La dernière fois j’ai expliqué les différentes techniques de tractage et rétropédalage. Mais il reste une question existentielle : comment sortir une victime de l’eau ? En fait ça dépend de beaucoup de choses. Déjà ça dépend de l’état de la personne, mais pour simplifier disons qu’elle n’a pas de traumatisme au niveau de la colonne vertébrale (sinon j’ai pas fini les explications !)

La première solution consiste à garder la personne face au rebord de la piscine. Le sauveteur arrive en la remorquant en rétropédalage et se positionne face au mur.

Il pose alors les mains de la victime (ou les avants bras suivant la hauteur du rebord) sur le bord et les maintient à une main. Il doit alors contourner la personne pour se mettre à sa gauche ou à sa droite, tout en lui gardant les mains sur le bord afin qu’elle ne tombe pas à l’eau.

Puis arrive la partie la plus compliquée : le sauveteur doit sortir de l’eau sans que la victime tombe à l’eau. En gros, il faut prendre son élan, remonter sur le mur en faisant attention de ne pas s’appuyer trop sur les mains de la personne (sinon on les lui écrase et ça fait très mal 🙁 ) et aussi de ne pas trop battre des jambes pour éviter de lui donner des coups de pieds (ça aussi ça fait mal 🙁  ).

Bref le sauveteur doit être capable de sortir de l’eau sans se servir de ses jambes et avec une seule main ! C’est d’un gracieux indescriptible 😉

Suivant la hauteur du bord c’est plus ou moins difficile…

Maintenant que le sauveteur est sortit, il faut sortir la victime de l’eau. Sans lâcher la main, il se retourne face à la victime (donc face à l’eau), prend les 2 mains dans les siennes, prend son élan et tire la personne hors de l’eau en dessous du ventre. Sa tête doit atterrir sur la jambe du sauveteur (pour éviter de se cogner la tête…).

Puis il ne reste plus qu’à déposer délicatement la victime au sol et à lui ramener les jambes hors de l’eau.

Et voila ! Après toutes ces péripéties vous pouvez prendre soin de votre victime !

L’autre solution consiste à tourner la personne dos au mur. Mais elle est plus dangereuse car si le sauveteur n’arrive pas à la tirer hors de l’eau en une seule fois, elle se retrouvera avec l’arête de bord de bassin au milieu du dos, ce qui fait très mal!

La sortie sur le ventre est donc privilégiée !

Malheureusement je n’ai trouvé ni photos ni vidéos pour illustrer cet article 🙁

3 réponses à “Sortie de l’eau d’une victime”
  1. saigonnais dit :

    En moyenne, cela te prend combien de temps pour sortir la victime de l’eau.
    Quel est le temps maximum requis ?

    J’invite les nageurs et les sirènes à poster le lien à une vidéo reliée à ce sujet s’ils la trouvent.

  2. bambou dit :

    C’est assez rapide, même si c’est long à décrire 😉
    Je ne me suis jamais chronométrée, mais je pense que ça fait moins d’une minute. De toute façon, le but n’est pas de le faire rapidement mais plutôt bien.

  3. saigonnais dit :

    J’écrivais ceci :
    Deux minutes suivant l’immersion dans l’eau, l’enfant perd connaissance.
    – Son cerveau sera irréversiblement endommagé à cause du manque d’oxygène 4 à 6 minutes plus tard.
    – La plupart des enfants qui survivent une noyade sont secourus dans les deux minutes suivant l’immersion dans l’eau.
    – La plupart des enfants décédés sont retrouvés 10 minutes suivant l’immersion dans l’eau.

    Dans ton exemple, j’assume que la victime perd connaissance.
    Assumons que cela prend 1mn pour la sortir du bassin. Cela signifie qu’il te reste de 3 à 5 minutes pour réanimer la victime avant que son cerveau ne soit irréversiblement endommagé. Le temps passe vite.
    Vous devrez vous faire chronométrer pour savoir exactement combien de secondes cela vous prend pour sortir la victime de l’eau parce que chaque seconde compte en cas de noyade.

  4.  
Répondre