Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 24 février 2013
posté par NAGEURFELIN à 17:21

Manifestation pacifique de nageurs mécontents

vu 2654 fois, followers=30
Des nageurs en ayant assez de trouver la porte de leur piscine fermée le matin à 7h ont décidé de passer à l' action. C' est ainsi qu' après concertation dans le plus grand secret ils se sont retrouvés le 23 février de l' an 2013 à la piscine Alfred Nakache 30 mn avant l' évacuation du bassin.
A 17h30 les 2 MNS présentes commencent à taper dans leurs mains pour nous applaudir. Tant d' ovations alors que le spectacle n' est même pas commencé c' est excessif

Ah, il faut sortir de l' eau ?
Sauf que nous on ne veut pas

Hé oui, les nageurs présents ne l' entendent pas du tout ainsi ! D' ailleurs ils n' entendent plus rien du tout et semblent être devenus complètement sourds.
A peine 2 ou 3 mn de plus pour qu' une des MNS nous tendent sa perche pensant qu' on va mordre à l' hameçon ! Nous ne sommes pas des nageurs demeurés et nous savons bien qu' elle chasse le poisson rebelle

Mauvaise pioche pour elle qui comprend vite qu' il se passe quelque chose d' inhabituel dans cette piscine.
Après quelques instants de flottements elle se dirige vers nous au bord du bassin et le dialogue s' installe, attitude que nous saluons

Mais alors que nous discutons d' autres membres du personnel en profitent pour ouvrir les grandes baies vitrées afin que nous ayons froid et que nous dégagions le plus vite possible du bassin. Mais c' est mal connaître notre détermination !
C' est ainsi qu' une brume épaisse se met à flotter au dessus de l' eau. Dehors il neige. C' est féérique et en même temps surréaliste !
D' ailleurs je suis pris tout à coup d' un fou rire en nageant face à cette situation complètement folle

Au bout d' un moment, frigorifiés, nous décidons de nous réfugier dans le bassin d' apprentissage avec son eau à 32°
Hélas cette éclaircie thermique sera de courte durée

Des âmes bien intentionnées décident d' ouvrir les vannes de la douche massante, pas pour nous être agréable mais pour balancer de l' eau froide dans le petit bassin pour le transformer en mer de glace
Mais nous résistons, plus que quelques minutes avant l' objectif que nous nous étions fixés, c' est à dire 18h.
Cerise sur le gâteau, profitant de ce brouillard londonien, on nous confisque nos serviettes pour qu' on ne puisse pas s' essuyer en sortant du lac gelé

On coupe aussi l' eau des douches pour qu' on ne puisse pas se rincer et surtout se réchauffer sous les pommeaux

Quel mépris et quelle attitude irrespectueuse envers les usagers qui, je vous le rappelle, subissent cette grève depuis maintenant 9 mois !
Je tiens à préciser que nous ne sommes pas en guerre contre les MNS et si nous comprenons qu' ils veulent se faire entendre, nous aussi nous voulons qu' on nous écoute en tant qu' usagers des piscines municipales.
Je crois que jusqu' ici nous avons été compréhensifs et patients. Mais ça c' était avant !

49 commentaires

  

Déjà dit par ailleurs mais un grand bravo pour votre action ! C'est le juste retour des choses, mais il fallait oser

J'espère que vous ne serez pas banni à vie de cette piscine !
  

Une belle preuve de détermination en tout cas.

Bravo à vous, perso jamais je serai resté en slip de bain dans le froid
  

un grand bravo pour votre action !
  

La prochaine fois vous me prévenez !

... et vous prévenez la presse.
  

Bravo ! Et tout pareil que klabur.
  

J' ai oublié de préciser que nous etions une bonne douzaine à y participer. Nous avions décidé qu' en dessous de 10 l' opération serait annulée mais à une personne près tout le monde a repondu présent et ça c' est bien
  

désolé mais y'avait le crunch

Sinon j'ai pas compris pourquoi vous n'etes pas restés dans le grand bassin plutot que de passer dans le petit bain?
  

C'est juste une question de température !!!
On est passé de l'un à l'autre en fonction de l'évolution de la température de chaque bassin !
  

Bravo pour l'opération pacifique
  

Bravo. Fallait osé. Quel courage ! Chapeau bas
  

Après avoir observé les méthodes des FEMEN, Agitateurfélin inventa les FELEN
  

Bravo à vous pour cette initiative et cette manière plus que pacifiste de mettre en avant notre mécontentement en tant qu'usager. Même si j'ai beaucoup de mal à comprendre l'attitude des MNS et du personnel de piscine de manière générale telle qu'elle est relatée ici...

Je me joins à vous quand vous voulez pour la prochaine opération de ce genre...
  

J'aimerais bien participer à une action vikinga comme celle ci la prochaine fois...un abordage en toute régle avec un pair de balles

Je m'enlève le chapeau !
  

Bravo pour votre pacifisme face l'adversite.
La guapa Gemmalita est une vedette maintenant.


Vous mettrez un wetsuit la prochaine fois.
  


Un grand bravo pour cette initiative......
Je suis consterné devant la réaction des MNS qui manquent vraiment d'humour et de bienveillance....consterné mais pas surpris...... j'en avais parlé avant avec une participante et j'avais envisagé l'ouverture des casiers pour faire sortir les nageurs de l'eau.
ça va causer dans tous les locaux MNS de Paris.....
  

Non saigo, de vedette rien, ni envie de l'être !

plutôt,nageuse du public affectée comme tous nous...

  

Très belle action, bravo!
  

Même si je ne suis pas hyper concerné par ce problème dans les piscines de banlieues, je vous dit quand même un grand bravo pour votre action pacifiste !

Après avoir observé les méthodes des FEMEN, Agitateurfélin inventa les FELEN

Les Femen ayant l'habitude d'ôter le haut, qu'est-ce que le matou va bien pouvoir enlever ?
  

Pas de réponse du matou ?
Gemma ayant sans doute, sans le savoir et au hasard de son charmant français imagé, donné une idée en parlant d'abordage.
  

Aïe, Snoop, dans quel pétrin tu vas nous mettre ....
  

snoop77 je te vois venir avec tes gros sabots Seine et marnais ! Pourquoi élèverai je le bas puisque mon maillot de bain blanc est soi disant transparent
  

un grand bravo pour cette action, manifester pacifiquement et avec ironie est plus difficile que hausser son ton! et la prochaine fois vous me faites signe pour que je puisse me joindre à vous!
  

Bienvenue à toi alla_mic ainsi qu' à tous les autres. C' est réconfortant tous ces soutiens et tous ces engagements
Il y a une règle essentielle à respecter pour la réussite d' une opération de ce genre, c' est la discrétion. Tout doit se décider en dehors de ce site en utilisant soit le message privé soit le mail. Le miens est sur ma fiche
  

Ayant participé aux côtés du preux Félin à cette action de bravoure sans précédent, je souhaiterais mettre en exergue la difficulté vertigineuse et consternante qu'éprouvent les MNS à expliquer au profane, en des termes simples et limpides, les revendications floues qui soutiennent leur mouvement.

En effet, la manœuvre pacifique et bon enfant entreprise à Nakache a permis de révéler l'incapacité crasse des MNS à justifier du bien-fondé de leur action, ou encore à dresser un état des lieux convaincant de la situation.

Ils s'avèrent totalement dépassés par l'évolution de leur mouvement désorganisé et désormais hors de contrôle, et l’on est littéralement saisi d’effroi et de désespoir au constat que les principaux intéressés ne savent même plus les raisons pour lesquelles ils sont lancés dans cette démarche effrénée.

En réalité, depuis 9 mois, les MNS macèrent avec une inefficacité confondante les mêmes arguments fomentés par un petit noyau dur et minoritaire de syndicalistes verbeux. Depuis 9 mois, la fierté d’un petit nombre préside au naufrage collectif de toute une profession. Depuis 9 mois, la même méthode fruste et anarchique de fermetures aléatoires demeure complètement stérile. Depuis 9 mois, c'est le statu quo, et aucune remise en question de ce procédé éventé n’est envisagée.

Ce mouvement de grève perd chaque jour davantage de son sens, l’image de la profession se dégrade chaque jour un peu plus ; pourtant, les MNS et les instances dirigeantes de la profession restent sourds aux complaintes des usagers-contribuables… dans l’indifférence amusée des élus.

L’inconséquence des représailles impulsives autant que radicales des MNS de Nakache aura néanmoins bien tristement illustré :

1) leur degré d'ouverture au dialogue ; ce qui laisse subodorer de la manière dont se déroulent depuis 9 mois les « négociations »…

2) le respect qu'ils portent envers leurs fidèles usagers.

Dès lors, comment rester crédible aux yeux de tous ?

Aujourd’hui, il ne nous reste plus qu’une amertume âcre dans l’arrière-gorge, comme la sensation d’un grand gâchis… Souvenez-vous :
  

Je vous suggère d'inviter le journaliste du journal Le Parisien comme témoin au prochain Swim-in (au lieu de Sit-in).

Il doit lire ces messages.

Guapa Gemmalita : T'es qualifiée pour Bollywood !
  

Bonnet bas !


Je n'aurais sans doute pas osé participer à une telle action, c'est toujours un peu risqué. Après, on peu souhaiter que le conflit social trouve une issue. Mais là, c'est une autre histoire.
  

@ apollinaire Merci de dire (ou plutôt d'écrire) tout haut ce que beaucoup de monde pense tout bas.

n.b: je précise que je n'ai rien contre les MNS hors ce mouvement de grève.
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 4 ans
Je trouve votre action super aussi, pacifiste, puisque les usagers souffrent depuis un long moment déjà. Quel dommage que le personnel ait été aussi peu compréhensif et ouvert à un dialogue pendant un temps donné au moins. Si tout ce que vous écrivez est vrai, qu'ils soient allés jusqu'à l'ouverture des vannes glacées, enlever les serviettes et couper les douches, je trouve ça particulièrement malvenu, et montre des personnes bien peu diplomates et aptes au dialogue :o( si ce sont eux qui négocient...
  

Oui Lirelle, tout ce qui a été écrit est vrai !
  

Lirelle je confirme aussi.
Je connais depuis longtemps les talents d' écriture d' Apollinaire et je constate qu' ils n' ont pas pris une seule ride bien au contraire. Merci d' avoir fait un résumé clair et précis de la situation

J' ose espérer qu' un jour prochain, quand tout sera rentré dans l' ordre, tu reprendras le chemin des bassins que tu as fini par délaisser, découragé par ces grèves à répétitions. Et vous aussi la bande de gais lurons qui mettiez du soleil et de la bonne humeur dans nos cœurs le matin à 7h. Vous avez déserté, toujours à cause de cette maudite grève

J' ai été ravi samedi de revoir des têtes connues dans cette belle piscine
  

BRAVO ! j 'aurais aimé être avec vous ! la prochaine fois ?
  

Bravo les nageurs ! vous n'étiez peut-être qu'une dizaine, mais nombreux étaient ceux que vous portiez avec vous !
Et puis qui sait, si la prochaine se fait à un autre moment que celui du débrayage en veille de we, peut-être les MNS seront plus ouverts au dialogue...Après tout c'est peut-être dans leur intérêt aussi que ça bouillonne jusque dans la bassine, non ?
A défaut des bassins, faites chauffer les MP !!!
  

d'un autre côté à part ici, personne d'autre n'en parle de cette manifestation
  

Auj au 20 minutes ils parlent de la situation, jeudi il y aura une réunion entre salariés et employeur disent. Aussi citent que "certains refusent desormais de quitter les bassins à la fermeture". Aussi remarquent les paroles de Ida Cohen de la cgt " le mantient d'une prime et de ne plus partager avec les pvp l'apprentissage de la nage"
Demain on verra que disent sur le site de Libération
  

  

Merci j'ai lu l'article... et adhéré !
  

Autant je soutiens totalement l'action qui a eu lieu à Nakache, autant les motivations actuelles de l'association nageurs-citoyens me laissent très septique.

Dans les statuts, on lit que "l'association ne prend pas parti dans la grève" et par ailleurs on demande de signer une pétition réclamant à la mairie de mettre fin à la grève. Cela veut dire en toute logique que l'on demande à la Mairie de satisfaire les revendications des MNS. Donc on encourage les MNS à continuer leur grève.

Je rappelle que c'est exactement la stratégie des MNS qui depuis le début n'essaient pas de justifier de la légitimité de leurs revendications mais tentent de pourrir la vie des nageurs au maximum pour susciter chez eux un "ras-le-bol" qui se retourne ... contre la Mairie.

De plus je ne vois pas comment on peut reprocher aux MNS le flou et l'irréalisme de leurs revendications et demander dans le même temps des choses aussi vagues que "l'amélioration du service", aspiration légitime mais quand même assez abstraite quand on ne dit pas QUI est responsable de la mauvaise qualité du service : les politiques, les directeurs de piscines, les MNS grévistes, ou les parisiens qui devraient payer plus d'impôts pour le service ?

Je ne remets pas en cause la bonne volonté des créateurs de l'assoc et leur volonté d'aider leurs concitoyens nageurs, mais je m'inquiète du risque de dilution des revendications, donc d'inefficacité. Je m'inquiète aussi du risque de récupération. Quand on ne prend pas parti, d'autres se chargent d'en avoir un pour vous. Il suffit d'ailleurs de lire certains messages (minoritaires certes) sur le fil "grève à Paris" qui interprètent l'action Nakache comme un soutien aux MNS. Moi j'avais compris exactement le contraire.
  

Martin, la manifestation pacifique du 23 février à Nakache a été organisée pour manifester le ras le bol des nageurs qui ont en ont marre de trouver des piscines fermées le matin ! C' était ni pour soutenir les MNS ni contre eux, même s' ils ont eu un comportement odieux à notre égard. Et même bien plus odieux que je ne pensais vu ce que d' autres nageurs présents m' ont rapporté !
  

Ce que Martin ne semble pas comprendre c'est que, hors grève, les problèmes rencontrés par les nageurs du public sont déjà conséquents, d'où le bien-fondé d'une association qui représente la voix des usagers. Sans association, pas de parole publique.
Il semble normal qu'une association d'usagers (comme dans les transports, les banques...) ait son mot à dire et soit consultée sur la gestion des piscines. Je ne pense d'autre part pas qu'un appel à la fin d'une grève matérialise le soutien à un camp plutôt qu'à un autre.
La grève actuelle n'est que la matérialisation d'une situation où les usagers, au-delà même du fait de soutenir ou non la grève des MNS, sont les dindons de la farce et in fine subissent le conflit qui aboutit à une situation de blocage à leur dépends avec entre autres, fermetures sauvages et incroyable manque d'information.
Il est donc essentiel qu'à l'avenir les usagers des piscines parisiennes aient leur mot à dire ou à tout le moins soient consultés.
D'autre part les gens qui s'expriment sur ce site (qu'ils se revendiquent ou non d'une association ou d'une quelconque chapelle) le font à titre personnel. Il ne s'agit pas de confondre les actions et les prises de position que cette association va officiellement faire/ prendre et tout ce qui est dit sur ce site.
  

J'ai adhéré à l'association, après avoir lu et relu ses objectifs. Suis très sourcilleux sur le fait d'être "instrumentalisé" en quelque façon que ce soit. Si certains objectifs peuvent paraître vagues en effet, ils seront à coup sûr précisés par la suite mais je n'ai rien trouvé de suspect dans ce que j'ai lu. Réclamer la "fin de la grève" n'implique de soutenir aucune des parties en présence me semble-t-il.

Il est de toutes façons plus que temps que les "usagers" de piscines aux horaires publics, isolés par nature, fassent entendre leur voix, ça fait un moment qu'on en parle ici, la grève aura eu au moins ça de positif.

Pour le reste l'opinion du matou ci-dessous me paraît tout à fait sage et mesurée. ( Sans doute son âge avancé ... à quand une barbe blanche ?
) (pour le chèque c'est comme d'hab' mon cher félin, mais un casier à clé cette fois, si les MNS ouvrent tout à la prochaine action j'aurai l'air fin)

Je n'y étais pas mais l'attitude du personnel de la piscine a été absolument consternante.
  

J'ai adhéré itou et EXACTEMENT pour les mêmes raisons que klabur
Rien de suspect pour moi, et initiative bienvenue de l'association. Déjà pour la pétition pour Berlioux (horaires étendus et limitation des aquatrucs) juste avant la catastrophe on m'avait conseillé de former une assoce, meilleur moyen pour se faire entendre. L'union fait la force !

Alors je dis : bravo !
  

En tant que créatice de cette assoc avec une personne un dimanche matin devant notre piscine sans préavis ni affiche sur la porte, c'était vers début janvier...après des mois sans le créneau matin (jamais plus !!! On s'était tellement habitué à se laisser comme ça...à devoir d'accepter), après réflechir mille fois quoi faire en tant qu'individu isolé...bref il reste que râler, avoir mauvais humeur, m'énerver de cette situation, voir que personne nous entend...bref, on continue comme ça ? Nonnnn , il faut faire quelque chose... On se trouvait 15 devant la porte...
Et il fallait réagir...but méga claire, réunir tous ceux qui ont marre de cette situation et donner une présence crédible avec documents, avec une groupe de personnes engagées à travailler, faire de réunions , etc faire quelque chose ! Pour défendre la position du public.
Dans ce moment après 2 réunions, les contacts avec les journaux, la collecte d'info, les tracts, la pétition, etcetcetc, on essaie de faire quelque chose de sérieuse et surtout ne se placer ni contre x ni à faveur. Tout est interprétable selon la personne aussi... En tout cas, nous souhaitons rester neutres en tant que groupe (chaque personne après a aussi son opinion propre), invitons à ceux qui veulent soutenir, adhérer ou s'impliquer...et si on n'est pas d'accord, c'est bien légitime évidentment ! Je t'invite à nous expliquer ton avis aussi.
Il fallait faire qq chose au moins...une association c'était le minimum...
L'article de Libération à lire et analyser...


Sorry : je suis pas la meilleure personne indiquée pour s'exprimer "au nom de" car mon bas niveau de rédaction, un plus je n'ai pas le feeling auj.
  

Gemma il ne faut pas t' inquiéter car on comprend malgré tout ce que tu veux dire

Et puis c' est ce qui fait ton charme, un peu comme quelqu' un qui a un petit accent régiona, je trouve celà plaisant. Ne change rien
  

Petite précision: je n'ai pas écrit "suspect" mais "septique". Ce qui veut dire que je n'ai pas de doutes sur les intentions des l'assoc. mais un peu sur les conséquences du mélange d'aspirations générales des nageurs et du problème particulier de la grève. Créer un instrument de défense des nageurs, je crois que nous y sommes tous favorables. J'ai écrit ici que pour se faire entendre il fallait dépasser le cadre d'un forum. Donc c'est fait et bravo. Comme le dit Klabur, les demandes vont se préciser chemin faisant, donc j'admets bien volontier que ce n'est pas un problème. J'ai d'ailleurs plein de choses précises à reprocher à la Mairie, à commencer par le label Quali-Paris qui est le summum de l'hypocrsie bureaucratrico post-moderne propagandiste; on en reparlera en temps voulu.

Mais sur la grève, j'ai beau retourner la question dans tous les sens, je n'ai absolument rien à reprocher à la Mairie. Je crois qu'ils sont sincèrement piégés et bloqués par leurs interlocuteurs. Désarmés face à des revendications dont de nombreux commentateurs ont montré ici le caractère irréaliste, corporatiste, fumeux, changeant.
Tout au plus peut-on reprocher à la Mairie un léger manque d'information sur les fermetures. Et encore, à la dernière session de grève, - un week end qui plus est - le site paris.fr répertoriait correctement les piscines fermées. De plus, comment reprocher à la Mairie un manque d'info sur la grève, dont elle est victime, alors que les initiateurs, eux, n'ont jamais daigné s'expliquer et font tout pour créer justement ce manque d'information. Pour tout dire, je trouve ce reproche un peu spécieux.

Donc pour résumer, je ne souhaite pas que l'association prenne parti contre les MNS. Mais si on veut rester neutre, autant aller jusqu'au bout dans la neutralité en ne prenant pas parti contre leurs adversaires. C'est tout, et c'est juste un détail parce que ça n'empêche pas chacun de se faire sa propre idée sur les responsabilités en cause dans cette grève.
  

Ok merci NF


Ok Martin, je comprends ton avis.
  

L'employeur veut dépenser moins.
L'employé, le MNS, veut gagner plus ou comme avant.

Au final, c'est une question d'argent, de dinero, de cold cash.
  

L'employeur veut dépenser moins.
L'employé, le MNS, veut gagner plus ou comme avant.

Pour l'instant on a pas encore retrouvé de viande de cheval dans les confiseries des distributeurs des entrées de piscines ...
  

Par contre de la Margarita dans les gourdes au bord des bassins ...
  


Ce n'est que la fin, arrêtons le combat !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant