Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 28 février 2008
posté par luczi à 20:08

Palmes, plaquettes, permis ou pas ?

vu 4785 fois, followers=18
Cet après midi, j'ai été obligée d'enlever mes palmes - je parle des petites, "spéciales" natation, pas des grandes - à la piscine Armand Massard. "Ce n'est pas permis ici", m'a dit le maître nageur.

Certaines piscines comme les Halles ont des lignes spéciales pour des nageurs avec ces équipements. La plupart, je le crois, n'acceptent plus les plaquettes a cause des accidents, ce qu'est comprehensible.

Quant aux petites palmes, nécessaires pour certains exercices, dont les ondulations du papillon et très utilles pour bien travailler les jambes et le bas du corps sont tolerées dans certains établissements, Mais lesquels ?

Nageurs.com ne pourrait pas rajouter ces informations sur les fiches des piscines ?

17 commentaires

  

Je sais que c'est toléré à la butte aux cailles et à Joséphine Backer. Moi aussi, je suis dans le même cas que toi, pour les palmes.
  

Nageurs.com ne pourrait pas rajouter ces informations sur les fiches des piscines ?
Je trouve dommage que cette excellente suggestion de Luczi n'ait pas été suivie de faits.
C'est une question qui a l'air de lui tenir à coeur
(voir sa réponse ultérieure avec laquelle je suis assez d'accord:
https://www.nageurs.com/forum/1_17164/...).

Cette indication serait un plus pour le site, de mon point de vue.

Quant aux petites palmes, nécessaires pour certains exercices, dont les ondulations du papillon et très utilles pour bien travailler les jambes et le bas du corps sont tolerées dans certains établissements, Mais lesquels ?
Parfois, je me demande où est la logique dans la tolérance des palmes et plaquettes.
Par exemple, les piscines de 33m telles que Armand Massard, comme l'a signalé Luczi, et Rouvet interdisent leur utilisation. Moi aussi, je me suis fait arrêter par un MNS à Rouvet, après une ou deux longueurs avec plaquettes, alors que j'étais seule dans la ligne (on devait être genre quatre dans la piscine), et que je ne risquais pas d'éborgner quelqu'un. Il aurait pu tolérer en me signalant l'interdiction. Mais bon, je respecte...
A Georges Vallerey, il y a une ligne réservée "matériel", quelle que soit la configuration du bassin. Et je dis bien "matériel" et non palmes et plaquettes, car les personnes nageant avec un pull-buoy seul y sont acceptées. Je précise parce qu'un MNS m'a fait la remarque que je nageais sans accessoire dans cette ligne, alors qu'il n'y avait pas foule, que je ne gênais personne, et que j'allais plus vite que les palmeurs/euses (la ligne réservée au crawl étant très peuplée et pas très rapide). Ça m'a légèrement énervée, mais bon, je respecte...
A Georges Hermant, il n'y a pas de ligne réservée, et tout le monde se côtoie (plus ou moins gaiment), aussi bien palmeurs, plaquetteurs que brasseurs, tout comme dans certaines piscines de 25m.
A Keller, une ligne est indiquée pour l'utilisation des palmes et plaquettes, mais là, personne ne vous empêche d'y nager si vous n'avez pas de matériel, ce qui a ses avantages et ses inconvénients.

En ce qui concerne les risques d'accidents, pourquoi les utilisateurs de plaquettes et de palmes, parce qu'ils sont dans une même ligne, ne pourraient-ils pas non plus se blesser entre eux?
J'ai nagé dans une piscine où l'utilisation de matériel est interdite, et ça ne m'a pas empêchée de me prendre une grosse baffe dans l'oeil.
J'adore la réponse de Cormery dans le fil dont j'ai mis le lien plus haut.

Voilà, moi aussi, c'est un sujet qui m'interpelle
!
  

Que voilà un sujet très épineux. Personnellement, j'ai très peur des personnes utilisant des plaquettes. Et j'aime bien être certaine, quand je nage dans une ligne, de ne pas avoir à prévoir de croiser des plaquettistes. Car bien sûr il y a les ongles des mamies et les nombreuses autres personnes qui se croient seules dans la piscine et gigotent dans tous les sens, mais c'est ingérable, alors que l'utilisation des plaquettes est gérable, c'est déjà un risque en moins merci

Bien sûr que les plaquettistes peuvent se défigurer entre eux, mais au moins ils le savent c'est leur problème. Quand vous verrez un nageur transporté d'urgence à l'hopital dans un état dont je vous épargne la description, fermeture immédiate de la piscine etc. à cause d'un coup de plaquette ça vous calmera tout de suite. Comme pour les palmes il y a plaquette et plaquette à savoir celles qui ne dépassent pas la surface de la main et les grosses paluches, donc il y a peut-être une restriction à faire comme avec les palmes. NB : les palmes sont aussi dangereuses, il y a un mois je m'en suis reçu un coup sur les doigts de pieds (et c'était des petites palmes), je n'ai pas pu marcher pendant 3 jours (juste aller-retour du boulot !).
Donc je suis pour les lignes réservées à ces 2 matériels, car cela va aussi avec la vitesse. Comme aux Halles c'est très bien.
  

Pas permises à Beaujon non plus! Il faudrait faire une liste
  

Wow ce déterrement de discussion ^^
  

Très intéressant, surtout que je nage toujours avec des palmes (moyennes) depuis plusieurs années.
De ce que j'ai pu vivre :
- sans la ligne matos, c est invivable a cause de la différence de vitesse et la peur d'éborgner quelqu'un ( et en cas de collision frontale, ça déménage bien)
- je ne me suis pas fait interdire de palme dans les nombreuses piscine que j'ai fréquenté ( sauf dans ma piscine municipale, un comble !!), mais j'ai cru comprendre des MNS que c'était plus pour éviter qu'on nage vite sans respecter un code de bonne conduite
- et effectivement comme le dis hs75, je frémis du risque d'accident quand je double un plaquetteur en dos.
Chose marrante , une fois je me suis fais interdire de tuba... mais pas de palme (MNS dixit) !!
  

Bonjour à toutes et à tous,

Je suppose que dans les piscines assez grandes on peut organiser les choses pour tolérer Palmes et Plaquettes, mais que lors d'affluence ou de soucis particuliers avec des usages peu scrupuleux, et suite à des plaintes, les MNS, le chef de bassin et la direction de la piscine (car il y a une hiérarchie dans une piscine, au-dessus des MNS et les MNS ne font qu'appliquer les consignes, comme vous et moi dans votre boulot) ont décidé de les interdire carrément ou de les tolérer seulement à certaines plages horaires.

Chaque piscine a son règlement intérieur, son POSS et adapte ses règles selon les dangers connus de la piscine. Si on a un accident tous les dix ans avec tel matériel, je suppose que là, on tolère le matériel. Mais si on a un blessé par semaine, alors oui, il est irresponsable de ne pas interdire, et surtout, on ne sait pas si les plaintes ne sont pas allées jusqu'au tribunal.

Chaque piscine a ses particularités et donc ses règles pour y faire face.

Enfin, à titre purement personnel,je me suis pris un coup dans la jambe par un nageur qui bourrinait sans technique et sans glisse à la piscine Le Gall.

C'était Samedi soir entre 21h et 22h à l'heure où il y a tout de même fort peu de monde, et alors que dans les 4 lignes d'eau deux étaient réservées pour les palmes/plaquettes.

J'étais dans une ligne sans ce matériel, je suppose que si j'avais été touché avec une plaquette, j'aurais eu, au minimum un bleu.

Face à de tels comportements, que faire ? se taire? moi c'est mon attitude, mais le type, je l'ai repéré. Je le surveillerais si je le croise encore. C'est peut-être une maladresse, mais ça signifie bien des choses tout de même.

Je suppose qu'avec du matériel, les nageurs éborgnés ou frappés, même par maladresse, ne se taisent pas, et je les comprends!

En plus, les plaquettes, c'est très mauvais pour les tendons, ça crée des tendinites. On peut parfaitement se muscler sans les plaquettes, il suffit de prendre des cours pour améliorer sa technique, et là, on se muscle aussi bien, voire mieux qu'avec des plaquettes.

Bonne journée.
  

Un coup de plaquette mal placé pourrait te causer une commotion cérébrale.
  

Oui, enfin, dans le cas que j'évoque, si j'évoquais la commotion cérébrale à la jambe, je crois que ça semblerait un tantinet déplacé!


Blague mise à part, merci de l'information.
Bonne journée.
  

J'utilise les plaquettes. Mais c'est pour perfectionner le geste..l'entrée dans l'eau..pas pour casser du baigneur...
  

Le sujet m'évoque différents choses : Dans une majorité de piscines,
- les consignes ne sont pas appropriées aux usages. Je m'explique : Dire qu'un couloir est réservé au matériel est du n'importe quoi (par exemple, on se retrouve avec des battements/planches avec des palmes/plaquettes), dire qu'un couloir est réservé au crawl est du n'importe quoi (côtoiement débutant/confirmé)...
- les règlements ne sont pas ou mal affichés dans les établissements, un simple panneau indiquant les consignes permettrait de clarifier tout cela. Les panneaux aux entrée de chaque ligne ne sont pas suffisants.
- les règlements ne sont pas adaptatifs à la population en présence. S'il n'y a pas de palme autour du bassin, pourquoi réservé une ligne pour cela ? alors que les panneaux sont déplaçables

- les MNS ne font pas respecter les règles de la piscine ainsi, de part notre culture latine
, les règles ne sont pas appliquées et c'est du n'importe quoi dans les lignes (matos dans des lignes non-matos et vice-versa, débutant dans ligne confirmé etc).

En conséquence, les piscines imposent des règlements inadéquats tel que de refuser les palmes... un nivellement pas le bas bien pratique (pour elles en tout cas !) au détriment des usagés qui ne trouvent pas forcément un couloir adéquat pour leur vitesse/pratique avec une sécurité (ou du moins un confort) finalement pas forcément assuré.
  

Les coups de petites palmes ou de plaquettes peuvent être très douloureux. Je suis reconnaissant aux MNS qui font appliquer le règlement les interdisant. Souvent ce sont les MNS expérimentés, qui préviennent les problèmes plutôt que d'essayer de les guérir.
  

Comme par hasard, les utilisateurs de plaquettes ne comprennent pas pourquoi les autres nageurs ont peur de leurs plaquettes.
  

Pour ma chapelle...je veux dire ma piscines.,.tout est permis et il n'y a aucun problème ni incivilités....chacun utilise son matos et il n'y a pas de gêne pour les autres...de toute façon les pratiquants sont dans les lignes ...
  

Un des problèmes des piscines parisiennes c est qu à certains horaires elles sont saturées. Quand c est le cas je trouve tout à fait normal qu on interdise palmes et plaquettes. C est dangereux et, c est un point que vous n abordez pas, ça prend de la place tout simplement. À partir de là il est difficile pour les MNS de changer le règlement en fonction de l affluence, car il y aura toujours une forte tête pour contester la décision. Une interdiction totale est donc plus facile à faire respecter. À ma connaissance (je peux me tromper) il n y a qu'aux Halles que les règles changent selon les horaires. Mais ça concerne le papillon dans la ligne 3, pas le matériel. Perso un bannissement total des palmes longues ne me choquerait pas. Je trouve ça franchement abusé de venir dans une piscine publique déjà surchargée avec des palmes de 50 centimètres.
  

Oui, ça prend de la place - idem pour palmes courtes + planche. D'autant plus que ce n'est pas du sport. Il est plus difficile de reprocher à un nageur lent de ne pas savoir nager ; tout au plus peut-on lui reprocher de ne pas avoir choisi la bonne ligne. Mais nager, même mal, implique un effort physique conséquent : on peut voir des types assez jeunes qui, après 3/4 d'heure passés à très mal nager sont "cuits" physiquement. Dans ce cas la piscine joue son rôle, malgré tout.

- La pratique des palmes + bidule étant surtout féminine, je m'interroge : le but est-il de se muscler le postérieur et d'affiner ses jambes ? Ou la sensation d'aller vite sans savoir nager est ce qui est recherché ? Dans le premier cas, il faut dire que ce n'est pas très efficace, beaucoup moins que des exercices de stretching sur un tapis de sol.
  

Moi c'est les doigts que j'ai de palmes à force de tremper en bassin !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant