Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
samedi 3 janvier 2009
posté par macaronade à 14:40

Virage en culbute

vu 16017 fois, followers=16
Bonjour à tous,

J'aimerai progresser et augmenter ma distance à l'heure. Mais avant ça, faudrait que je sache virer en crawl sans jouer la grenouille... lol

Quels sont vos conseils pour m'apprendre à faire un bon virage.
Je n'ai jamais trop tenté la chose...

Merci et bonne nage à tous!!!

21 commentaires

  

avatar de vincenabla
vincenabla
> 8 ans
Le mieux c'est de le voir en image :

http://fr.youtube.com/watch?v=KtP8xgz...

il faut un certain temps avant de trouver "sa" distance avant de culbuter. On ne se fait jamais mal, il n'y pas de danger.

Il faut penser à ramener le plus vite possible les jambes, il faut de bons abdo pour que ce soit tonique, sinon ça ne ressemble à rien.

Beaucoup d'entraînement...

Vincent
  

Ce qui déclenche le virage est la petite inclinaison de la tête vers le torse qu'on voit bien sur la vidéo d'ailleurs! bien penser avant à arriver avec suffisamment de vitesse ( on a tendance à ralentir au début, de peur de se prendre le mur) et les 2 bras collés contre le corps, on se laisse glisser et qd on considère la distance appropriée ( la tête à environ un bon 50cm du mur) déclencher son virage en penchant sa tête...
Il faut en faire un paquet avant de trouver naturellement la bonne distance mais je te conseille d'en faire systématiqement dès que tu nages le crawl...
bon courage
Bob
  

Super le lien, c'est très clair sur la vidéo.

Vous avez raison, juger la bonne distance, ce sera la principale difficulté.
Je teste lors de ma prochaine séance.

Merci!
  

Pensez à bien souffler par le nez sinon vous allez comprendre la douleur

En tous les cas c'est ce qui a été le plus dur pendant ma phase d'apprentissage.

Le mieux c'est de commencer au calme sur le bord du bassin (sup. à 50cm).
Le mouvement des mains le long du corps est très utile aussi.
Au départ replier bien les jambes et au fur et a mesure (qd on prends ses distances), les allonger petit à petit pour que cela claque !

Des posts sur le forum sont disponibles car sujet déjà traité ("Recherche" Menu gauche).

Cdlt,
Oléum.
  

avatar de lolodqnsleau
lolodqnsleau
> 8 ans

D'autres vidéos pour apprendre la culbute par étapes avec des exercices qui peuvent vous aider (désolé c'est en anglais)

http://www.goswim.tv/entries/4354/tur...
  

avatar de lolodqnsleau
lolodqnsleau
> 8 ans

Désolé, je ne peux pas poster les autres liens car le système considère mes posts comme du spam. Il y a cinq étapes et cinq liens différents, il faut googliser pour trouver les autres avec les mots clés goswim flip turn et step #2 #3 #4 #5 ).

Au passage j'en profite pour attirer l'attention des webmasters : beaucoup de mal à poster depuis quelques jours, beaucoup de mes posts sont "spammés", mon pseudo est tronqué (lolodqnsleau au lieu de lolodansleau) et l'email ne n'inscrit plus automatiquement... Help!!!
  

Merci pour ces liens.

Mon premier retour : difficulté à positionner mes bras.

Alors que je pensais avoir du mal à juger de la distance, c'est surtout la position de mes bras à la fin de la culbute. En fait, plusieurs fois je n'ai pas réussi à bien me positionner avec les bras en avant à la fin de la culbute.

A travailler...
  

Bonsoir,

J'apprends également les flip turns,
ces problèmes je les rencontraient également. ( encore de temps en temps maintenant ).
Le truc est que je penses à garder les bras bien le long de mon corps juste le temps avant la ' roulade '; pendant cette dernière, je me concentre pour que mes bras ne bougent pas et restent dans cette position. A la fin de la culbute, quand je m'expulse du mur, mes bras sont toujours tendu et dans le sens d'avancement cette fois, je les déplacent très légèrement vers la surface pour ne pas me diriger vers le fond ou aller trop loin car le manque d'oxygène commence à faire mal. Puis je respire1 X en 2 temps et enfin je reprend le trois temps. ( c'est ma façon de ne pas avoir 'trop mal' ).
PS : je suis toujours en apprentissage, je rate encore des culbutes mais j'en fait aussi de très jolies!.

Apprentissage :Je m'oblige, c'est à dire que chaque fois que je fais du crawl; j'applique les culbutes et même si des fois elle est ratée, je persévère.
J'espère que ceci te motivera.

Bon entraînement.
  


Bonsoir Enzo,

Persévérer oui il le faut !
Je garde en tête ta technique de respiration à la sortie. Je n'y avais pas pensé, et cela semble mieux que de repartir sur le même rythme.

Bonne nage.
  

Si vous voulez lancer vos jambes efficacement, juste avant avec vos bras tendus, retourner les paumes des mains vers le haut et appuyer, votre virage doublera de vitesse !
Par ailleurs, la respiration de sortie doit passer néanmoins après le retour de vague du virage si vous ne voulez pas vous freiner, donc pas trop tôt.
Amusez-vous bien !!
  

Vincenabla écrit qu'on ne se fait jamais mal et qu'il n'y a pas de danger.Comment vaincre la peur du mur qui approche?! J'y arrive quelques jours puis la peur du mur revient.Quant à faire une culbute là ou j'ai pied, je n 'y songe même pas, j'ai trop peur de me fracasser la tête sur le sol.
  

Bigorno, tu n'as qu'à fermer les yeux à l'approche du mur ??

Je plaisante bien sûr, c'est quand tu veux !!

@+
  

@ Bigorno. Il n'y a pas d'autre moyen que d'en faire à la pelle jusqu'à ce que ça passe tout seul. Même chose pour les virages en dos. Il faut t'entrainer à quelques mètres du mur, calculer l'approche et tourner. Après un certain temps tu sauras d'instinct quand tourner par rapport à ta longueur de jambes. Je suis assez petite et je ne me suis jamais pris le mur, pourtant je tourne assez près, en tout cas plus près que un grand d’1m80. Je confirme que tu ne risques absolument rien dans le grand ou le petit bain, même très peu profond. Avec l'habitude tu contrôleras bien le virage et tu pourras t'arrêter même au milieu de la pirouette la tête en bas pour laisser passer un camarade ou bien viser où tu poses tes pieds pour ne pas blesser un squatteur de T. Tout est dans la pratique.
  

"vaincre la peur du mur qui approche".

Prenez en repère le "T" situé au fond du bassin et à ce moment vous pouvez commencer à ralentir, vous laisser glisser et amorcer votre culbute.

Vous allez voir, ça marche.
  

@ Crumblesis: je n'en ai pas encore fait à la pelle mais un essai concluant là où c'est le moins profond pour constater que je ne me fracassais effectivement pas le crâne.
@Antoine 75: un MNS m'a dit au contraire d'accélérer à l'approche du mur.Je tenterai ta méthode.Mais il va me manquer un temps de respiration...
@ Tortueninja: si je ferme les yeux, je vais avoir la tête qui tourne!
  


Le "T" c'est justement le repère qui donne l'indication de la proximité du mur, à l'entrainement c'est important de se familiariser avec les repères.
Vous avez la même nature d'indication avec les petits drapeaux qui surplombent les bassins aux 5 mètres et qui donnent les repères en dos crawlé de l'approche du mur.

Ne t'inquiète pas de respiration à l'entrainement => glisse, culbute et ensuite coulée.

En revanche, je conteste vertement le conseil du MNS.

Tu te rends compte qu'un "pro" t'a dit d'accélérer à l'approche du mur..Je vais donc te donner un conseil, : en bagnole si tu vois un mur, accélère et klaxonne en plus, tu vas voir c'est pas neutre.

  

Entièrement d'accord avec le MNS, il faut accélérer à l'approche du mur, le virage n'en sera que plus efficace. Ce conseil m'a aussi été donné par des professionnels et on le vérifie soi-même.
  


Euh attends, il s'agit d'apprentissage et d'entraînement pour celles et ceux qui appréhendent le mur, et pas d'être "master class" de suite, allons.

On peut même conseiller pour diminuer cette appréhension à l'arrivée du mur, de réaliser des approches en brasse, bras devant.
  

Je pense que la distance au mur pour la culbute augmente au fur et à mesure de l'entraînement, au début tu te tiendra vraiment assez près car tu ne seras pas sûr de toi, mais au fur et à mesure tu prendras tes distances, surtout que c'est moins "dangereux" de la faire un peu loin. Cela dit, si tu la fait trop près (grosso modo à moins de 50 cm), tu auras tendance à trop plier tes jambes, et tu te retrouveras un peu emmêlé au moment de la poussée. En plus, ta poussée mettra beaucoup de temps à se faire, et sollicitera plus tes muscles car tu fera une flexion complète... logiquement, ça te coûtera trop en oxygène et la culbute représentera plutôt un désavantage qu'un coup de pousse (c'est le cas de le dire).
Au niveau de la position de la tête, même si c'est pas évident au début avec la peur du mur et le manque de repères, je te conseille vraiment de ne pas regarder tes pieds à la fin de la rotation. Idéalement, ton haut du corps doit former une flèche en direction de la où tu veux aller. Dans le cas de la culbute, ça veut dire que la flèche doit pointer horizontalement (où un peu vers le bas si tu veux te la jouer à la phelps, mais faut du souffle!). En regardant tes pieds, tu vas courber ton corps et tu n'auras pas le temps de retrouver la bonne position, et ta culbute ne ressemblera à rien, et surtout tu reviendra un peu trop vite à la surface!
En ce qui concerne la poussée, mais ça c'est un peu du fignolage: la pression se fait au niveau de la partie supérieure de la plante du pied, c'est à dire que la talon ne joue pas tellement dans le mouvement, souvent il ne touche presque pas le mur.


Enfin ça fait beaucoup de choses à penser, c'est des petits trucs à prendre ou à laisser à toi de voir.

Sinon, un petit exercice à la con pour s'entraîner surtout à bien tomber avec les pieds, c'est de prendre un repère dans l'eau, pas au mur, et faire des culbutes "à vide", avec ou sans vitesse (plus facile avec la vitesse bien sûr), et d'essayer de ne pas trop dévier de son axe dans la rotation... après tu regardes ce que ça donne. L'avantage, c'est que dans le mouvement à vide tu n'as pas l'appréhension du mur, ça peut peut-être t'aider à lâcher ton mouvement.
  

@Antoine75 : en pur apprentissage on fait alors tout lentement, car s'habituer à décélérer, après il faut s'en défaire surtout quand il faut faire l'inverse ! Et comme le dit Nikhou ci-dessus un virage est plus facile dans la vitesse. Si tu veux carrément faire du lentement et du bien senti : prendre une ligne d'eau avec ses rondelles de plastique et faire une culbute en tenant la ligne avec ses mains et en lui passant par-dessus, en plus cela maintient les bras assez bien comme il faut (cela évite de les ramener comme le font bp de nageurs). S'il y a vraiment une peur à soulager, il faut séparer les techniques : d'abord vaincre cela par tous les moyens ludiques ou non, puis passer seulement à la technique, sinon les mauvais défauts arriveront vite à force de faire du lent, il me semble
  

hello ça fait une paye que je ne me suis pas connecté.

Au départ on évoque l'"appréhension" du mur ! et vous parlez d'accélération juste avant le mur ! Quel conseil ...

Bon, on se donne rdv dans un bassin, où vous voulez et je vous montre,
En crawl,
- le T
- la culbute, pas d'accélération au T, on glisse après le dernier mouvement de bras
- 5 ondules dans la coulée
- la reprise de nage

A +

PS cela fait 6 ans que nous avons eu cet entretien, que le temps passe ,
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant