lundi 16 mai 2022
posté par stephane1405 à 12:07

Pourquoi n'y a t'il pas des lignes par vitesse dans les piscines ?

vu 1221 fois, followers=12
Le problème n'est pas tant le nombre de personnes sur la ligne de natation mais que des nageurs lents et rapides cohabitent.

Les piscines proposent aujourd'hui souvent des lignes avec accessoires ce qui est paradoxal car certains accessoires font avancer plus vite (palmes) tandis que d'autres ralentissent (pool boy). Elles proposent également des lignes dédiées à une nage, ce qui est là encore inutile car certaines personnes nagent le crawl lentement par exemple. En revanche, on voit rarement un système de lignes par vitesse.

Je propose le système suivant avec trois types de lignes : Nage Relax, Nage Normale et Nage Rapide.

Admettons qu'une piscine dispose de 5 lignes (1 à 5), les lignes latérales (1 et 5) sont des lignes pour les nageurs lents, ces lignes sont appelées "Nage relax". Les lignes 2 et 4 sont réservées aux nageurs plus rapides et sont appelées "Nage normale" et enfin la ligne du milieu (3) est réservée aux nageurs rapides et est appelée "Nage rapide".

Comment savoir dans quelle ligne aller ? Si une personne se fait doubler plusieurs fois, elle va sur une ligne plus lente sauf si elle est déjà sur une ligne "Nage relax". Si une personne double plusieurs fois, elle va sur une ligne plus rapide sauf si elle est déjà sur la ligne "Nage rapide" auquel cas elle suggère à la personne doublée d'aller sur la ligne d'à coté.

11 commentaires

  

Salut,
Le soucis c’est qu’un bon nageur généralement ne fait pas l’intégralité de sa séance à la même allure ni dans la même nage. En réalisant des séries, du fractionné, etc. Il faudrait presque que les lignes soient alouées dynamiquement selon le niveau des personnes présentes qui peut varier d’un créneau à un autre…
Christophe
  

Dans ce cas, on passerait dans la ligne d'à côté (qui a une vitesse différente) au cours de sa séance.
  

A Keller c'est le cas, et ça fonctionne pas si mal. Ils avaient essayé il y a quelques années les lignes par nage, et c'était beucoup moins bien, les niveaux étant trop hétéorgènes.
Il y aura toujours des gens qui se trompent de ligne, mais c'est marginal je trouve.
  

J'aime bien l'idée des lignes par niveau, sauf qu'à vouloir trop faire la police des bassins, ça se retrouve dans le comportement des nageurs : le nageur rapide qui nage chez les lents va se faire inviter par ces derniers à changer de ligne, et vice-versa. Chacun doit-il nager à la même vitesse, à la queue-leu-leu sans faire d'histoire ?
Quand je vais nager à la piscine ce n'est pas pour recevoir des remarques sur quelle ligne je devrai nager et je m'abstiens également. On peut tout à fait adapter sa séance aux conditions natatoires du jour
  

Cela dépend de la piscine. A Nogent c'est bien rangé par exemple je trouve, je ne me trompe pas.
Je nage lentement et me suis fait virer par un pompier (crâne rasé, bronzé, musclé, viril quoi) d'une ligne "rapide" à Gennevilliers une fois. En crawl il me tolérait mais en dos, non ! Maintenant quand je me suis trompé et que ça va trop vite, je change de ligne. Et je vais emmerder les fers à repasser à côté qui nagent moins vite que moi (il y en a!)
Mais je pense qu'on ne peut pas s'offusquer d'avoir des gens trop lents dans une piscine publique. C'est au plus rapide de s'adapter. Sinon, il a des clubs, la mer, les piscines privées.
  

@Grignous, tout à fait d'accord c'est au plus rapide de s'adapter.
  

Parfois les plus rapides n’ont aucune possibilité pour se rabattre
Cela m’est arrivé dernièrement à Brûlé (porte d’Orléans) ou il y a pourtant beaucoup de lignes mais c’était le dimanche et dans chaque ligne des brasseurs bien au milieu.
L’idéal serait deux lignes brasse/4nages, deux lignes crawl/dos, deux lignes matériel, et une lente une rapide dans chaque cas. Les « moyen » s’adaptant selon l’humeur du jour. Dès que l’on est plus de 3/4 dans un bassin de 25m il est difficile de nager à la vitesse que l’on veut/peut si le niveau n’est pas homogène. Et le nageur français est assez fier de son niveau et peu discipliné !
  

Hello,
Je pense être dans la catégorie des rapides et je fais effectivement attention lorsque je double, ou alors je ne claque pas des culbutes lorsque trop de personnes patientent en bout de lignes, éviter le pap si trop de personne de front, etc.
J'hésite souvent entre dialogue informatif et ne rien dire et subir, lorsque des personnes avec matériel viennent dans la ligne (si je suis en dos, et que la personne devant traîne et nage avec palmes...), ou bien que la personne nage vraiment trop au milieu au point d'être impossible de dépasser, en général je peux parler, mais d'une ça me coupe dans mon effort et mon voyage intérieur (3000m, tu prends le temps d'être dans un autre monde), et puis c'est lassant de toujours répéter.
Mais oui, je pense qu'il faudrait un mix, matériel/sans, rapide/lent, mais SURTOUT une ligne dédiée à la brasse tout niveaux. Parce qu'on va pas se mentir, mais c'est vraiment la nage la plus exploitée mais surtout la plus pénible à doubler, entre les hyperlaxes des adducteurs et les brasse coulée qui calculent rien à leur environnement.
Ha, dernier point, le ou la nageur qui anticipe son virage en partant en diagonale pour toucher la gauche du muret, sans avoir pris l'info, et en général ça donne queue de poisson quand justement tu te calais sur le virage pour doubler, vu que ta coulée fait le double ou triple d'un nageur lambda.
Et moi j'aime pas gâcher ma coulée
  

personne nage vraiment trop au milieu au point d'être impossible de dépasser

c'est toujours possible par la droite


le ou la nageur qui anticipe son virage en partant en diagonale pour toucher la gauche du muret

Selon moi c'est pourtant exactement ce qu'il faut faire y compris pour les nageurs lents, ça permet à un nageur derrière de faire sa culbute au milieu, voire à un second nageur de passer. Ca a l'avantage de protéger le premier nageur lors de sa propre culbute car il arrive à droite, et ceux qui doublent ils peuvent continuer à doubler dans leur ordre respectif dans le prolongement de la longueur d'avant.

Au contraire faire la culbute au milieu c'est dangereux car c'est prendre le risque de se prendre une personne qui doublait dans la zone des 5m, et la culbute à droite (et l'arrêt à droite) ça devrait être juste interdit.
  

Ha ha oui c'est possible par la droite mais c'est vraiment pas conseillé, déjà par usage habituel et ensuite parce que ça peut occasionner un malentendu et une situation problématique, car le nageur lent ne s'y attend pas.

(comment on quote sur ce forum ?)
"Selon moi c'est pourtant exactement ce qu'il faut faire y compris pour les nageurs lents, ça permet à un nageur derrière de faire sa culbute au milieu, voire à un second nageur de passer. Ca a l'avantage de protéger le premier nageur lors de sa propre culbute car il arrive à droite, et ceux qui doublent ils peuvent continuer à doubler dans leur ordre respectif dans le prolongement de la longueur d'avant."
Bah je trouve que ça n'est pas un bon comportement pour une vie en collectif dans une ligne de nage. (En plus souvent, le nageur lent s'arrête au muret)
Pour moi, tu fais ta nage en ligne droite, tu arrives au muret à droite (si tu es un nageur rapide et qu'il y a peu de chance que quelqu'un te colle, tu peux arriver au milieu). Puis, soit tu fais ton virage, soit tu te décales à gauche pour laisser de l'espace à ceux qui arrivent. (C'est comme ça qu'on faisait en club et ça marchait très bien.)
Si vraiment tu as trois nageurs qui arrivent, bah nageur lent arrive à droite, le rapide qui grille et arrive au milieu voire à gauche et le 3ème arrive juste après le lent à droite quand le lent sera reparti. Tout cela est théorique bien sûr, car ça dépend des gestuelles et type de nages


La culbute, si on sait la faire, on peut la caler entre deux personnes qui patientent au muret, mais c'est franchement pas très courtois ! Donc on évite évidemment


Mais le summum de la ligne relou pour moi ça reste les nageurs en brasse hyperlaxes qui se croisent fréquemment dans ta ligne et que tu es en crawl.
  

@Naldo pour quoter il faut mettre "> " en début de ligne


En effet doubler à droite ça créé un effet de surprise pour celui qui se fait doubler ainsi. C'est aussi un moyen de faire prendre conscience à la personne qu'il ferai mieux de serrer la ligne, en général ça marche bien (surtout si c'est au moment où deux nageurs en face arrivent de front, empêchant le nageur de se rabattre
).

Sinon je persiste, pour moi le nageur lent qui fait sa culbute à droite, ou à droite du T ça casse le rythme du nageur rapide derrière qui veut le doubler. Souvent les nageurs lents ralentissent à l'approche du virage, alors qu'un nageur rapide aura au contraire tendance à accélérer.
Imagine un nageur lent qui avance en ligne droite jusqu'au mur en ralentissant, un nageur rapide derrière ne peut pas le doubler après les drapeaux car il ne sait pas si le nageur lent va s'arrêter, marquer un arrêt, faire une culbute, etc... doubler dans ces conditions c'est prendre un risque important de collision, et surtout d'être fautif car on n'est pas censé doubler dans cette zone.

En effet les brasseurs flexibles c'est le stress de se prendre un mauvais coup. Je me suis déjà pris un coup dans le bras d'un brasseur d'une ligne d'à côté et j'ai eu mal plusieurs semaines.
 

 

Répondre au message


Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message

 

 

Précédent | Retour | Suivant