Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 30 juillet 2015
posté par alexx à 13:59

Agressivité / Agression en piscine : Réflexion

vu 7146 fois, followers=42
Il m’arrive souvent lorsque je nage dans les piscines aux horaires publics de râler en mon fort intérieur à cause d’un nageur trop lent ou bien qui part juste au moment où j’arrive et me gène dans mon programme d’endurance. Je nage 5 fois par semaine depuis des années avec un bon niveau technique et j’ai parfois le sentiment que la piscine est un peu à moi et que les nageurs lents devraient aller rejoindre les autres lignes pour laisser les « vrais » nageurs s’entrainer…
Aujourd’hui, j’ai été la victime -ainsi qu’une autre personne- d’un nageur qui était persuadé que la ligne était entièrement à lui car il venait « tous les jours et lui savait nager contrairement à nous ». Ce monsieur, bon nageur effectivement, nous a agressé physiquement en nous donnant des coups violents sur la tête, en nous crachant dessus et en nous menaçant de nous casser la gueule à la sortie de la piscine ! Le tout à peine 5 minutes après avoir commencé à nager. Je n’avais jamais vu quelqu’un d’aussi agressif et réellement désireux de se battre dans un bassin. (y compris avec une jeune femme d’à peine 20 ans…) Il a finalement quitté les lieux assez vite une fois que les MNS sont venus lui parler, ces derniers étant de bonne volonté mais sans réel pouvoir face à la violence du monsieur.
Toujours est-il que si tout cela s’est terminé sans bobo, cette situation m’a interpelé sur notre attitude de nageurs confirmés pendant les horaires publics. La piscine municipale est un lieu ouvert à tous les publics et elle n’a pas vocation à offrir des conditions d’entrainement particulières pour les nageurs confirmés, en tout cas lorsqu’il n’y a pas de lignes d’eau réservées. Je garderai cette situation d’aujourd’hui en tête lorsque je nagerai la prochaine fois, pour rester relax en toute circonstance, les autres nageurs, même plus lents que nous, ont exactement le même droit que nous d’être là.
Voilà c’est dit ! 

131 commentaires

  

Il faut etre clair : ce type de comportement est non seulement inadmissible mais penalement reprehensible zu titre des menaces a personnes, violences en reunion ou coups et blrssures volontaires (CBV). Il faut dans un premier temps avertir les MNS afin de proceder a l expulsion de cette personne, puis s'ils n'obtemperent pas, saisir la direction, la DJS de la ville de Paris et la makrie d'arrondissement en menacant de porter plainte pour non-assistance a petsonne en danger. Chavun doit naget dans le respect des autres ou se faire construire une piscine privee !
  

Bien dit, ceci dit, la violence souvent "verbale" n'est pas le monopole des nageurs "réguliers". Une fois, je me suis fait insulter par une Dame pourtant très "lente"...parce que mon pied avait touché son bras lors du dépassement, alors que pourtant j'ai pris toutes les précautions possibles pour la doubler en bout de ligne. Madame nageait en plein milieu de la ligne d'eau...

Un autre nageur régulier lui, mais sans aucune technique, nage comme s'il était seul dans le bain. Pire, il applique toutes les techniques pour faire "ch..." les autres nageurs. Exemple, il se fait doubler en bout de ligne, mais s'arrange pour repartir juste devant celui qui l'a doublé. Lorsqu'un meilleur nageur le double et se porte à son niveau, il donne toutes ses forces pour que l'autre nageur ne parvienne pas à ses fins. Il pousse des petits cris de joie quand il réussit à gêner un nageur plus chevronné...Bref, j'en passe et des meilleures.

Comme quoi, si c'est vrai qu'un nageur "technique et régulier" est souvent gêné par des nageurs plus lents, l'inverse est tout aussi vrai. Je crois que c'est avant tout une question de personnalité et d'éducation...un abruti reste un abruti, qu'il nage bien ou pas. Je pense d'ailleurs que le comportement dans un bassin ressemble étrangement au comportement qu'on peut avoir sur la route, un volant entre les mains...Ce n'est que mon avis.
  

Sujet compliqué ...

Effectivement, la piscine ne doit pas être réservée à une catégorie de nageur. Je pense que c'est juste un problème de connaissance des usages.

Je suis nageurs moyen+ on va dire. J'ai appris à nager correctement tout seul sur le tard. Juste avant d'arriver au bord, je regarde s'il y a qqun derrière moi. S'il est vraiment près, j'en déduis qu'il va plus vite que moi et je le laisse passer, sinon je passe. Il arrive que je me plante et continue à nager alors que quelqu'un arrivait vraiment vite derrière moi et soit obligé de me doubler, mais on ne peut pas avoir juste à chaque fois.

J'essaie de ne doubler que quand il n'y a pas de risque quitte à traîner derrière un nageur.

J'ai essayé d'expliquer ces règles à une connaissance qui nage occasionnellement. Pour lui, laisser passer quelqu'un qui arrive plus vite derrière n'a tout simplement pas de sens. Il ne connaît pas les usages, limite se sent agressé par un nageur qui nage plus vite et dépasse dans une ligne.

Moralité : enseignons les usages et tout se passera mieux (sur la route il y a le code de la route pour ça).

J'ai déjà vu, dans de rares piscines, ces usages affichés.

Enfin, dans certaines piscine, il y a des lignes de "nage rapide" ou "nage sportive". Dans une piscine toulousaine, ils l'ont supprimé parce que pour les mns, le critère était trop subjectif. Ma pratique : j'y vais et si je vois que ceux qui y sont me doublent presque tous, c'est que je ne suis pas à ma place dedans à ce moment là : je change de ligne.
  

Un code existe effectivement, mais ne peut prendre en compte toutes les situations. Par ailleurs, ce n'est à mon avis pas une question de codes ou de règles, mais de bon sens. Et c'est surtout et avant tout une question de bonne ou de mauvaise fois du nageur...
  

Sujet pour le moins épineux

Les bassins ressemblent à s'y méprendre aux routes française où celui ou celle qui a le plus gros véhicule ou la plus grande G....e est prioritaire :

Le bons sens serait de mise pour tous mais l'appel de l'eau doit surement avoir des vertus maléfiques car, à peine immergées, certaines personnes s'imaginent avoir des ailerons pousser dans le dos et réagissent comme des prédateurs.
C'est la foire d’empoigne et le plus étonnant que ni le sexe ni l'âge ne rentre en ligne de compte.
Je me suis fait envoyer dans mes 18 mètres plus d'une fois par :
- une mamie, au demeurant toute mignonne hors des bassins, mais devenue furie lorsque je lui ai demandé de changer de file car elle faisait de l'aquagym dans la ligne "nageurs"....
- un jeune homme qui brassait en "surplace" au milieu de la ligne ....
- une jeune maman avec son petit bout qui avait choisie la ligne pour le soleil ...
ect...
Et en dehors de cela, il y a des méga-nageurs qui nous laissent filer dans la ligne sans nous toucher, sans faire d’histoire ... et sans que je me rende même compte que .... il est passé devant moi !!!
Tout est question de respect mais, pour mon expérience, les meilleurs nageurs sont ceux qui sont les plus conciliant avec les nageurs moyens voir débutants...
Ceux-là méritent également la palme de la patience et du fair-play n'et-il pas ?
  

Il faut aussi faire la différence entre les nageurs parisiens et ceux de la province (ou de la Province).
  

Question de savoir vivre et de courtoisie.
Je nage régulièrement et cela depuis de nombreuses années. J'ai pratiqué de très nombreuses piscines et à Paris ces lieus surpeuplés sont un condensé des mauvais comportements typiques de la capitale.
On se croirait sur la route ou dans les transports en commun.
A keller par exemple, il y a 3 niveaux de ligne et c'est comme sur l'autoroute, peu de monde dans la ligne "nageurs lents". Le max dans la ligne "nageurs moyens", au milieu...
On assiste souvent à des scènes riducules de nageurs qui se bousculent au T, refusant d'admettre qu'ils sont moins rapides. Vanité quand tu nous tiens.
Pour ma part, la séance est bien plus agréable en laissant passer les rapides et les furieux quand j'arrive au "T".
J'ai en plus remarqué que certains hommes ne supportent pas d'être doublés par une femme. Ils redoublent aussi sec quitte à me bloquer quelques mètres plus loin ou à arriver rouge écrevisse au T mais devant moi.
En général, j'essaie de jongler avec les différentes lignes pour arriver à faire des séances correctes, en souplesse et sans agressivité...
  

Nini, ce que tu dis est tout à fait vrai, mais je t'assure qu'il y a des femmes qui n'acceptent pas d'être doublées, que ce soit par un homme ou une femme d'ailleurs lol...les hommes n'ont pas l'apanage de la mauvaise foi...
  

Alexx, S'il vous plaît, racontez nous au moins toute l'histoire... Car vous ne donnez que votre version des faits, et encore, sans aucun détails. Ayant été la moi de même, je ne peux croire à votre bonne foi, même si je ne dis pas que vous étiez responsable ni coupable. Je ne parle pas non plus de la jeune file...
De plus, permettez moi, si vos séances sont exactes, je ne peux confirmer que 2500 m par heure soit très rapide, quand bien même votre technique est bonne (selon vous).
A bon entendeur, salut !
  

Pour ma part j'ai à peu près le même problème que Ydo. En ce moment je nage plutôt le crawl à une vitesse d'environ 2,4 - 2,5 km/h ce qui est trop rapide pour une ligne lente pleine de brasseurs et de dossistes brasseurs et un peu juste pour ligne rapide.

En effet, côté mauvaise foi je pense qu'il y'a parité car j'en ai encore eu un bel exemple hier avec une nageuse partie en dos et qui est repassée en crawl et a accélérée pendant que je la dépassait...L'autre problème des lignes lentes c'est qu'il y'a souvent des personnes ne sachant pas nager du tout.

Par conséquent comme les MNS refusent d'intervenir estimant que ce n'est pas leur boulot par conséquent au final cela devient le problème de personne... Malheureusement je ne vois pas de solution à court terme tant que le personnel ne fera pas respecter un minimum de discipline c'est malheureusement triste à dire.
  

Je me souviens d'avoir lu l'article d'une journaliste qui expliquait que la mentalité "anarchiste" des Parisiens pouvait s'observer dans leur façon de nager dans les piscines, qu'elle décrivait comme étant complètement bordéliques. Mais bon, c'était le genre à fréquenter la piscine deux ou trois fois par ans. De mon point de vue, c'est un bordel assez bien organisé finalement.
La comparaison avec la conduite sur autoroute est valable, sauf que les accidents mortels sont beaucoup moins nombreux.
- J'en profite pour raconter une anecdote : je suis en train de crawler (Drigny) quand une main m'attrape par le cou et essaie de me maintenir au fond pour me faire boire la tasse. Je me redresse brusquement puisque je suis dans une portion où j'ai pied ; c'est une femme enceinte : elle m'explique que je lui ai heurté le ventre en la doublant. Je n'avais rien senti ; je lui fais mes plus plates excuses, mais je ne peux pas m'empêcher de lui faire remarquer que barboter dans la ligne rapide quand on est enceinte n'est pas forcément judicieux. Chacun voit midi à sa porte : les bons nageurs sont persuadés que la piscine est faite pour les bons nageurs, et ceux qui barbotent sont persuadés que la piscine est faite pour barboter.
  

Elle est magique la méduse !!
  

Effectivement, magique la méduse... J'adore !
  

Quelle est la version de la Méduse ?
  

Par contre maintenir la tete de qqun sous l'eau est absolument inadmissible et inacceptable car dangeureux. Personnellement homme ou femme risque de se prendre un coup de poing de ma part si jamais elle se risque à cela sur moi. Il y'a d'autres moyens pour arreter qqun que de lui maintenir la tete sous l'eau...

Le probleme de fond du moins dans les piscines Parsiennes (meme si cela se vérifie également à peu pres dans toutes les grandes villes) est que chacun veut nager là ou il y'a le moins de monde peu importe son niveau.
  

Ah pas d'accord Marvel ! Mettre la tête sous l'eau à quelqu'un est un très bon exercice de respiration pour améliorer ses capacités d'apnée lol. J'en profite d'ailleurs pour faire de la pub à ma ville "Mulhouse" qui recevait les championnats du Monde d'apnée cette semaine...
  

Chère méduse, comme vous étiez présente (piscine Dauvin), vous n'avez pu manquer de voir ce qui s'est passé dès que ce nageur a commencé à nous agresser verbalement et physiquement, je pense que tout le monde s'était arrêté de nager à ce moment là.
Nous nagions à 4 ou 5 dans la ligne depuis 45 minutes sans aucun problème et dès sa première longueur, ce nageur a eu une altercation avec une jeune fille qui nageait la brasse et à la deuxième longueur il s'en est pris à moi en me donnant un coup violent du plat de la main sur le visage alors que j'arrivais au T. Il a ensuite donné un coup dans l'oeil de la jeune fille qui était arrivé au T puis a poursuivi son intimidation physique et verbale en me disant qu'il m'attendait à la sortie pour me casser la gueule. A ce moment là les MNS l'ont fait sortir du bassin, ce qui ne la pas empêché de tenter deux fois de nous frapper depuis le bord de la piscine devant les MNS pour finalement nous cracher dessus depuis le bord du bassin. Vous trouvez cela acceptable vous?
  

Alexx, ne cherche pas à t'expliquer, Méduse ne nage qu'à Keller.
Comme la situation dans cette piscine peut souvent être teinté d'agressivité, il est facile de penser que cela ait pu arrivé à Keller.
  

Merci Saigonnais, mais je ne suis ni l'actrice principale, ni la ou les 'victimes', encore moins 'l'agresseur'.

Les nageurs et nageuses moyens, pensant avoir un bon niveau (ce qui est peut être le cas, mais par rapport à un nageur du dimanche, comme quoi tout est relatif) pensent eux aussi que la ligne leur est dédiée, sans essayer à comprendre la difficulté que peut avoir un nageur confirmé, voire un très bon nageur, à nager dans une ligne (surtout de 25 m, ce qui est le cas ici) avec des nageurs au niveau largement inférieur, qui plus est quand ils ne font pas attention à autrui.

2 personnes peuvent facilement gâcher une séance, passant du crawl à la brasse quand ils se font doubler, en accélérant quand on arrive à leur niveau, ne pas laisser passer au virage, et j'en passe. Il est fatiguant, tant physiquement que psychologiquement de passer son temps à doubler, surtout dans une 25, de se prendre un coup de main dans la tête par un apprenti dossiste, un coup de pied par un brasseur, à regarder su quelqu'un double aussi en face (ou encore pire: nage au milieu) etc... la liste est longue, croyez moi !
  

A Eric, bien que n'inscrive que mes séances de Keller, je nage aussi régulièrement à Dauvin ainsi que Roger Le Gall. (Et dans d'autres piscines encore quand j'en ai l'occasion). J'avais donc bien vue que Alexx avait nagé à Dauvin, au vu de ses séances.
  

Bien sur que je ne trouve pas cela acceptable, Alexx, mais, quand on a un bon raisonnement, une envie d'améliorer les choses, il faut se demander pourquoi cette situation en est arrivée la. Cherchez donc aussi de votre côté ainsi que celle de la fille, votre comportement n'est peut être pas non plus acceptable (face à un nageur de bon niveau évidemment. Bien sur, vous ne risquez pas de gêner une petite mamie qui nage debout).

On parle du nageur parisien, c'est vrai, qui a un comportement parfois à revoir. Mais une fois de plus, mettez vous dans la tête d'un bon nageur, qu'il est dur de nager dans ce désordre ambulant !
On parle du Parisien, mais je verrais plus large encore: nageuse également dans différents pays, je remarque souvent qu'en dehors de nos frontières, on laisse davantage les bons nageurs tranquille. En France, les bons sont mal vus, certainement du à la jalousie ambiante qui règne dans ce pays.
  

Pardon alors
  

Pas de problème Eric! C'est vrai que cela peut prêter à confusion !
  

Mais rien ne justifie la violence physique et même verbale.
Les piscines parisiennes ne sont pas à Dodge City au Far West où les cowboys faisaient justice eux-mêmes.
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 1 an
"Je garderai cette situation d’aujourd’hui en tête lorsque je nagerai la prochaine fois, pour rester relax en toute circonstance" ... dans le cas exposé, il semble que le nageur cherche la bagarre. Il n'y a rien à faire avec ce genre de personnage, à part l'éviction.

Je nage toujours aux mêmes heures, aux mêmes endroits, donc on se connaît de vue avec les autres habitué-es, on connaît notre style de nage, notre manière de laisser passer, doubler, ou pas. Donc je me positionne par rapport à ça, dans un lieu nouveau, j'essaie de repérer ce mélange comportement/niveau, et de m'adapter en fonction. Pour éviter les coups, faciliter le dépassement, laisser passer... et parfois changer de ligne quant à l'évidence une personne est M. ou Mme "sans-gêne"... Ce n'est pas "parfait" mais c'est la seule manière (avec le choix des tranches horaires) que j'ai trouvée...
  

Je n'en ai pas voulu à cette femme enceinte de me maintenir la tête sous l'eau : involontairement, je lui avais fait peur, et elle a voulu me rendre la pareille, pas me noyer. En revanche ce n'était pas malin de sa part de se glisser dans une ligne rapide pour barboter, de surcroît très encombrée.
On voit d'ailleurs certaines personnes un peu plus malignes, peu habituées aux piscines municipales, venir prendre conseil auprès des maîtres-nageurs sur le meilleur choix de ligne.
  

Ah oui, encore une anecdote, pour dédramatiser : j'ai été témoin d'une scène (encore à Drigny, que j'apprécie particulièrement par ailleurs) entre deux nageurs. Plus exactement une nageuse, qui soudain s'attaque verbalement à un type qui crawlait (assez bien) depuis une demi-heure en jouant des coudes presque systématiquement, si bien que tout le monde dans la ligne avait eu droit à quelques gnons, peu violents mais agaçants à la longue.
- A l'engueulade de la fille, le type répond très calmement (il devait être habitué) qu'il n'y a pas moyen de faire autrement - il est obligé de dépasser, et ses dépassements ne peuvent pas se faire sans heurt (sous-entendu : vu la nullité des autres nageurs, ce que poliment il ne dit pas). La fille ne veut pas en rester là et veut l'obliger à reconnaître qu'il est en tort. L'engueulade se poursuit de plus belle. Bref, une anecdote très banale, sauf qu'à la fin la fille change complètement de ton, exprime ses doléances sur le ton de l'humour et... finit par lui demander son numéro de tél. en lui proposant d'aller boire un verre un de ces quatre. Je me suis demandé si elle avait calculé son coup depuis le début, où si c'était de l'impro.
  

Chère méduse,
Vous avez parfaitement raison, nous avions un comportement de nage tout à fait inacceptable par rapport à cet excellent nageur, il a bien fait de nous corriger de la sorte, cela nous servira de leçon. Nous irons lui présenter nos excuses la prochaine fois et lui tendrons nos joues pour qu'il puisse nous "péter la gueule dehors" une bonne fois pour toutes...
  

Donc, si je comprends bien, à Paris, les nageurs moyens et moins bons doivent respecter la loi et des règlements.
Les bons et excellents nageurs sont au dessus de la loi et des règlements.
  

En fait Alex, tu devrais même ne plus t'afficher dans aucune piscine, pour le bien des "excellents" nageurs. Ceci afin de leur éviter la peine de devoir te casser la gueule lol...(it's a joke of course)
  

Les très bons nageurs gèrent généralement parfaitement les dépassements sans gêner les + lents, mais il est vrai que certains "baigneurs" peuvent avoir des réactions de peur surprenantes...
Ils n'ont rien à faire dans les lignes rapides.
L'agressivité verbale ne me dérange pas, en revanche, l'agressivité physique me semble inadmissible, surtout qu'apparemment, alexx a eu affaire à un fou furieux.
  

Depuis 3 ans, je ne nage plus avec le public faute de temps et des entraînements.

A une certaine époque, il m'arrivait de chatouiller les pieds ou d'attrapper la cheville de certains nageurs mais globalement ça reste assez rare...
  

Quand j'ai commencé à nager régulièrement, j'ai été choquée qu'on me touche le pied extérieur plusieurs fois, jusqu'à ce que je comprenne que cela signifie qu'on va me doubler et que je suis trop lente pour la ligne: les bons nageurs doivent aussi être pédagogues car toutes ces règles ne sont inscrites nulle part et que les nouveaux sont trop concentrés sur leur nage pour toujours se rendre compte s'ils sont dans la bonne ligne (aux Halles, la vitesse dans la ligne nageurs moyens varie énormément selon les heures). Parfois, oui, c'est frustrant, on peut pas nager à son rythme et la séance est un peu gâchée. Bref, restons civilisés, ici comme ailleurs. La violence, verbale et encore plus physique, pourrit la séance de tout le monde
  

Une fois, j'ai touché une brasseuse pour lui signaler mon dépassement, et je me suis fait latter en vache.

@TTN : chatouiller les pieds, c'est pas de l'agression, c'est du dialogue.
Attraper la cheville, perso, je ne me le permet pas.
  

@ Tess, attraper la cheville, c'est l'extrême, c'était aux Halles et nulle part ailleurs.
  

avatar de yllen59
yllen59
> 1 an
MOI je pense que les gens souhaiteraient avoir la piscine pour eux tout seul et à 3€ en moyenne ce n'est pas possible .Je suis MNS et effectivement nous ne sommes pas payés pour régler la circulation dans les lignes !!!! chacun doit prendre ses responsabilités et faire preuve de courtoisie mais le français est souvent égoiste !!!
  

Dans certaines piscines les MNS "règlent la circulation dans les lignes" ; aux Halles, par ex., il y a une MNS zélée qui vire les brasseurs de la ligne "crawl-papillon" ; mais bon, elle est au taquet.
C'est vrai que, quand on est un nageur moyen, les brasseurs sont difficiles à doubler, à moins qu'ils ne soient excellents comme ce type qui doublait tout le monde par en-dessous l'autre jour, dans la partie profonde du bassin.
- Parmi les chieurs (selon moi), il y a aussi ceux qui veulent montrer à tout le bassin leur aptitude en papillon sur une ou deux longueurs, et ça donne genre une crise d'épilepsie de quelques minutes qui oblige tout le monde à s'arrêter.
  

ici meduse ( pas " unemeduse"), j'essaie de défendre les nageurs lents qui sont conscients de l'être. Lorsqu'il n'y a pas de ligne lente, est ce que les nageurs rapides pourraient nous laisser le nawak ou la ligne la plus près du bord, celle qui est souvent dédiée aux cours d'ailleurs. Cet après midi on était plusieurs lents dans cette ligne de cours heureusement vide de cours , jusqu'à ce que de bons crawleurs viennent dans cette ligne nous doubler à fond la caisse ( sans nous heurter cependant). Mardi c'était à Massy où de bons nageurs nageaient dans le nawak. Sinon bien sur je laisse passer au T et me laisse doubler en cours de route, c'est aussi plus agréable pour moi et je n'ai aucun pb de savoir qu'il y a des plus rapides. une question : c'est mieux qu'on vous laisse passer au T là ou on arrive ?
  

Allo, meduse (pas "unemeduse", j'ai bien saisi la nuance),
j'ai longtemps sévi dans la lente, avant d'oser me risquer + haut.
D'accord avec toi : la lente, pour les lents, les craintifs, idéalement.
Le nawak, en revanche, est un espace de liberté, où même les nageurs confirmés ont le droit de venir (bien pratique pour l'échauffement).
Ceci dit, pour ma part, peu m'importe d'être dépassée : quand on le fait sans me gêner, et en me donnant une leçon de glisse en prime, j'adore !
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 1 an
"toucher" "chatouiller" etc. ??? mais on le sent quand on est dépassé... donc quel besoin de venir au contact physique ? même sans frapper, je trouve ça intrusif. Et perso je le prendrais très mal, ceci dit, je me range et suis très attentive aux + rapides pour ne pas gêner, mais on ne me touche pas...
  

Aux Halles, les M&M's font la circu ?? J'ai jamais vu cela lors des 2 nocturnes hebdomadaires
où il m'est arrivé de faire mes virages sur un humain à plusieurs reprises.
J'ai déjà rencontré comme vous des nageurs qui accélèrent lorsque je les double. Alors je me mets à leur hauteur, et je les envoie dans la ligne

Après pour ceux qui prennent de la place avec leurs bras / jambes (qu'ils ne contrôlent pas toujours d'ailleurs), j'ai d'autres techniques pour passer sans perdre de temps
  

Disons que j'en ai déjà vu une, de MNS, le faire, à une heure d'affluence, demander aux brasseurs d'aller se faire voir ailleurs.
  

Moi aussi j'ai déjà vu - et souvent - les MNS faire la circu chez Suzie. Mais je nage plus souvent l'après-midi...
  

Je pense mesdames et messieurs que vous venez pour vous détendre et faire du sport à la piscine dans un bon état d'esprit .
Parlons des brasseurs !!! il faudrait leur demander de ne pas écarter autant les jambes quand il font des ciseaux , qu'ils regardent sur internet les vidéo sur la technique des jambes .Et tout le monde pourraient les doubler !!!!
je suis effarée par vos commentaires et je me demande pourquoi n'êtes-vous pas encore tous en équipe de France de natation !!!!
Nagez, acceptez les autres et arrêtez de vous prendre pour des champions du monde ...
  

En même temps ce mélange de pratiques hétéroclites, de barboteurs et de nageurs, de Français et d'Allemands (moins égoïstes et plus disciplinés, si j'ai bien compris), de râleurs et de gens aimables, est ce qui fait le charme des piscines municipales (Je ne dirais pas du tout la même chose de la circulation routière qui fait des centaines de jeunes victimes chaque été.)

(Il faut vraiment être un très bon brasseur, de classe olympique, pour ne pas prendre trop de place dans une ligne, sachant que l'envergure d'un brasseur mâle adulte peut dépasser 2 m).
  

Tout à fait d'accord avec Yllen: on va à la piscine pour se faire plaisir ... et on est toujours le nul de quelqu'un d'autre. Ou alors il faut avoir sa piscine personnelle! Mais je préfère la piscine municipale: j'aime bien l'émulation de nager avec d'autres gens
  

Les nageurs.com sont tous des Saints !

Nous avons notamment Saint-Figolu, Saint-Loups, Saint-Gouchy, Saint-Vincent, Saint-Alex, Saint-Ninja, Sainte-Yllen, Sainte-Lirelle, Sainte-Tess, Sainte-Meduse et même Sainte-UneMeduse.

Ceux et celles qui ne sont pas cités ci-dessus ne doivent pas s'inquiéter parce qu'ils sont sur la liste de la prochaine canonisation par le Vatican, proposée par Saint-Modo.
  

+1 Saigonnais !
  

En effet, en lisant chacun, on peux conclure ainsi... "Tous des Saints"
Pour ma part, je pense que nous ne sommes pas tous à la recherche de la même chose... Donc forcement sa Merdouille....
Certain sont des fans du chrono, (quelque soit le Nbre d'individu ds la ligne)
D'autre, des nageurs qui n'ont rien à prouver (pas Nbreux),
Les apprentis débutant (qui ont leur place et sont aimable à ce stade)
Les débutants (l'amabilité c envolé, et l'assurance montre son nez...)
et enfin Les baigneurs emmerdeurs qui en n'ont que faire de tout c agités équipés jusqu'au dents....

Moi, je suis surement la plus chiante, mais je ne me plaint de personne et d'aucun cout... je ralentis en fonction du rythme de ceux qui sont dvt moi (surtout en dos), je m'abime le bras en me collant sur la ligne d'eau pr faciliter le dépassement, je ne culbute plus, depuis longtemps. Je me contente de nager le plus cool possible. Une bonne séance pr moi, c le temps passer à nager un certain nbre de km, mais c surtout d'avoir nager en bonne entente et en bonne intelligence avec des nageurs cool et souriant...

Quelque soit la forme d'agressivité que l'on subit, il est important en tant que nageur de savoir se contenir... et de se concentrer sur la raison pr laquelle on a enfiler notre maillot...
Voilà, désolé d'avoir été trop bavarde, mais j'aimerai tellement que NAGER soit un plaisir pr TOUS. Même pr les agressifs.
  

Parfois ca pars en cata quand on double et que soudain quelqu'un arrive en face. Du coup on se mets à serrer à droite et on touche l'autre nageur sans que cela fasse mal dans la mesure ou l'on a pas un style "bras tendu". C'est la parfois que certains s enervent.

A la piscine blomet il y a 10 ans il y avait un XXXX (XXXXXXXXX je pense) qui nageait la brasse et nous insultait (propos homophobes souvent) lorsuq'un l'avait a peine effleuré. Il m'avait menacé de me retrouver à la sortie egalement. Je m'ecrasait q chaque fois car il me faisait reellement flipper lol


+++ MODERATION +++
Même s'il y a prescription des faits, merci d'éviter de mentionner des caractéristiques physique ou d'origine, afin d'éviter tout amalgame malheureux.

Christophe
  

Yllen55, ce n'est pas parce que nous ne sommes pas en équipe de France de natation que nous ne pouvons plus aborder le sujet des "incivilité" en piscine...Par ailleurs, je crois que la plus grand nombre de nageurs sur ce "post" respectent les autres nageurs...Mais respecter les autres nageurs, ce n'est pas tout accepter.

Par ailleurs, nous sommes sur un site de natation, il est donc possible et souhaitable d'aborder tous les sujets concernant la pratique de la nage et les lieux de nage...à moins qu'il faille être en "équipe de France" pour pouvoir s'exprimer ? Alors les sujets de discussion et les échanges risquent de se raréfier...
  

Il y a les bons et les mauvais nageurs. Le mauvais nageur il nage, et il double. à ça oui il double !! Le bon nageur, à lui il nage !! et Il double. Faut bien l'expliquer ça aux gens.
  

Oui laurentplouf...mais lui c'est un bon nageur !
  

On peut aborder le sujet... mais rien ne remplacera un MNS efficace et expérimenté, ce qu'ils sont la plupart du temps. Par exemple, dans une piscine 25 m que je fréquente régulièrement, les MNS ne cèdent pas à la revendication récurrente d'une ligne "rapide", à raison.
1/Il n'y a aucun nageur vraiment rapide, mais plein de types qui pensent qu'ils le sont. Les très rapides (dont je ne suis pas), se plaignent d'ailleurs rarement, comprenant qu'il vaut mieux nager en club ou se contenter de faire de la récup. dans les piscines municipales.

2/L'autorégulation est plus efficace que quand il y avait un "ligne rapide" dans cette piscine, à savoir que les nageurs un peu trop lents se rendent vite compte qu'ils gênent ou sont gênés au milieu des plus véloces, et ils basculent de moyen+ à moyen-moyen. La coutume, ça marche parfois mieux que la loi écrite.

...et merci aux MNS qui font respecter l'interdiction des plaquettes dans les piscines où on ne peut pas leur consacrer une ligne ; ça devrait valoir pour les palmes courtes (et assez tranchantes) ; quand il y a plus de dix nageurs dans une ligne de 25m, plutôt que d'utiliser planche + palmes courtes, autant profiter de l'occasion pour apprendre la natation.
  



Je me suis fait agrésser verbalement et physiquement pas mal des fois par hommes et femmes puisque j'utilise malheureusement le signe de "toucher" le pied quand je vais doubler la personne qui generalement est en train de faire "brasse" avec des coups forts de pied/dos brassé vitesse infime/"crawl" avec pieds anarchiques ....

Puisque moi, j'ai vraiment panique d'être touchée par les pieds/ongles de ces personnes dont je vient de mentionner ses mouvements. Apparentment ils ne sont du tout pas conscients de leurs mouvements vu comment ils sont vexés par ma facon. MKais je suis désolée, j'ai aucune envie d'être touché si fortement parce que ils ne savent pas cohabiter (sachant nager ou pas) dans un espace petit rempli des gens heterogenes, donc...sorry. Je le ferai encore même si après on me dit de me casser la gueule, j'assume. Quand on s'est cassé le nez dans une piscine à cause d'un coup, que après on a recu sans vouloir encore des coups dans la zone ou on avait mal, etc, je ne supporte pas l'idée que un pied de quenqu'un dans ces circonstances (comportement egoiste) puisse me faire ce mal de nouveau. D'ailleurs, je vois que c'est une reaction inconscient de me proteger le visage.

Je ne touche pas avec agressivité mais je touche.

Il faut dire que nous sommes dans une ville surpeuplé de monde. Que les personnes normales qu'utilisons bus , metro, velos, etc... on est constanment touchés, partout, dans les marchés en faisant les courses...cæest le prix à payer d'habiter moyennement dans une grande ville comme Paris. Il faut accepter cela. Biensur, le respect-convivialité-pacience devraient être les "must have" de tout citoyen sachant que on peut être touchés sans devoir faire un mega drama colombien...

Je recois infiniment des coups et je saute jamais à insulter. Sauf....si on me frappe carreement expres en me donnant un coup...ou je sais pas, il y a un seuil qui bouge...
Je profites pour dire un des choses que je trouve incroyable, "laissez descendre avant de rentrerrrrrrrrrrrrrrrr" cela c'est vraiment le pire des chosessss que tellement des personnes n'ont pas stocké dans leurs mémoires non volatiles
  

D'après moi "toucher" ne sert à rien ; dans une ligne un peu trop bondée, on est touché des tas de fois involontairement ; pas évident de faire la différence avec quelqu'un qui vous touche comme clignotant. C'est un code valable dans les bassins sportifs entre sportifs.
- Encore une anecdote (Pailleron) : un quadragénaire arrivé en bout de ligne stoppe les 3-4 qui partagent la ligne avec lui pour une mini-conférence : - Eh, les gars, vous pouvez me doubler, ça vous avez le droit de le faire, mais par contre arrêtez de me toucher à chaque fois, j'en ai ras-le-cul !!
De fait ce type était le seul à nager très en dessous de la vitesse moyenne (alors qu'il avait bizarrement un mouvement de crawl impeccable), et il ne s'arrêtait jamais. Il avait dû finir par se sentir indésirable, et ça c'est vexant.
  

Pour moi "toucher" me sert à me proteger le nez/?visage d'un coup de pied ou main....et cela sert bien. Si jamais on te casse le nez dans une piscine, je suis sure que tu utiliserais cette strategie....je ne te le souhaite pas en tout cas evidentment !

Après pour le reste, bras, jambes...biensur on recoit et that's all
  

Moi je ne touche que lorsque je dois dépasser qq1 de dangereux (trop à gauche/ciseau trop large et trop violent).
Jamais eu de pb au visage (j'ouvre bien mes mirettes et je fais attention), mais j'ai peur pour ma hanche droite, qui est fragile, et qui a déjà pris des coups (volontaires, à ce stade du dépassement).
Parfois, toucher peut-être pris pour une agression, et susciter une réaction agressive en retour.
Au final, on ne sait + trop quoi faire...

Vive l'eau libre !
  

Me suis pris une fois un coup de talon violent dans l'oeil, mais j'étais fautif (pas vu que le type devant avait ralenti d'un coup) ; pas de nez cassé en revanche, du moins pas dans un bassin.
  

On ne peut pas rêvasser derrière un mec qui nage la brasse.
On devrait envoyer les brasseurs nager en Sibérie.
  

Les mauvais seulement, Saigonnais !
  

De mon expérience de nageur très moyen je pense qu'il vaut mieux avoir des lignes d'eau par type de nage que par vitesse (qui est un critère totalement subjectif). Une ligne crawl et une ligne pour les autres nages serait suffisante. Ce qui me fait souvent rigoler c'est que le dos est souvent consideré comme une nage rapide alors que 95% des personnes ne savent pas le nager correctement et sont donc lents.

En tant que crawler il est (en général) plus facile de doubler un autre crawler même avec une personne arrivant en face que de doubler un brasseur. Par contre j'ai effectivement frôlé la catastrophe il y'a pas longtemps en voulant doubler un brasseur avec un autre breasseur arrivant en face (meme si c'est de ma faute car je n'avais pas vu que ce dernier était en brasse).

En effet comme le disait Figolu l'autorégulation fonctionne parfois très bien mais il suffit d'une seule personne n'en faisant qu'à sa tête pour tout dérégler...

Par contre le dos brassé devrait être interdit dans les lignes de nage car c'est dangereux en plus de ne rien voir et de se retrouver au milieu de la ligne le mouvement latéral fait très mal
  

sur le dos on voit qui arrive derrière et on peut plus facilement s'adapter au doublement ( ralentir, serrer à droite). et c'est les dossistes qui se cognent la main quand ils arrivent sur les pieds des brassistes de devant qu'ils n'ont pas vu , les seuls vrais chocs que j'ai eu c'est en dos dans le nawak ou il n'y a pas de sens de circulation, tete contre tete entre dossistes. BONGGGGG ..car on peut parfois mal interpréter le sens de circulation quand on est myope meme en se retournant à mi parcours sur 50 m et bien sur certains ne regardent pas du tout avant de se lancer ( ah encore les autres surement pas des nageurs.com)
  

Il faut reconnaître que le côté égocentrique de certains nageurs fait réfléchir. Mais après tout, sur l'autoroute on retrouve bien des voitures qui squattent la file de gauche à 110 et refusent de se rabattre sous prétexte qu'il y a un camion dans 1 km... Il y en a aussi qui se garent sur la bande d'arrêt d'urgence pour téléphoner...

Alors voir des personnes nager en milieu de ligne à petite vitesse n'a rien d'étonnant, en revanche c'est juste énervant.
Idem pour ceux qui font leur pause aux endroits normalement dédiés aux demi-tour (culbute ou pas).

Bref, si tout le monde (rapides et lents) pensait un peu plus à la signification du vivre en société, ce serait franchement plus simple pour tout le monde.

En se débrouillant bien, on peut se croiser à 4 dans une même ligne, à charge pour les brasseurs de glisser plutôt que de grenouiller
  

4 de front dans une ligne, oui. Mais pas à Pailleron. Où j'en en ai envoyé quelques uns dans la ligne car ils m'empruntaient trop l'axe central.

Pour toucher le pied ou le mollet de la personne qui vous précède, c'est bien. Mais faut-il encore avoir le temps. Lorsque vous nagez en dessous de 3,6 km/h, ça passe, après vous n'avez plus le temps, car ça vous ralenti.

Après vous pouvez jouer l'emmerdeur et en faisant celui/celle qui nage maladroitement, pour tasser ces personnes dont vous dîtes, qu'ils nagent comme des débutants ou des sans gênes.
Croyez-moi ça marche même trop bien depuis que je nage en horaires publics.
  

L'autre jour j'ai arrêté un type qui frappait l'eau avec son pied de façon très brutale pour lui dire qu'il risquait ainsi de blesser quelqu'un (un seul de ses pieds frappait la surface, ce qui décuplait sa force) ; le type m'a expliqué en souriant : 1/qu'il estimait que le risque faisait partie du sport en général ; 2/qu'il aimait bien faire un peu le vide dans sa ligne quand il nageait.

- Je pense que si j'avais insisté, le gars disposait d'une bonne dizaine d'arguments en réserve, raison pour laquelle je crois qu'il vaut mieux compter sur des MNS expérimentés. C'est facile de repérer les zozos - souvent ça ne fait pas dix minutes qu'ils sont arrivés qu'ils donnent déjà des conseils au MNS sur la manière de gérer son bassin.

- Je compare l'autorégulation à la régulation : il n'est pas rare -c'était le cas la dernière fois que j'ai nagé à Keller-, que la ligne "moyenne" soit plus rapide que la ligne "rapide".
  

Le type en question utilise la même technique que Vincent pour vider son couloir.
Surpris ?
  

Mais ce n'est pas la même personne. Mon type nageait lentement, ce qui le rendait particulièrement dangereux pour une main ou un nez égaré.
Les MNS devraient organiser des petits matchs de water-polo pour permettre aux jeunes cadres dynamiques d'évacuer leur stress.
  

Les M&M's ne sont pas des policiers des bassins.
Ils surveillent, conseillent les nageurs et veillent à ce que personne ne se noie.
Ils retendent les lignes lorsque c'est nécessaire. Pour ça, il faut leurs demander de sortir la clé, car je ne l'emporte jamais avec moi
A Keller, c'est que du vissage alors je fais ça tranquilou

Ceux qui régulent les lignes font un extra donc la plupart refuse de se prendre la tête et continu à regarder leur téléphone ou leur nintendo ds
  

+1 avec vincentf
  

"La plupart continu à regarder leur téléphone ou leur nintendo ds "



@vincentf : C'est très rassurant.
  

Moi je suis un râleur naturel ... Une sorte de don.
Après avoir fait un départ en eau libre à 500 participants, j'ai compris que je devais apprendre à gérer la foule ... Un départ en eau libre et ça calme très vite ... Tout le monde est en crawl pourtant.
Je continue toujours à râler. Parfois même je hurle sous l'eau. C'est très marrant,, ça apprend à reprendre son souffle.
@Gemma : Faudrait tout de même pas qu'on me casse le nez même s'il est moins joli ...
La bêtise n'a aucune limite, j'en ai moi aussi des exemples depuis maintenant 15 ans que je nage à midi 4 à 5 fois par semaines. Je fais 1m90 et 90kg donc je pense que cela en a arrêté plus d'un ... mais pas tous.

Merci à ma torpille préférée de m'avoir appris l'humilité quand on croit être bon nageur ... râleur, et pour avoir découvert le plaisir de l'eau libre (Allez Axel !! Continues ! T'es jeune ! Excusez-moi pardon ...)

Le 15 août je vais voir des vrais nageurs à Chartres moi qui croyait en être un il y a encore 3 ans.

Pour finir et ne pas se méprendre sur mon message, j'ai sacrément envie de râler avec vous mais je me retiens ... RGNTUDJUU !
  

Votre message me fait sourire et me rappel le bon temps... C vrai, lorsqu'on est connecté uniquement sur son ptit "MOI", il n'y a pas de place pour les autres, et on l'exprime ainsi... puis, avec le temps on apprend à en sourire.
Je me marre encore bcp lorsqu'on m'agresse pr rien... vraiment pour rien, car je me dit, ils n'ont rien compris à cette activité qui pourrai être tellement belle et sympathique... échanger en toute simplicité, conseiller parfois, pourquoi pas... se tirer la bourre en fin de séance et partager du rire au lieu de d'animosité malsaine. (Sa commence parfois dès la douche... je dis bjr, pas de réponse, essaie encore et encore, puis BASTAAA,...)
Partager une ligne d'eau, un bassin, est une proximité qui devrait vraiment nous inviter à la tolérance à la patience et au civisme envers chacun, sans jugement.
Je sais pourquoi je nage, je sais pourquoi 2 fois, et pas 10 fois par sem. Je sais exactement le plaisir que g après chaque séance, et uniquement pour cela je continuerai à nager encore, même ci parfois le plaisir n'ai pas au rv...
J'idée du Water-Polo est pas mal... même ci, je ne suis pas ds l'agressivité volontaire ou involontaire, je suis partante....
Bonne nage à chacun, et c super que chacun mettent des mots sur leur façon d'être agressif ou de subir l'agressivité ds un bassin.
  

Kimloid me fait rire ! Et me rassure car, moi aussi, je me surprend parfois à bougonner, râler, grogner voire crier quand j'ai la tête dans l'eau. Je me trouve débile mais ça fait quand même du bien ! Et je reviens vite à la raison car effectivement, tout le monde a sa place dans l'eau, ça n'en vaut vraiment pas la peine, et c'est bien mieux de nager avec le sourire !
  

Les gens qui râlent sont des raéliens.
  

@quachacha : "Sa commence parfois dès la douche... je dis bjr, pas de réponse..."
Parfois même devant les portes encore fermées : tu arrives, dis bonjour, et le silence te répond.
Parfois on ne te jette même pas un regard, parfois, on te toise...
M'enfin, ya quand même aussi des pistoches + sympas que d'autres, heureusement...
Me suis vue nager dans un mouchoir de poche (Mourlon) pdt 1 cours d'aquagym, couloir bondé, toutes nages, tous styles et ça marchait, plutôt pas mal...
  

Donc, l'esprit équipe, et d'ouverture est plus concret en petit bassin ?
G essayer pourtant, mais vite refroidi.... En battement par exemple, je me fais jeter de la ligne lente et rembarrer aussi en ligne matériel (parce que je n'en utilise pas), je ne sais jamais où est ma place. pourtant j'suis ouverte à tte proposition.
Une fois le MNS à exigé que je prenne une planche à la demande d'une nageuse qui l'exigeait... j'étais outré et ne suis plus retourné, malgré ma carte de 10 entrée déjà réglé.
Alors je comprends parfois, pourquoi dès "devant la porte encore fermée" le silence est d'or. Peut être que les personnes se demandent comme moi "ami ou ennemi ?"
  

Pourtant, nous avons beaucoup d'amis sur Facebook.
  

@Saigonnais : Heureux celui qui a ne serait-ce qu'un seul véritable ami.
@quachacha : la taille du bassin ne fait rien à l'affaire, à mon avis, pas + que le niveau des nageurs.
Simple question de bon sens, d'attention aux autres et de tolérance, non ?
  

"Ici c'est pas une piscine, ici c'est l'Arène ! "....
  

Dans une piscine, vous avez les "nageurs rapides" qui s'entraînent, qui repousse leur limite à chaque séance, en nageant sur courte et / ou longue distance au delà des 3 km/h (oui, 3, c'est être très tolérant et avoir un chiffre rond).
En dessous, il y a les autres, qui nagent juste pour se dérouiller, bien trop nombreux, "les lents".
Comme ces derniers sont en surnombre, cela donne lieu à des agressions lorsque ces 2 catégories se rencontrent.
  


La théorie des ensembles....de ouf !

Oui, la stratégie de crier sous l'eau en nageant cela me va bien aussi et mis en pratique qq fois, surtout lors qu'on vient de recevoir un coup de quelqu'un d'irrespectueux.

Comme tout est relatif, j'imagine que nous devons sembler des assessins pour les personnes très lentes alors :/ (je plaisante)
  

Je suis une nageuse lente qui n'a pas peur des vrais rapides ; juste des tocards...
  

Oui mais toi Tess tu te laisse doubler facilement.... et tu vas rarement dans la ligne confirmée... et puis on se demande mais comment elle fait pour nager aussi longtemps...
  

Oui, c'est vrai, je les avais oubliés avec ceux qui ne savent pas nager
  

Elle nage lentement, tout simplement.
  

Pardon : @zouzou
  

Je peux nager 20 kms, mais pas aussi lentement. Il me faut un minimum de vitesse
  

Moi j'ai + l'âge, ni la condition physique pour aller vite, mais j'aime le fond.
  


Et à moi, un brad pitt devant pour le suivre
(je plaisante)

Chapeau à Tess en tout cas. Pouvoir faire ainsi et avoir le physique qui l'accompagne.

Comment la vie est simple


L'important je crois que c'est de bien penser qu'on est nombreux, qu'on partage un espace ensemble qui n'appartient pas à aucun de nous seulement et que forcement il y existe de contacts physiques minimums dont on doit pas se vexer. Et que en regardant autour et en se plaçant à la bonne ligne, cela pourrait suffir. Ou sinon, prendre des cours de nage pour ceux qui prennent toute la moitié ou plus d'une ligne. A ceux, ou prendre des cours ou faire un autre sport à la place....
  

Commentaire 100% en français

Muy bien
  


vincentf: gràcies, les années vécus in da Paris city m'ont permis cette évolution personnelle et l'apprentissage de cette langue si complexe, complexe comme apprendre la vie française !
  

Je rejoins ce que dit Vincentf c'est frustrant pour un nageur rapide qui se prépare pour une compétition ou un objectif de devoir doubler tout le monde, lors d'un dépassement il faut être toujours attentif, anticiper ceux qui arrivent en face, ... Il faut comprendre que ce nageur est quasiment gêné par tout les occupants de la ligne et la plupart du temps il fait tout son possible pour ne pas gêner les autres... Pour ma part j'ai des objectifs très précis comme la préparation de courses en eau libre et mon principal qui est de pouvoir nager aussi vite que Vincentf mon modèle
sur un 1000m au moins... à 4km/h.... Le fait de retrouver un gros pépère en dos brassé dans une ligne "nageurs confirmés ou rapides" qui empêche de doubler c'est ch.....!!!!!
  

Un petit effort et tu nageras à 4,2 km/h sur 1000m comme j'ai fais jeudi
  

Bof pour moi le type qui trouve que les autres nageurs sont trop lents n'a qu'a nager en club ou s'adapter.

La "palme" revient quand même au nageur équipé de plaquettes incapable d'aligner plus de 200 mètres et qui va squatter le T en bout de ligne 5 minutes.
  

@TESS,... "bon sens, attention aux autres et tolérance", pour ma part je pense y être très attaché et je reste vigilante pdt tte ma séance. Mais effectivement dans l'action, un certain nombre ZAPP totalement ce B A BA...

Il n'empêche, que je pense que plus de la moitié des agressions n'existeraient pas, si les personnes comprenaient que ds une ligne d'eau, on se touche forcement à un moment donné et qu'il n'y à pas mort d'homme... je n'ais jamais prie la tête de personne pr m'avoir touché, effleuré ou blessé ds un sprint... pourtant la liste de mes mésaventures est longue...

@SEGONNAIS "VERITABLE AMI" Désolé mais je ne parlais de ceux là. mais " "; car je n'ais pas trouvée le mot juste pr dire "personnes ayant un point commun (nageur.;
que l'on croise régulièrement ds un lieu commun (piscine) ?
Mais c bien de le souligner, car parler!!!! c bien là l'intérêt de ce forum....
  

Je fais un effort pour saluer les sirènes que je croise au YMCA.
How are you ?
Tu nages très bien.
What's your name ?
How nice
  

Mes collègues m'appel M-T-H.
Nager bien ?... je ne pense pas. Comme tout un chacun, je nage avec mes défauts, la seule chose qui m'est propre, c mon style et mon plaisir à nager. Là encore, heureusement que chacun à son style et sa raison de nager...
Et c pour cela, que je ne comprends pas l'agressivité de certain, alors que c une activité tellement agréable...
Mais vous, alors ? vous nagez où? vous êtes fan de la flotte aussi? Vous nager chrono ou cool? Dite moi... que signifie YMCA ? Vous arrivez à éviter l'agressivité des autres ? pas tjrs facile, mais, moi je jongle avec les lignes, le temps et les séries, et j'arrive ainsi à rester le temps que je veux. Sa à mis du temps pr trouver cette solution, mais sa fonctionne assez bien.
Désolé, mais je suis tjrs un peu bavarde, alors je vais laisser la parole aux autres... bonne nage, et au plaisir de vous rencontrer lors d'une séance. Je n'ais pas le bonnet de N.C mais un bonjour ou simplement M-T-H je m'arrête sans problème aucun. De plus je papote aussi en dos ou en battement....
  

YMCA : Young Man Christian Association est un organisme communautaire et sportif implanté dans les pays anglo-saxons, Canada, USA, Angleterre, Australie...
Tu peux y pratiquer des sports, natation, musculation, basket-ball.. ou même prendre des cours de langue.

Ici, à Montréal, le matin à partir de 8:30, je nage tout seul dans mon couloir, à 95% du temps. Je nage pour la santé et le plaisir.
Les Montréalais se plaignent de la foule lorsqu'on est trois nageurs par couloir. On devrait les envoyer nager à Paris.

Pas d'agressivité dans les piscines de Montréal où tout le monde est souriant et gentil. Je pense que c'est le reflet de la société québécoise.

J'aime bien ton dernier commentaire de séance : Après un pot de bienvenu à base d’insultes et d’aboiements d’1 brasseuse...
  

Quel chance!!! Moi, ce bonheur, je ne le trouve qu'en mer... Alors, heureusement que G la chance de pouvoir m'évader souvent...
ce wk hop, et dès vendredi prochain re hop... mer à gogo, bonheur et longueur sans limite....

Pour le commentaire, je me fais rire moi même, ainsi je mets une vraie distance avec les grossièretés et l'agressivité des autres... j'espère ne JAMAIS devenir ainsi. Svt je chantonne en nageant et sa me suffit pr oublier le stress des ligne d'eau.

C chouette ce YMCA...
Et bien, surement à bientôt... ton prénom, c ?
  

Dans les lignes rapides, il y a deux sortes de nageurs rapides très différentes ; ceux qui font 1500m sans s'arrêter à cadence moyenne, et ceux qui nagent un peu plus vite mais s'arrêtent tous les 200m pour souffler. Les seconds sont les plus gênants, à moins qu'ils ne soient vraiment très bons, capables de virer de façon fluide, de doubler en glissant.
- Suivant l'exemple de vincentf, j'ai dégagé dans la ligne d'eau voisine lors de mon dernier entraînement un "dossiste" qui se comportait comme un véhicule officiel à travers Paris et estimait que les dix autres dans la ligne devaient lui céder le passage ; il s'était quasiment allongé sur moi (bloqué par d'autres crawlers devant moi), et continuait à exécuter ses mouvements de nage comme si de rien n'était. J'ai essayé de faire ça fermement mais sans agressivité.
  

Quachacha : Vinh est mon prénom. Mes parents sont originaires de la Citadelle de Huê, au centre du Viêtnam.

Le Canada est mon pays où le gouvernement écoute encore le peuple sinon on le vire dehors à la prochaine élection.

Le Québec a seulement une population de 6 millions d’habitants, avec une superficie six fois plus grande que la France, expliquant pourquoi chaque nageur est seul dans son couloir, la plupart du temps.


Dis donc, tu passes ton temps dans l’eau ? As-tu faim ? Manges-tu quelque chose pendant la séance ? Bois-tu beaucoup d’eau ? Tu te nourris d'endorphine ?

- Lundi 10 aout : de 16h30 à 20h00.
- Vendredi 7 aout : de 16h20 à 20h30.
- Mardi 4 aout : de 16h25 à 20h25.
- Samedi 1 aout : de 09h15 à 13h30.
  

super magique ca,j'adore beaucoup...
  

Bjr à tous,
"Mon temps ds l'eau" Ah aaaaa, je voudrai bien... mais pas en piscine....
En piscine je me fixe 4h maxi. Mais lorque c impossible je sais m'arrêter...

J'adore nager avec les nageurs à l'esprit nageur... (des gens qui ne râlent pas, parce qu'on les touches, des gens qui s'excusent avec le sourirrrrr et cool, la vie continu...)
En mer, lorque je rencontre des pêcheurs au large ou des touristes conduit sur un site de plongé, on me propose tjrs de me ramener parce que je suis bcp trop loin, mais jamais je suis agressé... et sa, sa fait la difference. (je fais rire la bande, et parfois je les inquiète un peu). Mais, la flotte et moi, c une histoire d'amour, il n'y a rien à comprendre.

Pour la nouriture, je mange normalement, je fais attention à l'hydratation pour éviter les crampes (je n'en ais jamais...) donc jamais d'eau, ni de nourriture pdt 1 séance.
Pour l'endorphine ma tête s'occupe du reste naturellement... je ne fume pas et je ne bois que de l'eau, rien de bien spectaculaire...
En hiver, pdt une séance, il m'arrive d'avoir faim, mais sa me fais sourire.
  

Sujet intéressant ... Il est dommage que les règles de bon sens ne soient pas affichées dans les piscines, car lorsqu'on commence à nager, on ne se rend pas compte de tout ça et il faut un peu de temps pour intégrer ces règles.
Deux remarques :
- effectivement, les contacts accidentels sont monnaie courante à la piscine et il n'y a pas de quoi en faire un drame tant que ce n'est ni violent ni volontaire. Par contre, je prendrais très mal qu'on me touche au pied pour me dépasser ; je ne saurais pas très bien expliquer pourquoi mais le contact non sollicité ne me plait pas du tout, et ca fait un peu "dégage, je double". Mais je comprends bien les appréhensions de Gemma.
- je nage la brasse et je fais attention à laisser passer les gens plus rapides, soit en me collant au bord de la ligne, soit en m'arrêtant pour les laisser passer au T, MAIS il me semble que pour la fluidité générale du bassin, il vaut mieux qu'il y ait quelques brasseurs dans chaque ligne (sauf lignes rapide/matériel, bien sûr), où ils pourront être doublés facilement par les autres nageurs, plutôt que des les entasser dans une même ligne où ils piétineront les uns derrière les autres. Vrai ou faux?

Je suis toujours très surprise que les MNS ne fassent pas de discipline/pédagogie sur la courtoisie en piscine ; il me semble qu'ils sont en général suffisamment nombreux pour que cela ne nuise pas à la surveillance.
  

- L'eau absorbe la violence des chocs, et les fractures sont rares même si j'ai vu un nez cassé récemment.
- On peut résumer le problème de la brasse de la façon suivante : c'est la nage la plus difficile, et c'est celle adoptée par la plupart de ceux qui ne savent pas nager, mais ont appris seulement à surnager.
- Je crois que les MNS ont des critères d'intervention plus objectifs que la courtoisie. Ce qui est appréciable de ce point de vue, ce sont les MNS qui restent plusieurs années dans la même piscine et qui savent grosso modo par qui elle est fréquentée.
  

MNS alias M&M's car souvent par 2 sinon tu n'as pas de partenaire pour blablater


MNS : Maître Nageur Sauveteur. La discipline n'est pas dans leur contrat de travail, alors ils laissent les barboteurs se démerder entre eux.
  

Exact Vincentf
  

Même si la discipline ne fait pas partie de leurs attributions, certains MNS n'hésitent pas à intervenir lorsque des nageurs ont un comportement nuisible au bien être des autres nageurs et donc de l'image de marque de la piscine. J'ai déjà vu un MNS intervenir pour faire changer de ligne d'eau une nageuse avec palmes qui nageait dans une ligne "sans matériel". J'ai déjà vu un MNS intervenir lors d'une discussion houleuse entre deux nageurs et en faire sortir un manu militari qui avait émis des insultes envers l'autre nageur. Les MNS ne sont pas que des petits fonctionnaires ne faisant texto que ce qui est écrit dans leur contrat de travail, certains ont compris que s'ils veulent travailler dans de bonnes conditions, ils doivent s'intéresser un minimum à la vie de la piscine et à ce qu'il s'y passe...Lorsqu'il y a conflit ou un comportement anormal, ils ne se posent pas tous la question "est-ce que c'est dans mes attributions ou pas ?", ils sont aussi capables d'initiatives, c'est une simple question de bon sens...Simplement, c'est comme dans tous les métiers, il y a le bon MNS et le mauvais MNS...
  

A Mulhouse (voir ton profil), c'est extrêmement bien différent des bassins parisiens.... et je sais de quoi je parle
  

Je ne doute pas que ce soit différent, mais il y a aussi des heures de pointe où on est à 20 par ligne, et il y a aussi des incivilités. Sincèrement, le rôle du MNS est de veiller à minima au respect des civilités. Même s'il ne va pas intervenir à la moindre broutille, il a le devoir moral d'intervenir dans certains cas plus dérangeants. Je ne crois pas que son rôle de surveillant (je parle de son rôle sur la chaise élevée en milieu de bassin), se limite à intervenir en cas de noyade...Certains l'ont bien compris, ils ont aussi compris que tout ce qu'il font en matière de prévention et de respect de certaines règles comportementales et de fonctionnement, c'est autant de sérénité gagnée pour les nageurs mais aussi pour eux à l'avenir...
  

Famillepia, ce n'est pas que vous avez vu 2 ou 3 fois un MNS réaliser une tâche hors de son contrat de travail que l'on va les féliciter. Ces quelques exemples ne deviennent pas non plus une généralité.

Comme le souligne bien Vincentf, il y a aussi une différence énorme entre les piscines Parisiennes et de province, l'ambiance n'y est pas du tout la même, le comportement des MNS non plus. Nageant régulièrement en province, je vois cette différence entre ces deux mondes (car qu'on le veuille ou non, Paris et la province sont deux mondes différents, eh oui...).

A Paris, les MNS, (si d'ailleurs on peut les appeler ainsi), ne font vraiment, mais alors vraiment pas grand chose, à part blablater et rigoler entre eux. A mon avis, ils doivent charger leur batterie de téléphone au moins 2 fois dans la journée !
  

Unemeduse, si vous aviez lu mes différents posts, vous sauriez que je ne félicite pas les MNS, je déclare juste que certains, et ce n'est pas une généralité, font du bon boulot...et que donc, ce n'est pas parce que la discipline n'est pas inscrite dans leur contrat de travail, qu'ils y sont tous indifférents. Ce qui revient à dire que je regrette que ces quelques exemples ne soient pas une généralité...à Paris ou ailleurs...
  

J'ai bien lu vos différents posts, et les autres aussi (qui ressemblent d'ailleurs a un pavé d'autosatisfaction, tel: moi je laisse passer au T, moi je laisse doubler, moi je..., etc. Saigonnais a raison, tous des Saints ici !)

J'ai donc bien remarqué que vous ne félicitiez pas les MNS, et heureusement, ce serait être aveugle (ou naïf) !
  

Attention UneMeduse venimeuse ! Décidément, j'aime pas ces bestioles...
  

Il faut bien se défendre comme on peut dans tous ces bassins remplis d'objets flottants (et stagnants) non identifiés !

Ps: toutes les méduses ne piquent pas
Ne pas se fier aux apparences !
  

@figolu75
"On peut résumer le problème de la brasse de la façon suivante : c'est la nage la plus difficile, et c'est celle adoptée par la plupart de ceux qui ne savent pas nager, mais ont appris seulement à surnager."
je ne vois pas trop ce que ça a à voir avec le sujet si ce n'est alimenter cette guéguerre des bons nageurs contre les nuls ?
  

@blh
Je crois que les brasseurs posent plus de problèmes qu'ils n'en résolvent, sauf... les bons brasseurs rapides (très rares). Quelqu'un qui nage mal le crawl est moins gênant.
Je ne veux pas à alimenter la guéguerre entre bons nageurs et les nageurs nuls, car d'après moi elle n'existe pas vraiment. Les problèmes viennent surtout de nageurs moyens qui pensent qu'ils sont rapides.
Comme je ne suis ni bon ni nul, je me sens concerné par le débat. Après, on se focalise sur les problèmes, mais dans l'ensemble je trouve qu'il y en a peu et que les MNS sont compétents.
  

UneMeduse : Les nageurs ont le droit d'aimer les MNS s'ils le souhaitent.
  

Hmmm ... je viens de lire vos commentaires (pas tous), et tout cela me laisse un peu pensif. Je ne suis pas des plus rapides, avec 2,5km/h, brasseur invétéré en plus, et effectivement, comme l'a constaté quelqu'un ici, je fais partie de ces nageurs qui ne poursuivent pas un but d'entraînement précis, mais qui nagent simplement pour leur plaisir.
Pourtant je nage régulièrement en couloir 'moyen' à la Coque, chez moi, où je suis habituellement très bien la plus grande partie des co-nageurs, crawleurs et brasseurs confondus) mais où il m'arrive tout autant d'être doublé, par des crawleurs plus rapides (je m'amuse à compter le nombre de fois que la même personne me double au cours d'une séance, en général c'est une fois toutes les 10, 12 longueurs en bassin de 50 m), très rarement je me fais doubler par des brasseurs aussi (entre temps je les connais, ils sont 2 très exactement). Considérant que je ne dois donc pas me trouver trop loin de la vitesse moyenne de mon couloir, je m'y sens très à l'aise, et, vu la fréquentation jamais trop élevée des bassins luxembourgeois, je n'ai encore jamais rencontré de problème d'incivilité majeur. Ni d'ailleurs pendant mes séjours à Paris, où, en général, j'ai cependant la possibilité de choisir des tranches horaires moins fréquentées.
Je comprends la frustration de ceux qui nagent en poursuivant un but d'entraînement et qui voient ce but compromis par l'impossibilité d'avancer, mais je comprends également ceux qui, tout en 'flottant' plus qu'ils ne nagent, apprécient, peut-être justement parce qu'ils ne savent pas nager vite, le fait de pouvoir évoluer dans un couloir avec un sens de nage précis et sans avoir à esquiver ceux qui vous croisent à tort et à travers. Mais n'est-il pas à ces rares personnes qui excèdent la moyenne, vers le bas comme vers le haut à prendre des égards envers la majorité? Evidemment quand on est toujours celui qui doit prendre des égards, cela ne calme pas forcément le tempérament. Mais alors, tout cela ne revient-il pas tout bêtement à cette autre question souvent débattue dans ces forums, à savoir qu'il y a tout bêtement trop peu de piscines à Paris et qu'elles sont chroniquement surchargées? Cela me rappelle un peu la différence entre autoroutes allemandes - bondées et où tout le monde se croit tout permis - et celles que je connais en France - désertes et agréables à fréquenter .... Bon, après c'est vrai que quand je traverse la France en voiture, c'est en Lorraine rurale aussi
  

Avec un recul d'une dizaine d'années de fréquentation des piscines parisiennes, je dirais que c'est un service public qui fonctionne bien, voire très bien (et je ne suis pas moi-même fonctionnaire).
Les rares nageurs qui poursuivent un but d'entraînement précis savent qu'il est préférable de nager en club.
- Pour ma part je ne suis même pas certain qu'il y a trop peu de piscines à Paris, contrairement aux espaces verts par exemple. Dans le "plan piscine" de la Mairie de Paris, il y a un certain nombre de mesures d'aménagement des horaires qui seront peut-être plus efficaces que la construction de nouvelles piscines à proprement parler.
  

Dire : "Avec un recul d'une dizaine d'années de fréquentation des piscines parisiennes, je dirais que c'est un service public qui fonctionne bien, voire très bien" est impensable.
Depuis quelques années, les piscines fermées sans raison valable n'ont fait qu'augmenter, alors qu'il est inacceptable d'ouvrir les établissements dans une propreté absente..... mais ce n'est pas le sujet ici alors j'abrège


Nager en club, c'est bien mais il faut pouvoir avoir des horaires compatibles avec les clubs en question. Tout le monde ne peut pas aménager ses horaires en fonction de ceux des clubs. Les jeunes sont déjà obligés de rater les cours pour pouvoir nager.

Si toutes les piscines étaient ouvertes de 6h à 24h, le problème serait presque réglé. Embauche de personnes supplémentaires pour une ouverture plus ample et des piscines propres !!
Il faut juste arrêter de privatiser pour les scolaires dans les piscines municipales 6h par jour !!! De 8h30 > 11h30 / 13h30 > 16h30
  

Si on va par là, "la mer est dégueulasse vu que les poissons baisent dedans".

- La Mairie de Paris a prévu d'élargir les créneaux d'ouverture des piscines midi et soir, ce qui réglera peut-être le problème d'affluence à certaines heures. Il était question aussi, je ne sais plus si c'est toujours à l'ordre du jour, de supprimer les cours d'aquagym qui mobilisent pas mal de place quand ils n'ont pas lieu dans les petits bassins.
  

le sujet n' a été abordé que sous le versant agressivité entre nageurs .. je fréquente différentes piscines et dans certaines , je suis admirative du calme des mns face aux différentes incivilités . voila ce à quoi j' ai assisté : une mns fait une remarque à un jeune .. Celui-ci plutôt que d'écouter , commence à l'insulter : '' je vais te casser les dents !!! ferme ta ***** , salope !!!! je vais t'attendre à la sortie pour te planter !!!!, et il a commencé à sortir de l'eau pour mettre ses menaces à excecution … la chance qu'elle a eu : des parents sont intervenus pour le calmer … la police est venue , "menaces de mort " , juste parce qu'elle faisait son boulot ..
  

J'ai beaucoup de respect pour les MNS.
  

"pourquoi il n'y a pas des femmes au cyclisme ?"

-> Pauline Ferrand-Prévot !
  

k1000: ma question qui peut sembler bête, était posée au fil de discussion de Ledecky, ici ils abordent l'agressivité dans les lignes d'eau
  

K1000 et gemma : oui et je crois y avoir répondu sur le fil "Ledecky"...
  

Freddou : L'agresseur est chanceux de vivre en France.
À New York, la NYPD tire d'abord, pose des questions ensuite.
  

Saigonnais : ça pourrait être une idée mais comme tu dis , il est chanceux d'être en france .. j'ai su par la suite , qu'il avait effectivement poignardé déjà quelqu'un . Mais des inciviltés en piscine , j en vois bcp trop souvent et pas seulement entre nageurs .
  

Le métier de MNS peut-être dangereux.
Mais les voyous comme lui devraient être une exception à la piscine.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant