Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 19 aout 2014
posté par balth à 22:27

mauvaise séance ça vous arrive ?

vu 5454 fois, followers=14
bonsoir à tous

je sors de l'eau… enfin, presque, le temps de rentrer quand même…
Très mauvaise séance aujourd'hui, j'ai réussi très péniblement à aligner 50 longueurs, en me traînant et en ayant l'impression d'être une pierre tombale qui nageait

J'étais pourtant arrivé content d'être là, après la pause de lundi (je nage tous les jours sauf lundi et jeudi). Une fois dans l'eau, rien qui va, y'avait pourtant dans ma ligne un superbe nageur (= nageant très bien) qui aurait dû me motiver, ben non !

Je pense pas qu'il faille chercher midi à 14h, c'est juste une "journée sans" comme on dit, mais je voudrais savoir si cela vous est arrivé à vous aussi.

Samedi c'était l'inverse : pas en forme, je me suis forcé à y aller, au nom de la régularité, et j'ai en fait aligné 2500 m


En fait le sentiment que j'ai là ce soir, c'est de la déception, et de la tristesse. J'ai "raté" quelque chose. Mais quoi ? Je ne fais pas de championnat, je ne cherche pas à nager vite même, je cherche juste à prendre du plaisir à nager. Et là, rien… c'est super bizarre et dérangeant.

Une bonne nuit là-dessus, et j'y retourne demain
Je reprend la natation depuis un peu plus d'un mois, après des années d'arrêt (alors que j'ai fait du club étant ado), et je crois beaucoup à la régularité.

83 commentaires

  

Absolument! Et surtout au cours de 'reprises' où parfois je perds patience et me sens plus lent encore que je ne le suis réellement. Ou tout simplement j'arrive dans l'eau mais je perds la motivation de nager après quelques longueurs seulement, je commence à traîner, ce qui me démotive encore plus, ... une vraie spirale vers le bas quoi.

C'est comme tu dis, je crois aussi que c'est la régularité qui après une période d'arrêt redonne l'habitude - et l'envie, voire le besoin - de nager souvent sur une période plus longue.

Mais l'inverse m'arrive aussi: de me motiver en nageant, surtout quand je me dis que, puisque je ne suis pas tellement motivé pour y aller, je vais y aller sans me stresser, sans me poser de but précis (ni en vitesse ni en distance). Par contre les séances les plus déprimantes sont celles où je crois intercaler vite-fait une demi-heure entre deux rendez vous qui me stressent et avec la mauvaise conscience, déjà en entrant dans l'eau, que je n'aurai pas le temps de finir une séance convenable. Je bourrine, me fatigue pour un rien, suis crevé après, et je ressors avec l'impression de n'avoir rien fait qui vaille.
  

oui je crois beaucoup à la régularité. Y retourner, quoi, malgré la mauvaise séance d'aujourd'hui. Passer par dessus cette impression pas agréable dans la bouche presque, et y aller demain, sans rien attendre à la limite comme tu dis bego, et on verra. J'ai bien conscience que je vais pas retrouver l'endurance de mes 20 ans comme ça, du jour au lendemain.
J'y retourne demain… et je garde à l'esprit, plus que tout, les cinq séances hebdo que je me suis fixées.
  

Je crois qu'il ne faut pas oublier la notion de plaisir.
Le plaisir va avec le désir, c'est comme quand on mange ou on dort. Parfois on mange ou on dort beaucoup alors qu'à d'autres moments de l'année on en a moins envie et c'est tout à fait normal.
Il faut écouter son corps car il nous donne des signaux précieux.
Quand à la notion de régularité, ce n'est pas un sésame pour progresser dans les sports d'endurance. Il suffit de s'intéresser aux notions de fartlek ou de fractionné pour le comprendre. On peut tout à fait faire moins et mieux.
  

Oui, cela arrive à tout le monde pour des raisons multiples : hors de forme, mal dormi, mal digéré, stressé ou au contraire apathique etc. Il ne faut pas dramatiser. Le mieux à mon sens, est de changer momentanément de piscine, de distance, de style ou de façon de nager (avec ou sans pull-boy, crawl 2 ou 3 temps, brasse coulées simple ou double etc), et d'attendre paisiblement que la forme revienne peu à peu. Bon courage !
  

D'abord bravo balth,

Je reprend la natation depuis un peu plus d'un mois, après des années d'arrêt (alors que j'ai fait du club étant ado), et je crois beaucoup à la régularité.

J'ai un peu le même profil, et connais aussi des désappointements. Quoi de plus frustrant que de se lancer en crawl, bien partir les premiers 25 m pour "bourriner" après jusqu'à la fin des 50 m ? Je n'en suis ceci dit qu'à un maximum de 30 longueurs par séance, question de temps disponible le midi...

Ça fait maintenant plusieurs mois que je m'éreinte à améliorer mon souffle, et la progression est je trouve lambinarde. Je crois aussi à la régularité, tout comme au plaisir de la glisse associée à une bonne technique, c'est pourquoi je ne lâche pas...


@ rouletabille :

Il faut écouter son corps car il nous donne des signaux précieux.

D'autant plus précieux qu'ils permettent de savoir ce qui peut être améliorer techniquement parlant, et aiguisent le sens de l'observation, ce qui est loin d'être négligeable.

Moi, c'est demain jeudi 21 la reprise en natation en bassin de 50 m, après quelques longueurs en eaux vives (pas à Annecy
) ou en bassin de taille réduite (< 15 m), donc séances plutôt accessoires...

Bonne nage à tous
  

merci à tous pour vos encouragements. Bien sûr que la notion de plaisir est importante, c'est elle qui prime chez moi, personne ne m'oblige à nager, si je le fais, c'est que je raffole de la flotte d'une part, et que je raffole d'autre part de la sensation de mon corps dans l'eau

Quand je dis que je crois à la régularité, finalement ça rejoint le plaisir tel que je l'envisage : j'ai fait une mauvaise séance ? Soit. Ce n'est pas grave et ça peut être dû à plein de raisons telles qu'évoquées par bigmac. Je ne veux rien prouver dans le bassin, ni à moi ni aux autres nageurs et nageuses. Je veux juste… sentir l'eau courir sur mon corps en mouvement… Finalement c'est un peu pour ça que je nage avec tant de plaisir : goûter à l'infini ce sentiment d'être… à ma place, dans l'eau, bien plus que sur le plancher des vaches


(et ne me demandez pas de quel signe astro je suis…
)
  

Comme dans la vie et étant des humains, pas machines, on a des jours de tout type...

Un jour de la semaine et un même horaire peuvent être tellement différentes d'une séance à une autre pour beaucoup des raisons. D'autant plus que pour les gens qui ont une vie stressante de grande ville qui bossent et vivent au même temps...gestion du temps pas évident. Et cela affecte aussi beaucoup. J'imagine que si on avait tous les jours pour juste penser à soi et prendre nos plaisirs on aurait une forme et esprit bien plus regulier.

Mais dans ce train de vie actuelle vaut mieux se contenter à pouvoir nager. Et puis s'adapter la séance en fonction des sensations, affluence (surtout à paris horaire public), forme...envie...

Avant je m'obsedais bcp par le distance et les temps. Maintenant je me passe de rajouter ce stress de plus. Je fais ce que je peux sauf si j'ai une journée de me sentir au top et nager avec énérgie et force. Dans ce cas je profites au maximum de ce cadeau et j'essaie de faire une super séance. Au cas contraire, je ne cherche plus à me casser.

Comme tout dans la vie, il faut évoluer et vivre les choses par soi à sa façon et son rythme. Chaque personne est différente.
  

je suis d'accord à au moins 100 % avec ce que tu dis, Gemma


et c'est pour ça que je fais pas trop de pub pour une des piscines où je vais dans ma province, quand je rentre de la capitale (où je bosse), pour éviter que vous veniez tous et qu'il y ait foule dans les lignes d'eau
  

Voilà une parole sage Gemma... C'est bien
  

non moi que des bonnes
y a qu'à lire mes comms.
On m'appelle aussi Baden Powell
  

Mirouf : alors tu me diras laquelle (parole) parmi mon blablabla assez long (comme d'hab) trouves-tu la sagesse

Je croyais que cela était au contenu.

Je me base sur le principe simple qu'on a tous des neurones et qu'on les fait bouger si on ne les fatigue pas trop avec des bêtises superficielles
  

les bêtises c'est bien quelques fois… pas les superficielles, mais les autres…

et puis y'a celles de Cambrai aussi


ok je sors
  

D' accord avec gemma à 100 000%

La différence, les différences, c' est ce qui fait la beauté du monde

Bien sûr qu' il faut être à l' écoute de son corps. Il nous envoie des messages que souvent on refuse d' écouter mais un jour ou l' autre on le paye. Dans mon cas perso j' espère juste qu' il ne me fera pas payer le prix fort

balth est il poissons ?
  

bien vu, suis poisson ascendant cancer, donc signe d'eau ascendant eau…


Il faut être à l'écoute de son corps, mais pas seulement, de son âme aussi… Pas trop non plus, tout est une question d'équilibre.

Privilégier le respect de ce que te dit ton corps, s'il est fatigué ne pas lui en demander trop. Savoir le forcer juste un peu, et si ça ne vient pas, sortir de la ligne d'eau sans insister, le lendemain sera autre. Car c'est important aussi : revenir le lendemain (ou la fois prochaine initialement prévue, peu importe).
  

Après ma séance en 50 m (reprise), j'ai constaté quelques nuances à apporter au qualificatif "mauvais".

Rares doivent être celles qui le sont de bout en bout (pour moi par exemple, sur une distance de 1000 m). Par contre, rester sur une (bonne) moyenne tout au long des longueurs ressemble au jeu du yoyo.

Là, les choses se sont réparties entre rythme moyen - rythme "essoufflé" - rythme "vite que j'arrive à la fin
" ! Au delà de ce ressenti, tout corps intègre ses expériences, et se bonifie pour atteindre une manière de nager avec plus de fluidité, avec une musculature mieux mobilisée, des mouvements mieux maîtrisés, et cætera.

De mauvaise séance intégrale n'y a-t-il alors vraisemblablement pas...

Et d'ailleurs à NageurFélin, quel peut bien être ce prix fort évoqué ?
Flotter dans l'élément aquatique compense justement les efforts trop vifs que nous serions susceptibles de fournir
...

Bonne glisse à venir
  

Ça arrive, ce jour , une séance prévue avec des temps et rien ne va
1200 m en 20 ' en dos , résultat 1000 m en 20 ' avec beaucoup de mal
8 fois 100 m 4 nages , résultat 400 m avec difficulté et des temps de 2' au 100
des 100 en 1'30 fais en 1'45 , pas de quoi se souvenir de la séance , seul la recup m'a parue agréable
  

Petite séance de reprise , après une rhino-pharyngites , qui m'a laissé des courbatures, a peine les 1600 m réalisés ,je suis sortie frigorifié , j’espère que cela ne va pas durer et que la forme va revenir
  

Oui souvent le LUNDI d'ailleurs !
  

Encore une mauvaise séance , après trois séances consécutives , a celle d'aujourd'hui , je suis à 20 s de mes temps habituelles sur 400m , j'ai des difficultés sur la résistance physique , j’espère que ma séance de demain sera meilleur , comment vous faites pour ne pas connaitre ces aléas
  

T'es sans doute en surentraînement Lepyro. Force-toi à te reposer entre tes différentes activités sportives même si t'as pas envie.
  

J'ai suivi tes conseils Rouletabille , je n'ai nagé que 1500 m ce jour, cela fais du bien de temps en temps, mais je perds un peu de km chaque année , je suis en retard de 10 km par rapport à 2014 pour le même nombres de séances . je faiblis avec l'age
  

Conserve autant que possible le contenu de tes séances, mais si tu nages moins, fais aussi régulièrement des tests sur 50, 100 et 400 pour t'assurer que tu ne perds pas trop même en nageant moins.
Quand tu te sens assez bien, n'hésite pas à prolonger un peu la séance ou même à en ajouter une sur la semaine et a contrario si ça va pas trop, décale ou bien supprime carrément la séance.
  

Un dialogue intime avec son propre corps....
  

Profitant de l'occasion sur ce fil si représentatif de l'esprit de nageurs.com, un grand merci à toutes et à tous pour ces dialogues, ces questions, ces tentatives de réponses nuancées, subtiles, ces conseils, ces discussions.
D'une manière générale ce site m'a énormément (initiatiquement) apporté :
Appréhender et penser de manières différentes, (ré)apprivoiser les limites de son corps, de ses capacités physiques et mentales; ce dialogue intime sert aussi aux relations, l'âme en paix, en partage, mieux prêt à accepter la différence, l'altérité et s’émerveiller de ces moments de lumière !
  

Je viens de regarder mes séances de l'année dernière, et je comprend pourquoi je nage beaucoup moins, je ne nage plus que 40 /45 mn car je nage le midi (séance de 12 h à 13 h ) alors que je nageais le soir une heure, maintenant le soir j'ai une activité autre durant cette heure la danse de Salon, il faudrait que je trouve le temps pour une séance d'une heure le soir dans la semaine pour retrouver de l'endurance.
  

Mes prévisions d’entraînements d'une séance d'endurance d'une heure vient de ne plus être d'actualité, j'ai fait mon EFR (explorations fonctionnelles respiratoires ) Hier et j'ai tendances à faire des hypoxies à l'endurance , tout va bien sur une demi heure au test d'effort , au delà c'est plus négatif , mon allergologues m'a déconseillés c'est envie de faire ce type d'entrainement , il prefaire que je reste sur 1 demi heure et 1 quart heure récupération , pour ne pas risquer de faire une hypoxie grave, je vais devoir me contenter de mes séances habituelles.
  

encore malade , un rhum , voila qui ne va pas améliorer les performances , on va se contenter de 1500 m cool bien nager,moi qui comptais faire un peu plus de distance que l'année dernière , c'est très mal partie .
  

Un rhum carabine ou un rhume ?
  

Nager devrait rester un besoin et non un exploit à tout pri... faire d'autre activités, c aussi important.
mais je comprends, g moi même été privé de natation pdt 2 ans, et la reprise à base de 30 mn me démoralisait grave...
J'en ais BESOIN, et je ne comprenais pas cette frustration injuste... g même failli y rester...
Bref g retrouvée un rythme.... et mon bonheur d'être ds l'eau.
PREND DU PLAISIR A NAGER TES 1500m et préserve ta santé. Pr le moral tes autres activités ferons le reste. bon courage à tous ceux qui vivent la même chose.
  

vous avez raison, de toute façon, Persévérance chaque jour, en augmentant progressivement la longueur est la plus appropriée
  

Je viens de constater , grâce aux remarques de l'ex-entraîneur de ma fille que je faisais mes culbutes dos pour le crawl , je fais bien la culbute crawl retourné ventral au premier 25 m , mais après je fais une culbute dos et après je me retourne pour crawler et je perds le bénéfique de la propulsion du mur , d’après entraîneurs je perds 3 à 4 seconde sur ces autres culbutent , comme quoi j'étais focalisé sur la nage , un regard extérieur est bien utile , je vais tenter de gommer ce problème pour des meilleurs temps sur 1500 m , je ne faisais presque plus que du dos d'ou cette mauvaise habitude en crawl et des temps presque similaire en dos quand crawl, mais pas 1500 m dos
  

bien!!! vous avez de la chance de pouvoir culbuter... moi g oublie, à force de me focaliser sur ceux qui tiennent les murs... Mais bravo, vous avez raison, il faut tjrs chercher à s améliorer....
  

Une séance de 3 km dans toutes les nages , mais une légère hypoxie à la sortie du bassin , un taux d’oxygéné dans le sang à 92 % ,il ne fallait pas en faire plus, je dois faire attention est surveiller mon asthme, maintenant que je maîtrise mon diabète
  

  

Toujours le problème d'une bonne séance une journée et le lendemain une autre mitigée surtout après les activités danses , des douleurs aux articulations genoux et chevilles
  

G donc de la chance... Jamais mal nul part!!! sa viendra surement... en attendant, je me regallll (rando, plonge, velo... tjrs en action...) cool
  

Diabète maitrisé et hypoxie toléré... Alors cool, il suffit de trouver le bon rythme pour ne pas faire souffrir le Corp...
Bravo de ne pas donner raison aux bobos du quotidien.
  

Période difficile , Un coup de pied de brasseuse sur le nez rend le port des lunettes insupportables , je ne parviens pas à nager la tète hors de l'eau, je ne me rendais pas compte de la difficulté , de ce fais les séances deviennent très courte
  

C'est pas Gigi la brasseuse qui t'as donné un coup de pied ?


Blague à part pour moi c'est toujours avec appréhension que je double un brasseur ......
  

Mon épouse ne nage pas dan ma ligne et elle fait attention aux autres nageurs , je vais nager sur le dos le temps de la résorption de l'hématomes de mon nez , c'est la première fois depuis des années que cela m'arrive , nager quand la piscine est surbooké, j'éviterais
  

Mon épouse ne nage pas dans ma ligne et elle fait attention aux autres nageurs , je vais nager sur le dos le temps de la résorption de hématome de mon nez , et ne plus nager et doubler lorsque la piscine est surbooké surtout quand une brasseuse vient dans la ligne réservé crawl et ne fait pas attention
  

Bon retablissement j'espere que tu ca va aller !
  

Et oui... les bobos des brasseurs..... je ne ferai pas ma liste, mais en plus d'être la nage la plus chiante ds les lignes d'eau, il faut dire que les supers spécialiste de cette nage ne ménagent pas les autres... cout de pied à gogo, impossible de dépasser.
Je voudrai parfois leur expliquer que sans faire des écarts de fou, ils peuvent avancer autant (travail d'articulation) et que la violence de leur propulsion peu aussi être modérer lors du passage d'un autre nageur.
Moi j'évite soigneusement cette nage, pourtant j'étais une nageuse de brasse, mais depuis que je fréquente les lignes d'eau des piscine parisienne, je me suis adapté... jamais de Pap, presque pas de brasse (en guise d'échauffement tt en douceur ou en pull boy).
J'aime nager et pour ne pas m'en priver je m'adapte. Alors, bon courage à toi en dos le temps que tu retrouve ton accessoires lunette... moi, je quitte tt juste mon attelle pour entorse de brasseurs...
  

bonjour

je nage exclusivement la brasse, car je ne sais pas nager une autre nage et sur de bonne petite distance et très régulièrement. Je nage très souvent dans les lignes. Cela est très rares que je donne des coûts aux autres nageurs. Pour cela quand je sent qu'un nageur est en train de me dépasser (une tape sur mon pied, une résistance moins importante de l'eau...) soit je fais des mouvements de dauphin avec les jambes ou j'utilise exclusivement les bras pour avancer.
Il faut savoir se situer par rapport aux autres nageurs et évaluer la vitesse de chaque membre de la ligne.
Enfin ce que je ne supporte pas, c'est les ONE WORLD CHAMPION (dixit mon vocabulaire
) qui au bout de 50 mètres font une pause de 5 minutes au T et font tous pour éviter de se faire dépasser, régulièrement quand il y a coup c'est pendant ces périodes la.
Merci
  

  

Tu dois être le brasseur parfait Lanztracteur, car je n'ai jamais vu un brasseur agir de la sorte dans les horaires public... A mon grand regret !
  

Non je suis loin d’être parfait. Je ne dis pas que je donne pas de coups cela m'arrive (comme tous) mais j'essaye de faire attention.
Un point aussi qui a son importance, je ne nage pas à Paris et je pense que les fréquentations dans les bassins de Limoges ne sont pas ceux que vous connaissaient...
  

Moi j'ai nagé 4 ans dans bcp des piscines parisiennes et dans tous les créneaux possibles et ok le debut je faisais que crawl mais après mon passage par deux clubs, j'ai pu re-pratiquer les 4N et je peux dire que ces 2 derniers ans je l'ai pratiqué dans ces mêmes piscines et dans ces horaires, crawl, dos, brasse et pap.

Et avec la brasse je suis suuuuuuper obsessive à mon ciseau des pieds lorsque je ne suis pas seule dans la ligne. Par nature j'ai déjà un ciseau pas large car je dois avoir un mouvement de brasse particulier (c'est un peu mon spé à mon humble niveau dans les compets masters). Et dès que je double ou que qqun me double je passe à un ciseau presque sans écartement ou même une spéce de ondulation. Il faut juste être soignant quand on nage avec des autres et faire attention. C'est juste cela que les gens devraient avoir dans la tête tout le temps, tu n'es pas, donc tu fais attention.

Et en faisant pap, pareil. En doublant avec attention même.

J'ai des témoins of course de cela. Mais je ne suis pas la seule. Avec les nageurs de ce site que je me trouve à nager à midi à Massard ou Saint Germain par exemple on a fait comme cela.
  

Aujourd'hui, c une brasseuse chochotte qui voulais me donner mauvaise conscience parce que je l'avais effleurée de la main, alors que j'étais en dos et que je dépassais... le monde à l'envers... c elle qui prend c aise, c elle qui est au milieu d la ligne d'eau, et c moi qui prend...
Heureusement que je ne m'arrête jamais pour écouter les peines.... car je ne ferai que sa. J'ai du mal à comprendre ce que c personne font ds des piscines Pareil? Pourquoi ils ne réservent pas une ligne d'eau pour leur petite personne? sa existe, il faut en profiter... non?
Sa ne changera donc jamais.....
  

Ce jour , je retrouve enfin mes lunettes et mon nez ne me fais plus souffrir , mais maintenant c'est les articulations au bout de 1000 m c'est dur, les 700 ou 800 m suivant sont pénibles, les traitements ne sont plus aussi efficace avec le temps, connaissez-vous ce soucis
  

Aujourd'hui, bonne séance de presque une heure , pas trop de douleurs par rapport à d'habitude, j'ai des hauts et des bas, mais la séance de kiné samedi m'a fait du bien , pourvu que cela dure
  

A bien réfléchir , ma crise d’asthme de samedi a due me faciliter ma séance de ce matin avec toute la ventoline que j'ai pris hier , je crois que j'étais super doper ce matin d'ou cette très bonne nage
  

Ce mardi séance moins bonne qu'hier, un peu plus de fatigue et pourtant je ne nage que 50 ou 55 minutes à chaque fois ,toujours ce problème d’oxygénation
  

Articulation et douleur, Asthme et dopage, et enfin; jour meilleur... Alors c merveilleux... Je pense que c mieux de retenir les bonnes choses.
En plus, vous n'avez pas l'air d'abandonner pour autant. L'activité à toujours fait du bien aux articulations, surtout lorsque c l'arthrose qui occupait les lieux.
Autrement il faudrait mettre sa, sur le compte d'une fatigue articulaire???? vous en faite surement trop??? donc, repos, ou modifiez vos séances de temps en temps, sa vous évitera des tendinites... et surtout, même ci vous adorez nager, pas de séances en continu, toute la semaine par exemple.... sauf si vous avez des comptes à rendre à un club... Nager doit rester un plaisir, et jamais une contrainte qu'on s'impose, pour faire mieux ou plus vite q les autres...
Bon courage avec tt c petits bobos, mais n'abandonnez pas.... Super la DOPE Ventoline... Hi hiiiiiiiiii
  

Y avait un reportage sur le JT de la 2 y a 3 ou 4 mois sur un retraité aux USA qui prenait de la testo, faisait du vélo et soulevait de la fonte.
J'ai bien peur que le culte du corps nous amène à ces énormités sous peu. En ce qui me concerne, je ne ferai pas partie de ce folklore.
  

Mais, aujourd'hui ,une séance plus modeste 2000 , mais la ventoline n'est pas pour moi un dopage , mais une nécessité pour mon asthme
  

Si , je ne me force pas à respirer à la natation ,je suis obliger de faire mes exercices respiratoires à sec avec le respirateur et je n'aime pas , je préfère le faire dans l'eau , sinon ma capacité respiratoire diminue et mon oxygénation n'est plus aussi bonne , déjà que j'ai le respirateur la nuit pour les apnées
  

Sinon , voila mon appa
  

  

@ lepyro

C efficace le Powerbreathe ? D'après la fiche de présentation et les avis Amazon (http://www.amazon.com/POWERbreathe-Fi...) j'ai pas réussi à savoir si ct une arnaque ou pas.

Je pensais m'en acheter un, par curiosité surtout.

Pas de pbs respiratoires particuliers, pas de pbs de de santé, en crawl je respire habituellement en 3 T, en 2 T si je veux aller accélérer, je peux faire de l'hypoxie (respiration 7 T) sur d'assez longues distances, un peu d'apnée demi-fond (sur 25 m), mais je me demandais si un entraînement avec un appareil type Powerbreathe permettait d'augmenter capacités respiratoires et performances (sur distances demi-fond, fond).

Si l'on en croit certains commentaires c quasiment un produit miracle, pr d'autres ça n'a aucune efficacité. Je sais pas qui croire.

Encore une fois je n'envisage pas ça comme un appareil "médical", mais comme un instrument de PPG parmi d'autres.

Phil
  

P.S.
En fait d'après les commentaires je n'arrive pas à savoir s'il s'agit d'un appareil pour des gens qui ont des pbs respiratoires (asthme, bronchites etc.) ou bien d'un appareil pour améliorer les performances de Monsieur Tout Le Monde (comme des élastiques, des "chariots de natation" - je crois qu'on dit comme ça) ?

Phil
  

Si vous voulez augmenter votre capacité respiratoire, je vous conseille de faire des exercices de respiration abdominale (en mobilisant consciemment votre diaphragme).

Énormément de nageurs n'ont pas une respiration optimale. Il est vrai qu'il n'est pas évident de bien remplir ses poumons en nageant (en particulier en crawl) (on a déjà énormément d'autres choses sur lesquelles se concentrer).

Travailler votre respiration abdominale et vous serez étonnés des résultats physiques (voir même psychiques). Je posterai prochainement un billet à ce sujet sur mon blog. Voici un petit exemple d'exercice tout simple pour vous y aider:
videoplay
(voir aussi les autres vidéos youtube qui s'affichent sur le sujet).

Bonne nage !

www.leplaisirdenager.blogspot.com
  

Moi qui pensait... qu'il étais si SIMPLE de respirer!!! Je constate que finalement c un vraie problème.
Dommage.
Mis à part, un vraie malade chronique... je ne comprend pas!!! la nécessitée de se créer de tel besoin?????
Je continu de penser donc, que g bien de la chance de ne dépendre de RIEN...
Et encore bravo aux nécessiteux qui cherche à toujours faire mieux....
  

Il n'y a pas de problème pour respirer et pourtant moi depuis ma tendre enfance je souffre pour respirer , j'ai passé plus de temps à Berck et à la Bourboule que chez moi .

Mes exercices ne sont pas pour augmenter mes capacités respiratoires mais pour les garder , sans exercices je descend à 2,8 L pour une capacité normale à 4.2 L , si je ne fais rien mes poumons s'encombrent et après c'est le kiné
pour expectorer ,malgré mes traitements d'entretiens que je prend matin midi et soir ,ça et mon diabète me cause beaucoup de contraintes.
  

Malgré une très mauvaise période avec 5 séances de kiné consécutives , je vais tenter de nager ce midi et faire peu-être 1500 m si possible , malgré une grande fatigue , mais il faut que je me force pour la respiration car elle diminue en capacité
j’espère que les pollens ne vont être trop important sinon je vais souffrir
  

Bravo lepyro !

Moi, votre engagement me remet les idées en place, si je puis m'exprimer ainsi.
Et mes encouragements vous accompagnent. Évitez peut-être de trop forcer quand même lorsque vous serez au bain.

Après, je ne suis pas toubib, mais à prendre mon exemple, mieux vaut trouver sa position idéale que lutter contre l'élément dans lequel nous évoluons.

En tout cas, 1500 m, je n'y suis pas encore parvenu (en crawl) mais je ne désespère pas d'y arriver prochainement. Et moi qui n'ai que des problèmes de synchronisation, je vous trouve méritant, chargé comme vous l'êtes par toutes les contraintes, de vous fixer cette distance.

Au plaisir de vous lire lepyro, et bon courage


plaph
  

Mirouf tu vois aujourd'hui j'ai été un piètre nageur ...
En dépassant un autre nageur , qui voulait nager le one world champion, en gros qui ne voulait pas se laisser dépasser, je lui ai donné, par inadvertance, un coup.

Bah ce monsieur n’était pas content, je le conçois et j'étais prêt à m'excuser; cela va de soi, mais il a préféré essayer d'en venir aux mains...fait auquel j'ai répondu par l'ignorance...

Donc la il m'a gâché ma séance ...

Bon restons philosophe la mère des bons n'est toujours pas morte... le gros problème est que nous sommes toujours bons aux yeux de quelqu'un d'autre...
  

Bravo... Il n'y a pas meilleurs réponse que le silence!!!
  

Pas de séance aujourd'hui, trop fatigué après une nouvelle crise d'asthme, et des douleurs d'arthroses , on verra demain, kiné le matin , l’après midi sera plus propice
  

Merci quachacha
  

Petite séance de reprise ,pas beaucoup de nage complète , pool boy en crawl
pour soulager douleur aux genoux ,pas de problème d'asthme c'est super
  

Reprise de l' entrainement après une période de santé délicate, une séance en pool avec un peu de dos, je suis tout de même content, pas trop de douleur et
mon asthme qui me laisse tranquille, je vais allonger les séances peu à peu pour revenir à 50 mn , en ce moment je me contente de 30 mn, j’espère qu'un nouveau problème de sante n’interrompra pas ce souhait .
  

Je vous le souhaite... Mais très important de s'écouter. Bonne Nage...
  

Reprise difficile de l'entrainement aprés une interruption de 10 jours pour un nouveau petit probléme de santé , je cumule cette année, prions pour que cela
s'améliore
  

Me revoila , aprés une interruption de quelques semaines pour de nouveaux problémes de santé , cela sera difficile de faire aussi bien que l'année derniére , il me manque presque 40 km par rapport à l'année derniére
  

Aprés quinze jours de reprises , enfin une séance sans trop de douleurs et une bonne distance parcourue
  

Sa prouve que vous faite de la résistance avec le quotidien... Génial!!! car notre indispensable besoin de nager exige aussi du repos.... Et rassurez vous, on est, que mieux lors de la reprise..... Très bonne nage et bcp de plaisir...
  

Reprise difficile après quinze jours de vidange pour la piscine de Compiègne, je ne retrouve pas le rythme de nage habituel, pas de sensation de glisse et cela se ressent sur les temps, pas terrible .
  

Encore une mauvaise séance ,1mn au 100 m dos , je ne parviens pas à bien m'oxygener
  

Encore une mauvaise séance ,1mn au 50 m dos , je ne parviens pas à bien m'oxygener , 2 mn au 100 dos ,une misère
  

Petite faute de frappe sur mon premier message ,la tablette n'écris pas comme l'ordinateur
  

séance encore difficile ce jour , un seul 100 crawl en 1 minutes 30 , après de 1 minutes 40 à 45 , un premier cent dos à 1 minutes 40 et après 1 minutes 50 à 2 mn , pourtant une prise de ventoline en cours séance
  

Mauvaise période en ce moment , je nage plus vite en dos qu'en crawl , 42' au 50 en dos et 45' crawl , toujours ces problèmes respiratoires, des périodes ou je ne parviens pas à nager avec des temps corrects et une séance ou tout va bien avec mes bons temps, mais c'est une par semaine. Je ne sais comment programmer un entrainement stable , un jour je fais 2000 m en 35 mn et l'autre je fais 1200 m ,trop de douleurs . A quand une période o.u tout va bien
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant