Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 4 septembre 2016
posté par Boyzo à 08:15

L'interet d'une ligne materiel ?

vu 1097 fois, followers=13
Salut ! On etait nombreux dans les lignes a Hermant hier matin (samedi) sauf dans la ligne matos ou il n'y avait qu'une poignee de gens. Je me suis dit que ce serait plus logique de faire une ligne sans matos en plus, et les nageurs avec matos pourraient se mettre dans la ligne correspondant a leur vitesse. Or am I missing the point?!

21 commentaires

  

On m'a toujours dit que la ligne 'matériel' type plaquette, palmes, c'était pour éviter de blesser quelqu'un, après c'est vrai que la migne est souvent vide contrairement aux autres lignes, et que ca donne envie de venir avec du matériel juste pour profiter du peu de monde
  

Personnellement je ne me suis mise aux palmes que pour être tranquille dans une ligne ! J'aimerais donc que ça dure! Problème : aujourd'hui (du moins à Strasbourg), les lignes palmage sont les plus encombrées et je commence à me demander si je ne devrais pas revenir en natation sportive, même si je ne nage pas très vite...
  

Alors oui c'est un phénomène que je ne m'explique pas, mais j'ai remarqué que souvent en province les lignes matériel sont plus bondées que les autres, et inversement à Paris... J'ai constaté ça un peu partout...
Pour moi Boyzo j'aurais tendance à trouver comme toi la ligne matos inutile... si les gens savaient se servir de plaquettes. Le risque de danger est là, principalement, éraflures ou pire - nez cassés. Sinon, je pense qu'il est assez difficile de faire mal à quelqu'un avec des palmes... Quant au reste, planches ou autres bidules... En fait la ligne matos est plutôt dénuée de sens puisqu'on peut y retrouver des crawleurs en palmes, censés être les plus rapides du bassin, avec les plus lents, c'est-à-dire les nageurs qui font des longueurs en planches + battements. La logique ?
Aux Halles le système est plutôt logique : la ligne 2 est réservée aux palmes crawl dos + nageurs confirmés crawl dos.
La 3 est réservée nageurs confirmés crawl / dos. Du coup en fréquentation ça se régule je trouve plutôt bien entre les 2 lignes.
Les plaquettes sont interdites dans tout le bassin.
Les planches + battements sont censés se dérouler en ligne 5 (avec les nageurs lents, ce qui est logique là aussi, mais par contre ce n'est pas respecté globalement).
Le problème aux halles : globalement trop de monde !!!
  

Seules les plaquettes sont dangereuses.
  

Non ce ne sont pas les plaquettes qui sont dangereuses, ce sont celles et ceux qui s'en servent.
Globalement mélanger matériel et nageurs ça générera que du bordel. Quand je vois les nageurs d'hermant. Avoir les nageurs soit disant confirmés dans la ligne matériel c'est provoquer du désordre. Alors que la c'est ordonné.
Mais ce qu' oublient les autres nageurs c'est qu'un nageur avec matériel n'a droit de nager que dans une ligne. Contrairement aux autres. Du coup si on autorise dans une sens pourquoi pas dans les deux. Autorisons le matériel dans toutes le lignes.
C'est ce que font les piscines municipales comme la plaine, Beaujon, mourlon...et ca se passe bien.
  

Non, il y a des plaquettes qui fonctionnent sans nageurs.
  

L'exemple utilisé par Boyzo sur la ligne plaquette était Georges hermant samedi matin... mais quelle idiotie de mettre la piscine en 25m pour la moitié, je ne comprends pas car il y a pléthore de bassin de 25m dans la capitale française...
Tous ceux/celles qui viennent ici pour profiter des 50m se retrouvent comme des sardines (et encore les cours du samedis matin qui monopolise une ligne n'ont pas encore commencé)... Dans la ligne matos, on y était 7 ou 8 alors qu'à coté il y avait plus de 15personnes... Sur les 7 ou 8, y avait la moitié qui était en mode discussion sur le bord... ça s'était pour le contexte de cette piscine...

Concernant pour la ligne matos, c'est un fait, les plaquettes sont dangereuses... si on se trouve en face d'une personne qui en a, cela peut provoquer des accidents surtout si la collision implique deux personnes qui en ont... je comprends que les établissement ne veulent pas prendre cette responsabilité...

Malheureusement/heureusement, la ligne matos est souvent utilisée par des barboteurs en palmes avec faible célérité... ce qui laisse un boulevard aux nageurs de plutôt bon niveau, sauf lorsque les MNS font respecter les règles. Mes expériences sur d'autres piscines sont que lorsqu'on a des MNS qui jouent la carte des règles en revanche ils adaptent aussi le bassin aux usagers et donc ils ouvrent le bassin en full 50m (pour revenir au premières lignes de mon poste).
  

Eric, je n'ai pas non plus un choix illimite de lignes : je nage sans materiel, je n'ai pas la vitesse requise pour la ligne confirmes, je me retrouve donc dans la ligne tout-venant, avec une majorite de brasseuses lentes qui m'empechent de maintenir un rythme regulier en crawl (2 km/h). C'etait le cas samedi a Hermant. Pourquoi pas une ligne "vitesse moyenne" aussi ?
  

Boyzo, de ce que j'ai vu à Hermant, sans prétention de ma part c'est souvent la cour des miracles. les nageurs s'y mettent souvent car il y a le moins de monde. Après ca flatte les egos de se dire que l'on nage dans la ligne confirmés. Je sais c'est con, mais je le vois avec les rapides de Keller. Donc même une ligne nage moyenne n'aidera pas.

Et pour répondre à Alexouile, il y a péthore de bassin certes, mais les gens n'ont pas forcement envie de traverser tout Paris d'une part. Et d'autre part, Des piscines UCPA il n'y en a pas autant que ça. Et puis il n'y a pas de pataugeoire dans toutes les piscines. Étonnamment il n'y en a pas à Hermant. Donc pour les enfants et les nageurs couper la piscine en deux demi-bassin de 25 est un bon compromis.
Il n'y a qu'une seule structure et il faut arriver à contenter tout le monde c'est pas évident.

Moi je m'adapte, je n'essaye pas de nager envers et contre tous. 25, 33 ou 50 ca me convient. Et quand je vois certains nageurs qui luttent en 50 (je parle pas de toi Alexouille vu que tu fais de l'eau libre en nageant plus vite que moi) je me dis qu'ils devraient aller en 25m, ils se fatigueraient moins.
  

Il y avait une pataugeoire d'été à Hermant... avant les travaux. Supprimée.
  

@3r1c : très bonnes explications sur le coté psychologique
En revanche :
- peu de personnes font la différences entre une piscine UCPA d'une autre gérée par la mairie de Paris (ou autre)
- à 1km de G. Hermant, il y a Pailleron qui est pleinement adaptée pour les bambins, et puis Rouvet à 1.3km, Mathis à 1.5km, Vallerey à 1.6km
- les utilisateurs de 25m ne souhaitent pas traverser Paris, en revanche ceux de 50m oui.

Dans ce sens, voilà l'idiotie commise
, de mon point de vu : c'est sûre, il y a aura toujours quelques personnes pour profiter de l'offre d'une 25m dans leur quartier, plutôt que de marcher 15min à pied. S'il n'y avait pas cette offre, elles iraient naturellement ailleurs. Les piscines de 50m se comptent sur les doigts d'une main alors qu'il y en a plus de 30 de 25m. Je pense qu'il ne faut pas "dégrader" l'offre d'infrastructure au bénéfice de quelques personnes de proximités mais au détriment de l'ensemble de la ville (et de ses nageurs confirmés
.

Par ailleurs, si toutes les lignes de 50 étaient dispo sur GH, alors oui, on pourrait faire un ligne "nageurs moyens". A Châtillon/Malakoff, la configuration est débutants x2 , moyens x2, confirmés x2, matos x2. Certes, dans cet établissement, il y a aussi 4 autres bassins !

Et comme toi, je fais au mieux... le we, il m'arrive de prendre la voiture pour aller là où c'est "nageable" (à l'extérieur de Paris) à mon grand regret !
  

Ce que je voulais dire en parlant d'UCPA, c'est que il diffère du reste des piscines municipales.
Avec un mur qui peut se couper en deux parties ca fait potentiellement 3 configurations de bassins (un vendredi soir ils l'avait fait comme ça)
Donc ca permet de contenter tout le monde en fait.
  

Déjà nageur et matériel ça ne va pas ensemble. Quelqu'un qui squate la ligne matos pendant 1h30 en passant du combo pull-plaquettes à palmes-planche ou palmes-tuba n'améliore en aucun cas la qualité de sa nage. En plus il reste souvent plus longtemps que les autres nageurs dans le bassin vu qu'il s'essoufle peu.
Une solution serait la régulation (i.e.: à l'heure de pointe matos interdits dans toutes les lignes).
Les week-ends de grands départs en vacances on interdit bien la circulation des poids lourds sur le réseau routier pour fluidifier le trafic, non?
  

Rouletabille je suis complètement d'accord avec toi, mais on ne va pas se faire que des amis
  

Vous avez une vision trop élitiste pourquoi penser systématiquement à qualité de nage? Celui qui met des plaquettes ou des gants déjà c'est en parti pour s'octroyer le droit de nager dans une ligne moins encombrée. Pas d'écrire un livre sur comment améliorer la penétration dans l'eau de l'auriculaire.
puis, les plaquettes et les palmes c'est juste pour se muscler aussi. Pas besoin d'aller plus loin.
Donc arrêtez de penser que parce que cela ne vous sert pas cela ne sert pas à d'autres.
Y a des trucs plus chiant à Hermant qu l'utilité d'une ligne ou non. La disposition du bassin, les pauvres lignes flotteurs, la propreté des vestiaires. Ce qui reste du plaisir de nager dans une piscine c'est comme le dessert dans un repas. C'est la,derniere impression. Et celle laisser par les vestiaires d'Hermant est déplorable.
  

je suis d’accord avec 3rc1, bcp de 'forumeurs' ici sont assez élitistes. Je suis adepte de 2 principes :
1. Pour la démocratisation des bassins... si certains veulent du matos, alors qu'ils en aient, si d'autres non alors qu'ils en aient pas, en d'autres termes, chacun doit pouvoir faire ses affaires dans les bassins.
2. Pour une offre en termes d'établissement nautique quant à elle, doit être responsable et en phase avec les pratiques. Effectivement, si c'est bondé alors on interdis le matos, etc...
Concernant les vestiaires de GH, depuis la rénovation, mises à part les douches qui sont un peu faibles en débit, je ne vois pas ce qu'il y a redire...
Concernant les pauvres lignes flotteurs... ils doivent juger que c'est en adéquation avec aux utilisateurs de proximité
c'est dommage d'amputé le 2eme principe pour ce joli bassin...
  

On retrouve toujours le vieil antagonisme entre les nageurs élitistes et les nageurs qui d'abord vont à la piscine 1) pour se faire plaisir, 2) se maintenir en forme, 3) perdre un peu de poids, etc. Je fais résolument partie de la seconde catégorie et estime en effet que les premiers peuvent se joindre à des clubs, réserver des lignes à cette intention et faire de vrais entraînements. Enfin la piscine est un espace démocratique, non ?
On peut cependant fixer des règles : ds la piscine que je fréquente, les plaquettes sont interdites entre 12 h et 14 h car c'est alors qu'il y a le plus d'affluence - sachant que les plaquettes sont autorisées ds toutes les lignes (ms sont utilsées de fait avant tout en lignes sportives et lignes palmes) . En effet il n'y a pas de ligne matériel, ms une ligne palmage (dans laquelle nagent par exemple des gens assis avec une planche entre les bras et qui se déplacent en sautant (!), des crawlers, des nageurs avec planches, bref : l'anarchie totale !). Je souhaiterais donc pour ma part 2 lignes de palmes car, bien que je ne sois pas élitiste, je trouve un peu rude de me heurter constamment en crawlant sur le dos, à des nageurs en position hippocampe...
Pour conclure : fixer des règles est toujours difficile. Et a priori même quand elles semblent justes, elles ont des inconvénients.
Donc essayons de nager ensemble.;
  

- L'élitisme, c'est l'usage de matériels divers, puisque les moins riches ne peuvent pas s'en payer.
En ce qui me concerne, je suis pour la limitation la plus stricte du matériel pour les raisons suivantes :
- en dehors des cours dédiés, avec un MNS, je vois rarement les utilisateurs de matériel l'utiliser correctement et/ou savoir nager. Heureusement que les plaquettes sont interdites et que les MNS font respecter l'interdiction. Certaines palmes courtes sont assez contondantes et peuvent aussi, si ce n'est blesser, faire très mal.

- Mais surtout, l'usage de matériel favorise les "pratiques particulières" ; il est plus difficile de faire cohabiter cinq ou six types de nage, que deux ou trois ; tuba + pull-buoy + i-pod, pourquoi pas, mais il vaut mieux faire ça dans sa baignoire que dans une piscine dédiée à la natation. Si des gamins s'avisent de jouer aux petites autos sur une piste de 400 m, ils se feront immanquablement rabrouer, pourtant : "ils se font plaisir et on est en démocratie".

- D'une manière générale, les gadgets ont plus d'inconvénients que d'avantages.
  

@delta : je ne vois pas l'intérêt du matériel pour se maintenir en forme et perdre un peu de poids ? La plupart de ces prothèses diminuent au contraire l'effort à fournir, sauf à nager de façon très intensive avec des palmes, ce que l'on voit rarement en dehors des cours, même quand les lignes sont dégagées.
  

Alors c'est juste l'idée, sans doute un peu sotte, de faire en 35 mn ce que je ne parvenais pas à faire avant : nager 2 km. Quand on a peu de temps à consacrer à la natation, c'est indéniablement efficace que de palmer. Mais c'est une tortue d'eau qui parle... Quant à la question du poids, des magazines se chargent à mon avis d'en diffuser assez largement l'idée - d'où la multiplication des palmeurs. Ce qui bien entendu ne présume nullement de l'exactitude du propos...
  

L'idée qu'on peut perdre du poids en faisant du sport est une idée fausse, surtout en ce qui concerne la piscine. Tout au plus, la pratique du sport aide à garder un poids de forme, ce qui est déjà pas mal, surtout quand on vit en ville et qu'on a un emploi de bureau.

A Paris, il y a des cours de palmes de 3/4 d'heure où le MNS force ses élèves à puiser un peu dans leurs réserves ; c'est un peu moins pipeau que les cours d'aquagym ; en dehors de ça, c'est rare de voir des nageurs.ses nager sportivement avec des palmes ; les piscines municipales ne se prêtent guère à ce genre de pratique.

Bon sport !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant