Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 17 avril 2008
posté par grenouille à 14:29

blessure

vu 11291 fois, followers=26
Cela fait un moment que je n'ai pas trainé mon bonnet par ici...

Voilà ce qui m'ammène: je me suis blessé en fin octobre, et j'ai toujours mal lorsque je nage (mais pas sur d'autres activités)

Voilà les faits: en nage crawl avec des grandes plaquettes, je faisais des mouvements lent sur le retour mais en mettant beaucoup de puissance dans l'eau. Sur un mouvement, entre l'attaque et le milieu du mouvement à peu près ça a fait clac, clop dans l'épaule.
La douleur se situe sur l'avant de l'épaule.
j'ai attendu deux mois et là je vais de temps en temps voir comment ça ce passe...et ça me fait toujours mal dans l'eau.

Est ce que c'est déjà arrivé à un(e) de vous? Que pouvez vous me conseiller?
note: je suis allé chez un osthéopathe mais la douleur est toujours là. Je bois beaucoup...

Merci

49 commentaires

  

Le seul conseil que je puisse te donner c'est d'aller consulter: ca peut etre une tendinite: syndrome classique de l'épaule du nageur qui appuient trop sur ses plaquettes. Auquel cas un osthéopathe ou boire beaucoup n'ont aucun effet...
  

en tout cas, si c'est une tendinite (et ça en a l'air), vous feriez mieux de ne pas vous servir de votre épaule pendant quelques temps. Ca m'est arrivé lors d'une séance de musculation et ça a mis longtemps à se remettre (j'avais le même problème que vous à la piscine). Il y a toujours la planche à la piscine (bon, c'est vrai, ce n'est pas passionnant : ) ). Bon courage !
  

Pas sur que ce soit une tendinite, ca peut aussi etre une luxation. Je te conseille d'aller voir un médecin pour qu'il te prescrive des séances de kiné. Soit il va te remuscler, soit il va te faire des infiltrations ... bref, j'ai déjà eu une douleur à l'épaule du meme genre par manque d'échauffement avant de nager, ca a duré 6 mois dont 2 pendant lesquels je n'ai rien fait.. Ensuite, j'ai fait 20 séances de kiné qui m'a remis d'aplomb et ca a été et je n'ai jamais plus eu de problèmes.
  

Moi qui suis un multi-réparé de l'épaule (plus de crawl possible à cause des rotations) je peux juste t'indiquer que l'épaule est l'une des articulations les plus complexes.
Malheureusement, il te faut peut-être passer entre les mains d'un rhumato qui a la compétence pour comprendre ce qui peut se passer au niveau de la coiffe de tes rotateurs...
Il y en a de très bons sur Paris, mais je ne peux pas faire de pub
()
Je compatis sincèrement
  

Bonsoir Grenouille,
j'abonde dans le sens de MacDoc et de DuncanIdaho. Plutôt qu'un généraliste ou un ostéopathe, c'est un rhumato qu'il te faut. Il pourra te prescrire des séances de kiné qui sont en général suffisantes pour soigner des tendinites bénignes (je parle en connaissance de cause). Un conseil : si tu as toujours mal en nageant après deux mois d'arrêt, ne tarde pas à consulter et en attendant, stoppe toute activité qui solliciterait trop ton épaule.
Bon courage
  

Merci à vous
Ca fait 5mois maintenant... je suis en manque d'eau

Je compense par le vélo...
  


Avec le vélo ce ne sera pas l'épaule mais le genou qui va craquer et on te dira de reprendre la piscine


Je te conseille aussi d'aller voir un rhumato, il y a des tas de nouvelles méthodes pour soulager les articulations...très efficaces!

Bon courage!
  

je pense aussi a une tendinite, car j'ai aussi une douleure a l'epaule depuis 2 mois, et je nage egalement avec des plaquettes...

pinky a raison un rhumato soulage bien la douleur, comme la mesotherapie...
  

Les plaquettes, surtout si le mouvement des bras n'est pas parfait, c'est la tendinite assurée...
J'ai eu moi-même une tendinite à l'épaule qui a mis près d'1 an et demi à passer complètement (au bout de 6 mois je croyais que c'était guéri, j'ai nagé 200 m avec plaquettes et la douleur est revenu illico...).
Le problème, c'est que le traitement principal d'une tendinite c'est le repos, mais difficile de mettre son épaule au repos car les gestes de la vie quotidienne sollicitent beaucoup l'épaule (porter un sac, repasser, travailler sur ordi...) : il faut vraiment modifier ses habitudes pour guérir.
Pour ne pas arrêter la natation, j'avais acheté des palmes courtes de natation, et je nageais en jambes seulement au début, puis en nage complète avec les palmes (ce qui évite de trop solliciter les bras). Mais bon, c'est sûr que ça fait des séances assez monotones !
  

Les plaquettes, surtout si le mouvement des bras n'est pas parfait, c'est la tendinite assurée...
J'ai eu moi-même une tendinite à l'épaule qui a mis près d'1 an et demi à passer complètement (au bout de 6 mois je croyais que c'était guéri, j'ai nagé 200 m avec plaquettes et la douleur est revenu illico...).

@karo02: Peux-tu nager à nouveau avec des plaquettes? Si oui, as-tu modifié ta façon de les utiliser pour éviter de te reblesser?
Je voulais également savoir sur quelle distance tu t'en servais avant, pour quel type d'exercice.
En fait, je commence à m'inquiéter par rapport à quelques petites douleurs qui apparaissent dans l'arrière du deltoïde gauche. J'ai déjà une tendinite à un genou qui m'empêche de courir, et je ne voudrais pas être complètement privée de sport!
  

Je n'ai jamais réesayé de nager avec des plaquettes, je m'en servais déjà très rarement auparavant donc j'ai préféré abandonner complètement.
Les plaquettes ont provoqué la rechute, mais la tendinite initiale était venue sans les plaquettes (mais elle n'était pas due que à la natation, probablement aussi à une mauvaise position devant mon ordi au boulot, ça explique également pourquoi elle a mis aussi longtemps à guérir !).
Concernant la tendinite au genou : j'en ai eu une aussi il y a quelques années, le médecin m'avait dit que je pouvais continuer à faire les battements de crawl (brasse interdite par contre), et aussi faire du vélo sur du plat. Je nageais avec une genouillère pour plus de sécurité.
  

Merci karo02 pour toutes ces précisions.
Effectivement, mon médecin et mon kiné m'ont dit que je pouvais continuer à nager si ça ne me faisait pas mal, la brasse étant cependant proscrite.
Je n'ai jamais pensé pouvoir risquer une tendinite en utilisant des plaquettes. Mais depuis que je suis "handicapée" du genou, je redoute ce type de blessure, parce que c'est vraiment une sal...eté pour s'en débarrasser.

ca peut etre une tendinite: syndrome classique de l'épaule du nageur qui appuient trop sur ses plaquettes
Est-ce à dire qu'il ne faut pas trop forcer sur les appuis avec les plaquettes?
Je pensais qu'elles servaient au contraire à développer leur puissance, en plus d'aider à les ajuster.
  

"Est-ce à dire qu'il ne faut pas trop forcer sur les appuis avec les plaquettes?
Je pensais qu'elles servaient au contraire à développer leur puissance, en plus d'aider à les ajuster."....
Elles ont bien pour but de développer la puissance et ajuster les appuis: cela dit, si elles sont mal ou trop utilisées, elles peuvent causer des tendinites de l'épaule; les plaquettes et les pull-buoys sont les deux accessoires que je n'utilise plus ou presque; il y a tellement plus à améliorer par la technique que par la force en crawl. Cela dit elles ont aussi l'avantage d'enlever un peu à la monotonie des séances. A utiliser avec précaution donc.
  

bonjour klapo....

je pense que tu as raison, qu'il faut etre prudent avec les plaquettes,mais pour ma part je sais que je suis capable de nager environ 5000 a 6000 m sans coupure avec les plaquettes et pull boys,et dans des temps tres corrects, mais si j'enleve ces accessoirs, j'ai l'impression d'etre un novice et de ne pas avancer....plus de sensations!!!presque quelqu'un hors sujet!!!
  

@denis69: chacun prend son plaisir comme il l'entend mais je pense que pour pas mal de nageurs dont la technique est approximative, nager avec le PB et les plaquettes les fait progresser uniquement....pour la nage avec PB et plaquettes!!!

bon j'exagère un peu mais une bonne technique de nage en crawl nécessite un roulis du corps et de bonnes sensations d'accroche dans l'eau: pour beaucoup, le PB et les plaquettes deviennent des "prothèses" qui compensent justement un mauvais roulis et une mauvaise accroche! conclusion; sans leurs prothèses, ils n'avancent plus....CQFD




Cela dit, faire 6000m d'un coup c'est aussi le pied en natation..
  

salut klapo: je pense que....tu as tout a fait raison dans tes dires!!!!!
il y a 1 an, je plafonnais a 2000 /2500m par seances et je me suis mis a nager avec une personne plus forte que moi, mais qui na ge egalement avec des plaquettes!!! et il est vrai que en 1 an je suis passé de 2000 m a environ 5000 a 6000 m par seance et comme tu le dit 5000 ou 6000m d'un coup c'est vraiment le pied!!!! et la progression a ete fulgurante et meme sur la vitesse ( env 58 minutes pour 3000m) car j'ai un handicap c'est mon poid un peu elevé!!! mais rever de la medaille, sans plaquette et pull boy: ce n'est plus la meme chose!!!!!!!!!!!!!!!
  

Bravo denis69!
Petite question: t'"infliges"-tu ces séances pour perdre du poids?
j'ai un handicap c'est mon poid un peu elevé!!!
Je ne suis pas certaine que le (sur)poids soit un handicap quand on est dans l'eau.
C'est bien pour ça que j'adore nager. J'ai d'ailleurs fait comme toi à une époque, pas forcément avec PB, 2 fois par semaine.
Ne fais-tu que ce genre de programme? A quelle fréquence?
  

je crois qu'un léger surpoids est un avantage (gain en flottabilité), mais quand ça augmente trop ça devient un peu "pénalisant" (sur la performance, pas sur le plaisir qu'on peut prendre à nager bien sûr).
Ca l'est toutefois nettement moins que pour tous les sports terrestres !
  

merci beaucoup hs 75 et karo02 pour votre soutien!!!!

pour repondre a ta question hs75, je sais que le sport ne fait pas forcement maigrir, mon poid a legerment decendu, mais ce qui me surprend et je l'ai remarqué, c'est que tout le monde me dit que je me suis affiné, et c'est vrai pour le haut du corps, mais mes longues seances, je le fait surtout par plaisir car j'adore l'endurance!!!

en ce qui concerne mon surpoid, il n'est pas leger!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!et je rage quand je me demande quel temps je ferais avec 10 kg de moins?????, et je pense karo02 que tu as tout a fait raison!!!

et vous vous nagez ou??? et a quelle frequence???

a bientot....
  

je sais que le sport ne fait pas forcement maigrir
Oui, c'est vrai. J'en sais également qq chose! Il y a la théorie et la pratique. C'est pas si simple
!
A une période, j'allais à Blomet, et je voyais régulièrement un gars assez costaud qui enchaînait ses longueurs à un bon rythme. Je trouvais ça vraiment super cette volonté (mais peut-être que c'était aussi et surtout du plaisir, comme toi). Je suis retournée à Blomet il y a un mois, et je crois que je l'ai revu avec qq kilos en moins. Alors là, j'étais encore plus admirative! La persévérance peut payer...

Je pense que le surpoids, s'il est important, doit être moins pénalisant sur les performances lorsqu'il s'agit d'endurance.

et vous vous nagez ou??? et a quelle frequence???
Euh, à qui tu t'adresses?
Je pense que si c'est à l'ensemble des forumeurs, il vaudrait mieux ouvrir un autre fil, parce que ça sort un peu du sujet maintenant
  

PS:
et vous vous nagez ou??? et a quelle frequence???
Hélas, suis-je c.......ruche!
Les fiches individuelles des personnes inscrites sont là pour répondre à ce genre d'interrogation!
  

Intéressant cette discussion sur les blessures.
Sans aller jusqu'à la vraie blessure, j'ai toujours mal au même endroit après une séance de nage. Cela peut même faire très mal, m'empêcher de dormir, et friser la tendinite. Il s'agit du muscle situé sur l'arrière du bras, celui qui relève le coude au crawl (que j'apprends), et qui participe aussi à la poussée en dos. J'ai l'impression que c'est un muscle que je n'ai quasiment jamais sollicité avant, et qu'il est pratiquement le seul à travailler. Du côté gauche, ce muscle semble à peine existant et je ne peux pas sortir le coude sans balancer la main la main en l'air. A gauche, ça fait très mal après.
Des conseils pour faire travailler ce muscle hors de l'eau? Des conseils pour le détendre après l'effort?
Par ailleurs, est-il judicieux de travailler sur les courbatures de la veille, ou vaut-il mieux laisser passer un jour ou 2?
Je nage 3 ou 4 fois par semaine.
En ce qui concerne les plaquettes, un maître-nageur m'a conseillé d'en utiliser pour "trouver" mes appuis au crawl. J'hésite à le faire, parce que cela va justement solliciter ledit muscle et que je vais souffrir. Par ailleurs, je ne souhaite pas avoir les épaules d'une nageuse soviétique! Je rêve de nager un crawl techniquement parfait, sans "béquilles" d'aucune sorte...
  

hello batavia...

moi aussi, j'ai une douleur au niveau du bras droit en dessous de l'epaule depuis 2 mois, je sais que c'est une tendinite, mais cela ne m'empeche pas de nager, avec des plaquettes en plus...des fois ça fait tres mal en nagant et si tu essaie d'oublier la douleur, cela ira mieux apres...
si je peux te conseiller, un rhumatologue peut beaucoup t'aider avec de la mesotherapie qui soulage beaucoup, mais ça ne passera pas du jour au lendemain, il faut etre patient!!!!

en ce qui concerne les plaquettes, c'est vrai que tu vas trouver des supers appuis, et de bonnes sensations, moi je ne m'en lasse pas, mais le probleme une fois que tu n'as plus les plaquettes, c'est un peu la cata!!! donc je pense qu'il faut alterner les deux!!

amicalement...denis69
  

Bonsoir,
Si je peux me permettre éviter les plaquettes surtout celle qui dépasse de beaucoup la taille de vos mains c'est la blessure assurer ( tendinite au minimum ) surtout si votre techniue de nage n'est pas excellente car les plaquettes exagèrent des défauts ... de plus c'est un exercice de musculation spécifique donc à employer avec parsimoni. Piur exemple un bon nageur de club qui s'entraine 4 fois par semaine ne travaille pas plus de deux fois par semaine et encore..alors nager qu'en plaquette pull......
Bon courage à tous
  

Je donne des nouvelles
C'est bien une tendinite...et une sévère, mais on peut difficilement se passer de l'épaule... je fais aussi du vélo et de la voile.
Là je fais des séances de kiné, massages, décoaptation, ultrason...
plus glace tout les jours.
La douleur disparait doucement, j'espère reprendre fin aout début septembre.
A+
Ben
  

La douleur disparait doucement, j'espère reprendre fin aout début septembre.
Le mal est fait
(je pense aux plaquettes et tout ceux/celles que je croise dans les bassins avec ces ustensiles).


Prompt rétablissement à toi.
Merci de ton retour et reviens nous vite dans les bassins.

Cdlt,
Oléum.
  

Bon rétablissement et bon courage...
Effectivement, c'est quasi impossible de mettre l'épaule au repos complet, donc les tendinites à l'épaule sont longues à guérir.

Fais attention en reprenant, vas-y doucement et reste à l'écoute d'une gêne ou d'une douleur : il suffit de forcer un peu trop pendant 50 m et la tendinite peut revenir.
  

Il y a une dizaine d'année, j'avais régulièrement des tendinites aux épaules (crawl avec ou sans plaquettes) ou chevilles ( palmes en intensif), et cela s'est quasiment arrêté le jour où j'ai appliqué ce qu'un ami ancien nageur m'avait conseillé de faire : étirements après chaque séance, l'idéal étant d'en faire éaglement avant la séance. Donc maintenant après avoir nagé, j'essaye de ne pas négliger les 10-15 minutes nécessaires pour m'étirer les jambes , les chevilles et surtout les épaules (les chevilles sont étirées systématiquement avant la séance). Il s'agit de préventif, car une fois que la tendinite est là les étirements n'y feront rien ...
Je vais essayer de trouver sur internet les positions des étirements pour m'éviter d'avoir à donner de longues explications....
  

Hum j'ai toujours entendu dire qu'avant la séance il faut faire un échauffement et après des étirements! et non pas des étirements avant et après! Il faut bien attendre d'avoir terminé de faire du sport pour s'étirer!
  

l'idéal c'est echauffement+etirements avant la séance pour un réveil musculaire. Agiter les bras, s'étirer doucement sans jamais forcer...pour faire monter un peu le coeur, et réchauffer le muscle avant l'effort.

Après la séance, il y a débat sur l'utilité des étirements.

Une variante (surtout pour les plus agés) c'est de faire des étirements et assouplissements totalement à part 2 ou 3 x par semaine; cela permet d'entretenir la souplesse des muscles et articulations (type long stretching de 30 minutes ou yoga); ca fait un bien fou et s'est souvent une bonne prévention contre les blessures. En plus en natation, le corps a besoin de souplesse et d'amplitude.
  

Lorsque l'on s'échauffe, il faut faire des mouvements de bras + étirements?
D'accord mais j'avais lu autre part que l'échauffement avant la séance c'était les mouvements de bras et que les étirements étaient pour après la séance.
  

En ce qui me concerne, les étirements durant l'échauffement sont "légers"! position a tenir qq secondes sans forcer...C'est aussi un moyen de raviver la mémoire du geste avant de nager..
A ne pas confondre avec les étirements plus "appuyés" qu'on peut faire après la séance ou bien à part où on va tenir la pose 30", 1' voire plus...
  

Mon bras gauche va nettement mieux. En fait tout est normal maintenant. j'en tire plusieurs leçons : varier au maximum les nages et les exercices. Je ne pensais qu'au travail des bras en crawl. Je prends du temps pour les battements, et l'effort et les courbatures se répartissent mieux sur tout le corps La nage complète répartit l'effort. Et les courbatures sont plus légères. Et je m'étire souvent dans la semaine, à chaque fois que j'y pense. On dirait que ça remet les muscles en place. Je suis d'accord avec Klapo.
  

Question à tous pour les échauffements à sec :

Avant chaque séance de natation je prends minimum >5' pour m'échauffer à sec hors bassin,
je fais des rotations avec mes bras ( comme si je faisais du crawl ), d'abord doucement puis plus vite ( un bras à la fois ).
j'alterne une fois dans un sens et puis dans l'autre sens. comme crawl ou dos
Après j'augmente la vitesse avec le même principe.
ensuite de petit étirement comme l'explique notre maitre Klapo.

La question est : lorsque je fais les rotations de bras même lente, j'entends des bruit bizarre comme des cartilages qui se frotte les uns contre les autres avec frictions.
Je ne ressens aucune douleur lorsque j'entends les craquements.

Est-ce normal, entendez-vous ces mêmes bruits?
Est-ce grave, je veux dire qu'à long terme ces frictions peuvent-elles générer des problèmes tel que des tendinites, luxations,épicond. ou autres?
  

Cher tous, nouveau sur ce forum , je lis vos réponses et je suis super interressé, ayant eu le même probleme a l'épaule il y a 4 ans de cela (probleme qui a mis 9 mois pour etre resolu 20 sceance kine soldée par un echec) j'ai eu la chance de rencontrer un medecin Chinois (accupuncture) qui m'a soigné en 2 sceances. Pendant 3 bonnes années pas de probléme à la base je fais du surf. Depuis que je me suis mis a la natation il y a un an de cela et plus precisement aux plaquettes je remis en vrac mon epaule je suis en ce moment un traitement chez un Etiopathe ( le chinois ayant disparu) je vous tiendrai au courant dans les prochaines semaines de l'évolution de mon traitement.
Bonne guerison a tous;
  

cher nouveau sur ce forum !
J'avais acheté des plaquettes, je m'en suis débarrassée. J'avais pris un modèle Junior parce que la gonflette ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse c'est l'efficacité du geste naturel. Je sentais que les plaquettes, c'était trop violent sur le biceps et le triceps B.
Depuis que je nage sans plaquettes, je me sens beaucoup mieux.
  

Concernant les plaquettes, comme en témoignent les différents témoignages, il faut être prudent.

Les plaquettes n'ont d'intérêt (et surtout sont sans trop de risques) si le mouvement du crawl est bien exécuté; attention, qu'entend-t-on par là? la plupart des nageurs moyens amateurs n'ont pas le bon geste: ils nagent plutot à plat, les épaules presque l'horizontale sur l'eau et appuient sur l'eau avec la force de l'épaule. Quand on rajoute une plaquette, c'est la que cela peut faire mal.

Le bon geste en crawl n'utilise pas tant l'épaule que les pectoraux et surtout les dorsaux (muscles beaucoup gros et puissants que les (petits) muscles de l'épaule). Pour cela, il faut savoir utiliser le roulis des épaules.

On va appuyer sur l'eau avec le bras non pas devant l'épaule mais avec le bras sur le côté de l'épaule; vous allez voir que les muscles de l'épaule sont beaucoup moins sollicités et que les dorsaux eux le sont plus.

La puissance en crawl vient de ce geste. Bien sur, j'ai un peu exagéré ; il ne s'agit pas de nager en appuyant le bras completement sur le coté mais le roulis est absolument nécessaire.

Regarder la musculature des bons nageurs (sauf peut etre les nouveaux sprinteurs type alain Bernard): dorsaux et pas des épaules si rondes ou développés que cela...rien à voir avec des gymnastes par exemple...

C'est en effectuant ce roulis qui permet de solliciter cette chaine musculaire (qui sollicite moins l'épaule) que l'utilisation des plaquettes est moins risqué. Bon cela dit, je pense qu'on peut nager a des vitesses très raisonnables sans plaquettes..chacun ses gouts...
  

Klapo est un puits de sciences.
Toutes ces observations me paraissent très justes.
J'ai remarqué que depuis que je n'ai plus mal aux bras, le muscle qui couvre l'omaplate s'épaissit (je n'avais pas l'impression d'en avoir avant!). Donc, l'effort s'est effectivement déplacé.
Le roulis des épaules fait travailler tout le corps, même les abdominaux...
Magnifique natation !
  

Pour bien comprendre ce " roulis des épaules " :
il s'agit bien d'une évolution vers un crawl sportif ? qui implique la mise en œuvre des systèmes de pression / dépression qui sont à l'origine de la force de propulsion?
C'est à dire une technique qui est destinée à réaliser des " godilles " avec les bras;
soit un S sous l'eau avec le bras gauche et un 5 avec le droit?
Effectivement j'ai lu quelque part qu'à la suite de la prise d'appui ( bras tendu au maximum vers l'avant ), le mouvement de la main va progressivement s'accélérer en se déplaçant vers le bas et un peu vers l'extérieur avec UNE LÉGÈRE FLEXION DU COUDE.

Est-ce bien cette technique le ROULIS DES ÉPAULES???
  

le roulis des épaules concerne les épaules pas les bras (comme son nom l'indique). Cela est différent de la question de la trajectoire sous-marine de la main (S ou pas S).

Le roulis des épaules consiste simplement lorsqu'on nage à effectuer avec les épaules un roulis de bas en haut: c'est le contraire de nager à plat qui consisterait à nager en cherchant à garder les épaules constamment au même niveau sur l'eau en utilisant juste la force de l'épaule et du bras pour avancer.

L'interet du roulis est multiple:
- il permet d'être plus allongé sur l'eau: penser à la carène d'un bateau de course bien effilée et tendue vers l'avant par rapport à celle d'un gros ferry ou d'un bac à fond plat: à votre avis, lequel est plus hydrodynamique.
- il permet d'utiliser la chaine musculaire: bassin, abdos, dorsaux
- il permet d'aller chercher plus loin devant soi.

Visionner les vidéos de Popov ou Phelps sur YOutube..vous verrez le travail de leurs épaules. Le meilleur exemple dans ce domaine: vidéo dispo sur swimsmooth.com.

La question de la trajectoire de la main est une autre question:
- l'ancienne école disait qu'il fallait décrire une sorte de "S" avec la main.
- une école plus récente dit qu'il faut plutôt décrire un "I" (on parle de style "kayak", un peu comme le mouvement de la pagaie qui décrit une ligne droite entre l'entrée et la sortie de l'eau).

L'intérêt du "I" vient du fait qu'on s'est rendu compte dans la recherche de vitesse que le nageur avait tout intérêt à utiliser non seulement la surface de sa main mais également celle de l'avant bras pour avancer plus vite; plus l'appui de l'avant bras est rapide, plus de temps et de force gagné. Si vous regardez Phelps, vous verrez qu'il plie très vite son coude pour mettre la main ET l'avant bras perpendiculaire au mouvement ; c'est encore plus vrai chez Thorpe ou Hackett (quand on les voit nager de profile). cela donne une grande surface d'appui très rapidement. La trajectoire de la main est plus courte et directe. L'accélération de la main également. Les nageurs australiens utilisent beaucoup cette technique de nage; Hackett, Thorpe, Klim, etc...On parle aussi de FQS ou de catch-up style (ces derniers impliquent non seulement ce geste de casse du bras mais aussi le timing d'entrée du bras dans l'eau).

Honnêtement, pour des amateurs, il ne faut pas s'obnubiler sur cette question de trajectoire. Il y a plein d'autre principes de base à respecter avant cela pour mieux nager le crawl: le roulis par exemple


  

Si je cherchais une analogie au Judo ou Karaté, je dirais que cette question de trajectoire c'est plutot pour les ceintures noires

le roulis dès la ceinture jaune ou orange en revanche
  

D'accord avec Klapo
Je dirais aussi que le roulis des épaules donne de l'élan pour respirer . C'est l'épaule qui fait sortir le coude, et permets de prendre l'air sur le côté.
Beaucoup (de maitres-nageurs et les puristes du crawl) sont obnubilés par "la sortie du coude" . Le roulis des épaules me semble beaucoup plus fondamental, le reste suivra.
C'est le roulis des épaules qui fait que le corps devient une sorte de vrille qui se propulse dans l'eau.
  

Klapo,

Il faut quant même que je te dise que tu es une personne plus que précieuse et importante dans ce domaine pour évoluer.
Tu maîtrise parfaitement les sujets,
tout est structuré et compréhensible.
tu sais de quoi tu pales, tes explications sont claires et précises, elles sont celles d'un perfectionniste vétéran!

Bravo et encore merci...
  

Pouet pouet,
je ne suis pas mort... plus d'un an après ma blessure, je retourne aux bassins.
C'était bien une tendinite du sous épineux (échographie) j'ai fait une 10aine de séances de kiné qui m'ont fait du bien. je fais des exercice de décoaptation régulièrement.
cela fait trois semaines que j'ai repris et ça va. je recommance tout doucement, je ne compte plus les longueurs ni les temps, je compte juste le temps que je passe dans le bassin.
et j'ai toute une musculation à refaire...
A+
benoit
  

avatar de catpower
Catpower
> 8 ans
" Klapo,

Il faut quant même que je te dise que tu es une personne plus que précieuse et importante dans ce domaine pour évoluer.
Tu maîtrise parfaitement les sujets,
tout est structuré et compréhensible.
tu sais de quoi tu parles, tes explications sont claires et précises, elles sont celles d'un perfectionniste vétéran! "

Comme je pense la même chose je me suis permis de reprendre la citation entière et le fil tendinite-épaule bien exploité et commenté.
D'ailleurs Klapo est coach ou il doit l'être bientôt non ??!

Pour le coude haut qui traîne la main c'est clair : je dois ma tendinite à ce conseil (un peu sur-exploité certes !) alors que l'importance du roulis je l'ai trouvé ici et dans des bouquins...Moi c'est supra-épineux et trapèze plus blocage cervicales (débloquées avec ostéo) : mais apres 9 jours d'anti-inflammatoires, de glaces sur zone douloureuse, d'auto-massage avec la panoplie classique et d'une seance de mésothérapie, je m'inquiète un tantinet (et je ronge mon frein)
J'ai essayé l'aqua-jogging en posant la question à médecin sur la sollicitation de tendons touchés et il m'a dit que je pouvais y aller : or même les mouvements de la course à pied dans l'eau (au niveau de l'épaule bien sur ) sollicitent forcement ma zone rouge puisque j'ai mal le soir apres séance. Je pense auto-entretenir la tendinite donc je vais TOUT arréter et là je flippe !Mais au moins j'aurais peut-être un résultat ? Je commence quelques séances de ionisations demain avec anti-inflammatoire avec un gros espoir !
Sinon j'ai lu sur un site sérieux que la reprise post-tendinite épaule doit se faire par une progression de l'intensité par pallier de 5%. De l'activité par contre je ne sais pas. Quelqu'un a une idée ?

Je souhaite un monde sans tendinite à tous les nageurs !
Cat




Les étirements avant (en douceur comme en course à pied) et apres (bien sur) ne sont pas évidents sur les bassins quand on n'est pas en Club. Un problème de discrétion peut-être ou de manque d'habitude pour le Public?
  

bonjour catpower
j'ai eu il y a 5 ans suite à une luxation de l'epaule une déchirure du supra épineux. J'ai eu droit à un an de kiné avec des exercices bien précis à faire en balnéo. Il y a des mouvements autorisés et d'autres non, sinon on enflamme encore les tissus. Depuis, je me suis mise à l'aquagym. Il n'y a que quelques mouvements que je ne peux pas faire car l'épaule me dit stop... mais bon ca m'a permis de renforcer les muscles et là il y a 2 mois, je me suis à nouveau luxée l'épaule mais son fonctionnement revient beaucoup plus vite que la dernière fois (et la douleur a disparu en 1 à 2 semaines contrairement aux 6 mois de la dernière fois....)
en tout cas en aquagym, il y a toujours un échauffement de 5min au départ puis après l'activité des étirements de 5min et pour avoir des exercices plus adaptés à mon problème d'épaules, j'en avais informé le moniteur. je pense que c'est ce que tu devrais faire
et en ce moment en période estivale, je fais des échauffements avant de nager (les gens te regardent un peu sur la plage mais bon tu le fais pour toi et c'est ca le plus important)
  

Bonjour, je pense qu'il faut aller voir un ostéopathe professionnel il pourra vous dire ou se trouve exactement le probléme
  

J ai une cote felee depuis quelques jours. rester loin des bassins est un calvaire pour moi, qu'est ce que je peux faire. Je nage en dos et en crawl d'habitude.
Céline
  

celine
Attend patiemment et en trois semaines ça sera réglé; si tu force tu vas casser ta cote et ça va durer deux mois ; tu peux faire de la marche (faut pas tomber )
Je précise que je sais de quoi je parle car j'ai déjà eu par deux fois des cotes cassées
Bon rétablissement
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant