Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 31 décembre 2012
posté par aceofthedeep à 19:19

Dépasser "comme les grands"

vu 3277 fois, followers=21
Chers amis nageurs,

Je crois que les membres de nageurs.com connaissent déjà cette astuce, j'espère que ça va aider les autres et diminuer un peu la tension dans les bassins...

Un bon dépassement doit durer qq secondes et finir dans 10-15m maximum. Sinon, on risque d'une collision, on risque ses poumons, son coeur et on embête l'autre nageur.

Aujourd'hui, j'ai vu qq qui a nagé à côté de moi (au milieu de la ligne mains niveau de mes pieds) pendant 450m! En plus j'avais ralenti à cause de lui... Après, je me suis arrêté pour boire un peu d'eau, il a fait un 50 de plus, et il a passé à la ligne d'à côté pour faire sa brasse (quelle surprise?!)! C'est pas la première fois qui m'arrive, j'ai vu plusieurs fois les nageurs qui dépensent tous leurs énergies et qui s'arrêtent juste après pour souffler la langue dehors comme des... Je vous demande chers amis, si on va pas continuer à nager, pourquoi on embête une personne pendant 450m? On offre des cadeaux si on dépasse qq? Si un nageur est vraiment plus rapide que l'autre, comment il ne peut pas dépasser dans 450m? Et si j'arrêtais pour lui laisser passer? 20-30m après, je lui dépasserais à nouveau parce que je suis plus rapide... (en plus, ça me donnerait un changement de rythme cardiaque, des crampes et si j'ai une montre automatique une faillite totale de mes chronos...)

J'ai posé cette question plusieurs fois, même réponse toujours, "monsieur, vous avez accéléré et vous ne m'avez pas laissé passer!". Non cher ami, 1) déjà, personne n'est pas obligé à te laisser passer, si t'es plus rapide, tu dépasse tranquillement, t’inquiètes pas si tu réussis d'arriver juste à côté de moi, je ferai le nécessaire pour que tu reprenne ta place, je peux même entrer sous les lignes 2) je n'ai pas accéléré, au contraire, j'ai ralentit, mais parce que tu n'as pas assez de souffle, tu as l'impression que c'est moi qui a accéléré 3) le fait de nager 50m en 50sec puis attendre 10min devant le T, ne te fais pas plus rapide que qq qui nage 3km/h, parce que dans une heure, tu nages approx. 300m, l'autre 3km, donc il est 10fois plus rapide que toi.


Nager en TI et sans bruit donne l'impression de nager lentement. C'est pour cela, plusieurs nageurs font pas attention et finissent tous avec les fissures aux bronches (mon cadeau de noël à eux
) en essayant à dépasser... Quand c'est un débutant, on peut pardonner, mais quand il s'agit des nageurs expérimenté, il n' y a pas d'excuse. Même hier, un nageur de club (je donne pas le nom) n'a pas hésité à me pousser contre les lignes, parce qu'il n'a pas réussit de me dépasser... J'ai pris ça comme une agression physique, je me suis arrêté, je suis sorti du bassin (comme je fait toujours quand il y a un problème) heureusement, il était assez malin et il s'est sauvé comme des lapins (encore une preuve qu'il a fait exprès)...

Bien entendu, on voit ça jamais avec les bons nageurs qui savent comment dépasser ou bien qui sont déjà très rapides.

Pour dépasser un nageur moyen qui nage 1500m dans 30min (50m-1min), dans 10-15m, il faut un très bon sprint.


_ _ _ _
La solution, chers amis: Avant d'essayer dépasser qq, il faut le suivre un peu. Il faut nager juste derrière lui. Si vous êtes plus rapide, tant mieux, ça va vous reposer un peu, en plus nager dans son "sillage" va vous supporter, vous allez lui dépasser avec 4-5 mouvements de bras, et vous allez continuer à nager tranquillement. Le nageur que vous suivez va surement vous remarquer, et il fera tous pour que vous lui dépasser en bonne sécurité, si vous êtes vraiment plus rapide que lui.


Bonne fête à toutes et à tous,

65 commentaires

  

En effet, souvent, je suis tranquillement le nageur plus lent que moi pendant toute la longueur. C'est une occasion pour perfectionner mes techniques et me reposer en même temps.
Arrivé au T, en général, ce dernier me laisse démarrer en premier.

Ace : J'ai bien aimé lire ton texte.

Bonne année à toi.
  

La situation décrite me paraît pas très cohérente d'un point de vue aquatique


Si un nageur double c'est qu'il va plus vite (CQFD). Donc il n'y a pas de raison qu'il reste à la hauteur du nageur doublé sauf si:

- une fois arrivé à la hauteur du nageur doublé, il ralentit...bon cela paraît surprenant mais cela peut arriver pourquoi pas et dans ce cas ce nageur est en tort,

- ou si le nageur doublé tire avantage de la traînée du nageur qui double: en effet, nager juste à un côté d'un autre nageur ou juste derrière donne un avantage hydrodynamique ; donc quand on est doublé, on peut tout à fait se mettre à nager légèrement plus vite sans plus d'effort. C'est surtout vrai si la différence de vitesse entre les deux nageurs est faible. Dans ce cas, c'est le nageur doublé qui est en tort (surtout s'il reste non pas derrière le nageur doublant mais juste sur son côté; dans ce cas, il empêche le nageur de se rabattre.) D'ou un risque très important de collision frontale.

La situation décrite (450m à nager côte à côte) me paraît être le signe simplement que les deux nageurs restaient dans le sillage l'un de l'autre. Si les lignes sont chargées, c'est à éviter et en cas de collision pour moi les deux nageurs sont en tort même celui qui est resté dans les pieds dans l'autre pendant 450m.

Bien sûr, dans un monde idéal, il faudrait doubler vite mais dans un espace publique comme une piscine ce n'est pas toujours possible pour de multiples raisons ; il faut donc s'adapter et adopter une attitude intelligente de part et d'autre pour éviter les situations de confrontation inutiles (quitte à accepter, Messieurs surtout, de mettre son égo dans sa poche pour quelques instants).

Cela ne coûte rien de temporiser une ou deux secondes quand on est doublé pour justement éviter ce genre de situations, source de conflits.

Peace and love pour 2013 ! et Bonne Nage !
  

"Cela ne coûte rien de temporiser une ou deux secondes quand on est doublé pour justement éviter ce genre de situations, source de conflits."

on a bien donné l’explication, avant que tu écris ceci...

je parlais des gens comme toi en faite, voilà, merci de me donner raison.

peace and love à toi,
  

Cher ace of the deep: je ne suis pas une excellente nageuse et donc ne peux pas me prononcer sur la meilleure façon de dépasser. Je crois que le type de comportement décrit n'a pas qu'à voir avec la pratique raisonnée et raisonnable de la natation, mais avec une incapacité bien ancrée chez certains nageurs parisiens et franciliens (je ne peux pas me prononcer sur nos belles provinces car je n'y mets quasiment jamais les pieds) à ne pas savoir partager l'espace public harmonieusement avec les autres et s'adapter en tenant compte d'un certain nombre de paramètres : fréquentation, niveau des nageurs, type de nage, etc.Les plus diplomatiques ou de mauvaise foi parleront d'individualisme. Je crois pour ma part qu'il s'agit plutôt d'égoïsme souvent boosté par un égo surdimensionné généralement inversement proportionnel aux talents natatoires.

Il me semble évident qu'on laisse passer un nageur plus rapide soit au T, soit en ralentissant. Une simple constatation empirique dont on trouvera la preuve dans les nombreux commentaires de séance postés sur ce site c'est que beaucoup de nageurs ne respectent pas ces règles qui semblent d'une évidence aussi limpide que l'eau chlorée d'une piscine après vidange : démarrage au T des nageurs lents alors qu'ils voient arriver sur eux une torpille humaine, accélération au moment où on les double, ignorance de règles simples pour préserver l'intégrité physique d'un nageur en mode dépassement (par exemple glisser quand on est en brasse pour éviter de donner un méchant coup de pied ou en dos avec plaquettes pour ne pas défigurer l'autre nageur, etc).

Les gens choisissent tout simplement d'ignorer les autres et après râlent si on les frôle ou les touche malencontreusement lors d'un dépassement. Certains en viennent aux mains (j'ai déjà essayé de séparer deux musclors et me suis pris malencontreusement une beigne) ou s'insultent.

Ce n'est donc pas toujours peace and love dans les piscines

Bonne année à tous
  

*** Meilleurs voeux 2013 à vous ***

Depuis que je promène ma carcasse dans les bassins, je dirai qu'il existe une sorte de respect envers les " nageurs " ou une sorte de respect envers les "bons nageurs"

Si j'ai envie de suivre un nageur comme un lièvre, il le sait au pire je le fais savoir en règle général il n'y a pas d'ambiguité....

Au pire des cas quand je tombe sur un killer, il suffit de changer de nage et dans cette situation, le papillon est le plus approprié pour jauger sa vitesse de nage, imaginez lui en crawl et vous en papillon... le pied


Et si vous êtes capables, laissez le en crawl et faites de la brasse, il va changer de lignes ou il va arrêter sa séance et vous laissez le bassin....

Véridique !!

Bonne nage.


  

C'est comme quand on passe son permis en voiture. On nous explique qu'il faut 20 km/h de plus que l'autre pour le dépasser. Si on n'a pas l'espace ou le temps nécessaire pour prendre ce matelas de 20 km/h on ne dépasse pas et puis c'est tout!
Comme en voiture, les gens dans les bassins tendance à se surestimer, surtout lorsqu'ils viennent juste de rentrer dans l'eau et qu'ils suivent votre rythme. Généralement quand vous êtes sur votre rythme, même pas besoin d'accélérer, au bout de 150/200 M les mauvais nageurs lâchent prise.
ça m'arrive souvent de me faire doubler sur l'autoroute de Normandie par des véhicules diesel en bas des côtes (j'ai une essence: rien à dire c'est beaucoup mieux un véhicule essence) eh bien en haut de ces côtes je m'aperçois que je les laisse loin derrière moi.
Pour ma part si je devais conduire ce type de bagnole diesel un peu fatiguée je resterai tranquille dans les montées, emballer son moteur c'est pas bon!
  

Si certains n'arrivent pas à dépasser comme des grands, il faut leur prendre la main...
  

ha, ha, ha, est ce que c'est raisonnable de comparer un diesel et une essence ??

Au 21e siècle, iL existe des monstres en diesel qui roulent plus vite qu'une essence après c'est par rapport au conducteur ??

De plus, en France tout est limité, rien ne sert de rouler vite, je préfère une diesel à 40K€ qu'une essence à 20K€, juste pour le fun ??
  

C'est un classique du genre : le nageur mâle qui se met dans mon sillage et me gratte les pieds, je le laisse passer au T (je n'aime pas jouer les lièvres !) et évidemment je le redouble dans les 50 m qui suivent... Prendre le temps d'observer le rythme de nage, et bien choisir sa ligne (c'est qu'ils conseillent au bord des bassins outre Atlantique).
  

Ce que je ne comprend pas, c'est comment pendant 450m tu as laissé le pauvre monsieur souffrir ? Pourquoi tu n'as pas ralenti pour le laisser te dépasser ?
  

@ tortueninja: le diesel c'est de la m... A part les diesels allemands des grands modèles bien entendu (pas les petits qui sont développés avec certains constructeurs français hein!!!).
Surtout sur les voitures de petite cylindrée.
=> Pas d'agrément de conduite, ça fait du bruit, ça coûte une fortune en entretien et réparations et les taxes sur le gazole vont bientôt augmenter, je ne parle pas de la réforme des bonus/ malus écolo qui va enfin prendre en compte l'escroquerie que représente le caractère soi-disant moins polluant du diesel.
  

oUlala, pourquoi tant de haine avec les diesels, déjà à 40 K€, le tri se fait automatiquement, en plus, on est limite hors sujet là, non ??


Je fais confiance avec notre système, le temps que ça change pour les voitures diesels peut-être dans quelques quinquennats, disons 5 ou 6 ??


@ Popouf, je pense pour faire durer le plaisir ??
  

Problèmes d'électronique récurrents sur les diesels depuis qu'ils sont turbo ou common rail... Même la célèbre marque allemande qui équipe bon nombre de taxis parisiens a perdu de sa crédibilité sur certaines de ses gammes il y a quelques années. Aujourd'hui ça va mieux c'est vrai.
Il y a quelques années au début des filtres à particule, plein de bagnoles avaient des problèmes après 30 ou 40000 KM => des réparateurs en arrivaient même à te dire qu'il ne fallait pas que tu fasses le plein en gazole dans les grandes surfaces car le diesel y aurait été de mauvaise qualité!!!
On était quand même mieux avoue avec les R18 ou les R16 essence 4 vitesses quand on roulait à 180 sur l'autoroute non??? Avec 40 K€ je préfère m'acheter une essence, quand même plus de choix!

Bon j'arrête le hors sujet.

Juste pour dire que dès qu'il s'agit de dépassement les gens appréhendent les choses différemment: donc il faut observer les autres nageurs dans l'eau. Certains observent ce qui se passent autour d'eux donc no problemo pour dépasser ou se faire dépasser alors que d'autres sont dans leur "truc", prennent toute la place qu'ils aillent vite ou non, et là il vaut mieux ne pas prendre le moindre risque et plutôt dépasser au virage ou même ralentir très fortement sur la droite pour se laisser dépasser si la situation est tendue.
Et puis si on ne veut pas être embêté à passer son temps à dépasser et se rabattre, mieux vaut privilégier un bassin de 50 M.
  

Bonne année 2013

Pour se débarrasser d'un nageur gênant derrière, il faut pouvoir trouver un nageur moyen dans sa ligne, se coller derrière juste avant le T, et le doubler juste avant le mur en faisant une culbute au milieu du T juste avant qu'il touche le mur. Réflexe la personne que vous doublez va ralentir ou s'arrêter en vous regardant, et cela va bloquer votre poursuivant sera distancé.
Et voilà en quelques secondes vous avez réussi à embêter deux personnes
  

@sophie90 merci, merci mille fois à vous

enfin un nageur


VOILA:
"Prendre le temps d'observer le rythme de nage, et bien choisir sa ligne (c'est qu'ils conseillent au bord des bassins outre Atlantique)."

ça sert à rien de dépasser si on fait une pose juste après le dépassement. on observe bien avant de passer au milieu. parce que si vous êtes déjà au milieu de la ligne, 1) l'autre nageur ralentit 2) vous risquez d'une collision 3)
vous vous fatiguez pour rien

même 1 personne apprend ça grâce à nageurs.com, c'est déjà bien...

à paris, les gens veulent que tout le monde s'arrêtent, parce qu'ils sont passés au milieu de la ligne
ils se prennent pour les voitures
oui, le voiture, il va quand tu appuies, mais cher monsieur/madame, tu finis tout ton essence avec le sprint que tu fais pour dépasser


d'accord, dépasse si tu veux, je ralentis, même je me suis arrêté, mais après le dépassement, continue plus rapidement que moi. non, ils vous dépassent, ils sont devant vous, et parce qu'ils sont fatigués maintenant, ils nagent plus lentement que vous, vous êtes obligés à les re-dépasser...

  

Aucun problème avec les dépassements...

J'accélère pour doubler et je continue comme avant après avoir doublé...


Quand un meilleur nageur que moi se présente, je le laisse passer...

Bref, avec mon système, pas d'embrouilles entre nageurs...

Finalement, il n'y a que les personnes qui ne respectent pas la vitesse moyenne de la ligne qui sont un peu déboussollées... D'ailleurs, c'est souvent celles-ci qui cherchent les embrouilles car elles sont 'bouscullées' par les nageurs présents...

J'avais fait l'expérience, la seule fois où je suis allé à Keller, d'un nageur qui ne voulait pas se laisser dépasser... Il accélérait à chaque fois que j'essayais... Au bout d'un certain temps, je lui ai laissé 50 m d'avance, et je l'ai rattrapé au bout de 4-500m... Cela a duré 2 km et puis il est parti... Avec un peu de patience, on finit par les user...
  

Sinon, quand un nageur est du même niveau que moi, j'adore partir avec un bassin de retard sur lui...

Cela permet de se croiser à la moitié du bassin et de voir si c'est lui ou moi qui lui prend des mètres... Voire d'accélérer pour le rattraper...


Je trouve que c'est un bon système pour se motiver...
  

J'aime bien faire ça aussi, le top c'est quand la vitesse est exactement la même, c'est ce qui m'avait donné l'idée des épreuves de poursuite en natation sur le modèle du vélo, mais le monde n'est pas prèt pour ça
(en 2013 peut-être ... )
  

vous avez déjà pensé pourquoi en france on a l'habitude de dire: "nageur de club" mais pas "nageur d'équipe"?

club, il suffit de payer la cotisation pour adhérer.
équipe, il faut aussi une "esprit d'équipe"




qq histoires?

1) en attentant au mur,
- moi: monsieur, vous êtes devant le t, celui il tourne depuis 20minutes, surement il va culbuter à nouveau, vous pouvez bouger juste 5cm?
- méchant: non, non, je fais exprès pour qu'il s'arrête, parce que je vais y aller
- ???!!! (il va pas 5secondes avant où après, mais il veut arrêter celui qui nage depuis 20min!!)


2)passer au milieu de la ligne après les drapeaux, ça veux dire qu'on va culbuter et continuer n'est-ce pas? sinon, on continue par la droite, et on laisse passer celui qui est derrière. je faisais des séries de 4 nages dans un bassin de 25, j'ai remarqué que le bonnet nageurs.com! devant moi n'est pas passé au milieu, très bien, j'ai passé au milieu, j'ai touché au mur, je suis tourné en dos! !!!! oh là là là! qq dèrrière moi! ça sort d'où ça? le monsieur a changé d'avis, il n'a pas voulu me laisser partir, pendant que je culbutais, il a passé soudain de droite à gauche!

3) bassin de 50m:
- moi: allez - y monsieur, continuez,
- méchant: non, non, je vais reposer un peu!
- moi (devenu un peu fou!) : monsieur, ça fais 30m que vous essayez à me dépasser, j'ai ralenti, vous m'avez même poussé contre les lignes, pour vous laisser passer j'ai culbuté à droite du t au ralenti en plus, et vous ne continuez pas?
- méchant: oui parce que vous avez accéleré!
- moi: non, je n'ai pas accéléré, au contraire, j'ai ralenti, donc j'attends aussi pour vous montrer ce que vous m'avez fait
-méchant: dans ce cas là je vais appeler la sécurité!
- moi (devenu complètement fou!): appelle les maintenant! donc tu sais bien ce que tu as fait était très dangereux! écoute je passe à la ligne d'à côté, je veux juste que tu me laisse tranquille!

4) un autre bassin de 50m, 3personne dans la ligne! en culbutant je vois une femme qui flotte sur moi, je risque de casser mon cou, heureusement ça passe bien, je demande la dame qu'est-ce qu'elle fait? elle rit comme une clown.
- méchante: monsieur, je vous ai empêché parce que vous m'avez dépassé par la droite tout à l'heure!
- moi: madame, vous nagez au milieu de la ligne, il y a 3 personne dans la ligne, mais malgré ceci...
- méchante: non, non, je nage pas par le milieu (toujours avec une grande sourire!!)
- moi: donc comment j'ai passé par votre droite sans entrer sous les lignes?
méchante souris toujours, j'appelle les mns pour ne pas lui tuer...

5) bassin 50m, encore qq qui nage par le milieu, il prend un coups à ses lunettes (comme par hasard!), je continue, il me suive, il m'arrête, il cherche la querelle, il accepte pas qu'il était au milieu...
- moi: vous m'agressez monsieur?
- méchant: oui: je t'agresse!
- moi: d'accord, sortez de l'eau svp!
et bien sûr le grand agresseur devient un petit chat juste après... encore une fois, j'appelle les mns pour ne pas donner une réaction éxageré, je change de ligne... monsieur sait très bien c'est lui qui nage par le milieu (parce sinon ça serait ma tête et sa main) mais il ment...

6) bassin 37.5m(vous savez où c'est
) après de passer les drapeaux je glisse vers le milieu et hoop! je vois une tata au milieu! je fais une geste avec les mains, je réussit quand même de culbuter sans lui faire mal et quoi!!!!!!!
la tata est toujours là! au milieu!
- méchante: monsieur, je vous ai remarqué tout à l'heure, je vous ai laissé passé!
- moi (complètement fou cette fois! elle m'a arrêté après mon virage pour me dire qu'elle m'a laissé passer??): madame vous pouviez cassé mon cou, vous m'avez arrêté pour dire ça? laisser moi partir svp!
elle passe devant moi, elle me laisse pas partir, elle parle, elle parle, puisqu'elle est au milieu de la ligne, elle empêche tt le monde! je lui jette un peu d'eau parce qu'elle comprenne qq chose de dangereux, et je continue... qu'est ce que vous feriez qi on essayer à casser votre cou? elle a fait exprès, oui! pourquoi? elle a juste voulu vous arrêter, pour vous dire qu'elle vous a laissé passé! parce qu'elle ne connait rien sur l'anatomie humaine, même si elle vous tue, le juge va dire que c'est un accident


j'en ai encore plein d'histoire comme ça... quand c'est les débutants, on pardonne facilement, quand ce sont les agression physique comme ça, faites exprès...


essayer de faire une coulée plus de 5m, surement un malin va finir sur vous en vous empêchant de sortir...

esprit d'équipe, c'est dommage qu'on peut pas l'acheter avec la cotisation annuelle


boffff j'ai bcp pleuré, mes excuses


une bonne histoire pour finir?
une fois j'ai croisé qq qui me dépassait parfaitement, j'ai voulu apprendre son club (pour y participer peut-être), j'ai vu qu'il a pas de bonnet particulier, mais quoi? il nage avec un pull entre les jambes en plus? woav, ça doit être un nageur de niveau nationale, j'ai voulu m’arrêter et lui regarder pour apprendre un peu sa technique... et je remarque
le monsieur n'a pas la partie bas (après le genoux) de sa jambe droite
voilà la conclusion, les bons nageurs, dépassent sans déranger personne, même s'ils leurs manquent un membres...
  

Récit qui serait à mourir de rire si... rien n'était vrai.
Mais c'est la triste réalité des piscines parisiennes. Une piscine est un lieu où on se relaxe, pas le métro aux heures de pointe...
C'est vrai que 3 dans la ligne ne garantit rien question cordialité et nageabilité, c'est vrai aussi que c'est pas parce que quelqu'un porte un bonnet ceci ou celà et qu'il fait des blagues sur un site internet qu'il est "cool". Il y a des cons partout.
Mon conseil "aceofthedeep": évite la confrontation et passe ton chemin. Si quelqu'un t'embête, change de ligne, si tu n'arrives pas à nager bah raccourcis ta séance.
Nager doit rester un plaisir, tu m'entends?
  

avatar de captainobvious
captainObvious
> 4 ans
Au mieux, il te lit...
  

pap' contre les tripodes, aceofthedeep contre les méchants ... la pendule de Château Landon qui "semble" réparée ... on va encore pas s'ennuyer en 2013 ! Bonne année à tous !
  

l'explication a été donnée... c'est une question à la fois de trainée, et de nageurs de force équivalente....
Si vous nagez juste un tout petit peu plus vite qu'un autre nageur, vous allez forcément le rattraper, donc vous allez essayer de le doubler au prix d'un grand effort, puisqu'il nage juste un petit peu plus lentement que vous...
une fois que vous l'aurez dépassé, c'est lui qui va profiter de votre trainée, il va trouver que vous allez lentement, alors qu'en fait c'est juste lui qui ne force plus beaucoup puisqu'il profite de votre trainée.. d'autant plus que, vous, vous récupérez difficilement des efforts que vous avez du faire pour dépasser rapidement un nageur qui nageait juste un tout petit plus lentement que vous....


aceofthedeep, t'es un "bully swimmer" ou quoi ?
pourquoi tu ne fais pas un peu de pédagogie, peut être que tout ces gens qui te prennent la tête (et les pieds) ne se rendent pas compte de ce phénomène de trainée.
Un grand sourire et une petite explication, ça vaut mieux qu'une sortie de bassin avec les biceps sortis (et c'est plus efficace
)

On peut en profiter pour expliquer que la petite tape sur les pieds, c'est fait pour signifier qu'on veut dépasser au demi-tour ou juste pour signaler qu'on est derrière et qu'on va probablement dépasser (surtout pour les brasseurs, mais tous ne comprennent pas ça, t'as beau leur tripoter les orteils pendant dix mètres...faut leur expliquer de vive voix au T).
  

Ou peut-être tripoter autre chose que les orteils
!
  

C'est drôle, j'ai vécu cette tape sur les pieds ce soir pour la première fois. Assez étrange puisque cette nageuse m'a chatouillé les pieds pratiquement non stop sur 30 mètres. J'étais en train de rattraper un nageur lorsqu'elle a commencé. Allant vraiment plus vite que celui qui me précédait, j'étais obligé de le dépasser. Bref, elle n'a pas arrêté jusqu'à ce que je puisse me rabattre au T et la laisse passer. Limite .. surtout que j'étais objectivement un des nageurs les plus rapides de la ligne donc je ne saisis pas bien la gêne si intense de me suivre sur 30 mètres que justifiaient ces chatouilles.

Rien de grave bien sûr, n'ayant aucun problème d'égo et étant le mec le plus peace au monde, j'ai laissé couler évidemment


Entre les nageurs occasionnels rendant la nage difficile en leur compagnie, et les bons nageurs, très souvent, j'assume, bourins, condescendants, il devient de plus en plus rare de prendre du plaisir à évoluer dans nos bassins parisiens.
Si le nageur débutant est à excuser, la gêne qu'il engendre étant le plus souvent uniquement de la maladresse, le bon nageur n'a aucune excuse. C'est souvent intentionnel.

Keep calm (and keep swimming)
  

bon, parfois, il est vrai qu'on tape sur les pieds du nageur devant sans le faire exprès, surtout s'il a un gros battement, qu'il va lentement, et qu'il laisse donc plein de bulles dans son sillage... avec un peu de buée sur les lunettes, difficile de voir ses pieds...


Cela dit, une chose à prendre en compte aussi, c'est que tous les nageurs ne nagent pas 3000m non stop à un rythme diesel...certains font du fractionné, donc vont effectivement foncer comme des malades sur 100m puis relacher une minute, puis recommencer sur un 100m, etc...
....d'où, ensuite, les questions du genre " mais pourquoi il me dépasse, si c'est pour s'arrêter ensuite...???"
  

Hmmm... l'histoire du gars qui nage à vos côtés pendant 450m sans 'réussir' à doubler me laisse un peu pensive.... Si l'on n'est que légèrement plus rapide que celui que l'on a devant soi, et, disons, ne réussirait qu'à doubler sur une longueur de 25, 30m, cela peut être quand même assez embêtant de devoir rester derrière. Et si d'habitude, dans un bassin vide, l'on peut se décaler aisément vers la gauche en gardant sa vitesse de croisière et doubler, cela n'est pas toujours le cas dans une ligne plus fréquentée, où l'on a tendance à ralentir quand on essaye de se faufiler entre l'aller des uns et le retour des autres. Dans ce cas l'avantage sur celui qu'on essaye de doubler est vite perdu, et c'est vrai que dans ce cas on est plutôt une gêne pour tout le monde.

C'est pourquoi, malgré tout, j'ai tendance à rester derrière, même si je me sens légèrement plus vite que celui qui me devance. Si par contre la situation perdure sur plus que, disons 4 longeurs, et que j'ai toujours l'impression de traîner dans les pieds de celui qui est devant, cela veut dire qu'il est vraiment plus lent que moi, non? J'espère toujours que la personne devant aurait alors non seulement assez de sensibilité pour s'en rendre compte, mais aussi la politesse de me laisser doubler au T....

Car même si on prend du temps pour doubler, cela ne veut pas dire forcément que l'on fasse partie de ceux qui, après, doivent s'arrêter pour souffler...
  

Tu peux faire demi-tour à l'approche du T. Le mec se trouvera ainsi derrière toi.


Bien entendu, ta distance parcourue sera faussée de quelques mètres.
  

Sinon, on peut faire du vélo, c'est bien aussi, et on n'a plus de souci pour doubler
  

Tu rigoles, c'est pareil en vélo ! Y a de plus en plus de cyclistes et dans le tas il y a de vrais dangers qui roulent à 5 à l'heure au milieu de la route, tu sais jamais s'il faut passer à droite ou à gauche !
En dernier recours il reste l'aquabike !
  

ah non, du tout, du tout...en vélo, tu peux pousser les impétrants dans le fossé, et là, t'es peinard, ils ne te rattraperont plus... alors que j'ai déjà eu beau pousser des "méchants" (tribute to AceOTD) dans les brise-lames, ils savent que de toute façon, ils t'auront au T...

Quant à l'aquabike, le danger c'est de périr étouffé entre deux baleines.
  

je les imagine bien, les 2 en train de pas pouvoir se doubler...

...M'étonne pas...
  

Vous allez rire, mais je ne sais pas faire du vélo ....
  

avatar de noelpiscine
NOELPISCINE
> 4 ans
Testostérone et humilité ne font pas bon ménage !! Que de champions sur ce site !! Content de ne pas fréquenter les mêmes piscines, l'eau doit être bouillante à certaines heures !! Le plus rapide se sent toujours encombré par le plus lent. Et ce dernier bousculé par le premier. Un peu de savoir-vivre, un brin de réflexion, et les lignes d'eau seraient plus agréables à partager. Les désagréables en piscine le sont certainement en dehors. Les piscines, espace public, ne sont pas réservées aux squales de compétition. Un merci, un signe de tête, une remise en question de son ego et tout ira mieux. Je vous souhaite de paisibles mais intensives longueurs pour 2013.
  

Rhooo... NoelPiscine on peut meme plus raler tranquille :ô)
Bonne année... bonnes coulées !

Ca me fait penser au sujet : "que se passe t-il dans la tete d'un nageur quand t'arrives au T ?"

Au début, à raison ou à tort, les gens collants, ou les empêcheurs de dépasser en rond... me gonflaient.
"Un mauvais nageur est quelqu'un qui ne nage pas comme moi". :ôP
Malheureusement, les grands brasseurs au ciseau ample ne peuvent pas trop se coller à la ligne, au risque d'éborgner les petits tétards de face de la ligne d'à côté... ça m'ennuie (très égoistement) mais je n'ai d'autre choix que de tolérer :ô)
Quant au dépassement, s'il est vrai que les sprinteurs occasionnels, nous grillent, généralement ils ne peuvent le faire que sur quelques longueurs... de toutes façons après ils sont carbonisés :ô)

Il m'arrive de temps en temps de me faire "challenger", effectivement, c'est à dire de me faire coller par exemple par un(e) fraichement débarqué, pas très chaud, et qui donne tout ce qu'il a... ça peut durer de 25m à 1km (c'est long), mais en meme temps, ça ne me dérange plus car je me dis qu'il ferme les yeux et qu'il a envie de se défoncer : là on a en quelque sorte le role du lièvre.

Pourquoi pas ? Ca me dérange pas... on va pas s'agacer, faut partager la ligne.
Le seul truc que je me dis :
- Soit il est plus rapide, et de toutes façons à un moment donné je me ferai dépasser... et là je ralentis au T, je me plaque bien à droite, culbute avec un temps d'arret et attend que l'autre démarre, avec le petit geste "allez y je vous en prie"... le tout en apnée : la classe ! :ô) (bien que... ça tire ! ça tire !) s'il passe il sait à quoi s'en tenir... s'il le fait pas, il n'a plus aucun intérêt à nous tripoter les orteils : Message reçu !
- Soit il l'est pas et la révérence précédente n'aboutit pas, ben au grand maux les grands moyens, c'est le moment de tout jouer sur la technique... Je suis au taquet alors pas moyen de me cramer la séance : Atelier optimisation de la ventilation garder l'air, souffler lentement, tenir son crawl 3 temps bien longtemps, jeter toute sa lucidité sur ses mouvements bras/jambes, sans trop clapoter, culbuter et repartir vite et loin tête : hydrodynamique, gainé... bla bla bla, ondulations si possible... bref avoir une nage plus efficace !

Au final, faut pas s'énerver, et puis ça fait progresser de déployer une nage plus rapide en restant sur le même "rythme"...

Bon, par contre s'il y a 300 + 1 kékés dans la ligne... :ô)
  

Et un beau sourire comme cherry on the cake


Klabur : moi aussi je roule en vélo sur paris et j suis dacc avec toi. Ça m'a arrivé tas de situations de ' oufffff presque à... '

Je crois q comme nager en piscine, on doit tjrs prevoit les mouv et la vitesse assez en avance et etre super attentive ( surtout quand du monde dans la ligne) si on veut arriver à éviter des chocs.

Et certains n'aiment pas du tout que une femme double
  

Moi, j'aime bien doubler les filles...


Pourquoi?...

Et sourire à la 'victime' du jour pendant le virage, j'adore....


D'ailleurs, un grand merci au nageur au bonnet bleu de Blomet aujourd'hui... Il m'a laissé passer sans que j'ai à lui toucher les pieds... Respect... (bon, aussi, je n'ai pas eu beaucoup à le laisser passer, vu qu'il nageait plutôt vite...) avec un battement de pied prononcé... que de bulles...
  

enfin, bref...testotérone ou pas, y a des comportements que j'ai du mal à saisir... chaque fois qu'un nageur nage plus vite que moi, soit il me double dans la ligne, et dans ce cas je ralentis beaucoup pour qu'il me dépasse facilement (et surtout pour gêner le moins possible les nageurs qui viennent en face...), ou alors je lui fais un petit signe au T (comme Nekk) pour qu'il passe, ça me parait naturel...où est le problème ? je ne comprends pas qu'on puisse réagir autrement...

A Vallerey, il y a une ou deux lignes toujours réservées aux crawleurs, donc on est moins gêné par les brasseurs type "étoile de mer"...
et de plus, les lignes d'eau sont larges donc, dans la ligne crawl on peut doubler à deux en même temps, un dans chaque sens (bon ok, c'est un peu acrobatique... passage sur la tranche façon Patrouille de France
).

Vallerey, the best pool in Paris
  

Ouais euh... NoelPiscine, c'est toi le brasseur gulfstream avec qui j'ai partagé ma ligne ce matin?
Ou alors serais-tu ce charmant personnage qui effectue toute sa séance double bras en dos en avançant presque uniquement avec ses bras car ses jambes de brasse sont presque à la verticale?
Je veux bien être tolérant mais il y a des limites. Des gens qui nagent mal, par exemple font 3 mouvements là où un seul suffit et sont limite à se débattre dans l'eau => ils vont directement dans le portnawak ou bien sur les lignes de côté même s'il y a du monde, parce que ça c'est pas de la nage...
  

avatar de noelpiscine
NOELPISCINE
> 4 ans
Rouletabiile, ta séance de ce matin n'est pas inscrite, alors je ne sais si c'est toi que j'ai croisé ce matin à Château des Rentiers. Mais de toute façon, je nage pas sur le dos, ne voulant pas gêner les autres nageurs, mon dos crawlé n'est pas à la hauteur. J'essaie d'embarrasser le moins possible les autres locataires de la même ligne d'eau. Je nage de préférence le crawl mais conscient de mes possibilités (33 mn pour 1500 m) de nageur sans technique très moyen, je tâche le plus souvent de me faire petit. A partir de quelle vitesse peut-on avoir la chance de partager les lignes d'eau des vrais nageurs. Certaines piscines tentent de délimiter les différentes lignes par type de nage ou de vitesse. Faudrait avoir l'intelligence de suivre ces consignes. Je vois difficilement comment on peut rendre ces consignes obligatoires. Il arrive même parfois que l'on nage mieux dans le portnawak que les lignes réservées, l'ego étant moins représenté.
  

NoelPiscine : 1 500m en 33mn, tu es un bon nageur, selon mes critères en tout cas. Congrats
  

500 m à l'échauffement en 8 mn avec le pull ce midi. Je ne fais jamais plus de 500 M de suite dans une nage, sauf sur les compéts en extérieur. Je fais des 10 ou 15 fois 100 M mais pas en ce moment.
Pour le reste je ne rentre pas mes séances, en ce moment je fais des éducs. Y a pas la possibilité de les rentrer et puis de toute façon ça n'intéresse personne.
Certains ici font des séances de vitesse du genre 2000 M en 50 mn avec des 50 M à fond les ballons en un peu plus de 30 s. et beaucoup de temps de récupération... Donc évaluer le niveau d'un nageur en fonction de la distance et du temps de sa séance ça ne veut absolument mais absolument rien dire!
Tout le monde a voix au chapitre: celui qui se fait dépasser doit toujours rester à droite quelque soit son niveau et celui qui veut dépasser doit s'assurer de ne gêner ni celui qui vient en face (même si c'est une tortue) ni celui qu'il dépasse. Et je persiste et je signe: celui qui ne se sent pas de finir la longueur, qui nage beaucoup moins vite que le reste de la ligne ou qui dépasse constamment le centre de la ligne doit aller sur les côtés ou dans le portnawak.
  

1) Meme conseil que Christophe! Pour dépasser, attendre les 10 derniers mètres avant le T, se décaler et accelerer sur la gauche et enchaîner son virage culbute (évidemment ça marche en crawl et si on on nageait autre chose ben faut passer en crawl pour dépasser, je ne comprendrai jamais les brasseurs qui dépassent de front d'autres brasseurs!!!).

En piscine publique, j'évite de chatouiller les pieds de la personne que je je vais dépasser. Ça marche très bien en club mais ça agace grandement les non initiés...

2) ok également avec Rouletabille que je croise de temps en temps à CdR. La séance doit rester un plaisir. Donc en piscine publique,

- si je suis le plus "rapide" mais qu'il y'a trop de monde en freestyle a des rythmes bien plus lents et bien je raccourcis ma séance

- si quelqu'un te colle aux basques sur 450m et bien arrête toi et laisse le passer Aceofdeep ou change de ligne. Un vrai nageur t'aurait dépassé en dix mètres au T, c'était pas le cas au 50m donc lâche l'affaire c'est juste un gros c**
  

Tiens en retombant sur le fil de ce message, je m'aperçois que je n'avais rien compris au message initial..en fait j'avais compris la situation totalement inverse..ah les lendemains de réveillon c'est jamais bon ! Donc ne pas tenir compte de mon message AoftheD...sans rancune et bonne nage ! En effet, rien de plus désagréable qu'avoir un nageur dans ses pieds pendant 450 mètres.
  

Christophe devrait créer un club nageurs.com et comme ça, on sera une grande famille à aider les uns et les autres

Dépasser un autre nageur pour moi il n'y a pas de règle précis mais la plus importante, c' est comme en voiture, on jauge sa puissance et on regarde devant si il n'y a pas un nageur qui vient de face ??
Si on est capable, on s'élance si on hésite,, il vaut mieux attendre le mur....

Et si on veut faire changer la personne de couloir, on peut la doubler en brasse.... si on est capable bien sûr... non, ce n'est pas la brasse tranquille et les jambes qui tuent....


En général, quand je me retrouve avec un bon nageur, je le laisse passer en me serrant au max à droite ou en le laissant passer au T ou je change de ligne pour ne pas le gêner, sérieux... le Magicien, ou Olympe ne vont pas me contredire....


Je nage souvent au CDR avant de prendre mon service, si des fois ça vous intéresse d'essayer de nager avec moi....


Je ne suis pas comme le NageurFelin, je mords.


Je dis ça parce que vous êtes quelques uns à nager au CDR, alors au plaisir. Attention, l'apparence est trompeuse pour me reconnaître.
  

Le Matou ne mord pas, il persifle !
  

ah oui, je ne savais pas
  

Oui je confirme la Tortue... Mais pour toi il n'y a rien à re-dire....


Je trouve ridicule cette situation de se faire doubler pendant 450 mètres...
Est ce bien réel ???
Personnellement, au bout d'un aller retour, je me serai arrêté au T, laisser gentillement assez de distance entre le nageur et moi pour que chacun puisse faire ses trucs chacun de son côté...
Laisser quelqu'un se faire doubler pendant 450m est dangereux, et surtout c'est un manque de respect pour les autres éventuels nageurs qui partagent la ligne, car devoir cohabiter dans la même ligne avec deux personnes l'un à côté de l'autre en train de se doubler ça m'aurait gonflé...
  

Oui, je suis d'accord : est-ce bien réel ? On peut penser que ça ne l'est pas. Forcément. Et si c'est vraiment arrivé, alors c'est une situation stupide qui est décrite-là, à responsabilité partagée entre les 2 protagonistes.
  

Y'a t'il au moins eu constat ?
La voilà l'idée. Un permis de nager à points. On embauche des djeuns qui patrouillent au bord des lignes. Bassin en paix, chômage en berne. Avoue François, ce sont ça tes emplois d'avenir.
  

A hermant recenment j'ai meme dit a la femme qui partageait la ligne avec moi (hermant en mode 25m cad tas des lignes...) que on pouvait nager chacune dans une moitié de la ligne puisq je voulais faire des séries 50m et elle était en mode étoile marine...elle a accepté !
D'ailleurs à emile antoine j'ai pu faire pareil...
  

Djedj : oui...sourire....
  

j'explique un peu avec les chiffres, parce qu'il y a tjrs ceux qui croient que c'est l'histoire de qq qui essayent à se doubler:

ce jour là, je nageais à 50-60% de mon énergie, j'ai remarqué derrière moi qq qui essaye à me dépasser, parce qu'il a un bonnet de club, j'ai fais une geste de gentillesse, j'ai ralenti à mon 30-40% pour lui laisser passé.

mais quoi? le monsieur, il était déjà à son 80%, il a fait son maximum, il a passé à 90-100%, malgré ceci, il n'a pas réussi de dépasser correctement. puis, après de voir son enthousiasme, je n'ai pas retourné à mon 50-60%, j'ai continué tjrs au ralentie, même pendant les virages je lui offert le passage, malgré ceci, il n'a pas réussi.

oui, c'était un gros c***, même un très très grand. il m'a emmerdé pendant 9 longueurs et 8 virages, malgré ceci je n'ai rien fait. normalement il fallait signaler aux mns. même ici, je fais la politesse de ne pas donner le nom de son club (en plus c'est pas la première fois que je vois ce bonnet dans une telle situation).

comment il est venu jusque derrière moi? parce qu'il a fais une mauvaise sortie au mur, il fallait qu'il attend un peu.

pourquoi je ne me suis pas complètement arrêté? parce que sinon il faut je lui dépasse à la prochaine tour... comment je le sais? qq qui ne peut pas me dépasser (même si je suis au ralenti) avec son 100% et sûrement plus lent que moi. peut-être qu'il n'était pas à son 100%? alors veuillez m'expliquer pourquoi il m'a suivi en nageant au milieu pendant 9 longueurs?



pour les amateurs de voiture et de vélo: votre voiture peut passer de 50km/h à 80km/h et peut continuer à 50km/h sans soucis. ce n'est pas le même cas pour un corps humaine qui n'est pas entraîné. qq qui n'est pas bien entrainé va sûrement ralentir après de faire un effort de 100% et donc va continuer à nager plus lentement que celui qui vient de dépasser. vous êtes entrainé, d'accord, super, tant mieux pour vous, donc dépasser dans 10m maximum svp.


***donc svp, suivez un peu les gens avant d'essayer de les dépasser pour être sûr si vous êtes vraiment plus rapide ou pas. sinon, vous pouvez vous ridiculiser comme ce monsieur. et oui, pour le testostérone, au contraire, c'est prouvé scientifiquement que c'est pas l'abondance mais la manque
qui rendent les gens ridicules comme ça. avec l'andropause, parce qu'ils ont envie de prouver qu'il sont toujours bien, ils se ridiculisent comme ceci. je vous laisse deviner l'age de ce fameux monsieur...


et je suis tellement égoïste que je perd mon temps ici à expliquer les gens comment ils peuvent me dépasser plus facilement
oui, sûrement


merci à tous les bons nageurs
c'est bien de savoir que je ne suis pas le seul qui croise avec ces c***.
  

Sinon ,j'ai une technique perso pour doubler ceux qui ne veulent pas qu'on les double :
Je tourne quand je suis derrière eux juste avant qu'ils arrivent au mur et même si je perds quelques mètres au moins je ne m'agace pas pendant 50 m(ou plus)
Et hop ni vu ni connu je t'embrouille !!!!
  

Personnellement je suis du genre très peace en piscine, lorsque je vais moins vite je me décale ou je laisse passer au T en restant bien sur le côté pour laisser le centre libre. Lorsque je vais plus vite, beh souvent j'évite de dépasser car j'aime pas trop je trouve ça chiant et il faut gérer avec le nageur d'en face.

En général au bout de 2-3 longueurs, les gens me laissent passer au T et je leur dis merci (beh oui être poli en retour c'est aussi important). Sinon je fais des 25m fractionnés
je laisse une demi longueur (piscine de banlieue en général) et je pars, j'arrive au même moment et j'attends en faisant des exercices sur place (genre ondulation verticale). Bon après c'est sûr que lorsqu'en brasse tu rattrapes quelqu'un en palmes généralement il va changer de ligne (ça m'est déjà arrivé
) mais pas toujours. Au pire, dans ce cas là je finis les longueurs que avec les jambes ou les bras ou je prends une planche et je fais des exercices.

Maintenant c'est vrai que je vois énormément de gens qui se croient tout permis et qui ne sont pas cordiales pour un sou. J'avoue que je ne comprends pas cette attitude. La semaine dernière pour la première fois j'ai du m'expliquer avec quelqu'un alors que je ne recherche jamais le conflit. Le Monsieur utilisait une planche de la piscine avec ses palmes, après avoir fini il la repose. 5 minutes plus tard, la planche étant toujours là j'en profite pour la prendre et faire de l'ondulation avec (je fais de la monopalme donc la planche me permet de me muscler). Après deux longueurs, la personne m'engueule en me disant que c'était SA planche (hors c'est celle de la piscine) et qu'il a du sortir de l'eau pour aller en prendre une autre. Je lui dit que je suis désolé et qu'il aurait du me demander avant de sortir de l'eau, je lui aurait redonnée, mais non monsieur continue à ronchonner... bon après ça m'a pas non plus empêcher de nager, je laisse couler, même si j'ai l'impression que par moment en étant très conciliant on se fait presque plus engueuler.
  

Mouais, à chacun son truc.
Personnellement, je vais toujours chercher une planche même si certaines trainent et ne sont pas utilisées au bord du bassin...
On peut très bien faire une séance dans laquelle on utilise par alternance la planche.
Et ça peut être désagréable de vouloir prendre la planche que l'on a été cherché et ne plus en avoir à disposition...

Et puis quand on a fini, on va ranger sa planche... Normal, les MNS ne sont pas là pour faire le ménage...
Si tout le monde fait comme cela, il n'y a plus de pbs de ce genre puisque chacun emprunte puis range les planches misent à disposition.
  

Beh je vais faire de même maintenant pour éviter ce genre de désagréments inutiles
  

Désolé il y a 57 messages au dessus , ça me prendrait trop de temps de lire pour voir si ça a déjà été dit ou questionné :

que pensez-vous du fait de doubler en apnée donc dessous, les personnes faisant des battements avec planches côte à côte?
Je précise que je ne l'ai pas fait ahah mais l'idée est là. Je précise encore et là c'est important, ce doublement se ferait s'il y a quelqu'un qui arrive d'en face et donc là ça serait pour dépasser sans incident frontal ahah

Merci et désolé si ça a déjà été dit au dessus mais je le répète il y a 57 messages ^^
  

Oui c'est très marrant de faire ça, mais ça fait flipper les mamies palmeuses qui ne mettant jamais la tête sous l'eau te voient surgir 2 ou 3m devant elles. Faut le savoir, mais ça peut-être aussi l'effet escompté ...
  

Ca m'est arrivé il n'y a pas longtemps lors d'un virage en dos, sans m'en rendre compte.

Beau virage, belle coulée ... je suis passé sous une brasseuse que je n'avais pas vu ... et lui suis ressorti devant ... je pense qu'elle a du être surprise... moi aussi
mais content, c'est rigolo ...
  

Par expérience propre, quand on nage pendant le créneau de midi mega peuplé chez Blomet ou ARmand ou ailleurs (ici à PAris) surtout les mardis et jeudis, cette stratégie de passer au dessous c'est très très mise en pratique par djedj aussi , surtout quand je double à ma vitesse moyenne et lui double de l'autre sens bcp plus vite que moi, et donc il est courtois et pour éviter un choc, il passe au-dessous. Noter que si on est en train de doubler au même temps à des nageurs respecteux, on peut doubler sans soucis au même temps, car les nageurs respecteux nagent plus droits et ils ont la politesse de serrer plus à coté, mais si ces deux personnes sont des brasseurs étoilés et des pseudo-nageurs, là, on voit bien cette stratégie (ou seule solution possible)

Merci djedj
  

"brasseurs étoilés" c'est très chouette comme expression, plus que "brasseur écarteur" ! Bravo Gemma.
  

@gemma : cela n'empêche pas les chocs lorsque les perconnes en face doublent au dernier moment...

Et puis cela permet de faire travailler un peu sa respiration...
  

Urbicande : Ce serait encore plus rigolo si pendant ta longue coulée dorsale comme un U-Boat:
- Tu dégaines tranquillement un appareil photo de mon maillot de bain,
- Tu photographies la sirène,
- Tu ranges tranquillement l'appareil sous ton maillot,
- Tu remontes finalement à la surface devant elle.....sans t'évanouir à cause du manque d'oxygène
  

Alors djedj je te remercie d'arriver tjrs à pas avoir un choc avec moi ! Avec ta vitesse je l'envisage pas du tout...je connais le résultat déjà


D'ailleurs j'ai vécu aussi ton experience urbicande, en tant que nageuse 'surprise', on a un ancien nageur (trés bon) de compet (haut niveau) chez armand qui nage bcp le dos car son spécialité et souvent il me ratrappe lors de mon virage et il fait la longue et profonde coulée en dos tandis q je sors en crawl et je peux le regarder au dessous. C'est rigolo, c'est vrai ! Et puis il sort devant biensur !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant