Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 19 mai 2016
posté par Saigonnais à 14:35

Jeux Olympiques en France: Pour ou Contre ?

vu 2263 fois, followers=25
Les illustres nageurs et nageuses point com sont-ils pour ou contre l'organisation des Jeux Olympiques en France ?
Vos avis sont précieux pour les élus qui vous représentent.

88 commentaires

  

Sur un strict plan "natation", puisque Paris est candidat pour 2024, cela permettra au moins à Paris (et sa région) d'avoir un bassin de compétition digne de ce nom. Pour le reste, au vu des débordements budgétaires passés pour Athènes, Pékin ou même Londres, cela risque tout de même de coûter cher aux contribuables franciliens.
  

Les JO seront financés par les Franciliens ou par les contribuables français ?
  

En quoi ca te concerne toi ?
De toute manière même si c'est Paris et globalement le future collectivité de l'agglomération Parisienne qui organisera les jeux.
Cette dernière aura de subvention de l’état également donc ce sera la France qui sera heureuse d’accueillir Paris.
Sportivement c'est bien, financièrement c'est bien pour celles et ceux qui spéculent sur l'immobilier.
Avec les transports (encore que là heureusement on n'a pas attendu les jeux) les nouvelles infra oui ce serait bien, après d'un point de vue contribuable tu te dis, pourvu que ce soit LA qui gagne

Mais bon en toute logique, vu que 2020 c'est tokyo, Los Angeles c'est quand même dans la même zone que Tokyo donc c'est mort pour eux. Donc je dis vive les jeux à Boston (a zut on me dit dans l'oreillette qu'ils ont retiré leur candidature). bin on n'est pas dans la merde
  

Vos avis sont précieux pour les élus qui vous représentent.
Qu'est-ce que tu peux écrire comme conneries...
Nos élus n’écoutent que l'avis du président de groupe à l'assemblée nationale.
Et vu que chez nous le Misnistère des sport existe cela à donc une connotation politique...donc ils ont déjà décidé que l'on était content d'être candidat au JO.
D'un autre côté s'il fallait faire un référendum à chaque fois que l'on se portait candidat pour un truc on n'en finirait pas.
  

Parlant de référandum, c'est ce qu'ils ont fait à hambourg, et bizarement le maire de Boston a été contre la candidature de Boston (du coup je vois pas qui l'a proposé???)
  

Le maire de Boston a pris une excellente décision.
  

Donc, les élus français n'écoutent pas le peuple.
  

Contre.

Ps : si on pouvait annuler l'euro aussi cela ne serait pas plus mal
  

"LosAngeles et Tokyo sont dans la même zone" ... Ouarf ouarf
  

Plutôt contre, Paris est déjà saturé au niveau transport, il faudrait améliorer la situation pour les gens qui vont bosser plutôt que par le biais d'un événement sportif ! même raisonnement pour la construction de piscines et puis j'imagine déjà la saturation sur les infos si on héberge les jeux et la propagande nationale, avec le décompte journalier des médailles probables, gagnées, ratées, les victoires qui sont sensées nous rendre tous heureux et les défaites drame national... Remarques pour la propagande on l'aura de toute façon ...Finalement je n'aime pas trop les JO où qu'ils soient.
  

Bin oui pour moi LA et Tokyo sont l'un en face de l'autre dans le pacifique.
Ensuite ce qui éventuellement plaiderait pour La ces que l'on va avoir 2 olympiades d'hiver et une d'été ( donc 3 ) en Asie et 1 coupe du monde de rugby au Japon.
  

Donc, les élus français n'écoutent pas le peuple.
Ça t'étonnes ? Un ministre a un jour dit ( Villepin il me semble) ce n'est pas la rue qui gouverne.
  

un peu comme Méduse, plutôt contre. On est déjà les uns sur les autres partout, je ne sais pas à quelle heure nager il y a toujours du monde du monde, + les attentats, je ne sais pas, ça ne m'inspire pas... Tout est toujours fait pour +++ de fric, +++ de pub... même les plus belles choses deviennent juste "remplissage de poches" du coup le côté "bien commun" je n'y crois pas...
  

Tous les JO sont déficitaires.
Les Pharaons bâtissait les pyramides.
Les politiciens organisent les JO pharaoniques, aux frais des contribuables. Ils ne sont pas concernés par les déficits parce que ce ne sont pas eux qui payent.
  

A qui cela rapporte?...

Les grosses boites de BTP, le CIO, nos politiques...

Bref pas à nous...

Et à qui demande t-on de financer?...

Je ne veux pas les Jeux à Paris...

Parce que c'est nous qui allons financer...

Parce que c'est nous qui allons galérer dans les transports...

Parce que j'habite pas Paris et que ce n'est pas moi qui irait faire la fête sur les Champs...

Parce que c'est une grosse connerie de dépenser tant de pognon alors que l'on aurait pu en mettre là où c'est vraiment nécessaire...

Parce que la France n'est plus une grande puissance mondiale et que nos dirigeants feraient bien de s'en apercevoir... Laissons les 'grands pays' se ruiner à notre place...

Parce que cela coûte un fric fou et que les retombées on les verra pas...

D'ailleurs, on voit bien que cela n'enthousiasme personne en France car la levée de fonds pour lancer le projet est au point mort et que peu de français se sentent concernés... Au point de vouloir lancer une sorte de taxe sur les licences sportives pour financer le projet...

P...taing, occupez vous de nos chômeurs, de nos étudiants, de nos lycéens...

Ecoutez la rue... pas celle qui casse, celle qui défile...

Arrêtez de nous prendre pour des truffes et on vous suivra peut être dans vos projets lorsque la France ira vraiment bien...
  

  

Au Brésil, c'est la population défavorisée de descendance africaine qui souffre le plus à cause de la folie olympique.

Tandis que la population d'origine européenne, blanche, plus aisée, s'en sort relativement bien.

Oui, la discrimination existe au Brésil.
  

Les Jeux Olympiques empoisonnent notre jeunesse parce les athlètes se dopent pour gagner une médaille.
  

Super, en attendant t'es le premier à nous inonder de photos des sirènes américaines et canadiennes.
A un moment donner quand on avance ce genre d'affirmation on va te demander d'apporter des preuves.
  

Vladimir Putin demande aussi des preuves à l'Occident.
  

Que fais tu du prestige et du rayonnement de la France Saigonnais ?!
  

À quel prix ?
  

La grandeur de la France ça n a pas de prix ! Et puis les JO ont des retombées de long terme difficilement chiffrables certes, mais bel et bien réelles. Cela dit je pense que le raisonnement vaut surtout pour les villes qui partent de loin et ont vraiment besoin d investissements massifs dans leurs infrastructures etc. Ce n est pas le cas de Paris. D'autres grandes villes françaises, pex Marseille, auraient sans doute plus à gegner.
  

Non.
Paris n'a pas besoin de JO pour la pub. A moins de virer les parisiens de Paris comme ils ont fait à Londres ça sera un gros gros bordel.
Non merci.
Puis la piscine Olympique il y avait bien d'autres occasions pour la construire, mais visiblement ils s'en foutent. Donc osef des JO.
  

Bah, les jeux olympiques pour Paris en 2024, ça servira au moins à préparer l'expo universelle pour 2025 ...
  

Les grandes boîtes de construction seront gagnantes.
Il restera quelques miettes pour le peuple.
  

Ce que je viens de lire ne m' étonne pas du tout ! Les français sont toujours contre tout. Bref je ne dois pas être français puisque je suis pour
  

Pour quelle raison ?
  

Le 23/05/2016 - 23h52

L'attribution des J.O. 2024 à la France offrirait un avantage, l'un des seuls, d'ailleurs : cela permettrait enfin au pays France de disposer d'un complexe aquatique digne de ce nom : véritablement olympique, sportif, loin des élucubrations actuelles des maires qui se vautrent dans les constructions de centres nautiques de loisirs (aux frais de nos impôts). C'est à dire que la France disposerait enfin d'un établissement aquatique sachant accueillir les 4 disciplines de piscine de la Natation (natation de course, natation synchronisée, plongeon et water-polo), avec des installations aux exigences et normes olympiques actuelles.

La France n'en dispose hélas d'aucun, à ce jour ; et ce, en dépit de quelques établissements nationaux qui pourtant permettent de pratiquer les 4 disciplines de la Natation au sein d'une même ville : Rennes, Schiltigheim (Strasbourg Eurométropole), Montreuil. Mais ces piscines construites dans les années 1970, et bien que rénovées ne répondent plus aux actuelles exigences olympiques : nécessité d'un bassin de course de 50m x 10 couloirs, d'une fosse à plongeon indépendante avec plongeoirs de 1m à 10m de hauteur, bassin de natation d'échauffement, zones de repos, espaces de musculation, étirements...

A l'inverse, les piscines actuelles de Chartres, Dijon, Montpellier, Fréjus qui se prétendent "olympiques" ne le sont absolument pas : elles ne disposent en effet d'aucune installation de Plongeon ; leurs configurations ne permettent pas d'installer des plongeoirs, sauf extension - à bâtir ! - pour ces établissements. Ces piscines - aux noms souvent très prétentieux ! - se limitent donc au seul bassin de course, tout de même de norme olympique. Mais ça s'arrête là.

Qui plus est, lors d'un dépôt de candidature J.O., l'examen est davantage crédible lorsque le pays soumissionnaire dispose déjà d'établissements nautiques de norme internationale construits (pouvant donc exploiter les 4 disciplines nautiques) ; ce qui est le cas pour des pays comme l'Espagne (avec Séville, Madrid, Barcelone) ; l'Italie (Rome), le Royaume Uni (par exemple Sheffield, Edimbourg et le London Aquatics Centre de Londres qui vient d'accueillir les 4 disciplines des Championnats d'Europe 2016 de Natation), l'Allemagne (établissements opérationnels en grande quantité dont Berlin, Rostock, Aix-La-Chapelle), la Hongrie (Budapest entre autres qui dispose d'une piscine déjà opérationnelle et qui accueillera l'an prochain les Championnats du Monde de Natation 2017), l'Autriche (établissements en nombre), etc.

Il en est de même de ce constat pour les équipements de disciplines autres que nautiques : la France accuse un retard considérable dans ses infrastructures sportives. Nos dirigeants politiques et dirigeants sportifs font preuve d'une certaine suffisance et d'un optimisme bien imprudent, adossé à des équipements construits qui se révèlent insuffisants, incomplets, bricolés, inadaptés, orientés ludiques et non sportifs. A cela il faut ajouter l'instabilité de sécurité et la réputation des désordres sociétaux et sociaux du pays.

C'est pourquoi - hors aspect du coût aux incertitudes de retombées, hors aspect adhésion des Français au projet - l'accord des Jeux Olympiques à la France pour 2024 est loin d'être acquis.

D. C.,
Officiel fédéral de Plongeon à la FFN.
  

Tout à fait d'accord!
Quant à la suffisance des uns et les râlements sempiternels des autres ce n'est pas ce qui va faire avancer la France dans l'innovation ...
  

C'est marrant, quand il s'agit de mettre la main à la poche, on râle...

Va savoir pourquoi...

Quant à l'innovation, les financements pour l'innovation se font à l'étranger car nos chères petites banques ne veulent pas prendre de risques...

Le jour où le financement d'initiatives privées seront réellement faits par nos petites banques (et pas par notre épargne...
) on verra de l'innovation en France...

La preuve?... Va faire un tour aux USA...

Nos banques sont prêtes à financer un truc qui marche déjà avec quelqu'un qui a les reins solides mais pour prendre des risques...
  

Sinon, je suis toujours contre les JO à Paris...

Que ceux qui les veulent les financent... On verra bien...
  

Les profits sont privés.
Les risques sont publics.
  

Aujourd'hui, seuls trois pays peuvent organiser les JO : les États-Unis, la Chine et la Russie.

- La Chine et la Russie sont dirigés par des régimes autoritaires.
- Les JO aux USA sont financés par les entreprises privées.
  

La France fut à son apogée sous Louis XIV.
  

Pas vraiment, guerres, pays exsangue, sous Louis XI, la France se portait mieux, on aurait pu organiser des joutes natatoires dans la Seine..
  

Le maire de Boston a pris une excellente décision
Oui si on veut
surtout pour éviter la confrontation avec LA
  

Pour ne pas gaspiller l'argent des contribuables du Massachusetts, afin de ne pas financer le mafia olympique.
  

TU vas tes tirer un balle dans la tête pendant les JO ou quoi? Car a t'écouter pleurer on va se poser le question. tu voudrais quoi? Que l'on fasse les différentes epreuves par visio?
  

DLCS35 : Avons-nous besoin des JO pour bâtir un centre aquatique olympique en France ?
Peut-on le faire sans les JO ?
Ce sera nettement moins cher.
  

Réponse 27/5/2016 22h47 à Saigonnais sur son post du 27/05 :

Il n'y a pas besoin de J.O. à Paris pour bâtir en région parisienne un centre aquatique aux normes internationales et tant attendu, avec des plongeoirs de 1m à 10m sur fosse autonome.

Surtout quand on sait que la nouvelle piscine de l'INSEP (Paris, Vincennes) ouverte voici 2 ans dispose d'une fosse à plongeon limitée honteusement avec seulement des plongeoirs de 5m de hauteur maximum (ceci pour des restrictions imbéciles du plan d'occupation des sols sur un site protégé : une plate-forme de 10m de hauteur aurait exigé une fosse à plongeon plus grande, plus large ; pas davantage profonde que ce qui a été fait, cependant). De facto, dans la misère du sport français organisée par nos technocrates, les athlètes de l'équipe de France de Plongeon s'entraînent en 2016 :
- pour le tremplin à l'INSEP,
- et pour le haut-vol doivent se rendre... au Stade nautique Maurice Thorez de Montreuil (dans les encombrements routiers de la région parisienne, donc).

Il est à noter que la piscine de l'INSEP a été dotée luxueusement d'un bassin natation de 50m 10 couloirs, ce qui, dans un contexte d'entraînement classique ne sert à rien (les nageurs de l'équipe de France étant répartis sur divers clubs et divers sites, sur le territoire).

Pour les raisons que j'ai citées plus haut, il est indispensable de construire en France un centre aquatique digne de ce nom, aux normes internationales : il serait le premier en France alors que tous les autres pays limitrophes et bien d'autres de l'Europe centrale disposent déjà d'une ou plusieurs structures de cette importance.

Enfin, outre la construction attendue d'un tel équipement, il serait intéressant de faire ajouter une fosse à plongeon dans au moins une des piscines inachevée et "dites olympiques" en province, qui existent déjà comme celles que j'ai cités plus haut (Chartres, Saint-Raphaël, Montpellier, Dijon). A ce jour elles ne disposent pour seul avantage que d'un bassin de natation de course aux normes internationales. Je sais que la piscine "L'Odyssée" de Chartres permettrait en terme de place disponible la construction d'une fosse à plongeon. Cette option devant s'accompagner obligatoirement d'une étude financière et de décision sur la répartition des charges supplémentaires "Etat / Collectivités locales" (masse d'eau et chauffage du bassin autonome à plongeon qui s'ajouteront aux dépenses de fonctionnement).

Pour décider de la construction d'un tel "grand équipement aquatique" (ou de rajouts de fosse à plongeon sur les piscines potentielles), il n'y a pas du tout besoin techniquement des J.O... Mais hors J.O., la communauté de la Natation n'est pas sure d'obtenir la construction tant attendue d'une telle piscine (par couardise des décideurs).
Par contre, la présence des J.O. nécessitera, exigera la construction d'un tel équipement sur Paris / région parisienne.

J'ai répondu à votre question.
  

Donc, si je comprends bien, le plongeon est l'enfant pauvre de la natation en France.

As-tu visité le Stade Olympique de Montréal ?

Ce sont les Canadiens qui inventaient l’entraînement en plongeon à sec, imité par les Chinois ensuite.
  

Réponse 27/5/2016 23h20 à Saigonnais

- En 2012, j'ai visité la piscine olympique de Montréal (construite par l'architecte français Roger Taillibert qui a bâti aussi entre autres la piscine de Deauville et la piscine Georges Hermant de Paris). Pour anecdote, entre 2013 et 2015, la colonne de plongeoirs de la piscine olympique de Montréal a été détruite et reconstruite à l'identique pour respecter l'esprit d'origine de l'architecte.
Cette déconstruction / reconstruction rendue nécessaire par l'usure du temps a permis de réactualiser l'ensemble de l'établissement, au regard des actuelles normes olympiques.

- En 2013, je me suis rendu à Barcelone à la piscine olympique de Montjuic pour les Championnats du Monde de Natation à Barcelone : natation de course, plongeon, natation synchro et water polo (en qualité de chef de délégation du pays France, pour le plongeon).

- Enfin, il y a 2 semaines, le 13/05/2016, j'étais présent avec des amis à Londres, au London Aquatics Centre, sur le site olympique de Stratford, pour assister à des finales de Plongeon des Championnats d'Europe 2016 de Natation...

Trois piscines qui montrent au visiteur que la France est vraiment très en retard sur ses structures aquatiques...

J'ai d'ailleurs mis en ligne les photos de ces établissements (photos que j'ai prises moi-même) sur mes albums FlickR,
ici ... https://www.flickr.com/photos/12651990...

et sur Google,
ici... https://plus.google.com/10831024055104...

(faire un copié / collé des 2 liens ci-dessus vers votre navigateur, parce que le clic direct sur les hyperliens http dont ceux de FlickR ne fonctionnent pas toujours depuis le site nageurs.com).
  

Merci pour les belles images.


Au Québec, la Province du Québec est propriétaire du Stade Olympique de Montréal.
La Ville de Montréal est propriétaire du Centre Claude Robillard (Olympique).

L'entretien d'un centre aquatique olympique coûte très cher, incluant le salaire des employés.

Je me demande si une municipalité en France a les moyens de gérer (payer son entretien) un centre aquatique olympique après sa construction, sans l'aide du gouvernement central.
  

Le centre aquatique de la Coque (seule institution aux normes olympiques pour la natation et le plongeon au Luxembourg) profite des revenus importants générés par la structure générale dont il fait partie. Celle-ci comprend un hôtel, plusieurs restaurants ainsi que diverses salles de sport et de fitness (musculation, mur d'escalade en salle ...) utilisées pour des cours (payants) ou louées à des entreprises pour des stages de cohésion d'équipe. Le stade d'athlétisme, modulable qui fait également partie du centre sportif, est utilisé régulièrement pour les compétitions nationales des fédérations nationales du handball et du basket-ball, le bassin d'entraînement (de 50) au sous-sol de la piscine est à disposition des entrainements de la fédération nationale de la natation. Le bassin des tours de plongeon, qui contient une fosse de plongée de 15 m de profondeur, est utilisée pour les entrainements de secourisme de la part des corps de sapeurs-pompiers luxembourgeois et français de la région proche. Je suppose que toutes ces associations, sportives ou non, payent leur part. Les bassins de natation, de 50 et de 25m, répondent aux besoins de l'enseignement sportif des écoles de l'éducation nationale, mais aussi de plusieurs écoles relevant d'autres régimes (l'école internationale européenne, l'école française e.a.), avec qui il existe probablement des conventions particulières. A partir de 15 h les bassins sont ouverts au public général, également payant.
La Coque participe à l'accueil d'événements sportifs mis sur pied par des privés (Luxembourg Marathon, Night run, etc), et ceci avec l'ensemble de ses structures (logement, restauration, départ ou arrivée des sportifs devant public).
En dehors des manifestations sportives, le stade d'athlétisme accueille de grands événements culturels (concerts, dîners spectacle) ou sociaux (galas au bénéfice des enfants handicapés, de la fondation pour la recherche sur le cancer, etc.)

Il ne s'agit pas de se plaindre qu'une infrastructure sportive coûte, il s'agit de la rentabiliser. L'argument que "de toute façon cela ne servira à rien", qu' "on" n'en profitera pas est l'argument de ceux qui ne profitent pas de ces infrastructures, mais cela ne tient qu'à eux et ne vaut que pour eux. Et pour pouvoir rentabiliser quelque-chose il faut bien d'abord créer. Les jeux olympiques et autres manifestations d'envergure sont une occasion pour mobiliser les milieux politiques - et économiques - autour d'un tel investissement.
  

Et la Coque a été construite bien avant que la manne de la fraude fiscale étrangère ne se sont déversée sur le Luxembourg ....

Pour prévenir la discussion de verser dans d'autres clichés populistes ...
  

"soit déversée"...
  

Merci de nous rappeler des fraudes fiscales du Luxembourg panaméen.
  

Non non, c'est la fraude fiscale des autres pays, nous on paye nos impôts, toujours, tous, évidemment

Tu sais, ici au pays on aime bien se donner une image de sainteté ("tout cela a été en parfait accord avec les lois nationales")
  

Nous respectons les lois du Panama, dixit le président de Mossack Fonseca.
  

C'est un cancre, il ne sait que copier sur les autres. C'est nous qui l'avons dit le premier
  

Mais pour revenir au sujet du fil, je n'aime pas trop l'argumentation que au Luxembourg on peut tout s'offrir parce qu'on a l'argent. De l'argent on n'en a jamais assez et ce qu'il en est fait est toujours une question de priorités politiques, avec la part d'arbitraire, de jeux d'influence et de puissance qui vont avec. Et en démocratie il faut agir pour faire pencher ces jeux de puissance en faveur du 'bon' côté. Les groupes d'influence servent à ça et les fédérations sportives en font partie. Les appuyer dans leur combat est à mon sens une attitude plus citoyenne que de neutraliser leur poids par une fin de recevoir de la part d'une opinion publique qui "s'en fout".
Par ailleurs la discussion autour des infrastructures sportives en soi n'est pas trop différente ici qu'à Paris (on n'a qu'à voir la lenteur avec laquelle s'est mis en place la décision pour la construction d'un stade de football aux normes internationales à Luxembourg-ville.) J'ai juste voulu donner l'exemple de la Coque pour montrer qu'à mon avis les grands travaux d'infrastructure ne servent pas par définition "uniquement à ceux d'en haut", "qui s'en mettent plein les poches", etc, bien que évidemment leur réalisation peut être l'occasion de malversations, de corruption, de prises d'influence, etc.
  

Par contre je conçois parfaitement qu'on peut avoir d'autres préférences dans la vie que le sport et préférer personnellement l'amélioration des infrastructures du transport, l'investissement dans une meilleure politique sociale etc etc...
  

Les citoyens choisiront les Olympiques qui durent deux semaines ou les améliorations du transport en commun.
  

Mon point est que je crois dans les retombées à long terme des Jeux olympiques. Peu importe qu'ils durent deux semaines.
  

C'est l'argument de vente des hommes et femmes politiques qui représentent les intérêts des entreprises de construction.
  

Cela devrait être l'argument du public qui râle de ne pas trouver de place dans les bassins parisiens, du personnel qui dépendra des infrastructures créées, et ce depuis les équipes de nettoyage qui y passent leur balai chaque soirée, en passant par les entraîneurs, gestionnaires, et j'en passe, qui les feront fonctionner au quotidien après les jeux, jusqu'aux employés des boîtes de publicité tenues en vie par le sponsoring sportif des banques ou autres entreprises qui s'y afficheront lors des compétitions locales, régionales, nationales, internationales même après les jeux....
  

C'est justement parce que le sport est devenu une grosse machine à sous - ce dont certains sur ce site sont prêts à se plaindre, et de leur point de vue, qui est celui de la pratique individuelle, je les comprends - que des investissements comme les JO valent la peine. Après, est-ce que cela représente une politique économique 'néolibérale' qui favorise les 'gros' en se berçant dans l'illusion que ceci profite à l'économie générale? C'est aussi une question de point de vue politique. Personnellement je ne crois pas que cela soit forcément le cas. Je ne pense pas que vouloir attirer chez soi les JO soit uniquement une politique de favoritisme envers les grandes entreprises ou envers la nomenclature de l'industrie du sport. Et même si c'était le cas, je suis parfaitement d'avis que cela puisse vraiment générer des effets positifs au niveau de l'économie générale.
  

Les entreprises de construction embaucheront légalement les ouvriers de l'Est de l'Europe qui coûteront moins chers.
Il ne restera que quelques miettes aux ouvriers français.
  

Après les jeux, qui paiera le salaire
- Des équipes de nettoyage
- Des entraîneurs
- Des gestionnaires

Je suis certain qu'il y aura plus de gestionnaires que d'entraîneurs et de nettoyeurs combinés.
Bref, plus de chefs que d’indiens.
  

S'il y a des ouvriers de l'est de l'Europe qui travailleront aux chantiers français, c'est qu'ils y gagneront plus que chez eux. Et même dans l'hypothèse qu'ils empochent tous les sous qu'ils gagnent pour les dépenser seulement à leur retour en Pologne, ils y auront plus de sous pour acheter les produits français exportés en Pologne.
  

Et comme j'ai essayé de la dire en citant l'exemple de la coque, une telle infrastructure peut parfaitement générer des revenus.
  

Les ouvriers de l'Est de l'Europe auront plus de sous pour acheter les produits français exportés en Pologne ?

Une vraie blague.

C'est ta théorie ?
  

Non c'est une boutade pour répondre à l'argument protectionniste sur le 'travail français' que je trouve tout aussi peu réfléchi. Nous vivons dans une économie globalisée avec tout ce que cela comporte de déséquilibres et d'injustices, mais en tirer un argument pour simplement refuser d'investir dans des secteurs économiques à potentiel de croissance, c'est à mon avis pas le bon chemin
  

Les JO ne sont pas un secteur économique à potentiel de croissance.

Grâce à l'argent gagné par leur mari en France, les Roumaines porteront des vêtements de Christian Dior fabriqués ....... en Chine.
  

" Les JO ne sont pas un secteur économique à potentiel de croissance."

Les JO peut-être pas, le sport si. Pour moi il n'y a pas d'opposition entre l'un et l'autre.

C'est le point sur lequel nos opinions diffèrent. Je n'ai pas l'intention de te convaincre de la mienne. Mais je suis content du résultat de notre petite polémique, si, comme toute bonne polémique, elle aura servi à la clarification des termes du débat.
  

Je suis pour la construction d'un complexe aquatique olympique en France, en dehors des Jeux Olympiques.
  

Montréal possède deux complexes aquatiques olympiques.
Toronto en possède deux aussi.
Bref, chaque grande ville au Canada possède au moins un complexe aquatique olympique.
  

Hmmm ... tu préfères les miettes qui restent aux travailleurs français sur le chantier d'un complexe aquatique construit en dehors des JO à celles qui leur restent sur un chantier pour les JO?
  

Et, sans vouloir en rajouter, les JO incarnent pour moi ce côté commercial, industriel, si l'on veut, du "sport-spectacle", qui font que, à mon avis, un investissement d'envergure pour les JO vaut plus qu'un investissement de la même envergure 'uniquement' pour le "sport-service public"
  

Cette information (sur l'embauche des travailleur de l'Est) doit être publique.

Les hommes politiques devront expliquer aux contribuables français qu'un complexe aquatique sera construit avec leur argent mais ce sont les ouvriers de l'Europe de l'Est qui seront légalement embauchés.
A la fin, il ne vous restera que quelques miettes parce que vous coûtez trop cher.

Si les contribuable français sont d'accord avec cette approche, alors pas de souci.
  

Et je ne parle vraiment pas des ouvriers de construction polonais, roumains ou autres, mais plutôt de l'industrie du sport, des marathons, triathlons et autres qui poussent comme des champignons dans nos sociétés urbaines, d'une promotion d'un style de vie qui a des retombées économiques évidentes, mêmes locales, pour des métropoles ou de tels événements spectacles, des plus grands à ceux de moindre envergure font partie de l'environnement urbain.
  

Ces évènements sportifs populaires n'ont rien à faire avec les JO.
  

Paris n'a pas du tout les moyens de se payer des JO, les JO sont presque tjs lourdement déficitaires.

Cf. dernier rapport de la Chambre régionale des comptes sur la situation financière de la Ville de Paris : http://www.ccomptes.fr/Actualites/A-l...
Pour celles et ceux qui n'auraient pas le courage de lire l'intégralité du rapport, un petit résumé des résultats désastreux de la gestion de la ville au cours des 15 dernières années http://www.delanopolis.fr/Au-secours-...

Quant aux retombées positives à long terme, c'est une tarte à la crème de très mauvais goût. Allez donc poser la question aux grecs qui ont organisé les JO d'été de 2004... Ou bien lisez ce petit texte sur Wikipédia :

Effets sur l'économie grecque
Les jeux, qui ont coûté 9 milliards d'euros, ont pu avoir un effet sur la crise économique Grecque.
Selon Victor Matheson, spécialiste américain de l'économie du sport, « dans la genèse de la crise actuelle, ils jouent un rôle symbolique », car ils « ont fait exploser la banque ». Jacques Rogge, président du CIO, a admis fin 2011 que la « dette grecque avait crû de 2 à 3 % en raison du coût des JO ». Selon Jean-Louis Chappelet, professeur de management public à l’Université de Lausanne, « il est communément admis que les JO de 2004 ont creusé la dette du pays ».
Un coût important des jeux Olympiques dus, selon Jean-Louis Chappelet, « non seulement aux éléphants blancs, mais aussi à la facture du système de sécurité exigé à l'époque par les États-Unis, ainsi qu'au système de pots-de-vin ».
Des effets sur l'économie à mesurer, car si les Jeux Olympiques n'ont pas arrangé les finances publiques, ils n'expliquent pas à eux seuls la Crise économique Grecque. Car selon Philippe Sabuco, économiste spécialiste de la Grèce chez BNP Paribas, « le pays connaît un déficit structurel depuis le début des années 2000, soit bien avant les JO. Les Jeux ont eu un effet d'amplification ».
De plus, les Jeux Olympiques ont eu un effet sur le tourisme, secteur important de l'économie grecque. « L'année des JO, les touristes ont fui la Grèce, et pour cause : Athènes était devenu un gigantesque chantier », et les touristes ne sont pas revenus en 2005, selon Victor Matheson30,31.

Si Hollande, Valls, Macron, Hidalgo & co n'ont que les JO à sortir de leur chapeau pour améliorer le (très) triste état de l'économie française : chômage qui continue de grimper - hausse masquée par des artifices statistiques débiles - pauvreté qui explose, manque de logements, plus de 35 % des français obligés de renoncer (ou de différer) à des soins médicaux pr des raisons financières, un des systèmes éducatifs les plus inégalitaires des pays de l'OCDE, budget de l'armée divisé par deux en 20 ans et j'en passe et des meilleurs, on est vraiment très très mal barrés.

Et puis y a pas besoin de lire des textes d'économistes, d'analyser des statistiques etc. Suffit de regarder autour de soi. Moi j'ai honte quand je vois de plus en plus de gens faire la manche (des jeunes, des moins jeunes, des plus âgés), fouiller ds les poubelles, s'entasser ds des apparts minuscules...


@ Saïgo
Les français (qui sont tous contribuables), on se moque éperdument de leur avis. Quand ils disent massivement NON à un référendum, les députés (de droite comme de gauche) revotent le même texte qques années après. C'est de la forfaiture.
Quand ils votent pour un candidat qui promet "Je ne signerai jamais le Traité de Lisbonne", le type signe qques mois après son accession au pouvoir...
Idem quand "Moa Président" affirme qu'il ne signera jamais le TSCG et qu'il se précipite ensuite à Bruxelle pr signer, le petit doigt sur la couture du pantalon devant Merkel, la Commission, la BCE et consorts.
Et l’accord TAFTA qui va probablement passer malgré l’opposition de la majorité de la population….
La liste est trop longue, j'arrête là (j’ai cité deux hommes politiques de gauche mais la droite vaut pas mieux).
Allez jeter un coup d'oeil sur le blog d'un excellent économiste, Sapir : http://russeurope.hypotheses.org

Conclusion : je pense que Paris et la France ont vraiment mieux à faire que de perdre un fric fou en organisant les prochains JO.

Money talks, bullshit walks....
**Modération**
Attention : Nageurs.com est un site apolitique et il est malvenu d'en faire sur le forum.
Oléum.
  

@ Oleum

Alors il faut supprimer tout le fil de discussion sur le choix d'organiser les JO à Paris pour que Nageurs.com reste un site apolitique.

Les JO ont tjs été éminemment politiques, depuis 1896 (cf. conflits entre Coubertin l’aristocrate et Grousset le communard sur le rôle du sport) et pendant toute leur histoire : JO de 1936 à Berlin, poings levés en faveur des Black Panthers à Mexico en 68, Wunder Mädchen de RDA pr prouver la supériorité du système communiste via une moisson de médailles d’or récoltées par des nageuses dopées à outrance, boycott des JO de Moscou en 1980 (pour ne citer que les exemples les plus connus).

Bego, Talisker, 3r1c, Saïgo ne parlent pas de politique ? Le financement des Jeux, le scandale des travailleurs détachés, les décisions prises sans consulter la population, ce n’est pas de la politique ?
Les tout premiers messages (en commençant par celui de magnum75) parlent de budget. Le vote du budget (dans un état, une municipalité, une région…) est un moment clé de la vie politique.
Moi je mets les pieds ds le plat en évoquant des sujets politiques (TSCG etc.) où des "élus du peuple" se moquent éperdument de l'avis des français, juste pour dire que le choix d'organiser les JO à Paris sans consulter la population n'a rien d'exceptionnel, c'est tout. Mais Saïgo qui parle de « mafia olympique » (je connais un peu, j’ai travaillé qques mois avec ISL Marketing) ou de travailleurs détachés, Talisker qui parle du financement des JO et de ce qu’on pourrait faire à la place avec cet argent, en quoi est-ce différent ? (et je suis à 100 % d’accord avec Talisker ou Saïgo et qques autres)

Quand Marty Walsh, le maire de Boston, déclare "Je refuse d'engager la responsabilité de Boston pour des dépassements, et je refuse de signer une garantie qui utilise l'argent des contribuables pour payer pour les jeux Olympiques", ce n’est pas de la politique ?

Et il n’y a rien de plus politique que cette volonté de tout « dépolitiser » par la télé, le sport spectacle, le divertissement, l’industrie culturelle... Pas besoin de citer Bourdieu qui expliquait que le néolibéralisme était avant tout une politique de dépolitisation, aujourd’hui il suffit d’ouvrir les yeux pour s’en rendre compte.

Enfin bon, rien de nouveau sous le soleil, « Panem et circenses », les empereurs romains avaient déjà trouvé la formule pour que le bon peuple se tienne tranquille.

Bon dimanche à tous.

Money
  

Hello,
Je parle des idées ramenant vers des sites radicaux critiquants les élus actuels.

Cdlt,
Oléum.
  

Merci à Money pour sa contribution erichissante au débat d'idées sur ce forum.

Les politiques sont généreux lorsqu'ils dépensent l'argent des contribuables au profit de leurs copains dans le privé.
  

Bien sûr que le sport en France a une connotation politique. Toutes les fédérations sont des délégations du ministères des sport. Et n'est-ce pas le notre flamby national qui a ouvertement porté la candidature de Paris ?
Ensuite quant au travailleurs détachés, ce n'est pas un problème de JO. C'est déjà la cas, ce n'est pas nouveau. Donc s'il y a scandal, il fallait le dire avant. Mais là c'est plus le français qui fait un peu office d'enfant gâté, le travail manuel est trop dur du coup allons chercher quelqu'un d'autre pour le faire.
Mais là ce n'est pas une nouveauté, depuis les 30 glorieuses, la France se tertiarise. Maintenant, il y a plein de scandale lié aux attributions des grands événements sportifs.
Après l’amélioration des transports, à écouter certains on dirait que Paris est une ville du tiers monde, faut pas déconner. Ce n'est pas avec les JO que le RER A sera plus fiable. Faut être lucide.
  

Merci Money...
  

La France aurait de bonnes chances d'organiser les Olympiques en 2024.
Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle ou non.
  

Au moins on aura une nouvelle piscine. On pourra la critiquer, se plaindre ou s'emerveiller.

J'espere juste qu'on enlevera pas les championnats de France de Angers, Chartres, Vichy et compagnie ! Ca donne du charme aux championnats
  

Où se trouvera le nouveau complexe aquatique ?
  

Juste a coté du Stade de France, de l'autre coté de la A86
  

- Sportivement, les Jeux olympiques ne sont pas une bonne nouvelle. Ils véhiculent l'idée moderne, proche du darwinisme social, de la compétition et de la sélection, non pas l'idée du sport.

On feint d'inculquer des valeurs sportives aux jeunes gens, alors que ceux-ci savent parfaitement que le sport de haut niveau est une compétition impitoyable, et que les prétendues "valeurs sportives" ne valent RIEN en comparaison du pognon que brassent les jeux du cirque sportif.

- En ce qui me concerne, pratiquant la natation en amateur à Paris depuis pas mal d'années, je trouverais judicieux que l'on se préoccupe d'abord des petits bassins de quartier (25 m), plutôt que de construire de grands bassins de 50 m, sous prétexte de compétition. Ces bassins de 50 m correspondent moins aux besoins des Parisiens, dont le niveau sportif est trop faible en moyenne pour utiliser complètement des bassins de 50 m.
  

Les Québécois devaient payer la dette olympique pendant 30 ans.
C'est cher pour un party qui ne dure que deux semaines.
  

A part la mafia des anciens sportifs qui défilent sur tous les médias en ns disant que les jeux c top les jeux c bien les jeux ça rassemble les jeux ça véhicule le goût de l effort et bla bla.le reste des français n est guere enthousiaste. A mon taf tout le monde s en contrefous et se lamente sur le coût que cela va engendrer. Ce qui est bizarre c est que il n y a pas de critique pour l instant ds les médias mais de toute façon doit y avoir consigne de passer sous silence toute critique.
Pour moi c'est Paris en 2024 pour marquer les 100 ans des derniers jeux en 1924.
Mais de toute facon les jeux sont devenus trop gros trop contraignant et trop cher.
  

Pourquoi se prendre la tête pour que dalle puisqu en 2024 on sera sans doute tous trépassés, étouffés dans un crocodile haribo ou noyés sous une logorrhée araméenne. C'est la fin des temps, vous devriez vous bourrer la gueule, vous aussi.
  

Si encore on pouvait être sûr qu'il y a les sous pour continuer à entretenir les nouvelles installations sportives une fois les JO passés ...
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant