Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 18 mars 2010
posté par replouf à 08:11

"Coups de bras" ?

vu 4335 fois, followers=18
Bonjour,

Toujours dans l'optique de progresser, j'aimerais connaître le nombre de vos "coups de bras" sur une longueur.
Si j'ai bien compris, moins il y en a, "mieux" c'est.

J'essaye depuis peu de comptabiliser et, en bassin de 50m, je crois que je descends difficilement sous les 48, preuve s'il en est de la faible efficacité du travail de mes mains-bras sous l'eau...
Et vous?

28 commentaires

  

Dans un bassin de 25 m, je mets entre 18 et 22 coups de bras par longueur.
17 pour un 100m par exemple et 22 si je fais de longues endurances.

Dans la même optique, dans un bassin de 50m, je mets entre 42 et 50 coups de bras.
  

23 coups de bras en bassin de 25 m.
  

20 coups de bras dans un 25 m et 44 dans un 50m;il y a un an j'étais a 70 coups de bras sur un 50m.
  

Peux-tu décrire, lionel 34, comment tu t'y es pris pour réduire à ce point-là ?

Moi, lorsque je nage à côté de bons nageurs je constate la différence: je dois avoir une fréquence 1,5 fois, voire deux fois plus rapide qu'eux et pourtant ils me doublent en "sifflotant", détendus. Agaçant!
  

Moi, lorsque je nage à côté de bons nageurs je constate la différence: je dois avoir une fréquence 1,5 fois, voire deux fois plus rapide qu'eux et pourtant ils me doublent en "sifflotant", détendus. Agaçant!

Plusieurs paramètres entre en compte : Horizontalité, battements, il faut aussi bien travailler la technique des gestes du haut du corps.

Tout est bien expliqué sur le site de Klapo ( leplaisirdenager )

j'ai essayé aujourd'hui dans un bassin de 50m de faire une longueur plutôt cool avec de grands amplitudes, j'ai mis 40 coups de bras.
  

@ replouf
Comme le dit enzo j'ai amélioré mon horizontabilitée je fais des exercises de total imerssion; tu peux trouver des vidéo sur youtube ;je suis aussi les conseils de klapo sur son blog .Nager est devenu une veritable plaisir ,c'est con a dire mais avant j'avais l'impression de forcer pour ne pas couler et maintenant j'ai l'impression d'etre alongé sur quelque chose de solide persque.
Mais moi aussi il y a des nageur et nageuse qui me doublent facile; mais bon je suis déjas tres content de mon petit niveau.
  

40 coups de bras... ça me laisse rêveur! J'ai refait un test hier et je suis plus près des 50... 48? 49? pas très sûr de moi car il ya toujours un moment où je me demande si je n'ai pas oublié un ou deux coups de bras dans la longueur! Mine de rien, cet exercice de comptage demande beaucoup de concentration!

Que je sois doublé par des nageurs n'entame pas du tout mon égo, hein! J'ai conscience de mon niveau -moyen- et il est tout à fait normal que nombre de nageurs aillent plus vite que moi. Mais ce qui m'intrigue, et me donne envie de progresser, c'est la manière; ce qui ma laisse admiratif, ce n'est pas aillent plus vite mais "comment" ils vont plus vite. Car je me sens laborieux!

Merci pour le lien vers le site de Klapo: une mine d'or.
  

entre 13 et 15 coup de bras sur 25m et 34/35 sur 50m
cela est venu par "fainéantise". Quand j'ai commencé à nager il y a un peu plus de 2 ans maintenant j'étais (et je suis toujours) partisans du moindre effort...
Donc j'ai même escamoté des plans (S double S aller jusqu'au quasi arrêt avant de remettre un coup de bras ect... ) pour en faire le minimum.
En plus venant de la monopalme et de ses sorties/ballade en mer, je cherchais à "retrouver" cette glisse.
  

Pour info,

il y a de gens qui arrivent à mettre moins de 30 coups de bras par 50m!

Thorpe en faisait partie et malgré son faible nombre de coup de bras, il avançait très vite, plus de 6Km/H!
  

merci !

Enzo a dit:

"Dans un bassin de 25 m, je mets entre 18 et 22 coups de bras par longueur.
17 pour un 100m par exemple et 22 si je fais de longues endurances."

100m vite? C'est curieux car en général on allonge plus en endurance et au contraire on perd en allonge quand on augmente la fréquence.

Je crois qu'un post a déjà fait sur le sujet du nbre de coups de bras. Ca peut être intéressant de mentionner la taille du nageur car cela joue bien évidemment.

D'expérience, ceux qui nagent autour de 20 cps de bras par 25m (sans forcer sur l'amplitude) en général une plutôt bonne technique dans nos piscines publiques. Au dessus il y a souvent des défauts à corriger.
  

Enzo a dit:

"Dans un bassin de 25 m, je mets entre 18 et 22 coups de bras par longueur.
17 pour un 100m par exemple et 22 si je fais de longues endurances."
100m vite?
  

Désolé, envoyé le message trop tôt.

Non pas 100m vite, 100m avec aisance comme le début d'une endurance, tout frais quoi;
sans trop forcer.
Si je fais 100m vite, je mets plus de coups de bras, peut-être 22 ou 24
  

"Ca peut être intéressant de mentionner la taille du nageur car cela joue bien évidemment."
J'aimerais bien dire que je fais 1,50m et prétendre que le nombre élevés de mes coups de bras/50m vient de là... Malheureusement, je fais 1,87m: aucune excuse physique, tout vient donc de mes défauts techniques, j'en suis bien conscient.
Par ailleurs, je ne compte que sur des 400m, ou des longueurs "bien-nagées", jamais sur du vite.
  

Klapo a écrit avec ses doigts palmés :
Je crois qu'un post a déjà fait sur le sujet du nbre de coups de bras. Ca peut être intéressant de mentionner la taille du nageur car cela joue bien évidemment.
Effectivement : https://www.nageurs.com/forum/3_21315/...

Si cela peux rajouter de l'eau au moulin...


Cdlt,
Oléum.
  

Merci! J'avais pourtant fait des recherches pour voir si le sujet était traité: trop paresseuses apparemment... Désolé pour le doublon, Oléum!

En tout cas, je sentais bien que ce critère n'était pas anodin et mon "score" révélateur de mes manques techniques. Car, sans avoir une condition physique de triathlète, je pense avoir une caisse correcte pour mon âge et, en rapport à cela, je pense que mes temps au 200m et encore davantage au 400 sont améliorables... Enfin, j'espère!

Bon, je vais continuer à lire les posts techniques ici, le blog de Klapo et, surtout, de mettre tout ça en application dans les lignes d'eau.
Descendre d'une cinquantaine de coups à une quarantaine, ça vous paraît possible?
  

Merci à tous ceux qui postent sur ces sujets, car grâce à eux, j'ai appris pas mal de choses, auxquelles je ne m'intéressais pas avant - je nageais fréquemment 1 km sans m'arrêter, en ne regardant que le chronomètre au début et à la fin, et en ne m'intéressant qu'à la glisse.

Depuis, j'ai même pris un cours de crawl pour connaître et corriger mes défauts et, grâce en particulier à ce site et à tous les messages techniques, je n'en ai pas de majeur selon le mns. Deux défauts quand même (enfin, les plus visibles sans doute): j'allais chercher trop loin pour améliorer la sensation de glisse, et, surtout, je ramenais le bras gauche trop vite, pendant la respiration. Je crois que j'ai bien corrigé ce dernier.

Je dois avoir une coulée assez importante quand je me lance (d'après ce que j'ai lu) car, sans être bon techniquement, je nage les premiers 25m en 15-16 coups de bras, en forçant un peu sur la glisse (37-39 cdb pour 50m).
En allant un peu vite (pour moi
), c'est-à-dire pour un 50m en 53-55 sec. (en moyenne sur 400-500m), 17-18 cdb pour les 25 premiers mètres, 41-43 pour les 50m. Je tiens ce rythme (55 sec.) sur 1km , ce qui fait à peu près 18mn (1mn48 pour 100m en moyenne).

J'ai remarqué que je pouvais aller plus vite en respirant tous les 2 cdb (40 sec. pour 50m, alors qu'en 3 cdb, c'est 45 sec., à fond ou presque).

Golf score (50m):
-en forçant sur la glisse, 51 sec + 39cdb = 90
-en allant plus vite, 47 + 43 (ou plus) = 90 (ou plus)

J'ai aussi remarqué qu'en m'entraînant sur des séries courtes (100, 200, ou 400m) pour améliorer ma vitesse, j'avais un peu perdu en endurance - sans doute parce que je veux garder un rythme rapide sur 1km -.

J'aimerais avoir vos suggestions pour améliorer le rapport glisse/vitesse. Et aussi savoir si, selon vous, il vaut mieux nager en 2 ou 3 temps.
  

Ca va faire beaucoup de post pour un même sujet... modération? Regroupement?


https://www.nageurs.com/forum/natation...
  

15 coups de bras au 25m (soit 7,5 cycles) en endurance sans forcer la coulée ni la glisse, c'est le signe objectif d'une bonne technique pour un nageur de taille moyenne (autour d'1m80).

Il suffit de regarder dans les lignes de nos piscines pour constater que c'est un chiffre que peu de nageurs sont capables d'atteindre. Il est intéressant de comparer aussi sur 50m car logiquement le nombre doit être égal au double plus la distance de la coulée. Si la technique est moyenne, on constate que le second 25m demande beaucoup plus de coups de bras que le premier car la technique se dégrade.

Comme dit plus haut, à partir d'un certain niveau, l'important c'est la corrélation nbre de coups de bras/vitesse. en plus, suivant les conditions et le type d'épreuves, cela peut changer. Nager à l'équivalent de 15 coups de bras/25m en eaux libres n'est par exemple pas obligatoirement la meilleure technique pour nager vite. On peut avoir intérêt à augmenter la fréquence et le nbre de coups de bras. Les battements ont eu aussi leur importance. même chose pour le rythme de respiration (2T, 3T, 4T?). La technique utilisée (FQS, Kayak) a aussi un impact sur le nombre de coups de bras.

IL y a un grand degré de variation entre les champions par exemple: exemple: Manaudou nageait lors de ses compétitions en 23 ou 25 cycles par 50m (soit 46 à 50 coups de bras). Phelps lui nage ses 50m en 32 coups de bras (soit 16 cycles). C'est dire le degré de variation (variables à considérer: fréquence, taille, coulée, battement...).

J'avais mis en ligne un petit calcul empirique sur le sujet (un chouillat en dessous de la réalité je pense - histoire de donner espoir aux nageurs moyens
: http://leplaisirdenager.blogspot.com/...
  

Merci klapo. 15cdb en endurance, d'accord, mais pour moi, ce sera juste lors des premiers 25m.
. Je fais 1m80, ça tombe bien.
Je pense plutôt que dans des conditions "normales" (sans chercher à aller au-dessous des 55sec pour 50m en moyenne), je suis à 17cdb. Mais à Berlioux, cela ne me semble pas mal quand je regarde les autres, même si je force sans doute la coulée (à voir), d'où la différence entre mes deux 25m (car je ne sens pas vraiment de différence).

Je dois nager plus ou moins en FQS - semi-rattrapé, non? -, surtout depuis la leçon que j'ai prise. Je sais que je devrais en prendre d'autres, et faire pas mal "d'éducatifs", mais pour l'instant, je ne me vois pas me trimballer avec du matériel - et, pour être tout à fait franc, et peut-être un peu désagréable, quand je vois certains qui se pointent avec, je me dis que je n'en ai pas trop besoin, mais j'ai tort, je sais.

J'aime nager en trois temps pour la sensation de glisse, mais quand je compare la vitesse, je préfère deux temps, même si cela me semble plus adapté pour les distances courtes (je dois forcer la fréquence en 2tps).

Je dois pouvoir progresser dans le domaine des battements, car lorsque je respire tous les 3cdb, je ne les sens même pas, ou alors rarement - ils sont automatiques, et sans doute peu nombreux, ne servant qu'à maintenir l'équilibre. Même en deux temps, je suis assez fainéant, sauf lorsque je veux aller à fond, et encore, je n'y pense pas toujours.
  

J'ai compté ce midi en fin de séance sur quelques longueurs.
Et bien je suis dans la moyenne des nageurs 1.8m suivant les indications de Klapo.

7.5cycles au 25 mètres et j'arrive en fin de 50 à 16-17 cycles.

J'ai nagé tranquillement sans chercher à forcer l'amplitude.
C'est pas mal de le faire en fin de séance on est chaud, la technique est bien en place. La fatigue aidant on est plus décontracté.

Par contre je dirai que l'on fait plus de coup de bras dans le deuxième 25 car on ne bénéficie pas de la coulée que l'on peut avoir sur le premier 25. Ma technique ne se dégrade pas au fil de la longueur.
  

Bonjour,

je suis débutant en natation depuis fin aout dernier avec en objectif de faire désormais un peu de triathlon. Je nageais 25m de brasse fin août, 12m de crawl en apnée (ne riez pas…).

Aujourd'hui je nage jusqu'à 800m en environ 20 minutes en crawl et, ayant acheté la garmin swim , je vois que du haut de mon mètre quatre vingt je fais les 25m en 15 mouvements mais (régulièrement) en 2 minutes 30 au 100 mètres.

J'ai un peu de mal à analyser : j'ai peu de coup de bras donc je devrais être "rentable" mais en fait je suis très très lent quand même
.

Je sais qu'avec une combinaison neoprene je gagne quelques minutes donc je pense que c'est lié à ma flottabilité (je fais des arts martiaux et de la course donc j'ai des jambes assez lourdes).

De ce que je vois mon nombre de coup de bras est bon mais que c'est peu efficace en propulsion, vous analysez comme moi? Des suggestions?

merci
  

"du haut de mon mètre quatre vingt je fais les 25m en 15 mouvements mais (régulièrement) en 2 minutes 30 au 100 mètres"

Il ne faut pas confondre cycles et mouvements : 1 cycle de bras est égal à deux mouvements de bras.

Je pense que vous voulez dire 15 cycles de bras (soit 30 mouvements de bras pour 25m : 15 mouvement du bras gauche et 15 mouvements du bras droit) et non pas 7,5 cycles de bras (soit 15 mouvements de bras au total).

15 cycles de bras pour un temps de 2'30 n'est pas incohérent (en revanche 7,5 cycles l'est totalement) ; 15 cycles de bras sur 25m pour une taille d'1m80 est un chiffre très élevé et pas bon. Un nageur avec une bonne technique de votre taille devrait parcourir facilement 25m avec 16 coups de bras (soit 8 cycles) ce qui ferait un temps d'environ 1'25'' au 100m à un rythme tranquille de 50 coups de bras par minute.

Il faut bien garder à l'esprit qu'en crawl, jusqu'à un très haut niveau, les gains en propulsion payent beaucoup moins que les gains en horizontalité et en hydrodynamisme.
  

Merci effectivement ça me semblerait plus logique


sur la notice je lis "Un mouvement correspond à un cycle complet du bras sur lequel vous portez l'appareil." http://www.tramsoft.ch/downloads/garm...

Le problème des gens qui ont des machines et qui ne savent pas s'en servir


Du coup, je vais essayer de retravailler la technique (mon opinion est que c'est surtout une question d'horizontalité car je suis tout de suite plus rapide avec un pull boy ou une combi neoprene), j'ai aussi souvent le bras gauche qui descend trop tôt quand je respire à droite (ça me vaut des prises d'eau ça parfois).

Bref, merci et au boulot. (je suis preneur de lien d'exercices pour corriger ces deux défauts principalement)
  

Dans mon bouquin, j'ai répertorié 7 freins habituels chez les crawleurs qui les empêchent de bien tirer parti de la propulsion.

Il y en a sans doute d'autres. L'horizontalité est l'un des principaux. Pour les exos c'est très variable car cela dépend beaucoup du niveau technique et des défauts en question.

J'ai beaucoup de billets sur mon blog sur ces sujets: www.leplaisirdenager.blogspot.com;

sinon il y a d'autres sites (ex: goswimtv, natationpourtous, etc....) et aussi bien sur les fils de discussion de nageurs.com.
  

Ce sujet est d'importance car chacun peut chercher à optimiser, consciemment ou inconsciemment la combinaison entre le nombre de mouvements et le rythme moyen entre 2 mouvements et tire ainsi le meilleur parti de ses possibilités phgysiques et techniques.

Personnellement, je raisonne plus en termes de nombre de respirations par longueur en faisant des cycles de 3 CDB par rspiration, ce qui donne 8 à 9 pour 25 M, 11 à 12 pour 33 M et 17 à 19 pour 50 M, soit en nombre de CDB (en retirant la respiration initiale) : 21 à 24, 30 à 33 et 48 à 54.

Pour autant, il n'y a pas de corrélation automatique entre le nombre de CDB et la vitesse mis plutôt, à ce qu'il me semble, un ajustement automatique variable suivant les séances et fonction de la glisse, de la forme et évidemment de la distance parcourue.

Plus on veut nager longtemps, plus on cherche à diminuer le nombre de CDB par longueur. Ainsi, le Chinois recordman du monde du 1500 M NL effectue 27 à 29 CDB alors que son prédécesseur Grant Hackett en effectuait 33 par longueur de 50 M, le 33° étant l'amorce de la culbute (vidéos sur You Tube).

J'ai aussi une astuce pour prolonger les coulées : faire pivoter les jambes lors du virage avant de toucher le mur afin de culbuter pointe des pieds vers le bas, puis pousser vers le fond en creusant les reins afin de bénéficier au maximum de la poussée d'Archimède et ainsi refaire surface à 5 ou 6 m du bord, voire davantage.
  

J'ai compté mes coups de bras par curiosité, je fais 18 sur un bassin de 25m en commençant par des ondulations, donc de mur à mur de dois être entre 20/21 coups de bras. Je suis dans une bonne moyenne donc je suis contente de moi!!!
  

Faut regarder aussi à ce qu'en faisant moins de coups de bras, on va plus vite! En tout cas à ne pas aller moins vite ^^
Ensuite, il faut réussir à trouver son propre équilibre entre l'amplitude et la fréquence des bras. Ce n'est pas si simple que ça. Faut nager nager nage..
  

C'etait juste une curiosité, j'ai déjà du mal quelquefois à compter mes longueurs donc je ne compte pas mes coups de bras.
Cela dit je n'ai pas eu l'impression d'aller moins vite... au contraire
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant