Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 4 septembre 2016
posté par Marion94 à 23:15

natation et handicap: besoin de conseils!

vu 1041 fois, followers=9
Bonjour,

J'ai un pb de santé qui me provoque des douleurs neuro dans les bras surtout + douleurs muscu et parfois articulaires. Bon c'est très chiant mais le petit plus c'est qu'à part un de mes bras, les douleurs augmentent avec l'exercice mais cette "augmentation" ne s'installe pas dans la durée (jusqu'à maintenant en tout cas).
Je veux faire un peu de sport et le mieux me semble la natation. Je sais (un peu) nager.
Pour garder la forme et me tonifier un peu (sans pour autant vouloir être"musclée" je me suis dit que:
- j'irai à la piscine 2 fois par semaine.
- que je ferai des longueurs en brasse (seule nage que je maitrise je pense)
- que je ferai des longueurs qu'avec les jambes à l'aide d'une planche pour reposer mon bras pourri entre les longueurs.

Mais combien? Et ça semble cohérent? J'ai un peu moins de trente ans, 165 cm et 57 kg.

Merci d'avance!

12 commentaires

  

Salut,
tant que ça ne t'es pas contre indiqué par un vrai avis médical, vas y au contraire mais si tu veux t'assurer de ne pas faire les choses à l'envers prends des cours avec un bon maitre nageur qui prendra en compte ta difficulté et te permettra de travailler les meilleurs gestes possible voire des éducatifs pour soulager cela.
En tout cas bonne nage... nager c'est bien, bien nager c'est mieux.
  

@Marion94 : D'abord je dois dire que la description de tes symptômes est un peu énigmatique pour moi : "douleur neuro" = douleur nerveuse, psychosomatique ?
- Cette parenthèse refermée, tu as raison : la natation est le sport idéal pour améliorer sa santé/se sentir mieux physiquement. Le fait d'évoluer dans l'eau aide à prendre conscience de son corps, ce qui n'est pas forcément évident pour tout le monde (surtout pour les femmes, qui sont moins "physiques" que les hommes en général).

- Comme certains le font remarquer sur ce forum, nager est un truc assez basique qui commence par savoir flotter, qui implique le relâchement dans l'eau. Il ne faut pas se précipiter, et à apprendre d'abord à nager lentement.

- Deux séances régulières par semaine, c'est très bien pour un début.

- La brasse est loin d'être la nage la plus simple, et elle est très rarement "maîtrisée" ; je nage depuis plus de dix ans à Paris, suis moi-même un piètre brasseur, et je croise très rarement de bons brasseurs.
  

Bonjour,

Dans la famille, j'ai une proche qui est non-voyante. Bien sure, elle ne va pas à la piscine car elle n'arrive pas suivre les couloirs toute seule. Est-ce que vous avez déjà vu des "trucs" (matos, position...) qui pourrait l'orienter avec un guide qui nagerait devant/derrière/sur le coté ? de mon coté, j'aimerais tester cela avec elle en piscine et puis l'emmener un peu en eau libre... dites moi vos avis positifs
  

Marion, je pense que les médecins sont les mieux placés pour te dire ce qui est adapté et recommandé mais ca vaut le coup de tenter! Yoga et pilate sont pas mal aussi, et un bon prof s'adaptera à tes contraintes.
j'ai aussi une maladie qui provoquait des douleurs musculaires avant d'être en rémission; le hammam me soulageait beaucoup, pour info (mais on n'est plus dans la catégorie sport)
  

Merci pour vos réponse.

Pour répondre, les douleurs neuros sont des douleurs induites pas des lésions des terminaisons nerveuses (chez moi petites fibres donc celles qui captent les sensations si on veut). Bref pas de traitement très efficace.

Alors j'ai commencé.
Je fais une trentaine de longueurs en 40 min en gros car beaucoup de temps de repos. Je préfère nettement les nages sur le dos.
Au final ça me détend super bien et pas de grosses douleurs après les séances.

Du coup je me suis acheté un bouquin avec des exos pour mieux se positionner et progresser mais sans me mettre la pression. Juste apprécier mes moments dans l'eau pour le moment. Il faut surtout que je bosse ma respiration aquatique pour le moment.

Pour les maitres nageurs ils sont sûrement très sympa (c'est l'image qu'ils donnent là où je vais) mais je préfère faire mon délire seule. Je ne me priverai pas de leur demander conseils en cas de soucis avec un exo.

Dsl pour la réponse tardive je n'avais pas vu vos réponses...
  

Alexouille, voilà une solution pour les non voyants qui parait pas mal :
http://www.letremplin.paris/la-techno...
  

@doni : merci. sinon Samsung va sortir "blind cap" : un vibreur connecté à mettre sous le bonnet (http://www.blindcap.com/en/). ça a l'air bien en piscine, mais dans ma mer, je sais pas
  

Ayant nagé et parlé avec une personne non-voyante, voici quelques éléments si cela peut aider. Choix d'un casier qui soit à l'extrémité pour pouvoir le retrouver et se faire aider par le personnel de la piscine pour le code (ouverture / fermeture). Cela signifie que lors du passage en caisse une aide est demandée. Passage aux douches, toilettes, etc. (guidage les premières fois par du personnel de piscine) puis arrivée au niveau du bassin, repérage par un MNS qui guide vers l'eau ou vers l'échelle qui mène à l'eau. Une fois à l'eau tâtonne pour aller dans une des lignes de natation. Les séparateurs sont des tuyaux d'arrosage, et c'est cela qui la guide dans l'eau. Les "vrais séparateurs" peuvent blesser à la longue... d'un autre côté ils séparent mieux les nageurs des différentes files. Cette personne me dit être régulièrement heurtée (sans mal) par les autres nageurs. Donc prévient en arrivant en bout de ligne un max de gens "je suis non voyante" afin que nous faisions attention... C'est sûr qu'il faut une dose de volonté supplémentaire (et s'informer des créneaux où il y a moins de monde aussi...) en tous cas les MNS font vraiment leur job d'aide, etc.
  

Il y a quelques années il y avait un non voyant qui fréquentais Keller. Il nageait bien plus droit que certains voyants.
Sinon pour Marion. Sans faire de mauvais jeux de mots il existe un club aux invalides qui permet à des nageurs et nageuses de nager à leur rythme et d'avoir des entraînements spécifiques. Je dis ca car toujours à Keller je vois souvent un nageur qui a une hémiplégie et nage pourtant même difficelement mais il a le mérite de le faire et pas forçement dans la piscine la,plus facile à paris
  

@Lirelle et @3ric : merci pour vos conseils, je vais voir comment je peux procéder.
  

Bonjour, meilleurs voeux a tous.
Je ne sais pas nager, vous allez vous dire mais que vient elle faire ici? Mais voilà ma situation (désolée pour les fautes) J'ai fais un avc il y a 6 mois, je pennsais me mettre a la natation afin de pratiquer unsport mais j'ignore si la natation rst recommander. Mon medecin me disant que oui et le kiné non
Merci de votre attention.
  

Je relève : "Je ne sais pas nager" et "je pensais me mettre a la natation afin de pratiquer un sport".

"Apprendre à nager" (pour être rassurée, par sécurité, etc.) et "Nager pour faire du sport", ce n'est pas la même démarche physiquement (par le fait d'avoir pied et d'avoir un maître nageur pour vous toute seule). Pour savoir si physiquement cela ne présente pas de risque d'apprendre à nager, peut-être demander l'avis au médecin hospitalier spécialiste où vous avez votre dossier suite à l'AVC ?... et si votre kiné dit "non", il a certainement une raison, donc à voir... Ensuite si vous pouvez apprendre, lorsque vous saurez nager, reposer la question du "sport", jusqu'où aller dans l'effort ou trouver un autre sport mieux adapté, voir les personnes qui suivent votre dossier hospitalier et sauront vous guider, des associations de patients... bon courage et reprise d'activité en tous cas ;o)
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant