Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 15 septembre 2020
posté par Domino à 13:28

Midi à quatorze heures

vu 727 fois, followers=7
Ceux qui ont l'habitude de s'ébrouer le midi à la pause déjeuner dans une piscine municipale l'auront remarqué : l'amplitude méridienne s'est réduite. Les piscines ouvrent pour la plupart à midi (au lieu de 11h30) et ferment à 13h (au lieu de 13h30, fermeture de la caisse s'entend, en attendant le grand défi : fermer avant d'ouvrir.

C'est bien sûr un effet attendu du COVID (on prend une demi-heure pour désinfecter avant/après les scolaires). On remarquera que ce temps est toujours pris sur celui des nageurs, les parents pauvres de la natation.

Et comme évidemment tout le monde se presse en même temps au guichet, dans les vestiaires, sous les douches, la distanciation sociale devient un vague prétexte à une contamination de masse (bon, j'exagère un peu).

7 commentaires

  

C'est surtout qu'il faut s'adapter pour arriver à l'ouverture, mais cela laisse plus d'une heure pour nager ce qui permet déjà de bien en profiter.

La fermeture avant d'ouvrir c'est ce qu'il risque d'arriver en effet si de nouvelles restrictions covid devaient être décrétées. Après les masques partout et les limitations de rassemblements, la fermeture des lieux de pratique sportive en intérieur ne sont hélas plus très loin dans la liste.
  

et encore l'aquagym n'a pas redémarré ( au moins dans ma piscine Mourlon), ils en parlaient ( en cours d'autorisation), si c'est à la même heure qu'avant ce sera direct 1/3 de la piscine pour l'aquagym à l'ouverture. Bon attendons avant de se plaindre, vu comme dit Christophe qu'il faut encore profiter des piscines quand elles sont ouvertes. Moi mon pb c'est que je ne retrouve pas aussi vite que vous mon niveau ( faible) pre-covid ( et pour etre honnête pré entorse) et cela ne va pas s'arranger. les vieux ont du mal à se faire du muscle, c'est la vie, je ne vais pas me doper pour autant...
  

J'ai suivi le conseil de Christophe à Jean-Taris ce midi (un midi pluvieux).
arriver à l'ouverture : ok, mais déjà une dizaine de personnes, et comme la carte d'abonnement ne sert pas de coupe-file, et que quelques personnes sont admises simultanément dans le hall, il faut attendre.
Autre attente aux vestiaires, soumis au même seuil.
Et comme des vestiaires sont fermés, tout le monde s'agglutine dans les mêmes en s'échangeant des virus; autre attente aux cabines individuelles; et encore une autre aux douches, tout le monde étant arrivé en même temps.
On approche des 12h30.
Dans le bassin, on a eu le bon goût de maintenir l'aquagym donc plus de la moitié du bassin est réservée, les nageurs se partageant les 3 lignes d'eau restantes. D'où l'improbable saturation : tout le monde dans un espace réduit et dans un temps réduit.
Si on a réussi quelques longueurs sans trop de coups, il faut partir en évitant la cohue initiale, c'est à dire la fin de l'aquagym et la fermeture du bassin, donc amputer encore un peu la séance.
Bref, dire qu'on profite des piscines encore ouvertes, c'est un bien grand mot. Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée, mais les piscines n'ont pas encore choisi (à cette heure)
  

Incroyable donc 30 minutes entre la porte d’entrée et le bassin ??
A Emile Anthoine, si tu as déjà un ticket (achat par carnet de 10) ou abonnement, tu peux te présenter à 12h00 au tourniquet, et à 12h05 environ dans l’eau.
  

Oui, mais moi je viens habillé !
  

J'allais féliciter ou interroger Christophe pour son déshabillage-douchage-rangement d'affaires en 5 mn, mais s'il vient en slip de bain ...
  

@meduse merci
je te rassures je me change dans les vestiaires, l’habitude fait que j’arrive à me dépêcher
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant