Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 1 septembre 2011
posté par papillonista à 22:39

MILLE PROPOSITIONS POUR AMELIORER LE FONCTIONNEMENT DES PISCINES DE LA VILLE DE PARIS

vu 9664 fois, followers=29


1°)Suppression des couloirs réservés aux leçons: les leçons pourront avoir lieu, mais les MNS devront tolérer les autres nageurs dans le couloir.
Il sera possible aux MNS de demander aux nageurs qui ne font pas attention et ne respectent pas la leçon, de passer dans le couloir d'à coté.
A mon avis, le simple fait qu'il y ait une leçon et qu'il faille faire attention opérera une sélection naturelle.Ceux qui veulent aller vite sans faire attention iront dans les autres couloirs, ceux qui resteront seront ceux qui font de la planche ou nagent lentement, ou ont peur.

Ceci serait valable à toutes les heures, pas seulement les heures de pointe.A Berlioux, même à 16h, avec un peu moins de monde, la 1 prise par les leçons, ça donne du pataquès dans les autres couloirs, ce n'est pas sans incidence.

289 commentaires

  

Je n'aime pas beaucoup l'autocitation mais ton initiative pourrait partir d'une autre plus ancienne :
https://www.nageurs.com/forum/1_15846/
et de sa réponse :
https://www.nageurs.com/forum/forum_pi...
Je ne pense pas qu'il y ait mille propositions dans le document, mais il serait intéressant de tirer un bilan quelques années après.
  

Fantastique, Domino, merci, je ne suis pas certaine que la situation se soit beaucoup améliorée, je vais lire tout ça bien en détail.
  

Eh ben, il a du succès, ce topic...Peut-être que tout le monde est content, après tout...Ah, tout se perd, ma pauv'dame, les nageurs de 2007 semblaient plus offensifs que ceux de 2011...

J'ai lu ce qui avait été demandé en 2007, oui les réponses, c'est la langue de bois..
On croirait lire, parfois, un célèbre écossais du site, dont la cousine est bien renseignée sur ce qui se passe dans les coulisses de la Mairie:
Un sujet, entre mille, qui semble faire consensus à la mairie, et qu'ils soutiennent tous mordicus: Il n'y a pas d'usagers pour les piscines les soirs des week-ends, donc inutile d'y faire des nocturnes...Il est vrai que si l'on avait une chance de nager autrement que serrés comme des sardines les soirées des week-ends...ca les rendrais fous...Une piscine qui fonctionne est une piscine remplie à ras bord...on ne sortira jamais de là, il y a des impératifs de rentabilité...Quelques pékins qui nagent à l'aise, et ça devient un gros scandale,
il faut r e m p l i r!Il y a un ou deux nocturnes les soirs de week ends,(Pas le dimanche, ne rêvons pas, le dimanche c'est consternation générale) de mémoire à Aspirant Dunant, le samedi soir, une des rares ouvertes après 17h30(17h30!!!)ou 18h45!!!! A Aspirant Dunant, un modeste 20h30 pour la fermeture le samedi(de mémoire...mais c'est peut-être 20h) c'est bondé à pleurer, à renoncer à nager à tout jamais...(Avec 2 sessions d'aquagym ou de je ne sais plus quel cours en plus).reste 1 couloir misérable pour la file indienne...Je le dis haut et fort, tout ça c'est INDIGNE d'une ville comme Paris.

Donc, après la proposition D'ARRÊTER de réserver 1 couloir pour un cours d'UNE personne j'en fais une autre:
Ouvrez TOUTES les piscines plus tard les week-ends: La majorité n'ont pas de clubs après la fermeture c'est FERME, FERME, fermé...Prenez Berlioux: évac bassin à 21h30 le vendredi, à 18h30 le samedi, à 18h30 le dimanche et les jours fériés: Je propose: évac bassin à 23h le vendredi(Pour commencer), évac bassin à 22h(Ou 23 pourquoi pas) les samedis et
dimanche: Et si nous sommes peu dans le bassin, c'est à dire 5 ou 6 par couloirs, TANT MIEUX.

Bien sur, il faudra trouver un système pour que les personnels ne soient pas pressurés et obligés de ramer le soir s'ils n'ont pas envie: Pourquoi ne pas embaucher une 2ème équipe, personnel d'entretien et MNS, un peu mieux payés, vu que c'est une nocturne, vu le nombre de chômeurs, on devrait réussir à trouver...

  

pour info,

Pailleron ferme à minuit les vendredis et les samedis avec évac des bassins à 23h30...
  

je ne vais jamais à Pailleron,(je ne supporte pas les goulottes qui sont plus hautes dans cette piscine que partout ailleurs) j'ignorais qu'elle fermât à minuit,les vendredis et samedis, mais c'est trés bien.Y a t-il beaucoup de monde ces soirées-là?Je crois qu'il y a une partie ludique à Pailleron..Maintenant ce serait bien qu'une piscine centrale comme Berlioux fasse la même chose.
Apparemment les gens de la rive gauche(Où se situe la piscine Aspirant Dunant dans le 14ème)ne se déplacent pas dans le 19ème et préfèrent s'entasser à Aspirant Dunant le samedi en début de soirée.ce serait bien, à mon avis, que les ouvertures plus tardives qu'actuellement, les week-ends, soient généralisées, sans qu'on ait besoin de traverser tout Paris pour aller quelque part.
D'autant plus que le métro, maintenant, est bondé même aux heures dites "Creuses" et spécialement le samedi en soirée.
Donc félicitations pour l'ouverture de Pailleron jusqu'à minuit, mais ce n'est pas suffisant.Quel est le tarif de Pailleron? Le même que pour les piscines municipales? Ou spécial, avec gratuité pour les chômeurs, personnels de la ville, etc...?
  

En ce qui concerne les ouvertures tardives, en semaine, et non le week-end, on a Pontoise, jusqu'à presque minuit, tous les soirs, mais le tarif est prohibitif(Pour le soir)à moins que ça n'ait changé depuis que Carilis à repris cette piscine le 1/1/11.

Nous avons aussi Joséphine Baker avec 2 nocturnes en semaine(Evac bassin vers 22h38): En règle générale, j'y ai toujours vu beaucoup de monde, mais il est vrai que, les soirs de pluie ou de neige, on arrive à nager le dernier 1/4 d'heure, voire la dernière 1/2h si on a de la chance).

L'ouverture élargie des horaires les samedis et dimanches soirs devrait être étendue à toutes les municipale, la piscine de son quartier, à coté de chez soi.Dans le temps, les horaires"de base" étaient évac bassin à 17h45, fermeture de la piscine à 18h(Mercredis, samedis, dimanches et fêtes): les personnels ont trouvé qu'il n'y avait pas assez de temps pour que les gens s'habillent et s'en aillent, 1/4 h c'était pas assez, alors que croyez vous que fit la Ville? Au lieu de payer les personnels 1/4h de plus, fermeture à 18h15, non, ils ont raboté 1/4 d'h sur l'évac bassin, évac à 17h30.
  

(je sens que je vais les faire moi toute seule, toutes les 1000 propositions):

En lisant le journal, j'apprends que des milliards sont prévus pour la rénovation du POPB(je crois que c'est le sigle)de Bercy: Le truc existe depuis un peu plus de 20 ans, il doit donc être rénové!!!Notamment pour augmenter la capacité de la salle...(Qui est déjà énorme à mon avis):

N'y aurait-il pas autre chose peut-être d'une urgence plus immédiate, à faire à Paris?Le POPB ne s'écroule pas, il peut peut-être rester comme ça?
On pourrait peut-être équiper Paris en piscines?Construire un grand stade, et une ou deux 50m de plus?Voire loger, en plus, ceux qui dorment sur le trottoir?
  

Franchement, et je suis étonnée que personne n'y pense, mais Berlioux pourrait prendre l'habitude d'être ouverte plus tard tous les jours, au moins en semaine: C'est tout-à-fait comment dire?Aléatoire(ce n'est pas le mot juste)cette façon d'ouvrir 2 soirs jusqu'à 22h30(On appelle ça les nocturnes)et le reste du temps jusqu'à 21h30(Samedi/Dimanche 18h30)Je parle des horaires d'évacuation du bassin.
Vu l'énorme fréquentation, à toute heure maintenant(Même les heures dites"Creuses"sont bien peuplées, et les heures bondées sont inageables), vu l'énorme fréquentation, on se demande pourquoi personne encore ne semble étudier la question d'étendre les horaires d'ouverture: Pensez-y, au moins...Pontoise est ouverte jusqu'à minuit,tous les soirs sauf W.E. avec un tarif prohibitif,et je peux vous assurer que c'est rempli aussi, Berlioux est 10 fois plus belle, et encore plus centrale, facile d'accès, elle mériterait d'être plus ouverte...De plus, chaque soir ce sont des activités avec plein de monde qui occupent une grande partie du bassin: On pourrait décider d'arrêter les cours et les activités à 22h, et ouvrir jusqu'à minuit aux seuls nageurs...C'est l'bon sens!!! Y aurait du monde!!!!Bien sur s'arranger pour que le personnel ne sorte pas perdant de ces aménagements d'horaires: ce qui veut dire embaucher...Avec la satisfaction non seulement de résorber un peu de chômage, mais encore d'instaurer quelque chose de plus qu'utile, de nécessaire, voire d'indispensable: C'est à dire le contraire d'une dépense inconsidérée, vu la pénurie de piscines et la demande croissante...
  

Juste un détail : j'aimerais que toutes les piscines de Paris soient gratuites pour les demandeurs d'emploi. Parce que quand tu parles des tarifs "prohibitifs" de Pontoise, sache que pour moi Berlioux c'est déjà problématique puisqu'elle ne fait pas la gratuité aux demandeurs d'emploi. Et je ne pense pas être la plus à plaindre parmi les gens qui sont au chômage.
Tu me diras peut-être qu'avec l'abonnement ça devient rentable, mais je suis sûre que ce n'est vraiment pas le cas pour tout le monde, ce qui n'est pas une grosse somme pour l'un devient très vite une charge pour quelqu'un dans une autre situation.
Il me semble par exemple (mais je confonds peut-être) qu'à une époque, si Vallerey a toujours été gratuite pour les demandeurs d'emploi, G Hermant, qui n'est pas loin, était payante, ce qui me semble absurde. Bien sûr on m'explique que ce n'est pas géré pareil, il y a une délégation etc, mais je considère que de tels équipements sportifs sont un service public et que la pratique d'un sport aide à garder une régularité dans la vie d'une personne qui cherche un emploi. Or il n'y a pas tellement de sports gratuits et je trouve normal que la mairie favorise la pratique du sport par ceux qui ont le moins de revenus. Moi aussi j'aimerais bien aller à Berlioux, ne serait-ce que pour voir. Et je le répète je ne suis vraiment pas la plus à plaindre.
  

Hello Soboky, je pense que tu te trompes et que Berlioux est gratuite pour les demandeurs d'emploi: Ce n'était pas le cas jusqu'à il y a plusieurs mois, mais je pense que ça l'est maintenant: A condition d'être indemnisé je pense: je connais quelqu'un qui rentre avec son attestation assedics...Tu peux les appeler, peut être que je fais une erreur, mais je vais leur poser la question...

Autrefois Berlioux n'était pas accessible à ceux qui avaient une carte de personnel de la Ville de Paris(carte professionnelle): Ca a changé avec je crois la mandature Delanoé, bonne chose à signaler: pareil pour la piscine Roger le Gall qui avait, toute l'année un tarif prohibitif etc...Ca a changé avec la nouvelle mandature à la Ville.

Comme quoi il y a aussi de bonnes choses, en même temps que des exécrables...L'idée c'est d'améliorer les exécrables....Ceci dit, pour les entrées gratuites, ça dépend aussi de quel point de vue on se place
  

On démocratise l'accès aux piscines(Pour les chômeurs, les familles, etc...)mais la contrepartie c'est qu'on nage de moins en moins bien(Rassure toi, je suis pour la gratuité pour les chômeurs), donc une même chose a 2 revers...
je trouve qu'on devrait démocratiser la Croix Catelan aussi, j'y reviendrai...mais ça c'est" pas touche", probablement...Que deviendrait le pays sans sa frange de trés riches et leurs privilèges?

Plus rien n'aurait de goût pour nous(En effet, tant qu'ils existent, on peut toujours penser qu'on va arriver à leur niveau par une opération du saint Esprit...).....WS<>/=^^^^!!!!!!
  

Merci pour l'info. Je vérifierai pour Berlioux. Pour Hermant, je sais que quand je m'étais renseignée (j'habitais le nord du XXème et Vallerey faisait vidange) c'était déjà sous Delanoe.
Je ne suis pas contre, soit dit en passant, une gratuité restreinte à certains horaires, comme on fait pour les tarifs réduits au cinéma, par exemple uniquement pour les horaires en journée et pas les nocturnes, les jours de semaine et pas le week-end puisque même si on cherche intensément un emploi, on a plus de temps en journée que les autres. (et si on va au cinéma en famille ce qui rend parfois les tarifs des cinémas rageants, on va plus souvent seul à la piscine.)
  

Voila une idée, mettre des tarifs pas trop chers aux heures creuses et gonfler les tarifs aux heures bondées...En fait ça se fait à Le gall: L'été c'est plus cher jusqu'à je crois 17h, après on considère que c'est pour nager et le tarif redevient quasi normal.A la piscine de La Seyne(83),(toboggans, etc...)il y a les tarifs chers mais aussi une carte de 10h pour les nageurs, qu'on utilise à sa guise, et nager sa petite heure redevient trés abordable en fait.

Une autre idée: Pour les piscines où il y a beaucoup de monde, gonfler le tarif de la 1/2h de leçon, le doubler, ainsi il y aura moins de candidats, les nageurs auront plus de place et les MNS gagneront autant en travaillant moins.

le seul perdant sera le type qui prend une leçon, mais peut-être comprendra t-il qu'il n'est pas raisonnable qu'un couloir entier soit bloqué pour 1 personne alors qu'il y a foule: Il prendra ainsi une leçon qui lui coûtera plus cher mais lui sera d'autant plus précieuse..;

C'était qui, Lacan? qui prétendait que le paiement de l'heure de psychanalyse au tarif (fort) était essentiel à la réussite d'une analyse? lui emboitaient le pas tous les ptits analystes de mes deux...mais on s'égare, ce que je veux dire c'est que si la leçon est un peu plus chère elle sera d'autant profitable...Précieuse leçon à 30eu/1/2h à berlioux...
  

Une autre proposition pour la pratique des aquatrucs(Qui ont un succès fou), aquagym, aquabiking,(L'aquabiking va t-il détroner l'aquagym?Article de Biba ou Elle), et maintenant aquarunning...puisqu'on ne peut pas vous suggérer, mesdames, de faire cela, grands dieux sur la terre ferme comme cela s'est fait pendant des dizaines d'années, et qu'il vous faut absolument le faire dans une piscine remplie de monde, la suggestion aux pouvoirs publics qui répartissent notre argent c'est de construire des bassins dédiés à ces choses là, OU C'EST POSSIBLE, à coté d'un bassin déjà construit: Bassin carré, de faible profondeur, de profondeur égale(Tous les profs d'aquagym connaissent le problème du placement des participantes dont certaines n'ont pas assez de profondeur et d'autres n'ont pas pied, ce qui fait qu'on étend en largeur, supprimant encore des couloirs pour les nageurs...Et limitant le nombre de participantes, d'où manque à gagner...),avec l'avantage qu'on pourrait aussi y donner les leçons individuelles...Les aquatrucs se font déjà parfois dans les petits bassins pour gosses des piscines...
  

Il faut voir piscine par piscine: A Dunois par exemple, il n'y a qu'un seul bassin...Par contre à coté il y a un jardin: Peut-on prendre un peu sur le jardin et sur une partie de la plage attenante au bassin pour construire un petit bassin pour les aquatrucs et les gosses?

A taris où l'aquagym se fait toujours dans le grand bassin(le petit n'est pas adapté pour ça), il y a également un magnifique et grand jardin attenant(fermé au public) Serait-il possible d'imaginer un bassin d'aquatrucs sur une partie de la plage attenante au bassin + un petit morceau du jardin?

A Roger le Gall, je pense qu'on pourrait trouver un endroit pour cela aussi.

A Berlioux, c'est évident, c'est à l'endroit de l'ancien petit bassin(Là où il y a le palmier)ce serait idéal, un espace de plus, qui agrandirait l'offre de cette piscine archi bondée, et sans grands travaux...de plus on pourrait y donner certains cours(ceux où 1 seule personne ou un gosse mort de peur est cramponné à la perche du MNS et fait du sur place pendant toute la durée du cours)
  

>Suppression des couloirs réservés aux leçons: les leçons pourront avoir lieu, mais les MNS devront tolérer les autres nageurs dans le couloir.

J'ai fais récemment une séance aux Amiraux où j'ai pu m'incruster dans un couloir de leçon. On était deux dans ce cas. (rappel : les amiraux ce n'est pas très large -10 mètres, je crois - et plutôt long - 33m- donc un couloir pour une leçon, ça fait tout de suite beaucoup) Je ralentissais en croisant l'élève. Je n'avais pas osé y aller la première, mais il y avait déjà un autre nageur qui faisait de même et en n'allant pas très vite il n'y avait pas de problème. Le maître nageur nous a toléré sans problème, mais à la leçon suivante il nous a demandé de changer de couloir, sans doute parce que ça posait plus de problème à son élève suivant. Peut-être qu'il y a moyen de faire ça au coup par coup.
Sinon, comme le plafond des Amiraux est particulièrement moche, j'ai décidé qu'il était temps que je nage autre chose que le dos. J'ai donc demandé à prendre des leçons. J'ai le choix entre Dauvin et les Amiraux, les deux piscines les plus proches de mon domicile. A Dauvin les horaires ne me convenaient pas mais ils groupent jusqu'à trois élèves en même temps. En revanche aux Amiraux c'est un seul élève à la fois et le seul horaire qu'on a pu me proposer (et encore, en prenant rendez-vous un mois à l'avance, sinon c'est pas possible) c'est le samedi 14h (alors que j'étais OK pour des cours en semaine).
Par ailleurs le prix des leçons est quand même assez cher, ce qui est dommage car plus les gens nagent bien plus j'ai l'impression que ça fluidifie les lignes. Et il n'y a de réduction pour personne.
  

Autre proposition : est-ce que ce serait possible que toutes les piscines indiquent en horaire ceux du bassin ? Parce que ce sont ces horaires-là qui intéressent les usagers, l'heure à laquelle finit le personnel de la piscine, je considère que ce n'est pas vraiment mon problème (même si je suis prête à signer des pétitions de soutien s'ils ont une revendication). Et comme j'ai tendance à me décider à aller nager au dernier moment, parfois je ne peux rester que très peu de temps car je ne savais pas qu'il fallait retrancher une demi-heure ou un quart d'heure aux horaires affichés. (Soit dit en passant, c'est peut-être déjà le cas sur Paris, mais ayant fréquenté des piscines en banlieue j'ai eu plusieurs fois le problème.)
  

>(je sens que je vais les faire moi toute seule, toutes les 1000 propositions)

Mais non t'es pas toute seule, tu vois bien
  

Si les horaires indiqués sont ceux de fermeture piscine et non évac du bassin, je pense que c'est parce que globalement ça a l'air d'être ouvert plus longtemps...Petit "Truc"de la Ville et des directions de piscine. Je pense aussi que l'horaire officiel devrait être celui de l'évac du bassin: les gens ne se focalisent pas sur le temps qu'ils mettent à se changer après.
Horaires d'ouverture : entrée du public, et horaires fermeture c'est ceux du bassin qui devraient être en plus gros..;(ils peuvent rajouter en petit l'horaire de fermeture établissement).

Il n'y a pas de réduction pour les leçons? Ca c'est sur...

Pour nager en même temps que les leçons, j'ai mis quelque chose en haut du topic...je trouve que ce devrait être généralisé(Et pas seulement à la tête du client, tel MNS qui donne des passe-droits aux nanas jeunes et jolies par exemple, ou celui qui n'aime que les garçons...Ou les copains...), avec faculté pour le MNS de virer de la ligne leçon celui ou celle qui ne prend pas garde à la leçon...
J'ai souvent nagé en même temps que la leçon, par faveur spécial d'amis MNS, mais ils ne le faisaient que quand il n'y avait pas de monde à coté, sinon c'est relou, la faveur spéciale et les pauvres imbéciles qui se nagent sur le dos les uns des autres à coté...
  

On pourrait tolérer dans la ligne leçons en même temps par exemple les gens qui veulent nager lentement au bord, ceux qui font de la planche, ceux qui visiblement font attention, font un écart quand il y a la leçon, etc...Ou alors quand la leçon c'est du perfectionnement avec un mec qui nage trés bien, il peut supporter d'autres nageurs à coté à mon avis, par exemple partager le couloir avec 4 ou 5 autres, les premiers qui se présenteront(en bassin 50), et toujours à condition de faire attention...Franchement je ne vois pas qui ça gênerait.
Une autre chose aussi; Ils pourraient terminer les leçons pile à l'heure, même si le type est arrivé en retard, tant pis pour lui, il n'avait qu'à être à l'heure...J'en ai marre des leçons qui se reportent 10mns après la fin...Et aussi: il devrait être interdit à quelqu'un de prendre d'affilée 2 fois 1/2 h de leçons...Donc 1h...Bloquer tout un couloir pendant 1h pour 1 personne...
je suis certaine que les MNS sont conscients de la situation, sans doute la direction devrait-elle définir d'autres façons avec eux, de manière qu'ils ne soient pas pénalisés pour leur gagne-pain et qu'aussi les droits des gens qui vont nager soient mieux respectés, vu la pénurie d(offre natatoire à paris, car là est le vrai problème.
  

J'ai encore une autre idée: Si la personne veut être seule dans le couloir, elle paierait le double du tarif...Si elle accepte d'autres nageurs(respectueux)c'est tarif normal leçon

Ils pourraient grouper les leçons aussi, mais là problème car il faut toujours un certain nombre rien qu'en surveillance, suivant la capacité du bassin, et aussi des modalités avec qui est beesan ou pas...
  

Concernant les ouvertures aux scolaires et au public:

Quand les scolaires arrêtent de venir(Par exemple souvent en fin d'année scolaire, plusieurs crénaux se trouvent vacants au coup par coup): Autoriser l'ouverture ponctuelle au public, même sans préavis, même pour 1h...décision prise par le chef d'établissement et dont on puisse avoir connaissance en téléphonant par ex.
C'est une chose qui était pratiquée autrefois systématiquement par une directrice de TARIS(Dont l'époux était chef d'établissement à la piscine d'Auteuil), ET C'ETAIT TRES BIEN.
TOUT SE PASSAIT BIEN, les MNS et le personnel étant obligés de toute façons d'être présents même si les écoles ne viennent pas.
  

Peut-être faudrait il aussi réfléchir à la séparation écoles/Usagers: C'est trés bien les précautions pour séparer les écoles des usagers, vestiares séparés, ok, mais, les enfants étant de toutes façons encadrés par plusieurs adultes qui sont là exclusivement pour ça et peuvent tenir tout le monde à l'oeil, ne pourrait on admettre le public dans les autres vestiaires à partir de l'heure où les enfants sortent de l'eau(Pour aller dans LEUR vestiaire, non accessible au public)?

Et reporter les forces vives ainsi gagnées (on va compter en économie de force vives, maintenant), sur une protection et éducation d'enfants dans d'autres secteurs moins hyper protégés...
  

Pour ressusciter les propositions de Pap' qui disparaissent sous les couches chronologiques des messages, je rappelle que ce site est un outil pour râler, mais qu'il nous appartient de donner corps à nos doléances : informations, fermetures, organisation... à nous de proposer
  

Une autre proposition(Qui a déjà un fil dédié, mais je la mets aussi ici):

Faire du bassin extérieur de la piscine de la Butte-aux-Cailles le seul bassin extérieur en hiver à Paris.Il va y avoir plusieurs mois de fermeture, on pourrait en profiter pour quelques travaux d'aménagement dans ce sens.

Pour obtenir quelque chose, il faudrait se constituer en association d'usagers des piscines, ou quelque chose comme cela.

Pour l'instant on liste les propositions.
  

Même si je trouve l'intention tout à fait louable, je ne participe pas à l'élaboration des "mille propositions" pour la raison suivante (désolé si le ton est par trop direct mais il s'agit d'aller à l'essentiel):

- Toutes revendications floues, dispersées, idéalistes ou couteuses sont vouées à l'échec parce que les autorités (in ?)compétentes les rejetteront pour des raisons économiques ou répondront de façon dilatoire.
Le travail de Domino est à cet égard très instructif car il a le mérite de nous montrer à qui on a affaire du coté de la Mairie.

- Par contre, une proposition concrète, facilement applicable, à coût constant, et exprimée en masse par les nageurs-électeurs a une chance d'aboutir.

C'est pourquoi je ne soutiens pas mille propositions mais UNE seule revendication: "La suppression des cours pendant les deux créneaux horaires les plus chargés en semaine" et "Pour tous les créneaux, que les cours soient réservés à l'initiation adulte et pas au perfectionnement".

Pour résumer, je trouve inutile d'inclure cette revendication au milieu d'un tas d'autres pour espérer que peut-être, un jour, un responsable de la mairie la lira. Par contre je suis prêt à aller tracter et faire signer une pétition sur ce sujet devant ma piscine habituelle, ou en ligne, et la faire remonter à qui de droit. J'ai d'ailleurs des idées sur des destinataires de la pétition autres que le service des sports avec sans doute plus d'efficacité.
  

Bien je trouve que vous avez de la chance à Paris car ailleurs
les nocturnes n'existent pas et le Dimanche c'est le matin sinon rien
  

hello Martin, merci de participer un tant soit peu à ce fil.
je n'avais pas pensé à "Que les cours soient réservés à l'initiation adulte et pas au perfectionnement", c'est une idée.
Si tu lances une pétition en ligne sur les sujets que tu évoques, je suis bien sure prête à la signer.

cela dit, je pense que c'est toute la , tout le...je ne sais pas comment dire...la manière dont sont gérées les piscines qui est à revoir, de multiples choses.à plein de niveaux...je ne pense pas qu'il faille une seule mesure...Mon idée en lançant ce topic est de mettre une sorte d'OUTIL en ligne, au cas où quelqu'un, ou plusieurs personnes, qui a (ont)des pouvoirs d'élaboration et de décisions se sentiraient concernés, ou voudrait(ent)se renseigner, savoir comment ça se passe et trouver des idées...C'est peut-être utopique, mais que faire d'autre?
C'est toute la lecture de Nageurs.com qui peut donner des idées à un décideur...Dont ce fil.
J'ai lu ce que Domino avait commencé il y a quelques années: C'était trés bien aussi, c'était un début. On a pu voir les réponses de la Mairie à ses questions, c'était pas terrible.Plusieurs mois après, la situation n'est pas vraiment meilleure, si on se place dans une optique d'excellence: Certes nous arrivons à nager à Paris(Surtout si on ne bosse pas), mais la gestion à mon avis tire plutôt dans le médiocre et les choses empirent chaque jour, et pas dans l'intérêt des nageurs: Pourquoi? parce qu'il y a de plus en plus de gens qui utilisent les piscines, et qu'il y a de moins en moins de place, tout le monde le constate.Sans même attendre la construction de nouvelles piscines, on pourrait déjà améliorer l'existant.
  

On sait que ce site est lu, mais il ne semble pas y avoir de résultats pour l'instant, pas vraiment...je sais que c'est utopique d'espérer quoi que ce soit(Moi j'appelle ça un peu de bon sens), car la gestion des piscines, et l'argent qu'on y injecte ainsi que la manière d'envisager les choses sont totalement imbriqués dans une gestion globale de notre argent, son dispatching, les gaspillages qu'on en fait, et là, désolée, mais c'est toute la copie qui est à revoir...Il est donc parfaitement utopique d'espérer quelque chose de réellement satisfaisant...Alors tant qu'à faire, soyons utopiques...
D'une manière générale, la Mairie de Paris pourrait s'entourer, quand ils prennent certaines décisions, au Conseil de Paris, au coup par coup, de gens qui s'y connaissent, ou au moins les consulter...Et par exemple, concernant la natation, pourraient demander aussi à des nageurs de haut niveau ce qu'ils en pensent...je prends un exemple concret: Le renouvellement de la concession de la piscine Roger-Le-Gall au Club des nageurs de Paris: Il y a là une occasion unique de faire un truc pas trop nase, de ne pas donner la concession à un énième(En fait toujours les mêmes)concessionnaire qui va faire de l'argent avec les installations, ce qui signifiera de toutes façons réduction de l'offre pour les nageurs sportifs, qu'ils soient de loisir ou de compétition(nageurs de niveau moyen ou bon en excluant les barboteurs, nageurs maitres ou ados et enfants pratiquant ce sport à tous les niveaux): c'est pratiquement le seul endroit en Ile de france, et même en France, je crois, avec ces possibilités, pour une cotisation pas trés chère: Eh bien, à ce que je peux savoir, sans être au courant des détails, il y a des possibilités pour que la Mairie choisisse un concessionnaire, et les raisons avancées, si j'en crois ce que j'ai pu apprendre, sont à pleurer, tellement cela fait peu de cas de ce sport, tellement ça ressort d'une méconnaissance de l'intérêt de gens qui veulent pratiquer dans des conditions pas trop médiocres, au moins dans UN endroit à paris...En fait c'est comme pour tout: Leur idée de la piscine est celle d'un bassin où les baigneurs grouillent comme des crevettes dans une nasse et où les aquatrucs qui rapportent occupent tout l'espace.
  

Et notez bien que s'ils suppriment la concession au Club des nageurs de Paris, seul endroit à maintenir encore un niveau d'offre excellent pour les nageurs, à Paris, en donnant cette concession à des organismes à but lucratif, notez bien que les seules associations à Loi 1901(Le CNP est une association à loi 1901),qui seront alors maintenues, et dont apparemment il n'est pas question de remettre en question les concessions, seront toutes ces associations chics du Bois de Boulogne dont il est inenvisageable pour le pékin moyen de faire partie, ou même d'utiliser les installations, piscine en tête, vu le prix et le manque de relations....Les assoc. à 15000eu le droit d'entrée...
mais comme on l'a appris dernièrement, vous pourrez toujours aller faire du ski de fond sur les quais fermés à la circulation...Ce sera certainement le seul endroit où l'on pourra se réfugier, ne pouvant nager dans les piscines envahies, ni marcher dans Paris asphyxié par les bagnoles...
  

D'abord je rectifie une ptite faute plus haut":je suis, bien SUR,etc..."
Ensuite j'enfonce encore un petit clou:Toujours sur cette histoire des concessions à des organismes à but lucratif: Avec un copain entraineur, on se posait la question pourquoi les municipalités délèguent à des concessionnaires à but lucratif, c'est vrai, elles pourraient gérer elles mêmes...je me souviens, à Briançon il y a plusieurs années, où se trouve un beau stade nautique, il y avait, dans un premiers temps, un grand bassin de 50 extérieur, ouvert l'été et un bassin de 25 intérieur.La municipalité avait fait faire des travaux et changé tout ça en un bassin ludique + un 25m intérieur et un 25m extérieur ouvert l'été, + des pelouses: Disons que c'était pas mal bien que certains aient regretté le 50m, mais bon...Après ces travaux la Mairie a donné la concession à Vert Marine(sauf erreur)et je crois que c'est toujours eux...Ils gèrent plusieurs piscines y compris plus bas dans le département, et dans le 04...L'entrée était trés chère, je ne sais si c'est toujours le cas...et moi j'essayais d'aller nager avec le petit club local pour nager tranquille car à l'époque les couloirs dans le petit 25 intérieur n'étaient pas absolument respectés par les enfants et les mns s'en fichaient...Je me souviens de l'entraineur(femme)trés sympa de ce petit club, dont j'ai toujours un bonnêt, et elle me parlait des luttes sans fin du Club avec le concessionnaire pour arriver à avoir des crénaux, le concessionnaire voulant des aquatrucs et des ouvertures public qui rapportaient plus et le Club voulant arriver à faire nager ses membres y compris les masters ect...je vous parle de tous ça il y a trés longtemps...Toute ressemblance avec ce qui pourrait se passer actuellement étant purement fortuite.
  

Alors, en ce qui concerne les concessions sur Paris, j'ai eu une fois l'occasion de demander, comme ça, à un service qui s'occupe des concessions à la DJS, pourquoi justement il y avait ces concessions et pourquoi la Ville n'administrait pas elle-même ces quelques piscines que tout le monde connait: La réponse fut que la Ville espérait, en donnant ainsi en gestion privée, améliorer l'offre pour les parisiens...Réponse pleine de vertu...Alors pourquoi ne sont-ils pas capables de gérer eux mêmes toutes les piscines en offrant une offre étendue pour les parisiens? Sans doute(Mais si quelqu'un sait mieux que moi, il faut le dire)parce qu'il est plus facile pour la Ville de donner une enveloppe globale(La Ville "rémunère" le concessionnaire pour sa gestion, qu'il soit à but lucratif comme Carilis, Ucpa, etc... ou non lucratif, comme le CNP), en plus des budgets de travaux alloués aux piscines et des subventions pour ceci ou cela), tout en donnant un cahier des charges, et en surveillant qu'il n'y ait pas de dépassement du budget de fonctionnement alloué,et après tout, pourquoi pas?
la Ville, en plus, a le pouvoir de décider de l'attribution des créneaux à tels ou tels, telle association, tel club, tant de sessions de gym aquatique, etc...La Ville décide de l'occupation des bassins de manière souveraine, que ce soit dans les municipales ou les externalisées(Concédées).
Tout cela pourrait pêtre trés bien dans le meilleur des mondes, sauf que les concessionnaires à but lucratif veulent faire le plus d'argent possible, bien sur, tout en respectant les désidératas de la Ville, et cela peut se faire parfois(Souvent)au détriment du personnel, on rogne sur leurs salaires, leurs primes, etc...Je parle aussi du petit personnel, de base, et ça la Ville s'en lave les mains, ce n'est pas son problème...Apparemment elle offre un statut enviable au personnel des piscines en gestion directe, les municipales, par contre, dans les piscines en gestion privée, notamment dans certaines c'est un peu la cata pour le personnel...J'ai eu quelques échos de ce qui peut se passer à Pontoise pour le personnel actuellement, où la gestion est passée au 1er janvier de "Piscines de France" à un autre gestionnaire.
Là où le bât blesse aussi, c'est que la Municipalité, ne voyant pas plus loin que le bout de son nez, et ayant une idée à mon avis discutable de ce que doit être l'occupation d'une piscine(mais c'est déjà dit + haut)impose de plus en plus une occupation des piscines par des aquatrucs ou des activités qui n'ont rien à voir avec la natation, mais rapportant en plus du ticket d'entrée: Au CNP, par exemple, il y a de plus en plus de créneaux d'aquagym...Au détriment des nageurs...Il est certain que si la piscine Roger Le gall passait en concession à un privé, sachant que le CNP verrait ses créneaux trés réduits, donc l'offre natatoire pour les nageurs de l'est parisien trés réduite, et un envahissement d'aquatrucs...Permettez donc que l'on défende les nageurs et la natation telle que pratiquée par un grand nombre.
  

Une proposition entre 1OOO:

Démissionnez, à la DJS...
  

Mais que fait la modération?
  

C'est juste une suggestion parmi d'autres, je ne propose pas une insurrection armée pour prendre le siège d'assaut...
  

Urbicande a quelque chose à suggérer.
  

@papillonista

Voila ... j'avais juste pas eu le temps de faire le copier-coller depuis l'autre fil dans la foulée.

----------------------------------------------------

Au lieu d'une liste, d'un dépliant ou affiche, on pourrait proposer des petites cartes (taille carte de visite), genre une dizaine de cartes de visite avec une petite règle de savoir nager écrite en gros ... (et une explication du pourquoi de chaque règle pour la pédagogie), un petit visuel en filigrane de la carte (une silhouette de brasse qui file un bon coup de pied à un crawleur par exemple).

Ca pourrait être distribué avec le ticket de caisse des piscine ; les gens le lirait plus volontiers je suis sûr. Si quelqu'un connaît des gens à la DJS, ça pourrait leur être proposé, non ? un peu comme al campagne de convivialité de la RATP dans les bus ...

Sinon, ça peut se déposer discrètement dans les casiers ... quand un nageurs.com part, il en laisse une ou plus dans son casier bien visible ...

Imaginez, les écoliers se les échangerait dans la cour, ça deviendrait collector, et tout le monde serait heureux dans les piscines (on peut rêver, non)


Bon de toute façon, il restera toujours des irréductibles ... mais je suis d'accord qu'il y a une grosse partie de nageurs qui fait pas attention, ou pas habitué, donc ils n'y pensent pas forcément ...

---------------------------------------------
  

Trop de revendications tue les revendications!
par contre les couloirs de leçons faut peut-être pas abuser non plus. Beaucoup de gens qui prennent des cours le font pour se sentir plus à l'aise dans l'eau et on souvent peur de nager parmi la foule par manque de confiance souvent dû à une technique de nage mal maîtrisé.
Globalement je trouve les propositions faîtes à l'emporte pièce.
  

@Fifi: eh bien, quelles sont vos revendications, à vous, même si vous n'en avez qu'une?

Trouvez-vous que tout va bien, ou bien qu'on pourrait changer quelque chose?

Votre post concernant les couloirs de leçons: Je n'ai pas compris si vous étiez pour ou contre...
  

@pap je suis contre l'occupation des couloirs de leçons, bien qu'il y ait de plus en plus de monde dans les lignes.
Les revendications que l'on voit sont par rapport à vos besoins et peu importe le reste. Hors une piscine municipale doit être pluriactivités pour répondre à un maximum de demandes. L'aquagym est critiqué pourtant elle a son efficacité et généralement par rapport aux nombres d'heures d'ouvertures d'un bassin elle est largement minoritaire.
Et quand bien même on appliquerait les mesures que tu demandes (on se tutoie si tu veux bien) cela ne ferait gagner qu'un peu de temps. Le vrai fond du problème et il me semble que tu en parles un moment, c'est qu'il n'y a pas assez de bassins par rapport au nombre d'habitants. Mr delanoê se contrefout du sport à Paris et la seule piscine qui a été créé, est celle sur la Seine Baker je crois qui a couté 1 bras pour quel résultat... 1 bassin de 25m tout petit et souvent en panne...

J'en ai déjà parlé sur 1 autre post, il n'y a qu'à aller en banlieue pour voir la différence (Montrouge, Boulogne, Asnières, Gennevilliers, bientôt Clamart et Issy les Mx etc...).
Paris ville la plus riche de France (7 milliards de budget) avec les piscines les plus pourries du pays cqfd
  

Baker c'est une illustration du génie français, on est un pays d'ingénieurs, rappelez vous le Concorde : une prouesse technologique hors de prix et pas vraiment adaptée aux besoins de la population.
Baker c'est le Concorde des piscines.
Pareil.

Paris est loin d'avoir les piscines les plus pourries du pays, la ville est riche certes mais aucune autre n'en a 38 à gérer dont certaines datent d'avant-guerre.
Et il y a plus de 2 millions d'habitants, si on rapporte le budget à la population on est certes au dessus de la moyenne nationale mais on trouve facilement plus riche.
Pour ne parler que des piscines de banlieue que je connais, Boulogne et Montreuil, ce sont certes des équipements modernes et fonctionnels, mais souvent bondés et avec des horaires d'ouverture moins étendus que dans la capitale. Le prix d'entrée est aussi supérieur.
Me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, Paris question pistoche c'est pas non plus le paradis.
  

Baker a coûté (D'après un ami entraineur) l'équivalent de 2 bassins de 50 sur la terre ferme...

une autre proposition: Arrêter de multiplier les investissements dans des trucs toujours nouveaux(par exemple leur projet sur berges...Attendons u peu avec ça)et confortement(Confortation?) de l'existant:

faisons comme lors d'une ascension difficile en montagne: Assurons d'abord et allons de l'avant pas à pas...Il faut des piscines, tout le monde en demande, les piscines existantes tombent en ruine, et, que je sache, à part l'équipe régnante à la Mairie personne ne revendique haut et fort, une piste de ski de fond...C'est pourtant ce qu'ils vont nous coller(Entre autres)sur les berges, une piste de ski de fond...
  

Une autre proposition: Il y a peu de nocturnes à Paris, en considération de la demande qui est importante(En effet la plupart des gens ne peuvent nager qu'en dehors des horaires classiques de travail, donc le matin tôt ou le soir tard: Elargir les ouvertures en nocturne, de vrais nocturnes, jusque 23h/Minuit, comme à PONTOISE: Et pour PONTOISE, le prix est INDECENT: 10,50eu la séance, c'est se moquer du monde...5 eu max, je dis, et c'est déjà pas mal...
  

@ Klabur tu parles de budget et c'est là à mon avis le gros problème sur les 7 milliard!!! 300 millions sont alloués pour la jeunesse et sport dont 200 millions pour la masse salariale ce qui fait qu'il ne reste que 100 millions pour tous les équipements de la ville et il y en a...
  

Le budget pour le sport de haut niveau sera en baisse pour 2012, la ville voulant économiser...Par contre pas de restrictions pour l'aménagement des halles et des voies sur berge...

C'est écoeurant, à mon avis.Je récupère l'article et complète le post.
  

@ pap je t'ai dit une petite bêtise la masse salariale représente 102 millions et le budget de fonctionnement 192 millions, voilà là c'est bon.
  

la nouvelle que je donnais au conditionnel est maintenant confirmée: la prise d'air(ou l'une des prises d'air) de la ventilation de la piscine St Germain se trouvait donc bien, DEPUIS LA CONSTRUCTION, dans le parking souterrain à coté(Construit en même temps...)...Alors on pose des questions: Qui est responsable de ça? est-il quelqu'un à qui ça importe? Sommes-nous un pays de la même sorte que ces pays où des immeubles s'écroulent parce qu'il y a eu, lors des passations de marchés, des pots de vins et des ristournes, et des économies mal placées sur la qualité des matériaux(Trop de sable dans le béton, etc...).
Consternant...Et le plus consternant, c'est que ça continue...Dans toutes les directions...Et pas qu'à Paris...Pour les travaux, les rénovations, les réparations de piscines, les marchés de maintenance...Je milite pour une tolérance de 0% d'erreur...Sinon, sanctions, et proportionnelles aux salaires, aux honoraires, aux gains et à la position fonctionnariale.Là, il y a prescription pour la construction de la piscine, par contre ça faisait plus de 20 ans que c'était comme ça, et personne ne s'est aperçu de rien?
  

J'imagine qu'en cas d'accident, incendie, asphyxie, fuite de gaz, etc, au niveau des responsabilités les assurances chercheront à comprendre qui est fautif, afin de se décharger dans la mesure du possible des dédommagements prévus.
Est-ce qu'il y a une loi qui interdit de brancher une prise d'air dans les souterrains pour les bâtiments recevant du public ? Si c'est le cas, c'est autant la personne à l'origine de la décision que l'architecte de l'immeuble qui sont fautifs je suppose.
  

Il y a des lois pour l'aération et la ventilation des établissements recevant du public, ce doit être dans le code de la construction et de l'habitation, et dans les réglements sanitaires des villes et au niveau du département aussi(DDASS), et de toutes façons en France tout est codifié jusqu'à l'absurde, et dictatorialement, par exemple, sauf erreur de ma part car je ne me suis pas penché sur la question depuis un moment,l'aération et la ventilation des bâtiments d'habitation est obligatoire, et même la ventilation mécanique contrôlée dans quasiment tous les cas de figure, ce qui nous donne absolument partout un ronronnement permanent 24h/24, y compris là où on pourrait s'en passer...
Bref, l'aération et la ventilation des piscines sont forcément obligatoires, surtout si c'est en sous-sol comme à St Germain, maintenant s'ils n'ont pas spécifié dans leur réglements que la prise d'air devait se faire à partir d'un endroit où l'air est libre et non pas empuanti par les gaz d'échappement...Alors c'est qu'il leur manque une case...
Le moindre bon-sens du mec qui aurait éventuellement été confronté à ces normes à suivre aurait dû prendre le relai au cas où ça n'aurait pas été inscrit noir sur blanc(Ah, tiens...C'est pas marqué qu'il faut pas mettre la prise d'air dans un parking souterrain...Ah ben, tiens, alors je vais la mettre...).
Il parait que des personnels se plaignaient de maux de tête à saint Germain...
ceci dit, comme tout est bien caché, ne sort pas au jour, ou si peu, moi qui n'ai que ce qu'on me raconte, donc de seconde main(Là ce sont 2 personnes différentes travaillant dans les piscines qui me l'ont dit), j'essaie en relatant cela, de faire le moins d'erreurs possible, mais il est bien évident que plein de trucs m'échappent...Ce serait bien que de temps en temps quelqu'un d'autorisé, de la Ville, nous réponde sur ce site...Fasse des rectificatifs bien calibrés, c'est-à-dire aussi en admettant les erreurs si erreurs il y a. On aimerait un dialogue.
par exemple je lis aujourd'hui sur le site que les MNS n'étaient pas à l'ouverture à keller et que la personne a été obligée d'aller à Mourlon...Il faudrait que la Ville, ou le concessionnaire se donne la peine de relever l'info, de présenter ses excuses, etc...Ou de démentir, je ne sais pas, moi...On dirait qu'ils s'en fichent...Ils auront du monde de toutes façons...
  

Suggestion: Ouvrir les bassins écoles le soir pour y faire des sessions d'aquagym,et d'aquabique, il y en a qui ont pile les dimensions pour ça(Les MNS pourraient se déplacer, pourquoi pas, ou bien on peut embaucher des MNS rien que pour ça), et dans le même temps laisser les gens nager dans tous les couloirs en nocturne dans les pistoches classiques à partir d'une certaine heure(pas de leçons, pas d'aqua trucs ailleurs que dans les bassins-écoles).

Tout le monde a envie de nager en soirée, maintenant,c'est la foule partout, alors il faudrait un peu repenser le truc, et quand on parle de nocturnes, que ce soit de vrais nocturnes.
Berlioux est ouverte 2 soirs par semaine jusqu'à 22h30, ça devrait être minimum 6 soirs par semaine...Et jusqu'à 23h évac bassins...Tentez le coup, au moins pensez-y...Un peu d'audace dans la gestion!
Et le plaisir de faire un geste pour l'emploi...Car:

Pour ne pas obliger le personnel(tant les caissiers que les cabiniers ou les MNS) à faire des heures sup mal payées, étudier des solutions pour EMBAUCHER ET AUGMENTER LES SALAIRES pour les gens les plus mal payés, que toute heure après 20h ou 21h soit payée encore plus.

Tant qu'à faire, vous pourriez aussi envisager d'augmenter les tarifs d'entrée non pas comme à Pontoise(Gérée aussi par Carilis et là <°))))< le prix d'entrée), mais d'un euro...Ticket à 5 eu le soir mettons...En gardant le même tourniquet bienveillant qui nous en rabattra 3 pour le prix d'une(Entrée ,Ouaf ouaf)..;
Je parle d'augmentation des tarifs d'entrée sans y penser vraiment: Si l'on réduisait le gaspillage des deniers publics qui se fait en toute impunité actuellement(Nos impôts), il y aurait largement de quoi mettre les entrées piscines(Berlioux et Pontoise aussi) gratuites, ainsi que les transports en commun...Quel rapport entre les 2? Aucun...C'est juste 2 choses qui devraient être gratuites, à commencer par les transports en commun, bon d'accord)...Et sans tourniquets..;

Vous qui décidez de tout ça, qui gérez, qui élaborez, qui concoctez des programmes, qui êtes au top du système qui régit ce domaine,(nos ouvertures, fermetures et maintenances des piscines parisiennes), y compris pour les concédées...Grands directeurs généraux, chefs de bureaux, chefs de service de tous poils,sous-chefs tremblant de déplaire, fonctionnaires inamovibles ou caciques de la gestion privée, même si vous sortez de l'ENA,et ne voyez que par les yeux de la rigidité tracée, de l'efficacité qui rapporte un max,et des statistiques, FIGUREZ-VOUS UN INSTANT l'ardente satisfaction (Et la bonne santé physique + mentale qui va avec) qui vous saisira en contribuant à quelque chose de BIEN qui sortira des sentiers battus, un peu d'imagination, d'humanité, une envie de rompre(sans vous mettre en danger)avec ce chemin déjà tracé, cette dureté et ce manque de fantaisie qui président à vos décisions, ô hommes sérieux...Je vous le dis, innovons avec rigueur et générosité(Envers les usagers et le petit peuple qui travaille)dans la gestion de ces équipements publics.
  

Aujourd'hui je survolais dans ma tête, comme un film avec des successions d'images, les implantations de tous les tourniquets que j'ai pu voir ces 6 derniers mois et dont on peut dire qu'ils fleurissent partout...Ils ont été installés parfois des dizaines d'années après la construction des piscines, rajoutés on peut dire...
les piscines, elles, ont été conçues par des architectes qui, j'aime à le penser, se sont penchés amoureusement sur leur projet, en essayant de faire quelque chose de bien(J'ai pas mal travaillé avec des architectes, il y a quelques années, et c'est une corporation avec laquelle je sympathise),c'est parfois difficile, car il faut jongler avec les budgets, qui sont toujours serrés, et tenir compte d'un tas de paramètres, pas évidents parfois...L'architecture est un art...passons sur quelques grosses bévues dans la conception...On obtenait parfois et même souvent de trés jolies piscines, harmonieuses, avec une recherche dans le détail décoratif, un souci d'aménagement de l'espace...
Là, maintenant, quelqu'un a décidé qu'il fallait des tourniquets, beaucoup, et l'espace est littéralement BARRE partout...C'est trés étrange...Quelle que soit la finalité obsessionnelle de ces appareils...Voir à TARIS, entre autres...je me suis mise à penser que ces espaces barrés, ENTRAVES, c'était littéralement la projection de la disposition d'esprit de ces Maitres des tourniquets: regarde ces accueils de piscine avec des obstacles partout, et tu auras la vue directe sur l'esprit des décideurs...Etrange, Mr Stange...
  

Plusieurs articles dans les journaux: La Ville de Paris, malgré l'opposition d'une majorité de parisiens, ne veut pas renoncer à l'amènagement des voies sur berges: je cite approximativement: la Ville, en la personne de son maire, trouve qu' une autoroute urbaine,telle que maintenant, dans ce site classé par l'Unesco, ce n'est pas une bonne idée.
je suis entièrement d'accord avec ça: Simplement, il y a une crise,des gens qui vivent mal, une paupérisation, et des équipements, (notamment piscines), qui tombent en ruine.
de plus le problème de la circulation automobile à Paris est loin d'être résolu, et ne pourra qu'être aggravé par un tel projet.Dans ce contexte est-il raisonnable de rajouter une énième réalisation avec des trucs sophistiqués dont on n'a aucun besoin?
On parle sur ce site des piscines, pour ne pas parler des hopitaux et du reste,des gens qui dorment par terre, et de ceux qui ne peuvent que s'user la vie à bosser pour des salaires pitoyables tout en faisant leurs 2h de transports quotidiens..(sans réussir à nager avant ou après le boulot en plus)on voudrait un peu de bon sens:
je lis que, dans le projet, il y aura des arbres transportables(dans des bacs),et des tentes pour que les petits parisiens puissent goûter près de la Seine..;Peut-être serait-il plus judicieux 1°)de combler les déficits en équipements(les petits parisiens adorent aller à la piscine, plus que tout)2°)de résoudre le problème de l'engorgement de Paris par les voitures avant de bloquer les quais3°)Si on décide d'aménager les voies sur berge en promenade, de ne pas faire n'importe quoi, de prendre le temps, de réaliser quelque chose de pérenne, qui existera encore dans 200 ans(Comme la Sainte moustache etc...)Quelque chose de beau, si on veut des arbres que ce soit d hautes frondaisons plantées(Comme dans un parc), un jardin extraordinaire, que sais-je, un jardin suspendu comme à Babylone, des constructions en pierre, comme les ponts de paris qui sont si beaux...Etc...Et vous pouvez aussi envisager une grande piscine...Pourquoi pas, beaucoup plus longue que large...Installez des tentes pour les petits parisiens une fois que toutes les tentes des mecs échoués sur le bitume de cette ville auront disparu...
  

Projet des voies sur berge que moi je trouve complètement "Cheap", malgré le coût astronomique: Economisez notre argent, et réparez les piscines de la ville(Plus vite, il est inimaginable qu'une piscine comme Dunois, par exemple, soit encore fermée pour de longs mois), embauchez pour des ouvertures de piscines plus étendues, construisez d'autres piscines...

Embauchez des artistes cinglés et géniaux, pour les projets à long terme,quelque chose de vraiment beau, et surtout qu'on ne soit pas obligé de se débarrasser des structures au bout de 30, 40 ou 50 ans,parce que ça vieillit mal, comme pour les Halles.
  

avatar de hesbert
hesbert
> 5 ans
Je crois que pour les Halles, il y avait dans les quatre projets proposés une proposition de piscine découverte dans l'alignement de Beaubourg. Malheureusement, ce projet il est vrai plutôt audacieux ne verra pas le jour (les riverains avaient peut être peur du bruit et du monde que cela aurait pu ramener dans le quartier. Mais qui sait peut être qu'un jour une piscine sur pilotis verra le jour au 22 ème siècle/ le grand Paris, son central park à la courneuve, ses piscines suspendues, son super metro péirphérique et que sais je...... D'ici à ce que l'état, la région et la ville se mettent d'accord on peut toujours rêver.
  

J'imagine que les riverains préfèrent nettement le calme légendaire du quartier dans sa configuration présente ...
  

avatar de hesbert
hesbert
> 5 ans
Je partage également l'idée que la pratique sportive par le plus grand nombre ne peut être que bénéfique pour n'importe quelle société. L'activité sportive doit être encouragée car elle soulage bien des maux (le dos, la tête, le coeur, ....). Il en découle une diminution des dépenses publiques pour réparer ces douleurs. Alors, ne lésinons pas avec les dépenses utiles et bénéfiques à tous. Ex fumeur, j'avais renoncé à toute activité sportive, j'étais souvent malade et ai eu quelques problèmes de dos, je n'ai plus été malade depuis que j'ai repris une activité régulière.
Alors j'espère que ces quelques mots participeront à l'amélioration des équipements sportifs et surtout des piscines (la piscine c'est une question de santé publique
  

On est bien d'accord: Et si les décideurs réfléchissaient encore un peu, ils pourraient comprendre que mettre plus d'argent dans la recherche, les hopitaux, la santé, l'équilibre, (les piscines participent à la santé publique, comme dit hesbert), peut faire la différence POUR EUX le jour où il auront desespéremment besoin pour survivre d'un progrès de la science ou de la médecine qui n'existera pas encore...Même s'ils savent déjà que leur argent leur donnera un accès privilégié à des soins haut de gamme...de même une population psychiquement équilibrée, c'est dans l'intérêt de tous, même des oligarches(Du moins il me plait de le croire):J'écoutais pas plus tard que ce soir encore une chronique à la radio, parait que c'est maintenant 17% de la population qui a des troubles mentaux, et qu'on évolue vers les 40%...En cause la dureté de la survie, la solitude, la course au rendement...Perso je ne veux pas de ces équipements sophistiqués, de cette surenchère de jeux du cirque, dont le prix à payer est pour une grande partie de la population hors de proportion avec le gain de qualité de vie: On a juste besoin d'avoir du temps pour nous,(Donc de l'argent) pour inventer quelque chose à nous avec des riens, de pouvoir faire du sport COMMODEMENT(NAGER pour moi, et MARCHER sans respirer des trucs de bagnoles, j'en profite pour dire aux édiles que la promotion du vélo n'a pas arrangé grand chose pour les piétons, eh oui, et je termine cette diatribe sans doute un peu ch...pour certains(je sais, je rabache), en disant que de simple quais de Seine où on peut marcher, musarder, discuter avec un copain, admirer la ville bâtie depuis des siècles, pour moi c'est suffisant...jpas la peine d'y ajouter des trucs à millions d'euros qu'on me demande de financer de manière à ce que moi, je n'aie même pas de quoi me payer un plombier quand c'est nécessaire, tellement c'est cher.
  

Hé, en haut...!!! Y a quéqu'un?
  

Venez nager avec nous, un coup, à Berlioux, mettons, le fleuron de notre belle capitale: Chiche:

Mon mail est sur ma fiche! je veux bien révéler mon identité à un décideur s'il se présente pour nager avec moi(Un trés important, tant qu'à faire...Pas un ptit sous-fifre).

Vous invite à prendre un café après, qu'on discute!
  

des dépliants ont été déposés dans le hall de notre immeuble, pas eu le temps de lire en détail, juste les titres: La Ville nous propose de donner notre opinion sur la poursuite de Vogueo(Les bateau bus le long de la Seine), si on en veut ou pas.

Voila un bon truc, pourquoi ne pas étendre ce genre d'initiative à TOUT, mais en présentant honnêtement le programme, surtout quand il va coûter un bras:

Telle ou telle réalisation: le projet, ou un autre projet, ou pas de projet..
Le coût + les dépassements prévus. Le financement(Quelle part sur nos impôts, le coût par parisien, sur quelle taxe(Foncière, habitation, ou récupérée sur les droits de mutation, etc...): Quel autre projet alternatif pourrait prendre la place avec le même argent(Crèche, piscine, embauche de personnel pour ouvertures plus étendues, que sais-je...)
Etc...Etc...
Et la manière de voter...par internet, par courrier, etc...par internet, ce serait bien, d'un clic on voit l'ensemble du projet, on voit d'où vient l'idée: Untel propose des tourniquets dans toutes les piscines, avantages, inconvénients, coût, qu'est-ce qu'on pourrait faire d'autre avec la même somme d'argent..;"Et on vote..;participation des parisiens intéresses...Au lieu que ce soit toujours des décisions qui viennent d'en haut...je pense qu'il y a des conseils de quartier qui peuvent donner leur avis, mais là ce serait carrément tout le monde, et sans se déranger, qui pourrait participer.

On élit un Maire, en fait il n'y a pas beaucoup de choix..2 personnes à la fin..Et aucune qui convienne vraiment....En principe le candidat Maire a un projet, mais il est de toutes façons sommaire, même si on aime bien la tête du candidat pour qui on vote,ou ses orientations, même si voter pour lui et l'élire va embêter l'autre bord et on se réjouit d'avance, même si on est habitué à voter pour un coté ou l'autre sans vraiment se poser de questions,l'un est tout bon et l'autre tout mauvais, n'est-ce pas, cela ne veut pas dire, loin de là, que toutes les futures initiatives de l'Elu seront bienvenues...(ce n'est que mon impression, mais persistante)de fait on lui tape sur le rable sitôt après l'avoir élu....Ce serait bien, après l'avoir élu , de voter aussi (Trouver un système peu onéreux)pour tous les projets(les grands projets)concoctés en aval par cet édile, en étant renseignés exactement sur les tenants et les aboutissants...Il y a trop d'argent en jeu pour laisser ces décisions à un conseil municipal qui n'a peut-être pas toutes les capacités pour les prendre, isolé dans sa bulle de pouvoir , ne se sentant plus nager, et forcément déconnecté des réalités(même s'ils pensent tous le contraire)...
  

Il faut trouver d'urgence un système de participation active des citoyens à toutes les décisions, après les élections des édiles.

je pense que cela existe dans certains pays démocratiquement en avance.

  

avatar de hesbert
hesbert
> 5 ans
Je crois que sur le site de la mairie de Paris, on peut mettre une pétition en ligne, si papillonista nous fait une petite pétition et que tous les nageurs de ce site soutiennent la pétiton, je crois qu'ils évoquent le problème au conseil municipal ou je ne sais quoi.
Je sens que la politique se fraie un chemin petit à petit sur ce site, ça sent vraiment les elections mais pas encore municipal car imaginez que tous les gens de ce site fassent un groupe de pression et unissent leur vote pour le candidat qui fera des propositions en faveur des piscines, un peu limitée comme vision mais cela forcera peut être les candidats à faire des promesses dans leur programmes. Alors à quand le lobby des petits nageurs à moins que ça n'existe déjà. Papillonista en porte parole..
  

Hello,
Je sens que la politique se fraie un chemin petit à petit sur ce site
Ce site est apolitique, j y veille et par exemple par rapport à la proposition de papillonista dans le sujet de discussion "MILLE PROPOSITIONS POUR AMELIORER LE FONCTIONNEMENT DES PISCINES DE LA VILLE DE PARIS", j'ai réfléchi à trois fois si il était conforme où non sur le site.
Je laisse au bénéfice du doute que cela puisse paraitre politique où relevant d'idée économiste sachant que cela est une proposition mais tout en sachant que +1 dans l'univers politique sachant que la barre est à +3/5 selon la modération.
Passé ce délai (5/5), on parlera d'autre choses


Cdlt,
Oléum.
N.B: j'entends par 5/5 le nombre de messages faisant apologie où nomination d'un mouvement où personnage politique.

Cdlt,
Oléum.
  

Bon, je ne pense pas faire l'apologie d'un groupe politique ou un autre, du moins à la Mairie de Paris ou ailleurs; Concernant les piscines, il y a des trucs bien, et d'autres que je trouve nuls...Carrément nuls...Mais je ne relie pas ça au fait d'être d'un bord ou d'un autre...je relie plutôt ça au fait d'être, en haut, une personne connectée ou déconnectée avec notre réalité à nous...Qui ne sommes pas au pouvoir...Internet est un moyen pour ceux qui ne sont pas au pouvoir de s'exprimer...Ici c'est un site à propos des piscines et de la natation, mais parler quotidiennement des piscines et de la natation peut nous amener, en conscience, à évoquer un large éventail de choses qui sont liées à la natation, une vision poétique de la natation, une vision technique(On ne s'en lasse pas), et malheureusement comme on est dépendants d'installations, par nature sophistiquées(ce ne serait pas tout à fait la même chose si on était un site de jogging mettons), comme la base de tout est économique, à mon avis(sans une organisation de la survie il n'y aurait pas un poil de natation), on en vient à parler de sujets économiques, tournant autour de la natation, de l'usage des piscines, et par force, l'économie mène à la politique...On vit, selon moi, dans un monde ou tout est économique et politique...C'est pour cela que pour pouvoir avancer, aller ou on veut, nager tout notre soûl, ou autres, il doit y avoir à la base, comme socle, une organisation béton, et une partie de cette organisation dépend du politique, notre propre politique, pour nous même, et la politique des institutions qui nous gouvernent...de manière à ne plus y penser lorsque les trucs intéressants commencent(Nager, rencontrer, s'exprimer, aimer, etc...)
J'essaie pour ma part de mêler tout ça y compris la pure poésie de mes séances de natation(je les ressens comme de la pure poésie) dans une communication impressionniste...Sur ce site.

Beaucoup de messages sur ce site font état(Entre autres considérations) de ce qui ne va pas dans les piscines, tant la conduite des autres qui gêne, que les contingences matérielles, les fermetures, les multiples problèmes rencontrés...On peut se contenter de les noter, de les déplorer, et de passer à autre chose...Ou de tenter d'analyser...Et là, c'est vrai, c'est plus compliqué...Cela doit-il être fait ou pas? je ne sais pas vraiment...

Il y a une chose certaine pour moi, c'est que je ne veux pas être la seule à chevaucher un cheval de bataille pour essayer de faire bouger les mentalités...J'essaie soigneusement de ne jamais citer aucun nom de politique...Tant je suis persuadée que c'est la fonction qui fait le larron, si on peut dire...je ne sais pas jusqu'à quel point, ici sur le site, je peux parler de ce qui me tiens à coeur: Prenons une séance à Berlioux, par exemple: En y allant je suis obligée de noter toutes sortes de petites choses sur mon chemin, qui influenceront ma séance...le fait que actuellement la piscine soit au coeur d'un gros chantier...Qui va bientôt s'attaquer à la surface au dessus(Trés près en tous cas) de Berlioux...Une partie des lecteurs du site pensera qu'il est suffisant de noter ses perfs du jour,une autre partie appréciera les commentaires associés, que j'essaie de rendre pertinents et attrayants(Et me le fera savoir sur mon mail personnel)...Que
faire? Où s'arrêter?...Je me pose ces questions..

Passons aux 1000 propositions: Malgré les digressions(Dont je suis l'auteur principal), ce topic contient de réelles pistes pour améliorer l'offre à Paris..Déjà Domino avait fait quelque chose
avant....A t-on reçu un quelconque encouragement de qui que ce soit ayant un pouvoir? Peut-
être quelques édiles réfléchissent-ils à nos propositions, peut-être pas...Comment savoir?Peut-
être doit-on abandonner même l'idée d'espérer influer sur les décisions et les projets
municipaux en ce qui concerne les piscines? (je crois que le problème de la gestion des piscines
relève d'un ensemble plus important encore, qui est la question de l'utilisation de nos impôts,
voila, comment ne pas en parler...L'argent est au coeur de tout)...

C'est à Christophe de voir si Nageurs.com peut, je ne sais pas comment on peut dire...Se fédérer, ou s'assembler, en plus du site, à la façon d'une association d'usagers, de manière à participer, ne serait-ce que consultativement, à l'élaboration des politiques en matière de
piscines à la Ville...Voila...C'est sur qu'on est lus, un bon % des lecteurs ayant un pouvoir de
décision à la Ville se gausse peut-être de ma naiveté ou de mon ingénuité(Et de celles d'autres intervenants aussi)quand je (Nous)fais(ons) des propositions, etc...

Je pense que ce monde a besoin de naiveté, de simplicité, de bonne volonté, de gentillesse, autant que d'intelligence...Plus j'avance dans la vie, plus je tiens à cette espèce de simplicité(Moi j'ai un coté"Simplet", et je l'aime bien cette qualité chez moi...)
Bon, on verra...Si Christophe ou Oléum trouvent que j'en écris trop long sur quelque chose, ou qu'un commentaire est oiseux,(Parfois je m'énerve moi-même, mais puis-je signaler qu'il n'y a pas de fonction permettant d'enlever le commentaire une fois qu'il est enrégistré...ce que j'aimerais faire parfois) qu'ils n'hésitent pas à me le dire...
Crdlmnt...Pap
  

avatar de hesbert
hesbert
> 5 ans
Je trouve trop souvent que dans les piscines, on ne communique pas tant que ça les uns avec les autres, bon d'accord il ne faut pas gêner ni squatter le T (ça d'accord) mais parfois il y a des gens seuls qui vont à la piscine mais pas évident de faire des rencontres dans l'eau. Alors imaginons des petites fantaisies (bonnet rouge pour les femmes célibataires, bonnet bleu pour les hommes en quête d'un "belle" sirène excusez le pléonasme, bonnet noir pour les purs nageurs et les pures nageuse. Ainsi on pourrait avoir le vendredi, samedi et dimanche soir des nocturnes avec une répartition des couloirs style "Couloir 6 pour les bonnets noirs couloirs 4 et 5 pour les bonnets rouge et bleu. Couloirs 3 pour les bonnets jaunes, couloirs 2 pour les bonnets gris, couloirs 1 pour les bonnets orange.
On peut aussi avoir le concept café piscine, un petit café à la sortie d'un marathon, espace modulable qui pourrait changer selon les soirs de la semaine, lundi aérobic, mardi, séance yoga, mercredi séance assouplissement du corps etc...
Bon en tout cas si dorénavant vous voyez un bonnet rouge, n'allez pas importuner ces dames
  

Si je vois un bonnet rouge c'est pas aux dames que je pense ... et je regarde au bout de la ligne pour voir s'il n'y a pas une bouteille de Margarita au bord du bassin
  

Bonnet rouge pour les Dames qui cherchent la rencontre, bonnêt bleu pour les messieurs qui veulent que les dames leur foutent la paix


Bonnet jaune pour ceux qui chechent la rencontre avec leurs homologues, bonnêt noir pour CEUX QUI VEULENT SEULEMENT NAGER(Même si on regarde un peu quand même)
  

Bonnet rouge avec du lait fraise dans la bouteille en bout de ligne alors
  

Slurp, délice!
  

Lorsque surgit l'obligation d'effectuer des travaux dans une piscine et que celle-ci doit fermer en plus des horaires de fermeture programmée pour vidange, il serait intéressant alors De faire coincider la future vidange avec la fermeture (Voir de reculer un peu les travaux pour faire coincider avec la vidange.

Ce n'est pas le cas actuellement car on assiste à des fermetures pour travaux et la piscine re-ferme 3 semaines après pour la vidange normale...
  

(j'ai la flemme de regarder si ça a déjà été dit ici), mais 10,50eu par entrée pour le seul nocturne étendu de la rive gauche, à pontoise, c'est trop cher. La Ville, qui a donné la concession à Carilis, devrait imposer un tarif moins élevé pour ce nocturne.
  

Il serait URGENT de sensibiliser le personnel des piscines au fait que les gens doivent prendre une douche AVANT d'entrer dans l'eau: Pour chaque entrée sur le bassin d'une personne toute sèche, les MNS devraient obliger à passer sous la douche.Bien peu font respecter cela.
A terme ça voudrait dire gain pour tout le monde(Moins d'exposition aux chloramines),public et personnel.

Au bout d'un moment les gens comprendraient.Si pas de douche avant=Exclusion de l'établissement.

Pareil que pour le bonnêt.
  

@Papillonista, les clubs ne passent en général pas par la case douche. Je suis d'accord avec toi il faudrait sensibiliser les clubs, et éventuellement prévoir des sanctions (non renouvellement de créneaux l'année suivante par exemple).

Beaucoup de personnes n'ont pas de bonnet aux horaires clubs. Je fais partie de deux clubs, notamment un club de plongée et en général personne ne porte de bonnet dans l'eau, de plus l'équipement utilisé est utilisé en dehors de la piscine sans forcément passer par les cases doubles.
  

avatar de hesbert
hesbert
> 5 ans
Je suis d'accord avec le fait que non seulement il faut passer sous la douche mais il faut sa savonner, car bien souvent on ne se savonne qu'après. C'est contraignant certes, ce n'est pas trop dans notre culture mais ça a été la même histoire avec le bonnet. Au départ personne ne voulait porter le bonner car c'est vrai que question seduction après on est pas au top. Voilà, je pense que dans d'autres pays cela se passe ainsi (pays nordiques). Il parait même qu'en Allemagne, les pipis dans l'eau étaient aussitôt repérés car une réaction chimique déclenchant une couleur rouge apparaissait pour qui oserait faire son pipi dans l'eau.
Je crois que le simple affichage des consignes ne suffit pas pour changer des habitudes...
  

avatar de hesbert
hesbert
> 5 ans
Est ce que le projet de la future piscine molitor prévoit des nocturnes?
  

Hesbert, tu me fais marrer...la rénov de la piscine Molitor n'est pas encore commencée, comment veux-tu qu'on sache s'il y aura des nocturnes? Quand ils auront terminé, la Ville de paris décidera soit de gérer elle-même soit de donner en concession...Il y aura probablement des nocturnes...Faudra voir le prix aussi...Les attributions de créneaux, car c'est de ça qu'il s'agit, sont faites bien en amont, après la reconstruction.
  

D'ailleurs on peut en faire une proposition: Nous voulons des nocturnes(jusqu'à minuit)pour un prix abordable(C.A.D. beaucoup moins cher que Pontoise, il faut voir ça dans l'optique de gens qui S'ENTRAINENT plusieurs fois/Semaine.)dans la future piscine Molitor...
  

Je prends en cours le topic, deux idées comme ça :

- côté information
Je me souviens d'une page sur le site de la mairie de Paris qui évoquait des règles de "savoir nager" que nous connaissons tous : être attentif aux autres nageurs, ne pas accélérer lorsqu'on est doublé, laisser passer un nageur plus rapide au "T". Le bassin est un espace commun, après tout. Une bonne idée, malheureusement je ne retrouve plus la page. Déjà, on pourrait afficher ces règles de bon sens à l'entrée des piscines, avec pourquoi pas un schéma explicatif avec les lignes. Je crois avoir aperçu un schéma des lignes à Suzanne Berlioux, du côté de la "ouane".

- côté organisation
L'aquagym, je n'ai rien contre, encore que je préfère les baigneuses qui nagent vraiment. Cependant, en soirée, dans certaines piscines, c'est tout bonnement impraticable pour ceux qui veulent nager. La seule fois où je suis allé à Blomet, le bassin de 50m a été amputé de 10m pour cause d'aquagym. Je pourrais aussi parler de la Butte aux Cailles et de la circulation en rond. À Nakache, l'aquagym a lieu dans le bassin d'apprentissage qui - il est vrai - est bien adapté. Pourquoi ne pas orienter l'activité aquagym dans des bassins appropriés ? L'idée a déjà été évoquée, d'ailleurs.
  

Pour La Butte, ils ont mis un "Double couloir" parce que, parait-il(Pas vérifié, me souviens pas, je déteste nager à la Butte)les couloirs sont aussi peu larges qu'à Pailleron, donc au lieu de mettre 2 couloirs étroits ils en ont mis un trés large(A noter que chez Josie, par exemple, il y a des fixations(Crochets)qui permettent de transformer les 4 couloirs normaux en 5 couloirs étroits.(Il le faisaient à un moment, pour canaliser l'affluence, mais on aboutissait à l'effet inverse, comme on pouvait pas dépasser, c'était Waterloo morne plaine avec un défilement de gens pare-chocs contre pare-chocs...)

Pour en revenir à La Butte, il parait que ce problème des crochets délimitant des lignes trop étroites sera résolu lors de la grande réfection du bassin qui doit débuter en 2013.

Oui le problème des aquatrucs qui empêchent les gens de nager est récurrent: Si ça ne tenait qu'à moi...Je trouverais logique de supprimer ça définitivement...On me répondra que je suis sectaire..."Et comment feront les pauvres dames qui ne jurent que par leur aquagym?"Dira t-on, et si j'étais seule à décider, je répondrais qu'il y a trop peu de place dans les piscines pour que ça serve à autre chose qu'à nager, et on y voit déjà pas mal de barboteurs, enfants, etc...Donc les dames de l'aquagym devront comprendre qu'on peut faire de la gym n'importe où sur la terre ferme, pas seulement dans l'eau, et il y a des milliers de km2 de terre ferme quand il y a 1M2 d'eau de piscine qui coûte la peau des fesses à entretenir...Et je leur conseillerais de se mettre à la natation, et tant pis pour elles si elles ne peuvent imaginer le contact avec l'eau autrement que dans un enclos comme des moutons...Ouh, mais évidemment, ne craignez rien, les aquatrucs ne disparaitront pas de sitôt...Plus c'est tarabiscoté et cher, plus ça plait...Bon, je ne vais pas recommencer...Je trouve que l'aquagym c'est le contraire du bon sens...Qu'on fasse cela dans des bassins dédiés à ça spécialement, voila...Je me demande si je vais encore éditer ce commentaire, je l'ai déjà dit et répété 100 fois, c'est pas trés nouveau, donc pardonnez-moi, c'est la dernière fois(Pour l'aquagym)...Heureusement que c'est un site de nageurs, et qu'il y en a pas mal qui n'ont aucune envie de tremper dans ce truc là...Sinon j'en entendrais...
Ah...Il y a quand même une chose à propos de l'aquagym à Berlioux: Quand ils s'y mettent, de 18h30 à 19h tous les jours, ils occupent un grand nombre de dames dans un petit espace(Ca en fait moins ailleurs)et surtout la ouane est libre, je ne sais pas pourquoi, ça doit être une question de quota de MNS en surveillance...Donc on a comme ça 1/2h de paix dans la ouane...Vive l'aquagym dans ces conditions..(Sauf, ça arrive, quand ils décident de faire l'aquagym dans la ouane...).Pareil à Taris le vendredi soir à partir de 19h: Aquagym, du coup la 1 de Taris(Oui, il y a une ouane dans toutes les pistoches, c'est étonnant!)se trouve sans leçons(Sinon elle est blindée par les leçons du début à la fin)et on arrive vaguement à nager...

Bon, bientôt on aura Molitor et ses 46M...Pourvu que je survive jusque là...
  

Là c'est une proposition pour améliorer la démocratie participative à l'échelon d'une ville(Paris).
Il est vrai que chacun est libre de donner son avis en écrivant au Maire ou aux services de la Ville, mais rien n'indique que cet avis soit réellement pris en compte.

L'emploi de l'argent de nos impots étant une affaire sérieuse, je propose qu'on élabore un système de consultation des parisiens sur la manière de le dépenser: Au début ne seraient concernée que l'élaboration des projets,grands, moyens, petits, ceux qui coûtent l'argent du contribuable: exemple: Les Halles, Paris Plage, les berges de Seine, aménagement des Batignoles...Même pour ceux dont le financement est mixte, s'ils se passent à Paris, on demande l'avis des parisiens...

Il faudrait trouver un système par internet où chaque parisien(Domicilié à Paris)puisse s'inscrire et voter: Pour chaque idée de projet, seraient d'abord exposés: le coût financier, les possibles dépassements, etc...Ensuite les alternatives au projet intéressant plus ou moins le même domaine(Loisirs par exemple): Par exemple pour Paris Plage, la part de la Ville est de tant et tant, avec ce même argent, on peut abandonner Paris-plage mais ouvrir plus de piscines l'été...Que préférez-vous? ET SUIVRE LES AVIS EXPRIMES(Je ne doute pas du résultat, en tous cas pour P.P.)

Evidemment ce que j'écris est schématique, les tenants et aboutissants de l'idée sont à affiner.

Par exemple, pour l'aménagement des Halles, les riverains ont été consultés...Mais ce sont TOUS les parisiens qui auraient dû étre consultés...

On nous dira que finalement, en démocratie, ce sont tous les citoyens qui ont la parole, par l'intermédiaire de leurs élus, députés, conseils municipaux, etc...

Dans la pratique, et à l'échelon d'une grande ville comme Paris(Ou d'autres plus petites), même si de bonnes choses sont faites, le résultat c'est qu'on n'a pas du tout la parole...De plus il semble que les élus, qui de toutes façons ont plus de ressources financières que la plupart des gens(Et ça, ça change radicalement les visions de ce qui est nécessaire ou pas), soient pris de la folie des grandeurs pour le pire, et au mieux n'aient pas une appréciation trés juste des besoins de base...

Comme on n'est pas vraiment consultés, alors on est démotivés...Il faudrait que au moins ceux qui sont motivés puissent sentir qu'ils peuvent peser sur les décisions, comme ça, directement, sans s'embêter à adhérer à un parti ou faire partie d'un groupe de ceci ou cela qui demande une audience au conseiller, ou autre...Directement d'un clic par internet, de chez soi...Ca supposerait, au préalable, une information honnête et non partiale...Possible, non?

Et pareil pour le traitement des marchés publics...Une grande transparence et l'avis de ceux qui paient...Avant la décision...
  

Avec un système comme ça je suis certaine, en ce qui nous concerne ici, que l'amélioration de l'offre des piscines serait prioritaire par rapport à d'autres projets dont l'utilité nous semble moins importante.

Il y aurait participation des citoyens et participation des élus, ça s'équilibrerait.

S'il y a des désaccords entre la majorité des citoyens qui s'expriment et la majorité des élus, on en discuterait...Ce serait merveilleux...
  

Le problème des piscines, c'est justement les aquatrucs. Bon à Keller c'est dans le petit bassin donc ça dérange moins. Le pb de Keller, c'est aussi les clubs qui parfois occupent la moitié du grand bassin. Il y a aussi un manque de piscine de 50 mètres à Paris. A part Keller, Blomet et celle des Halles, je n'en vois aucune. Il faudrait en reconstruire une, et éviter de dépenser l'argent des parisiens, dans des projets comme la piscine Joséphine Baker.
  

avatar de hesbert
hesbert
> 5 ans
Ou alors faire du non stop aquabiking à josephine baker et uniquement à Josephine baker. Ce serait très tendance
  

Oui, j'ai vu ça, c'est très tendance chez les bobos.
Et Joséphine Baker leur convient bien.
C'est quand même la seule piscine qui a fallit couler!!!
  

Roulalaf à ecrit :
Il y a aussi un manque de piscine de 50 mètres à Paris. A part Keller, Blomet et celle >des Halles, je n'en vois aucune.

tu en oublie juste la moitié... dans Paris Intra-Muros tu ne cite pas Roger le Gall, Georges Vallerey, Georges Hermant ou peut être que parce que l Est ça compte pas
...

et en banlieue proche y en a un paquet aussi.... mais bon ça compte sans doute encore moins que l Est de paris
...
  


Certaines piscines en banlieue sont plus accessibles pour certains parisiens…la piscine de Bicêtre ou Montreuil par exemple, toutes les deux des 50m desservies par le Métro
  

Yep Montreuil, à 100 m du métro. J'y suis plus vite que dans 2/3 des piscines parisiennes et j'habite pas Porte de Montreuil.
  

Apartir d'aujourd'hui, et jusqu'à la fin de la semaine, il y a une enquête de satisfaction à Berlioux, faite, nous dit l'affiche à l'accueil, par un organisme indépendant.

N'hésitez pas à vous exprimer.C'est l'occasion.

je vois qu'il y a en même temps la même chose à Keller.
  

La piscine de la porte des Lilas ce n'est pas une piscine de 33 mètres?
Je sais qu'en banlieue, il y a la piscine de Nanterre, à la fac. J'y suis resté un an là bas. De bons souvenirs.
  

roulalaf: Non, porte des lilas c'est une 50m, mais qui parfois est coupée en 2 d'une manière curieuse, je ne crois pas que ce soit 25/25...(Ou peut-être aussi 25/25.

J'ai encore une proposition:

Souvent les douches sont tièdes, voire froides, ce qui n'incite pas les gens à se laver, notamment l'hiver, ntamment si l'accès au bassin est éloigné(Le Gall, Hermant)et à plus forte raison si le bassin est sous une toile, comme les 2 pistoches que je viens de citer...

Or il est absolument primordial que les gens prennent une douche AVANT d'aller dans l'eau, ce qui réduira l'émission de chloramines, d'où économies de pépettes 1°) Pour les produits injectés dans le bassin, besoin de moins(de produit), 2°)Incidences sur la santé des personnels exposés aux chloramines: On prend conscience actuellement, partout et notamment à la Ville, des problèmes suscités par ces expositions au long cours: Arrêts maladie(maladies du travail), retraites anticipées(Poumons rongés par le chlore, ainsi un personnel de DUNOIS il y a quelques temps...Etc...ce n'est pas rien en termes de santé publique, même les nageurs assidus peuvent être touchés(je pense par exemple, moi, développer une petite allergie au chlore qui influe sur ma voix)Etc...
Donc économie de pépettes si moins d'émissions de chloramines, donc le seul truc pour inciter les gens à se laver c'est une douche bien chaude...Personne n'y résiste...Ce qu'on dépensera d'un coté on le regagnera amplement de l'autre.
de plus les douches trés chaudes(Exemple BAKER)sont souveraines contre les salmonelles dans les circuits d'eau.
  

A Vallerey tout est possible, y compris 37,5m - 12,5m avec plancher qui se relève pour faire une pataugeoire, ou qui s'abaisse quand il y a aquavélo pour faire glousser les participantes de bonheur, un peu comme à la foire du trône sur les montagnes russes.
  

à propos des enquêtes : oui il y a une enquête en cours à Keller. Mais bon, que font-ils des résultats ? J'ai bien sûr noté qu'il y en a marre de la surpopulation le soir liée à la monopolisation permanente par les clubs de lignes d'eau...
  

justement, on se demande ce qu'ils font des résultats...je suppose que si c'est des gens qui demandent plus de patères pour accrocher les affaires, ou ce genre de trucs mineurs, ils donnent satisfaction, mais pour les gros trucs vraiment importants, je ne crois pas qu'ils tiennent compte, ou alors il faudrait vraiment une unanimité, et encore: Par exemple pour l'enquête sur le projet des halles,(Qui ne concernait pas les piscines, mais le modus operandi peut s'appliquer à n'importe quoi) une grosse majorité était contre, mais ils l'ont fait quand même...c'est comme partout, on veut bien tenir compte de ton avis, à condition que ça ne dérange pas trop celui qui a le pouvoir, même s'il ne s'agit que de petites questions de voisinage par exemple...Quelle est la personne qui change réellement une de ses habitudes pour obliger quelqu'un d'autre?

Et encore, on n'est pas dans le pire pays du monde...

Le premier truc à faire serait que la municipalité expose toute la gestion(des piscines) sur internet, accessible à tous, par rubriques, les marchés passés avec les gestionnaires divers, les salaires des différentes catégories,la maintenance des équipements, à qui c' est confié, et pour quel prix, le coût de tous les travaux, pas seulement global, mais dans les détails...Etc...Etc...des milliers de paramètres accessibles à TOUS. D'un clic...
  

De plus je ne crois pas que les gens voient de suite ce qui est vraiment important et ce qui ne l'est pas: J'ai l'exemple en opropriété où les gens se focalisent sur des détails mineurs en passant des heures à embrocher des mouches en 4, alors que les trucs vraiment importants, qui coûtent beaucoup d'argent et que le syndic a intérêt à faire avaler sans que personne ne bronche ne sont même pas remis en cause dans leurs fondements: je crois que c'est pareil dans les piscines, les gens vont voir tel ou tel truc qui les dérange, et la question de l'ouverture avec horaires plus étendus ne sera même pas abordée, on ne pensera même pas que c'est possible...Parce que c'est comme ça...un exemple à berlioux pour le questionnaire: Un max de nanas a mis que les sèche-cheveux à 0, 20 eu c'était un scandale...Bon, ok, ce serait mieux gratuit, mais même 20cents, qu'est-ce que ça peut faire...Alors que d'autres choses à Berlioux sont réellement un scandale...A commencer par les tourniquets...Combien ont parlé des tourniquets, à part moi? Du prix que ça a coûté? personne, je suis sure...Et qui s'intéresse aux salaires et aux conditions de travail des personnels? Personne...Pourtant ça devrait nous interesser, bien sur nous ne sommes qu'usagers, et pas employés, mais pourquoi ne nous intéresserions nous pas à TOUT ce qui s'articule autour du fonctionnement de cette piscine? etc...C'est pourquoi les questionnaires...ils peuvent faire l'économie du questionnaire(Qui coûte de l'argent aussi), ils n'ont qu'à regarder sur ce site...Ou même simplement consulter le cahier de doléances...
  

C'est la montagne qui va accoucher d'une souris., leur questionnaire....Ils vont mettre les sèche-cheveux gratuits(Et augmenter un peu le prix d'entrée)et basta...Circulez, y a rien à voir...
  

Aujourd'hui, avant d'aller nager à Berlioux, je suis allée dans une autre piscine parisienne, où je n'avais pas mis les pieds depuis fort longtemps.
J'espérais voir un pote MNS, mais il n'était pas là.J'ai donc discuté avec un autre MNS que je ne connaissais pas mais qui était fort sympathique et ancien nageur.
la conversation venant sur les travaux dans les piscines et les constructions de bassins, il m'a expliqué que, selon lui, les malfaçons c'était partout, dans toute la France, pas seulement à Paris:
le remède, toujours selon lui, serait de demander l'avis des personnels, et notamment des MNS avant toute rénovation ou construction...les décideurs ont le tort de ne pas le faire, et s'adressent à des gens qui ne savent pas se servir des piscines, d'où les aberrations.Consulter des gens qui s'y connaissent induirait un coût supplémentaire...On devrait réfléchir au fait que, après coup, pour réparer les sottises, ça coûte plus cher encore...

Par exemple: (En vrac, je ne me rappelle pas de tout ce qu'il m'a dit)
On a vu des postes de secours complétement à l'autre bout du bâtiment(En cas d'urgence, c'est facheux)...Constructions de bassins de 50: les architectes oublient de prévoir pour les plaques(Là où les compétiteurs touchent)...le résultat: le bassin n'est pas homologué pour la compétition, c'est facheux, on est obligé de casser pour rajouter les cms nécessaires à l'installation des plaques...dans une piscine: Ils ont construit la pente du carrelage à l'envers, c'est à dire de l'autre coté des évacuations, donc obligés de casser et de refaire la pente(je parle des plages le long du bassin, il y a des évacuations pour l'eau que déposent les gens ruisselants, qui s'évacue non pas dans le bassin mais dans des grilles d'évacuation spécifiques, à environ 3m du bassin...Les goulottes anciennes, avec une bordure trés haute(comme dans les vieilles piscines)sont le cauchemar des MNS, c'est coton pour retirer quelqu'un de l'eau, ils aimeraient bien que ce soit supprimé lors des rénovations...Ou bien qu'on n'en construise plus...les bassins en inox: cauchemar aussi pour la surveillance, en effet l'inox renvoie la lumière, et pour peu qu'il y ait des baies vitrées, il y a un effet miroir et le MNS ne voit rien de ce qui est sous l'eau, et pas l'idiot en difficulté qui s'est mis à faire de l'apnée après un repas bien arrosé...Etc...Etc...Et j'ai aussi appris des nouvelles de DUNOIS, parce que j'en ai demandé(je précise que ce MNS n'est pas de Dunois et n'y a jamais travaillé, mais il existe quelque chose que je baptise du nom de Téléphone arabe radio MNS, qui fonctionne trés bien, et quand ça tombe dans mon oreille, évidemment...
Dunois réouvrira en principe cet été...Pourquoi des travaux si longs, ai-je demandé? Eh bien ils ont commencé les travaux, et puis ce sont rendu compte que c'était mal fait(En fait le même scénario qu'il y a quelques années) et il a fallu recommencer, mais la Ville ne voulait pas payer(avec quelque raison peut-être...)et du coup ça s'est éternisé, ils ont trouvé une solution apparemment, et les travaux ont repris...Voila...A méditer...

Donc suggestion pour les 1000 propositions: Avant toutes constructions ou travaux ou rénovations de piscines, prenez un peu plus de temps, Mrs Mmes les décideurs et consultez le personnel des piscines : MNS, et personnel d'entretien, chefs d'établissements: Ils vous donneront des tuyaux, ce qui évitera de devoir recommencer ce qui aura déjà été fait...
  

J'ai oublié de dire que dans une piscine où je passais,(sans y nager, oui non seulement je nage chaque jour mais il y a aussi des piscines dans Paris que je vais simplement contempler et où je dis bonjour au personnel que je connais), la semaine dernière, j'ai constaté une installation de tourniquets hallucinante là encore, une sorte de labyrinthe à un endroit pas fait pour ça et où on réduit de ce fait la place disponible(En fait tu te poses, mais réellement des questions sur la santé mentale...Peut-être que l'exercice du pouvoir rend fou), ...A chaque fois le personnel me dit, d'un air désabusé(En hochant la tête)...Ouiiii...Il y en a partout maintenant...Certains ajoutent: ...Ca va être gai, s'il y a une évacuation d'urgence! (Certaines piscines n'ont pas d'évacs d'urgence indépendantes des tourniquets, à Taris par exemple. A Taris, s'il y a une alerte sur le bassin, on peut aller sur le jardin, il suffit que les mns déverrouillent la baie vitrée, pas de problèmes, mais si le feu mettons, est entre le bassin et les vestiaires, ceux qui sont dans les vestiaires seront obligés de se coltiner les tourniquets pour sortir en vitesse...Etc...Etc...
Donc je reprends: J'étais dans cette piscine et je discutais avec la personne à la caisse et je vois un type qui arrive et saute carrément par dessus le tourniquet,(Pardon, l'un des tourniquets, dans ce petit espace il y en a plusieurs) façon sauteur de haies, et la personne à la caisse me dit "Oh, ça, c'est le maitre-nageur!"...
Faisons confiance, donc, au peuple d'en bas, pour trouver les solutions adaptées aux innovations parfois inadéquates concoctées par l'élite D'en haut.

Autre chose, vu aux Halles hier(Mais ça arrive tous les jours): Une mère et sa fille à la sortie: L'une retrouve sa carte blanche(A mettre dans le tourniquet à la sortie), pas l'autre, la fille, qui fouille partout, son sac, ses poches, etc...Ca dure plusieurs minutes pendant que moi, à coté je remettais mes chaussures(Elles faisaient des commentaires, et comment on va sortir, etc...Je leur dis de passer par la caisse, et puis finalement elles retrouvent la carte, c'est la mère qui l'avait gardée pour sa fille, un geste machinal qu'elle a bien dû faire des milliers de fois dans sa vie et dont elle ne se rappelait pas...Je leur ai demandé ce qu'elles pensaient du système...Inutile d'après elles...

Je précise une fois de plus que mes commentaires n'engagent que moi...

Une chose curieuse aussi: dans chaque piscine de la ville de Paris, il n'y a pas un système de tourniquets semblable, pour l'entrée, pour la sortie, etc...Tous différents...
  

Oui, le tourniquet pas toujours top, mais l'avantage, c'est que si on est abonné, il suffit de badge.
A propos des abonnements, les cartes en carton ne sont pas top, et il serait plus judicieux de faire des cartes d'abonnements format carte bleue ou carte vital. ça serait bien plus pratique, et elle durerait plus longtemps. A la piscine Paillerons (pas d'abo ville de Paris, mais UCPA), je sais qu'ils ont déjà mis ça en place.

Concernant Keller, malgré que cette piscine soit géniale, j'ai quelques remarques à faire : oui, les clubs, et notamment le mardi soir, c'est la plaie. Par ailleurs, j'ai remarqué un certain relâchement quant à la propreté des plages aux abords des bassins, j'y ai plusieurs fois trouvé des sparadrap. Pas génial. Il faudrait aussi remettre un robinet dans le lavabos des toilettes hommes.
Quant aux parents qui habillent leurs enfants devant les casiers, il faudrait être plus ferme avec eux et leur dire qu'il y a des cabines.
  

C'est vrai que pour les gens qui ont des tickets 10 entrées, à Berlioux, c'est parfois plus rapide avec le tourniquet...On peut donc penser qu'il y a gain de temps aussi pour ceux qui font la queue à la caisse.Le problème c'est qu'il faut des explications supplémentairespour l'usage du tourniquet, comment on met les cartes, comment on sort par le tourniquet, et quel tourniquet, et ça c'est une perte de temps, et qui ne se résorbera pas avec le temps: Même s'il y a un certain nombre d'habitués qui savent comment faire, il y a toujours un nombre incompréssible de nouveaux usagers, ou d'usagers occasionnels, pour qui il faut des explications...Donc perte de temps...les 2 s"équilibrent, je dirais(En ce qui concernent les pertes et gains de temps).
Et reste...Tout le reste...Le mauvais fonctionnement, les coûts d'installation et de maintenance,le fait que ça complique de toutes façons la sortie, et dans tous les cas et pour tout le monde...Là aussi perte de temps...Et l'encombrement des lieux...A certains endroits c'est franchement ridicule, et même dangereux en cas d'évacuation forcée rapide(On ne comprend d'ailleurs pas, car tout le monde est toujours ultra pointilleux sur la sécurité et blabla, là on a un bon exemple d'un truc complètement antagoniste, à certains endroits, avec la sécurité en cas de besoin d'évacuation rapide).
  

Certains se battaient contre les moulins à vents ... Pap' c'est contre les tourniquets
  

Oui, les tourniquets peuvent être mal fait, pour le sécurité, ce n'est pas top.. Ceux de Keller sont bien fait je trouve, car il y a une porte handicapé utile en cas d'évacuation. Ou alors il y a tout simplement l'adaptation du système du métro : un tourniquet à l'entrée, et une porte qui ne s'ouvre que de l'intérieur.
  

je ne me bats pas quecontre les tourniquets, en avatars des moulins à vent, si vous avez remarqué, je me bats contre la sottise en général,autant voir grand...(et je vous souhaite d'en faire autant) et si tu tapes sur une toute petite partie de la sottise, par exemple un tourniquet(mais pas que ça), il se peut qu'en disparaissant, le tourniquet entraine un grand pan de sottise derrière lui...Et puis que faire d'autre? Nager, bien sur, mais à part ça? Dire ce qu'on trouve idiot, et ce qu'on trouve bien, et se battre pour ça, me réconforte et me donne la pêche...indignez-vous, dit un bouquin qui a beaucoup de succès actuellement...Vous pensez peut-être qu'il n'y a aucune relation entre un tourniquet qui ferait mieux de ne pas être là, et la manière dont on s'étripe ailleurs, et pas si loin que ça? détrompez-vous, il s'agit de la même démarche...Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

Pour ça que c'est intéressant, les 1000 propositions...je suis sure que ça donnera des idées à certains.
  

C'est vrai que les aquatrucs, les leçons et les clubs prennent beaucoup de place dans les piscines, et notamment à Keller. Je trouve l'idée de papillonista sur les bassins spécialement conçus pour les aquatrucs bonne. Il faudrait aussi construire des bassins d'apprentissages avec du personne spécifique.
  

Un petit bassin avec quelques centimètres de profondeur pour faire de l'aquagym coûte beaucoup moins cher qu'un vrai bassin sportif. Moins de mètres carrés, moins d'eau, moins de contraintes architecturales. Bref, on pourrait en construire plein pour pas cher. C'est pour ça que des entreprises privées se lancent dans ce créneau.
Je ne pense pas que beaucoup de personnes faisant de l'aquagym ou aquabike soient de toute façon intéressés par la natation, donc faire des équipements séparés est une bonne idée.
Evidemment, il faudrait du coup supprimer les cours d'aquagym dans les bassins parisiens. Ca permettra aussi d'élargir la clientèle de femmes qui pour certaines ne souhaitent pas s'exposer aux regards des hommes dans les piscines. Par contre les mecs qui faisaient de l'aquagym ou de l'aquabike risquent de se sentir encore plus minoritaires.
  

C'est vrai que beaucoup d'entreprises privées se lancent dans ce créneau, et ça marche trés trés bien, c'est trés vite rentable.En général ce sont des Maitre-nageurs qui en ont assez de bosser pour des municipalités ou des entreprises comme Vert Marine, etc... qui se lancent dans l'aventure.Parmi mes amis maitre-nageurs, je connais au moins 3 personnes qui veulent faire ça, et qui ont déjà étudié la situation.

C'est particulièrement intéressant aussi pour quelqu'un qui veut faire ça en province, dans des endroits où il n'y a pas de piscines proches: Il suffit d'avoir un terrain et une aide des banques si le projet est bien monté.

C'est vrai qu'on pourrait en faire plein, même à Paris: On prend l'exemple des bassins-écoles, qui sont toujours plus petits qu'un bassin basique(Hormis Joséphine).Un bassin pour des aquatrucs n'aurait même pas besoin de faire 20m,.
10, 12,50 ou 15m ça suffirait, avec une petite profondeur.
Ca pourrait aussi servir de bassins d'initiation à la natation, quand les gens ne savent pas nager du tout, et de bassins pour enfants ...

Quant aux mecs, ils sont vraiment ultra minoritaires pour les aquatrucs, j'en ai vu un l'autre jour à Berlioux, tout seul sur sa bike, au milieu d'une armée de nanas, mais, j'y pense , c'était le MNS!

  

Ils construisent ou rénovent quelques piscines actuellement: Molitor, pentagone à la française, dans le 8ème, et Aubervilliers: Suggérons leur, il est encore temps d'inclure dans chaque projet un bassin en plus spécifique aux aquatrucs...
  

Ben oui, mettre quelques bassins spécifiques aux aquatrucs, et d'autres pour les clubs, ça serait mieux.
  

Ah ça, exemple le bassin-école jean Dame dans le 2ème n'accueille que 2 cours d'aquagym par semaine alors que sa taille et sa profondeur sont tout à fait adaptés à ce genre de .... mhhh, d' activités on va dire.
Bon c'est vrai qu'on y enseigne la natation mais le soir c'est pas utilisé sauf erreur de ma part ...
  

Les aquatrucs seraient en effet bien mieux dans les bassins écoles que dans les piscines normales.
  

Alors déjà, sans attendre, créer des sessions d'aquatrucs le soir dans les bassins écoles, embaucher des mns rien que pour ça(Ou envoyer les Mns qui voudront bien et sont au chômage technique en ce moment à cause des fermetures de piscines, fort nombreuses), intéresser les MNS aux ventes de tickets.

S'il y a un problème de caissiers, autoriser la vente des tickets d'aquagym dans d'autres piscines proches du bassin école(Ou établir des carnets de tickets valables partout, peut être est-ce déjà le cas pour les municipales, et roulez jeunesse, tous les soirs les bassins écoles qui ne servent pas sont occupés par des aquatrucs...Franc succès, vous allez voir...Un poil de chômage résorbé...Dames trés contentes, qui dormiront mieux, auront moins recours aux anxiolitiques(Combien j'ai économisé à la sécu, moi, avec la natation!), éléveront mieux les enfants, se mettront moins en arrêt-maladie, une chaine de bienfaits et d'économies en cascades pour la société...Et accès de fait aux dadames qui veulent voir le moins d'hommes possibles quand elles sont en maillot...
  

Et faire de la pub pour cette avancée dans le journal municipal, l'afficher dans toutes les piscines.

Un grand encart: 3Mesdames savez vous que dorénavant vous pouvez accéder aux aquatrucs aux horaires suivants: ****Liste des bassins, adresses, heures, prix, comment se procurer les précieux tickets

1 mns et 1 homme d'entretien suffiront pour faire fonctionner...

Sessions de 18h à 21h15, mettons...de 45 minutes chacunes, mettons, 18h à 18h15, accueil, déshabillage, 18h15 à 18h45, aquagym, 18h45 à 19h, pause, 19h à 19h30 aquagym, 19h30 à 19h45, pause, 19h45 à 20h15, aquagym, 20h15 à 20h30 pause, 20h 30 à 21h, aquagym, fermeture à 21h15.
  

@papillonista : d'accord avec ton idée, ça améliorerait franchement la fluidité dans les piscines municipales déjà bondée. Le pire c'est quand les aquatrucs ont lieu dans des piscines à bassin unique, dans le genre Butte aux cailles. Je connais un peu cette piscine pour l'avoir fréquenté pendant un moment, il y avait les aquatrucs. Aussi à Massard. A keller aussi il y a les aquatrucs, mais dans le petit bassin. C'est moins chiant, car quand on veut nager vraiment on va dans le 50 mètres, mais ça fait quand même de l'occupation des vestiaires et des cassiers.
L'interessement pour les MNS serait une bonne chose, une sorte de prime aux résultats en somme.
  

Les mns sont déjà intéressés aux résultats partout quasiment, et heureusement.

ceci dit, je ne suis pas certaine que la fluidité serait améliorée, il faudrait peut-être supprimer des sessions dans les "vraies" piscines pour obtenir quelque chose: les aquatrucs, c'est le tonneau des danaides, plus tu en crées, plus il y a de monde...

J'avais lu un article dans le parisien: A Paris plage, dans le bassin rikiki, l'été dernier, ils avaient créé de l'aquagym, eh bien ils refusaient du monde à chaque fois...

C'est pour cela que la ville devrait créer, a mort des sessions d'aquatrucs supplémentaire en ouvrant tous les bassins écoles à ce genre de trucs le soir, et ouvrir les piscines de 25m et plus, qui ne sont pas utilisées le soir(Là, pour les nageurs...)Il reste encore pas mal de crénaux...

le problème n'est absolument pas théorique, comme les idées qu'on lance ici, il est pratique, et les bonnes idées sont freinées à mon avis par plusieurs choses:

D'abord les mentalités des décideurs qui n'ont pas d'aptitudes particulières à écouter les clameurs qui montent de la foule
, et à imaginer à quel point les gens ont besoin de se défouler après une journée harassante...Difficile de se mettre à la place des autres quand on est relativement nanti et qu'on a un périmètre suffisant pour se mouvoir dans l'intimité...

Ensuite, nous somme en France, tout est codifié, rigide, le droit du travail(Ca a son charme et ses inconvénients), les systèmes d'embauches et de licenciement, donc les fonctionnements des équipements publics sont soumis à ça...Le résultat je dirais vicieux de tout ce système, c'est une ultra protection de certains, et une précarité de plus en plus grande de beaucoup d'autres, les nouveaux, ceux qui arrivent, et qui d'ailleurs ne trouvent plus de travail du tout...

On a donc partout en France, et notamment à la ville de Paris, et notamment dans les emplois liés aux piscines,des situations absurdes où on a besoin de personnels, où il y aurait des gisements d'emplois nouveaux, des trucs à créer, et où on ne fait rien et au contraire on rogne sur tout, tout en dépensant ailleurs où ce serait moins important ou en gaspillant carrément l'argent qu'on tire des gens aux forceps, mis à part une minorité de bien nantis qui de toutes façons tirera toujours son épingle du jeu...

Il faudrait que tout le monde remette tout ça à plat, avec bonne foi, sauf que chacun plaide toujours pour sa paroisse et ne veut pas voir plus loi, le problème globalement, et d'ailleurs quelles sont nos marges de manoeuvre dans un système global mondialisé? je pense qu'on peut faire beaucoup quand même...

Déjà pour les piscines, la Ville décide de beaucoup de choses...Je l'invite tout simplement à développer le budget consacré au fonctionnement des piscines, en enlevant là où c'est moins important, même si c'est d'après eux plus valorisant en termes d'image...Ils peuvent communiquer sur leurs choix, c'est pas mal aussi genre Nous avons renoncé à ça,n ça et ça, pour permettre à ça ça et ça de fonctionner mieux...Etc...

Qu'ils commencent par ce petit truc, ce sera déjà pas mal..;
  

ohhh! creneaux!
  

  

par exemple qu'ils renoncent à leur projet de promenade sur berges(Tout en se donnant le temps de le préparer mieux, sur la durée, la pérennité, en acceptant que ce soit une autre mandature qui le réalise, si c'est quelque chose de bien, l'autre mandature, que ce soiit le même bord ou non aura à coeur de le réaliser, du moins on espère, et si c'est pas le cas on se manifestera)C'est une bonne idée de fermer aux voitures, mais il faut d'abord régler le problème des bagnoles, ce n'est absolument pas le cas aujourd'hui, loin de là...Et puis une simple promenade sur les berges, c'est aussi bien, pas la peine d'avoir des iles flottantes pour le moment, quand on aura plus de sous, peut-être, mais en attendant, pour les loisirs on a besoin de piscines qui marchent...

Qu'ils fassent une consultation des parisiens sur le sujet, voulez vous des iles sur la seine ou des équipements déjà en place et qui fonctionnent mieux(Plus tard par exemple): Piscines, créches, hébérgements sans abris dignes de ce nom, etc...
  

Oui, il est vrai que les décideurs politiques ne s'adaptent pas toujours aux volontés des parisiens ou de ceux qui bossent sur Paris, et surtout à leur mentalité. En effet, peu de parisiens rentrent directement chez eux après le boulot (ce qui est plus le cas dans d'autres régions comme la Bretagne), et vont souvent faire du sport, voir une expo, ou au ciné. Si dans le cas des ciné ou des bars il n'y a pas trop de problèmes, dans le cas des piscines ou des équipements culturels, c'est plus le cas. On a un peu le même problème au niveau des crèches, il n'y en a pas assez, et je doute que beaucoup de femmes ait la possibilité ou même l'envie de s'arrêter pour élever leurs enfants à plein temps.

Le problème de Paris, et même de toute la petite couronne, c'est la trop grande disparités entre les arrondissements ou les communes. Par exemple, il y a des arrondissements bien gérés, comme le 13 ème, le 8 ème ou le 14 ème, et des arrondissements beaucoup moins bien gérés, peu dynamique comme le 18 ème ou le 7 ème qui manquent de dynamisme. La ville de Paris a ces dernières années trop favorisé la com, au détriment des besoins réels des parisiens. C'est sûr, Paris plage est une vitrine pour la ville, mais c'est beaucoup d'argent dépensé pour un service moindre rendus aux parisiens. Le 104, l'idée de départ était géniale, mais à l'arrivée, ça fait pschitt. Ils ont mis un espace culturel très bobo, dans un endroit très populaire, qui a certes besoins d'équipements culturels, mais pas de ce type là. Pour les piscines, Joséphine Baker était une bonne idée, mais c'est aussi un échec : la piscine a fallit nous faire un remake du titanic, la salle de muscu est pas pratique, et le snack a fermé faute de client.
  

@Papillonista, je trouve ton idée excellente ! Les bassins école devraient en effet servir également à la population en dehors des horaires d'utilisation ! Comme tu le dis, à part des coûts de salaire, un surplus de consommation d'eau, d'électricité, produits chimiques, aucun coût d'infrastructure !
Je suis sûr qu'en mettant un tarif de 9 euros le cours (3 euros l'entrée de la "piscine" + 6 euros le cours) il y a moyen d'arriver à un certain équilibre, en tout cas de ne pas perdre d'argent.

Il y a des chômeurs qui seraient content d'avoir ce boulot, des citoyens de pouvoir avoir cette activité dans leur quartier, une municipalité heureuse de proposer ce service public, de bons retours. Sans avoir à dépenser d'argent.

Mais pourquoi personne n'y avait penser avant ??? Y a peut-être une lettre ouverte à faire pour les élections municipales de 2014...
  

@Christophe : je suis d'accord avec ton idée de lettre ouverte pour les municipales de 2014. On peut coupler ça avec une oeuvre social, d'insertion et de formation pour personnes en difficulté.
  

Ouiiiii, moi aussi je suis d'accord de faire quelque chose officiellement..
  

Il faudrait regrouper, organiser et développer ces idées. Peut-être aussi recueillir l'avis du personnel municipal qui a probablement plein de bonnes idées.

Je suis bien tenté aussi !!
  

Il suffit de parler au personnel à chaque fois qu'on v dans une piscine, ils ont des tas de choses à dire, et on ne les consulte pas assez...souvent ils ont de bonnes relations avec le chef d'établissement, qui peut se faire le relais de leurs besoins ou doléances, mais je ne suis pas certaine que le chef d'établissement soit trés écouté par la hiérarchie, de toutes façons...

C'est assez général, en France, il y a comme un clivage entre la base et la direction...La preuve: les gens n'arrêtent pas de se mettre en grève, il doit y avoir du déraisonnable des 2 cotés.

Certains pays(évolués)désamorcent et résolvent leurs conflits sociaux par la négociation, trés en amont...pas chez nous, pas trop...

beaucoup de choses que je balance ici sur le site(En plus des choses constatées par ma pratique quotidienne), ce sont des mns ou des personnels qui me les disent, dans des piscines différentes.

J'aime bien discuter, comprendre comment ça se passe, comment ça se machine, je suis trés curieuse de tout cela.
  

Le truc c'est que le personnel d'une piscine va raisonner d'abord pour sa piscine. Les usagers pensent eux aux bassins dans lesquels ils ont l'habitude d'aller.

Un livre blanc serait à remettre aux prétendants au à la mairie qui eux auront le poids nécessaire une fois en poste. Contrairement au personnel municipal dans les bureaux qui seront toujours les mêmes.

D'ailleurs je me demande si les maires d'arrondissement ont le pouvoir d'allouer un budget pour construire une piscine. Je serai curieux de savoir comment est utilisé le budget annuel d'une ville.
  

je n'ai aucune idée comment ça se passe, je serais plutôt portée à croire que l'argent est d'abord collecté par la mairie de paris et ensuite alloué aux différentes mairies d'arrondissement, budgets pour ci et pour ça(de fonctionnements).

Il faudrait que tout soit public(ca l'est peut être, d'ailleurs), pour commencer, publié sur internet,les chiffres et tout... oui je crois que c'est récolté au niveau de la ville de Paris et redistribué aux arrondissements, et je crois que c'est l'Hotel de Ville qui décide de tout, avec je crois"Le Conseil de Paris, où tous les bords sont représentés, en théorie,avec des majorités pour le bord du maire actuel...je ne sais pas trop comment ça marche, en fait...
ils sont en guerre dans certains arrondissements, quand ils ne sont pas du même bord politique...Ils vont jusqu'à publier chacun son journal municipal...Dans le journal officiel de la Ville,il y a des encarts qui sont les tribunes de l'opposition...

Par dela les clivages politiques, on pourrait espérer arriver à mettre tout le monde plus ou moins d'accord sur des solutions de bon sens, et un emploi de bon sens de notre argent...Je crois qu'ils sont tous plus ou moins égaux, de quelque bord que ce soit, dans la gestion discutable des fonds publics...je crois que c'est de toutes façons difficile...Il faudrait une force et un désinteressement peu communs, + un Ego qui sache se mettre en retrait quand il s'agit du bien public...De telles personnes existent, mais le jeu politique a tôt fait de les envoyer aux oubliettes...les loups aux dents longues leur marcheront sur la tête..;
  

J'ai fait brûler mes patates, du coup, que je m'apprêtais à manger avec une bonne salade, après une bonne séance de natation...A force d'écrire des trucs à des heures pas possibles!

Un décideur de la Ville pourrait se couvrir de gloire
à lire notre topic et à en tirer des idées pour l'amélioration du système piscinesque parisien...Je vois ça d'ici...On ne lui en disputera pas la paternité, des idées au vent de l'internet..C'est cadeau....Mais si ce n'est pas fait, alors peut-être nous lèverons-nous.
  

En fait, Paris c'est une ville à part, à la fois commune et département. Le conseil de Paris fait à la fois objet de conseil municipal et de conseil général, résultat la ville prend en charge les missions des communes et des départements. Mais il y a aussi la répartition des compétences entre l'hôtel de ville et les mairies d'arrondissements. Les mairies d'arrondissements disposent de certaines compétences comme en matière scolaire, en matière de logement social, mais aussi en matière sportive et culturelle. De toute façon, les piscines sont de moins en moins en régie direct et de plus en plus concédée. A Paris, elles le sont surtout à l'UCPA et vert Marine.
Il faudrait plus de transparence dans les décisions, surtout en matière d'équipement public.
  

Pas trop d'accord là, la très grande majorité des piscines parisiennes sont gérées directement par la mairie, j'ai la flemme de faire le compte mais il ne doit pas y en avoir plus d'une dizaine qui sont concédées. (Les 50m, Pontoise, Pailleron, Baker, j'en oublie sans doute)
  

Oui, mais je parlais des nouvelles piscines.
  

Il y a CARILIS aussi, pour les concédées, et pas des moindres:G.VALLEREY, LES HALLES, BAKER, PONTOISE, + piscine en proche banlieue, la nouvelle piscine D'ALFORTVILLE...(Ou les personnes qui travaillent pour la mairie n'ont même pas d'entrée gratuite dans cette piscine où l'entrée est trés chère.
Pour le reste: ROGER LE GALL, concédée au Club des nageurs de Paris(Club en loi 1901), jusuqu'en été 2012, après la concession sera revue, soit donnée de nouveau au Club, soit à un organisme à but lucratif, KELLER, concédée à...Je ne sais plus...(UCPA?), HERMANT et PAILLERON, UCPA,et POLYTECHNIQUE appartient au ministère, je crois.

Et n'oublions pas ceux qui se font trés discrets et dont on ne parle jamais, et où personne ne peut aller parce que c'est trés cher: Les bassins du RACING, à la Croix-Catelan, merveilleux endroit, géré par le RACING , est-ce toujours un club loi 1901, ou ...depuis que LAGARDERE l'a repris...? Le RACING possède ou gère également une piscine qui n'est pas ouverte au public, rue EBLE.

Et je pense qu'il y a encore un ou deux clubs qui doivent avoir des piscines, dans le bois de Boulogne(Le bois appartient à la ville de Paris), comme le "Tir aux pigeons"...Mais on n'en entend strictement jamais parler...Dans une France telle que la notre les trés riches sont trés trés discrets.
  

En fait à Paris il y a 2 types de piscines :
les piscines haute gamme, souvent concédées, avec des horaires d'ouvertures élargies, avec des bassins sportifs (cas de Keller, de Pailleron, de Suzie), dont certaines sont accessibles avec l'abonnement 3 mois ville de Paris (cas de Keller).
Les piscines moyennes gammes : grosses piscines industrielles dans le genre d'Armand Massard, qui drainent une population importante.
Et les piscines de quartier bas de gamme, du style Bute aux cailles, mal entretenues, un peu grade même, et qui auraient besoin d'un gros coup de rénovation.
  

Mouais c'est quand même pas si simple, d'ailleurs tu annonces 2 catégories et tu en trouves 3 au final.
Certaines petites municipales sont nickel (Hébert ... par exemple). Et certaines concédées sont loin d'être irréprochables (Pailleron)
ET toutes les concédées n'ont pas des horaires élargis (scolaires à Hermant ...)
  

Pailleron est crade?
ça doit faire au moins 3 ans que je n'y suis pas allé. Mais c'est vrai qu'il y avait eu déjà des soucis dès son ouverture, notamment des vestiaires qui ont été vandalisés.
Moi j'en connais une qui est propre et municipale : la piscine saint germain.
  

Il y a plein de petites piscines trés mignonnes avec chacune une décoration(Saint germain a une trés jolie déco)Des oeuvres d'artistes...A Saint Germain, à ce que je sais, c'est le cabinet d'architecture lui-même qui a réalisé la déco murale du bassin.

On pourrait recenser ici

1°)Toutes les piscines qui ont fermé depuis cent ans...Par exemple, piscine Lutétia, et piscine du centre étudiant Jean Sarailh, en haut du bd Saint Michel et où je me suis baignée, avec une carte d'étudiante.Eau glacée...Disparues, ces 2 pistoches.

2°°Les piscines avec déco ou oeuvre d'artiste: Saint Germain, Dunois, petit bassin de Roger le Gall, quoi encore?
  

T'as connu la piscine Ledru-Rollin, sur l'avenue éponyme, une 33m façon Rouvet détruite dans les 70's (j'ai pas pas la date précise mais elle existait encore en 69) ?
  

Non, j'ai pas connu.J'ai découvert les piscines parisiennes beaucoup plus tard. Pontoise en premier.
  

Par contre, j'ai bien connu la piscine de la Palestre(Natatio)des thermes de Stabies, lors d'un voyage à Pompéi en 33 avant J.C.....
  

Ah, si je t'avais déjà vue je te dirais bien que tu ne fais pas ton âge, mais comme ce n'est pas le cas je vais me contenter de te demander si 2 ans après, le 2 septembre, tu ne nageais pas au large de la Grèce occidentale, des fois, par hasard ?
  

Comme piscine avec déco, il y a aussi Bernad Lafay, c'est la piscine où j'allais gamin avec mon école.

Comme piscine fermé, il y a surtout Molitor, la mais je crois qu'elle va réouvrir.

Il y aussi les piscines privées, je sais qu'il y en a une à Oberkampf.
  

klabur Pourquoi, qu'est-ce qu'il s'est passé, le 2 septembre?

roulalafCelle d'Oberkampf, c'est quoi le nom?
  

  

Le 2 septembre 2012 ça sera le jour où on pourra nager dans la Seine, mais le même jour en 31 AvJc c'était la bataille d'Actium.
  

Ah oui, j'ai entendu dire qu'ils allaient faire une compétition de nage en eau libre dans la Seine.
  

Ca m'étonnerait que je nage dans la Seine, ou alors avec une coque de bateau interposée entre la Seine et moi, par contre, oui,je nageais pas trés loin lorsqu'eut lieu la bataille d'Actium, j'avais réussi à trouver un trou de rocher assez large pour ma queue de sirène, dans l'ile de zante(Zakinthos), d'où l'on eut le spectacle magnifique et sanglant de l'incendie au loin, l'énorme incendie des navires sur Corfou, et dont la beauté le disputa une semaine durant à la beauté du couchant...Souvenirs, souvenirs...Milliers de corps étripés qui teignirent la mer de rouge sur la cote occidentale de la Grèce, tant et si bien que , détestant ce spectacle,nous repartimes avec mes amies et confidentes(la Ptite Sirène et autres copines), encore plus à l'ouest, jusqu'au sud de ce qui fut plus tard le royaume de Naples, dans les parages de la minuscule "Isola dei Galli", un ilôt peuplé de volatiles, où nous eûmes les meilleurs moments de nos vies de Sirène, enchantant le bel Ulysse de nos chants une nuit durant...Ah, nous y avions mis toute notre âme et notre savoir-faire...Et combien nous eussions aimé entrainer le bel Ulysse dans nos abysses, afin de goûter avec lui une félicité nautique éternelle..(On lui aurait appris à nager, il ne savait pas...).Hélas, ayant été le seul à entendre nos chants, attaché au mât de son navire par ses marins qui, eux, avaient des boules de cire dans les oreilles, il repartit, hélas, le lendemain rejoindre son antique Pénélope(Destination de tous les marins du monde), ainsi que son chien(Là, j'approuve, un vieux chien, rien de tel), et je me résolus tristement à me défaire de ma queue et à vivre une autre vie de dame romaine à Pompéi...Où je devins professeur d'art natatoire...
  

La suite au prochain N°, mon cher Klabur...

Je repars sur le sujet de ce topic, avec une idée directement inspirée d'un copain MNS, comme je le disais précédemment: Si la ville de Paris voulait bien y réfléchir sérieusement, et en améliorer l'idée jusqu'à la finaliser(Que sommes-nous, nous pauvres grains de poivre dans une salade au sel?), ce pourrait être source de grosses économies pour des investissements de départ somme toute peu élevés:

Il s'agit de l'eau des douches (dans les piscines), dont on fait une grosse consommation:

Avant de la renvoyer à l'égout(Entre 35 et 40°), on la fait passer dans un tuyau qui tourne autour du gros tuyau d'arrivée d'eau de ville(Une eau froide entre 5 et 12°), ça réchauffe l'arrivée d'eau de ville(Donc on a moins à chauffer, vous suivez)...Et ça refroidit le rejet de l'eau des douches dans les égouts(C'est plus écolo...Pas terrible de rejeter des eaux usées chaudes)...
  

Il faudrait trouver un réemploi, aussi à l'eau des piscines qu'on rejette à l'égout...C'est pas terrible de n'utiliser l'eau qu'une fois, dit l'écrivain Eric Orsenna qui a écrit un livre sur le cycle de l'eau...

S'en servir pour l'arrosage des rues? Serait-ce possible?
  

Oui, c'est vrai, il y a du boulot à faire sur ce côté là, celui des économies d'eau.
On pourraît tout simplement utiliser l'eau des piscines pour nettoyer les rues. Ce qui est absurde c'est qu'ils utilisent de l'eau traitée et potable.
  

On peut penser que c'est un luxe terrible, ces piscines que nous utilisons et demandons à grands cris, toujours plus: Mais je pense qu'on peut se payer ce luxe utile, dans notre pays, en évitant le gaspillage, simplement, et en coupant dans ce qui est beaucoup moins utile.

De plus, ça a été dit et redit ici, mais rien que pour les piscines existantes, à Paris, et sans en construire de nouvelles, une gestion optimale permettrait de faire nager beaucoup plus de monde et pourrait satisfaire presqu'entièrement les besoins des parisiens.
  

Oui, il faudrait une gestion optimale, mais je ne sais pas si les décideurs nous entendent. Ils sont un peu autiste je crois.
  

Nous voila confrontés à la fermeture de la piscine HERMANT pour de longs mois, dommageable pour tout le monde et notamment pour le club domicilié là-bas, les Mouettes.

les piscines alentours sont bondées, la plupart en 25m, et les autres clubs résidents(A vallerey et Roger le Gall) occupent déjà tous les crénaux.

Ne serait-il pas possible d'examiner une solution de bon sens qui supprimerait rapidement le mât, (Ou le laisserait s'il ne risque pas de tomber) et ferait d'Hermant la seule piscine découverte de Paris où nager même en hiver? Tout en élaborant, peut-être, et lorsque par exemple le grand stade nautique sera construit, ou quand ça ira mieux du point de vue des autres piscines(je rappelle que LE GALL aussi doit fermer) des plans pour recouvrir Hermant non pas d'une bâche, mais d'un toit ouvrant à la manière de G.V....Un énorme toit ouvrant qu'on pourrait ouvrir et fermer à la demande...Ce qui coûtera moins cher que la canopée des Halles, certainement...
  

Encore moins cher, on vire tout : le matou finit bénévolement à l'acide urique le mat qui tombe tout seul d'ici quelques jours (voire moins si l'on tient compte de son humour corrosif de ces derniers temps ...) , on ouvre à nouveau et on découvre totalement toute l'année, on met les MNS (de loin les plus actifs de Paris, arf, arf
) dans une cahute chauffée comme à Nogent et et on ne ferme pas bêtement quand la température devient négative comme à Puteaux, histoire de priver le bon peuple de ses instants islandais !
Si ça se fait je m'engage à y aller TOUS les jours ! Chiche !
  

Allez, un peu de c...lles, à la Ville, OSEZ
  

Encore une proposition, suite à la rencontre de quelques jeunes gens qui m'ont dit nager dans la piscine du lycée Stanislas:

Le lycée Stanislas est un lycée privé, dans le 6ème arrondissement de Paris, et comme(Malheureusement selon moi) nos impots financent aussi les écoles privées et pas seulement les écoles publiques, j'en conclus que cette piscine, à l'intérieur du lycée Stanislas, est financée par mes impôts aussi...mais je n'y ai pas accès...

Cette piscine fait 25m X 12, 50, soit 5 couloirs en 25m, si les renseignements de ces jeunes sont exacts, et c'est pas mal pour une piscine, l'équivalent de la piscine Saint Germain, par exemple...

Cette piscine est réservée aux élèves du lycée, et il est possible qu'il y ait aussi un tout petit temps réservé à un club masters de l'extérieur...mais a t-on des renseignements?On n'en entend jamais parler...Je propose donc, vu la pénurie de piscines dans le 6ème, d'ouvrir cette piscine au public quelques heures par jour, le soir, par exemple..;
  

Stanislas?
Oui, je pense qu'il faudrait qu'ils ouvrent leurs piscine : celle-ci, comme toute partie d'un établissement privée ayant signé un contrat d'association est payée par les collectivités territoriales. Donc, il s'agit d'une piscine payée par les deniers publics.
En passant, ils ont quand même de la chance dans cette école.
  

ils pourraient l'ouvrir une partie du temps au public...
  

Oui, ils pourraient, surtout qu'ils reçoivent des subventions publiques.
  

je trouve étrange que les écoles privées bénéficient de subventions...Je sais, cela fait des décennies que c'est comme cela...Il n'empêche que c'est anormal.L'argent pour l'enseignement devrait aller uniquement aux établissements publics,libre à ceux qui veulent des écoles privées de les financer eux-mêmes à 100%.Avec malgré tout obligation de programmes conformes à ceux de l'éducation nationale. Dans ce cadre, le lycée STANISLAS devrait être un lycée public.

En attendant, la piscine du lycée Stanislas devrait être ouverte u tant soit peu au public, vous et moi qui payons sur nos impôts, au lieu que ce soit réservé aux jeunes gens du 6ème arrondissement. exemple: la piscine du lycée Henri IV: Il y a des aménagements pour les élèves de Henri IV, ils ont des créneaux plusieurs fois par semaine, mais basiquement la piscine est publique.(Il est vrai que le lycée est public aussi).

je me demande si d'autres écoles du quartier ont le droit de nager à Stanislas, ou si c'est seulement réservé au lycée.

ce qui m'énerve le plus, dans ce genre d'histoires, que ce soit à propos des piscines du Racing ou des clubs du bois de Boulogne, ou de la piscine du lycée Stanislas, c'est qu'on n'a jamais d'infos, tout reste secret, on n'apprend des trucs que par la bande...On ne sait même pas comment ça s'articule, comment nos impôts participent au financement de ces trucs où on n'a pas le droit de mettre les pieds, etc...

Quantité de trucs comme ça qui ne sont jamais mis sur la table...
  

"Pour les établissements d'enseignement privés sous contrat, selon la loi n° 59-1557 du 31 décembre 1959, l'État prend en charge la rémunération des personnels enseignants, les charges sociales et fiscales incombant à l'employeur ainsi que les dépenses de formation initiale et continue des enseignants. Les collectivités locales participent quant à elles au fonctionnement matériel des classes sous contrat sous la forme de forfaits. Pour l'enseignement secondaire sous contrat d'association, la contribution financière des départements et des régions est obligatoire."

La loi en question est dite "Loi Debré".
Simple précision pour savoir de quoi on cause ... la participation des collectivités territoriales (la région dans le cas du lycée) est réelle, mais dans quelle mesure cela concerne la piscine ... faudrait mettre le nez dans les comptes de la région, en théorie ça doit être possible, en pratique ...
Le contrat d'association c'est aussi un moyen pour l'état de contrôler les établissements privés et de s'assurer qu'on n'y fait pas (trop) n'importe quoi.

Le problème n'est pas tant l'existence d'établissements privés, on va pas relancer la guerre scolaire (quoique ça fasse bien envie de temps en temps ...) que l'inégalité de traitement dont ceux ci font l'objet, en choisissant leurs élèves par exemple. Ou en n'étant pas tenus (jusqu'à l'an dernier, tout arrive) de mettre à disposition leurs locaux et leur personnel pour l'organisation des examens.

Il y a aussi une piscine au Lycée Balzac (public) dans le 17ème et je crois qu'elle est utilisée par certains clubs, à vérifier.
  

Merci pour les précisions, Klabur.

je n'avais jamais entendu parler de la piscine du lycée Balzac, quelqu'un sait-il quelque chose à ce sujet? Elle doit être privée de chez privé, alors...Combien de mètres?

Celle de Stanislas est une vraie piscine de 25m 5 couloirs, c'est à dire équivalente à pas mal de piscines dans Paris. C'est dire si on en aurait besoin...dans le 6ème il n'y a que Saint Germain(Même dimension), et dans le 7ème il n'y a rien que celle du Racing, qui est privée..;Donc rien...

Et pour mettre tout le monde d'accord, pas d'autres établissements d'enseignement primaire et secondaire(jusqu'au Bac)dans ce pays, que les établissements publics.(Ecole Alsacienne devient un lycée public).Piscines dans les établissements privés deviennent piscines publiques...
  

Avec la récup de toutes les piscines des lycées et écoles privés, on a de quoi faire nager tous les élèves le long de leur scolarité, pas seulement ceux dont les parents peuvent payer une école privée, et pas seulement les élèves du primaire(Il parait que l'enseignement de la natation n'est obligatoire qu'en primaire, et encore c'est pas avec beaucoup de créneaux car il y a peu de place, bien que les piscines parisiennes soient réservées aux enfants aux horaires scolaires tout au long de l'année).
  

J'aimerais vraiment savoir si la piscine rue Eblé et les bassins de la Croix Catelan(Ainsi que celui du tir au pigeons s'il existe)se voient imposés des horaires réservés aux scolaires, comme dans les autres piscines.Et j'aimerais vraiment savoir aussi si Stanislas accueille, dans sa piscine, les scolaires d'autres lycées publics ou écoles privées. Et j'aimerais savoir si les scolaires des écoles privées de la capitale bénéficient aussi de créneaux dans les piscines publiques...
Quelqu'un sait-il tout cela?
  

Rectifs: ....Nager tous les élèves tout au long de leur scolarité...

se voient imposer des horaires réservés...

Au cas où des lycéens lisent ces échanges...
  

  

Respecter (ENFIN !) les jours / horaires d'ouverture.

Une fois de plus ce matin la piscine ROUVET (annoncée ouverte le 1er mai) est fermée.
Pas d'annonce, pas de raison, pas d'explications.

Piscine MATHIS, même topo.

J'espère que les maitres nageurs ont passé un bon 1er mai en vacances.
La vie des employés municipaux doit être bien cool.

Signé : Un nageur agacé (qui bosse comme un chien la semaine pour payer ses impôts municipaux et qui aimerait en profiter parfois)
Thierry
  

Réponse à papillonista qui écrit :

"je trouve étrange que les écoles/picines privées bénéficient de subventions...Je sais, cela fait des décennies que c'est comme cela...Il n'empêche que c'est anormal.L'argent pour l'enseignement devrait aller uniquement aux établissements publics,libre à ceux qui veulent des écoles privées de les financer eux-mêmes à 100%.""

Les clients des écoles privées rêveraient de payer 100% de leur école privées. A condition de ne payer que cela.
Mais même s'ils n'en paient que la moitié, comme ils n'ont pas le choix et doivent payer 100% de leurs impôts, au total, ils payent deux fois par rapport aux autres (100% du public comme tout le monde + la part qu'ils paient dans le privé.


Mais apparement Cela va bien à tous les politiques (de gauche comme de droite) qui mettent tous leur enfants dans... le privé !

Thierry
  

Les caisses des piscines affichent souvent un message du genre
"Il faut apporter sa monnaie exacte".

Parfois un caissier dévoué, se démène pour trouver de la monnaie dans sa poche. Mais c'est souvent la galère. J'ai fini par demander pourquoi cela avait l'air si compliqué de prévoir plus de monnaie comme dans n'importe quelle boutique :

C'EST PARCE QU'UNE CAISSE DE PISCINE MUNICIPALE N'A LE DROIT QU'A UN "FOND DE CAISSE" DE 46 euros A L'OUVERTURE !!! (46 = de mémoire du caissier interrogé).

Incroyable... il suffit donc de 2 clients qui paient en billet pour que la caisse soit HS.

Il faut être <°))))< pour avoir pondu un règlement pareil. Mais quand on parle de "Clients", on sait bien hélas qu'il s'agit "d'usagers" d'un service public...
Dans 10 ans et 50 commissions, la Mairie trouvera une solution.
Thierry
  

Mon cher Tiaffin sache que tes impôts servent à subventionner largement (entre autres) tes entrées à la piscine, qui sans cela te reviendraient à 15 euros la séance environ à Paris.

Quant aux impôts l'article 13 de la DDHC est assez clair ... on paie l'impôt suivant nos "facultés" et non suivant nos goûts en matière d'école par exemple. Peut-être faudrait-il l'abroger et revenir à la bonne époque des fermiers généraux où tout fonctionnait si bien.
Sache qu'il existe des principes dans la comptabilité publique qui paraissent parfois un peu rigides mais qui permettent d'administrer convenablement le pays, on ne gère pas une collectivité comme une boutique. Ca me parait assez évident mais comme tu évoques les "clients" des écoles privées, j'ai cru bon de le préciser.
Quant au 1er Mai, comme c'est un jour férié légal (et tu en sais quelque chose car visiblement tu ne bosses pas aujourd'hui) les employés des piscines municipales devraient s'ils étaient en poste, être payés double et tu serais sans doute le premier à couiner que l'argent public est gaspillé. Ah oui on pourrait le supprimer, et s'asseoir sur tout ce qu'il symbolise, c'est certain, et faire une distinction entre vrai travail et faux travail, bonne idée..

On peut aussi faire le tri dans ce qu'on entend au comptoir du café du commerce : par exemple les enfants d'hommes politiques ne vont pas tous dans le privé loin de là ... ceux de 50% des candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle ont fait leurs études dans le public au moins jusqu'au bac, par exemple ...
  

Bon, ok, Klabur, mais reconnais que l'argent de nos impots, l'argent public, est parfois(Souvent?)gaspillé, bien que ce soit infiniment mieux ici que dans une république bananière. es-tu toujours d'accord avec les "Grands choix" qui sont faits, aux niveaux national, de la région, municipal?

Si on survole les choses, quand on est quelqu'un de pas trés bien renseigné, comme moi, mais qui ressent ce qui se passe dans sa vie de tous les jours, ou plutôt quand on regarde les choses globalement, on se rend compte que même s'il y a quantité de personnes qui peuvent arriver à vivre convenablement de leur travail, surtout s'il y a 2 salaires à la maison et qu'on n'est pas au smig, il y a aussi quantité de personnes qui n'y arrivent qu'en faisant des efforts immenses, au prix de leur santé, ou qui n'y arrivent tout simplement pas, parce que c'est trop compliqué...

est-ce que cette richesse nationale, qui est encore la notre, la France est encore un pays trés riche, ne devrait pas être mise, avant tout, dans une optique de soulagement des moins riches justement, de ceux qui n'y arrivent pas, etc...?

par exemple, oui c'est bien que les piscines soient peu chères à Paris, mais on peut faire encore mieux: Offrir un meilleur fonctionnement et globalement plus d'heures d'ouverture, parce que ça aide vraiment les gens à vivre, le sport, et particulièrement celui-là... Oui, cela pourrait arranger certaines personnes, d'être payées double, voire triple, pour bosser le 1er mai..;Tout le monde s'y retrouverait...(a titre personnel, moi je m'en fiche que ce ne soit pas ouvert ce jour-là, j'estime que 5 piscines ouvertes, c'est déjà pas mal).

ne penses-tu pas, aussi, et par exemple, qu'une partie cette richesse, au lieu de servir à ..XXX..... pourrait être consacrée à des transports publics entièrement gratuits, pourquoi pas? Au moins au niveau des villes...Et qu'on pourrait y consacrer suffisamment d'argent pour que les gens voyagent un peu moins entassés, par exemple, avec un peu d'imagination on pourrait y arriver, et cela voudrait dire faire une croix sur d'autres trucs moins importants...Moins importants pour moi...Mais pas pour quelques pontes qui de toutes façons ne prennent jamais au grand jamais le RER...

Quant à mettre ses enfants dans les écoles privées, ...je trouve pour ma part aberrant qu'il y ait des écoles privées, mais bien sur ça n'engage que moi...Il devrait y avoir UNE école publique, et elle devrait être excellente, y compris dans les quartiers...L'école est une chose de base, rien ne se fera nulle part sans une éducation de qualité...je pense, mon cher Klabur que tu es toi même dans l'éducation nationale, et que tu es un excellent prof, trés dévoué, je ne sais pas où tu enseignes, mais, pour avoir parlé à plusieurs profs dans ma vie, je sais que c'est dur...je suis sure que tu verrais des tas d'améliorations à apporter, et de même que je voudrais que l'argent soit mieux employé en ce qui concerne les piscines à Paris, je voudrais qu'il soit mieux employé dans l'éducation nationale...
  

Quant à payer l'impôt suivant ses "facultés", si on parle de l'impôt sur le revenu, peut-être, mais il y a tous les autres impôts qu'on paie à coté, je ne vais pas les détailler...Et ça c'est pas équitable du tout...mais alors pas du tout...D'ailleurs tout le tissu social est en train de craquer et de se déliter par les cotés et par le bas...Et puis pour conclure, tant qu'ils n'auront pas réglé d'une manière optimumla situation des pisciines à Pariset tant que je verrai des gens creversur le trottoir ou faire la queue devant les soupes populaires(Vous avez déjà regardé ça?, on est en 2012 quand même!), je continue à pas être contente
  

Hello,
pour rappel il s'agit d'un forum de nageuses et nageurs.

Merci.
Cdlt,
Oléum.
  

Entièrement d'accord, ça n'empêche pas de nager


Ma chère pap' je n'ai pas dit non plus que tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles et je ne suis pas le dernier à râler à propos de tout et de rien, mais j'ai eu l'impression que notre ami plus haut se faisait le relais (c'est son droit) de certains qui en tapant sur telle ou telle catégorie sociale prétendent régler tous les problèmes.

Et j'ai tendance à m'échauffer les sangs dans ce cas précis.
Et si ça en chagrine certains ... tant mieux finalement.

Sur ce je file nager dans l'une des rares piscines ouvertes ce jour, par la grâce de la concession de service public à une entreprise privée. Tu vois, je ne suis pas rancunier.
  

Le débat est bien parti sur l'école,
oh moi je n'ai pas d'avis sur l'école, je n'ai pas d'enfant et ça fait longtemps que je n'y vais plus.

Sinon, c'est vrai que les piscines des écoles devraient être utilisées aussi pour les aquatrucs.
  

Voila une idée, utiliser les piscines des écoles pour les aquatrucs, pareil que les bassins-écoles...

Ouvrir ça le dimanche...
  

En fait il y a des tas de piscines à Paris dont on n'a jamais entendu parler...
  

Oui, c'est vrai, une ouverture le dimanche serait une bonne chose.
Quant aux piscines dont on ne parle jamais, j'ai l'impression que beaucoup les gardent jalousement.
  

Trés bien, répertorions ici les autres piscines, celles auxquelles on n'a pas accès en tant que public, ou alors par le biais de clubs seulement,ou alors trés chères, les bassins école, etc...

Je commence;

Piscine du lycée Stanislas, dans le 6ème, on ne connait pas trop les modalités d'accès à part pour le lycée Stanislas (12,50 X 25 m).Fermée le dimanche? Fermée le soir? Le proviseur invite t-il ses amis à s'y baigner le w.end?( on plaisante )

Piscine du lycée Balzac, on a le lien plus haut, je note qu'on peut y accéder depuis la rue par un portail, elle pourrait donc assez facilement être mise à dispo du public (25M). Même topo que pour Stanislas

Piscine polytechnique, rue de la montagne Ste geneviève, dans le 5ème, 20m X 4 couloirs, accès au personnel du ministère et aux clubs du 5ème, il y a également un club de natation synchronisée.fermée le dimanche.

Piscine du Ritz Hotel(le ritz va fermer pour rénovation), je ne connais pas les modalités d'entrée à cette piscine, je pense que c'est trés cher et c'est un tout petit bassin..;
A noter que le célèbre couturier anglais PAUL SMITH, qui séjourne au Ritz quand il est à Paris dit se lever chaque jour à 5h30 du matin et commencer sa journée par des longueurs en piscine.
Il dit que ça le met en forme
  

Oublie la piscine du Ritz, le bassin doit faire 12m, 15 à tout casser, c'est en sous-sol, pas d'éclairage naturel, il fait très chaud au bord, à mon avis l'eau doit être à 32-33°.
Et il y a plus de monde dans les chaises longues que dans l'eau.
Ca a plus à voir avec des thermes à la romaine qu'avec un bassin sportif.
Paul Smith est bien gentil mais je ne crois pas qu'il ait été vu souvent dans les vrais bassins au petit matin ... faut demander ça au félinzinzin qui est THE spécialiste du "poltron-minet".

Et si la prochaine question est "t'as nagé dedans ?" la réponse est non, mais j'ai visité l'endroit.
  

Ca fait plusieurs fois que j'entends parler de Paul Smith(Sir Paul Smith, exactement), et que je lis des interviews et à chaque fois il dit que la natation l'a sauvé, et qu'il nage tous les jours, au point que je m'étais dit que je devrais le rencontrer, que c'était peut-être l'homme de ma vie
...C'est moi qui dit qu'il nage au Ritz, en fait je n'en sais rien, c'est juste parce qu'il descend au Ritz, parait-il, mais peut-être après tout qu'il va nager à Aspirant Dunand, mettons? quand il est à Paris, ou à Berlioux(Je le verrais bien à Berlioux)...Comme il ne ressemble à rien, on ne doit pas faire attention à lui...

le répertoire de tous les bassins de PARIS, AUTRES QUE LES BASSINS RÉPERTORIÉS, COMPREND AUSSI les tout petits bassins...Comme ceux du Club med gym par exemple, il parait que le plus grand de tous est au Club med gym place d'italie...Enfin il est quand même plus petit que Baker(Ou égal)?

Dodo, Klabur...
  

Oublie la piscine du Ritz, le bassin doit faire 12m, 15 à tout casser, c'est en sous-sol, pas d'éclairage naturel, il fait très chaud au bord, à mon avis l'eau doit être à 32-33°.
Et il y a plus de monde dans les chaises longues que dans l'eau.
Ca a plus à voir avec des thermes à la romaine qu'avec un bassin sportif.
Paul Smith est bien gentil mais je ne crois pas qu'i ait été vu souvent dans les vrais bassins au petit matin ... faut demander ça au félinzinzin qui est THE spécialiste du "poltron-minet".

Et si la prochaine question est "t'as nagé dedans ?" la réponse est non, mais j'ai visité l'endroit.
  

En fait pour les pièces à la caisse c'est facile à comprendre. ça coûte cher de réapprovisionner les caisses et en même temps y a un risque de fraude et aussi de vol (c'est dans l'ère du temps de supprimer les règlements en espèces), donc pensez à vous munir de pièces pour vos casiers!!!
  

Il y a autant de risque de fraude quelle que soit la manière de payer en espèces, non?

les gens paient leur entrée piscine de préférence en espèces, je n'ai pas vu des masses de cartes bleues ou chèques...

Moi j'ai une autre approche des paiements en espèces(partout, piscines et supermarché, partout où on fait la queue): J'estime qu'il est plus courtois d'aller perdre 5mn à retirer des espèces à la banque et de régler ses achats en espèces car ça fait gagner du temps à la file des imbéciles faisant la queue.

Le pompon étant remis solennellement à la tête-à-claques qui prend le temps de tout bien ranger AVANT de sortir sa carte bleue, permettant ainsi à la file poireautante de s'allonger encore un peu.
On fait la queue partout, maintenant en France, y compris à la pistoche, malgré les tourniquets, alors un peu de jugeotte...Et ne racontez pas votre vie au caissier...
  

Les agents du public qui manipulent des espèces sont soumis à des règles très strictes et en général ils sont responsables de leur caisse sur leurs propres deniers.
Quand on voit que la plupart des boulangeries sont munies de systèmes de sécurité anti-braquage (cameras, caisses sécurisées ...) on se dit que finalement c'est pas plus mal.
Il y a peut être moyen d'éviter de payer son entrée avec des billets de 20 ou 50 euros aussi.
  

Je savais pas qu'il y avait des caisses sécurisées dans le boulangeries...

J'ai jamais entendu parler d'un braquage de caisse de piscine(Une fois j'ai posé la question), en tous cas à Paris...Par contre les machines à bonnêts et lunettes ont été dévalisées plusieurs fois à Taris(Entre autres)à des heures de fermeture,avec cassage de la porte d'entrée de la piscine, et ils ont fini par les supprimer(de toutes façons il n'y avait plus de place avec les tourniquets).

A noter qu'il y a peu(Ou pas) de braquages dans le forum car c'est hyper surveillé(caméras, vigiles) et le poste de Police est juste à coté de la porte du Louvre, avec également un autre poste de Police de l'autre coté...Au point que lorsque des jeunes gens d'Europe de l'est se présentent aux entrées du forum(C'est la caverne d'Ali Baba pour eux aussi), ils sont repérés aussitôt et refoulés quasiment dans les 5mn...
  

@ Pap : en fait j'ai bossé dans l'audit et ces histoires de caisses sont une question très sensible.
Est-ce que ça vaut le coup de garder une caisse conséquente? Pour une entrée à 3 ou 4 euros, les gens peuvent aller faire la monnaie à la boulangerie, non?
Va voir ton marchand de journaux pour acheter ton quotidien préféré et tends lui un billet de 20 euros, tu verras la tête qu'il va te faire...
Issu d'une famille de commerçants, j'ai aussi vu le comportement des banques changer. Avant on allait avec un billet de 100 ou 200 francs pour faire la monnaie, il y avait un caissier qui te changeait ça de suite. Maintenant même pour les commerçants, quand tu veux avoir des pièces dans certaines agences, faut commander car ils n'ont pas toujours les pièces que tu demandes à disposition.
Dans beaucoup de domaines, rares sont les clients qui paient encore en espèces. Les trésoriers et les comptables qui contrôlent les relevés de caisses et sont sans cesse obligés de faire des arrondis de caisse en compta te le diront => est-ce qu'il y a du vol dans les caisses? Est-ce que le personnel se trompe en rendant la monnaie? Toujours est-il que les caisses sont mal tenues dans bcp de boites, j'imagine bien que dans les piscines le problème peut se présenter.
Quand tu multiplies ces risques par le nombre de piscines, tu comprends vite pourquoi la Mairie va pas laisser beaucoup d'espèces aux piscines.
  

Rouletabille: ce n'est pas moi qui ai regretté que les caisses de piscine annoncent "Qu'on doit faire l'appoint", je trouve que c'est une bonne idée, au contraire, et je suis d'accord avec Klabur comme quoi c'est stupide régler avec un billet de 20 ou 50 ou 100 eu.

Par contre,( moi je n'ai pas de carte de paiement), ça me fait suer à chaque fois, les queues parce que les gens règlent avec des cartes: Ca prend plusieurs secondes de plus, multiplie ça par le nombre de personnes, et c'est une bonne heure de queue de plus en temps additionné chaque jour à Paris...

Et la queue, ça me plombe...Alors que les gens apprennent à tendre leur carte de paiement AVANT de ranger leurs denrées, comme ça on arrive à la fin de l'opération au moment où eux-mêmes arrivent à la fin du rangement...C'est même ce que je fais, moi, avec le paiement espèces, pour ne pas embêter les autres, ils peuvent le faire aussi..;

Quant à la fauche dans les caisses, je n'ai jamais été caissier(ière), je ne connais qu'un exemple probant dans une piscine parisienne(non, ce n'est pas Berlioux), où d'ailleurs j'ai beaucoup de griefs contre la direction pour laisser cet état de choses perdurer, et bien d'autres problèmes perdurer aussi...Mais bon, comme on ne peut pas demander à tout le monde de régler par carte...Il y aura toujours de la monnaie...

Il y a quelques temps on a découvert un système de double billieterie à la TOUR EIFFEL, c'était trés bien organisé...


Le problème des cartes de paiement c'est surtout aux supermarchés et dans les magasins...Curieusement ça touche peu les piscines, peut-être parce que les sommes d'argent sont trés peu élevées...Et beaucoup ont des cartes en plus...(D'entrées gratuites!)
  

Que dire???
Ce problème de queue ça existe partout, ça ne concerne pas que les piscines!!!
Mais les français sont râleurs, y a toujours un truc qui va pas.
Je vais te dire un truc Pap, puisque tu fréquentes bcp les piscines, va parler aux caissières, c'est assez instructif.
Sache que les jours d'affluence, dans certaines piscines découvertes par exemple (je pense à une dont je tairai volontairement le nom) une grande partie des entrées sont le fait de réductions ou d'entrées gratuites, donc le caissier doit à chaque fois vérifier le/ les justifs. Bah oui ça va avec la mission de service public la gratuité ou les tarifs réduits et heureusement que le modèle français est comme ça d'ailleurs parce que sinon beaucoup de monde n'irait pas à la piscine. Donc le caissier passe aussi une partie de son temps à expliquer quel justif il faut pour telle carte et patati et patata d'où les queues.
Et ça je le sais parce que je blaguais souvent avec une caissière en sortant de ma piscine préférée en lui demandant en rigolant à l'heure de la fermeture si je pouvais avoir une part de la recette alors qu'elle recomptait sa caisse. Et elle de me répondre sérieusement que la recette était très faible, bcp de gens ayant les réducs voire ne payant pas.

Quelle est la valeur ajoutée d'une piscine? Avec 25 entrées payantes par jour et 50 entrées libres plus tous les scolaires faut-il exiger d'elles d'avoir toujours la monnaie ou bien attend-t-on plutôt d'elles qu'elles soient toujours propres, que les personnels soient là, souriants et vigilants et qu'on se sente en sécurité dans les bassins?
  

J'apporte ma modeste contribution à ce débat très intéressant: oui il faut expliquer les règles de circulation au niveau du T, pareil au niveau de la courtoisie. Mais ils faut aussi sanctionner, et ça les MNS ne le font pas assez je trouve. L'autre jour je vois une femme d'une quarantaine d'années je dirais qui plonge dans le bassin sous les yeux du MNS avec un maillot une piece et un t-shirt polyester ou coton par dessus. Naturellement en sortant de l'eau je le fais remarquer au MNS lequel me dit qu'il sait bien que c'est interdit car elle peut facilement couler, mais que la dame en question est sous-traitement médicamenteux qu'il y a un historique avec elle et qu'apparemment faut pas l'embêter...Si déjà la société se résigne déjà face à ces cas-là, où va-t-on?

D'autre part, aussi modernes que soient les piscines, et vous l'avez peut-être remarqué, on peut très bien nager correctement dans des lignes très fréquentées (10 personnes sur un bassin de 25 m par exemple) et à contrario être constamment dérangé à 4 ou 5 par ligne. ça tient à l'homogénéité du niveau des nageurs mais pas seulement.
Il suffit d'une ou deux personnes qui change tout le temps de ligne ou qui passe son temps à s'arrêter tous les 25/ 50 M alors que tout le monde nage voire ne nage pas droit pour déstabiliser tout l'équilibre de la ligne d'eau.
Et là y a pas grand-chose à faire malheureusement: ou alors si, une chose: des lignes d'eau plus larges afin de pouvoir doubler de chaque côté en même temps (grosso modo des files de 4).
C'est jouable, sur les bassins de 50 M vous l'avez peut-être remarqué, on est déjà beaucoup moins susceptible d'être embêtés par le trafic si les nageurs restent bien à droite et respectent le T.
  

Ayant appris dernièrement que le Super Roy du Royaume a changé de bord, j'ai vu qu'il y avait des gazettes pour affirmer que du coup il y aurait un accord entre le Roy et le Prince de la Ville au sujet de l'un des problèmes qui agitaient dernièrement le Royaume, je ne sais pas si vous suivez, prenez patience, surtout Oléum, il s'agit bien de piscine!

Donc le Prince de la Ville s'étant vu fort marri de ce que son grand projet en plastiques de couleurs pour améliorer les voies sur berge ait été boudé par le Roi du Royaume, refusé, même avec force arguments plus détaillés les uns que les autres, avait décidé à son tour et pour ne pas être en reste, de s'opposer par tous moyens au grand projet du Super Pentagone, (avec lequel on aurait largement pu faire la guerre au monde entier et la gagner) concocté par le Roy du Royaume sur la friche Baltard...

Ce Super Pentagone devant contenir une petite piscine, pas super du tout, mais on est bien contents qu'il y en ait quand même une, avait murmuré le peuple avec le bon sens qui le caractérise,chuchotant sur les ondes après le boulot, sans aucun espoir d'être entendu..;

Or donc, apprenant que les 2 potentats sont maintenant cousins et à Tu et à Toi, et comme Cul-et-chemise, et comme larrons en foire, et que le projet de remplissage de la Friche Baltard allait être retoqué, enjolivé et remanié, il nous vint une idée:

Pourquoi dans ces conditions ne pas remplacer la piscine rikiki de 25m en projet par un bassin de 50?

Avant même d'attendre le super truc d'AUbervilliers...Un bassin de 50, enfin un en construction à Paris: Ce n'est que 25m de plus qu'un bassin de 25...Ca ne coûtera pas 2 fois plus cher et ça fera nager 2 fois plus de gens...Croyez bien qu'il sera rempli dès l'ouverture...

les bassins de 50 implosent, tombent en décrépitude, et de toutes façons il n'y en a pas assez, alors un peu d'audace, Messeigneurs de la Ville et du Royaume, construisez-nous un bassin de 50m, le premier depuis combien...? 20 ans?...30 ans?...40 ans?....Nous n'en travaillerons que mieux...Tout bénéf...
  

Un bassin de 50m c'est trop sportif. Ca sent trop l'effort. Dans le nouveau royaume, l'heur est au loisir et au ludique. Caché derrière les lourdes tentures du Palais, le Prince souffle au nouveau monarque ces mots magiques: des petits pains et surtout des Jeux. Ainsi nous aurons bientôt de nouvelles berges ludiques et colorées et une Place de la République rendue à la Population afin d'y assouvir sa soif d'animations animées dans un esprit de participation contemplative. Et solidaire.

Donc pas de piscine de 50m. Pas parce que c'est trop grand ou trop cher mais parce que le sport c'est ringard.
  

Donnons leur une chance...

de toutes manières, là, les piscines implosent....les gens vont commencer à comprendre...

je voudrais faire un appel, suite à une conversation récente avec un MNS de mes amis:

Il est d'une sensibilité politique toujours la même, viscéralement d'un bord et pas de l'autre...Il y en a beaucoup comme lui...Moi-même au départ...Il faudrait que ça change...Arrêter de voter toujours pour un bord, parce que c'est le sien, sans analyser exactement ce qui s'y passe, il faudrait nuancer...Voir ce qui est bien et ce qui est moins bien, voire carrément inintéressant...

Et le faire savoir...Analyser les faits et non plus les appartenances avec étiquettes...

Ainsi nous voulons des piscines...Beaucoup plus que l'existant.Et personnellement je le répète: En attendant, avec une meilleure gestion de l'existant, on pourrait faire vraiment beaucoup.
  

Ah Martin, je vois que tu es assez caustique sur les nouvelles piscines et sur la politique du maire de Paris.
  

Créer une sorte de pôle de natation, piscines Berlioux et Saint Merri: les nageurs lents à Saint Merri, ainsi que les aquagyms, reserver BERLIOUX à la natation sportive (8 couloirs en permanence, pas de scolaires, pas d'aquagym, MNS interchangeables BERLIOUX/ST MERRI, de manière à ce qu'ils puissent percevoir les mêmes émoluements avec les aquatrucs...

cela implique soit de faire passer St MERRI dans le giron de Carilis, soit de remettre BERLIOUX dans le giron de la Mairie de Paris...Et d'étendre les horaires d'ouverture de Saint Merri(les mêmes que Berlioux actuellement, mettons).
  

Une autre proposition: Que les "nageurs du public" soient représentés auprès des instances décidantes de la Mairie, qu'ils aient leur mot à dire...Quand on dit "Nageurs", il ne s'agit pas de d'aquagymneuses...
  

Autant ta première proposition paraît assez irréaliste (jumeler deux piscines aussi éloignées et différentes ... et hors club comment définis-tu la natation sportive ? Les types en tuba-palmes-plaquettes qui traçaient à 2mn la longueur dans la 2 il n'y a pas si longtemps se considèrent comme sportifs, et il n'y a déjà pas de scolaires à Berlioux ...) , autant la deuxième est intéressante, il y a des associations d'usagers de plein de trucs qui parviennent à se faire entendre auprès de la mairie, au hasard les cyclistes urbains.
Le problème c'est que la natation hors club est un truc hyper individualiste et réunir des bonnes volontés n'est pas simple. Ceci dit ça a plutôt bien marché avec la journée de l'Etoile de Martin le 15 février alors pourquoi pas ?
Faudrait peut-être déjà songer à organiser un apernic ... histoire d'en discuter, vu que le printemps pointe son nez ...
  

Klabur la proposition de jumeler les 2 piscines était de Calliswim, et j'ai trouvé ça intéressant à reprendre, surement difficile à réaliser, mais pourquoi pas..;

il y a des scolaires à Berlioux, me semble t'il, le matin avant 11h...Si ce n'est pas le cas, que n'ouvrent ils plus tôt?Je vérifierai..;
  

Mille excuses pap' j'avais pas tout lu.
  

Si j'étais Président de la République... Allez tous en coeur!

Plus sérieusement au niveau de la ville de Paris il y a déjà un problème avec les horaires d'ouverture restreints des piscines en période scolaire. Personnellement j'ai repris la natation il y a 3 ans et je fais aujourd'hui du triathlon en club. Je n'ai pas nagé pendant quasiment 20 ans entre le collège et la trentaine.
Petit je n'avais pas fait de club, mais j'avais appris à nager efficacement grâce à un MNS et à des cours individuels (à 5 ans). J'ai nagé au collège, mais je n'en garde pas un souvenir impérissable, nous étions trop nombreux et surtout (mal) encadrés par un prof de gym pour 30 élèves avec en plus des niveaux trop disparates. J'imagine que pour les élèves à l'école primaire ça ne doit pas être beaucoup mieux.
Pour apprendre à nager correctement il faut être encadré. Le top quand on est petit reste le club ou les leçons individuelles. Des profs de sport (ou instituteurs) qui n'ont pas le BEESAN et/ou n'ont pas l'habitude d'entraîner, qu'est-ce qu'ils y connaissent à la natation? Quand on voit les gens incapables de nager correctement 200 M en crawl ou toujours les mêmes bourrinant avec les mêmes défauts techniques aux horaires publics, on se dit que tout de même les leçons dispensées par l'institution scolaire n'ont pas servi à grand'chose.
- 1/ On veut que tout le monde sache nager. Oui mais que nos enfants sachent lire et écrire correctement déjà! Quelles sont les priorités aujourd'hui? On a déjà supprimé des cours d'éducation civique par exemple...avant de les remettre et je me demande si on ne les a pas de nouveau supprimés. Ce que je veux dire par là c'est que tout cela (fermeture des piscines au public, formation des enseignants) coûte très cher et que le résultat n'est pas terrible. Aujourd'hui on parle aussi de leçons de code (en collaboration avec les auto-écoles) à l'Ecole... Mais est-ce le rôle de l'Ecole???
=> je propose tout simplement des crédits pour développer les cours aux gamins qui le souhaitent pas seulement le mercredi après-midi mais après l'école (par exemple) ENCADRES PAR DES MNS pour les familles modestes ou ceux qui veulent apprendre à nager sans vouloir/ pouvoir s'inscrire en club. ça bloquerai une ou 2 lignes max, mais tout le monde serait content car grâce à ça on aurait peut-être plus d'heures pour nager pendant la journée et les gamins nageraient mieux en 5 cours d'une heure qu'en un trimestre à l'école.
- 2/ Je peux comprendre que certaines piscines ne soient pas assez grandes ou qu'il n'y ait pas de vestiaires séparés pour les scolaires/ grand public. Mais certaines ont 2 bassins (dont j'aimerais bien vérifier qu'ils sont toujours occupés en période scolaire par des écoles) et des vestiaires très grands (voir collectifs). Pourquoi ne pas instaurer dans celles-ci des créneaux (avec même une ou 2 lignes grand public, ça suffit l'après-midi en semaine)? En Australie où les piscines ouvrent de 5H30 du matin à presque 22 H le soir, entre les clubs, les scolaires (...) il y a presque toujours un couloir de libre pour le grand public et même si la fenêtre est parfois réduite quand les scolaires sont là, le couloir est mis à dispo du public.
- 3/ Plus généralement se pose la question de toute la politique du sport en France. Bien entendu ça commence dès les cours d'EPS. En effet l'initiation au sport avec des infrastructures peu adaptées ou insuffisantes est un vrai problème. Notre nouveau ministre, Mme Fourneyron, a souligné il y a peu à la radio que déjà dans les 3 heures de cours de sport par semaine, dans nombre d'établissement on perdait une heure voir plus rien que pour se déplacer dans le gymnase, sur le terrain ou à la piscine.
Conclusion fermer 7 ou 8 heures par jour pour faire (mal) nager des scolaires qui viennent maxi 35/40 mn parce qu'après il faut retourner en cours ça a quelle valeur? Pour ma part je suis pour qu'on construise des piscines ou des équipements sportifs bien entendu, mais si les sites sont trop loin pour les gamins, à quoi bon emmener des gamins à la piscine pendant l'école?
  

L'école est une institution de masse, son but est d'amener une proportion maximale de la population à un niveau acceptable, et ça vaut pour toutes les matières. On peut tout à fait trouver ça critiquable mais c'est un choix politique qui a été fait d'abord dans les années 1950 (suppression du double cursus) puis réitéré dans les années 1960 (tout le monde va au moins en cinquième) 1970 (réformes Haby) et 1980 (lois Jospin, collège unique ... ).
En ce qui concerne la natation l'objectif est de permettre à tous de "savoir nager" c'est à dire de rejoindre la rive si on tombe à l'eau. D'où les générations de brasseurs gynécologiques qui nous empoisonnent aujourd'hui la vie dans les lignes (pas de leur faute, on leur a appris comme ça ...), ça change un peu quand même, de ce que je peux voir dans les rares piscines où on tolère le public aux heures scolaires.
Il y a sans doute pas mal d'améliorations à proposer dans la gestion des scolaires dans les piscines (pas mal de séances sont annulées parce que le bus qui doit les amener est en retard ... ) mais il faut aussi avoir à l'esprit que sans les scolaires la majorité des piscines couvertes françaises n'auraient simplement pas été construites (les "canetons", les "tournesols" et autres ...). Avant les années 1970 la grande majorité des piscines ouvrait en juin et juillet et c'est tout. Nager en hiver à Paris était très compliqué (de mémoire une dizaine de bassins, essentiellement des 33m type Pailleron). En banlieue c'était à peu près impossible.

La perte de temps dans les transports est en effet ridicule, les profs d'EPS parisiens passent parfois 1/4 à 1/3 de leur service dans les transports. La solution est de multiplier les équipements mais ça coûte un max, particulièrement en zone urbaine.
C'est heureusement différent dans les plus petites agglomérations.. quoique ... on se souvient du topic sur le forum où les cours de natation avaient lieu sur l'herbe je ne sais plus où dans le sud-ouest.
  

Pour ma part je reste persuadé qu'apprendre aux enfants à nager est une chose essentielle comme l'est leur apprendre la lecture et le calcul.
Je m'interroge simplement sur les moyens mis en oeuvre. L'autre jour en sortant de ma piscine préférée au moment du réchaussage je regardais une annonce d'un club qui proposait notamment aux aspirants de s'inscrire aux cours de natation comme perfectionnement de l'épreuve du bac!!! On marche sur la tête je trouve, des heures de soutien en natation comme des heures de soutien en math!!! C'est pourtant pas des maths (attention je n'ai rien contre les maths) la natation, ça reste 100 % plaisir même au bac!
Si la natation était peut-être un peu mieux enseignée, ça ne viendrait certainement pas à l'idée à des parents de payer des cours de perfectionnement en club en vue du bac à leurs enfants!!!

Je m'égare un peu du sujet mais je tiens aussi à souligner une certaine incompréhension quand au rôle de l'UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire). OK c'est sympa la promotion du sport pour tous encadré souvent par les profs de sport d'autant que c'est soutenu par l'éducation nationale donc beaucoup moins cher qu'un club et qu'en plus il y a des compétitions. Mais là aussi pourquoi ne pas filer directement le budget aux fédérations sportives via le Ministère des Sports qui pourraient le refiler au club (quitte à aider les familles les moins favorisées à payer moins cher leur licence). Les associations sportives reposent en majorité sur le travail de bénévoles et éducateurs extraordinaires=> si on orientait plutôt directement les gamins vers la pratique encadrée par des gens formés par des fédérations en club plutôt que sur une pratique a minima du sport?
  

Je trouve magnifique que tant de gens aient tant de bonnes idées, ce topic n'est pas inutile...

Je maintiens qu'avec l'existant, à Paris, on pourrait arriver à faire nager tout le monde, les scolaires, les clubs et les nageurs "public", y compris les bons nageurs "Public" (Ceux qui ne veulent pas aller dans un club).

Tout ça en optimisant la gestion, un rendement maximum des piscines avec un minimum d'argent injecté, mais sans doute un peu plus qu'actuellement...la voila la relance par la croissance dans ce domaine...

Il faudrait qu'on puisse faire valoir notre point de vue auprès des "Décideurs".


Le premier truc que je leur dirais, c'est qu'ils doivent abandonner l'idée qu'une piscine remplissant son office est une piscine bondée avec les aquatrucs d'un coté et la longue file de pénitentes en brasse gynéco de l'autre...Là, si on parvient à leur coller ça dans la tête, on aura fait la moitié du chemin...

je me demande pourquoi la Ville ne développe pas des cours de masse de gym ludique sur la terre ferme(Avec douches chaudes à la sortie), pour enrayer le phénomène aquatrucs qui est en train de pomper tout l'espace des piscines...
  

Et l'indication comme quoi la concession est à renouveler dans 1 an à berlioux est trés intéressante(Vue sur le topic "Berlioux" par Callisto...
  

Ah oui? il renouvelle la concession de Berlioux?
Il faudrait que la mairie de Paris la donne à l'UCPA et impose l'alignement des tarifs sur celui de la mairie de Paris et l'acceptation de la carte 3 mois mairie de Paris.
  

L'UCPA est un bon concessionnaire pour le public, il n'y a qu'à aller à Keller pour s'en rendre compte.
  

avatar de nobru07
Nobru07
> 5 ans
Salut,
Moi, j'aurais bien une proposition toute simple... peut-être pas pour un fonctionnaire municipal, cela dit (il n'est vraiment pas de mon genre d'attaquer la fonction publique, bien au contraire, mais après avoir reçu quelques courriels des gens "de la piscine" à Paris, et vu leur mauvaise foi, je ne vois pas pourquoi je me priverais !).

Je suis dans le 9e, on a deux piscines, à 5 minutes de marche, l'une de l'autre.
Je boycotte Valeyre, parce qu'elle n'a pas bougé depuis mon enfance, dans les années 70. Elle est aurait plu à Pompidou, mais en pratique, elle est vétuste et parfois dégueulasse (les personnels n'y sont pour rien, les carreaux, ça se change au bout de quelques années !).
Bon, ils ont tout cassé, et s'apprêtent à rénover, tant mieux.
Il se trouve que les horaires des deux piscines sont les mêmes à midi.
De 11h30 à 13h30.
Et à 11h40, il y a foule à Bochart de Saron. Puis à 12h30, pour l'aquagym.
Je ne sais plus trop comment se passe l'affluence à Valeyre, mais je crois que c'est assez identique.
Il serait très simple de les faire fonctionner en décalage.
je suis sûr que les populations se répartiraient différemment.
Déjà, l'une à 11h30, l'autre à 12h30, pour deux heures chacune.
Ensuite, je l'avais proposé, mais un fonctionnaire qui n'a jamais dû se baigner, m'a répondu que c'était suffisant... Ouvrir ne serait-ce qu'un quart d'heure avant et fermer un quart d'heure après.
Quelqu'un parlait d'ouvrir le vestiaire droit quand les scolaires se rhabillent à gauche.
Eh oui, pourquoi pas ? Un quart d'heure, les gens se battraient moins.

Je tiens à préciser que nager sur une autoroute un 1er août, ce n'est pas agréable.
Surtout, depuis un an, j'ai vu plusieurs bagarres menacer dans les couloirs.
Je trouve ça inquiétant.
il y aurait moins de monde, ça se passerait mieux (les gens ne se battent pas le mercredi après-midi, mais à midi, en pleine foule).

Voilà...
  

Les scolaires sont prioritaires et la raison d'être de la plupart des piscines, c'est plutôt sur l'extension des horaires le soir qu'il faudrait agir, pas mal de piscines sont évacuées à 17h30 alors qu'il n'y a pas toujours des clubs après.

Sinon tous les goûts sont dans la nature mais si tu boycottes la moitié des piscines parce qu'elles ne sont pas flambant neuves ... Valeyre je trouve n'est pas plus sale que Drigny et plutôt plus accueillante.
Par contre à midi c'est blindé, surtout pendant l'aquagym, là aussi il y a des trucs à faire.
  

avatar de nobru07
Nobru07
> 5 ans
Salut,

J'avoue que je la boycotte surtout en hiver, car avec les manteaux, etc., le système de garde des affaires n'est pas génial. Et puis pour se rhabiller, se coiffer...
Désolé, mais Drigny est bien plus propre, facile d'utilisation.
Enfin, avec les travaux, ça va peut-être changer.

Quant à la déco de Valeyre, oui, désolé.
Je l'ai connue tout petit, début 1980, et c'était la même.
J'y ai même attrapé des verrues plantaires

Et... Ca me gêne, ça m'embête, ça me gâche ma descente de l'escalier


Plus sérieusement, je la trouv(ais) dégueulasse, mais pas la piscine, les vestiaires, douches, toilettes, la pissotière à la vue de tous, le robinet sans eau, etc.
C'est ce que je ressentais.
  

L'ouverture en décalage et faire rentrer les gens plus tôt en cas de vestiaires séparés (Les scolaires se rhabillent dans l'un et les gens se déshabillent dans l'autre), serait une bonne chose...Ainsi qu' 1/4 d'ouverture en + avant et après, en alternance avec les scolaires...Ca se passait ainsi il y a des années à TARIS par exemple, ou la Directrice n'était pas trop stupide et avait pris des libertés avec le réglement(Ou peut être n'y avait-il pas de réglement précis) de manière à ouvrir un max au public...maintenant ils sont tellement peu imaginatifs et la paranoia est telle (Des fois qu'un élève aperçoive l'ombre de R. Polanski s'échappant d'un vestiaire, je fais un clin d'oeil à quelqu'un qui s'est servi un jour de la même formule
, que tu peux toujours te brosser pour qu'ils se penchent sur des solutions adaptées...Et tu as raison de dire qu'ils pensent qu'une demi-heure d'ouverture pour nager c'est bien suffisant...Avant que la gym aquatique ne s'installe...Le savent-ils, que toutes les municipales sont in nageables entre midi et deux? Personne ne peut faire de sport dans une piscine à ces horaires, en semaine, à Paris.Voila la réalité.

Pour la propreté des piscines: personnellement, je trouve ça secondaire, bien que nageant dans une piscine propre(Berlioux) à cause du bon boulot des cabinieres, moi ce que je privilégie, et de beaucoup, c'est la possibilité de nager à l'aise.
  

La grève m'inspire une autre proposition:

Ouvrir les piscines plus tôt , comme cela se pratique au Canada et dans d'autres pays: 6h du matin, ou 6h 1/2.

Il est certain que bien des gens apprécieraient de nager à ces horaires, y compris d'ailleurs, pourquoi pas, des groupes d'entrainement.

Et bien sur, se débrouiller pour embaucher, et faire que ce ne soit pas une contrainte supplémentaire sur les MNS, prendre ceux qui sont volontaires, ou qui habitent pas trop loin , ou les payer plus, et pareil pour les personnels d'entretien...Si les gens sont partants pour nager tôt, on doit pouvoir trouver des personnels disposés à bosser tôt aussi...
  

Perso, cela ne m’embêterait pas de travailler à six heures du matin pour surveiller Keller ou les Halles


Mais vu le contexte éco actuel, je ne suis pas certain que cette proposition puisse se mettre en place...
  

Tu es MNS? Ou au moins surveillant de baignade?

"le contexte éco actuel"...Ne trouves-tu pas que l'argent de nos impôts est quelques fois gaspillé?

C'est à ça qu'on devrait s'attaquer, d'abord. Il faudrait faire voter des lois pour un contrôle suivi , et en temps réeldes citoyens sur leurs contributions(Il n'y a pas de raison pour que les piscines soient controlées du nombre de "baigneurs" en temps réel, et que les citoyens ne puissent contrôler l'emploi de leurs sous en temps réel aussi


Ce n'est pas assez de voter pour des édiles, et après on les laisse faire ce qu'ils veulent...Il faut trouver un système de controle et d'approbation, INTERNET est l'outil idéal...
  

Je suis BNSSA, ce qui me permet d'occuper un poste de maître nageur mais sans donner de cours ou d'enseignement aquatique (les capacités sont là mais au niveau juridique, je n'ai pas le droit).

Oh l'argent de nos impôts est un grand débat dans lequel je ne préfère pas me lancer.
  

papillonista -
Combien coute une entrée piscine au Canada ? et aux USA ? c'est la bonne question . Est ce que les gens préferent payer une somme raisonnable de 3 ou 4 euros et avoir des plages horaires moins larges ou est ce qu'ils préfèrent payer une entrée 15 euros et y aller quand ils veulent ?

Nous on a pas le choix c'est 6 euros pour 4 lignes de 25 ouvert à partir de 16h30 jusqu'à 20h et de 12h à 14h (en semaine) et fermé le dimanche après midi et l'après midi de toutes les veilles de fêtes
C'est pour ça que fin Aout je ne renouvellerai pas mon abonnement annuel à Antibes.
J'irai nager à Sophia Antipolis pour 20 euros de moins avec un bassin ouvert à 16h le soir et à 20mn de chez moi au lieu d'une demi heure de bagnolle, mais bon je m'égare....
  

je pense qu'il faut arrêter avec les alternatives "C'est ça qu'est pire ici, ou c'est ça qu'est pire là"...Genre "Soit on paie pas cher et on peut pas nager, soit on paie cher et on peut nager"...des alternatives comme ça on t'en propose tous les jours et dans tous les domaines...

Je prétends, car nous sommes encore un pays riche, et que gérer les choses proprement n'est pas la quadrature du cercle, je prétends, donc,
,(pour rester dans le domaine des piscines en France) qu'une municipalité, surtout quand elle est aussi riche que Paris ou qu' Antibes, peut parfaitement offrir suffisamment de piscines aux usagers avec un prix modéré et la possibilité de nager correctement. Voila.Il suffit de gérer correctement et de renoncer à certaines choses qui n'ont pas lieu d'être mais que personne ne discute parce que c'est dans la culture locale...

Pour ne pas rester sur Paris, on va prendre l'exemple de TOULON...A Toulon, il y a peu de piscines (3), qui de plus sont fermées l'été, sauf le bassin de 50 du stade nautique où tu n'as d'autre choix que de te griller la peau pour nager, c'est découvert...les piscines intérieures sont toutes fermées.L'hiver c'est la croix et la bannière pour nager, etc...je vous laisse deviner les problèmes...Imaginons qu'il existe à TOULON une bande de gens désirant vraiment nager en piscine, toute l'année,et prêts à revendiquer ce qui leur appartient de droit(ce qui n'est pas le cas): Ils pourraient dire à la municipalité d'adopter par exemple une autre politique de dépenses: marre du grand stade de foot en construction actuellement (destiné à recevoir les supporters normalement avachis devant leur télé et qui ne font jamais de sport), marre du tunnel creusé à coups de milliards sous la roche pour permettre une meilleure circulation à Toulon, (Lla circulation dans cette ville se trouverait mieux d'incitations à décourager la pratique de la bagnole et mettre une offre de transports en commun cohérente (Ou d'autolib, pourquoi pas)et abondante, etc...)cela et d'autres choses encore coûtant la peau des fesses, les impôts locaux étant
abominables à Toulon), etc...Etc...Il n'y a pas la plus petite idée de ce que pourrait être une gestion intelligente (selon moi, bien sur)dans cette ville... Et les gens réélisent toujours les mêmes personnes tout en se plaignant par ailleurs...Quant aux nageurs, je suppose qu'ils n'ont pas voix au chapitre...Voila..;
  

C'est juste des questions de mentalité et d'état d'esprit...Quelque part on n'a que ce qu'on mérite...J'ai discuté hier avec des gens qui vivent à CARACAS,(Ville gangrenée par la violence) et on a parlé du chef de l'état dont tout le monde avait salué l'avénement comme devant rompre cette spirale infernale de la pauvreté, corruption, violence...Il apparait que quelques années après on en est toujours au même point là-bas, je ne vous fais pas un dessin, les chefs d'état là-bas, de quelque bord qu'ils soient, semblant avoir les mêmes politiques désastreuses, mis à part les efforts de communication mensongers faits à l'international...Le pouvoir monte à la tête des potentats...Ici en France, c'est quand même un peu mieux, mais malgré tout, quelque part le topo y ressemble, à nous de dire que ce n'est pas ça qu'on veut, et pour en revenir à ce qui se passe avec les piscines ici à Paris, revendiquons haut et fort le droit de nager vraiment pour un prix raisonnable...On leur donne des clefs ici, pour une fois, en confectionnant ce site,(joyeux, fourre-tout sympathique et de bric et de broc comme un palais du facteur Cheval...
et pas seulement ce fil, ils ont enfin une idée de ce que pense le nageur usager raisonnablement sportif de base...Même si ça ne leur plait qu'à moitié,on aimerait peut-être avoir un retour...Quelqu'un de l'administration se pencherait-il sur notre cas, nous ferait-il un signe?...Avec l'autorisation de sa Direction?...Devrons-nous aller le chercher, le signe...? On ne voit pas grand chose changer, en tous cas...Tiens, je pose une question directement à l'administration: Il y a eu une grande consultation des usagers, à Berlioux, il y a quelques semaines, qu'est-ce que ça a donné? Qui profite des renseignements collectés? Y aura t-il un changement de fond à Berlioux?(Sur les horaires notamment) Etes-vous en train de l'étudier, au moins, ? Pouvons-nous espérer quelque chose? Qui lit le cahier à l'entrée? Etc...
(Pour le cahier, la Directrice appose sa signature en face des commentaires, pour indiquer sans doute qu'elle en a pris connaissance, et de temps en temps met un mot qu'on a de la peine à déchiffrer soit dit sans vexer, mais cela ressemble plutôt à une vaste blague, ce cahier...)
  

Il est temps de résumer les 1000 propositions, de définir les axes :

AVEC L'EXISTANT :

- Comprendre que les piscines ne sont pas extensibles, les réserver en priorité à la natation (apprentissage de la natation, scolaires, gens qui veulent nager, barboteurs du dimanche avec enfants).

A noter que la gym et le vélo statique et autres activités physiques à l'infini peuvent avec bonheur se faire HORS d'EAU, mais PAS LA NATATION , (ni jouer dans l'eau...)

Supprimer les aquatrucs des bassins qui ne sont pas faits pour ça (grands bassins des piscines, aux horaires publics), mais réfléchir à centraliser les aquatrucs dans les bassins-écoles par exemple aux horaires et périodes où ceux-ci sont généralement fermés : Un exemple : La petite piscine polytechnique, dans le 5ème, fermée tout l'été (sans travaux ni maintenance), pourrait centraliser pas mal de cours d'aquatrucs, déchargeant la piscine TARIS à proximité...Un exemple parmi d'autres...).

Etendre les horaires d'ouverture des piscines, ouvertures à 6h30 le matin, ouvertures en nocturnes plus étendues, certaines piscines fermant sans clubs à des heures où les gens commencent à chercher une piscine où nager..;Tout ceci peut se faire sans toucher aux horaires des clubs déjà installés dans les créneaux du soir...Tout simplement en ouvrant ce qui est fermé...et aqua gym dans les bassins-écoles...

cela implique de ne pas s'arracher les cheveux, à la Ville, en constatant que telle piscine ouverte en nocturne, a une fréquentation moindre que 1 personne au M2..;comprendre que les gens ont besoin d'espace, et de nager (grosses économies qui suivront sur
l'assurance maladie, rappelons que des études sont faites actuellement sur un éventuel remboursement des dépenses de sport par la sécu...Oui, c'est vrai..
essayons de voir + loin..;
  

Réfléchir sur l'opportunité de consacrer 1 couloir entier dans les piscines publiques et aux heures d'ouverture du public à 1 seule personne en leçon, comment faire ? Il ne s'agit pas d'empêcher les MNS de donner des leçons particulières mais de voir comment aménager pour que le public ne soit pas gêné, ni la personne en leçon (Des idées pour Berlioux : pas de leçons individuelles aux heures d'affluence, et (ou) faire les leçons sur 25m, et (ou) laisser des nageurs lents ou à planches dans le même couloir...Etc...Chaque piscine devant trouver SA solution pour aménager ce genre de chose...

Je préfère ne rien dire sur l'aménagement récent des couloirs à BERLIOUX, une vraie catastrophe à mon sens...

D'une manière générale, tant à keller qu'à Berlioux ou ailleurs (Le Gall, Vallerey), prévoir des plages horaires (si possible celles des heures de grande affluence, surtout si la piscine fait moins de 8 couloirs) sans cours ni entrainements...Rien que pour le public...

je pense à LE GALL : Le club CNP est omniprésent, les entrainements sont partout, et le public est quand même réduit à la portion congrue...Des solutions seraient à trouver, peut-être supprimer le barbotage, du moins en semaine, quand c'est en 2 fois 25 (que des couloirs de nage dans la partie public), ou alors, solution dans la durée, Construire 2 couloirs supplémentaires au bassin de 50...A noter qu'on a perdu une bonne occasion d'étendre le complexe en vendant il y a plusieurs années le terrain attenant à une école confessionnelle...Peut-être peut-on prendre un peu de terrain au CISP (centre international de séjour de Paris)attenant...

Donc Envisager des restructurations et agrandissements de certains bassins existants, y compris (il va y avoir des hauts-cris ! )en transformant les gymnases attenants et sous-employés en bassins de 50...


Envisager des constructions de bassins de 50 sur la périphérie, près des extérieurs, il y a encore quantité de terrains non exploités...En plus de celui d'AUBERVILLIERS...Evidemment là, on est dans l'utopie..;
  

Privilégier le dialogue social avec les employés de la Ville, MNS comme personnels d'entretien, harmoniser les salaires des employés municipaux et de ceux qui oeuvrent dans les externalisées, d'ailleurs la Ville devrait faire un effort pour administrer elle-même TOUTES ses piscines..;


Assouplir la gestion, réfléchir aux choix comme ceux ayant présidé à l'installation de tourniquets pas forcément trés utiles partout, réfléchir aux réels besoins pour une vraie politique sportive à Paris, notamment sur les sujets natation (clubs) et piscines, tout remettre à plat, revoir les choix de base en ce qui concerne l'emploi de nos impôt, ...;-

Consulter des professionnels du sport, des associations d'usagers, lire "nageurs.com"
  

Pas mal tes propositions papillonista.
Oui c'est vrai que les aquatrucs, c'est gadget, et ça n'a rien à faire dans les piscines municipales. Il faut les mettre dans des bassins écoles (en plus il n'y a pas besoin de beaucoup de profondeurs).
Les restructurations ça serait une bonne chose, du style réorganiser les piscines récentes du type St Germain, Parmentier (des piscines non classées monument historique.
ll faudrait aussi créer plus de piscines.
  

On voit parmi les nombreuses propositions qu'il y a beaucoup de frustration... mais et bien que j'ai déjà parlé sur ce topic, je dois vous dire que vous vivez un peu dans le monde des bisounours.
C'est vrai que l'espoir fait vivre mais les piscines n'échappent pas à la règle en retrouvant cette complexité propre à notre société.
Je peux vous assurer qu'avec le discourt et les propositions tenu dans la plupart des posts, la mairie vous regarderait avec un grand sourire, une bonne tape dans le dos et en guise de conclusion, on vous rappellera...
Ex: l'aquagym que beaucoup critique (pourtant je n'en suis pas fan) en disant que ça ne sert à rien sans savoir, a été mis au point par l'armée américaine pour permettre aux marin's de s'entraîner et de récupérer.
Bien fait, je peux vous assurer que c'est physique.
La faire dans un bassin école pourquoi pas mais qui a réellement déjà vu un bassin école avec à peine 80 cm de profondeur vous ne pouvez pas travailler, l'eau vous arrive au niveau des cuisses...A contrario cela peut se pratiquer là ou on a pas pied avec des exercices très efficaces.

Les nocturnes pourquoi pas mais qui va payer les heures de nuit après 22h où le surcoût est loin d'être négligeable... bien sur on pourrait augmenter les tarifs le soir mais une partie de la population crierait à la discrimination car soit elle ne pourrait pas payer soit elle trouverait ça inégalitaire...

Pour finir la cerise sur le gâteau, le projet de la ffn au sujet de la gestion des piscines qui est mais hyper loin de ce que espère le nageur lambda

http://www.localtis.info/cs/ContentSe...
  

fifi : Toutes les réalisations de projets commencent par une phase utopique de conception, forcément plus simple : les 1000 propositions, c'est pour donner des pistes, ça ne prétend être ni exhaustif ni cerner entièrement le problème.Appelons ça un laboratoire d'idées...On peut se dire qu'on est naif (naive) devant des gens qui ne nous répondent pas, parce que peut-être eux , les décideurs, s'y connaitraient tellement bien qu'ils ne daigneraient pas nous répondre, du haut de leur supériorité......Eh bien ces gens, ceux qui s'y connaissent, les décideurs, me semblent ne pas maitriser ces sujets, de toutes façons...On le voit au niveau de la gestion des piscines à Paris, comme on le voit à d'autres niveaux, de trés hauts niveaux (la gestion de l'Europe, par exemple...


Soyons impertnents, et pensons par nous-mêmes...N'ayons pas de complexes...le seul truc dont on peut se préoccuper, c'est de savoir reconnaitre et accepter une bonne idée si on la voit chez les autres...Ce qui nous donne aussi le droit d'en critiquer une mauvaise...

A partir de là, tout nous est permis, y compris cette naïve démarche qui consiste à essayer de penser à des solutions et à les proposer sur INTERNET...A d'autres de rectifier, améliorer, compléter...Pas d'EGO, juste un creuset pour faire avancer quelque chose...

Dans ce sens, merci pour le lien, sur le projet de la ffn...Qui moi me séduit tout-à-fait...Je signale d'ailleurs qu'on est toujours en attente de la décision de la Ville de Paris sur la continuation de la gestion de la piscine Roger Le Gall par le CNP...Normalement la nouvelle (CNP ou pas CNP)devrait être connue d'ici le mois de septembre, à ce qu'on m'a dit...J'espère vivement que ce Club continuera à gérer les installations de la piscine R.Le Gall...C'est sur qu'il y aura moins d'aquabique, mais on s'en passera... (Vas-tu nous dire que l'aquabique a été mise au point par l'entreprise du TOUR DE FRANCE pour exercer les coureurs et que c'est donc un truc trés sérieux ?

Et je suis sure que la NASA a plein de trucs dans son chapeau, trés sérieux, consistant à faire tourner les cosmonautes dans un bassin avec un scaphandre de manière à leur faire retrouver les conditions d'apesanteur,
?
  

J'ai toujours pensé que la gym aquatique, bien faite, était trés physique, et demandait beaucoup d'efforts...J'ai demandé une fois à un copain (j'ai suivi de temps à autres des programmes de gym aquatique avec lui) pourquoi, alors que moi j'étais si épuisée à la fin de la séance de 45mn, pourquoi c'était en majorité des dames disons enveloppées qui suivaient ça, et pourquoi, finalement, on ne les voyait jamais maigrir d'un centimètre (je schématise, mais c'est à peu près ça), et il m'a répondu que en ce qui me concernait je m'y donnais à fond, mais que la quasi totalité des dames faisait ça trés tranquillou...Elles auraient nagé, (tranquillou)c'était pareil...Peu importe l'activité, c'est la manière dont tu la fais qui compte...

Et je maintiens que la gym, tu peux la faire à sec comme dans l'eau, (ou en apesanteur dans l'espace, ça existe aussi, il y a des programmes par la NASA), sauf que NAGER tu ne peux le faire que dans l'eau, c'est donc une question de GESTION de ce qu'on a à disposition, pas une question de principe que nager serait mieux que la gym...

De plus les bassins sont adaptés à la natation (profondeurs différentes, etc...)et il y a toute une partie du bassin qui est sacrifiée (qui ne sert pas à grand chose)lors d'une session de gym
aquatique, rien que pour ça, ça devrait être banni dans une ville où il n'y a même pas assez de place pour NAGER...Mettre la gym aquatique dans les petits bassins d'apprentissage serait une bonne solution...Bien qu'ils ne soient pas tellement adaptés EUX NON PLUS.

En fait la Ville devrait créer(dans le gymnase d'à coté par exemple), des programmes de gym calqués sur ceux de la gym aquatique, couplés avec une entrée piscine pour se détendre et NAGER avant ou après la gym...

En voila encore une idée...Je la propose...
  

Je rejoins effi dans le fait qu'il faut de tout pour faire un monde et que si l'aquagym plaît à certaines (certains), elles doivent pouvoir le pratiquer ...

On peut trouver un moyen de cohabiter et en plus, ça contribue quelque part à financer nos entrées pas trop chères



Mais là où ça me gêne, et je rejoins papillonista, c'est que j'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de créneaux pour ces activités et que dans les bassins non adaptés (notamment de 25 et piscines de quartier), ça bouffe tout ...

... avec une course aux appareils qui devient ridicule ... bientôt, on aura les plateaux vibrants dans l'eau aussi, pendant qu'on y est ... Aquagym, OK, ça peut être tonique et c'est plus souple pour les articulations que de courir ou sauter ...

... mais l'aquabike ???? c'est ridicule !!!! ... d'autant plus qu'il faut donc un créneau aquabike, et un créneau aquagym normal pour celles qui ne font pas d'aquabike.


Quand dans une piscine de quartier, qui ouvre 1h à midi ou après 18h, vous avez 40-45 minutes d'aquagym qui prend 2 lignes (la ligne leçon dont on peut profiter s'il n'y a personne et une ligne de nage), le portenawak n'étant absolument pas gêné ... cela ne me semble pas très équitable pour les nageurs.

Quand on voit qu'à la butte aux cailles, ils coupaient (coupent toujours ??) le bassin en 2 : vous êtes venus pour nagez 33m, eh ben non, y'en a plus que 20 (et un mur en moins), c'est les soldes ; ça ne me semble pas très équitable non plus.


En plus, l'aquagym est une activité de baignade, pas de natation ; ça devrait prendre de l'espace principalement sur l'espace baignade, pas sur l'espace natation (surtout quand une piscine n'en a déjà que 2 lignes).


Cet été, j'ai pris mes quartiers à la piscine du Kremlin, en 50m sur la moitié et le mur remonté pour faire 2 espaces de 25 sur l'autre moitié ... eh bien, l'aquagym, ils la font dans une moitié du portenawak peu profond. Ils n'enlèvent pas de ligne de nage et les nageurs gardent la moitié du bassin.

Voila une répartition 50/50 qui semble efficace et contenter tout le monde.

Alors c'est sur qu'une piscine de 50 offre plus d'espace et c'est plus facile ; mais il me semble que ça devrait juste pouvoir être fait en proportion dans les autres piscines. Au lieu de vouloir faire un cours à 50 mamies (je ne sais pas la taille des groupes), on pourrait réduire le nombre de places en conséquence.

Il me semble qu'à Berlioux, ils suppriment une ligne ... il vaudrait peut-être mieux tasser les vélos qui bougent pas, plutôt que de tasser des nageurs qui se déplacent et risquent de donner des coups, non ?


Le projet de la FFN, pourquoi pas .... au moins, il restera en permanence des lignes de nage ... l'inconvénient, c'est que le club gestionnaire risque de se réserver bcp de lignes et si on n'est pas membre de ce club là, eh ben tant pis (comme Le Gall, où hors du club, pas de brise vague par exemple).


Sinon Pappillonista, tu récupères l'engin de la NASA, tu lances la discipline qui ramène plein de sous, et hop, tu rachètes Berlioux ....
  

Il y a quantité de petits bassins qui sont des mini piscines (club med gym, ce genre de trucs), trés adaptés pour les activités type aquatrucs : Beaucoup sont privés. Ca rapporte pas mal d'argent. la Ville pourrait développer ce genre de petits bassins, en faire construire, rien que pour ces activités à la mode, et ça pourrait servir aussi pour l'apprentissage de la natation (pour ceux ne sachant absolument pas nager qui n'ont pas besoin d'un couloir de 50m avec 4m de profondeur au dessous..
...Et ouvrir tous les bassins-école l'été (on rêve, on rêve, et dans le même moment ils sont en train d'imaginer comment ils pourraient en fermer encore..


dans le train je suis tombée sur un article qui reprenait un article du PARISIEN où il était question de taxer beaucoup plus l'utilisation des équipements municipaux pour les clubs, A PARIS...Donc les lignes d'eau...L'article que j'ai lu concluait que les clubs n'auront d'autre solution que de beaucoup augmenter les cotisations des membres...


Je ne sais toujours pas si on va dans la bonne direction, là..;Piscines publiques impraticables, clubs toujours plus chers...mais on aura la CANOPEE, non ? faiche
  

En fait, la natation est le sport le plus pratiqué par les parisiens, car c'est le sport qui est le plus facilement praticable. Le pb, c'est que beaucoup de piscines sont réservées aux scolaires et notamment le soir, ce qui pose pas mal de problèmes de suroccupation dans les piscines ouvertes.
Oui, Papillonista, je crois qu'on a lu le même article.
  

Je prends connaissance du commentaire de POISSONDANSLO à propos de la piscine KELLER, il a reçu une réponse de la Ville de Paris à son mail :

La ville dit que c'est un "Choix politique" de privilégier d'abord les écoles et les clubs...et les usagers "public" en dernier...

Rappelons que lors des maigres ouvertures au public une grande part est faite aux aquatrucs, au détriment du nageur lambda, que lors des vacances scolaires il y a encore des entrainements de clubs, et, à ce que j'entends, particulièrement à KELLER...

Il faut rappeler que c'est le RACING LAGARDERE qui squatte KELLER...Alors le RACING LAGARDERE (mr Lagardère est un ami personnel du Maire de Paris, c'est de notoriété publique) possède des installations géniales à la CROIX CATELAN, dans le Bois de Boulogne, mais ces bassins sont réservés en priorité aux membres du RACING qui paient des cotisations extravagantes,(et non pas aux sportifs qui suivent des entrainements) et qui peuvent de ce fait "nager" dans d'excellentes conditions, c'est-à-dire loin de la foule vulgaire......Ces bassins ne sont pas utilisés en priorité pour les entrainements des élites sportives qui s'entrainent ailleurs, rue EBLE,( bassin réservé au
RACING où le public n'a pas accès ), et à KELLER, ... Vous pouvez en penser ce que vous voulez ... Et écrire au maire de Paris pour demander à ce que les élites sportives du RACING nagent dans les bassins du RACING...Et pas ailleurs..;
  

Je suis d'accord avec toi Papillonista.
On a l'impression que la mairie favorise les pratiquants d'aquatrucs au détriment des nageurs lambdas, eux même défavorisés par rapports aux scolaires et aux clubs.
Lagardère, c'est l'un des clubs les plus chics de la capitale, ils ont les installations qu'il faut.
  

Une petite anecdote à propos de l'aquagym en grand bassin. Je suis allée il y a quelques mois à Pailleron, c'était ma première visite là-bas. Le bassin fait 33 mètres, et l'aquagym prend deux lignes, tout comme, avant que la séance commence, le "petit bain" à l'intérieur du grand bain, qui coupe ces deux lignes à 20 mètres.
Je suis allée voir le maître nageur pour savoir pourquoi l'aquagym n'avait pas lieu dans le véritable petit bassin et pourquoi il fallait délimiter un petit bain dans le bassin sportif, puisqu'il y existe un petit bassin séparé. Il m'a répondu que le petit bassin séparé (où il n'y avait quasi personne) c'était pour les gens avec leurs enfants et que de toute façon, cette organisation ne dérange personne car je suis la seule à me plaindre.
Je lui ai montré les nageurs à ses pieds qui se doublaient n'importe comment (il faut dire qu'en plus du reste les couloirs ne sont pas larges à Pailleron) et il m'a répété la même chose : *si ça les dérangeaient ils se plaindraient,vous êtes la seule à vous plaindre, vous êtes donc la seule que ça dérange*.
Comme quoi, si on ne dit rien, faut pas compter sur les autres pour avoir de bonnes idées à notre place. Il existe dans des piscines du personnel qui a à coeur que les usagers nagent dans les meilleures conditions possibles, mais malheureusement pas partout.
  

Bonjour

je prend le post en cours

je pensais à un proposition pour les piscines:
- mettre des pancartes à l'entrée des douches indiquant qu'il faut se laver et se savonner AVANT d'entrer dans la piscine.Cela se fait dans les pays comme la Belgique, la Suisse et l'Allemagne car même si l'eau est chloré, je pense qu'il est normal d'être propre avant de nager dans un bassin public.
  

@Requindoux, c'est le cas à Keller, un panneau signé DASS. Mais honnêtement c'est très peu suivi.

Le pire c'est quand tu nages en clubs, il suffit de voir le sol sec entre les douches et la piscine pour comprendre que c'est une option.
  

Certes, mais il s'agit d'insister davantage que de mettre un panneau que personne ne regarde, au lieu par exemple d'avoir un vigile (propos supprimés), on pourrait avoir ce même vigile qui controlerait les gens pour qu'il se douche au savon.
Mais encore faudrait il avoir un vigile (propos supprimés) de manière à ce que l'on comprenne ce qu'il dise, ce qui n'est pas le cas dans les piscines que j'ai cité dans mon précédent méssage...
  

@requindoux ce genre de messages est peut-être autorisé ailleurs mais pas ici. Donc à la prochaine remarque dans ce genre je bloque votre profil.
  

Loin de moi de vouloir vous choquer.
Ma remarque était de bon sens et sans animosité aucune.
Je remarque juste que nager dans les piscines du Nord-est parisien ne sont pas du même confort que de nager dans les quartiers bourgeois parisiens et cela mériterait de le faire remarquer sinon, d'en évoquer les causes et les conséquences.
  

@ requindoux : Je crois que ce que veut dire Christophe, c'est que ce type de discussion n'est pas le but de ce forum...

Nous préférerions vous entendre sur la technique de nage, vos escapades dans les différentes piscines, etc...

Si vous voulez discuter de sujets moins 'politiquement corrects', il existe des associations, partis,... qui seraient ravis de connaitre votre avis...

Tout cela sous réserve des modérateurs...
  

Bonjour à tous,

Je suis inquiet, tous les horaires en nocturnes que nous avions avant l'été ne semble pas être reconduit à partir du 4 septembre.

Que ce soit CHÂTEAU-LANDON PARMENTIER VALEYRE / DRIGNY et j'en passe, aucune n'est ouverte après 18h !

Avez-vous des informations la dessus ? Un problème de mise à jour du site ?

Un grand merci d'avance pour vos réponses.
E
  

Je sens que c'est CHRISTOPHE qui s'y colle (a la modération), OLEUM doit être en vacances.


Bonnes vacances, OLEUM...
  

Pour le savonnage avant le bain, on devrait exclure ceux qui ne se lavent pas, ça devrait être annoncé en gros, et pourquoi pas à l'entrée des douches. Et indiquer que la sanction, c'est l'exclusion. inscrire ça à l'entrée de la pistoche, aussi, que les gens sachent à quoi s'attendre.

Quand on sait que les chloramines sont directement en relation avec le non lavage, et que la santé des personnels est liée à la présence des chloramines, je ne comprends pas pourquoi tout le monde s'en fiche...
  

Merci papillonista pour votre remarque.
J'avais un peu l'impression d'être tombé sur le forum des bisounours avec certains des retours de mes méssages.
En éffet, j'évoquais le réel besoin d'information de santé publique concernant le fait de se laver tous les jours et bien sur avant d'entrer dans une eau de piscine.
Ce qui est évident pour nous, ne l'est pas pour d'autres gens et cela devrait faire partie d'une éducation générale pour la santé publique.
  

Attention requindoux, Papillonista est aussi un bisounours !!! : Grosecret, de couleur rose, personne ne doit savoir qui elle est !
img:http://grosbisou.unblog.fr/files/2007...
Et il y a aussi Grosecret orange : Moby
img:http://nsm05.casimages.com/img/2011/0...

Signé Grosdodo img:http://nsm05.casimages.com/img/2011/0...
  

J'ai toujours trouvé ta photo marrante, NICONOCTURNE, en tous cas toi, on te reconnait...

Tu t'es photographié toi-même avec ton portable ?

Puisque c'est le topic des "mille propositions", je suggère qu'on mette cette photo en couverture du petit fascicule "Le savoir nager", qui deviendra bientôt indispensable vu l'affluence des piscines parisiennes...Plus indiqué que les tourniquets en tous cas...Succès du fascicule assuré, avec ta photo...Elle est marrante..;
  

pour le savonnage obligatoire sous les douches avant d'entrer dans le bassin, on a l'impression que la solution relève de la magie. Connaissant les douches rarement utilisées (même pour le simple rinçage !) des piscines d'île de france de ma jeunesse, quelle ne fut pas ma surprise, en arrivant à troyes, de constater que tout le monde (ou presque....n'exagérons rien non plus, mais quand même !) se savonnait copieusement avant d'entrer dans le bassin; habitude que je n'avais pas moi-même (me contentant du simple rinçage, ce qui était déjà énorme dans les piscines que je fréquentais auparavant....) et que j'ai tout de suite adoptée par simple mimétisme. c'est pourquoi je fais la proposition bisounoursienne suivante : faire se savonner jusqu'à s'user à grand renfort de gâchis d'eau (mais c'est pour la bonne cause ! notre santé !) et en traînant le plus possible dans les douches, le personnel de la piscine qu'on pourrait par ailleurs soulager de pénibles opérations de nettoyage en prônant comme je l'ai vu à troyes, mais je suis sûr que ça doit exister ailleurs, l'obligation d'enlever ses chaussures et chaussettes (pour éviter le boulochage entre autre !) dès l'entrée de la piscine en réservant un secteur pour la mise et remise de ces appendices. on peut même imaginer le bénévolat pour ce genre d'activité qui ne semble pas si ingrate que ça ! je crois me souvenir d'une enquête qui montrait que le taux de passage au lavabo après l'urinoir était de plus de 80% dans les sanitaires des autoroutes en présence de tiers et qu'il s'effondrait sous les 10% en l'absence d'autres personnes dans les mêmes lieux... on peut donc imaginer qu'il soit possible de jouer sur le même genre de corde pour "forcer" à l'hygiène les derniers rétifs qui ne résistent pas forcément aux règles auxquelles on aimerait les astreindre, mais se contentent de faire perdurer une habitude qu'ils ont toujours constatée.
  

J'ai pas bien compris ta proposition : Tu voudrais qu'il y ait en quelque sorte un planton, un préposé aux douches, qui regarderait si tout le monde se savonne ? Pourquoi pas ?
  

...et surtout qui se savonnerait : l'éducation par l'exemple en quelque sorte ! malgré mon grand âge je ne me parviens pas à décoller mon indécrottable couche de naïveté !
  

Un préposé aux douches, oui, ça peut créer de l'emploi, mais ce n'est pas très passionnant.
Plus sérieusement, il faudrait que les gens fassent plus gaffe.
Sinon, autre sujet, je suis allé à Butte aux cailles il n'y a pas longtemps, cette piscine est vraiment en très mauvais état Entre les patères qui se décrochent des murs, et les cassiers en ruine, je pense que cette piscine a vraiment besoin d'une remise en état. Je veux bien qu'elle soit monuement historique, mais je pense que les vestiaires pourris ne font pas monuements historique.
  

@ Roulalaf
Je prends connaissance comme toi des commentaires sur la Butte aux Cailles et parfois je me demande ce que je fais encore dans ce pays...
Quand tu vas visiter certains châteaux médiévaux ou renaissance (allez à Sully sur Loire, très beau château par exemple), on t'explique que certaines pièces sont vides tout simplement parce que des acheteurs japonais ont racheté le mobilier => donc le patrimoine national se fait la malle!
A côté de ça on prétend protéger le patrimoine en protégeant... la construction! SUPER!

Sauf que quand il faut faire des travaux (même percer un trou dans un mur j'imagine pour faire passer une simple évacuation d'eau usée) il faut demander les autorisations et solliciter la direction du patrimoine!!!! je schématise un peu, je ne suis pas architecte, mais si les travaux ne sont pas faits à la Butte alors que dans d'autres piscines on n'a pas attendu un tel état de crasse pour faire les travaux nécessaires, c'est qu'il y a une raison. En attendant La Butte reste ouverte et dans un état déplorable... Plus le temps passe, plus les travaux vont coûter cher.

Avant j'habitais Bordeaux. Et bien c'était pareil. Le centre-ville vers les Chartrons était bien bien crade avec beaucoup d'immeubles à l'abandon (sans possibilité de détruire ni de toucher aux poutres, car monument historique). Il a fallu l'arrivée du tramway et un vaste projet urbain de réhabilitation pour que tout le monde fasse ses travaux mais cette histoire ça a dû coûter bonbon.
  

@Rouletabille : en fait, je ne sais pas si c'est uniquement une question de patrimoine. Je m'explique : des piscines municipales classées monument historique ont été rénovées par le passé, c'est le cas nottament de la piscine Pailleron, qui a totalement été refaite (tout en maintenant le bassin principal de 33 mètres).
De plus, la piscine de la Butte n'a pas de vestiaires historiques, les douches comme le vestiaire datent des années 70. Les douches sont hors d'âge, et plus assez de pression, les toilettes sont infectes, et les vestiaires dans un état déplorable. Je crois que rien ne justifie de maintenir la piscine dans un tel état de décrépitude. Il faudrait mieux la fermer maintenant, casser l'ensemble des vestiaires pour en faire des plus modernes. Cette piscine, bien qu'elle fasse partie du patrimoine, doit être rénovée et mise en valeur. Elle pourrait plaire, elle a un bon bassin et 2 petits en extérieurs.
  

Bah moi je crois que si...
Conservation du patrimoine= tu peux pas faire les travaux comme tu le veux=>
Tu peux pas faire les travaux comme tu le veux= ça prend du temps d'avoir les autorisations, tous les artisans peuvent pas le faire et en plus ça coute plus cher.
Bon je ne suis pas dans le dossier, mais vu la fréquentation ça m'étonnerait qu'on ait privilégié une piscine au détriment d'une autre. Après difficile de comparer, Pailleron y avait peut-être moins de travaux à faire en plus c'est un complexe: y a salle de gym et squash à côté.
  

Désolé j'ai confondu Pailleron et Pontoise... Oups!
  

les nageurs qui subissent les odeurs et les mauvaises habitudes d'hygiène des autres barboteurs incultes doivent ils se soumettre à récupérer sur leurs corps, des verrues, furroncles et autres pustules malveillantss sous prétexte que cela coute trop cher de prévenir les gens de se laver avant d'entrer en piscine ( et d'ailleurs dans la vie quotidienne aussi...), doux Jésus, Mais où va ce monde de bisousnours!!!
  

Il y aurait un gisement d'emplois dans une meilleure utilisation du potentiel des piscines : par exemple aujourd'hui où plus de 65% des piscines étaient fermées (source RADIOKLABUR), ou ils étaient 40 par couloir à KELLER(RADIOBALSEN ou RADIO3R1C ou RADIOSNOOP, me rappelle pas), où j'ai pu constater moi-même (RADIOPAPILLON) qu'on était 25 par couloir à BAKER à 20h, jusqu'à ce que on nous mette dehors à 20h40 pour laisser la place à un cours d'aquabique avec rien que des demoiselles, bien sur, Ô phénomène ! ! ! , c'est à dire une piscine pour 15 personnes (je n'en ai vu que 11 )rapportant chacune 9eu à CARILIS...Et après, plus personne, la piscine ferme...
J'ai demandé son sentiment à quelqu'un du staff, si c'était pas absurde...la personne m'a répondu que le staff était fatigué, travaillait depuis plusieurs heures, et n'était pas pour une fermeture étendue...Bien sur, OK, d'accord, évidemment...Mais si on embauchait...Les premiers partiraient plus tôt, et une 2ème équipe prendrait le relais...
  

Créer des emplois semble être la quadrature du cercle ici en France actuellement..;
  

Je vais allégrement reprendre toutes les propositions :

Et parler aussi de ce qui ne semble pas être trés intéressant concernant le bon fonctionnement des piscines ici à Paris :

Embaucher un cabinet de consultants, payé trés cher, pour résoudre le problème de la grève des MNS à Paris démontre l'inaptitude des Décideurs en place à le résoudre, ce problème...

On dirait que chaque fois qu'il y a un petit écueil, ou alors un renseignement à obtenir, une synthèse à faire, on embauche à grands frais un consultant extérieur...Moi je croyais naivement que les gens dans les bureaux étaient justement là pour ça, pour réfléchir, faire des synthèses, élaborer des plans après avoir bossé le sujet...N'ont pas le temps, peut-être ? -)
Veulent pas déborder sur leur temps de loisir ?


Pareil quand ils font ces consultations des usagers qui durent une semaine, dans le hall des piscines...On se demande vraiment à quoi ça sert...Sinon à plébisciter la gestion déjà en place...En tous cas pour Roger Le Gall et Berlioux, personnellement, je ne me suis jamais rendu compte de la moindre amélioration qui aurait pu être apportée...Si cela concerne des choses comme le sèche-cheveux à mettre gratuit au lieu de payant, peut-être pas besoin de faire une consultation coûteuse pour ça ? la lecture du cahier à l'accueil étant suffisante...

Pourquoi embaucher encore à l'extérieur ,et payer cher pour ça, quand on n'arrive pas à résoudre un problème interne, et qui est, somme toutes, un problème d'argent...Puisque la Direction essaie de moins payer les MNS en leur donnant plus de travail, en quelque sorte, ce qui est le sujet de la grève...

Pareil pour les externalisées : La Direction ne peut pas assurer une gestion satisfaisante des externalisées, donc embauche un prestataire privé de manière à ce qu'au final, la gestion de l'équipement lui revienne moins cher...(ils appellent ça, si je me souviens bien, "partager les risques" )...C'est donc un problème d'argent qui manque...Qui manque parce qu'il est mis ailleurs, sans doute...
  

je me permets de dire tout cela à propos des consultants en tous genres, parce que les MNS sont trés amers là-dessus, et certes les MNS ne sont pas dans le secret des Dieux (peut-être y a t-il de trés bonnes raisons, soigneusement cachées, pour embaucher des consultants, etc...), mais le leit-motiv qui revient partout, quand on parle avec les MNS dans des piscines différentes, c'est le manque de rigueur (c'est un euphémisme)dans l'utilisation de l'argent, la gabegie, disent certains, alors qu'on veut les faire bosser plus pour moins d'argent, eux, et l'histoire des consultants est fréquemment mise en avant, ainsi que la sensation, pour les gens qui bossent en bas, qu'on embauche de plus en plus de cadres dans les hauteurs, de chefs et sous-chefs, de hiérarchie qui ne comprend rien aux problèmes de base, rien...Si l'on enlève le fait que dans toutes les corporations, chez tous les syndicats, il y a une part certaine de parti-pris, et de tendance à ne voir que son intérêt, IL RESTE QUAND MÊME UNE GROSSE PART DE REALITE DANS CE QUE LES MNS (et le personnel) reprochent à leur direction...

Et le plus confondant, pour moi qui suis extérieure à tout ça, mais qui adore me renseigner, sur tout et partout, et qui je pense, arrive à faire la part des choses, c'est que les mêmes choses sont dites , exactement les mêmes, EXACTEMENT, sur la hiérarchie et les embauches trés onéreuses de consultants, de cadres, dans UN AUTRE SECTEUR de cette VILLE...Les constatations sont LES MÊMES.

Alors...
  

Une des propositions pour améliorer le fonctionnement des piscines dans cette Ville est donc d'arrêter d'embaucher des cabinets de consultants et des cadres et de demander aux cadres en place de bosser plus et pour un salaire gelé, de supprimer quelques primes, si c'est possible, et d'avoir une obligation de résultats


Si c'est compatible avec le Droit du travail, bien sur...En tous cas d'arrêter l'inflation et de refocaliser sur la base, les gens qui bossent au quotidien.

Re-configuration : Moins de cadres, qui bossent plus, qui consultent la base, et plus d'ouvertures de piscines, des embauches de personnels pour cela...
  

@papillonista : quand on prend un consultant, au delà de ce que ça coûte, ce n'est pas pour faire avancer les choses mais 1) pour faire croire qu'on essaie de sortir de l'impasse où se trouve la négociation et qu'on fait vraiment quelque chose pour résoudre le problème 2) pour faire croire à la partie adverse qu'elle se trouve face à un interlocuteur impartial et neutre car pas directement impliqué dans le conflit 3) pour gagner du temps, le temps que le consultant fasse son boulot et ponde son rapport 4) pour faire valider, sous le sceau d'une soi-disante objectivité inattaquable du consultant, des décisions qui seront prises ensuite par l'administration qui pourra dire que ce n'est pas eux qui le disent, mais le consultant X.

Pour le reste, ta réflexion (je me permets de te tutoyer sans en avoir préalablement demandé l'autorisation) s'applique à l'ensemble de la France et pas seulement à la fonction publique : la déconnexion d'une élite par rapport à la réalité quotidienne que se coltine le commun des mortels (usagers et véritables travailleurs, qui ne sont pas forcément des penseurs et des théoriciens, mais qui par leur expérience et leur vécu ont plus de choses à dire sur un problème et de solutions viables à proposer que des décideurs déconnectés de la vraie vie). Il existe effectivement une espèce de snobisme intellectuel pour considérer que la base, nécessairement populaire et inculte, n'a pas son mot à dire ou de propositions intéressantes à formuler.
  

Ca fait longtemps que je pense qu'on est d'accord sur l'essentiel, UNIDENTIFIEDSO
  

Proposition :

Réorganisation totale,

Toutes les leçons et les aquatrucs seront données dans les bassins écoles, et si c'est pas possible, faire basculer le plus possible des activités aquatrucs et leçons dans les bassins écoles.Il arrive souvent que les bassins écoles soient fermés alors que les piscines sont ouvertes et envahies.

Et comme dit Christophe, taillons dans les horaires des clubs inutiles ou trés peu remplis, ou qui ne viennent pas.

Souvent les clubs ne viennent pas pendant les vacances scolaires, il y a là quelque chose à mettre en place aussi.
  

Proposition : faire embaucher un consultant par Christophe pour savoir si UnidentifiedSO a le droit de tutoyer pap'.
  

avatar de lhumain
Lhumain
> 4 ans
Je vois que vous ne connaissez pas le fonctionnement intégral des piscines de Paris!!
En quoi une personne faisant de la natation serait elle prioritaire à une personne faisant de l'aquagym où autre cours collectifs??
  

Bonjour cher Lhumain, je me demande si je te connais


Une personne faisant de la natation est-elle prioritaire ou pas sur une personne faisant de l'aquagym, ou de l'aquabike, ou de l'aquajogging, de l'aquaboxing, ou de l'aqua autre chose ?

En tant que nageuse , je pense qu'une ou un nageur doit être prioritaire...Je pense que la natation ne peut se faire que dans l'eau, alors que le vélo, le jogging, le boxing, la gym, et tout ce qu'on pourra inventer d'autre à l'infini, peut se faire avantageusement sur la terre ferme...Si on ne met pas un coup d'arrêt à toutes les choses qui peuvent se faire dans l'eau aussi bien que sur la terre ferme, pourquoi alors continuer à proposer de la natation ? On n'a qu'à supprimer la natation..;

Les piscines sont déjà pas mal envahies par les aquatrucs et aussi le barbotage loisir, les jeux des enfants (qui s'amusent avec rien, du moment qu'ils sont dans l'eau)...Nous, enfin ceux qui veulent nager, on dit qu'on devrait réfléchir en haut lieu, parce que la place n'est pas extensible dans les piscines...Donc on conseille de favoriser, dans les piscines, le seul truc qu'on ne peut pas faire SANS L'EAU...

Maintenant si le problème est que les MNS se fichent royalement de la possibilité pour les usagers de NAGER TOUT SIMPLEMENT, ET NE PENSENT QU'A CE QUE DES ACTIVITES D'AQUAMACHIN PEUVENT LEUR RAPPORTER, alors moi je ne vais plus défendre le beefsteak des MNS et leur lutte contre les Décideurs...il y a un moment où il faut aussi regarder l'intérêt de tous...

Il est certain que des piscines entièrement consacrées aux aquatrucs avec rémunérations pour les MNS en proportion, c'est plus avantageux pour ces derniers, financièrement parlant...

Comme il en faut pour tout le monde, on propose que les piscines soient réservées à la natation (c'est déjà pas mal envahi par les scolaires, les gosses aux heures où ils n'ont pas classe, et les barboteurs, laissez-nous 3 lignes, please) et les bassins écoles, ou toute autre
solution avec ouvertures étendues, pour les aquatrucs, sans oublier les aquamachins, les aquabidules et les leçons particulières, pourquoi pas ? Vous verriez un inconvénient à vous déplacer de quelques centaines de mètres, pour donner ces leçons ? des bassins école il y en a partout.
  

Autre proposition :

Une piscine ouvre à 17h : Bien avant il y a la queue pour les tickets : Pas moins de 4 personnes à l'accueil, + la caissiere...Tout le monde attend, personne ne fait rien, ne serait-il pas plus intelligent, par exemple, de commencer à délivrer les tickets, en précisant aux gens qu'ils ne peuvent entrer qu'à 17h ? De cette façon on gagnerait du temps, je ne pense pas que les caissières y verraient un inconvénient, ce n'est pas comme si elles arrivaient pile à 17h...la plupart du temps elles sont déjà là à attendre, assises...
  

avatar de lhumain
Lhumain
> 4 ans
J'ai été nager dans une piscine avec deux bassins: un de 25m et un de 12.5m en inox. cette piscine vous dis peut être quelque chose. Elle est dans le 20ème.

J'ai regardé le planning d'activité et je trouve que les espaces sont bien partagés.
Sur 44h d'ouverture public par semaine j'ai compté 9 aquagym par semaine. les cours durent en gros 45min. allez on arrondit à 1h. ce qui fait 9h d'aquagym par semaine.

44-9= 35h de libre pour nager..... Peut être devriez vous changer d'établissement pour nager....
On constate également que les MNS ont fait une bonne répartition des activités.

Pour répondre à papillonista: Les activités liées à l'eau comme l'aquagym n'ont rien à voir avec les activités terrestre. Ensuite tu parles d'aquabiking d'aquabidule..... ces cours ne sont pas dispensés dans les piscines mairie de paris.

Je constate ici que le nageur parisien est bien égoïste sur sa pratique et qu'il se fiche pas mal des problèmes de "santé publique" que les activités liées à l'eau peuvent résoudre.

N'est il pas possible de cohabiter???? En tout cas j'irai exclusivement dans cette
piscine du 20ème car les uns cohabitent avec les autres. POINT COMMUN le plaisir d'être dans l'eau!
  

@klabur : mouais, je suis un peu "old school" (environnement professionnel oblige) et préfère demander l'autorisation de tutoyer.

@papillonista: moi je suis plutôt d'accord avec le fait que les piscines parisiennes soient en priorité consacrées à la natation en tant que sport, d'autant plus que la fréquentation ne fait qu'augmenter. Et je ne pense pas que ce soit dû au fait que tout le monde s'est soudainement mis à apprendre à nager, mais parce qu'il y a une politique de santé publique qui incite les gens à se bouger les fesses. La natation, avec la marche, étant réputée être le « meilleur » des sports, tout le monde se rue là-dessus, d’autant plus qu’il y a beaucoup de piscines à Paris, que l’équipement n’est pas cher et qu’on n’a pas vraiment besoin de savoir nager (voir le nombre de méduses rencontrées dans les lignes). Après est-ce que la pratique d’activités aquatiques telles que l’aquagym et autres est vraiment bonne pour la santé et a un impact sur la musculature, ça reste à vérifier. Si la situation reste en l’état (pas de véritable augmentation du nombre d’heures d’ouverture au public, multiplication des activités aquatiques en tous genres), ça va devenir infernal pour ceux qui veulent vraiment nager. Il faudrait que quelqu’un admette un jour que les bassins ne sont pas extensibles à l’infini et que l’on ne peut plus accueillir tous les publics pour toutes sortes d’activités.

@lhumain : tant mieux pour vous si vous avez trouvé la piscine de vos rêves qui vous permet de pratiquer la natation à votre niveau et où vous n’êtes pas trop gêné par les activités diverses et variées qui y sont organisées. Mais ce qui est vrai pour une piscine ne l’est pas forcément pour l’autre. D’ailleurs dans l’exemple que vous donnez, il s’agit d’un établissement avec un petit bassin supplémentaire qui permet d’accueillir les barboteurs, les enfants et éventuellement les activités aquagym, ce qui allège d’autant la fréquentation du bassin de 25 m. Malheureusement beaucoup de piscines parisiennes n’ont pas cette configuration. Faut-il dans des piscines de petite taille (il y a une majorité de bassins de 25 mètres à Paris) mobiliser l’équivalent de 2 à 3 lignes de nage pour faire de l’aquagym ? Et je ne crois pas que l’activité principale (et la formation initiale) d’un maître nageur soit de donner des leçons d’aquagym.
  

A tous ceux et celles qui pensent que c'est agréable de nager à Paris dans les conditions actuelles d'occupation des bassins lesquels accueillent des nageurs de niveaux très disparates, certains MNS reconnaissent eux-mêmes qu'ils ne voudraient pas nager dans ces conditions, déjà parce que c'est dangereux. Eux ils nagent soit avant l'ouverture, soit après la fermeture quand ils le peuvent. Le ressenti de certains nageurs n'est donc pas une réaction d'intolérance vis à vis des barboteurs et adeptes d'activités aquatiques étrangères à la natation en tant que sport, mais bien un ras-le-bol par rapport à une situation devenue intenable si on veut vraiment nager dans des conditions normales
  

avatar de lhumain
Lhumain
> 4 ans
Donc il faut plus de moyen:
1: embaucher du personnel pour augmenter le volume horaire.
2: construire de nouveaux équipements sportifs avec à chaque fois deux bassin dont un réservé pour la natation, l'autre pour le barbotage, les gamins et les activités.

Pas sur que ça soit la tendance surtout en ce moment et la politique de la ville à faire des économies sur ses petits fonctionnaires.
Pourtant Paris à les moyens!!
  

On est bien d'accord Lhumain.
Les nageurs n'ont rien contre l'aquagym quand elle a lieu dans les bassins annexes.
Le problème c'est que c'est une activité qui idéalement occupe un espace à peu près carré, ce qui cohabite très mal avec la natation qui exige des couloirs longs et étroits. Résultat dans la plupart des cas : un gâchis d'espace. Ex : à Valeyre le midi, l'aquagym occupe 2 lignes sur 5, 40% de l'espace, mais n'en utilise réellement que la moitié dans le meilleur des cas alors que c'est la guerre dans les 3 autres lignes ... 20% de la surface inoccupée en période de pointe !
Les bassins-écoles par contre sont tout à fait adaptés à cette activité et sont largement sous-utilisés ...
  

Ou arrêter de faire croire et de faire subir aux gens un état de fait qui est courant dans les services publics : toujours plus de missions (accueil des scolaires, des nageurs, mise en oeuvre d'une politique de santé publique, développement des activités aquatiques de type aquagym, accueil des associations sportives, etc.) et d'usagers à servir sans par ailleurs mettre en adéquation les effectifs et les installations.
  

Ben, LHUMAIN, je pense que KLABUR et UNIDENTIFIED SO ont bien résumé le problème.

D'après ce que j'ai compris, la Ville veut encore développer les activités diverses, puisque c'est de cela qu'il est question aussi avec la grève des MNS, cela fera dont ENCORE moins de place dans les piscines si on garde les clubs actuels et les scolaires...

LHUMAIN : Les activités aquabike, etc...Ne sont pas pratiquées dans les piscines en régie, où il n'y a que l'aquagym, certes, mais d'une part il y a trés peu de piscines en régie ouvertes aux horaires après 17h, ou tout bonnement après 13h30, ce qui fait que l'on se reporte sur les externalisées, où, là, il y a les aquatrucs + les entrainements des clubs résidents, etc...

De plus les piscines en régie accueillent aussi les cours particuliers (quasi en continu le dimanche, par exemple, et hop, 1 ligne bloquée du début à la fin, pour des piscines de 5 couloirs ça fait quand même 20% de surface en moins), mais aussi les cours collectifs pour enfants les mercredis et samedis après midis, aux heures d'ouverture public...

Et, comme je l'ai constaté hier à Saint Germain, un couloir réservé pour les pompiers pendant le public...Ailleurs c'est pour la Police, ou pour un centre aéré, ou alors, comme à Hermant le lundi, durant 1h1/2 un couloir pour une confédération de CES ayant des élèves ne sachant pas nager, et le problème à HERMANT où quand même il y a de la place, c'est que quand ils sont là, comme il n'y a pas de brise-vagues, ça perturbe aussi la ligne d'à coté (on ne peut pas nager)...Et là on nous annonce qu'on veut encore mettre plus d'activités...C'est de la folie pure.

Plusieurs piscines sont en passe de fermer, HERMANT, LA BUTTE AUX CAILLES, LE GALL aussi, mais plus tard, etc...Les activités des clubs vont se déporter sur d'autres piscines.

Où va aller un club comme les Mouettes, à la fermeture ? Sur Nakache, Pailleron, etc...,
  

LHUMAIN :

Oui, les solutions sont d'embaucher et construire (ou aménager) d'une autre manière, et pour cela il faut des sous, et on est d'accord qu'il y a des sous à Paris, il faut donc en mettre plus là où il y a besoin et moins là où c'est moins indispensable.

le problème étant qu'ils ne comprennent visiblement pas cela, et le problème pour nous étant comment peut-on le leur faire comprendre.

C'est à ce niveau là que se situe le problème, pour moi, qu'est-ce que les Décideurs ont dans le cerveau, et pourquoi adoptent-ils cette politique de gestion selon moi inadaptée (même si parfois de bonnes choses sont faites par ailleurs)..;

Il y a certainement un petit rouage quelque part sur lequel appuyer et qui va faire basculer...
  

avatar de nageurnordik
nageurnordik
> 4 ans
Pourquoi pas faire un résumé des propositions et de les soumettre sur ce site à un sondage.
Ensuite on pourrait questionner les mairies lors des bilans des maires des arrondissement. Effectivement il y a les conseils publiques et aussi ces bilans annuels qui permettent à rentrer directement en contact avec l'administration. En général ils sont assez ouvert.
Après c'est simplement un équilibrage des intérêts des différentes groupes.

Une proposition que j'ai vu ailleurs: deux couloirs pour nageurs ou il y a clairment indiquer: Nageurs 1000 à 1500m h et Nageurs > 1500M h. Cela permets de séparer les sportifs de plus acharnés.
Si non le mieux c'est de se parler poliment entre adultes. Ce n'est pas toujours facile, mais mieux dire gentillement à une baleine qui bloque le couloir des nageurs que s'énerver tout seul.
  

NageurNordik : la situation est telle maintenant que dans la plupart des piscines il y a seulement 2 couloirs pour nager, quand il y en a...Il y a des gens qui font plutôt 500m à l'heure et d'autres qui aimeraient bien faire plus, juste faire plus...Quant à ceux qui font ne serait-ce que 1500 à l'heure, il vaut mieux qu'ils aillent ailleurs, en général...Et puis, tu sais, les gens ne sont pas conscients de ce qu'ils font, comme vitesse...Ils ne comptent même pas leur kilométrage...
  

@nageurnordik: tu viens certainement d'un pays plus civilisé où l'on se respecte et où l'on peut dire ou faire comprendre aux gens qu'ils gênent les autres. Moi personnellement je n'ai jamais osé le faire parce que je sais que je vais me faire incendier si j'ai le malheur de faire une remarque qui pourrait être mal prise (et les égos sont surdimensionnés dans les bassins et pas forcément à juste raison). D'ailleurs un MNS ne s'y risquerait même pas, car il sait qu'il va se faire hurler dessus aussi par l'usager. C'est pour cette raison que parfois ils ne sont pas très dogmatiques sur le respect de l'organisation des lignes de nage parce que les gens leur crient dessus et de toute façon continuent à nager comme ils veulent là où ils veulent.

Sincèrement je ne vois pas, après s'être fait dépasser un millier de fois par les autres, un nageur lent ne se rend pas compte de lui-même qu'il gêne. Moi ce qui me semble logique et que je fais dans une piscine c'est d'aller dans la ligne de nage la plus adaptée à ce que je veux faire et là ce n'est pas nécessairement le nombre de nageurs présents dans la ligne qui est déterminant, mais comment ils nagent (vite ou lentement). Quand je fais des longueurs en jambes (je ne suis pas très rapide), je vais dans une ligne où le rythme me semble plus lent et où je gênerai moins. Mais le nageur lent ne se pose quasiment jamais le problème dans ce sens, c'est à dire par rapport à sa vitesse : il va souvent dans la ligne où il y a le moins de nageurs, même s'il s'agit de forcenés qui alignent les longueurs comme des damnés.
  

avatar de lhumain
Lhumain
> 4 ans
Je connais des structures en province ou public et scolaire cohabite. bon c'est sur c'est pas une petite piscine!! bassin de nage de 25m x 26m un bassin d'apprentissage de 25mx10m et une partie avec des bassins ludiques.


les bassins parisiens actuels ne répondent plus à la demande du jour avec la cohabitation des différents types de besoins.

Les bassins écoles sont déjà occupés par les scolaires de 8h30 à 12h et de 14h à 16h30.
Le midi les associations ont la main mise et le soir c'est pareil jusqu'à 22h pour certains bassins écoles.

Une rénovation et extension de la surface de bassin doit être effectuer en tenant compte des besoins. Transformer les bassins écoles en véritable bassin.
  

Il n'y a pas que les bassins qui doivent être repensés, les mentalités aussi...

A force de vouloir que les gens s'éduquent tout seuls, et il ne faut surtout pas leur faire des remarques, les brimer ou les "stigmatiser", il y a pas mal de foutoir...J'ai un coté super rétrograde qui voudrait que si quelqu'un fait quelque chose qui ne va pas, il y ait devant lui quelqu'un pour le reprendre : Un type jette un papier par terre ? Amende illico, un autre roule sur le trottoir ? (en vélo, pardon KLABUR), amende majorée, et non pas rien du tout ou une petite remarque dans le meilleur des cas...Les gens arrivent sur le bassin sans s'être douchés ? Retour à la douche...Ils ne veulent pas ? Exclusion de l'établissement...2 mecs font les imbéciles dans un couloir de natation ? Intervention du MNS vers le portnawak...(J'ai vu ça plusieurs fois de suite à Hermant, toujours les 2 mêmes gars, et pas des ados en plus, la dernière fois je leur ai carrément g...dessus (une voix caverneuse est sortie d'on ne sait où de moi), ils ont filé...
  

D'un autre côté, Pap, j'ai pas envie de vivre dans une société super-fliquée.

Malgré le fait que mardi soir je suis allé dans la zone nawak pour des exercices de glisse assez lents et que je croise en face 4 nageurs de front et bien alignés qui ne m'ont pas laissés passer.
Malgré le fait qu'en rentrant en scooter, suite à un coup de klaxon rageur dû à une queue de poisson, le brave automobiliste impliqué m'a gratifié de son majeur.
Malgré le fait qu'en marchant sur le trottoir, j'ai constaté qu'il devait être trop fatiguant de mettre ses déchets dans les poubelles de la ville de Paris, donc, autant les laisser par terre, juste à côté.
Malgré le fait que sur le trottoir, une pratiquante de vélib d'un âge établi a bousculé mon sac de sport sans se retourner......

Heureusement, j'ai croisé une très jolie fille souriante un peu plus loin, et une personne de mon immeuble m'a souhaité une bonne soirée.

Je comprends , hélas, les gens qui n'ont plus envie de faire des remarques, quitte à se mettre en danger ou par lassitude, devant l'incivisme de certains quidams.
  

Moi je pense qu'une tolérance trés réduite sur ces conduites qui empoisonnent et compliquent la vie quotidienne de tous, et peuvent la rendre bêtement dangereuse, permettrait justement de développer la liberté, l'aisance et le bien-être, la créativité de chacun...(je ne suis pas en train de parler d'un ordre moral)...

Une proposition concernant la piscine Montparnasse : Pourquoi le nocturne jusqu'à 22h a-t-il été supprimé ? Par économie ? Au profit d'un club qui visiblement n'a pas énormément de monde ( 3 ou 4 personnes dans l'eau, hier)...Il faudrait le rétablir, et jusqu'à 23h, il y aurait du monde...
  

Je suis plutôt du même avis que papillonista, d'autant plus que je suis assez nouvellement arrivée à Paris et dans les piscines parisiennes (depuis 6 ans en fait) en provenance de l'étranger et que je suis toujours surprise de l'incivilité et de la brutalité des nageurs (mais c'est aussi valable dans bon nombre d'espaces publics). L'usager semble incapable d'auto-discipline pour partager harmonieusement avec les autres l'espace public. Pour que chacun puisse profiter de l'espace public, il faut parfois lui faire de la place et pour ce faire rogner un peu sur sa propre liberté et savoir s'adapter aux circonstances.

La mentalité, à mon humble avis, c'est qu'ici personne ne souhaite imposer de règles un peu contraignantes parce que tout le monde pense qu'un jour il sera amené à les contourner pour son propre profit. Deuxièmement les gens semblent faire une confusion sur la notion d'espace public et ne voient cela que comme un espace qui appartient en intégralité à chacun et où on peut faire ce que l'on veut sans se soucier des autres, même si par là-même on en arrive à restreindre la possibilité pour les autres de profiter de cet espace public. En gros tout pour moi et rien pour les autres. Comme beaucoup de gens partagent cette vision des choses, on en arrive assez facilement au chaos que l'on connaît dans les piscines. Je crois que c'est assez culturel, sachant qu'un habitant de notre beau pays qui va nager dans une piscine allemande ou canadienne a très vite fait de comprendre qu'il doit se plier aux règles qui lui sont imposées (ce n'est donc pas génétique ni sans espoir, mais une question plutôt d'environnement).

Les nageurs étant souvent dans l'incapacité de s'auto-discipliner pour le bien des autres, la seule solution est malheureusement d'imposer dans les piscines des règles un peu plus strictes que les MNS seraient chargés de faire respecter. I have a dream....
  

Quand j'ai eu un problème avec l'énergumène qui sévissait à Berlioux, j'ai rencontré une dame qui avait le même problème que moi, elle avait demandé à certain(s) (e) MNS de faire quelque chose, ils n'ont rien fait. peut-être parce qu'ils pensaient que ça ne servirait à rien. Moi-même je me suis adressée à un (e) MNS, qui m'a clairement dit qu'il ne voulait rien faire, qu'il n'était pas là pour faire la police.

Le résultat c'est qu'on se faisait régulièrement embêter, et de manière assez stressante pour nous (le gars était tout le temps là), par cet énergumène...Elle et moi avions la même réaction, on appréhendait de nager aux heures où le type était présent...Elle était terrorisée, le mot n'est pas trop fort, car elle ne nage pas bien, et évitait l'endroit où il était,et moi je ne voulais pas renoncer à nager.J'ai fini par faire une lettre à la direction, bien détaillée, avec les faits et les dates, que j'avais relevées, une lettre calme et courtoise, et j'étais disposée à aller aussi loin qu'il le faudrait pour qu'enfin je puisse nager sans appréhension.

Bien m'en a pris, car la réaction de la Direction a été immédiate. des MNS se sont installés durant le temps où cet énergumène se mettait à l'eau(1/2h, la dernière 1/2 heure en général), juste au dessus du couloir où il était, et moi aussi(précis comme une partition de musique, le gars, mais beaucoup moins enchanteur...
, et le résultat, c'est que : Plus un seul coup de sa part, ni à moi ni à d'autres...

Ils ont fait cela 3 ou 4 fois, et après la piscine a fermé...je connaitrai donc la suite quand elle réouvrira...

Ce que je veux dire c'est que à partir du moment où la tendance (le gars qui embête qui il veut et personne ne lui dit rien, par lassitude ou désintérêt, on m'avait même conseillé de ne pas nager aux mêmes heures ou dans le même couloir, mais c'était difficile, la situation étant ce qu'elle était à Berlioux, on n'a pas vraiment le choix), à partir du moment où la tendance s'est inversée, c'est-à-dire qu'on a fait savoir au gars que ses agissements ne passaient pas, alors la situation s'est améliorée...

Il suffit de mettre des barrières à certaines choses inacceptables dès l'entrée, pour qu'un boulevard de liberté s'épanouisse...
  

Oui mais quelle bataille avant et quelle perte de temps!! Ce ne devrait pas être aux victimes de ce type de comportement dangereux de faire valoir leur droit légitime à nager dans des conditions correctes.
  

Dommage que les conditions correctes deviennent dans ce moment, un véritable luxe...étonant, vu que théoriquement on vit dans un pays du bienêtre et du confort et "civilisé".
Et je sens que par pure habitude, et puisque ça est devenue normale, l'agréssion verbale et parfois physique nous laisse indifférent...et ce sont des comportements adoptés de façon inconsciente et donc personne remarque ça ou essaie de denoncer .
Et parfois si on s'exclame on peut être mal vus !

Le monde à l'inverse !

Commencer par une gestion efficace des ressources existantes et puis viser si possible une augmentation des ressources, je crois que ça serait plus coherent avec le moment qu'on vit.

On dit en espagnol que tout se transmet/passe excepte la beauté....
  

Eh bien Gemma, UnidentifiedSO, présentons-nous aux élections...Nous ferons une liste exclusivement féminine et branchée natation...
  

Vous aurez déjà ma voix !
  

Ah oui? la Butte aux cailles va fermer? Faut dire qu'elle est dans un état particulièrement pitoyabe cette piscine.
Je pense qu'il faudrait des piscines ouvertes plus tard le soir (les gens bossent dans la journée) et remettre au moins des lignes par vitesse. Moi ça va, je vais soit à Keller, soit à Chateau Landon (surtout à Chateau landon en ce moment, elle est plus près de chez moi). Par contre, il faudrait remplacer tous les casiers à pièce par des casiers à code.
  

avatar de pigeonnageur
PigeonNageur
> 4 ans
Comme dit sur le topic concernant la propreté à Keller, il faudrait installer un pédiluve à l'entrée des vestiaires, pas seulement à l'entrée des bassins. De cette façon tout le monde serait obligé de se déchausser avant d'entrer dans les vestiaires, ce qui les laisserait un peu plus propres.

Une autre idée : pour inciter les gens à se doucher avant d'entrer dans l'eau, il faudrait mettre en place des distributeurs de savon (comme dans les toilettes) dans les douches. Je ne pense pas que l'investissement soit énorme et si ça permet d'avoir ne serait-ce que 30% de nageurs propres dans l'eau, ce serait pas mal. Comme ça, ceux qui ont oublié leur gel douche, ou ceux qui sont prêts à payer 3€ une entrée mais qui trouvent trop cher de dépenser quelques centimes de savon pour être propre dans l'eau n'auront plus aucune excuse.
  

Bonjour,

En faisant une recherche d'infos sur le site de la mairie de Paris, je viens de tomber sur un document qui s'appelle :
RAPPORT DEFINITIF SUR L’OUVERTURE DES PISCINES EN NOCTURNE

Vu les discussions et pétitions qui circulent sur le site, ce document pourra en intéresser certains.
www.paris.fr/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=104656
  

@caloub et aux autres : j'ai déjà lu ce rapport d'audit de l'inspection générale de la ville de Paris et il est très intéressant car il ne s'arrête pas qu'à la problématique des nocturnes. Il donne aussi beaucoup d'informations sur le fonctionnement des piscines et la politique d'ouverture au public. On y retrouve beaucoup de thèmes traités ici et là dans différents forums et ça permet de remettre quelques fausses idées à leur place. Malheureusement dans tous ces rapports d'audit on ignore ce qu'il est advenu des recommandations. Il y en avait une très intéressante sur la possibilité pour les piscines, à partir du système d'édition des tickets d'entrée, de pouvoir fournir à l'usager des indications sur la fréquentation par tranche horaire.
  

J'ai parcouru les 70 premières pages...Il y a de temps à autres quelque chose d'intéressant, on se dit "bien vu", mais pour le reste je préfère ne pas dire ce que j'en pense, ce serait un coup à me faire modérer rapidement.

A noter que pas une fois (mais il me reste les 9 dernières pages à parcourir) le(s) rédacteur(s) ne s'interroge(nt) sur le plaisir qu'il y a à nager dans une piscine NON BONDEE, c'est-à-dire pour eux sous-fréquentée...(donc le créneau non bondé est dans le collimateur de la suppression)


Un truc marrant : C'est fait en 2009, mais déjà l'existence des réseaux sociaux consacrés à la natation sur internet, leur apparait comme une menace dans le sens que l'information à propos des créneaux d'ouverture des piscines de la Ville (sur internet) leur apparait moins performante que celle des réseaux sociaux ( Sites : L'ANAGE, AQUALIKE, et NAGEURS.COM !!! ) La recommandation est de se rapprocher de ces sites...La communication, on vous dit, tout est dans la communication..;


UnidentifiedSO : "On ignore ce qu'il est advenu des recommandations" : J'ai noté 2 ou 3 trucs déjà en place, qui n'étaient pas là en 2009, et qui constituent pour moi le contraire d'améliorations, mais le gros du projet, qui est de mettre des animations partout, est en train de se mettre en place, lentement mais surement, j'en veux pour preuve la grève des MNS qui, justement, ont compris que la Ville allait mettre des animations supplémentaires en place, sans qu'on les rétribue, ou trés peu pour ce travail supplémentaire.
  

La mairie de Paris vient de mettre en ligne une enquete pour améliorer la qualité des piscines parisiennes. Pour ceux et celles qui n'ont pas encore perdu tout espoir :
http://www.paris.fr/accueil/sport/enq...
  

2 questions seulement sur l'organisation des piscines :

- êtes vous satisfais des horaires ?
- A quel moment faudrait-il retirer les lignes d'eau ?

Plein de questions sur la propreté des toilettes, la qualité de l'accueil, la sécurité dans les vestiaires, les "activités" ... j'en passe et des meilleures.

Clairement la cible de l'enquète c'est le quidam qui aimerait bien venir s'amuser deux ou trois fois par an à la piscine.

Désolant.
  

Ce rapport est très rigolo puisqu'arrivé à la moitié, l'auteur avoue que l'extension des horaires en nocturne, il n'en a rien à f** (c'est pourtant l'objet du rapport) et décide de parler d'autre chose, à savoir comment rameuter les foules avec des animations lucratives. Il propose pour ce faire de distribuer des prospectus en couleur parce que le noir et blanc ça le fait pas. J'exagère à peine.

Au passage le rapport dévoile quelques infos intéressantes, presque malgré lui:

1/ Les nocturnes ça ne coute rien, les recettes couvrent les couts en personnel.
2/ La piscine Nakache, avec 33 agents, est celle qui consomme le plus de personnel de toutes les piscines en régie de Paris. Je le pressentais, maintenant c'est officiel.
3/ Le taux d'absentéisme des agents des piscines est de 13,7%. Est-ce beaucoup ou pas par rapport aux fonctionnaires territoriaux ? Le rapport n'en dit rien mais j'aimerais bien savoir.
4/ Si une piscine (imaginaire) ouvrait au public de 7H à 8H puis de 20H à 22H, il faudrait payer le caissier de 7H à 22H, soit 15 heures.
  

Martin,

Le taux d'absentéisme dans les piscines (en fait 13,3% et non 13,7%) retenu par ce rapport est difficilement comparable à ceux de la fonction publique territoriale en générale :

- Il ne s'agit pas ici d'un indicateur mais de l'éventuelle valeur d'une variable budgétaire en 2005

- L'absentéisme dans la fonction publique varie très fortement, notamment mais pas seulement, avec la catégorie de personnels (A, B ou C), les agents de catégorie C comptant globalement trois fois plus de jours d'absence que ceux de catégorie A ; or, à ma connaissance (et je veux bien être contredit sur ce point), il n'y a quasiment pas de catégorie A dans les piscines à Paris (environ 60% de cat. C pour 40% de cat. B)

- À la mairie de Paris, ce n'est pas la DJS la plus touchée par l'absentéisme (dans une moyenne basse), mais les directions de la Propreté et de la Petite Enfance

- enfin, il y a pinaillage entre la Cour des Comptes et la Mairie de Paris autour de ce taux, notamment pour son mode de calcul, mais le rapport social 2012 retient le chiffre global de 10,87% pour l’ensemble de la Ville (en diminution), sous la moyenne généralement constatée dans la fonction publique sur des critères équivalents.

J'en déduit (perso à vue de nez) que le taux d'absentéisme dans les piscines à Paris ne doit pas être si alarmant au regard de la situation générale.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant