Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 9 octobre 2008
posté par enzo à 23:27

Aérobie, anaérobie, vo2 max, etc..........

vu 5034 fois, followers=4
Bonsoir,

Pour progresser, j'ai vaguement entendu dans une conversation qu'il fallait entrainer son aérobie, anaérobie, etc..

Mais c'est quoi au juste tout ça?

Je n'y comprends pas grand chose.

5 commentaires

  

Bonjour,
Pour progresser, j'ai vaguement entendu dans une conversation qu'il fallait entrainer son aérobie, anaérobie, etc..

Mais c'est quoi au juste tout ça?
Peut être des éléments de réponses ici :

https://www.nageurs.com/forum/3_14805/...

Cdlt,
Oléum.
  

Merci oléum,

J'ai encore une question,
En filière aérobie, uniquement à un régime cardiaque bien déterminé, est-il vrai que le muscle consomme la graisse et non le sucre ?
En endurance est-il vrai que le muscle consomme d'abord le sucre disponible puis quand il n'y en a plus, il puise dans la graisse? Oui mais les performances alors en sont certainement perturbées car le carburant à changé?
Donc pendant notre endurance un moment donné , on ressens un changement de régime ( si plus de sucre ) ?
  

Salut Enzo,

Alors tu progresses? ca marche le fractionné?

je pense que dans ta question tu confonds endurance et résistance. L'endurance c'est justement quand le corps brule théoriquement plus de graisses que de glycogènes (sucres comme tu l'appelles). La résistance c'est l'inverse. A priori, jusqu'à 65% voire 70% de ton rythme cardiaque, tu brules avant tout des graisses. Et cette faculté de bruler des graisses d'ailleurs s'améliore plus tu t'entraines dans cette zone cardiaque: au fur et a mesure de l'entrainement le corps va développer des enzymes qui ont la faculté d'aller utiliser la graisse stockée dans le corps plutot que le glycogène. Il faut du temps pour améliorer cette capacité dans de larges proportions: compter 2 à 3 mois minimum en s'entrainant presque uniquement dans cette zone.

En moyenne, on peut compter sur environ 2.000 calories stockés dans le glycogène que contiennent les muscles et le foie: donc en effet, si tu fais un effort très soutenu qui te fait bruler le glycogène, au bout d'un certain moment, tu n'auras plus de carburant: c'est le fameux "mur" du marathon comme on l'appelle. Le corps n'a plus de force mais il possède encore les graisses qu'il peut bruler longtemps, très longtemps...même avec seulement 10% de graisses, un athlète de 70kg a sur lui encore plus de 63.000 calories stockées sous forme de graisse: c'est pour cela qu'on peut tjs finir un marathon en marchant (sauf grave déshydratation ou blessure).

Il y aussi une autre théorie intéressante qui dit qu'en fait c'est le cerveau qui avant tout déclenche le signal de fatigue; par ex: si tu ne nages jamais plus d'une heure à rythme même lent, au bout d'une heure, tu vas te sentir fatigué: pourtant ton stock de glycogene n'est pas vide, loin de la, et puis tu peux aussi encore bruler les graisses. Et si tout a coup on glissait un crocodile dans le grand bassin, il est certain que tt d'un coup tu ne serais plus fatigué du tout.
tu battrais sans doute ton propre record sur 100m. Selon cette théorie, il faut donc progressivement nager plus pour faire comprendre à ton cerveau qu'il n'a pas à créer ce sentiment de fatique car en fait ton corps a encore suffisament de ressources. Je crois que cette théorie n'est pas encore scientifiquement prouvée mais elle semble avoir du sens. Ce serait un moyen de défense de l'organisme pour garder suffisamment de ressources en cas de danger (tiens justement en cas de crocodile)
  

Héla Klapo,

Je fais une endurance de 2,5Km/semaine ainsi que du fractionné une fois ou deux / semaine.
Je me suis amélioré à l'aide à tes conseils, je suis arrivé déjà 3X à faire les 2,5Km en - de 50min. ( ce qui m'amènerais à 3Km en 1H), impossible auparavant.

Je suis déjà contant avec ces résultats mais je persiste à vouloir aller encore un peu plus loin.
Je fais du fractionné un jour court et l'autre jour long, j'essaie d'augmenter la fréquence des bras au maximum mais les temps de récupération je n'arrive pas à respecter ceux que tu m'as préconisés ( j'ai dur alors je m'octroie un petit plaisir, un temps de récupération un peu plus long
)
Je fais les fractionnés court 100m en 1'40"-1'45".
Je me passe de PB et plaquettes les 9/10 de mes entraînements.
Mais arriver à une endurance (avec un entraînement d'un ans de 3X/semaine pour une personne de - de 40ans comme tu l'as mentionné sur un autre poste) à 3,8Km en 1H soit 3,8Km/H soit 1'34" au 100m me semble mission impossible pour moi.
J'ai compté mes coups de bras / 25m, toujours entre 18 et 19 avec une respiration tout les 3 temps.
Comment je sais que je suis à 65 ou 70% de mon rythme cardiaque max. lors de mon endurance?
  

@ enzo: bravo! bon 3.8km/h en 1h c'est vrai que cela commence à être solide. Il te faudra sans doute du temps pour y arriver et cela nécessitera un travail technique et une caisse plus grosse (d'ou l'interet du travail en aérobie). 18-19 coups de bras c'est bien. En nat, la technique est primordiale. Alors n'oublie pais de toujours chercher à perfectionner ta technique en cherchant à comprendre ce que tu peux améliorer (visionne des vidéos de nageurs, regarde comment nagent ceux qui vont plus vite que toi).

Concernant ton rythme cardiaque, le mieux c'est de prendre tes pulsations en bout de ligne ; tu prends ton pouls pendant 10 secondes et tu multiplies par 6. Ta fréquence max est sans doute autour de 220-âge (bien que cette formule soit approximative et varie d'un individu à l'autre).
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant