Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
vendredi 12 février 2016
posté par Skilea à 10:16

Un objet connecté pour apprendre à nager ?

vu 1169 fois, followers=7
Swimbot, un coach intelligent pour mieux nager

En cours de financement sur la plate-forme participative Indiegogo, Swimbot est un nouveau boitier high tech capable d'améliorer sa technique de nage en corrigeant les mouvements en temps réel. Léger, l'outil de 60 grammes, soutenu par le nageur français Alain Bernard, sera proposé à la vente au prix de 229 euros, une fois son objectif atteint.

Ancien nageur et ingénieur informatique à la tête d'une start-up française, Swimbot, qui développe des objets intelligents, David Jamet lance un nouvel objet connecté visant à mieux nager en adoptant des mouvements justes. Les débutants comme les sportifs de haut niveau peuvent s'entraîner à se perfectionner. Le nageur français Alain Bernard vient de signer la première version sous le système d'exploitation Android du bonnet connecté.

Avant de plonger dans le bassin, le nageur doit se livrer à un petit exercice de visualisation et d'écoute: regarder sur le boitier des leçons animées en 3D et se familiariser avec les meilleurs gestes et techniques de nage ainsi que les sons sophistiqués proposés par l'appareil. Ensuite, il suffit de le glisser derrière son bonnet de bain et mettre les écouteurs qui font partie de l'équipement.

9 capteurs analysent la nage

Pendant la pratique, le boitier, comme un coach, va analyser tous les mouvements à l'aide de 9 capteurs et les corriger par l'émission de signaux sonores. Par exemple, dès qu'un mouvement vertical freinant la nage se produit, un son invitera le nageur à modifier sa posture. L'outil apprend aussi à mieux gérer sa respiration pour gagner en rapidité notamment pour le crawl.

Après la séance, il est possible de synchroniser le Swimbot avec son smartphone via Bluetooth et de consulter la séance avec les mesures de progression.

L'objet a été testé par l'équipe de France de natation. Dans une interview donnée au Swimming Wold Magazine, le champion olympique français Alain Bernard vante les mérites de la nouvelle technologie: "Je suis convaincu que Swimbot va révolutionner la natation. La capacité de corriger instantanément la technique de nage est essentielle pour moi, et le dispositif des retours d'information instantanés est très efficace pour progresser plus rapidement".

La start-up vient de débuter sa campagne de financement sur la plate-forme de financement participatif indiegogo.com, où le bonnet connecté est en vente au prix de 229 euros, accès aux entraînements et conseils de champions compris.

Pour comprendre comment fonctionne le bonnet connecté:
videoplay


Le produit est disponible sur la plate-forme Indiegogo: http://igg.me/at/swimbot/x

8 commentaires

  

Voici ci-dessus un article qu'un des mes amis m'a envoyé par mail.

À bientôt,
Skilea
  

Pourquoi le faire simple, lorsqu'on peut le faire compliqué ?
  

Oui j'en ai entendu parler, 229euros c'est quand meme un budget. Je pense que ca peut permettre d'améliorer la nage
  

  

Ce gadget a pour principe et pour projet une vaste opération financière.

Le but est d'éviter tout risque en le faisant reposer sur ceux qui croient que ça va rapporter, alors que rien n'est moins sûr.

C'est pourquoi le financement est appelé "participatif". Au lieu de s'adresser à des banques, les initiateurs du projet font la publicité afin que chacun d'entre vous prennent des parts dans le projet.

En clair, le produit n'existe pas, et le but est de faire croire à un produit qui n'existe que sous forme de prototype.

Au XIXe siècles, le lancement du rail permettait de plumer les petits épargnants.

Comment? en faisant exactement ce que fait swimbot: demander des fonds (votre épargne) et lorsque ces fonds seront là, alors, et alors seulement, le produit sera lancé, et tout cela sans risque pour les initiateurs du projet.

Et tout cela en prétextant qu'un marché existe... en Chine! Mais bien sûr: la Chine en a terminé avec ses années de croissance (qui a bien eu lieu de 1978 à 2005/2007, mais c'est terminé) et a rejoint le marasme d'une décroissance annoncée et de dépréciation en chute libre, et cela depuis près d'un an...

Alors, pour ceux qui veulent croire à ce gadget hors de prix, c'est tout bénéf pour les initiateurs du projet, qui eux, ont du mal à y croire. Comment cela ?

C'est précisément la manière de vendre le projet qui dénote que les initateurs ont du mal à croire à la réussite de leur entreprise.

Alors, n'hésitez pas, investissez, et achetez-le: les investissements sont pour vous, l'achat est pour vous, et les bénéfices pour ceux qui ont déposé le brevet!

Vous voyez ?
  

Il faudrait les envoyer nager à Rykers Island.
  

Sydney,

La start-up Swimbot travaille depuis 2013 sur ce projet. C'est une véritable innovation technologique dans la natation, porté par des passionnés de ce sport qui souhaitent aider tout nageur à progresser quelque soit son niveau.

Swimbot a recours justement au financement participatif pour produire en masse son produit, qui existe déjà et qui a déjà été testé par de nombreux nageurs (contrairement à la majorité des projets de crowdfunding). Par ailleurs, je vous invite à aller sur notre page Facebook si vous voulez consulter les premiers retours de ces tests : https://www.facebook.com/swimbot/
Il aurait été plus judicieux de votre part de mieux vous renseigner avant de poster ce message.

Il est donc déjà possible de pré-commander ce produit qui sera livré à tous les contributeurs en juillet 2016, quelque soit la somme récoltée. De plus, un accès en ligne à nos tutoriels 3D est d'ores et déjà disponible en mars 2016 pour tous ceux qui ont commandé un Swimbot. N'hésitez pas à consulter notre campagne pour plus d'informations: http://igg.me/at/swimbot

Bonne journée,

Bien à vous
  

Bonjour à tous.

Merci de votre réponse... qui ne fait que confirmer ma critique.

Vous écrivez: "La start-up Swimbot travaille depuis 2013 sur ce projet. C'est une véritable innovation technologique dans la natation, porté par des passionnés de ce sport qui souhaitent aider tout nageur à progresser quelque soit son niveau." Je suis parfaitement au courant, j'ai parfaitement suivi la mise en place du projet et presque toute la communication à son propos.

Vous auriez du vous renseigner à ce sujet avant de répondre à côté des remarques que j'ai rédigées.

La campagne de communication de ce produit est efficace... en termes de communication commerciale, et très certainement en termes techniques. FB, site internet et autre. Rien à redire, et cela va d'ailleurs dans mon sens. Technique et communication sont parfaitement en place au service de la finance et de la captation des financements par les acheteurs eux-mêmes.

D'ailleurs, vous ne répondez que sous l'aspect technique et absolument pas concernant l'aspect commercial et financier. Or, mon message ne portait aucunement sur l’aspect technique, mais sur l'aspect financier et sur les choix commerciaux de l'entreprise.

C'est donc que vous n'avez rien à redire à ma critique qui ne portait que sur ce plan. Et pour cause, je ne fais que dévoiler ce que toute entreprise commerciale recouvre.

Bonne journée.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant