Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 28 juillet 2015
posté par Ithaca à 14:42

LE moment de la respiration en crawl

vu 2646 fois, followers=14
Salut les nageurs.com

Nager quotidiennement incite à s'améliorer et à se poser des questions:

Plusieurs nageurs m'ont fait remarqué que je cassais mon mouvement en crawl au moment de la respiration en sortant trop la tête de l'eau alors qu'il faudrait à peine la tourner, à 90°, pour prendre la quantité d'air suffisante mais en conservant une position bien horizontale.

Or j'ai essayé et bu la tasse un nombre de fois incalculable... J'ai l'impression qu'il y aurait l'instant magique, celui ou un petit creux se forme près de la tête, grâce au mouvement des bras, et où devrait tourner la tête pour prendre l'air sans avaler l'eau.
Comment savoir si c'est l'instant magique? Est-ce au moment où la main sort de l'eau au moment du retour aérien? Juste avant? Juste après?

Je me demande aussi si je ne devrais pas continuer à respirer un peu comme ça vient, dans la persective de courses en eau libre où le courant, l'adrénaline/stress ne me permettraient pas de trouver l'instant magique.

Merci pour vos réponses toujours précieuses, meilleures qu'un entrainement avec Philippe Lucas

18 commentaires

  

Pour Annecy je pense aussi que tu devrais respirer comme tu le sens, comme d'habitude sans pour l'instant trop changer tes habitudes; car le plus important c'est de ne pas boire la tasse ce qui pourrait te mettre dans une situation de panique et te destablisé... car quoiqu'il arrive en eau libre, il faut toujours garder son calme.


Puis après tu pourras travailler cela en piscine grâce aux conseils qu'ils vont t'être donné...
  

Pour la tasse, j'en prends assez régulièrement et cela ne m'a jamais fait paniquer...

Ou alors, grosse tasse et arrêt momentané, mais cela est rare...

Pour la respiration, la petite vague attendue se forme si on a une certaine vitesse... En gros, si tu n'as pas cete vitesse et bien tu peux toujours attendre...
un peu comme un bateau. On voit bien une vague se former à l'avant de celui-ci quand il avance vite, mais, dès lors qu'il n'a pas assez de vitesse, cette vague est trop faible pour créer un creux très profond.

En clair, il ne faut pas casser ta vitesse au moment de prendre ta respiration. Sinon tu auras la tête sous l'eau, vu que la vague ou plutôt le creux formé ne sera pas assez haut...
  

Il ne faut pas croire qu'il faille avancer à grande vitesse pour créer ce creux, mais il faut néanmoins avoir un minimum de vitesse...

Tout le dosage consiste à trouver ce niveau...

Après, plus la vitesse augmente et plus la respiration est facilitée mais plus la résistance à l'avancement est importante aussi donc plus d'efforts...


La vie n'est pas toujours facile...
  

Pas facile de corriger sans voir ta respiration.

Mon conseil:
Il ne faut pas lever la tête mais la tourner...
Et tu ne la tournes pas sur le même axe. Elle doit être légèrement en arrière.
Quand tu respires, essaye de regarder "au dessus de ton épaule". Comme si quelqu un te suivait et tu essayais de le voir.

Ce n est qu un petit conseil...
  

Salut,

je ne m'étais jamais posé la question en ces termes ("instant magique", très poétique, pas très technique
), et je suis loin d'être un "cador", mais le crawl est pour moi depuis toujours la nage la plus "intuitive" (merci Pépé !).

Pratiquant également régulièrement une pratique liant anatomie et mouvement (gym posturale), je peux juste avancer une vérité : anatomiquement parlant, la tête aura l'angle de rotation maximal (env. 90°, légèrement vers l'arrière) quand le bras opposé sera allongé au maximum.

Pour le dire autrement : c'est l'allonge maximale du bras qui va provoquer la rotation de la tête, et le retour aérien de l'autre bras qui la remet dans l'axe.

Pour moi "l'instant magique" se trouverait donc entre le moment où le bras opposé rentre dans l'eau et où le bras du coté inspiration commence son retour aérien.

En espérant avoir été clair, ce n'est pas très facile a expliquer avec des mots
  

Merci beaucoup à tous pour vos conseils qui sont très clairs et complémentaires et que je vais tâcher de mettre en application dès demain matin à la piscine (et sans me concentrer là-dessus à Annecy)
  

surtout maintenant que tu sais quel corridor prendre pour rejoindre les sous sols de la Tour Montparnasse

avant de connaitre N.C tu devais être une handicapée de la vie
  

Toujours aussi gracieux nageurbordeaux
  

  

pour les anglophones: http://www.swimsmooth.com/breathing.html
(ce site regorge de bons conseils!!)
  

Observé une nageuse (à Keller) qui avait plutôt de bons gestes pour nager le crawl, mais qui basculait trop pour prendre sa respiration. Je me suis demandé si ce n'était pas aussi une question d'épaules, qu'elle n'avait pas aussi larges que certaines nageuses ?
  

Entièrement d'accord avec Zorg 71, c'est exactement ce que j'ai découvert à force de...nager,en enchainant les longueurs on finit par trouver le "truc",la poche d'air,pratiquement sous l'eau, dans l'extension,relax, "totale immersion".
Bonne nage!
  

Alors si on a le droit a l anglais, je propose cette petite vidéo qui explique bien les bons mouvements et les erreurs

videoplay
  

Super cette vidéo, merci! C'est pas mal du tout d'ailleurs toutes ces vidéos sur la technique en natation, ça rend ce sport accessible à tout le monde

Le site swimsmooth donne des profils de nageurs et je me suis immédiatement reconnue dans la kickstatic : http://www.swimtypes.com/kicktastic.html qui a comme caractéristique de s'essouffler très vite à cause d'un battement de jambes excessif...

Je vais essayer de souffler par le nez comme le recommande Stu
  


Super interessant ce post, justement, j'ai un "gros"problème de respiration.
Cela fait maintenant une vingtaine d'année que je nage le crawl et j'ai pris la (mauvaise?) habitude de respirer en deux temps.
Le problème n'est pas tant le fait de respirer en deux temps (parfois je fais du 4 temps mais rarement plus d'une ou deux longueurs) mais mon problème est que du coup je respire toujours du même côté (le droit) et que je ne sais plus respirer à gauche, que ce soit en deux temps, trois temps ou 4 temps.
En gros, lorsque j'essaye de respirer à gauche, je bois la tasse, je m’essouffle, etc...

Quelqu'un a t'il déjà connu ce problème et pourrait il me dire ce que je dois faire?
Y a t'il un éducatif pour corriger cela?

Pour info j'utilise très peu mais jambe pour nager, et je n'ai pas un super niveau, mais en gros je nage 1500m en 30/35 min lorsque je suis en forme.
  

Bon il a ce lien qui explique un peu le truc en anglais :
http://www.swimsmooth.com/bilateral.html
  

Je vais peut-être sortir du sujet, mais s'il faut on ouvrira un post "swimtypes".
Le site "swimtypes" est vraiment marrant et intéressant. Merci à Ithaca pour cette petite perle. Passé le coté marrant de la découverte de son "type", il donne des pistes d'améliorations intéressantes.

Je connais le kickstatic, j'en viens (à toutes jambes !). Je nageais alors très peu mais c'était toujours les jambes qui "flanchaient" (j'étais en forme pourtant).
Après avoir corrigé ce problème, je serais plutôt passé aujourd'hui chez les "Overgliders". Et c'est là que j'aurais besoin de vos lumières traductrices de l'anglais aquatique :
quand le site parle de "development of a better catch and pull through technique", comment traduiriez-vous ça ?

et pour "lift their stroke rate by 3 to 8 strokes per minute", c'est bien "augmenter son rythme de mouvements de bras", ça ok, mais juste de 3 à 8 mouvements par min en plus ?
Et pas multiplier par "de 3 à 8", parce que là ça va être super chaud !?!?!

Merci d'avance
  

le catch c'est le mouvement de traction sous l'eau, il faut le rendre plus efficace
et pr le 2e c'est de 3 à 8 mouvements par minute
le but étant de laisser moins de temps morts si je comprends bien
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant