PalM comme le PB, il faut les utiliser dans le but de faire de la technique et pour améliorer sa nage, une fois que ses accessoires enlevés, on doit être vraiment à l'aise.
Les PalM Arena Courtes sont les mieux adaptées pour l'entraînement, pour d'autres paires de palmes, il vaudrait mieux aller nager avec les dauphins ou le commandant Cousteau (RIP)

Et pour finir, l'essentiel dans le papillon, c'est votre ondulation et rien d'autres parce que respirer en 2 temps, demande de la technique et il est parfois plus difficile de le faire pour un non-initié que respirer en 1 temps mais sortir la tête, les épaules et les bras pour respirer à chaque fois devient très fatiguant sur 50m


Faites du Papillon à un bras et de la Brasse papillon (je fais 4 mouvements de bras de brasse pour un bassin de 25m) pour déjà apprécier votre façon d'onduler et vous pouvez bien sûr utiliser les PalM pour vous aider au début.
Travailler encore et encore et vous verrez le résultat.

Bonne nage,
  

C'est quoi le papillon a un bras ? J'ai du mal avec deux. Mais si on en enleve plus, ca va etre plus complique !!!

Meme question pour brasse papillon ?

A Bientot.

Balsen
  

Ce sont des éducatifs pour bien nager le papillon, par exemple, le pap à un bras (vidéo ci-dessous), ça parait extrêmement facile quand on regarde la vidéo mais extrêmement difficile à réaliser si on ne maitrise pas l'ondulation, c'est le mouvement essentiel dans cette nage, et bien coordonner les mouvements des épaules, de la tête et des bras.
Regardez cette vidéo et essayez de faire à l'identique, si vous n'arrivez pas, ce n'est pas la peine de décrire votre papillon ou de parler de votre endurance à enchainer des longueurs...


http://www.youtube.com/watch?feature=...

La Brasse Papillon est encore plus technique, vidéo ci-dessous, le lien a 0:36

videoplay


Idem, si on n'arrive pas à avancer, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour enchainer des longueurs en papillon. Par la coulée et l'ondulation, la technique de la brasse se rapproche énormément à celle du papillon.

Bonne nage,
  

Perso, j'utilise la technique de brasse pour me mettre en chauffe. J'aime bien cette technique. En regardant les vidéos, j'ai vu des exercices à sec. Je le conseille avant de nager, surtout si on fait du papillon. il faut réaligner les vertèbres de temps en temps
  

Et les pieds un tout petit peu en dedans et pas parallèles.
les jambes du pap, et l'ondulation, c'est le vrai mouvement de la sirène, c'est le mouvement calqué sur les poissons, les dauphins, tout ce qu'on veut, plus que les battements de crawl...Aucun poisson, aucun mammifère marin, aucun poulpe(les vrais), aucune méduse ne fait des battements de crawl...ils se déplacent tous à la manière des jambes du pap et de l'ondulation.
le dauphin, avec bras de brasse ou bras de pap, c'est la VRAIE NAGE..;L'ondulation du corps est le vrai truc pour se mouvoir dans l'eau...Ca date du temps où nous étions des invertébrés dans la mer...retour aux origines...C'est pour ça que c'est si puissant, la natation, c'est se plonger chaque jour dans le bain des origines, d'une manière toute symbolique...Et l'eau, en caressant ta peau,caresse tout ton système nerveux et t'apaise...Quand je faisais du ski, bien qu'épuisée à la fin de la journée, je ne trouvais pas le repos lénifiant que procure une séance de natation.
On devrait arrêter un peu de vanter les mérites de la natation(Si on peut)car, à mesure que les piscines ferment pour travaux, grèves ou problèmes techniques, ou casses de voyous, il y a de plus en plus de gens qui se disent"Tiens tiens,voila ce que je dois faire, de la natation..."d'où les encombrements...On va bien rigoler, la semaine prochaine, notamment pour nager le pap...Où?
  

Ah le papillon.... c'est la nage qui en fait rêver plus d'un...

Évidement... c'est la nage la plus difficile...et qui est la plus exigeante physiquement, mais pas forcément la plus technique...car une fois que l'on maitrise son ondulation et son rythme de bras, on arrive à faire des choses positives.

Une bonne série de pap 6 ou 7*100 pap par exemple est bien plus fatigante que faire 3000 mètres en crawl pépère... Et je conseille à ceux que on envie de perdre du poids de faire du pap...Sans matos évidement...
  

Idéal pour se faire plaisir et se faire quelques muscles également, très efficace pour vider des poulpes et autres espèces de la ligne...
  

Merci tortueNinja pour les deux videos, je vais regarder tout cela attentivement ce soir...

A++

Balsen
  

J'étais bloqué à 300m mais aujourd'hui j'ai pu faire mon premier 500m pap après avoir suivit les 3 conseils d'un maître nage:

--> MOINS (!) inspirer: c'est fatiguant d'inspirer trop violemment , je n'y avais pas pensé ! Donc maintenant je me concentre surtout sur l'expire longue et profonde, et a l'inspire je ne cherche plus à remplir complètement mes poumons. C'est un équilibre à trouver pour trouver le bon dosage d’inspiration et éviter l’essoufflement.
--> observer un temps d'arrêt les bras devant pour glisser
--> faire le deuxième battement de jambe un peu plus tôt, ne pas attendre que les mains aient complètement atteint les hanches

Noter que ces conseils (surtout les 2 derniers) s'appliquent pour le pap d'endurance, le pap olympique à la Phelps (sans temps d’arrêt et avec les bras synchrones avec les jambes) ne peut pas se nager longtemps d'après ce que m'a dit le maître nageur. En tout cas pour moi ça à l'air de fonctionner plutôt bien, et je n'étais pas vraiment essoufflé, j'aurais pu continuer encore. Mais rien ne presse je suis plus au jour près pour faire le 1000m, mais à mon avis c'est pour bientôt, la progression s’accélère (grosso modo: 2 ans pour faire 50m, 1 ans de plus pour faire 100m, 8 mois 300m, 4 mois 500m...)

J'espère que ces conseils vous aideront
  

Bravo, bravo Minoudeau !!!

Mes plus belles ficelles de maillot de bain opur cette prouesse. Mazette 500m de papillon !!!

Un jour, moi aussi , je pourrais ecrire la meme chose. Il va me falloir moults seances d'entrainement et des mois de travail mais bon je m'accroche


Merci pour les conseils. Je vais essayer de les appliquer et voir si cela m'aide.

Balsen

PS: C'est clair que ce n'est pas un autre felin d'eau douce qui y arrivera. Il arrive deja a la piscine epuisé pour avoir pedaler sur son petit velo (sans les petites roues depuis peu !!!) !!!!
  

minoudeau, tu as parfaitement résumé. Une chose néanmoins, je suis entrain de m'essayer à la technique Phelps, il y a un temps de repos mais il est à mis course et non devant. Son battement est de deux pour un tour de bras, ça demande une petite synchro et un peu plus d'endurance. Mais c'est sûr que là il faut s'acheter des bras et il n'y en a plus en solde
  

Bonjour,

félicitations cher ami
vous avez fait 500m? donc, je suis pas très bon en maths mais d'après mes calculs si vous réduisez votre vitesse de 50%, votre énergie va vous servir de multiplier votre longueur par 2, ce qui fait à peu près 1km


veuillez essayer une fois si jamais fait, vous n'allez pas regretter. commencez, très très lentement, et continuez.

l'important est de ne pas faire 1000m super vite, ce qui est important c'est de faire tous les tours au même durée et avec même nombres de mouvement
  

He oui effectivement j'ai déjà essayé, le problème est que le pap demande un minimum d'intensité pour que la tête sorte suffisamment de l'eau pour respirer, c'est aussi pour ça que c'est difficile. Je nage déjà pas très vite, c'est pas le but pour l'instant, et réduire encore de 50% ne me semble pas faisable. C'est en tout cas un bon exercice de nager le pap le plus lentement possible.

Et pour pas vous décourager dans l'entrainement je vous conseil de varier les exercices, et aussi d'aller nager en Islande (y a une piscine à Reykjavik qui a deux bassins de 50m et qui est une vraie tuerie!), j'ai réussi mon premier 100m la bas il y a un an, et ça m'a pris près d'un mois avant d'y arriver de nouveau à Paris. C'est carrément plus facile las-bas !
  

Moi c'est 10 ans pour faire 10M, et puis 1 mois pour boucler les 25M...Et maintenant ça va, je fais des variations...mais la respiration est encore à améliorer.
  

bonjour papillonista, vous utiliser M pour dire million? k=mille M=million c ça? ou c est pour dire mètre seulement? comment ça?

boff j'avais montré à mon petit cousin quand il a vait 15ans et il avait commencé tt de suite, je peux vous faire une démonstration rapide aussi si vous voulez? je répete je suis ni pro ni instructeur certifé, mais si vous me permetriez de donner qq conseils, demain je serais demain (samedi donc aujourdhui en faite) à gv à 10h, veuillez cherhez le petit gamin à bonnet jaune qui nage comme pankratov, il y en a pas bcp normalement.

bonne soirée,
  

Cher Ace of the deep, pendant un moment(ce matin),je crus que vous étiez un nageur russe ex-dissident émigré en france...S'avérerait-il que non?

je ne puis être à G.V.à l'heure que vous dites, cependant un R.V. à Berlioux ne serait pas pour me déplaire,samedi ou un autre jour, si le prix d'entrée pour vous n'est pas prohibitif(On peut truander trés facilement, ceci dit, enfin passer au nez et à la barbe du tourniquet avec le tarif réduit, mais ce sont des façons de faire que je ne saurais recommander, quelle abomination...Si vous êtes impécunieux,(cela arrive aux personnes les meilleures),je puis vous offrir un ticket d'entrée...En tout bien tout honneur et en échange d'une démonstration de pap évidemment..Et si vous nagez comme PANKRATOV(Mon Denis préféré), alors...(Même de loin...)...

Mon mail est sur ma fiche...Donc dites moi si ça vous dit, et si ça ne vous dit pas, c'est pas grave, je continue à vous lire en me posant des questions...

A part ça, c'est vraiment 10 METRES...je suis une buse, pour certaines choses,et trés lente, ça me prend des années, mais une fois que j'ai tiré le fil, alors je fais des merveilles...C'est ce qui se passe pour le pap.
  

Et hop 600m ce vendredi !

Un conseil par rapport à la respiration: on dit no pain no gain, c'est vrai dans une certaine mesure mais en ce qui concerne la respiration je pense que c'est inutile de chercher absolument à continuer de nager lorqu'on commence à manquer sérieusement d'air, parce que de toute façon il faudra s’arrêter bientôt et que c'est nerveusement assez éprouvant. Mieux vaut faire du fractionner avec du dos ou des pauses lorsque ça commence à devenir insupportable. Et aussi comme je disais avant, prendre garde à ne pas remplir les poumons plus que nécessaire (et ne pas lever la tête plus que nécessaire pour inspirer), car cela aussi est fatigant et contribue à la suffocation. De toute façon, il n'est pas possible de développer les poumons au dela d'une certaine limite, il faut donc que la nage ne consomme pas trop d'énergie car sinon le manque d'air s'accentue avec le temps. Le piège est que l'on peut avoir l'impression de progresser quand même un certain temps en forçant du fait que les poumons se développent (c'est pareil pour la plongée en apnée !) mais là on se dirige tôt ou tard vers un mur infranchissable. Il faut donc toujours chercher à économiser suffisamment l'énergie (quitte à nager avec un rythme plus intense une fois l'objectif du 1000 m déjà atteint). J'avoue que pour l'instant je galère encore pas mal avec la respiration, mais j'arrive à stabiliser la sensation de manque d'air à niveau supportable.

Il est également important d'avoir une certaine souplesse du dos et des épaules, je ne suis pas sur que celle-ci se développe juste avec la nage, moi je pratique des étirements de yoga et je pense que ça m'aide.

Je conseil également de pratiquer pas mal la brasse, j'ai remarqué que ma technique de brasse et ma performance de pap évoluent de conserve, comme si ces deux nages contribuaient mutuellement à se faire évoluer l'une l'autre.
D'ailleurs j'obtiens toujours les meilleurs sensation de fluidité et de performance dans la brasse après avoir nagé quelque centaines de mètres pap.

J'ai aussi remarqué empiriquement que ça pouvait m'aider pour le pap (et la brasse!) de cramer les muscles au préalable en faisant des tractions sur le bord de la piscine (également avec les bras qui se tendent comme pour sortir de la piscine). Comme les muscles sont déjà fatigués ils sont obligés d'être plus détendus et consomment moins d'énergie, la nage est plus fluide et avec de meilleurs sensations, du moins c'est ma théorie. Quoi qu'il en soit je n'arrive jamais pour l'instant à avoir de bonnes sensations avant un échauffement d'au moins une demi-heure (surtout pour la brasse, que j'avais un peu négligée, et je m'émerveille de mes progrès pour cette nage qui semble se développer comme par magie avec la pratique du pap).

Encore un truc, essayer parfois (surtout au début peut être ?) de nager le pap avec des mini-palmes et des gants de natation, ça facilite la tâche et ça peut peut être aider à trouver les bonne sensations (perso je n'aime pas juste avec les mini palmes car je trouve que ça fait un déséquilibre, par contres elle peuvent être utiles pour travailler les ondulations ventrales dorsales et latérales), et surtout varier les exercices pour ne pas vous lasser, par exemple ceux de la vidéo The.Total.Immersion.Way-Butterfly.and.Breaststroke http://www.tudou.com/programs/view/wD...

Voilà je vous fais part une fois de plus de mes remarques en espérant que cela puisse vous aider
  

Pour améliorer la respiration, je fais des séries de 50 en faisant quelques ondulations sous l'eau, 4 par exemple pour un mouvement de bras. Le besoin d'oxygène c'est aussi mental. J'essaie la respiration sur le côté en ce moment que j'alterne avec celle de face.
  

J'arrive pas du tout à respirer sur le coté en pap, j'aimerais bien savoir.Quand je le fais, ça me déséquilibre.Un exercice pour ça?(pas l'éducatif bras de crawl alterné avec jambes de pap, un autre)
  

L'éducatif pour respirer sur le côté "favori" c'est le pap à un bras !
Lien ci-dessous :

http://www.natationpourtous.com/techn...
  

pioouwwh tout ceci pour dire "désolé je peux pas venir aujourd hui envoyez-moi un courriel quand vous passer chez sb".

d'accord.
  

@Ace of the deep: Je ne regarde pas mes courriels tous les jours sur cette adresse mail, donc pouvez vous, si vous en envoyez un, le signaler quelque part sur le site?

ma proposition pour l'entrée de Berlioux tient toujours...
  

Bien noter la position des pieds en pap, les pieds sont pas parallèles
  

je crois qu'en générale les autodidactes essayent à nager avec les bras, c'est faux.

la plus grande partie de mouvement c'est fait avec les ondulations, les bras c'est seulement 20-30% ou encore moins.

on allonge les bras, un mouvement des jambes pour couler, on tire jusqu'aux épaules (coudes 90°, épaules 45°), on colle le menton au thorax, un deuxième mouvement de jambes pour remonter au surface et on tire les bras complétement, voilà c'est fini.

on rallonge les bras à nouveau. il me semble que j'avais déjà écrit ça...

on cherche pas le profondeur avec les bras, on n'essaye pas de monter sur le surface grâce aux bras, on fait tout ceci avec les ondulations, la hanche, les jambes, les genoux, les pieds, bcp plus forts que les bras. puis ça passe tout seul. si on colle le menton au thorax (ça veut dire qu'on regarde à ses pieds) on monte au surface facilement.
  

aceofthedeep, c'est pour ça que je fais une série avec ondulations sous l'eau et remontée tous les 4 ou 5 ondulations.
papillonista, je me calque sur le mouvement de tête en brasse. Quand tu es en compèt, tu regarde sur le côté de temps en temps pour savoir ta position, je fais idem en pap. Je suis déjà tête tournée avant la remontée.
  

Ce matin il y avait un tres bon nageur de papillon a Keller. Mouvements assez lents mais tres bien faits.De sacres epaules. Je n'ai pas trop pu l'admirer du bord car je faisais mes kilometres de crawl mais je l'ai double plusieurs fois et c'etait a chaque fois tres beau a voir

Balsen
  

"The second Kick" pour Balsen.


videoplay
  

La fin du film est une vrai torture...
  

Je regarderais cela ce soir. Merci pour le lien.


La JJT (Jeune & Jolie Torpille) m'a explique l'importance de la position de la tete vis a vis des bras:

Ainsi la tete doit etre relevée avant que les bras sortent de l'eau. Et la tete doit rentrée dans l'eau avant que les bras replongent devant. Et ensuite bien regarder les pieds pour aider dans l'ondulation.

En prenant le temps d''etre bien concentré sur cette sequence et en respirant un mouvement sur deux, cela allait beaucoup mieux

Sinon j'ai discuté avec une relation de travail qui est aussi entraineur a haut niveau, il m'a confirme qu'il faut faire des pompes et des halteres pour s'ameliorer en papillon...

Voili, voilou, je vous ai tout dit.

Balsen
  

Tu prends une bouteille de 1,5l dans chaque main et tu fais l'albatros

oui la tête bien rentrée.
  

Faire l'albatros...

C'est a dire ?

Balsen
  

La fin du film est une vrai torture...
c'est clair que nager contre la résistance d' un élastique ça tue
...

Tu prends une bouteille de 1,5l dans chaque main et tu fais l'albatros
un autre exercice qui pourrai être marrant tiens
nager le avec des poids au poignets...

et oui la tête bien relevé je dirais dès le début de la traction du mouvement sous marin qui précède l' inspiration(comme en brasse), inspiration brève et rapide et au ras de l'eau en fin de poussée (faut sortir le moins possible de l'eau) et on rebaisse au plus vite la tête menton collé à la poitrine pour faciliter le retour aérien de bras et la suite des mouvements jusqu'au prochain relevé de tête... inspiration etc...

quand l'on inspire c'est la qu'on dépense le plus d'énergie... donc il est important d'améliorer cette partie, et aussi de bien souffler de manière régulière dans l eau et de bien vider ses poumons avant chaque inspiration...

pour info sur certaine course rapide et courte en bassin de 25m, certain nageurs n'inspire qu'une seul fois au virage...sur une course de 50m...

par contre c 'est clair que ça risque d'être compliqué de respirer si peu sur 1000M
...
  

Merci balsen, pour les trucs de la jeune et jolie Torpille.
Tout le monde le dit, mais j'arrive pas à le faire.Ou mal.J'arrive pas à baisser la tête suffisamment tôt, résultat je suis légèrement déséquilibrée lors de la respiration.Avant ça m'empêchait d'aller plus loin, maintenant j'arrive à rétablir.
  

papillonista,
en fait tu ne baisse pas la tête, elle doit basculer avec le mouvement des épaules. tout cela doit rester naturel. On dépense le moins d'énergie musculaire. Comme en crawl, c'est le mouvement d'épaule qui fait basculer la tête sur le côté.
Balsen,
L'albatros. Tu montes juste les bras ensemble sur les côtés comme pour un sémaphore. On redescend les bras à 45° et on remonte, ainsi de suite. Si tu fais des pompes pour le pap, je te conseille les pompes claqués. Tu montes, tu décolles les mains du sol, tu claques des mains et tu redescends. C'est pour le côté explosif de la sortie d'eau.
nono_le_bo,
je travaille ça en faisant des longueurs en ondulation sous l'eau, d'où mes petits problèmes avec certains MNS.
  

@ babyshark, juste te faire remarquer que onduler sous l'eau n'a aucun rapport avec onduler en surface.
En surface, c'est évidemment beaucoup plus dur parce que assez technique...
  

tortueninja,
oui on parlait juste exercice respiratoire
  

  

En exercice respiratoire, faire du crawl en souplesse, bien décomposer sans respirer et même dépasser les brasseurs s'il le fallait mais toujours sans respirer, c'est ma technique pour ne pas se mettre en défaut avec les MNS
  

Un MNS me l'a proposé aussi la semaine dernière. Il m'a dit que temps que je nageais, je pouvais faire de l'apnée autant que je voulais. Mais je négocie en ce moment avec certains MNS pour de petites plages d'apnée si on est très très peu nombreux dans le bassin. Après discussion assez longue et argumentée sur les dangers, j'ai fini par expliquer que moins je m'entraine, plus je fais de l'apnée derrière leur dos et là réside le danger. Le tout étant de montrer que l'on est un garçon raisonné. 0_°
  

bon courage en general, les mns sont bien hermetique et c'est comprehensible....
puis
  

hermetique? genre étanche ? comme un tuperware?
... ou des lunettes de natation ?
...

bon ok je sors
...


ps: on oublie souvent que la piscine et les différents plan d 'eau sont des endroits risqué
... et qu avant tout les surveillants de baignade (mns ou non), sont la pour assurer la sécurité (et non le "confort" et régler les petits désaccord de voisinage)... donc parfois ils peuvent paraitre un peu obtu... voir inattentif à certaine attente et ou requête de certains usagers.... mais bon ce qui compte, c'est quand même la prévention des accidents, et le sauvetage en cas d'accident qui n aurait pas pu être évité.... le reste... c 'est secondaire... voir pas leur boulot du tout...
  

Loin de moi l'idée de dénigrer la profession que je fréquente depuis 45 ans

On discute, on discute... genre MNS sur le bord du bassin, histoire de ;-D
  

800m aujourd'hui. Pas vraiment fatigué j'aurais probablement pu atteindre les fatidiques 1000m, mais je préfère attendre quelques jour que mes muscles des épaules s'habituent à cette nouvelle distance (je les sentais un peu incommodés, avant j'étais à 600m) histoire de faire 1000m confortablement (relativement) et pas agonisant. Car l'objectif est bien sur ensuite de faire 1000m de façon systématique, sinon ce ne serait pas drôle. De plus, comme je disais, après plusieurs années d'entrainement je ne suis plus au jour près, et il est plaisant de savourer et de faire durer le prélude à une réussite qui semble désormais certaine, d'autant plus que si j'y parviens, les ennuis recommencent, car ensuite comment pourrais-je résister à la tentation d'accomplir un 1500m ? Je ne crois pas avoir assez de volonté pour résister à ce genre de tentation.

Balsen, un nageur pro m'avait dit qu'on leur faisait faire des pompes entre les longueurs de crawl, donc ça ce confirme. De mon côté je pratique des dips de face (et un peu de dos aussi) et des tractions au bord de la piscine. Les bras font alors un mouvement assez similaire aux mouvements de traction et de poussée utilisés dans les nages.
  

Quelques fois on leur fait faire, aux nageurs de compétition, un vrai parcours du combattant, 100m à fond, puis rétablissement et sortie de l'eau en vitesse, des pompes, puis retour dans l'eau pour un petit programme à fond, sortie de l'eau, exercices, retour dans l'eau...je l'ai fait moi aussi à certains moments dans le cadre des entrainements masters...Il n'y a rien qui casse plus que ça, cette alternance dans l'eau et hors de l'eau...9a et nager avec des palmes coupées...Un vrai supplice...
  

je l'ai fait moi aussi
avec course pour retourner au début du bassin et replonger.
  

Oui, j'avais oublié la course, effectivement, en plus on court...C'est tuant...

Il y avait l'un des MNS de Berlioux qui n'est plus là, qui nageait trés bien(Etait triathlète)de temps en temps il s'entrainait avec un copain et faisait des trucs comme ça, c'était impressionnant.Ca donne un corps super, tout ça...
  

bon eh bien voilà objectif 1000m pap atteint aujourd'hui. Pas vraiment fatigué. Il aura donc fallu 1 mois pour passer du 500m au 1000m, et un an pour passer du 100 au 500.
Je rejoins Romain5975, je crois qu'effectivement une fois qu'on arrive à faire 200m c'est qu'on est sur le bon chemin. A partir de là il n'y a plus qu'à suivre le chemin car il progresse immanquablement vers l’objectif 1000m, même s'il passe par des hauts et des bas. Il ne faut donc jamais désespérer, à partir de là la progression devrait être globalement exponentielle.
Je recommande de varier les exercices (ondulations face/dos/coté,avec/sans palmes, 300m fractionné pap/dos (en essayant de diminuer le dos au fur et à mesure), pap avec/sans accessoires, exercices techniques pap/brasse de la vidéo http://www.tudou.com/programs/view/wD... etc..) jusqu'à réussir un 200 ou 300m (pour trouver le chemin) et ensuite de se consacrer plus exclusivement à la nage pap pure (pour suivre le chemin) en allongeant les distances au fur et à mesure (mais variables aussi selon l'humeur et la météo) sans pour autant arrêter le travail des onduls et aussi des battements pour renforcer le bas du dos. Et surtout ne jamais trop forcer lorsque vous manquez d'air car ça ne sert à rien à part vous décourager.

A ce propos j'ai discuté aujourd'hui avec une sexagénaire qui s'est mise au pap il y a seulement quelques années et a accompli le 1500m pap récemment. D'après elle le passage du 1000m au 1500m est quasi immédiat, mais ça se complique pour le 2000m.
Pourtant d'après elle il y a des pros qui soutiennent qu'il n'est plus possible d'apprendre le pap après 40 ans en raison du manque de souplesse...
  

Alors moi j'ai (Un peu)plus de 40 ans et je soutiens le contraire: Je nage le pap de mieux en mieux, ma progression, après avoir stagné une dizaine d'années voire plus, a fait un bond en avant quasi spectaculaire...Cependant je ne suis pas encore prête à faire 1000m en pap, j'essaie actuellement de me configurer(je pars du principe qu'il y a quelque chose en moi qui est du domaine de l'ordinateur) pour aborder les 1000m pap sans stress et comme quelque chose de réalisable avec plaisir et sans forcer.Je vous donnerai des nouvelles.
  

"moi j'ai (Un peu)plus de 40 ans et je soutiens le contraire" +1,mais je ne vise pas les 1000 juste le plaisir d'améliorer cette nage.
  

minoudeau,

Bravo, bravo !!!!!

C'est vrai que le papillon est une tres tres belle nage...

Balsen
  

bravo Minoudeau !
ca fait toujours super plaisir lorsqu'on passe un cap ! on en chie pas pour rien


@Papillonista
il y aussi, un truc super crevant qu'on fait en entrainements master, et toujours à la fin de l'entrainement : c'est nager des séries avec un teeshirt. Ca fait parachute et ca freine énormément.
  

J'arrive maintenant a faire les mouvements de bras en respirant un coup sur deux. Mais il reste encore beaucoup de boulot. beaucoup de beaucoup...
  

ca y est c'est fait , j'ai réussi, la traversée des iles de lerins (1500m) en papillon aujourd'hui, en environs 35 min (temps , photos et video a venir) j'arreterai de vous embeter avec ca , en tout cas une lecon a retenir:
j'avais jamais fait plus de 800m sans interuption, mais plusieurs séances totalisant 2000m en pap, alors une perf c'est faisable!!! et en plus je suis en pleine forme

(vais pouvoir changer ma description!)
bonne soirée a tous!!!
  

  

Félicitations @Samsam ! Le mieux c'est que tu fasses un petit article qu'on publiera sur le blog natation eau libre. Qu'en dis tu ?
  

ca marche, je suis en train de mettre photos et vidéos en ligne, j'attend la publication definitive des résultats et je ferai un
petit article, bonne soirée
  

J'ai nagé en mer aujourd'hui, eh bien je serais incapable de faire 1500 en pap à cause des vagues,pour respirer, c'est pratiquement impossible...Ca doit pourtant être les mêmes vagues, au large de Cannes et vers Toulon.
Alors bravo, est-ce que tu étais le seul à faire du pap? je suppose que les autres étaient en crawl ou en brasse ou en nage libre?
  

Felicitation. Hate de lire ton article, voir les photos et la video.

1500m pap, c'est un reve pour moi...
  

@samsam

Félicitations !
  

Ah ! Oui, je veux bien voir ça.
  

Bravo Samsam !
  

effectivement pas evident de sortir de l'eau pour respirer en mer, meme si entre les 2 iles c'est plutot calme, ca n'a rien a voir avec la piscine, et oui j'étais bien le seul en pap, depuis l'existence de cette traversée (40 ans environs)...
merci a tous, http://www.hostingpics.net/viewer.php...
  

Je commence les cours semaine prochaine a Berlioux pour arriver a faire mes 500m pap non stop.

Oui Mooonsieur dans la Ouane !!!!

La ca ne vas plus rigoler du tout !!!

Balsen
  

Samsam: Y a t il des gens qui font cette traversée des iles de Lérins avec des palmes?
  

non , non palme interdite, en eau libre, par contre il me semble que sur la baie de Villefranche que Christophe a fait cette année, il y a une course open, libre avec ou sans palme, et pour les personnes qui sont dans le coin il y a une nage de 4km en honneur de Loïc Leferme organisé par sa femme Val, le 2 octobre à 8h30 rdv plage : "passable" st jean cap ferat, palmes, monopalme , paddle , wake bienvenu!!!

et je monterai surement sur paris fin novembre, début decembre en esperant vous voir dans les piscines


bonne journée à tous, j'vais dormir!
  

Préviens nous où tu iras nager...Je te conseille une 50M, ça dépend dans quel quartier tu seras.
  

Fais une tournée des piscines
  

On n'arrête pas les papillonneurs: en 2002, une nageuse anglaise a même traversé la manche en papillon...en 14h18 !

http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/en...

Un record à battre pour Samsam ?
  

PS: Le record de la traversée est détenu depuis 2007 par le tchèque, Petar Stoychev, médaillé d'or au CM de Shanghai sur 25km, en moins de 7h: 6h58. Il nageait le crawl bien sûr.
  

Petar Stoychev est Bulgare.
  

Oui, Samsam, fais nous une tournée papillonesque d'une piscine à l'autre(Tu auras un public attentif)...

On appellera ça: le marathon des piscines parisiennes, 1km de pap dans chacune en 1 semaine...
  

faut toujours se relire
merci de la correction...nageur au palmarès en eaux libres exceptionnel pour ceux qui ne le connaissent pas encore : http://en.wikipedia.org/wiki/Petar_St...
  

Petar Stoychev est célèbre au Québec grâce à ses victoires aux traversées du Lac St-Jean et du Lac Memphrémagog.
  

Puisque le sujet de départ est 1000 m pap...
Est ce que quelqu'un pratique avec plaquettes. J'ai fais un essai mais pas concluant pour le moment, mes plaquettes n'ont pas d'attache au poignet. Des conseils?
  

Quelle température ça doit avoir, le lac Memphrémagog....Une photo de ce lac serait bienvenue, ça ferait rêver.Silence calme et solitude, beautés naturelles, on en a besoin, vu ce qu'on traverse actuellement à Paris où on est tous les uns sur les autres, notamment dans les piscines(Et aussi dans tous les équipements publics, les bibliothèques, les postes, les magasins, le métro, les bus, vous avez remarqué qu'on fait la queue partout, comme au T avant de s'élancer pour une courte glissade?)
  

Babyshark: J'ai rarement vu les équipes 1 s'entrainer au pap avec plaquettes, quelques fois un tout petit peu, je crois que ce n'est pas indiqué(de même pour la brasse qui est un peu le même mouvement), je ne sais pas pourquoi.J'ai essayé l'autre jour(Maintenant que je nage un peu mieux en pap), pas concluant du tout, je préfère sans de toutes façons.Il faudrait avoir l'avis d'un qui est vraiment bon, avec un passage en équipe de France, mettons: Esposito, si tu lis ce site pour te distraire, éclaire nous.(faut-il un "s" à éclaire?
  

Pour la brasse, je fais 200 m. j'aime bien ça.
Pour le pap, je me débrouille mais je veux améliorer mes distances.
  

Papillon : J'élabore présentement une vidéo de l'île Ste-Hélène de Montréal. Ya beaucoup d'espace verte.

Je vais chercher les photos du lac Memphrémagog, situé au sud est de Montréal.

La situation ne fait que s'empirer à Paris.
Vous devez émigrer au Québec où ya que 6 millions d'habitants pour une superficie de six fois plus grande que la France.
  

J'ai fais un essai mais pas concluant pour le moment, mes plaquettes n'ont pas d'attache au poignet. Des conseils?

essaie avec d'autres plaquettes qui auraient peut-être des attaches aux poignets


ça c 'est du conseil
...

ps : ou bien bricoles tes plaquettes actuelles
2 trous
et un élastique
... sinon a l 'occase je te prêterai les miennes
...
  

En plus les gens sont simples et gentils, au Quebec, pour la majorité, il y a du travail et la nature est magnifique, j'en garde un souvenir émerveillé.
  


Ca me donne envie d’apprendre le papillon tout ca. Sauf que j’ai des épaules fragiles, j’ai réveillé ma tendinite rien qu’en essayant d’en faire et ce n’était même pas du vrai papillon en plus. J’ai quand même réussi à faire 200m (2 x 100) à 2 à l’heure et peut être que je ferais 1000m si je me fais greffer des épaules en acier comme le mec qui valait 3 milliards de $.
  

Mais non c'est the six million dollar man

Je pense de plus en plus que l'on peut nager le pap tranquillement, de façon décontracter. Ce n'est pas une question d'épaules mais de jambes.
  

Oui, on peut le nager décontracté(e), c'est la meilleure façon...J'y arrive parfois brièvement, je sens que j'ai le truc, et ça devient pas fatiguant du tout...la grâce.

Babyshark, je vais aller me cacher pour t'observer nager, je me pose des questions, ton style de nage, quoi...
  

Oui, c'est l'ondulation, si c'est bien fait, on sort sans efforts.
  

Non, tu viens. Je ne suis pas l'homme mystère et je porte le bonnet en ce moment
  


J’étais à Keller aujourd’hui en mission d’espionnage des nageurs de papillon. Je voulais rassembler quelques infos utiles à mon futur apprentissage. Je suis resté une heure mais malheureusement les fois ou je me suis arrêté au T (pour respirer et pas pour gêner les vrais nageurs) aucun ne nageait le papillon. Je suis quant même heureux d’avoir pu observer d’excellents crawleurs. Cette piscine est vraiment exceptionnelle, je n’ai quant même pas réussi à comprendre le système des lignes : 2 Brasse, 2 Crawl/Dos et une Matériel. Pourquoi ne pas avoir fait dans l’ordre : Crawl rapide + Brasse/Dos rapide + Crawl lent + Brasse/Dos lent et toujours 1 Matériel. Je peux très bien me tromper en proposant cette combinaison car je sais nager que la brasse et un peu le crawl, je ne sais rien sur la rapidité du Dos. Quant j’ai demandé aux MNS l’une a essayé de m’expliquer et l’autre ma gentiment invité à lire les affichettes. Elle pensait peut-être que je draguais sa collègue. Même si j’ai réussi à placer quelques éducatifs en crawl, je n’ai malheureusement pas réussi à travailler l’endurance dans cette piscine, trop d’agitation, de dépassements (on me dépasse et ca me perturbe) et un dossiste lent au milieu de la ligne.
  

MobyDick,
il fallait venir à la butte aux cailles
  



La dernière fois que j’y étais (la semaine dernière), le bassin extérieur était fermé et il n’y avait qu’une vraie ligne sur le coté pour les cours et le reste pour les nageurs qui tournaient en rond. Ensuite l’aquagym s’est invitée pour réduire le bassin de 33m. Pas pratique pour le crawl : slalomer, s’arrêter, faire demi-tour sur place car le Mega T occupé, perdre le pull-buoy et galérer pour le récupérer à cause de l’élastique pour finalement laisser de coté le pull-buoy pour faire du crawl brassé ou de la brasse crawlée.
Il y avait un mec qui faisait un bras de crawl, plonge, ensuite ondule, remonte, et recommence avec l’autre bras. C’est certainement un éducatif du pap, je vais essayer moi aussi de faire cet exercice un jour.

Mais, même si parfois c’est pas facile de nager à la Butte, j’aimerai toujours cette piscine car c’était ma première piscine parisienne : C’était le 12/04/2011, j’ai du faire 500m de Brasse.
  

A la Butte(Intérieur)ils sont <°))))< et depuis des années avec ce qu'on peut appeler un double couloir!C'est leur vision de la natation, aux MNS, c'est comme ça, et c'est à hurler.Récemment ils ont eu une invasion de MNS venant de Dunois, puisque cette pistoche est fermée, et JE SAIS que certains MNS de Dunois, tout de même plus sérieux, s'arrachent les cheveux façon de parler à propos de cette double ligne...(Tu arrives au bout, au lieu de culbuter et repartir, tu es obligé de faire quelques mètres sur le coté(En quoi? En nageant?)pour pouvoir repartir, c'est nul, mais peut être cela n'existe t-il plus, sous la bienfaisante présence des MNS de Dunois.?..A part cela, certains MNS du lieu, des vieux de la vieille, sont trés sympathiques, à la Butte.mention spéciale à une MNS que j'avais rencontrée à Dunant et avec qui j'avais beaucoup parlé, il y a quelques années, adorablement gentille(je ne peux pas dire son nom, taches de rousseur).
  

Aujourd'hui à Berlioux, il y avait un mec qui faisait que du pap, des longueurs et des longueurs, pas trés vite...Bonnêt bleu.
  

Mais non, le bassin extérieur était OUVERT cette semaine. Voir ma séance de vendredi.
  

Tiens, je me suis fait modérer!!!!!!je ne me rappelle même plus quel terme j'avais employé!!!!!les signes de la modération sont presque plus explicites, finalement c'est pas mal.
  

Il faudrait inventer des signes comme celui de la modération quand c'est coté bémol(Ce qu'on n'aime pas, mais j'arrive pas à l'avoir sur mon clavier)et aussi un signe ou plusieurs signes groupés pour ce qu'on aimerait beaucoup, quelque chose comme le pouce vers le haut de Face Book(Mais je déteste ça sur face book, il faudrait trouver autre chose).Par exemple:+++++++, ou encore plus explicite.

1000m pap c'est +++++!!!!!!, oh, $$$$+++++&&+++++££££££Héhéhé
  


J'y étais le mardi 6 septembre vers 17h30, le bassin était fermé, je voulais demander à la sortie si c'était provisoire mais j'étais sur un petit nuage alors j’ai tout simplement oublié.
C’est tu y étais vendredi c’est qu’il s’agissait certainement d’un incident technique, un terme pour tout et rien dire à la fois.
  

Le bassin était ouvert mercredi à partir de 15h aussi , jeudi aussi je crois. Pour octobre, attendre après la nuit blanche.
  

Alors finalement, ils vont laisser l'extérieur ouvert cet hiver?Pour pallier à la fermeture de Dunois?
  

Probable, les MNS n'étaient pas sûrs eux même. Il faut donc rappeler.
  

les Mns de Dunois n'ont pas arrêté de faire du marketing pour cette ouverture.Pour eux ce serait le mieux.Et qui sait, si l'essai est probant, peut-être cela passera t-il dans les moeurs.Un bassin extérieur à paris l'hiver.Merveilleux.
  

Ceci dit, dès que Dunois rouvre, celle-ci va fermer pour travaux.Longtemps.
  

"Un bassin extérieur à paris l'hiver.Merveilleux. "
Je suis d'accord, pour cela il faut le remplir

La butte ferme septembre 2012.
  

Désolé mais il y a tellement de commentaires, je ne sais pas si la question a déjà été posé.

Cet après-midi je vais nager. Je compte faire un 500m non stop en éducatif de papillon. En effet cette semaine j'ai fait plusieurs 100m de pap dans ma séance, pourtant je n'arrive pas à faire plus de 100m non stop. Je me suis dit qu'un 500m pap éducatif serait déjà pas mal ?

Qu'en pensez-vous?

Educatif i.e : mouvements de jambes normal, mais un seul bras au lieu des deux.
  

Oui, éduc pap c'est bien, bras alternés et mouvement de jambes de pap.(Un passage de bras pap régulièrement)
Tu peux aussi alterner avec des ondulations(Sur le dos, sur le ventre et sur le coté, des 2 cotés) C'est difficile, et des jambes de pap avec planche.
  

Non les ondulations avec planches sont déconseillées.
  

@jhnageur; Ah bon, pourquoi?
  

Today à berlioux(mercredi), il y avait un nageur qui n'arrêtait pas avec le pap dans la ouane blindée de boulets...J'ai compté 40mn,rien qu'en pap, pas trés vite, mais, contrairement à un autre qui nage souvent que en pap lui aussi(Avec un bonnêt drapeau anglais)et qui est trés courtois(ne gêne pas, bien sur le coté, etc...), celui-là était tout le temps au milieu, comme il n'était pas souple des épaules il sortais les bras à ras de l'eau(Grande envergure, jusque au dela de la ligne médiane), bref ça le rendait assez emm...Bien qu'il fît attention(Y a t-il un chapeau à "fît"?), en fait il fallait toujours être sur le qui-vive(J'ai toujours peur, d'être en dos et de me faire taper le bras par ce genre de mec).Il y avait vraiment trop de monde pour se permettre de nager en pap à aligner les longueurs constamment, à mon avis: A un moment j'en ai eu marre et lui ai demandé poliment d'alterner un peu avec autre chose, en lui disant qu'il y avait quand même trop de monde(En + ça fait quelques jours que je le vois au même endroit aligner des kms en pap): Eh bien figurez vous qu'il m'a comprise, et il s'est mis à aligner des longueurs...En crawl, ça ne gênait personne du coup.Et c'était plus adapté à l'ambiance. De ce fait je n'ai pas osé moi-même faire ne serait-ce qu'une longueur en pap...
  

@Papillonista : parce que l'on fait des ondulations sans le mouvements complet, Or pour l'ondulation du papillon, elle ne se fait pas que par les jambes. J'avais lu ça sur un site internet de natation. Je n'ai plus la référence désolé.
Pour ma part, je trouve que ce n'est pas erroné.

En tout cas, faire du pap. non stop c'est pas de la tarte ahah!!
  

"l'ondulation du papillon, elle ne se fait pas que par les jambes"
Elle doit partir du niveau du plexus, d'où l'importance de muscler le haut des abdos en faisant des ondulations sur le dos.
  

Y a un petit + quand même à faire les ondulations avec la planche, même s'il vaut mieux les faire avec tout le corps, sans planche.
  

"sans planche" sur le dos +1
  

Je rentre de la natation, j'ai fait 500m pap. en éducatif puis dans la séance j'ai fait 500m planche+palmes sur le dos. Ca muscle énormément les abdominaux les ondulations sur le dos.

Est-ce encore mieux de faire les ondulations sur le dos sans palmes? et sans planche?

Merci à papillonista et babyshark
  

"Est-ce encore mieux de faire les ondulations sur le dos sans palmes? et sans planche?"
Bien sûr, pense bien à contracter les abdos comme un piston. Les jambes vont suivre le mouvement.
  

Tu peux aussi faire des ondulations sur le dos avec palmes et sans planche(Les bras étendus derrièrre, les mains se touchent)

Fais des ondulations sur le coté aussi, avec palmes et sans palmes(Trés dur à cause de la respiration, sans palmes, mais on y arrive.Ca donne une autre idée du mouvement.
  

Je vais tester palmes sans la planche cet aprem. Peut-être que j'essayerai aussi sans les palmes mais 50 m ou 100m pour voir ce que ça fait.

Franchement faire du pap. non stop ça demande beaucoup de travail!! Mais petit à petit j'y arriverai

Hier quand j'ai fait planche+palmes en ondulations sur le dos je sentais vraiment les abdominaux, c'est fou!!
  

N'exagère pas trop quand même avec les ondulations, sinon tu vas aussi sentir les petits nerfs coincés en bas du dos...

J'ai connu un excellent papillonneur dont la colonne semblait un tout petit peu déformée quand même.
  

je ne fais que 500m d'ondulation dans mes séances ça va je pense

merci quand même
  

Mon premier 100m papillon ce ma tin a Keller. Les premiers 50m allaient tres bien. 25m suivant, beaucoup plus dur. Les derniers 25m etaient une kolossal Katastroph !!! Afin j'y suis arrivé...

Balsen
  

On te repose la même question, Balsen, c'était avec ou sans palmes?
  

Avec les palmes...

J'ai prevu de prendre des leçons dans la OUANE a Berlioux mais le boulot m'a eloigne des piscines en semaine...

Balsen
  

Personnellement, je n'ai jamais nagé en club ni en compétition. Ce que je n'ai pas en technique et vitesse, je l'ai misé sur l'endurance et je sais faire 1000m papillon en 22'35''.
Une fois avoir trouvé son rythme, il faut se mettre en mode 'automatique' et ne penser à rien, si ce n'est à compter. Et au final, ça me crève nettement moins que la brasse...
  

félicitation!!! mon 1500m je l'ai fait en 36min en mer donc j'étais aidé par le sel! 22.35 c'est un beau temps je trouve (bon c'est sur le nageur de club il nage dans les 15 je pense mais bon c'est un autre monde!!!)
  

Bonjour tout le monde.
Un petit post pour signaler que maintenant je fais le 1000m pap en respiration "bicyclique" (une respiration tous les deux mouvements de bras). Donc ça confirme qu'il est possible de nager le pap longue distance de cette manière (pas évident d'avoir des infos à ce sujet, là j'ai une réponse concrète). Pour moi c'est important car je trouve que respirer à chaque fois est très enquiquinant psychologiquement. J'ai donc arrêté de nager de cette manière (6 fois 1 km l'année dernière) en attendant de maitriser la respiration bicyclique.
Pour y parvenir j'ai fais pendant quelques mois des séances de 500m de pap bicyclique en fractionné: 10 fois 50m avec un temps d'arrêts de 25s, puis 20s, puis 15s, puis 10s au fur et à mesure des progrès (on peut s'entrainer aussi sur 1000m, mais je crois que le 500m est suffisant). Puis j'ai testé le 1000m d'une traite en bicyclique et ça fonctionne (2 fois à une semaine d'intervalle, le 2 et le 9 juillet).
L'objectif est que cela devienne suffisamment agréable pour faire le 1000m régulièrement, au moins deux fois par mois. Si je vois que ça devient vraiment facile j'essaierais de plus grandes distances, je vous tiens au courant des progrès
  

Je me demandais juste: pourquoi "enquiquinant psychologiquement" ? Parce que ça fait apercevoir l'arrivée (le mur) trop régulièrement et donne l'impression de progresser lentement ? C'est la seule raison pour laquelle du es passé au "deux temps" ?

Après un certain temps j'entre dans une sorte de transe (en nageant en "un temps") et ne me soucie plus de la distance au mur ... et pis je compte mes mouvements donc je sais toujours où je suis. Mais cela n'était peut-être pas le problème dont tu parlais ?

En tout cas, bien joué pour les 1000m pap ! C'est addictif hein !
  

minoudeau à écrit:
Si je vois que ça devient vraiment facile j'essaierais de plus grandes distances, je vous >tiens au courant des progrès
t as sans doute déjà essayé
... mais si c 'est pas le cas... tu peux aussi nager en prenant de l'air que tout les 3, 4, 5 mouvements voir plus etc...
et tu peux aussi t'amuser a respirer devant, à gauche, à droite.... etc... y a zéro règles...enfin si pour que ça s appelle du pap... mais y a de quoi varié qd même
...

après pareil que zul...
Pour moi c'est important car je trouve que respirer à chaque fois est très enquiquinant >psychologiquement
je comprend pas trop ce que ça veut dire...
pour moi c est simple, c 'est juste une questions de besoin, de rythme, d allure et de placement... je nage pas sur longue distance... mais il arrive parfois que je ne respire que lorsque j en ai besoin...et ça n arrête pas de varier
..
  

Le problème c'est qu'en respirant à chaque fois je suis obligé d'expirer constamment lorsque ma tête est sous l'eau et donc j'ai tout le temps des bulles devant la figures, surtout juste avant de ressortir la tête, et je trouve cela "enquiquinant psychologiquement". Si je respire tout les deux temps il y a un temp d'arrêt prolongé sans bulles dans la figure. Par ailleurs, respirer à chaque fois est sensiblement plus fatiguant musculairement (pour sortir suffisamment la tête de l'eau) et cela empêche aussi de bénéficier d'une phase de détente de la nuque au moment ou les épaules sont le plus haut.

Par ailleurs j'ai parlé à un ancien maitre nageur qui fait régulièrement le 3 km pap. Il me conseille en effet de m'entrainer en respiration tous les 3 temps: enchainer des 10x50m avec un temps de récupération de plus en plus cours jusqu'à 10sec, ensuite pareil avec des 4x400m. Puis tout recommencer et s'entrainer avec des respirations tous les 4 temps. Après ça un 1000m devrait passer tout seul.
Il m'a confirmé un petit truc que j'avais déjà repéré et indispensable selon lui: il faut finir l'expiration hors de l'eau, ça permet de virer toutes les gouttelettes juste avant l’inspire.

Un autre ancien maitre nageur a vu que j'avais un défaut car je levait trop la tête pour respirer (ça gêne pour remplir efficacement les poumons d'air). Il faut que je lève plus le buste et que ma tête reste dans le prolongement du corps (comme en brasse) tout en levant les yeux pour regarder devant (pour augmenter le champ de vision les lunettes suédoises sont bien pratiques, d'ailleurs je suis devenu allergique au caoutchouc avec le temps) tandis que la tête doit être penchée en avant pendant l'expiration (comme en brasse). Je suis entrain de tester tous ça, je sens que les muscles travaillent différemment ça à l'air intéressant.
  

J'ai jamais eu le problème des bulles tiens. Peut-être que tu regardes devant toi durant la phase de glisse ?

Je n'ai jamais essayé le deux-temps pour des longues distances. Pour des sprints, oui, mais pour des séries de 50, 100, 200, etc. je respire à chaque mouvement. Je trouve ça particulièrement efficace quand il s'agit de réduire et tenir les intervalles. Mais en même temps, ça m'intrigue, je vais tenter différents rythme de respiration la prochaine fois, pour voir.
  

Pour la respiration en pap, voir PHELPS, sa tête ne bouge pas d'1mm...C'est le buste qui se soulève, juste assez...une fois qu'on a compris ça...Eh bien, reste plus qu'à le faire...Mon problème en pap c'est la respiration, justement...
  

Oui c'est bien Phelps la référence...
  

PHELPS est le plus grand nageur de tous les temps. Il en est devenu beau, malgré son visage ingrat au départ...Dans le petit gratuit de natation disponible dans les piscines, il y a une interview de Mme PHELPS mère...
  

À défaut d'être Phelps pour nager le papillon, vous pouvez compter vos mouvements de bras sur 25 et 50 m pour plus d'efficacité de nage !
Le papillon tout comme les autres nages ne fait pas exception à la règle, moins vous faîtes de mouvements et plus vous glisserez, c'est plus élémentaire que de remarquer "les bulles devant la figure"....

Perso, je préfère en pap respirer sur le côté !
  

@butterfly-ista: Il me semble que Phelps rentre tout de même la tête entre les épaules au moment de la phase de glisse, je m'en vais analyser les images ! Mais il est vrai qu'il respire très près de la surface. En eau libre, c'est pas pratique ... tout comme à l'entrainement où il faut aussi faire avec les vaguounettes.

@ninjaturtle: certes, mais il est possible de ne faire que 10 mouvements de crawl par longueur (de 25m) ... sauf que tu n'avanceras pas aussi vite qu'en en faisant 15. Il y a un exercice qui est intéressant, ça s'appelle le SWOLF (swimming-golf), il s'agit de trouver le nombre de coups de bras par longueur qui offre la meilleure efficacité. Concrètement : le nageur nage un 100m en faisant 12 coups de bras par longueur, puis avec 13, 14, 15 ... 20, tout en essayant de faire le 100m le plus rapidement possible. Au final on additionne le temps (en secondes) avec le nombre de coups de bras par 100m. Le nombre de coups de bras qui donne le total le moins élevé est censé être le plus efficace.

Il y a une variante qui pourrait être meilleure : au lieu du nombre de coups de bras, on compte le nombre de cycles.

http://www.freshwaterswimmer.com/2012...

Pour en revenir au papillon, en ce qui me concerne je peux tenir 6 coups de bras par longueur de 25m, 5 si je glisse beaucoup et 7 si je veux accélérer.

Pas encore eu l'occasion de tester la respiration deux temps.
  

Bien sûr Zul, mon commentaire ne concerne que la partie technique de la respiration en papillon.
Il est préférable de maîtriser la technique avant de chercher à aller vite.

Respirer en 2 T et sur le côté, c'est génial notamment en eau libre quand il y a un peu de vagues.

En ce qui concerne du nombre de coups de bras, on a le même. Je présume qu'en brasse, tu dois être entre 6 et 7 ?
  

Oui, 6 ou 7 il me semble, ça va faire plusieurs mois que je n'ai pas fait ne serait-ce qu'une longueur de brasse ... ou de dos d'ailleurs !

@ papillonista : pour la respiration, on m'avait conseillé de m'imaginer en train de me hisser hors du bassin en poussant à la verticale avec les deux main sur le bord du bassin (une fois passé à l'horizontale, ça donne la partie "poussée sous l'eau" du papillon) tout en regardant le plafond. C'est ce que je m'imagine faire -encore maintenant- quand je nage le pap'. Je sais pas si ça peut aider?!
  

TOUT PEUT AIDER, en ce qui concerne la respiration papillon.

Quand j'aurais terminé mon séminaire de flemme dans la grande bleue et que je reprendrai à Paris, je vais me hisser , des 2 mains, en pensant à ce que tu dis, mais c'est déjà un peu ce que je fais(que j'ai l'impression de faire), ça a beaucoup amélioré ma poussée,(je tire bien droit, parfois, exactement comme si j'avais une tablette sous les mains) ça marche bien quelques fois...Reste que encore et toujours, je nage plusieurs mouvements de bras en apnée, tellement je maitrise mal la respiration. le reste est bien, j'ai compris le mouvement, je peux le décliner de plein de façons différentes avec des centres de gravité qui changent, mais aussi efficaces les uns que les autres...En ce moment je me focalise sur la manière de respirer de PHELPS, j'essaie(sans vraiment y arriver), de ne pas bouger la tête, bien dans l'axe du torse, et c'est le torse qui se soulève...je crois que c'est une question de muscles en fait...Il m'en manque ...Un autre truc qui m'a aidée aussi(il m'arrive d'arriver à le nager) c'est de regarder le fond du bassin dans le mouvement où les bras replongent,(ça aide de passer les bras avec la tête baissée) enfin où le corps replonge..;mais parfois, malgré tous ces beaux mouvements, j'ai juste pas eu le temps de respirer...
alors ça fout tout en l'air..;

MERCI ZUL, j'aime bien suivre tes exploits, je me demande toujours si tu fais de l'eau libre en mers froides parce que tu as toujours vécu dans le nord ou si tu vis dans le nord à cause de ta passion pour l'eau libre froide...J'aime bien imaginer...Merci pour ces voyages nordiques.
  

J'ai fais des tests avec TTN ce midi...
En papillon 10 cycles pour faire un 25 mètres... Et même en nageant un peu plus en amplitude c'est le même nombre...
Pour la brasse 6 cycles mais bon il faut mettre en sus le mouvement sous marin qui compte pour 1 cycle et demi...
7 cycles.. Et bien vous êtes des bêtes... Vous devez avoir de gros bras..
  

Mirouf, en bassin de 25m, les nageurs qui sont forts en virage et qui savent mettre à profit la coulée sous l'eau sur la distance règlementaire de 15m sont avantagés par rapport aux autres.
  

Oui dans des vrais bassins... pas des marres aux canards de 50 cm de profondeur...
  

@papillonista : pour ce qui est de Phelps, il me parait vraiment qu'il bouge sa tête au moment de respirer, si il restait vraiment complétement dans l'axe de son corps il ne regarderait pas devant lui comme il semble le faire à chaque respiration. Mais je n'ai pas re-regardé de vidéo de lui depuis la dernière fois !

Sinon je peux garder le mystère quant à mon "origin story" si tu veux


@ MIROUF : même en nageant en très grande amplitude ? Genre un mouvement toutes les 3 secondes ? En te forçant à descendre sous la surface plus que raison ?


@ mangeur_de_pizza : une coulée mi-longue pour moi, sans ondulations ... 5m peut-être ?
  

Sorry, mais faire un cycle toute les 3 secondes ne m’intéresse pas c'est dé-naturer complétement la nage.
En faisant cela j'ai l'impression de ne plus savoir nager. il y a quand même un rythme minimum à respecter pour nager normalement non ???
  

Ah oui, c'est sûr que ça dépend des objectifs


Un mouvement toutes les 3 secondes (en gros), ça peut ressembler à ça :

http://vimeo.com/41281465

C'est un rythme qui me convient bien pour faire plusieurs km. Si il s'agissait d'un 50m, 100m voire même 200m, ça serait un rythme différent. Ca fait longtemps que j'ai pas fait de chronos sur ces distances, je suis d'ailleurs curieux maintenant ... je crois que je vais essayer de voir ce que ça donne en temps et en fréqence / nombre de coups de bras sur ces distances.
  

Oui c'est très coulé... C'est un pap souple.
  

De gros progrès il me semble.
Dernièrement un maitre nageur m'a fait remarquer que mes genoux et pieds n'étaient pas assez rapprochés et que lors de l'ondulation mon bassin ne bougeait pas assez (il oscille comme il se doit mais il ne se translatait pas assez dans le plan vertical). En outre un nageur m'a fait remarquer que les épaules ne doivent pas bouger lors des exercices d'ondulations, ce sont les hanches genoux et pieds qui bougent (moi j'avais les épaules qui bougeaient trop par rapport au bassin, il faut inverser la tendance) Donc j'ai retravaillé les ondulations de cette manière, pour cela (d'après mon expérience d'anatomie de yogi) il est important de ne pas utiliser les grands fessiers mais plutôt des muscles profonds et ischi-jambiers afin d'éviter la rotation externe des jambes qui empêche les genoux d'être proches losqu'ils sont pliés (les gros orteils doivent se toucher également), à moins d'être assez souple pour compenser par d'autres muscles qui créent une rotation interne, ce qui n'est pas mon cas (levez une jambe en arrière dans l'axe et sans rotation externe, debout ou allongé sur le ventre, et regardez si vous y arriver en contractant le fessier ou pas, moi je peux pas). En outre j'ai appris sur internet qu'au moment de la sortie du corps en pap les bras le long du corps celui-ci doit être droit comme une planche (mais inclinée), avec la tête dans l'axe du corps (c'est juste avant la sortie qu'elle est un peu relevée).
En combinant tout ça j'ai eu la surprise de découvrir de nouvelles sensations, avec mon buste qui jaillit hors de l'eau sans effort des bras lors du pap. C'est une petite révolution fort stimulante du coup le pap 1000m passe tous seul et en ce moment je le fait 3 fois par semaines pour affiner cette nouvelle technique. Je vois une grosse différence par rapport à avant où rétrospectivement la sortie du buste reposait trop sur la force des bras, maintenant ceux ci doivent juste accompagner le mouvement, je crois que je tiens le bon bout. Autres observation: il faut anticiper le mouvement de poussée des bras pour que les mains sortent exactement au moment ou les jambes se tendent, avant je le faisais un peu trop tôt et sa gâche tout. Bref, le mouvement de translation du bassin, les jambes rapprochées et la bonne synchro des bras font la différence, en ce qui me concerne tout du moins. Je sens le même type de progrès en brasse avec le buste qui sort sans effort. Dans les deux cas je crois qu'il faut bien maitriser cette technique avant d'ajouter de l'amplitude et de la force tout en gardant la bonne sensation, surtout en pap. C'est pour ça que j'aurais tendance à déconseiller de prolonger la coulée bras devant dans un premier temps, car je trouve plus difficile la sortie du buste dans ce cas (je vois ça comme un piège qui est une fausse facilité) et s'y consacrer dans un deuxième temps pour développer la coulée tout en gardant la bonne sensation.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant