Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 24 juin 2010
posté par rich21 à 12:53

Connaissez-vous le sauvetage?

vu 2939 fois, followers=11
Bonjour à tous,

Je profite de la création de ce forum pour me renseigner un peu.

Le sauvetage est un discipline nautique qui peut se pratiquer de façon sportive (compétitions ou loisirs) aussi bien que professionnelle (surveillants de baignade, BNSSA, BEESAN, ...).

Est-ce que vous connaissez cette notion? Est-ce que ça vous intéresse? Vos éventuels clubs de natation vous ont-ils déjà fait faire du remorquage de mannequin?

Merci pour vos réponses!

Rich

52 commentaires

  

Est-ce que vous connaissez cette notion? Est-ce que ça vous intéresse? Vos éventuels clubs de natation vous ont-ils déjà fait faire du remorquage de mannequin?
Hello,
Uniquement des souvenirs de sauvetage pendant ma scolarité à la piscine Roger Le Gall (remontée et remorquage de mannequin).

Toujours souhaité passer le BEESAN et pas spécialement pour le coté professionnel donc forcément intéressé


Cdlt,
Oléum.
  

Salut,

Pour information, le BNSSA, diplôme de nageur sauveteur, est requis pour passer le BEESAN, et c'est même l'essentiel du sauvetage pour un BEESAN puisque le reste de la formation BEESAN c'est de la pédagogie et de la préparation sportive, si je ne me trompe pas...

Du coup tu as plus intérêt à passer déjà ton BNSSA, et à voir le BEESAN dans un second temps, ce dernier étant assez dense et long à préparer.
  

moi je sais très bien faire la sauvée hihihi
non je rigole !! Mais bon courage pour les épreuves
  

Bonjour a tous.

Oléum pour être BEESAN, comme l'a dit rich il faut avoir son BNSSA de plus il te faudra ce qu'on appelle le PSE1 (premiers secours en équipe de niveau 1) qui est obligatoire pour le BNSSA. Certains centres de formation peuvent également de demander le PSE 2.

La formation en elle même dure environ 8 mois, et est théorique : En moyenne il y a 70H de natation, 300H de cours et 135H de stage.
  

j'ai fait beaucoup de compétition de sauvetage sportif dans mes plus jeunes années (jusqu'a mes 18 ans) j'ai ete super surpris de decouvrir il y a quelques années les nouvelles nages pour le remorquage (le mainequin sur le dos tenu a une main par le cou)... je félicite le mec qu'il l'a trouvé ( je me rappel pu son nom malheureusement ) c'est certain que c'est bien plus efficace en compète que notre vieux rétropédalage des famille .. après quoi pour rapatrier un vrai baigneur dans une situation ou il est déjà en stresse de se noyer je suis pas certain que l'attraper par la nuque lui fasse le plus grand bien mais bon !


bon courage a tous pour les éventuels brevets que vous seriez amener a passer moi j'essaye deja de retrouver un peu ma forme apres 15 ans d'arret bah je suis pas vraiment fier ... (je fait 50 m et je suis mort)

olivier
  

Le mannequin sur le dos tenu à une main par le cou
Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne technique parce qu'on ne sait pas si la victime est blessée à la colonne vertébrale ou pire, blessée au niveau du cou.
Je ne suis pas un sauveteur mais je pense que c'est plus sécuritaire de maintenir la victime par les aisselles si elle est blessée.

J'ai posté plusieurs vidéoclips des sauvetages sur la page Facebook de Nageurs.com.
  

En fait que ce soit avec ou sans palmes, la prise de tractage est la même. On passe un bras sous l'aisselle de la victime (qui est sur le dos) et on lui attrape le bras opposé avec. Comme ça la tête repose directement sur ton épaule ça permet de ne pas tout faire bouger. Par contre si la victime a un traumatisme du dos, il faut la mettre sur ce qui s'appelle un plan dur (une sorte de planche rigide), mais là c'est une autre histoire, ça se complique vraiment....
  

Es-tu une lifeguard ?
De Maui, Hawaï ?


Je te taquine. Ta réponse est pertinente.
  

J'aimerais bien, j'aimerais bien... Mais non


Par contre la prise sous l'aisselle marche avec du rétropédalage (eh non, ça n'a pas disparu...). Aïe mes cuisses!! Mais on peut aussi la faire avec les palmes.
  

Il faut rêver. Le rêve deviendra réalité un jour.

Je trouve que surveiller la piscine est facile comparé aux lifeguards d'Hawaii ou du Wedge de Newport Beach qui risquent leur vie pour sauver les surfers qui sont déjà d'excellents nageurs.
Tu comprendras mieux en visionnant les vidéoclips que je poste sur la page Facebook de nageurs.com.
Tu me diras ce que tu en penses.
  

C'est sûr que BNSSA en piscine ça doit être ultra calme par rapport à la mer. Surtout Hawaï ou Newport Beach.

En France les BNSSA de la SNSM passent une formation complémentaire suivant le type de côte où ils vont travailler: côte dangereuse par exemple. Ca se justifie totalement vu que le BNSSA reste quand même un examen en piscine très général.
  

J’ai du respect pour les MNS mais je ne me vois pas passer huit heures par jour à surveiller une piscine. Tu ne peux pas lire le journal, ni surfer sur l’internet. Tu ne peux même pas aller sur nageurs.com.

Au Canada et aux USA, les adolescents travaillent comme sauveteurs après avoir complété la formation requise à temps partiel. Ils gagnent approximativement 10 piastres à l’heure. Lorsqu’ils terminent leurs études universitaires et qu’ils trouvent un vrai emploi, ils abandonnent la surveillance des piscines.
Au YMCA Cartierville, un informaticien, ancien nageur de compétition, âgé d’une quarantaine d’années, donne des cours de natation aux enfants le WE. Il travaille aussi comme lifeguard de temps en temps. Cependant, il le fait pour le plaisir parce qu’il ne peut pas nourrir sa famille avec le maigre salaire payé aux lifeguards.
En France, le programme BNSSA est très sérieux comparé à ce qu’on a au Canada qui est un pays encore neuf. De toute façon, toutes les formations, études sont sérieuses en France. Si le Canada met en place un programme équivalent au BNSSA, les piscines seront fermées par manque de sauveteurs parce que les jeunes préfèreront travailler ailleurs.

Bambou : As-tu un bonnet nageurs.com ?
  

Ca doit être vraiment monotone de surveiller une piscine effectivement. Tellement qu'on voit à Paris la plupart des MNS en train de lire, téléphoner, écouter de la musique... (même si c'est interdit, mais bon...)

Le BNSSA permet de faire juste un job saisonnier sur les plages ou en piscine, mais on ne peut pas vivre de ça je pense. Il faut être BEESAN ou MNS pour en faire son vrai métier.

@Saigonnais: J'ai un superbe bonnet noir nageurs.com que je porte tout le temps (ou presque...)
  

Bambou : Félicitations. Le bonnet noir est réservé à l’élite, la crème de la crème de la natation française.
Je porte un bonnet blanc, n’étant pas qualifié pour porter le bonnet noir de nageurs.com.
  

Heheh la classe! Moi j'ai eu direct le bonnet noir! Un signe? Je ne crois pas...
  

En plus lui il a probablement du payer pour avoir le blanc
....
Zet pas du même monde
....
  

C'est clair... Mais recentrons nous sur le sujet qui nous occupe (on est encore en train de dériver là...)

Pour remorquer une victime on nous apprend au BNSSA à tracter en rétropédalage avec un bras sous l'aisselle. J'ai remarqué que le rétropédalage ça marche très bien en piscine (sans vague, courant...) mais que par contre en mer avec de la houle, ben ça avance pas du tout. Or il est préconisé dans le référentiel du BNSSA que si la victime se trouve entre 0 et 50m du bord c'est en crawl et entre 50 et 100m avec les palmes (je sais c'est de la théorie). Je me vois mal aller chercher quelqu'un à 50m en crawl dans les vagues (cette partie là ça va), mais surtout tracter sur 50m dans les vagues en rétropédalage... Surtout que mauvais tractage=mauvais pour la victime, ce qui n'est bien sur pas le but d'un sauveteur.
  

hello bambou
....

cette histoire de distance et de palmes ou pas palmes c'est surtout une question de temps...

imagine toi sur la plage... tu vois un baigneur en difficulté...il faut vite évaluer la distance, (normalement tu es censé connaitre l'état de la mer ex: vagues, vents, courant) et aussi le temps gagné et ou perdu à emporter les palmes ou non, (le temps pour rejoindre la victime, et le temps pour la ramener dans un lieu adéquate pour pratiquer les premiers secours impossible à pratiquer dans l eau) et tu prend une décision...

le rétro pédalage est la meilleur technique si bien maîtrisé sur pour tracter une "victime" sans palmes
... que ce soit en mer ou en piscine
...

et puis si t'es équipé
tu prend le jetski hein
...
  

Bambou : Je te vois bien comme remplaçante de Larry King, le célèbre animateur du talk show américain. Mais recentrons sur le sujet.

Tu écris : …si la victime se trouve entre 0 et 50m du bord c'est en crawl.
Tu veux dire remorquer en dos crawlé, backstroke ?

Lorsqu’une personne est blessée en mer, tu assumes que sa colonne vertébrale est touchée, n’est-ce pas ?
La façon que tu manipules la victime pourra déterminer si elle pourra marcher un jour ou non.
En effet, ce n’est pas facile de nager et de protéger la victime dans les grosses vagues déferlantes.
Beaucoup de bodysurfers au Wedge de Newport Beach sont blessés au dos et au cou parce qu’ils sont d'abord secoués par les vagues comme dans une machine à laver et ensuite projetés sur le sable qui est dur comme du béton.
Remarques-tu que les lifeguards de Newport Beach portent des palmes. Tu les vois marcher sur la plage comme des canards.
Es-tu une lifeguard à Paris ?
  

En fait selon le livre BNSSA, on doit aller chercher la personne sans les palmes si elle se trouve entre 0 et 50m du bord, ce qui signifie aller en crawl et retour en rétropédalage.

Comme je l'ai dit, normalement s'il y a un trauma du dos, il faut mettre sur un plan dur (je vais chercher une vidéo pour mettre sur fb), mais ça ça marche dans une piscine ou alors en mer s'il n'y a pas trop de vagues. Je dirais que le remorquage dans la houle est un vrai massacre pour le dos de la victime (à moins de la tenir vraiment serrée, et dans ce cas c'ets le sauveteur qui prend tout et ça n'amortit pas non plus tous les chocs. La solution serait d'aller chercher la victime en bateau et de la mettre directement sur un plan dur, mais avec des grosses vagues ça s'avère surement très difficile. Mais au bout d'un moment, il faut accepter de ne pas pouvoir sauver "entièrement" une victime, le plus important étant avant tout de la maintenir en vie...

D'après mes souvenirs, les BNSSA en méditerranée sur les plages ont toujours leurs palmes avec eux, mais je ne sais pas s'ils les mettent tout le temps (bon si le problème est à 5m du bord j'ai un doute...)

En fait je suis en formation BNSSA (en espérant pouvoir le passer un jour, je devais déjà passer l'examen l'année dernière, mais il a été annulé, grrrrrr), et je suis secouriste à la protection civile de Paris (PSE2), du coup je connais bien les manœuvres d'immobilisation de victime...
  

je vais chercher une vidéo pour mettre sur fb
Tu peux aussi poser le lien de la vidéo sur le forum dans ton message, je l'intègrerais à ton commentaire (comme une image) suivant sa pertinence.

Cdlt,
Oléum.
  

Voila le lien:


C'est une mise sur plan dur dans l'eau d'une victime traumatisée du dos lors d'un entrainement à Paris Plage.
  

Done !


Merci pour cette contribution.

Cdlt,
Oléum.
  

J'observe les étapes requises pour sortir la victime du canot. Il faut les pratiquer pour ne pas trébucher parce que le canot bouge.
Quand aura lieu ton examen BNSSA ?
Travailleras-tu ensuite comme lifeguard ?
Merci pour la vidéo.
  

On voit bien que ca secoue quand même pas mal la victime, surtout lors de la sortie de l'eau, mais bon je vois pas trop d'autre solution.

A priori je passe mon exam le 3 mars. Je prie pour que la piscine ne fasse pas grève cette année...
Pour l'instant je ne compte pas trop me servir de mon BNSSA, vu que sur Paris c'est pas terrible de bosser en piscine. Mais bon pourquoi pas sur plage... On verra!
  

En effet, la victime est un peu secouée. Oui, il y a des améliorations à faire.
Je présume que tu passeras les tests théoriques et pratiques.
Combien de jours, heures durent cet examen ?
  

Malheureusement pour moi je le passe de 19h à minuit, après une bonne journée de boulot! Ca va être bien dur. En général les épreuves physiques se font sur plusieurs jours.
Il y aura les épreuves de secourisme, en piscine puis la théorie.
  

Bambou : Voici une technique que j'aime bien, applicable aussi pour l'exercice de Paris Plage.
Dis-moi ce que tu en penses :
videoplay

  

L'idée est excellente: en fait ils commencent comme une sortie de l'eau normale (quand le gars tiens le victime par les bras), sauf qu'il glisse le plan dur derrière, ce qui permet de ne pas secouer la victime. Très bonne idée, très bien pour la piscine!
  

je suis d accord
c'est que pour la piscine
...
je suis pas sur que pour remonter la victime sur une embarcation ça le fasse... d'un autre coté ça doit être assez rare d'avoir des victimes atteinte à la colonne ou au cervical en piscine...
  

Bambou : Penses-tu que la technique fonctionne avec le canot sur la Seine ? La surface de la Seine est calme quand même.
As-tu eu l'occasion de pratiquer le sauvetage en eau vive, la Seine, un lac ?


Nono : La blessure à la colonne vertébrale peut arriver à tout moment :
-Au plongeon, la victime heurte le fond du bassin, un autre nageur, ou pire, il peut frapper le plongeoir, cassant ainsi son cou.
-À la plage, le nageur peut être projeté par la vague sur le sable, frappé par une planche de surfing..
  

@Saigonnais: Je ne pense pas que cette technique fonctionne sur un bateau, c'est trop instable...
Je vais bientot avoir la chance de tester toutes ces techiniques car maintenant en plus du BNSSA il faut une attestation supplémentaire, l'ACSA, qui est une initiation aux techniques de sorties de l'eau avec un bateau.

@Nono: Les traumas du dos sont malheureusement courants en piscine et en mer. En piscine, les plongeons dans des fonds inssufisants, les chutes dans les toboggans, etc provoquent ce type de blessure. En mer, ce sont plus les collisions avec le fond, d'autres nageurs (les surfeurs en eux) ou avec des rochers. Cela devient alors difficile pour les sauveteurs, vu qu'il ne faut absolument pas bouger l'axe tête-cou-tronc de la victime, sinon cela pourrait la rendre tétra/para/hémiplégique. Il faut donc la bouger le moins possible.
  

Bambou : Tu dois prendre des notes pendant, après ces séances de pratique, identifiant les points positifs et les actions correctives.
Ce serait intéressant si tu partages ton expérience sur un blog de nageurs.com qui sera accessible plus tard à ceux, celles qui veulent devenir secouriste des piscines, des plages ? Qu’en penses-tu ?

Oléum : Est-ce possible de rédiger des blogs sur nageurs.com ?
  

Hello.°0
Est-ce possible de rédiger des blogs sur nageurs.com ?
Oui, très prochainement.

Cdlt,
Oléum.
  

Oui, bien sûr. J'essayais avant de mettre en détail les exercices réalisés en entrainement, mais à chaque fois j'oublie :-S
Mais j'essayerais de me souvenir! Ca fera travailler ma mémoire de poisson rouge!

Le blog serait une super idée!
  

Je suis content que tu acceptes ma proposition.
Nous attendons que Chris mette en place le blog.
En attendant, on peut aller nager en Californie et à Hawaï, virtuellement, grâce à Facebook nageurs.com.
  

Salut,

Avec plaisir ! Vous avez une idée de nom pour le blog ?

Christophe
  

Je propose Techniques de sauvetage.
Cependant, je laisse à Bambou choisir le nom du blog parce que c'est elle qui le rédigera.
Merci Chris.
  

Techniques de sauvetage me parait bien. Ca reste suffisamment généraliste (pour pouvoir dériver un peu...)

En
  

Je m'occupe de la création ce we, si d'autres idées de nom d'ici là, ne pas hésiter


Bambou, je te contacterai par mail pour les accès au blog une fois créé.

Bonne soirée,

Christophe
  

Oula je m'aperçois qu'il manque un bout de mon dernier message... Mais vu que je me souviens plus ce que c'était... ben tant pis :-S

En tout cas le blog est une super initiative. Je compte sur toi Saigonnais pour me donner un coup de pouce (ou de palme...) pour rédiger! Et merci Christophe!
  

Bambou : Oui oui, on pourra le rédiger ensemble. On se communiquera en privé via FB.

Tu serais qualifiée pour devenir une Rescue Swimmer de la USCG.


En écrivant ces lignes, je pense déjà à mes prochaines vacances aux USA, à une certaine île tropicale, en passant par le Wedge de Newport.

Ce sera une opportunité pour rédiger un blog américain, avec l'aide de Bambou. Je contacterai Chris à ce moment-là.
  

En discutant avec plusieurs BNSSA, on s'aperçoit qu'en fait chacun a des techniques différentes:
- pour le tractage de mannequin: plus ou moins allongé
- pour les prises de dégagement surtout: on les apprend car lorsqu'on arrive sur une personne en train de se noyer, elle panique et s'agrippe au sauveteur (très fort) et... le coule (elle s'en sert de bouée). Il faut donc apprendre à se dégager des différentes prises (au cou, au poignets, ceinturé...). J'ai vu différentes techniques plus ou moins efficaces, mais je pense qu'en fait ça dépend du sauveteur, l'essentiel étant qu'il ne faut pas réfléchir 3h comment se dégager.
  

Tu pourras développer tous ces points sur le blog. Il y aura beaucoup de sujets intéressants à couvrir.


Je me demande si les piscines possèdent un défibrillateur pour les victimes de crise cardiaque.
Je sais que les bureaux de poste en France le possèdent.

Sais-tu comment utiliser un défibrillateur ?
  

Les défibrillateurs sont désormais obligatoires dans tous les lieux où sont pratiqués des sports. Malheureusement, ça ne s'applique qu'aux bâtiments récents, les autres n'ont aucunes obligation. Cependant on trouve la plupart du temps des défibrillateurs dans les piscines parisiennes. J'en ai déjà vu à St-Germain il me semble, Keller... Mais ils ne sont pas toujours visibles...

L'utilisation du défibrillateur est enseignée désormais à partir du PSC1 (ex AFPS) vu qu'on en trouve de plus en plus. Certaines villes s'équipent et on en trouve dans la rue (il suffit d'aller à Issy les Moulineaux, il y en a partout!!), dans les mairies...

En tout cas cela fait partie du matériel obligatoire des équipes de secours et augmente sensiblement les chances de survie d'une personne souffrant d'un arrêt cardiaque. Même si on ne sais pas l'utiliser, c'est très simple, on l'allume et là le défibrillateur dit ce qu'il faut faire! Mais rien ne vaut une bonne formation pour bien maîtriser tous les premiers gestes!
  

Salut !

Voici l'adresse du blog : https://www.nageurs.com/blog/technique...

Les articles postés sur ce blog apparaîtront automatiquement sur la page d'accueil de nageurs.com.

Christophe
  

Merci!

Je viens de poster le 1er article!
  

Chris : Comment faire pour accéder au blog si on ne se souvient pas de son adresse ?
Est-il possible d'ajouter le Blog au menu à gauche ?

Par exemple
+ Blogs

Si on clique sur le + on aura :
-Blogs
1- Techniques de sauvetage
2- Blog 2
3- Blog 3

  

Chris : Comment faire pour accéder au blog si on ne se souvient pas de son adresse ?
Est-il possible d'ajouter le Blog au menu à gauche ?

Il y a un lien à droite, sur l'image de la bouée
  

Merci de m’avoir lancé avec une précision chirurgicale, la bouée de secours que j’attrape avec dextérité.
  

En relisant les anciens commentaires je m'aperçois qu'apparemment avant on faisait du secourisme aquatique à l'école. Personnellement je n'en ai jamais fait (alors que j'ai fait piscine quasiment tous les ans au collège/lycée) et je n'ai jamais entendu parlé d'écoles qui le faisait. Est-ce que cela est dû aux "allègements" de programme (même en sport!)
En tout cas c'est vraiment dommage car du coup cette discipline n'est pas très connue...
  

C'est pour cette raison que l'ouvrage intitulé "Activités aquatiques" publié aux éditions Revue EP&S propose 24 situations d'apprentissage du sauvetage dès l'école primaire.

Ce livre est disponible aux éditions Revue EP&S (sur place ou par internet) ainsi qu'à l'accueil des piscines gérées et animées par Vert Marine.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant