Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |

La page de Kurea

Kurea, 37 ans, femme, Paris

Envoyer un message privé à Kurea

Mes défis pour 2013 :
1. Faire une séance de 10 km - Défi relevé le 17 février pour l'Etoile de Martin !
2. Me mettre à l'eau libre

Bonnet (virtuel) courtesy of MobyDick


Inscrit depuis le 01/07/2012 - 16:05:07

aout 2019


juillet 2019


Voir toutes les séances sur une carte.

Séances

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20

Juillet 2016 : (12300 m)
  • 2500 mètres
    le dimanche 31 juillet (de 08h30 à 09h20) à
    Arena Badeschiff Berlin (Berlin, Allemagne)
    - Pour le plaisir de nager en plein air, quasiment dans la Spree, avec vue sur Molecule Man d'un côté et Oberbaumbrücke /Alexanderplatz de l'autre... Sinon, eau super trouble, j'avais l'impression d'être le Titanic craignant à tout instant de heurter un iceberg

    Pas de douches, juste de quoi se rincer en sortant de l'eau. Casiers à cadenas mais interdiction d'utiliser son propre cadenas, il faut en louer un pour 1 € !!!
    Bassin de longueur indéfinie (32,5 m ?), donc distance un peu au pifomètre. Au-delà de 10 nageurs je pense que c'est impossible de nager correctement.
    En résumé, c'est plus la piscine du bar que le bar de la piscine...
  • 1500 mètres
    le jeudi 28 juillet (de 18h45 à 19h15) à
    Sommerbad Kreuzberg (Berlin, Allemagne)
    - Bonne pioche ! Comme je l'espérais, les nuages de l'après-midi avaient découragé les baigneurs... Sauf les purs et durs, si bien que le bassin sportif était le plus fréquenté ! Tant mieux, ça m'a permis d'aller faire plouf dans l'autre 50 m non ligné et au soleil...
  • 1800 mètres le mardi 26 juillet (de 18h45 à 19h30) à
    Sommerbad Kreuzberg (Berlin, Allemagne)
    - Température de l'eau affichée à l'entrée : 24 °C pour le bassin sportif, 25 °C pour l'autre bassin de 50 m (et je n'ai pas pensé à regarder celle du bassin de loisirs, probablement plus élevée). Vu la fréquentation de tous les âges, les Berlinois n'ont pas l'air de trouver ça froid

    Le seul moment où j'ai eu une sensation de fraîcheur, c'est en sortant du bassin, à l'ombre des grands arbres avec le soleil qui déclinait derrière. For what it's worth...
    Bon, j'avais mon cadenas cette fois-ci. Un peu plus de monde que la dernière fois, mais ça reste très très nageable. Et le plus frustrant c'est que ça se vide vraiment à partir de 19h15, mais à 19h30 c'est l'évacuation du bassin - ou plutôt la fin de l'évacuation, donc impossible de traîner pour en profiter.
    Au passage, j'adore le petit speech du MNS au micro, qui ne se contente pas d'un lapidaire "Veuillez quitter l'eau", mais qui commence par remercier les gens d'être venus, par leur rappeler que l'évacuation est à 19h30, c'est-à-dire dans 5 minutes et que si par conséquent ils pouvaient avoir la gentillesse de prendre le chemin des douches, etc., et pour finir leur souhaite une bonne soirée. C'est peut-être pour cela que je ne vois que très rarement des gens râler dans le métro !
  • 3000 mètres le dimanche 24 juillet (de 17h15 à 18h30) à
    Sommerbad Olympiastadion (Berlin, Allemagne)
    - On aime ou on n'aime pas l'architecture allemande des années 1930, mais il faut admettre que le lieu en jette ! Dans un bassin en inox tout neuf et resplendissant, une eau transparente comme je n'en avais pas vu depuis longtemps...
    La caisse se trouve à presque 5 minutes à pied des vestiaires, via un charmant petit chemin qui serpente entre les arbres. C'est marrant mais du coup le tarif réduit (la dernière heure avant l'évacuation du bassin) devient moins intéressant puisque ça réduit d'autant le temps passé dans l'eau. Encore une fois, il faut amener son cadenas si l'on veut utiliser les casiers dans les vestiaires, mais pour les étourdis il y a aussi quelques casiers à pièces au bord du bassin, format petit (portefeuille + téléphone) ou moyen (un petit sac).
    Beaucoup de monde en train de bronzer autour du bassin, de sauter des plongeoirs ou de jouer dans le bassin ludique mais au final assez peu de personnes dans les 2 lignes réservées, ce qui m'a donné la motivation pour pousser jusqu'à 3 km.
  • 2000 mètres le vendredi 22 juillet (de 18h45 à 19h30) à
    Sommerbad Kreuzberg (Berlin, Allemagne)
    - Les Sommerbäder se suivent et ne se ressemblent pas... Dans celui-ci, cabines et douches en nombre amplement suffisant, mais pas de casiers pour ses affaires, sauf si l'on amène soi-même son propre cadenas (ce que j'aurais su si je m'étais donnée la peine de lire les commentaires de *nageurbordeaux" sur cette même piscine !) Et côté bassin, rien à voir non plus avec Neukölln : un gigantesque bassin ludique (à vue de nez, je dirais 50 x 70 m), et deux bassins de 50 m, dont un réservé aux nageurs sportifs, et avec deux lignes coupe-vagues s'il vous plait. Le grand luxe !!!
    Un vrai plaisir, surtout à 6 dans la ligne au début et 2 à la fin. L'eau n'était pas particulièrement propre, mais vu le temps et l'heure, beaucoup de personnes avaient dû venir faire trempette avant moi, et les arbres environnants avaient eu le temps de laisser tomber feuilles et branchages dans l'eau. Rien de bien méchant donc.
    Et en ayant payé 3,50€ l'entrée (tarif réduit 1 h avant l'évacuation du bassin dans presque toutes les piscines berlinoises), et sachant en plus qu'on est à un jet de pierre du métro, on ne va pas se plaindre non plus

    Retour à la réalité en sortant de la piscine et en apprenant ce qui s'est passé à Munich... Comme dit ma voisine, « Die Welt ist bekloppt »...
  • 1500 mètres le mercredi 20 juillet (de 18h50 à 19h30) à
    Sommerbad Neukölln (Berlin, Allemagne)
    - Suis arrivée un peu tard pour avoir le temps de vraiment nager... mais en même temps c'est un Sommerbad, ce qui veut dire un, même 2 gigantesques nawak (sans compter la pataugeoire pour gamins) non lignés, des bassins biscornus. Une fois qu'on a admis qu'on ne venait pas ici pour faire de la nage sportive, l'endroit est plus qu'agréable : de la verdure autour des bassins (un vrai parc en fait, un peu comme Bellerive à Lausanne), un plongeoir, un grand toboggans pour les enfants (y compris ceux qui le sont restés dans leur tête). Température de l'eau très agréable par cette chaleur, un peu fraîche au début mais pas trop chaude pour nager ensuite

    En plus, en arrivant à cette heure "tardive", il n'y avait pas foule dans le bassin ni autour ; les plus petits étaient sûrement déjà repartis dîner ou se coucher, ne restaient plus que les vieux ainsi que des bandes d'ados et quelques couples d'amoureux dans l'eau. Heureusement d'ailleurs, parce que sans lunettes miroir et avec le soleil en pleine figure la moitié du temps, j'avançais à l'aveuglette. Impensable de nager le dos ou le crawl dans ces circonstances, donc j'ai opté pour la seule solution valable : la brasse coulée.
    Un bon durum döner sur le chemin du retour, ne manquait hélas que la bière pour que la soirée soit parfaite...

 

Janvier 2016 : (2800 m)
  • 1200 mètres le mardi 26 janvier (de 07h15 à 07h45) à Piscine de Boulogne-Billancourt - Cela valait la peine de s'armer d'un peu de courage pour venir nager : le bassin sportif et le bassin d'entraînement tous les deux lignés, si bien que l'ACBB pouvait prendre 3 lignes, il en restait encore plein pour les barboteurs matitunaux. Trois à quatre par ligne en moyenne, et ce plaisir de n'être pas obligée de doubler en permanence... Bon, c'est moi qui me suit fait doubler plusieurs fois certes, mais j'étais dans la ligne « Nageurs confirmés », donc c'était inévitable... Super ambiance, nageurs détendus, pas comme mes souvenirs des matins à Jean Taris lorsque j'étais étudiante

    A refaire donc !
  • 1600 mètres le vendredi 15 janvier (de 18h25 à 19h00) à Piscine de Boulogne-Billancourt - Bravant le froid et le manque de motivation (et la queue à l'entrée), la petite Kurea s'approche vaillamment de la piscine de Boulogne-Billancourt. Une fois entrée à l'intérieur de la forteresse aquatique, le combat n'est pas fini puisque des monstres lents et tentaculaires hantent les lignes. Kurea lutte, persévère et, ô miracle, le rythme s'accélère au fur et à mesure que les bons nageurs remplacent ceux du créneau précédent. C'est ainsi que ce qui avait commencé difficilement se finit sur une note presque agréable, qui aurait pû être encore plus agréable si les douches avaient été vraiment chaudes en sortie. Mais kurea sait bien que la perfection n'est pas de ce monde, et qu'on a largement matière à être heureux avec ce que l'on a C'est donc plus fatiguée et plus sage que la petite kurea repart vers son dîner et son lit en se promettant de revenir, peut-être sur un autre créneau...

 

Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20




Messages postés sur les forums :